Vous êtes sur la page 1sur 7

Pendules couples

avec cobra 3
I/ Bute de la manipulation :
Le but de cette manipulation est l’étude du mouvement de deux oscillateurs harmoniques couplé. Les oscillateurs
considérés sont des pendules gravitationnels reliés par un ressort. L’étude des dives modes d’oscillations conduira à :

- La détermination des : coefficients, facteurs de couplage K par différentes méthodes.


- La mesure de le constante, DF, de rappel de ressort de liaison.
- La vérification de la relation linéaire entre le carré des couple-longueurs et :
a. Les fréquences particulières du mode de ‘’battement’’.
b. Le carré de la fréquence pour les vibrations ‘’en phase opposée’’.
- Déterminer la fréquence caractéristique du pendule à partir des modes vibratoires avec le couplage et
comparer avec la fréquence caractéristique des pendules non couplés.

II/ Manipulation :

A / Etude des pendules non couplé

1. Déterminons 𝒇𝟎 𝒆𝒕 𝝎𝟎 :

D’âpres la courbe on a : 𝒇𝟎 = 𝟎, 𝟒𝟖𝟗 𝑯𝒛

𝑒𝑡 𝜔0 = 2𝜋𝑓0 = 2𝜋 × 0,489

𝝎𝟎 = 𝟑, 𝟎𝟕 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏

2. Déduirons 𝑻𝟎 :
1 1
𝑜𝑛 𝑎 ∶ 𝑇 =
0 =
𝑓0 0,489

𝑻𝟎 = 𝟐, 𝟎𝟒 𝒔

B / Etude des pendules couplé


1. Déterminons 𝒇𝒈 = 𝒇𝟎 𝒆𝒕 𝝎𝒈 = 𝝎𝟎 :

D’âpres la courbe on a : 𝒇𝒈 = 𝒇𝟎 = 𝟎, 𝟒𝟖𝟓 𝑯𝒛

𝑒𝑡 𝑓𝑔= 𝜔0 = 2𝜋𝑓𝑔 = 2𝜋 × 0,485

𝝎𝒈 = 𝟑. 𝟎𝟒 𝒓𝒂𝒅.𝒔−𝟏

2. Dans le cas d’un couplage 𝒍 = 𝟗𝟎 𝒄𝒎 :


a. Déterminons 𝑓𝑐𝑒𝑡 𝜔𝑐 dans le cas des pendules couplés en mode vibration ‘’en phase opposée’’ :

D’âpres la courbe on a : 𝒇𝒄 = 𝟎, 𝟓𝟕𝟔 𝑯𝒛


𝑒𝑡 𝜔𝑐 = 2𝜋𝑓𝑐 = 2𝜋 × 0,576

𝝎𝒄 = 𝟑. 𝟔𝟐 𝒓𝒂𝒅.𝒔−𝟏

b. Déterminons le facteur du couplage K :


𝜔 2𝑐 −
𝜔2 𝑔 3.622−3.042
On a : 𝐾 = 𝜔 2𝑐 +
𝜔2 𝑔
= 𝑲 = 𝟎, 𝟏𝟕
3.622+3.042

3. Dans le cas d’un couplage 𝒍 = 𝟗𝟎 𝒄𝒎 :


a. Déterminons 𝑓1, 𝑓2𝑒𝑡 𝜔1 , 𝜔2 dans le cas des pendules couplés en mode ‘’battement’’ :

D’âpres la courbe on a : 𝒇𝟏 = 𝟎, 𝟒𝟗𝟏 𝑯𝒛 𝒆𝒕 𝒇𝟐 = 𝟎, 𝟗𝟖𝟖 𝑯𝒛

𝑒𝑡 𝜔1 = 2𝜋𝑓1 = 2𝜋 × 0,491
𝝎𝟏 = 𝟑. 𝟎𝟖 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏

𝑒𝑡 𝜔2 = 2𝜋𝑓2 = 2𝜋 × 0,988

𝝎𝟐 = 𝟔, 𝟐𝟎 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏

b. Déduirons 𝜔0 à partir de 𝜔2 :

On a : 𝜔2 = 𝜔1 + 𝜔0

Donc : 𝜔0 = 𝜔2 − 𝜔1 = 6,20 − 3.08

𝝎𝟎 = 𝟑. 𝟏𝟐 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏

c. Déterminons le facteur du couplage K :

