Vous êtes sur la page 1sur 18

Les arnaques aux

créateurs d’entreprise
SOMMAIRE

Des Techniques pour repérer les arnaques............................................................................................................................................................................................4


Acheter en ligne..........................................................................................................................................................................................................................................5
Payer en toute sécurité........................................................................................................................................................................................................................... 7
Démasquer le phishing...........................................................................................................................................................................................................................8
Définition de la DGCCRF........................................................................................................................................................................................................................8
Les conseils de bases............................................................................................................................................................................................................................9
Les Mails Adressées................................................................................................................................................................................................................................9
Fausses arnaques à l’antivirus.......................................................................................................................................................................................................... 10
Démarchage frauduleux par courrier postal.............................................................................................................................................................................. 11
Vérifiez le Siret............................................................................................................................................................................................................................................. 11
Les arnaques spécialisées des créateurs d’entreprises................................................................................................................................................................. 12
Les propositions d’immatriculation à des registres faux..................................................................................................................................................... 12
Quelques arnaques clones répertoriées.....................................................................................................................................................................................13
Les prestations payantes proposées aux freelances : c’est gratuit............................................................................................................................... 14
Les relances agressives des caisses de retraite pour vous faire souscrire des contrats facultatifs ����������������������������������������������������������� 14
Les réseaux de franchises, des droits d’entrées et des redevances exorbitantes.................................................................................................. 15
Les faux contrats de maintenance obligatoire......................................................................................................................................................................... 16
Victime d’une arnaque : que faire ?..........................................................................................................................................................................................................17
Prévenir et sécuriser vos données....................................................................................................................................................................................................17
Saisir la justice........................................................................................................................................................................................................................................... 18

2
Il est parfois difficile de repérer une arnaque quand on est en face d’elle, comme vous savez l’administration française est parfois

un peu compliquée, certains ont compris que les entrepreneurs sont des cibles faciles pour une petite escroquerie. Des annuaires et

sociétés qui vous vendent des services pour vous appuyer mais qui ne vous aident qu’à vous libérer de centaines d’euros...

Laissez-vous guider par notre livre blanc et découvrez quelques astuces pour éviter de vous faire tromper. En 1/ les arnaques communes

à tous et en 2/ les arnaques spécifiques aux entrepreneurs. Vous verrez que vous faire accompagner peut vous éviter bien des ennuis.

3
Des techniques pour
repérer les arnaques

Nous ne sommes à l’abri d’aucune escroquerie, que ce soit

sur le web, par courrier postal ou téléphone, et de plus en

plus de malfrats visent les entrepreneurs.

Pourquoi ?

Eh bien, parce que l’entrepreneur cherche à monter son

entreprise le plus vite, le moins cher possible et souvent avec

le moins d’encombres possibles. Mais à vouloir aller trop

vite, la garde se baisse, les réflexes se perdent et on devient

vulnérable.

Voici des bons réflexes pour éviter de vous faire arnaquer.

4
ACHETER EN LIGNE

Réserver des billets d’avion, faire ses courses, s’abonner à un magazine, commander des fournitures de bureau... c’est parfois bien plus

pratique et souvent moins cher sur internet qu’en boutique. Pas question pour autant d’en oublier toute vigilance ! Quelles sont les

précautions à prendre ? À qui s’adresser en cas de litige ?

Rappel : Dès que vous commandez en ligne, vous effectuez un achat à distance encadré par le Code de la consommation (art.

L221-1) qui impose des obligations au vendeur en ligne et donne des droits au consommateur.

5
Nos conseils :

Vérifier l’identité du site marchand Vérifier la e-réputation

Avant tout achat, il est conseillé de contrôler que le site La e-réputation peut être avérée en recherchant le

n’est pas uniquement virtuel mais qu’il y a bien une nom du site ou du produit sur un moteur de recherche,

entreprise réelle. L’ensemble des entreprises en ligne sont éventuellement associé avec le terme « arnaque ».

tenus de mettre à la disposition des consommateurs des

informations claires et facilement accessibles.

