Vous êtes sur la page 1sur 61
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution

La Cimentation des Puits

La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de
La Cimentation des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de

Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits:

Evolution de la Technologie

Bernard Piot

des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de la Technologie
des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de la Technologie
des Puits Un Mal Nécessaire ou un Outil dans l’Architecture des Puits: Evolution de la Technologie
La Cimentation des Puits Un mal nécessaire? – Historique rapide et sélectif • Les mélangeurs
La Cimentation des Puits Un mal nécessaire? – Historique rapide et sélectif • Les mélangeurs
La Cimentation des Puits Un mal nécessaire? – Historique rapide et sélectif • Les mélangeurs
La Cimentation des Puits Un mal nécessaire? – Historique rapide et sélectif • Les mélangeurs

La Cimentation des Puits

Un mal nécessaire?

– Historique rapide et sélectif

Les mélangeurs et pompes

Le ciment

Les additifs

Les techniques

Un outil pour la conception des nouveaux puits

– Les technologies récentes et émergentes

Page 2 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

nouveaux puits – Les technologies récentes et émergentes Page 2 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire

Le Ciment: Un Mal Nécessaire?

Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Le Ciment: Un Mal Nécessaire? Un peu d’histoire
Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP

Mélangeurs et Pompes?

Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002

Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP

Section Francaise de la SPE BP

Mélangeurs et Pompes? Page 4 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Forages dans les années 1900 Toujours au cable Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002 Premier
Forages dans les années 1900 Toujours au cable Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002 Premier
Forages dans les années 1900 Toujours au cable Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002 Premier
Forages dans les années 1900 Toujours au cable Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002 Premier

Forages dans les années 1900

Toujours au cable

Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002

Premier rotary en 1901

Section Francaise de la SPE BP

les années 1900 Toujours au cable Page 5 Nanterre, 17 Avril 2002 Premier rotary en 1901
Il y a longtemps… la cimentation Le ciment – Mélange lourd – Prend et durcit
Il y a longtemps… la cimentation Le ciment – Mélange lourd – Prend et durcit
Il y a longtemps… la cimentation Le ciment – Mélange lourd – Prend et durcit
Il y a longtemps… la cimentation Le ciment – Mélange lourd – Prend et durcit

Il y a longtemps… la cimentation

Le ciment

– Mélange lourd

– Prend et durcit

On l’injecte On l’oublie

Page 6 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

lourd – Prend et durcit On l’injecte On l’oublie Page 6 Nanterre, 17 Avril 2002 Section
Une Technologie Centenaire Les premieres cimentations ~ 1903 – Perkins Oil Well Cementing Co, California
Une Technologie Centenaire Les premieres cimentations ~ 1903 – Perkins Oil Well Cementing Co, California
Une Technologie Centenaire Les premieres cimentations ~ 1903 – Perkins Oil Well Cementing Co, California
Une Technologie Centenaire Les premieres cimentations ~ 1903 – Perkins Oil Well Cementing Co, California

Une Technologie Centenaire

Les premieres cimentations ~ 1903

– Perkins Oil Well Cementing Co, California

– Pelle/bac et bétonnière

Première application d’un éducteur

– Invention du Jet Mixer aux USA – 1921 (E. Halliburton)

– Mélange “haute pression”

– En application jusque dans les années 1970

Page 7 Nanterre, 17 Avril 2002

pression” – En application jusque dans les années 1970 Page 7 Nanterre, 17 Avril 2002 Section

Section Francaise de la SPE BP

pression” – En application jusque dans les années 1970 Page 7 Nanterre, 17 Avril 2002 Section
Evolution des Pompes De la pelle/bac et bétonnière Aux premières pompes haute pression Années 30-40
Evolution des Pompes De la pelle/bac et bétonnière Aux premières pompes haute pression Années 30-40
Evolution des Pompes De la pelle/bac et bétonnière Aux premières pompes haute pression Années 30-40
Evolution des Pompes De la pelle/bac et bétonnière Aux premières pompes haute pression Années 30-40

Evolution des Pompes

De la pelle/bac et bétonnière Aux premières pompes haute pression

Années 30-40

Aux premières pompes haute pression Années 30-40 Page 8 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de

Page 8 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Aux premières pompes haute pression Années 30-40 Page 8 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Puissance et Fiabilité Pas de changement significatif dans la conception des unités Multiplication des accessoires
Puissance et Fiabilité Pas de changement significatif dans la conception des unités Multiplication des accessoires
Puissance et Fiabilité Pas de changement significatif dans la conception des unités Multiplication des accessoires
Puissance et Fiabilité Pas de changement significatif dans la conception des unités Multiplication des accessoires

Puissance et Fiabilité

Pas de changement significatif dans la conception des unités

Multiplication des accessoires

Années 50-60

Page 9 Nanterre, 17 Avril 2002

Années 90

Années 70-80

Section Francaise de la SPE BP

A n n é e s 5 0 - 6 0 Page 9 Nanterre, 17 Avril
Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise

Les Unités Offshore

Simplicité et ergonomie Puissance

Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de

Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Les Unités Offshore Simplicité et ergonomie Puissance Page 10 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Flotte Moderne à Terre Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002 Simplicité, rapidité, agilité, robustesse –
Flotte Moderne à Terre Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002 Simplicité, rapidité, agilité, robustesse –
Flotte Moderne à Terre Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002 Simplicité, rapidité, agilité, robustesse –
Flotte Moderne à Terre Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002 Simplicité, rapidité, agilité, robustesse –

Flotte Moderne à Terre

Flotte Moderne à Terre Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002 Simplicité, rapidité, agilité, robustesse – Nombreuses

Page 11 Nanterre, 17 Avril 2002

Simplicité, rapidité, agilité, robustesse

– Nombreuses opérations

Redondance complète

– Opérations lourdes

Section Francaise de la SPE BP

robustesse – Nombreuses opérations Redondance complète – Opérations lourdes Section Francaise de la SPE BP
Opération Simple Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Opération Simple Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Opération Simple Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Opération Simple Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP

Opération Simple

Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Opération Simple Page 12 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Evolution du mélangeur?? Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002 Système haute pression toujours utilisé par
Evolution du mélangeur?? Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002 Système haute pression toujours utilisé par
Evolution du mélangeur?? Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002 Système haute pression toujours utilisé par
Evolution du mélangeur?? Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002 Système haute pression toujours utilisé par

Evolution du mélangeur??

