Vous êtes sur la page 1sur 15

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/344548095

Les enjeux de la transformation digitale (Focus sur quelques entreprises dans


le monde)

Conference Paper · October 2020

CITATIONS READS

0 3,958

2 authors:

Madouche Rym Yacine Madouche


Blida 2 University (Lounici Ali) Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou
12 PUBLICATIONS   0 CITATIONS    2 PUBLICATIONS   0 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

The role of electronic customer relationship management in achieving loyalty -Study of a sample of banks in Algeria- View project

All content following this page was uploaded by Madouche Rym on 22 November 2020.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


Les enjeux de la transformation digitale
(Focus sur quelques entreprises dans le monde)

Madouche Rym, Doctorante en Marketing Management, Université de Blida 2


madoucherym@gmail.com
Madouche Yacine, Enseignant-chercheur en Management, Université Mouloud Mammeri,
Tizi-Ouzou
madoucheyacine@gmail.com

Résumé
La transformation digitale est devenue un sujet majeur de préoccupation et un enjeu
stratégique pour toutes les entreprises quelle que soit leur taille ou leur secteur, et c’est
l’organisation dans sa globalité qui est concernée. En effet, le numérique a révolutionné la façon
de faire du business, et cette disruption va encore gagner en ampleur et s’accélérer avec
l’avènement des objets connectés.

Le but de ce papier est d'avoir un point de vue global sur la transformation digitale, pour
cela, nous présenterons les compétences essentielles du manager à l'ère du digital et les étapes
à suivre pour une entreprise afin de réussir cette transformation digitale.

Cette recherche examinera aussi l’évolution et les tendances de cette vague digitale, en
montrant des chiffres et statistiques sur le marketing digital puis la présentation de quelques
exemples d'entreprise dans le monde qui ont réussi dans leur transformation digitale.
Mots clés : Digital, transformation digitale, marketing digital, entreprises dans le monde.

Abstract
Digital transformation has become a major concern and a strategic issue for all
companies regardless of their size or sector, and it is the organization as a whole, which is
concerned. In fact, digital technology has revolutionized the way of doing business, and this
disruption will further increase and accelerate with the advent of connected objects.

The goal of this paper is to have a global point of view on the digital transformation, for
that, we will present the essential skills of the manager in the digital age and the steps to follow
for a company to succeed in this digital transformation.

This research will also examine the evolution and trends of this digital wave, showing
figures and statistics on digital marketing and then the presentation of some examples of
companies in the world that have succeeded in their digital transformation.
Keywords: Digital, Digital transformation, digital marketing, companies around the world.
Introduction :
La transformation digitale occupe une place très importante dans une économie qui
devient de plus en plus digitale, c’est toute une organisation qui est impactée, ce prendre en
compte ces changements structurels et comportementaux.

Pour cela, il est nécessaire que la direction en soit convaincue. Cette dernière aura ensuite pour
mission d’éduquer les collaborateurs, de les former tout au long de leur carrière, de leur faire
comprendre que le digital n’est plus une option mais une nécessité.

C’est dans ce contexte que nous nous intéressons aux compétences et aux capacités
nécessaires qui permettent aux entreprises de réussir dans leur transformation digitale et la
question soulevée dans cette communication est la suivante : Quelle sont les éléments
essentiels d'une transformation digitale réussite ? Ce document va donc tenter d'apporter des
éléments de réponse à celles-ci.
Ainsi, cette présente étude visera à montrer les diverses opportunités offertes par la
technologie numérique aux entreprises qui doivent faire face aux plusieurs défis à travers cette
révolution digitale.

Nous présenterons les points suivants :


1-Définition de la transformation digitale.
2- Les compétences essentielles du manager à l'ère du digital.
3- Les étapes d'une transformation digitale.
4-Les chiffres du digital dans le monde.
5- Exemples de transformation digitales dans le monde.
1-Définition de la transformation digitale :
Plusieurs définitions de la transformation digitale peuvent être trouvées dans la
littérature. Le concept de transformation digitale est formé par la fusion d'environnements
informatiques, personnels et d'entreprise et résume l'effet transformationnel des nouvelles
technologies digitales telles que les technologies Sociales, Mobiles, Analytiques, Cloud et
Internet des objets (SMACIT).1