Commander sur des sites Français ou Européen

Les sites marchands basés en France ou en Europe permettent des garanties plus sûres. Certains hors Europe n’indiquent pas

toujours les droits de douane et le montant de TVA. En cas de problèmes, vos recours envers des sites étrangers auront moins de

chance d’aboutir. Enfin, sachez qu’un site en « .fr » peut légalement ne pas être édité par une société française.

Notre astuce : Lisez les « mentions légales », cela permet de lever toute ambiguïté.

6
P AYER EN T O U T E S É C U RI T É

Il existe plusieurs moyens de payer : carte bancaire, carte cadeau, chèque, etc. Il faut rester concentré.

Sécurisez la transaction

Avant d’inscrire le numéro de votre carte, il faut vérifier que la page est bien sécurisée. Le vendeur en ligne doit vous le confirmer dans

une fenêtre de dialogue avant le début de toute transaction.

Sur certains sites, l’adresse « http ://... » se transforme en « https ://... », avec un « s » pour « Secure ». Parfois, un cadenas fermé apparaît

dans la fenêtre du navigateur.

Notre astuce : Vous pouvez vous servir d’une carte à usage unique ou uniquement sur internet. Il s’agit de carte reliée à un

compte en banque que vous alimentez uniquement du montant que vous allez payer.

Surveillez son compte bancaire

Vérifiez que le montant débité sur son compte correspond bien à la commande effectuée. Si celui-ci n’est pas identique, contactez

votre banque afin de faire annuler ou résilier le paiement.

7
DÉMASQ U E R L E P H I SH I N G

DÉ F I N I T I O N DU P HISHING P AR L A D G C C R F

“Le phishing (hameçonnage ou filoutage) est une technique par laquelle des personnes malveillantes se font passer pour de grandes

sociétés ou des organismes financiers qui vous sont familiers en envoyant des mails frauduleux et récupèrent des mots de passe de

comptes bancaires ou numéros de cartes de crédit pour détourner des fonds”

Vous pouvez aussi recevoir des arnaques par courriel, c’est ce que l’on appelle le phishing ou hameçonnage. Pour éviter d’être piégé,

il faut détecter les sites clones. Ces derniers copient des sites officiels tels que la Caf, Ameli,les impôts, les sites de banques. Ces sites

frauduleux ont pour but de récupérer vos coordonnées bancaires. Pour repérer les mails des sites clones, suivez ces conseils :

8
L ES CO NSE ILS DE BASES

Vérifiez l’orthographe : Ces mails sont souvent remplis de fautes d’orthographe et non relus par plusieurs personnes comme dans

les sociétés.

Ne cliquez pas sur les liens : les liens affichés dans les courriers électroniques peuvent en réalité diriger vers des sites frauduleux.

En cas de doute, il est préférable de saisir manuellement l’adresse dans le navigateur. Vous trouverez leur adresse url en survolant

le lien.

Restez vigilant lorsqu’un courriel demande des actions urgentes.

Utilisez un filtre contre le filoutage du navigateur internet : la plupart des navigateurs proposent une fonctionnalité d’avertissement

qui peuvent être différents (liste noire, liste blanche, mot clé, etc.) et sans être parfaits. Ces fonctions aident à maintenir la vigilance.

Utilisez un logiciel de filtre anti-pourriel : la plupart du temps, ces escroqueries envoient des mails. Bien que les logiciels de

filtrage ne soient pas parfaits, ils réduisent le nombre de ces courriels.

Ne répondez, ne transférez ou ne vous désabonnez jamais de ces courriels. Supprimez le directement, puis videz votre corbeille.

L ES M AI LS ADRESSÉES

Il est important de noter que les centres des impôts n’envoient jamais de courriel pour demander à leurs assujettis de saisir leurs

informations personnelles. Cela va de même pour les banques et les organismes sociaux (CAF, mutuelles, etc.). Pour se connecter

au site de votre banque il vaut mieux entrer manuellement l’adresse URL de votre banque dans votre navigateur. En cas de doute

prenez contact avec votre banque ou organisme qui vous aurait envoyé ce courriel.

Notre astuce : Ne pas croire que ce qui vient d’internet est forcément vrai.