Evolution du mélangeur?? Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002 Système haute pression toujours utilisé par certains

Page 13 Nanterre, 17 Avril 2002

Système haute pression toujours utilisé par certains

– Densité, débit ???

Alimentation par gravité

BYPASS JET HOPPERHOPPER GOOSENECK BYPASS JET PUMPS SLURRY TUB 2 JETS MIXING CENTRIFUGE BOWL Section
BYPASS JET
HOPPERHOPPER
GOOSENECK
BYPASS JET
PUMPS
SLURRY TUB
2 JETS
MIXING
CENTRIFUGE
BOWL
Section Francaise de la SPE
BP
HOPPERHOPPER GOOSENECK BYPASS JET PUMPS SLURRY TUB 2 JETS MIXING CENTRIFUGE BOWL Section Francaise de la
Ailleurs dans le monde… Jet mixer rudimentaire – Alimentation ciment à vis sans fin –
Ailleurs dans le monde… Jet mixer rudimentaire – Alimentation ciment à vis sans fin –
Ailleurs dans le monde… Jet mixer rudimentaire – Alimentation ciment à vis sans fin –
Ailleurs dans le monde… Jet mixer rudimentaire – Alimentation ciment à vis sans fin –

Ailleurs dans le monde…

Jet mixer rudimentaire

– Alimentation ciment à vis sans fin

– Bac à hélice (quelques fois)

Page 14 Nanterre, 17 Avril 2002

ciment à vis sans fin – Bac à hélice (quelques fois) Page 14 Nanterre, 17 Avril

Section Francaise de la SPE BP

ciment à vis sans fin – Bac à hélice (quelques fois) Page 14 Nanterre, 17 Avril
Evolutions des Mélangeurs (1) Mélange “Basse-Pression” - années 70 – Plus fort débit Système à
Evolutions des Mélangeurs (1) Mélange “Basse-Pression” - années 70 – Plus fort débit Système à
Evolutions des Mélangeurs (1) Mélange “Basse-Pression” - années 70 – Plus fort débit Système à
Evolutions des Mélangeurs (1) Mélange “Basse-Pression” - années 70 – Plus fort débit Système à

Evolutions des Mélangeurs (1)

Mélange “Basse-Pression” - années 70

– Plus fort débit

Système à recirculation / jet annulaire - années 80

– Meilleure densité

– Taille du bac de mélange (1 à 2 m 3 )

– Bacs d’ homogéneisation (4 à 2x8 m 3 )

BYPASS JET HOPPERHOPPER GOOSENECK BYPASS JET TO PUMPS SLURRY TUB 2 JETS MIXING RA56 BOWL
BYPASS JET
HOPPERHOPPER
GOOSENECK
BYPASS JET
TO
PUMPS
SLURRY TUB
2 JETS
MIXING
RA56
BOWL

RECIRCULATING

LINE

Page 15

Section Francaise de la SPE BP

Nanterre, 17 Avril 2002

TUB 2 JETS MIXING RA56 BOWL RECIRCULATING L I N E Page 15 Section Francaise de
Evolutions des Mélangeurs (2) Systeme de controle de densité (années 90) – Turbine (pratiquement abandonné
Evolutions des Mélangeurs (2) Systeme de controle de densité (années 90) – Turbine (pratiquement abandonné
Evolutions des Mélangeurs (2) Systeme de controle de densité (années 90) – Turbine (pratiquement abandonné
Evolutions des Mélangeurs (2) Systeme de controle de densité (années 90) – Turbine (pratiquement abandonné

Evolutions des Mélangeurs (2)

Systeme de controle de densité (années 90)

– Turbine (pratiquement abandonné aujourd’hui)

– Jet plus recirculation (1 ou 2 bacs)

• •

Page 16 Nanterre, 17 Avril 2002

Densimètre à effet Coriolis (non- radioactif

Ajustement du débit de ciment (guillotine)

Section Francaise de la SPE BP

à effet Coriolis (non- radioactif Ajustement du débit de ciment (guillotine) Section Francaise de la SPE
Mélange du ciment: Principe Fonctionnel Ciment vrac Additifs Dosage et Mélange Eau Laitier Homogéneisation /

Mélange du ciment: Principe Fonctionnel

Ciment vrac Additifs Dosage et Mélange
Ciment
vrac
Additifs
Dosage et
Mélange
Eau
Eau
Laitier
Laitier
Homogéneisation / Controle
Homogéneisation /
Controle
Pompage
Pompage
Puits
Puits
Eau Laitier Homogéneisation / Controle Pompage Puits Page 17 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de

Page 17 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Eau Laitier Homogéneisation / Controle Pompage Puits Page 17 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Le Contrôle du Mélange + CIMENT SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG
Le Contrôle du Mélange + CIMENT SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG
Le Contrôle du Mélange + CIMENT SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG
Le Contrôle du Mélange + CIMENT SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG

