Vous êtes sur la page 1sur 3

Terminale S2 Gravitation universelle 2021-2022

Exercice 1

Exercice 2

Exercice 3
On se propose de déterminer la masse de Jupiter en étudiant le mouvement de ses principaux satellites : Io,
Europe, Ganymède, Callisto.
1) Le mouvement d’un satellite, de masse m, est étudié dans un repère considéré comme galiléen, ayant son
origine au centre de Jupiter et ses axes dirigées vers des étoiles lointaines, considérées comme fixes. On
supposera que Jupiter et ses satellites ont une répartition de masse à symétrie sphérique. Le satellite se
déplace sur une trajectoire circulaire, à la distance r du centre de Jupiter.
a) Déterminer la nature de son mouvement, puis sa vitesse v en fonction de r de la masse M de Jupiter et de G,
constante de gravitation universelle.
b) En déduire l’expression de la période de révolution T du satellite.
T2
c)Montrer que le rapport 3 est contant (3e loi de Kepler).
r
2)Les périodes de révolutions et les rayons des orbites des quatre principaux satellites de Jupiter ont été
déterminés et ont les valeurs suivantes :

a) Tracer la représentation graphique donnant les variations de T2 en fonction de r3.


Echelle : 1cm  1011 s2 ; 1cm  4.1026 m3.
Conclure.
b) En reliant ces résultats à ceux du 1) c), déterminer la masse M de Jupiter

Exercice 4
La terre et la Lune sont considérées comme des corps sphériques homogènes.
1) A partir de la loi de l’attraction universelle, établir l’expression de l’intensité du champ de gravitation lunaire

G en fonction de G, ML, RL et h.
2) Calculer l’intensité du champ de gravitation créé par la Lune à sa surface.
3) Calculer la force de gravitation qu’exerce la Lune sur la terre.
4) En quel point du segment joignant les centres de la Lune et de la terre la force de gravitation est-elle nulle ?
5) Un satellite supposé ponctuel de masse m = 103kg décrit une orbite circulaire d’altitude h = 800 km.
a- Calculer sa vitesse, sa période de révolution et son énergie cinétique.
GmMT
b- Démontrer que son énergie potentielle de gravitation vaut : EP = - en prenant Ep = 0 à l’infini.
RT + h
c- Calculer l’énergie mécanique du système.
6) Exprimer la vitesse de libération d’un objet à la surface de la terre en fonction de M T , RT et G. Calculer sa
valeur numérique.
7) Qu’est-ce qu’un satellite géostationnaire ? Calculer son altitude
Exercice 5

La Terre est assimilée à une sphère homogène de centre O, de rayon RT = 6400 km et de masse MT.
Le champ de gravitation créé par la Terre en tout point A de l’espace situé à une distance r du point O est
→ 𝐆𝐌𝐓
g =- 𝟐 𝐮 ⃗ G constante universelle de gravitation.
𝐫
Le champ de gravitation à la surface de la terre est 𝐠 𝟎 = 9,8 m.s-2.
1) Montrer qu’à l’altitude h : 𝐠 𝐡 = 𝐠 𝟎
𝐠 𝟎− 𝐠 𝐡
2) Calculer l’écart relatif pour h = 1600 km.
𝐠𝟎
3) Soit un satellite de masse m à l’altitude h assimilable à un point matériel ayant une orbite circulaire.
a- Exprimer la force d’attraction que la Terre exerce sur le satellite en fonction de G, R T , h, MT et m. Montrer
que le mouvement du satellite est uniforme.
b- Exprimer la période TS du satellite en fonction de h, RT et 𝐠 𝟎 .Calculer TS pour h = 1600 km.
c- Montrer que la vitesse angulaire ω et le rayon de la trajectoire r = RT + h sont tels que
𝛚𝟐 𝐫 𝟑 = constante.
4) Le satellite, ayant toujours une orbite circulaire, est dans le plan de l’équateur à l’altitude 1600 km.
a- le satellite est-il géostationnaire ?
b- le satellite se déplace vers l’Est. Calculer l’intervalle de temps qui sépare deux passages successifs à la
verticale d’un même point de l’équateur.

Vous aimerez peut-être aussi