La transformation digitale (TD) est un terme collectif utilisé pour décrire les
changements affectant les activités, processus et compétences de l'entreprise par les
technologies numériques. La première définition stricte du terme apparaît dans un ouvrage de
Fors et Stolterman où ils ont décrit la TD comme «des changements que la technologie
numérique entraîne ou influence dans tous les aspects de la vie humaine» ; Selon les auteurs, la
TD conduit à «un monde de plus en plus expérimenté avec, à travers et par la technologie de
l'information».2
La transformation digitale a la particularité d’être plus abouti, car elle transforme
complètement le modèle d’affaire d’une entreprise ou la totalité de sa chaine de valeur dans un
secteur, en configurant ses produits, procédures, et de ses expériences clients, avec un juste
équilibre entre les couts et les avantages donnés aux consommateurs ou aux acheteurs
industriels, et elle peut être considérée à la fois comme une menace et une opportunité :
 Le rythme effréné des changements induits par les technologies digitales à un impact
perturbateur sur la pratique des affaires, qui menacent les modèles commerciaux
existants ;
 Les technologies numériques offrent de nouvelles opportunités pour la création de
modèles d'affaires dans un large éventail d'industries.3
On peut dire que la transformation digitale est un changement de mentalité et de la manière
dont nous abordons les processus internes de l’entreprise. Pour réussir, toutes les composantes
d’une équipe doivent être impliquées dans cette nouvelle façon de travailler, du PDG au dernier
des employés. Dans le cas contraire, la transformation digitale ne sera pas couronnée de succès.

2- Les compétences essentielles du manager à l'ère du digital :


La transformation digitale des entreprises est en marche et les nouvelles technologies
font partie de notre quotidien. Le manager classique doit donc se transformer en manager digital
et il devra être augmenté par l’intelligence artificielle. Cela passe par l’utilisation efficiente des
solutions digitales modernes (Cloud, Big data et intelligence artificielle) et par

1
: S. Ziyadin & others, Digital Transformation in Business, Conference proceedings ISCDTE: International
Scientific Conference “Digital Transformation of the Economy: Challenges, Trends, New Opportunities”, 2020,
p409.
2
: Fadoua Khanboubi & Azedine Boulmakoul, Etat de l’art sur la transformation digitale : focus sur le
domaine bancaire, Conférence internationale sur l'innovation et les nouvelles tendances dans les systèmes
d'information, Decembre 2018, Marrakech – Morocco, p14.
3
: Fethi FERHANE et autres, Les compétences et les capacités essentielles à la réussite de la transformation
digitale des entreprises : Une étude exploratoire sur 94 entreprises algériennes, Revue des Sciences
Economiques, vol 13, n° 15, 2017, p46.
l’accompagnement de son équipe dans cette transformation. Pour guider cette mutation, le
manager doit changer lui aussi en devenant plus connecté et plus collaboratif.
Dans les points suivant nous résumerons les principaux impacts du digital qui
révolutionnent la fonction de manager :
 Nouveau modèle :
Le manager "nouvelle génération" donne la priorité au partage et à la transparence. Il recherche
avant tout à responsabiliser et à autonomiser ses collaborateurs en leur ouvrant des portes et en
les guidant dans la bonne direction. Il reste également attentif à leur feedback et saura le relayer
à sa direction.
 Nouveau rôle :
Au-delà du nouveau modèle à adopter, c’est la fonction même de manager qui a
fondamentalement changé avec le digital. Désormais, le manager se doit d’être -d’abord et
avant tout- un leader. Comme l’information est maintenant largement partagée, il n’est plus
celui qui sait mais celui qui tire son équipe : Le manager joue alors le rôle de facilitateur. Il est
l’animateur d’une équipe qui cherche à remplir ses objectifs en profitant au maximum des
ressources de l’entreprise, il met en interaction les différentes compétences pour créer de la
valeur, il aiguille et coordonne.
 Nouvelle posture :
L’autorité verticale basée sur l’organisation hiérarchique de l’entreprise et le statut des
collaborateurs laisse progressivement place à une autorité horizontale basée sur le savoir, la
compétence et la réputation de chacun. Dans ce contexte, le manager doit reconstruire son
pouvoir à l’horizontale aussi bien pour communiquer que pour identifier les compétences, les
valoriser et les organiser.
 Nouveaux moyens :
Grâce à la révolution numérique, le manager dispose aujourd’hui d’une grande variété d’outils
numériques lui permettant d’adresser le bon message au bon moment au bon collaborateur. Que
le collaborateur soit nomade, télétravailleur, ou simplement basé sur un site distant, le manager
veillera à garder contact avec lui en utilisant ces outils pour le solliciter, assurer régulièrement
un suivi d’activité, et rester disponible.
 Nouvelles capacités :
La digitale procure au manager des capacités sans précédent pour faciliter le pilotage de son
équipe. Cela vaut aussi bien pour l’organisation que pour le suivi de son activité. En termes
d’organisation, les nouveaux outils comme les applications collaboratives, les solutions de
gestion de projet et les workflows métiers ou administratifs, permettent de fixer et de partager
les priorités et objectifs, et d’assurer la planification détaillée des tâches à accomplir comme du
suivi de l’avancement de ces dernières. Au niveau du suivi de l’activité, le digital fournit de
nombreux éléments de mesure utiles à son évaluation comme au repérage de ses
dysfonctionnements. La mise en place d’indicateurs quantifiables (productivité, coûts, qualité,
délais, etc.) permet de monitorer l’activité au fil de l’eau et d’engager rapidement des actions
correctives en cas d’écarts.
 Nouvelle responsabilité :
Bien plus que sur le plan technologique, la transformation digitale de l’entreprise s’opère avant
tout sur le plan humain. Aussi il est nécessaire d’accompagner l’ensemble des collaborateurs
dans une transition dont ils seront les principaux acteurs. Dans ce contexte, le manager occupe
le 1er rôle pour engager son équipe dans ce projet d’envergure et encourager chaque
collaborateur à y prendre toute sa place. Il doit pour cela expliquer le bien-fondé de ces
changements, rassurer les collaborateurs sur leur avenir et valoriser le rôle de chacun dans cette
mutation. 1

