Vous êtes sur la page 1sur 4

INSPECTION D’ACADEMIE

DE KOLDA
LYCEE DE PATA
2021/2022
COMPOSITION DU PREMIER SEMESTRE
CELLULE DE SCIENCES PHYSIQUES
4 HEURES

Exercice 1 (4 points)
Sur un flacon contenant un produit ménager liquide utilisé pour déboucher les éviers, on lit, entre autres
renseignements :
 19% en masse de soude.
 Provoque de graves brulures.
 Dissout toute matières.
 A conserver hors de portée des enfants.
On se propose de déterminer le pourcentage massique de soude de ce produit et de le comparer à la valeur
indiquée par le fabricant.
La pesée d’un volume V0 = 50 mL de ce produit a donné une masse m0 = 60g.
1. La concentration en soude de ce produit étant élevée, on prépare V1 = 1L de solution de concentration
C0
C1 = ; C0 étant la concentration en soude de la solution commerciale. Décrire avec précision le
50
mode opératoire. 0,5 point
2. On prélève Vb = 20 mL de la solution diluée de concentration C1 que l’on place dans un bécher et on lui
ajoute progressivement de l’acide chlorhydrique de concentration Ca = 0,1 mol. L−1. Un pH-mètre,
préalablement étalonné, permet de suivre l’évolution de pH ; Va est le volume total d’acide
chlorhydrique ajouté. Les résultats obtenus permettent de dresser le tableau suivant ci-dessous :
pH 13,2 13,15 13,1 13 12,9 12,7 12,6 12 11,9 7 3,2 2,7 2,4 2,1 1,9 1,7
Va (mL) 0 2 4 6 8 14 16 20 22 24 25 26 27 28 30 32

a) Tracer le graphe pH = f(Va ); échelle : 1cm→ 𝟒𝐦𝐋; 𝟏𝐜𝐦 → 𝟐 𝐮𝐧𝐢𝐭é 𝐝𝐞 𝐩𝐇. 1 point
b) Déterminer les coordonnées du point d’équivalence : VE , pH et C1 . 3 × 𝟎, 𝟐𝟓 𝐩𝐨𝐢𝐧𝐭
c) Calculer le pourcentage massique en soude du produit ménager. Ya-t-il concordance avec l’indication du
fabricant ? 0,75 point
d) Calculer le pH du mélange lorsque le volume d’acide versé est Va = 8 mL. 1 point

Exercice 2 (4 points)
Les ions permanganates MnO− 4 en milieu acide oxydent lentement l’acide oxalique H2 C2 O4 suivant
l’équation-bilan :
2MnO− 4 + 6H3 O
+
+ 5H2 C2 O4 → 2 Mn2+ + 14 H2 O + 10CO2
A la date t=0, on mélange rapidement, à température constante,V1 = 20cm3 d’une solution aqueuse (S1) de
permanganate de potassium de concentration molaire volumique C1 = 5. 10−3 mol. L−1 et V2 = 30cm3 d’une
solution aqueuse (S2 ) d’acide oxalique de concentration C1 = 0,05. mol. L−1 acidifiée sulfurique concentré.
On détermine la concentration des ions permanganates restant dans la solution au cours du temps.
On suit l’évolution de la concentration molaire volumique des ions MnO−
4 et on obtient la courbe ci-contre
(document annexe. Page 4). Echelle : 𝟏𝐜𝐦 → 𝟖𝐬; 𝟏𝐜𝐦 → 𝟎, 𝟏. 𝟏𝟎−𝟑 𝐦𝐨𝐥. 𝐋−𝟏
1. Montrer que l’acide oxalique est en excès. 0,5 point
2.
a) Soit [Mn2+ ] la concentration molaire volumique instantanée de l’ion manganèse. Montrer que
  
Mn 2 t  2.10 3  MnO 4 t  1 point
b) Définir la vitesse de disparition des ions permanganates 0,5 point
c) Calculer les vitesses instantanées aux dates t1 = 40s et t 2 = 100s 2× 𝟏 𝐩𝐨𝐢𝐧𝐭
N.B. Le document annexe est à rendre

Exercice 3 (3 points)
La partie (E) du tube représenté ci-dessous contient de la vapeur de lithium sous une faible pression. On
ionise les atomes de lithium en les soumettant à un rayonnement électromagnétique approprié.
Les ions Li+ parviennent alors par une petite ouverture ménagée dans la plaque A, et avec une vitesse
négligeable, à la partie (F) du tube. Entre la plaque A et la plaque C, est établie une d.d.p.
U= |VC − VA | = 3,0.104 V. On donne : charge électrique élémentaire : e = 1,6. 10−19 C ; masse de l’ion Li+
du nucléide 73Li+ m1= 1,16.10-26kg. Partie (B)
A C