Le Contrôle du Mélange

+

CIMENT SG - 3.2
CIMENT
SG - 3.2

=

SG - 1.0
SG - 1.0
Le Contrôle du Mélange + CIMENT SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG ~

LAITIER SG ~ 1.9

CONTROLE PAR DENSITÉ

SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG ~ 1.9 CONTROLE PAR DENSITÉ Page 18

Page 18 Nanterre, 17 Avril 2002

SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG ~ 1.9 CONTROLE PAR DENSITÉ Page 18

Section Francaise de la SPE BP

SG - 3.2 = SG - 1.0 LAITIER SG ~ 1.9 CONTROLE PAR DENSITÉ Page 18
Le Ciment Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Le Ciment Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Le Ciment Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Le Ciment Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP

Le Ciment

Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Le Ciment Page 19 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP
Le Ciment Portland Matériau hydraulique Suspension (pate ou laitier) pour la mise en oeuvre Solide
Le Ciment Portland Matériau hydraulique Suspension (pate ou laitier) pour la mise en oeuvre Solide
Le Ciment Portland Matériau hydraulique Suspension (pate ou laitier) pour la mise en oeuvre Solide
Le Ciment Portland Matériau hydraulique Suspension (pate ou laitier) pour la mise en oeuvre Solide

Le Ciment Portland

Matériau hydraulique Suspension (pate ou laitier) pour la mise en oeuvre Solide

– Costaud

– Imperméable

Bon marché Disponible partout

Page 20 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Costaud – Imperméable Bon marché Disponible partout Page 20 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Histoire du Ciment Pétrolier Avant notre ère – Argile, Chaux vive Ca(OH) 2 + CO
Histoire du Ciment Pétrolier Avant notre ère – Argile, Chaux vive Ca(OH) 2 + CO
Histoire du Ciment Pétrolier Avant notre ère – Argile, Chaux vive Ca(OH) 2 + CO
Histoire du Ciment Pétrolier Avant notre ère – Argile, Chaux vive Ca(OH) 2 + CO

Histoire du Ciment Pétrolier

Avant notre ère

– Argile, Chaux vive Ca(OH) 2 + CO 2 = CaCO 3

Au début de notre ère

– Ciment pozzolanique

1824

– Ciment Portland (matières premières sélectionnées)

Page 21 Nanterre, 17 Avril 2002

1903

– Ciment Portland dans les puits 1917

– Ciments “pétroliers”

API créé le 20 Mars 1919 1940: ASTM types 1 à 5

1948: API code 32 émis

– Devient API RP10B en 52

1952: 6 classes de ciment 1953: API Std 10A

– API Spec 10A en 72

Section Francaise de la SPE BP

API RP10B en 52 1952: 6 classes de ciment 1953: API Std 10A – API Spec
Les Types de Ciment Les ciments de construction – Ciment Portland Ordinaire – API Classes
Les Types de Ciment Les ciments de construction – Ciment Portland Ordinaire – API Classes
Les Types de Ciment Les ciments de construction – Ciment Portland Ordinaire – API Classes
Les Types de Ciment Les ciments de construction – Ciment Portland Ordinaire – API Classes

Les Types de Ciment

Les ciments de construction

– Ciment Portland Ordinaire

– API Classes A, B, C

Les ciments retardés

– Puits de + en + profonds

– Classes D, E, F

– Consistomètre pressurisé

– Compagnies cimentières

– Abandonnés au début 80

Page 22 Nanterre, 17 Avril 2002

Le Ciment Portland brut

– Classes G, H

– Meilleur contrôle qualité

– Meilleure régularité

– Plus souple et universel

Le ciment classe J

– Remplacé par G + Silice

Le ciment de laitier ~90s

– Compatibilité boue

Section Francaise de la SPE BP

classe J – Remplacé par G + Silice Le ciment de laitier ~90s – Compatibilité boue
Utilisation du Ciment USA – 80% classes H et G – 10% classe A, 10%
Utilisation du Ciment USA – 80% classes H et G – 10% classe A, 10%
Utilisation du Ciment USA – 80% classes H et G – 10% classe A, 10%
Utilisation du Ciment USA – 80% classes H et G – 10% classe A, 10%

Utilisation du Ciment

USA

– 80% classes H et G

– 10% classe A, 10% classe C

Reste du Monde (compagnies de services internationales)

– ~99% classe G (souvent importé)

– Classe A ou C local (préférentiellement ASTM Type V)

Si logistique le permet

Si qualité bonne et régulière

Si contrôle qualité adéquat

Page 23 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

bonne et régulière • Si contrôle qualité adéquat Page 23 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
De l’API à l’ISO API Committee 10 ISO TC 67 /SC 3 / WG 2
De l’API à l’ISO API Committee 10 ISO TC 67 /SC 3 / WG 2
De l’API à l’ISO API Committee 10 ISO TC 67 /SC 3 / WG 2
De l’API à l’ISO API Committee 10 ISO TC 67 /SC 3 / WG 2

De l’API à l’ISO

API Committee 10

ISO TC 67 /SC 3 / WG 2

ISO 10426

– NF EN ISO 10426-1:2000 (ex API Spec 10A)

– ISO DIS 10426-2 (ex API RP 10B)

– ISO WD 10426-3 (nouveau – Puits en Eau Profonde)

– Autres groupes de travail: Evaluation (logs), Haute Température…

Page 24 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

de travail: Evaluation (logs), Haute Température… Page 24 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la
Les Additifs de Cimentation Progrès de la chimie du ciment – Les différentes phases –
Les Additifs de Cimentation Progrès de la chimie du ciment – Les différentes phases –
Les Additifs de Cimentation Progrès de la chimie du ciment – Les différentes phases –
Les Additifs de Cimentation Progrès de la chimie du ciment – Les différentes phases –