3- Les étapes d'une transformation digitale :


La définition d’une feuille de route pour la transformation digitale ne s’improvise pas,
le CDO (Chief Digital Officer) devra préparer son plan à long terme car de la vision au succès,
la route est longue.

Il devra se préparer, auditer et planifier puis tester et enfin déployer, e tableau suivant résume
la roadmap de la transformation digitale sur 18 à 48 mois.

1
: Noufeyle Hadid, Les managers à l'ère de l'intelligence artificielle, International Forum on the Outstanding
Performance of Organizations and Governments, Fifth Edition on: Institutional Performance in the Digital
Economy, 04 - 05 February 2020, Standard International Numbering (ISSN): 1946-2170, organized by the Faculty
of Economic Sciences, Commercial Sciences and Management Sciences, University of Ouargla –Algiers-, pp
1415,1416.
Schéma n°02 : roadmap de la transformation digitale sur 18 à 48 mois

Source : Vincent Ducrey & Emmanuel Vivier, Le guide de la transformation digitale, édition
Eyrolles, France, 2017, p187.
Selon le cabinet Deloitte, les différentes étapes du parcours que les entreprises doivent
suivre afin de réaliser leur transformation digitale, ainsi que les outils permettant d’achever
chacune de ces étapes sont démontrées dans le schéma suivant :
Schéma n°02 : Les étapes d'une transformation digitale selon le cabinet Deloitte

Des outils L’entreprise utilise des outils digitaux afin de renforcer


digitaux de l’efficience de ses tâches et processus quotidiens
productivité
ses tâches et processus quotidiens

Une présence en ses tâches


Les consommateurs et processus
peuvent quotidiensen ligne
trouver l’entreprise
ligne
ses tâches et processus quotidiens
ses tâches et processus quotidiens
Des solutions de L’entreprise est maintenant capable de recevoir des commandes
vente en ligne et paiements en ligne

Des services
personnalisés basés L’entreprise tire profit des informations récoltées en ligne pour
sur l’information développer et personnaliser ses services et produits
partagée

Une entreprise L’entreprise maximise les opportunités digitales via une


entièrement stratégie omnicanale centrée consommateur. Elle connecte ses
consommateurs à ses opérations internes et finalement à sa
connectée
supply chain.

Source : Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises, vu sur :
https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/fr/Documents/strategy/deloitte_digital-opportunite-
pme-francaises_jan2017.pdf , consulté le 29/04/2020 (17h00), p09.

