Vous êtes sur la page 1sur 13

Sommaire

Introduction générale…………………………………………………4

Chapitre 1 : Généralité de l’inclusion financière

Section 1 : Les concepts globaux de l'inclusion financière

Section 2 :

Chapitre 2 : La situation de l'inclusion financière au Maroc

Section 1 : Stratégie National de l'inclusion financière

Section 2 : Etude empirique de l'inclusion financière

Chapitre 3 : La digitalisation et l'inclusion financière des jeunes

Section 1 : Mécanismes de mise œuvre de l'inclusion financière

Section 2 : Education financière des jeunes


Introduction générale

Notre recherche a pour objectif de traiter le sujet de l'inclusion financière des jeunes, le
choix de ce sujet n’était pas aléatoire par contre son importance et son intérêt ont rendu son
choix impératif.
L’inclusion financière a attiré au cours de ces dernières années un intérêt croissant de la part
des institutions internationales, des régulateurs du secteur financier ainsi que des pouvoirs
publics. Cette tendance traduit une prise de conscience du rôle que ces derniers peuvent jouer
dans la promotion de la croissance inclusive et de l'épanouissement le développement durable.
Cette intégration financière est devenue une priorité pour un nombre croissant de pays et de
plus en plus important. De nombreux pays envisagent l'inclusion financière comme un enjeu
économique et social majeur car il permet l'éradication de la pauvreté exclusion et disparité
entre les sexes pour le bien-être économique et social population. Cependant, dans la plupart
des pays, de nombreuses personnes rencontrent difficulté à obtenir des produits et services
financiers appropriés sur le marché régulièrement ou lors de l'utilisation de ces services. Selon
la banque mondiale, (2014), 2,5 un milliard de personnes, soit 38 % de la population adulte,
n'utilisent aucun service financier. Formelle ». Cette exclusion culmine chez les plus pauvres :
dans cette catégorie sociale, plus un foyer sur deux n'a pas de compte bancaire en raison des
frais engagés, zones éloignées de l'établissement ou démarches administratives à effectuer.

L'inclusion financière joue déjà un rôle important pour les institutions Les organisations
internationales, principalement la Banque mondiale, parce qu'il durabilité, Aider à combler
l'écart entre les sexes, confrontation exclure et favoriser le bien-être économique et social de la
population. Au Maroc, les pouvoirs publics intègrent l'inclusion depuis près d'une décennie
éliminer les inégalités sociales et économie. Certains acteurs, dont le Ministère de l'Economie
et des Finances et Bank A Maghrib DEPF Etudes (2018), ont pris des mesures pour réduire
facteurs d'exclusion financière par des politiques ciblées au profit des individus et entreprise.
En effet, depuis 2007, la promotion de l'inclusion financière est orientation stratégique de Bank
Al-Maghrib pour surmonter les obstacles à l'accès services financiers formels et faire de
l'inclusion financière un véritable vecteur de services financiers développement socio-
économique. L'objectif de la politique d'inclusion financière est de fournir des services
financiers formels à différents groupes de personnes l'adaptation doit contribuer à améliorer
leurs conditions de vie. Dans cette perspective, la dimension qualité consiste à réfléchir
l'efficacité de la proposition et l'impact de son utilisation sur le bien-être de la population. Un
Marocain sur trois n'est toujours pas bancarisé, l'inclusion financière est devenue opportunité
et nécessité, mais encore entravée par un certain montant obstacle.

L'inclusion financière vise à élargir l'accès à des produits et services (non)bancaires et


(non)financiers abordables et responsables pour les personnes exclues des lignes bancaires
traditionnelles. Pour faire entrer le plus grand nombre de personnes dans le système financier
et leur permettre de bénéficier de services bancaires adéquats, une gamme de produits et
services a été développée, notamment la microfinance. Mais aujourd'hui, les services financiers
répondent à des besoins qui vont bien au-delà de la microfinance : envois de fonds, petite
épargne, micro-assurance, petites pensions. Ces produits sont bien conçus et entre les mains
d'acteurs forts et responsables, avec un énorme potentiel de croissance.
CHAPITRE 1 : Généralité de l'inclusion financière

Vous aimerez peut-être aussi