On a : 𝐾=
2𝜔 2 × 𝜔 1
= 2×6,20 ×3.08
𝜔 21 +𝜔 22 2 2
6,20 +3.08

𝑲 = 𝟎, 𝟕𝟗

4. Vérifions les relations linéaires entre le carré des couplages – longueurs 𝒍𝟐 et :


𝐷𝐹
a. 𝜔1= 𝜔 0 2𝑚𝑔𝑙 𝐿2

𝐷𝐹 2
𝜔2 = 𝜔 0 𝐿 + 𝜔0
2𝑚𝑔𝑙
2𝐷𝐹 ω 20 2 2
b. 𝜔2𝑐= 𝑙+ 𝜔 0
𝑚𝑔

On a : 𝜔𝑐 = 3,62 𝑟𝑎𝑑. 𝑠−1 → 𝜔𝑐2 = 13,10 (𝑟𝑎𝑑. 𝑠−1) 2


2𝐷𝐹 ω 20 2 2×3,11×9.73×0,81
𝑒𝑡 ∶ 𝑙 + 𝜔02 = + 9.73 = 13,96 ≈ 13,10
𝑚𝑔 1×9,81×1,03
𝟐
𝟐𝑫𝑭𝛚 𝟎 𝟐 𝟐
Donc : 𝝎𝟐𝒄 = 𝒍 +𝝎 𝟎
𝒎𝒈𝑳

4.1. Complétons le tableau suivant :

𝑙(𝑚) 𝑙2(𝑚) 𝑓𝑐 𝜔𝑐 𝜔𝑐2 𝑓1 𝜔𝑐 𝑓2 𝜔2 𝜔0 = 𝜔2 − 𝜔1


0,300 0,09 0,497 3,12 9,73 0,481 3,02 0,965 6,06 3,04
0,600 0,36 0,531 3,33 11,08 0,487 3,05 0,978 6,14 3,09
0,900 0,81 0,576 3,62 13,10 0,491 3,08 0,988 6,20 3,12

4.2. 𝝎𝟐𝒄= 𝒇(𝒍𝟐) :

4.2.1. Déduirons 𝜔0 :

D’après la courbe on a : 𝜔2 0= 9,42 (𝑟𝑎𝑑. 𝑠−1) 2 → 𝝎𝟎 = 𝟑. 𝟎𝟔 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏


4.2.2. Déterminons DF :

D’pares la courbe on a l’équation 𝜔2 = 𝑓(𝑙2) comme : Y = A+B.x , avec 𝑨 = 𝜔2 𝑒𝑡 𝐵 = 2𝐷𝐹 ω 20


𝑐 0 𝑚𝑔

𝐵𝑚𝑔𝐿
→ 𝐷𝐹 =
2ω20
- Calculons B :
13,10 − 9.73
𝐵= = 4.68
0.81 − 0.09
4.68×1×9.81×1.015
→ 𝐷𝐹 =
2×9,42

𝑫𝑭 = 𝟐. 𝟒𝟕 𝑵/𝒎

4.3. 𝝎𝟏 = 𝒇(𝒍𝟐) :

- Déduirons 𝝎𝟎 :

D’pares la courbe on a l’équation 𝜔 1= 𝑓(𝑙2) comme : Y = B.x , avec 𝐵 = ω 𝐷𝐹 0et2𝑚𝑔𝐿


𝑥 = 𝑙2

3,08−3,02
- Calculons B : 𝐵= = 0.083
0.81−0.09

𝐹 𝐷
𝐵 = ω 0 2𝑚𝑔𝐿

2𝐵𝑚𝑔𝐿
ω0 =
𝐷𝐹

2×0.083×1×9.81×1.015
ω0 =
3.11

→ 𝛚𝟎 = 𝟎. 𝟓𝟑𝒓𝒂𝒅.𝒔−𝟏
4.4. 𝝎𝟐 = 𝒇(𝒍𝟐) :

4.4.1. Déduirons 𝜔0 :

D’après la courbe on a : 𝝎𝟎 = 𝟔, 𝟎𝟑 𝒓𝒂𝒅. 𝒔−𝟏

4.2.2. Déterminons DF :
𝐷𝐹
D’pares la courbe on a l’équation 𝜔 2 = 𝑓(𝑙2) comme : Y = A+B.x , avec 𝐴 = 𝜔 𝑒𝑡0 𝐵 = ω 0 2𝑚𝑔𝐿

2𝐵𝑚𝑔𝐿
→ 𝐷𝐹 =
ω0

- Calculons B :

6,20 − 6.06
𝐵= = 0,19
0.81 − 0.09
2×0,19×1×9.81×1.015
→ 𝐷𝐹 =
6,03

𝑫𝑭 = 𝟎, 𝟔𝟐 𝑵/𝒎

5. D’apes de compares les résultats obtenus on conclure que 𝛚𝟎 est différent pour les trois modes.

6. Déterminons le facteur de couplage K :

1. A l’aide des constants de l’appareil :

D F l2
On a : 𝑲 =
mgl +D F l 2

3.11×0.81
𝑲= (1×9.81×1.015)+(3.11×0.81)
→ 𝑲 = 𝟎. 𝟐𝟎

6.1. D’apes de compares les valeurs obtenus on conclure que k est presque que la même pour les trois
modes.

Vous aimerez peut-être aussi