Les Additifs de Cimentation

Progrès de la chimie du ciment

– Les différentes phases

– La température

Progrès de l’ industrie chimique

– Produits stable en milieu basique, saturé en calcium

– À haute température

Progrès parallèle aux boues de forage

Page 25 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

haute température Progrès parallèle aux boues de forage Page 25 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Evolution des Additifs Lignosulphonates et cellulosiques Sucres et superplastifiants (~ 60s) Polyamine/imine ( ~70s)
Evolution des Additifs Lignosulphonates et cellulosiques Sucres et superplastifiants (~ 60s) Polyamine/imine ( ~70s)
Evolution des Additifs Lignosulphonates et cellulosiques Sucres et superplastifiants (~ 60s) Polyamine/imine ( ~70s)
Evolution des Additifs Lignosulphonates et cellulosiques Sucres et superplastifiants (~ 60s) Polyamine/imine ( ~70s)

Evolution des Additifs

Lignosulphonates et cellulosiques Sucres et superplastifiants (~ 60s) Polyamine/imine ( ~70s) Latex SB ( ~ 80s) Co/ter-polymères AMPS (~ 80s)

– Stabilité température

Biopolymères (~ 90s)

– Non gomme de Xanthan

Produits respectueux de l’environnement (~ fin 90s)

– Convention OSPAR 1998

Page 26 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

de l’environnement (~ fin 90s) – Convention OSPAR 1998 Page 26 Nanterre, 17 Avril 2002 Section
Les Techniques de Cimentation Causes d’ échec identifiées 30-40s – Canalisation / eccentricité – Gateau

Les Techniques de Cimentation

Causes d’ échec identifiées 30-40s

– Canalisation / eccentricité

– Gateau de boue

Déplacement de Boue Turbulent

– Haut Reynolds ~50s

– 10 min de contact ~60s

Technique SloFlo/Plug Flow ~70s

– Fluide à seuil

Page 27 Nanterre, 17 Avril 2002

“Pump as fast as you can”

– Chasse à 3-5 m 3 /min

– Vitesse annulaire > 100 m/min

Résultats mitigés

– Même dans puits verticaux

Section Francaise de la SPE BP

– Vitesse annulaire > 100 m/min Résultats mitigés – Même dans puits verticaux Section Francaise de
Déplacement de Boue Fluides tampon – Evolution des boues – Tests de compatibilité API Etudes
Déplacement de Boue Fluides tampon – Evolution des boues – Tests de compatibilité API Etudes
Déplacement de Boue Fluides tampon – Evolution des boues – Tests de compatibilité API Etudes
Déplacement de Boue Fluides tampon – Evolution des boues – Tests de compatibilité API Etudes

Déplacement de Boue

Fluides tampon

– Evolution des boues

– Tests de compatibilité API

Etudes de déplacement

– Fluide à seuil ~fin 60s

– Rapport de mobilité /vitesse différentielle ~70s

– Résultats contradictoires

– Pas toujours concluant sur le terrain

Page 28 Nanterre, 17 Avril 2002

Puits complexes

– Puits fortement déviés

– Puits horizontaux

– Puits à long déport

Effet de l’ Eccentration

– Puits à long déport Effet de l’ Eccentration – Modelisation ~ fin 80s – Turbulent

– Modelisation ~ fin 80s

– Turbulent / règles E.L.F.

– Emphase sur la rhéologie

– Oublie compatibilité !!!

Concept Erodabilité / PDGM – Boue polymère

Section Francaise de la SPE BP

la rhéologie – Oublie compatibilité !!! Concept Erodabilité / PDGM – Boue polymère Section Francaise de
Evaluation des Cimentations Diagraphies sonores – CBL ~60s – CBL compensé (CBT) ~80s Diagraphies ultrasonores
Evaluation des Cimentations Diagraphies sonores – CBL ~60s – CBL compensé (CBT) ~80s Diagraphies ultrasonores
Evaluation des Cimentations Diagraphies sonores – CBL ~60s – CBL compensé (CBT) ~80s Diagraphies ultrasonores
Evaluation des Cimentations Diagraphies sonores – CBL ~60s – CBL compensé (CBT) ~80s Diagraphies ultrasonores

Evaluation des Cimentations

Diagraphies sonores

– CBL ~60s

– CBL compensé (CBT)

~80s

Diagraphies ultrasonores

– 8 capteurs (CET) ~80s

– 1 capteur tournant (USIT)

~90s

Cartographie du casing et du ciment dans l’annulaire

Page 29 Nanterre, 17 Avril 2002

Limites des diagraphies

– Résistance et Impédance ~80s

– Microannulaire

Retrait du ciment

Autres

– Perte d’isolation ????

Microdebonding ~90 s

Empreinte de la Cimentation

– Comparaison des Pressions

– Indication de problème pendant la cimentation

– Equilibre de Masse?

Section Francaise de la SPE BP

des Pressions – Indication de problème pendant la cimentation – Equilibre de Masse? Section Francaise de
Succès des Cimentations??? Isolation des zones ?? Ancrage du tube (support axial) Protection contre corrosion
Succès des Cimentations??? Isolation des zones ?? Ancrage du tube (support axial) Protection contre corrosion
Succès des Cimentations??? Isolation des zones ?? Ancrage du tube (support axial) Protection contre corrosion
Succès des Cimentations??? Isolation des zones ?? Ancrage du tube (support axial) Protection contre corrosion

Succès des Cimentations???