La première étape consiste à utiliser une variété d'outils digitaux de productivité qui
sont disponibles afin de permettre aux entreprises de gérer leurs projets, leur situation
financière, de collaborer, de stocker des documents ou de payer des salaires, augmentant ainsi
la productivité. Ensuite, les entreprises doivent assurer une présence en ligne au moyen de sites
internet ou de profils sur les réseaux sociaux, en utilisant les agrégateurs spécialisés en ligne,
en développant des applications, et en optimisant leur référencement sur les moteurs de
recherche.
La troisième étape est de trouver des solutions de vente en ligne, les entreprises peuvent
recevoir des commandes par le biais de leurs sites internet, d’applications ou de boutiques
virtuelles sur des places de marchés numériques. Elles peuvent utiliser des plateformes de
paiement en ligne et développer des activités de marketing digital afin d’améliorer le trafic sur
leur site, et de proposer leurs services et produits à de potentiels consommateurs, puis avoir
recours à des outils d’analyse afin de comprendre différents phénomènes tels que le parcours
consommateur, l’activité sur leur site internet, les préférences de leurs consommateurs ou la
conversion des visites en ventes afin d’adapter leurs services et produits aux attentes du client.
Et enfin les entreprises peuvent faire usage de solutions de gestion de la relation client (CRM),
digitaliser leurs points de vente ou leurs services de livraison et connecter leur département des
ventes à leur supply chain et à leurs opérations internes.1

4-Les chiffres du digital dans le monde :


Le rapport annuel de l’agence WaAreSocial & Hootsuite qui a été publier en janvier
2020 présente des données provenant de tous les pays du monde et des résultats clés que nous
présenterons ci-dessous : 2

En ce qui concerne Internet :


4,54 milliards de personnes sont désormais en ligne, soit une augmentation de 7% par
rapport à l’année précédente et avec un taux de pénétration de 59%.

L’internaute moyen passe tous les jours 6 heures et 43 minutes en ligne en 2020, les habitants
des Philippines sont en tête du classement avec une utilisation quotidienne moyenne de 9 heures
et 45 minutes, contre seulement 4 heures et 22 minutes au Japon.

Google et YouTube sont une fois de plus les sites les plus visités au monde suivie de Facebook,
mais Yahoo reste tout de même populaire (8ème place), devançant Amazon (12ème place).

Les préoccupations relatives aux données en ligne sont élevées à l’échelle mondiale, avec près
des deux tiers (64 %) des internautes adultes qui se disent préoccupés de la façon dont les
entreprises utilisent leurs données. Le rapport montre également que 56% des utilisateurs
d’Internet sont préoccupés par les « fake news », tandis que 49% utilisent des bloqueurs de
publicités chaque mois.

En ce qui concerne les réseaux sociaux :


Près de la moitié de la population mondiale utilise désormais les réseaux sociaux (3,8
milliards de personnes) avec un pourcentage de 49%, soit une augmentation de 321 millions
(ou 9 %) par rapport à 2019.

Les utilisateurs des réseaux sociaux aux Philippines sont les plus actifs, avec une moyenne de
3 heures et 53 minutes tous les jours, et la moyenne mondiale est de 2 heures 24 minutes.

Les plateformes sociales les plus utilisées au monde sont Facebook, YouTube et WhatsApp
avec 2.449 milliard, 2 milliard et 1.6 milliard d’utilisateurs actifs mensuels successivement.

TikTok arrive à la 7ème place et compte aujourd’hui 800 millions d’utilisateurs actifs mensuels,
dont 500 millions en Chine. TikTok dépasse de nombreux autres grands réseaux sociaux en ce

1
: Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises, op cit, p09.

2
: Rapport We are social, Digital in 2020, vu sur : https://wearesocial.com/digital-2020, consulté le 25/04/2020
(14h00).
qui concerne l’audience jeune avec 216 millions d’utilisateurs dans le monde âgés de 13 à 17
ans. Facebook, Snapchat et Instagram suivent, avec des audiences jeunes mondiales respectives
de 109 millions, 71,2 millions et 56,6 millions .

Pinterest a connu un succès similaire, avec une base d’utilisateurs actifs qui a augmenté de 29
% depuis l’année dernière. La plateforme a attiré plus de 70 millions de nouveaux utilisateurs
actifs mensuels au cours des 12 derniers mois, pour atteindre un chiffre total de 322 millions
d’utilisateurs au début de 2020…

En ce qui concerne le Mobile :


Il y a aujourd’hui 5,19 milliards d’utilisateurs mobiles uniques dans le monde et plus de
la moitié (50,1%) du temps passé sur Internet se fait via les appareils mobiles.