9
FAUSSE S A R N A Q U E S À L’ A N T I V I RU S

Dans la majorité des situations, vous cliquez malencontreusement

sur une publicité et votre navigateur internet vous affiche un

message alarmant qui dit que votre venez de nous faire contaminer

par un virus. Ce message en “pop-up” est très souvent accompagné

d’une voix-off et la page est très dure à fermer.

Par la suite, l’utilisateur le moins informé appelle le numéro de

téléphone indiqué. Un faux technicien se propose de prendre le

contrôle de votre PC pour vous aider ! Pour se faire, il vous invite

à télécharger un logiciel gratuit permettant la prise de contrôle

à distance. Il vous propose de vous aider à vous débarrasser de

vos virus en échange de quelques dizaines d’euros (en prétextant

l’installation d’un logiciel leur appartenant ou encore en proposant

un abonnement à leur fameux support technique). Cette prestation

coûte environ entre 100 euros et 200 euros La transaction se fait en

communiquant les numéros de carte bancaire.

10
DÉMAR C H A G E F R A U D U L E U X P A R C OU RRI E R POS T AL

Les mentions légales obligatoires sont les lignes écrites à la fin d’un courrier. En l’absence de ces dernières, c’est un courrier frauduleux. Si

elles sont bien présentes, vérifiez-les ! Elles reprennent principalement le SIRET, lieu du siège social, le code APE, numéro d’identification

à la TVA,...

VÉRIFIE Z L E S I R E T

C’est notre arme secrète, vérifiez si l’entreprise existe avec son numéro siret. Dans le cas où vous n’êtes pas sûr, prenez le numéro Siret

qui est sur 9 chiffres et copiez le dans la barre de recherche du site https://www.infogreffe.fr/

Notre astuce : Vérifiez le logo, est-il le même que d’habitude ? Faites des recherches sur internet sur d’éventuelles arnaques

11
Les arnaques spécialisées
contre les créateurs d’entreprises
Créer son entreprise n'est pas de tout repos ! Il y a de nombreuses démarches administratives, la pression de réussir... C'est une

période stressante pour les créateurs qui se lancent dans ce type d'aventure. Ces sociétés malveillantes en profitent et jouent sur la

vitesse en envoyant leurs courriers très rapidement.

LES P RO P O S I T I O N S D ’ I MMA T RI C U LA T I ON À DES REG IS T RES FA U X

Le Registre Européen des Sociétés coûte 250€ : Proposé par courrier et présenté comme une obligation, ce registre ne sert à rien

et est nullement obligatoire.

Le Registre des Sociétés et des Indépendants coûte 249€ : la société est basée en dehors de la France. Il joue sur le sigle RSI (bien

connu des entrepreneurs) mais n’a rien à voir avec le vrai RSI : Le Régime Social des Indépendants.

L’info-Siret ou Info-Kbis ou info-Siren existent mais aucune inscription n’est obligatoire, donc aucune obligation de payer. (Le

numéro Siren est attribué automatiquement par l'INSEE au moment de votre immatriculation au greffe du Tribunal de commerce)

N’hésitez pas à vous connecter sur le répertoire des arnaques de l’infogreffe, vous trouverez une trentaine de noms d'arnaques.

12
Q U E L Q U E S A R N A Q U E S C L O N E S R É P E RT O R I É E S

Affichage légal france VotreExtraitKbis.com

Annuaire du professionnel Les entreprises européennes Registre Commercial

APE registre professionnel des entreprises Recensement des Sociétés et des Indépendants

Commerce et Industrie – Registre des affaires Registre des brevets et marques ODM

Formalitentreprise.com Registre des fichiers d’entreprises

GAIA almanach Registre INSEE

info service Registre Internet Français

infos-siren Registre Siret des Entreprises

info-siret Registre TVA Intracommunautaire

IPT-Registre Sérénis

IPTS Marques Service SIRENE

Journal Légal Télédéclaration Service

Kbis entreprises TM Publisher GMBH

Kbis info-services WIPP – World Intellectual Property Publisher

Kbis-infos

Greffe KBIS

kbis société

info-kbis

13
LES PRESTATIONS PAYANTES PROPOSÉES AUX
FREELANCES : C’EST GRATUIT

De nombreux sites internet vous proposent de vous immatriculer en tant qu’entre-

preneur individuel moyennant un petit forfait de 60 à 90 euros. Créer une auto-

entreprise ou une entreprise individuelle n’a aucun coût.