Isolation des zones ?? Ancrage du tube (support axial) Protection contre corrosion et érosion ?? Support des parois du trou ?? Succès rarement complet

Boue

Trou

Architecture du Puits

Cimentation

….

Page 30 Nanterre, 17 Avril 2002

Cimentation – …. Page 30 Nanterre, 17 Avril 2002 Hole Casing Cement gas zone oil zone
Hole Casing Cement gas zone oil zone
Hole
Casing
Cement
gas zone
oil zone

Section Francaise de la SPE BP

– …. Page 30 Nanterre, 17 Avril 2002 Hole Casing Cement gas zone oil zone Section
Défauts dans la Gaine de Ciment Microannulaire ciment/formation Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril
Défauts dans la Gaine de Ciment Microannulaire ciment/formation Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril
Défauts dans la Gaine de Ciment Microannulaire ciment/formation Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril

Défauts dans la Gaine de Ciment

Défauts dans la Gaine de Ciment Microannulaire ciment/formation Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril

Microannulaire

ciment/formation

dans la Gaine de Ciment Microannulaire ciment/formation Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril 2002

Microannulaire

casing/ciment

Page 31 Nanterre, 17 Avril 2002

Microannulaire casing/ciment Page 31 Nanterre, 17 Avril 2002 Eccentration totale Canal boue/eau libre contact formation

Eccentration totale

Page 31 Nanterre, 17 Avril 2002 Eccentration totale Canal boue/eau libre contact formation Ciment tres leger

Canal boue/eau libre contact formation

Eccentration totale Canal boue/eau libre contact formation Ciment tres leger Canaux de gaz Canal boue contact

Ciment tres leger

Canal boue/eau libre contact formation Ciment tres leger Canaux de gaz Canal boue contact casing Percolation

Canaux de gaz

libre contact formation Ciment tres leger Canaux de gaz Canal boue contact casing Percolation gaz Section
libre contact formation Ciment tres leger Canaux de gaz Canal boue contact casing Percolation gaz Section

Canal boue contact casing

Percolation gaz

Section Francaise de la SPE BP

formation Ciment tres leger Canaux de gaz Canal boue contact casing Percolation gaz Section Francaise de
Défauts d’Isolation Ultérieurs Augmentation de T ou P – Rupture en tension – Rupture en
Défauts d’Isolation Ultérieurs Augmentation de T ou P – Rupture en tension – Rupture en
Défauts d’Isolation Ultérieurs Augmentation de T ou P – Rupture en tension – Rupture en
Défauts d’Isolation Ultérieurs Augmentation de T ou P – Rupture en tension – Rupture en

Défauts d’Isolation Ultérieurs

Augmentation de T ou P

– Rupture en tension

– Rupture en compression

rock cement P,T casing
rock
cement
P,T
casing

Forage, surforage, fenêtre, réparation

– Rupture aux chocs

Diminution P ou T

– Microannulaires

Page 32 Nanterre, 17 Avril 2002

rock cement casing
rock
cement
casing
Page 32 Nanterre, 17 Avril 2002 rock cement casing rock cement P,T casing Section Francaise de
Page 32 Nanterre, 17 Avril 2002 rock cement casing rock cement P,T casing Section Francaise de
Page 32 Nanterre, 17 Avril 2002 rock cement casing rock cement P,T casing Section Francaise de
rock cement P,T casing
rock
cement
P,T
casing

Section Francaise de la SPE BP

Page 32 Nanterre, 17 Avril 2002 rock cement casing rock cement P,T casing Section Francaise de
Annulaires Sous-Pression Etude récente du MMS – 11 500 annulaires dans 8 000 puits de
Annulaires Sous-Pression Etude récente du MMS – 11 500 annulaires dans 8 000 puits de
Annulaires Sous-Pression Etude récente du MMS – 11 500 annulaires dans 8 000 puits de
Annulaires Sous-Pression Etude récente du MMS – 11 500 annulaires dans 8 000 puits de

Annulaires Sous-Pression

Etude récente du MMS

– 11 500 annulaires dans 8 000 puits de OCS (sur 36 000 puits) fuient officiellement

– Impose nouvelle tête de puits sous-marine

Canada

– 60% des annulaires fuient

Abandon des puits et des champs ????

Page 33 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

des annulaires fuient Abandon des puits et des champs ???? Page 33 Nanterre, 17 Avril 2002
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements

Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits

Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements

Les Nouveaux Développements

Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Le Ciment: Un Outil dans l’Architecture des Puits Les Nouveaux Développements
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches

Advanced Cement Technology

Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches

Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches

Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Advanced Cement Technology Changer la Matrice pour une Meilleure Isolation des Couches
Réservoirs Vieillissants et Déplétés Les champs actuels – Complétion à des pressions de réservoir plus

Réservoirs Vieillissants et Déplétés

Les champs actuels

– Complétion à des pressions de réservoir plus faibles

– Injection de vapeur, stimulation

– Réparations

– Bouchages et abandon

Page 36 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

stimulation – Réparations – Bouchages et abandon Page 36 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Réservoirs Vieillissants et Déplétés Exploration et Nouveaux Développements – Isolation sous pression et

Réservoirs Vieillissants et Déplétés

Exploration et Nouveaux Développements

– Isolation sous pression et température plus hautes

– Marge très faibles entre pression de pore et de fracturation

– Forage en eau de plus en plus profonde et des températures de plus en plus froides

Page 37 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

plus profonde et des températures de plus en plus froides Page 37 Nanterre, 17 Avril 2002
Le Ciment Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002
Le Ciment Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002
Le Ciment Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002
Le Ciment Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002