Le temps passé sur notre appareils mobiles par jour est de 3h40 minutes, 90% de ce temps est
passé sur les applications mobiles, quand a la navigation sur le web elle ne représente plus que
de 9 % de notre temps sur les appareils mobiles .

Les applications sont utilisés pour presque tous les aspects de notre vie, que ce soit pour rester
en contact avec notre entourage, jouer a des jeux, gérer nos finances, se mettre en forme…

En ce qui concerne les achats en ligne :


En ce qui concerne les achats, 74 % des internautes âgés de 16 à 64 ans ont acheté un produit
en ligne au cours du mois dernier, tandis que 52 % ont effectué un achat via un téléphone
mobile .

Plus de 3 milliards de dollars ont été dépensés en 2019 sur des sites e-commerce pour des achats
B2C. Le consommateur moyen dépensant près de 500 dollars uniquement pour les biens de
consommation, soit une augmentation de 9%.

Pendant ce temps, les paiements numériques (paiements effectués sur Internet et sur mobile via
des applications pour smartphones) sont en hausse, avec un total annuel de 4,14 milliards de
dollars de transactions en 2019, ce qui représente une augmentation de 15% d’une année sur
l’autre. La détention de crypto-monnaies dans le monde est également en hausse, passant de 5,5
% des internautes âgés de 16 à 64 ans en 2019 à 7 % en 2020.

5- Exemples de transformation digitales dans le monde :


Nous présenterons dans cette partie quelques exemples d'entreprises dans le monde qui
ont réussi leur dans transformation digitale :

1) AirBus : Impression 3D
Airbus a commencé à utiliser la fabrication additive il y a environ 10 ans pour produire
des outils et développer des composants. Depuis, ils ont continué à rechercher d'autres
domaines où l'impression 3D peut être utilisée.
L'impression 3D a aidé Airbus à se concentrer non seulement sur l'amélioration de
l'efficacité des processus, mais également sur le respect de normes de confort élevées et sur
la fiabilité des avions. Airbus a utilisé plus de 1 000 pièces imprimées en 3D lors de la
construction du premier A350 XWB à livrer.
L'entreprise ne prend pas seulement les outils existants et les applique à leurs avions, mais
expérimente également de nouvelles options de fabrication.

L'impression 3D a aidé Airbus à réaliser un changement radical dans la réduction de


poids et l'efficacité, produisant des pièces d'avion qui pèsent 30 à 55% de moins, tout en
réduisant les matières premières utilisées de 90%.
Par rapport aux méthodes traditionnelles, l'impression 3D a réduit l'énergie totale utilisée
dans la production jusqu'à 90%.

Airbus a économisé en moyenne 44 jours sur le délai d'approvisionnement du support, les


coûts et le délai d'approvisionnement sur l'outillage ont également chuté de 70%. Les avions
sont en moyenne 6,4% plus économes en carburant grâce à des pièces imprimées en 3D.
L'utilisation de pièces imprimées en 3D a aidé Airbus à réduire les délais de production, à
réduire les besoins en matières premières et à accroître l'efficacité de ses avions.

La vision d’Airbus d’appliquer des technologies innovantes à la conception et à la


fabrication lui a permis d’utiliser l’impression 3D pour développer des pièces d’avions
améliorées.
Airbus a mis en place une «usine du futur» dans sa quête pour explorer de nouvelles
méthodes de fabrication.1

2) Duolingo : Intelligence Artificielle


Offrir une éducation personnalisée grâce à sa plateforme d'apprentissage des langues basée sur
l'IA.

Duolingo offre une éducation personnalisée à grande échelle en utilisant des capacités
d'apprentissage automatique pour adapter les leçons aux progrès d'un apprenant individuel. La
plate-forme mobile s'adapte à chaque utilisateur et offre une expérience divertissante grâce à sa
conception gamifiée;

Duolingo apporte des aspects de la gamification dans l'expérience d'apprentissage, divisant les
leçons en blocs de quelques minutes et utilisant des barres de force pour signaler la façon dont
un concept a été appris. Ces données sont ensuite utilisées pour organiser la prochaine leçon ;

Les utilisateurs peuvent définir des objectifs quotidiens individuels et même rivaliser avec des
amis sur la progression de la leçon ;

En 2015, Duolingo a étendu son service gratuit aux écoles et vise à s'attaquer au problème
mondial de l'analphabétisme, les enseignants utilisant Duolingo pour les écoles peuvent suivre
les progrès de chaque élève sur un tableau de bord.