LES RELANCES AGRESSIVES DES CAISSES DE


RETRAITE POUR VOUS FAIRE SOUSCRIRE DES
CONTRATS FACULTATIFS

A la suite de votre création d’entreprise, il est fort à penser que vous allez recevoir

des formulaires vous invitant à choisir une caisse de retraite mais aussi des for-

mulaires pour des contrats d’adhésion à des contrats d’assurance retraite com-

plémentaire, de prévoyance ou de mutuelle. Vous avez le choix de sélectionner la

caisse à laquelle vous souhaitez souscrire et ignorer alors les autres.

14
LES RÉSEAUX DE FRANCHISES, DES DROITS D’ENTRÉES ET DES REDEVANCES
EXORBITANTES

Certains réseaux de franchises proposent des droits d’entrée et des formations que payent les adhérents (vous).

Faites attention aux enseignes qui monnaient un savoir-faire à prix d’or !

Méfiez-vous des franchises qui parlent que de matériel et d’équipement. Certains valorisent un savoir-faire lié à des machines

qu’il faut acheter sans aucune valeur ajoutée.

Certains franchiseurs utilisent les droits d’entrée comme une vanne financière uniquement

Notre astuce : Accordez une très grande importance à la lecture de votre contrat. Vous devez comprendre les documents que

vous signez, et au besoin amender le contrat, ou renégocier des points clés.

Attention aux clauses abusives comme la fausse exclusivité territoriale ou aux clauses de sortie du contrat qui peuvent parfois

vous empêcher de travailler dans le même secteur.

15
LES FAUX CONTRATS DE MAINTENANCE OBLIGATOIRE

Certains escroqueries se déplacent jusqu’à votre local commercial ou technique pour vous faire signer des contrats d’abonnement :

sécurité, révisions extincteurs. Ne signez aucun document d’un prestataire de service qui vous démarche en porte-à-porte.

Notre astuce : Prenez le temps d’étudier vos besoins, de demander conseil et de comparer.

16
Victime d’une arnaque :
comment réagir ?

PRÉVENIR ET SÉCURISER VOS DONNÉES

Que faire si la société est un leurre et n’existe pas ?

Si le vendeur n’est pas identifiable et son site est basé à l’étranger, vous avez peu de chance d’obtenir réparation. Informez

les sites spécialisés en la matière afin de protéger d’autres consommateurs.

A qui signaler cette arnaque pour avertir d’autres potentiels consommateurs ?

Il faut signaler le site à la DGCCRF et prévenir les autres consommateurs. Le gouvernement met à disposition un site pour

signaler tous les sites frauduleux : www.internet-signalement.gouv.fr. Ce site des pouvoirs publics permet d’avertir en

même temps d’autres consommateurs qui comme vous pourraient se faire arnaquer.

Faire opposition auprès de votre banque

Si vous avez transmis vos coordonnées bancaires à un organisme frauduleux, faites opposition. Pour cela, appelez votre

banque ou le numéro du serveur interbancaire.

17
SAISIR LA JUSTICE

Première chose à faire, demandez le remboursement intégral

et immédiat de la somme dû, par courrier recommandé. Pour

justifier votre demande, rappelez les conditions générales de

vente (délai de rétractation), les articles vous concernant

sur le Code la Consommation ainsi que le Code Pénal.

Pour un site marchand non légal, vous pouvez saisir la

DDCCRF (direction départementale de la concurrence, de la

consommation et de la répression des fraudes). Son numéro

spécial anti-escroqueries est le 0811 02 02 17. Cette direction

intervient en cas de sécurité et conformité des produits ou

services proposés.

Faites-vous accompagner par un avocat ou votre expert-

comptable, si nécessaire, dans les démarches à effectuer.

18

Vous aimerez peut-être aussi