Le Ciment Auparavant

Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé

Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002

Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de

Section Francaise de la SPE BP

Auparavant Un mal nécessaire? Oublie aussitôt pompé Page 38 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de
Aujourd’hui, les Besoins Faible perméabilité et haute résistance à la dégradation Bonne résistance à la
Aujourd’hui, les Besoins Faible perméabilité et haute résistance à la dégradation Bonne résistance à la
Aujourd’hui, les Besoins Faible perméabilité et haute résistance à la dégradation Bonne résistance à la
Aujourd’hui, les Besoins Faible perméabilité et haute résistance à la dégradation Bonne résistance à la

Aujourd’hui, les Besoins

Faible perméabilité et haute résistance à la dégradation Bonne résistance à la compression Meilleures propriétés du laitier Résistance aux contraintes Résistance aux chocs

Résistance aux contraintes Résistance aux chocs Quelle que soit la densité Page 39 Nanterre, 17 Avril

Quelle que soit la densité

Page 39 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Résistance aux chocs Quelle que soit la densité Page 39 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Le ciment: la plus ancienne technologie dans la cimentation Propriétés controllées par la quantité d’eau
Le ciment: la plus ancienne technologie dans la cimentation Propriétés controllées par la quantité d’eau

Le ciment: la plus ancienne technologie dans la cimentation

Propriétés controllées par la quantité d’eau

Plus d’ eau

Besoins contradictoires et opposés

Moins d’eau

– Densité plus basse

– Résistance plus faible

– Flexibilité légèrement améliorée

– Perméabilité plus importante

améliorée – Perméabilité plus importante – Densité plus haute – Résistance plus grande –

– Densité plus haute

– Résistance plus grande

– Perméabilité plus faible

Page 40 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

– Résistance plus grande – Perméabilité plus faible Page 40 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Le Problème est la Matrice Section Francaise de la SPE BP Matériau unique à fonction
Le Problème est la Matrice Section Francaise de la SPE BP Matériau unique à fonction
Le Problème est la Matrice Section Francaise de la SPE BP Matériau unique à fonction
Le Problème est la Matrice Section Francaise de la SPE BP Matériau unique à fonction

Le Problème est la Matrice

Section Francaise de la SPE BP
Section Francaise de la SPE
BP

Matériau unique à fonction unique de taille unique, transporté et modifié par l’ eau de gachage

Le ciment

– Propriétés du solide

L’eau

– Propriétés du liquide

Page 41 Nanterre, 17 Avril 2002

eau de gachage Le ciment – Propriétés du solide L’eau – Propriétés du liquide Page 41
Advanced Cement Technology Construire un matériau plus performant L’eau pour le transport Différents solides
Advanced Cement Technology Construire un matériau plus performant L’eau pour le transport Différents solides
Advanced Cement Technology Construire un matériau plus performant L’eau pour le transport Différents solides
Advanced Cement Technology Construire un matériau plus performant L’eau pour le transport Différents solides

Advanced Cement Technology

Construire un matériau plus performant L’eau pour le transport Différents solides

– Taille controllée

– Classe de taille

Nature et Comportement des solides

– Propriétés du laitier

– Propriétés du matériau durci

Page 42 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Propriétés du laitier – Propriétés du matériau durci Page 42 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Historique de Advanced Cement Technology 1997 1989 LiteCRETE foam characterization SPE 19935 released SPE 53283

Historique de Advanced Cement Technology

1997 1989 LiteCRETE foam characterization SPE 19935 released SPE 53283 1990 1995 2000 2005 1993
1997
1989
LiteCRETE
foam characterization
SPE 19935
released
SPE 53283
1990
1995
2000
2005
1993

Advanced Cement

Technology

Page 43 Nanterre, 17 Avril 2002

development

begins

2001

Next generation ACT slurries SPE 59132

Section Francaise de la SPE BP

Nanterre, 17 Avril 2002 development begins 2001 Next generation ACT slurries SPE 59132 Section Francaise de
ACT Redéfinit la Performance du Laitier CemCRETE LiteCRETE DensCRETE DeepCRETE SqueezeCRETE Page 44 Nanterre, 17

ACT Redéfinit la Performance du Laitier

CemCRETE
CemCRETE

LiteCRETE

DensCRETE

DeepCRETE

SqueezeCRETE

Page 44 Nanterre, 17 Avril 2002

Propriétés du laitier améliorées

Résistances plus importantes

Perméabilités plus faibles

A toute densité

Section Francaise de la SPE BP

améliorées Résistances plus importantes Perméabilités plus faibles A toute densité Section Francaise de la SPE BP
Rapport E/S Plus de solides = Meilleures Propriétés Mécaniques CemCRETE Class G Extended lightweight 0
Rapport E/S Plus de solides = Meilleures Propriétés Mécaniques CemCRETE Class G Extended lightweight 0
Rapport E/S Plus de solides = Meilleures Propriétés Mécaniques CemCRETE Class G Extended lightweight 0
Rapport E/S Plus de solides = Meilleures Propriétés Mécaniques CemCRETE Class G Extended lightweight 0

Rapport E/S

Plus de solides = Meilleures Propriétés Mécaniques

CemCRETE Class G Extended lightweight 0 10 20 30 40 50 60 70
CemCRETE
Class G
Extended
lightweight
0
10
20
30
40
50
60
70

Page 45 Nanterre, 17 Avril 2002

Solids Fraction

Section Francaise de la SPE BP

lightweight 0 10 20 30 40 50 60 70 Page 45 Nanterre, 17 Avril 2002 Solids
Architecture du Puits et Logistique CemCRETE LiteCRETE Ciments de qualité isolation plus légers – Réservoirs

Architecture du Puits et Logistique

CemCRETE LiteCRETE
CemCRETE
LiteCRETE
Architecture du Puits et Logistique CemCRETE LiteCRETE Ciments de qualité isolation plus légers – Réservoirs

Ciments de qualité isolation plus légers

– Réservoirs déplétés

– Cimentation en un étage

– Réservoirs déplétés – Cimentation en un étage DensCRETE Ciments denses très versatiles – Très fortes

DensCRETE

Ciments denses très versatiles

– Très fortes résistances

DeepCRETE

Ciments légers pour faibles températures prennent plus vite

Ciments de réparations s’injectent plus facilement

SqueezeCRETE

Page 46 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

de réparations s’injectent plus facilement SqueezeCRETE Page 46 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas

Le Contrôle du Laitier

Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas

La Densité ne suffit pas

Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Le Contrôle du Laitier La Densité ne suffit pas
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG

Controle du Laitier?