1
: http://reports.weforum.org/digital-transformation/airbus/, consulté le 10/05/2020 (00h30).
L'application Duolingo est gratuite pour les utilisateurs, et les tests de certification linguistique
ne coûtent que 20 $ via son centre de test (par rapport aux examens TOEFL standardisés coûtant
plus de 160 $. Duolingo for Schools a enregistré plus de 100 000 comptes d'enseignants et plus
de 100 millions d'utilisateurs dans le monde, apprenant 24 langues et comptant.1

3) Disneyland : Big Data

Disney a lancé depuis 2013 ses MagicBands, bracelets connectés munis d’une puce RFID
(méthode utilisée pour stocker et récupérer des données à distance en utilisant des balises
métalliques) et dont dispose chaque visiteur du Parc d’Orlando. Avec plusieurs milliers de
capteurs répartis dans le Parc, le système connait en permanence la position du visiteur, ce qu’il
recherche ou ce qu’il fait ;
Ce bracelet peut être personnalisé par l’utilisateur via une application mobile avec ses
attractions favorites, sa réservation de chambre ou son numéro de carte bancaire. Des
suggestions de parcours personnalisés et optimisés en temps d’attente, le déverrouillage de la
chambre, le paiement de prestations seront alors possibles sur place ;

Grâce à leurs terminaux mobiles, les employés du Parc peuvent connaître la personne et son
historique, connaître son comportement/localisation en temps réel, faire des offres
personnalisées, anticiper sa venue…
Avec l’utilisation du big data et d’analytics, l’entreprise a amélioré :
- La programmation des plannings de ses 80 000 employés.
- Des modèles prédictifs permettent d’optimiser la gestion des costumes.
- Les boutiques ont fait l’objet d’apport de digital avec des bornes interactives, écrans
numériques. 2

4) Starbucks
Comment Starbucks a-t-elle réussie sa transformation digitale?

o En créant de l’engagement
La marque profite d’une communauté très élargie avec notamment de multiples réseaux investis
: Facebook, Twitter & Instagram. Au-delà de l’animation régulière, Starbucks place le client au
centre de son innovation en créant le site My starbucks idea. Elle collecte en peu de temps plus
de 50 000 idées pour développer la marque, ce qui lui permettra d’orienter la R&D et répondre
facilement aux besoins de sa communauté ;

o En offrant une expérience à la fois physique et digitale


Aux Etats-unis, la marque propose dans ses magasins un accès à une plateforme (Starbucks
Digital Network) où elle met à disposition tous les contenus des médias internationaux et
locaux ;

1
: http://reports.weforum.org/digital-transformation/duolingo/, consulté le 10/05/2020 ( 23h00).
2
: http://ps9-conseil.com/exemples-transformation-digitale.php, consulté le 30/04/2020 (15h30).
o En mettant le digital au cœur de son organisation
Starbucks a pris conscience très rapidement de l’importance d’actionner sa transformation
numérique et créer dès 2012 le poste de Chief Digital Officer. La marque met maintenant sa
stratégie digitale au cœur de la stratégie globale de l’entreprise pour conforter sa place de leader
sur son marché.1

5) Pizza Hut
La chaine mondiale de restauration est aujourd’hui l’une des marques les plus reconnues
sur le web. Il faut dire que le numérique fait partie depuis plus d’une décennie de sa stratégie
marketing globale. Pizza Hut a très tôt adapté sa communication aux particularités de chaque
plateforme sociale, offrant ainsi une expérience digitale unique, davantage affinée par le critère
géographique des clients ;

Elle s’est lancée depuis plusieurs années dans l’implémentation des fonctionnalités de vente en
ligne et l’optimisation des flux logistiques pour en finir avec les livraisons qui s’éternisent. Ils
ont lancer les prises de commandes sur Internet, les services tels que la livraison en moins de
trente minutes ou encore la commande de produits sur consoles de jeux vidéo et, maintenant,
sur Messenger via les chatbots [sur Twitter et Facebook depuis l’été 2016. Aujourd’hui, Pizza
Hut nourrit l’ambition de proposer une mouture différente de son site web pour chaque point
de vente dans l’objectif de pousser la personnalisation encore plus loin ;