1. Déterminer le signe de la tension VC – VA entre Li O
v0
les plaques C et A pour que les ions soient Partie (E) Partie (F)
accélérés et parviennent en O avec une vitesse
que l’on calculera. 0,25 point
2. Les ions passent à travers l’ouverture ménagée 
dans la plaque C et parviennent dans la partie (B) B
où règne un champ magnétique uniforme ⃗B (voir Plaque P

figure).

a. Déterminer le sens de ⃗B pour que les ions soient déviés vers la plaque sensible P 0,25 point
b. Montrer que le mouvement des ions dans la partie (B) est circulaire uniforme 0,5 point
c. Soit d1 la distance de l’ouverture de la plaque C au point d’impact sur P des ions 3Li déterminer d1 en
7 +

fonction de e, m1, B et U. Calculer d1 si B = 0,50T. 1 point


3. Le lithium naturel comporte deux isotopes 63Li+ (6%) et 73Li+ (94%) tels que le rapport des masses est
égal au rapport des nombres de masse ; en déduire d2 , la distance de l’ouverture de la plaque C au point
d’impact sur P des ions 63Li+. 1 point

Exercice 4 (5 points)

Un satellite supposé ponctuel, de masse ms décrit une orbite circulaire d’altitude h autour de la Terre
assimilée à une sphère de rayon R T . On fera l’étude dans le référentiel géocentrique considéré comme
galiléen.
1.
a) Etablir l’expression de la valeur g du champ de gravitation à l’altitude h en fonction de sa valeur g 0 au
niveau du sol, de R T et de h. 0,5 point
b) Montrer que le mouvement du satellite est uniforme. 0,25 point
2.
a) Déterminer l’expression de la vitesse Vs du satellite. 0,5 point
b) En déduire l’expression de sa période T. calculer T. 0,5 point
⃗⃗⃗⃗
3. A partir du travail élémentaire dw = f ∙ dr, de la force de gravitation.
a) Démontrer que l’énergie potentielle de gravitation du satellite dans le champ de pesanteur est donnée
KMS MT
par EP = − . On prendra EP = 0 à l’infini. 0,5 point
RT +h
b) Exprimer l’énergie cinétique du satellite. En déduire l’expression de l’énergie mécanique en fonction de
g 0 , R T , K et h. 0,5 point
4. On veut que le satellite précédent soit un satellite géostationnaire.
a) Qu’est-ce qu’un satellite géostationnaire ? 0,25 point
b) Déterminer l’altitude à laquelle elle doit évoluer. 1 point
c) Quelle est sa vitesse angulaire ? 1 point
-2
Donnée : ms = 1020kg ; g0= 9,81 m.s ; RT= 6400km ; h = 400km.

Exercice 5 : (4 points)

Une gouttière ABC sert de parcours à un mobile


supposé ponctuel, de masse m = 0,1kg. Le
mouvement a lieu dans un plan vertical.
1. Sa partie curviligne AB est un arc de cercle
parfaitement lisse où les frottements sont
négligés. Le mobile est lancé en A avec une
vitesse VA = 5 m. s −1 verticale dirigée vers
le bas et glisse sur la portion curviligne AB.
a) Etablir l'expression littérale de la vitesse VM
du mobile en un point M tel que
 
(OM, OB ) =  en fonction de VA , g, r et
Calculer la valeur de VM en B. 1 point

b) Etablir l'expression littérale R de la réaction R de la piste sur le mobile en M en fonction de m, g, , r et
VM . Calculer la valeur de R en B. 01 Point
2. La portion BC rectiligne et horizontale est rugueuse. Les frottements peuvent être assimilés à une force
unique, constante, opposée au mouvement, d'intensité f. Sachant que le mobile arrive en C avec la vitesse
VC = 5 m. s −1 , déterminer littéralement puis numériquement f. 01 Point
⃗ C.
3. En C le mobile quitte la piste avec sa vitesseV
a) Etablir dans le repère (Cx, Cy), l'équation de sa trajectoire, l'origine des dates étant l'instant où le mobile
passe en C. 0,5 Point
b) Trouver les coordonnées du point I où le mobile reprend contact avec le sol horizontal. 0,5 Point)
Document annexe à rendre.
Prénom :
Nom :

Vous aimerez peut-être aussi