SG - 1.0
SG - 1.0

+

Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -
Controle du Laitier? SG - 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG -

Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002

CIMENT SG - 3.2
CIMENT
SG - 3.2

=

- 1.0 + Page 48 Nanterre, 17 Avril 2002 CIMENT SG - 3.2 = Densité Laitier

Densité Laitier - 1.0 ??

Que se passe-t-il si densité 1.0?

Section Francaise de la SPE BP

Avril 2002 CIMENT SG - 3.2 = Densité Laitier - 1.0 ?? Que se passe-t-il si
Densité et Quantité de Solide ∆ densité communément acceptée: ± 24 kg/m 3 – Laitier
Densité et Quantité de Solide ∆ densité communément acceptée: ± 24 kg/m 3 – Laitier
Densité et Quantité de Solide ∆ densité communément acceptée: ± 24 kg/m 3 – Laitier
Densité et Quantité de Solide ∆ densité communément acceptée: ± 24 kg/m 3 – Laitier

Densité et Quantité de Solide

densité communément acceptée: ± 24 kg/m 3

– Laitier @ 1.005 sg et fraction solide 54%

∆ρ > écart de densité des composants

Utlisant la résolution du densimètre: 2.4 kg/m 3

– 1002.6 < ρ < 1007.4

– 28% < Fraction Solide < 80%

∆ρ∆ρ∆ρ∆ρ is ±±±± 0.25% while ∆∆∆∆FS is ±±±± 48%

Page 49 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

±±±± 0.25% while ∆∆∆∆ FS is ±±±± 48% Page 49 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP

Monitoring de la Fraction Solide

Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre

Débit-mètre Eau

Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre
Monitoring de la Fraction Solide Débit-mètre Eau Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre

Capteur Niveau

Section Francaise de la SPE BP
Section Francaise de la SPE
BP

Débit-mètre Laitier (débit massique)

Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre Laitier (débit massique) Page 50 Nanterre, 17

Page 50 Nanterre, 17 Avril 2002

Capteur Niveau Section Francaise de la SPE BP Débit-mètre Laitier (débit massique) Page 50 Nanterre, 17
Installation du Controle de Fraction Solide SFM Pas modification du procédé existant JAB Niveau Bac

Installation du Controle de Fraction Solide

SFM
SFM

Pas modification du procédé existant

JAB Niveau Bac H t NRD Bac de mélange Mixer Débit Laitier Q s
JAB
Niveau Bac H t
NRD
Bac de mélange
Mixer
Débit Laitier Q s

Débit Eau Gachage Q w

Page 51 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

mélange Mixer Débit Laitier Q s Débit Eau Gachage Q w Page 51 Nanterre, 17 Avril

Slurry Density (ppg)

Slurry Rate (bpm),

Solid Fraction (%)

Slurry Density (ppg) Slurry Rate (bpm), Solid Fraction (%) Mesure de Fraction Solide et Performance •

Mesure de Fraction Solide et Performance

•

Augmentation de Densité !!!

Job #19 February 14th, 2001 - Rig xyz - Well ABC 100 90 80 70
Job #19
February 14th, 2001 - Rig xyz - Well ABC
100
90
80
70
60
50
40
30
20
10
0
10:35:02
10:49:26
11:03:50
11:18:14
11:32:38
11:47:02
12:01:26

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

0

Time

Page 52 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

1 0 Time Page 52 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP Solid

Solid Fraction

Slurry Density

Slurry Rate

1 0 Time Page 52 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE BP Solid
Avantages de la Mesure de Fraction Solide Pas sensible à la qualité du mélange à

Avantages de la Mesure de Fraction Solide

Pas sensible à la qualité du mélange à sec

Controle a-posteriori de la qualité du mélange à sec

Valable sur toute la gamme de densité

Installation facile sur tout équipement conventionnel

Page 53 Nanterre, 17 Avril 2002

Section Francaise de la SPE BP

Installation facile sur tout équipement conventionnel Page 53 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002

Le Déplacement de Boue

Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002

Les nouveautés en 2002

Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Le Déplacement de Boue Les nouveautés en 2002
Déplacement de Boue Aujourd’hui Modélisation déplacement turbulent ~fin 90s Modélisation numérique 2D (début

Déplacement de Boue Aujourd’hui

Modélisation déplacement turbulent ~fin 90s

Modélisation numérique 2D (début 2000s)

Fluides-tampon respectueux de l’environnement Fluides compatibles

– Chimiquement

– Rhéologiquement

Boues à l’huile

– Surfactants et solvents spécifiques à l’huile de base

– Nouvelles méthodes de test

Carreau

Mouillabilité

Grille

Section Francaise de la SPE BP

Modèle de Herschel-Bulkley

Tampon laveurSPE BP Modèle de Herschel-Bulkley – – – – – – Tampon laveur + spacer Améliore