Pizza Hut digitalise sa relation client


Aujourd’hui, les clients qui se connectent sur un terminal mobile disposent de 100% de
l’offre, des informations et des possibilités de contact que les clients qui se rendent au point de
vente physique. La mise en place du service de commande en ligne, l’optimisation du parcours
client sur mobile et des opérations de livraison ont permis à la marque d’augmenter le trafic
dans les points de vente physiques (possibilité de commander avant de se rendre sur place) et
d’améliorer son chiffre d’affaires en boostant les ventes réalisées en ligne. L’uniformisation des
services en ligne a demandé des efforts rigoureux pour parvenir à une expérience optimale. La
carte de chaque restaurant a été mise à jour en fonction des produits disponibles dans chaque
point de vente, les internautes peuvent chercher les restaurants Pizza Hut les plus proches en
fonction de leur situation géographique grâce au « store locator » et des mini-sites affichant les
informations concernant les différents points de vente ont été mis en place, boostant par la
même occasion le référencement de la marque sur les moteurs de recherche.2

1
: https://www.digitall-conseil.fr/exemples-transformation-digitale/, consulté le 24/04/2020 (14h30).
2
: http://www.wis-ecoles.com/pizza-hut-une-transformation-digitale-reussie/ , consulté le 29/04/2020 (23h15).
Conclusion :
La transformation digitale est un processus par lequel passe une entreprise afin
d'intégrer des technologies digitales récentes dans ses fonctions vitales et dans son offre elle-
même dans le but de pérenniser l'activité de l'entreprise, lui donner des avantages concurrentiels
qui lui permettront d'accélérer sa croissance.

Les nouvelles technologies sont le dénominateur commun de la transformation digitale, elles


favorisent la croissance de l’entreprise en la connectant à ses clients et créent une émulation
entre les collaborateurs et les partenaires de l’entreprise. Avec des systèmes de plus en plus
connectés et ouverts, beaucoup de données sont disponibles pour développer des produits et des
services distinctifs.

Aujourd’hui, la révolution digitale s’impose à toutes les entreprises. Elles doivent


apprendre à intégrer la culture digitale dans leurs pratiques managériales, pour faire face aux
concurrents plus rapides et moins chers. Cette transformation digitale n'est plus considérée
comme un coût, mais comme un véritable levier de développement.

Liste d'ouvrages:
1
: S. Ziyadin & others, Digital Transformation in Business, Conference proceedings
ISCDTE: International Scientific Conference “Digital Transformation of the Economy:
Challenges, Trends, New Opportunities”, 2020.
2
: Fadoua Khanboubi & Azedine Boulmakoul, Etat de l’art sur la transformation digitale :
focus sur le domaine bancaire, Conférence internationale sur l'innovation et les nouvelles
tendances dans les systèmes d'information, Decembre 2018, Marrakech – Morocco.
3
: Fethi FERHANE et autres, Les compétences et les capacités essentielles à la réussite de
la transformation digitale des entreprises : Une étude exploratoire sur 94 entreprises
algériennes, Revue des Sciences Economiques, vol 13, n° 15, 2017.
4
: Noufeyle Hadid, Les managers à l'ère de l'intelligence artificielle, International Forum on
the Outstanding Performance of Organizations and Governments, Fifth Edition on: Institutional
Performance in the Digital Economy, 04 - 05 February 2020, Standard International Numbering
(ISSN): 1946-2170, organized by the Faculty of Economic Sciences, Commercial Sciences and
Management Sciences, University of Ouargla –Algiers-.
5
: Vincent Ducrey & Emmanuel Vivier, Le guide de la transformation digitale, édition
Eyrolles, France, 2017.
6
: Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises, vu sur :
https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/fr/Documents/strategy/deloitte_digital-
opportunite-pme-francaises_jan2017.pdf , consulté le 29/04/2020 (17h00).
7
: Rapport We are social, Digital in 2020, vu sur : https://wearesocial.com/digital-2020,
consulté le 25/04/2020 (14h00).
8
: http://reports.weforum.org/digital-transformation/airbus/, consulté le 10/05/2020 (00h30).
9
: http://reports.weforum.org/digital-transformation/duolingo/, consulté le 10/05/2020 (23h00).
10
: http://ps9-conseil.com/exemples-transformation-digitale.php, consulté le 30/04/2020
(15h30).
11
: https://www.digitall-conseil.fr/exemples-transformation-digitale/, consulté le 24/04/2020
(14h30).
12
: http://www.wis-ecoles.com/pizza-hut-une-transformation-digitale-reussie/ , consulté le
29/04/2020 (23h15).

View publication stats

Vous aimerez peut-être aussi