Tampon laveur + spacerde Herschel-Bulkley – – – – – – Tampon laveur Améliore centralization Spacer plus visqueux Ciment

Améliore centralization– – – – – – Tampon laveur Tampon laveur + spacer Spacer plus visqueux Ciment

Spacer plus visqueuxlaveur Tampon laveur + spacer Améliore centralization Ciment léger et plus visqueux, spacer un peu moins

Ciment léger et plus visqueux, spacer un peu moins visqueux visqueux, spacer un peu moins visqueux

Spacer plus visqueux Ciment léger et plus visqueux, spacer un peu moins visqueux Page 55 Nanterre,

Page 55 Nanterre, 17 Avril 2002

Spacer plus visqueux Ciment léger et plus visqueux, spacer un peu moins visqueux Page 55 Nanterre,
ACT et Isolation Durable CemSTONE FlexSTONE DuraSTONE Soon Page 56 Nanterre, 17 Avril 2002 Tolérance
ACT et Isolation Durable CemSTONE FlexSTONE DuraSTONE Soon Page 56 Nanterre, 17 Avril 2002 Tolérance
ACT et Isolation Durable CemSTONE FlexSTONE DuraSTONE Soon Page 56 Nanterre, 17 Avril 2002 Tolérance
ACT et Isolation Durable CemSTONE FlexSTONE DuraSTONE Soon Page 56 Nanterre, 17 Avril 2002 Tolérance

ACT et Isolation Durable

CemSTONE FlexSTONE DuraSTONE Soon Page 56
CemSTONE
FlexSTONE
DuraSTONE
Soon
Page 56

Nanterre, 17 Avril 2002

Tolérance aux changements de pression et température

Durable dans des conditions de puits difficiles

Stable à très hautes temperatures

Choses impensables pour le ciment auparavant

Section Francaise de la SPE BP

Stable à très hautes temperatures Choses impensables pour le ciment auparavant Section Francaise de la SPE
Isolation par Ciments Traditionnels ne Dure pas Page 57 Nanterre, 17 Avril 2002 Fracture due

Isolation par Ciments Traditionnels ne Dure pas

Isolation par Ciments Traditionnels ne Dure pas Page 57 Nanterre, 17 Avril 2002 Fracture due à
Isolation par Ciments Traditionnels ne Dure pas Page 57 Nanterre, 17 Avril 2002 Fracture due à
Isolation par Ciments Traditionnels ne Dure pas Page 57 Nanterre, 17 Avril 2002 Fracture due à

Page 57 Nanterre, 17 Avril 2002

Fracture due à déformation imposée par le changement de température

Micro-annulaire dû au changement de densité de boue

Rupture totale due aux efforts tectoniques

Rupture d’adhésion due aux changements de la formation pendant la production

Section Francaise de la SPE BP

FlexSTONE: plus de Contrôle pour l’Isolation Flexibilité et Expansion Controllables Isolation pendant changement

FlexSTONE: plus de Contrôle pour l’Isolation

Flexibilité et Expansion Controllables Isolation pendant changement P, T Abandon des puits

Young's Modulus (K psi)

1400 1200 1000 800 600 400 200 0
1400
1200
1000
800
600
400
200
0

Not flexible

Page 58 Nanterre, 17 Avril 2002

Very flexible

Compressive Strength (psi)

6000 5000 4000 3000 2000 1000 0 Not flexible Very flexible
6000
5000
4000
3000
2000
1000
0
Not flexible
Very flexible

Permeability (microdarcies)

2.5 2 1.5 1 0.5 0 Not Very flexible flexible
2.5
2
1.5
1
0.5
0
Not
Very
flexible
flexible

Section Francaise de la SPE BP

flexible Permeability (microdarcies) 2.5 2 1.5 1 0.5 0 Not Very flexible flexible Section Francaise de
DuraSTONE: plus de Contrôle pour l’Isolation Tenacité et Résistance aux Impacts Améliorés – Béton armé

DuraSTONE: plus de Contrôle pour l’Isolation

Tenacité et Résistance aux Impacts Améliorés

– Béton armé

Isolation de jonction de puits multi-latéraux Kickoff dans formations dures

6 impacts with Class G
6 impacts with Class G
82 impacts Section Francaise de la SPE
82 impacts
Section Francaise de la SPE

BP

5000 4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 0 0.5 1 1.5
5000
4500
4000
3500
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
0
0.5
1
1.5
2
Load (newtons)

Page 59 Nanterre, 17 Avril 2002

Displacement (mm)

3000 2500 2000 1500 1000 500 0 0 0.5 1 1.5 2 Load (newtons) Page 59
Advanced Cement Technology Advanced Cement Technology solutions Permeability Changer les règles de la cimentation pour
Advanced Cement Technology Advanced Cement Technology solutions Permeability Changer les règles de la cimentation pour
Advanced Cement Technology Advanced Cement Technology solutions Permeability Changer les règles de la cimentation pour
Advanced Cement Technology Advanced Cement Technology solutions Permeability Changer les règles de la cimentation pour

Advanced Cement Technology

Advanced Cement Technology solutions Permeability Changer les règles de la cimentation pour une isolation durable
Advanced Cement Technology solutions
Permeability
Changer les règles de la
cimentation pour une
isolation durable
5
4
Toughness
Durability
3
2
1
0
Penetration
-1
Comp. Strength
Flexibility
Density
Page 60
Nanterre, 17 Avril 2002
Section Francaise de la SPE
BP
Expansion
-1 Comp. Strength Flexibility Density Page 60 Nanterre, 17 Avril 2002 Section Francaise de la SPE
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention

Merci pour votre attention

Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention
Merci pour votre attention