Vous êtes sur la page 1sur 13

ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE

UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH

2020/2021

Département : génie
mécanique et productique

TP DE TCN :
Mise en œuvre des Machines-outils à Commande Numérique
TOUR CAZENEUVE OPTICA 360

Encadré par
Réalisé par :
GMP 2ém année
SOMAIRE
Ntroduction ……………………………………………………………

Généralités………………………………………………………………….

1. Définition de la Machine-outil à commande numérique…

2. Définition de l’opération de tournage………………………………

3. Les outils de tournage …………………………………….

4. Caractéristiques de la machine CAZENEUVE


OPTICA 360 …………………………………

5. Composantes de la machine ……………………………..

Objectifs du TP ………………………………………………….

Les étapes …………………………………………………………

Conclusion ………………………………………………………..
Introduction:

Nous voilà de notre retour pour un nouvel


approfondissement technique sur une machine
en particulier.
Aujourd’hui nous souhaitons parler d’une des
machines outil intemporelles et fabrique des
commandes numériques dans le monde de la
mécanique TOUR CAZENEUVE OPTICA 360
Généralités:
Par extension, on appelle « commande numérique » l'armoire de commande
recevant le programme d'usinage sous forme d'un ruban perforé, d'une bande
magnétique, ou de données issues d'un ordinateur. On désigne parfois ainsi la
machine complète équipée d'un tel dispositif. On parle d'un tour à commande
numérique, ou d'une fraiseuse à commande numérique, par opposition à un
tour conventionnel ou une fraiseuse conventionnelle, dont les mouvements
sont commandés manuellement ou par un dispositif automatisé d'une façon
figée. Les machines-outils spécialisées (aléseuses-perceuses, fraiseuses) à
commande numérique ont évolué en centres d'usinage à commande
numérique permettant d'usiner des formes complexes sans démontage de la
pièce. Ces centres d'usinage sont généralement équipés de magasins d'outils
(tourelles, tables, chaînes) sur lesquels sont disposés les différents outils. Les
changements d'outils équipant la (ou les) tête(s) d'usinage sont programmés en
fonction de la définition numérique de la pièce. Le fichier de définition
numérique (qu'on appelle aussi DFN, définition numérique, numérisation ou
même tout simplement « num ») est un fichier informatique généré par CAO,
qui remplace de plus en plus le plan sur la traditionnelle planche à dessin.
On peut aussi découper la famille des commandes numériques en quatre sous
familles de machines
• Tournage à commande numérique (TCN)
• Usinage à commande numérique (CUCN)
• Rectification à commande numérique
• Electroérosion à commande numérique
Dans chaque famille, les méthodes de montages et de travail sont totalement
différentes, mais elles se rejoignent sur le principe de programmation, la
grande majorité des machines utilisant un langage ISO, a cela peuvent se
rajouter des interfaces dites conversationnelles ou par apprentissage qui
simplifient l’utilisation de la machine.
• Dans ce travail pratique ou s’intéressera au tournage à commande
numérique
1. Définition de la Machine-outil à commande numérique :

C’est une machine dont l’ensemble des mouvements au positionnement est


assuré automatiquement en vitesse et en position pas le DCN à partir
d’information numérique codées et définies soit manuellement soit par
l’intermédiaire d’un programme. La programmation de commande numérique
(CN) permet de définir des séquences d'instructions permettant de piloter des
machines-outils à commande numérique. Cette programmation est
actuellement fortement automatisée à partir de plans réalisés en CAO. Dans le
cas d'une commande numérique physique, c'est le directeur de commande
numérique (DCN) qui interprète les instructions contenues dans les séquences,
reçoit les informations des capteurs et agit sur les actionneurs.

2. Définition de l’opération de tournage :


Le tournage mécanique consiste à réaliser des pièces dont les formes sont issues
d'une révolution d’un profil autour d’un axe, créant un volume tel un cylindre,
un cône, une toupie, une quille, etc. Ce profil est généré par le déplacement
d'outils coupants sur un plan virtuel XZ, l'axe Z étant l'axe de révolution. Le
tournage est un procédé d'usinage par enlèvement de matière à partir d'un brut,
volume de départ dans lequel on souhaite façonner la pièce à usiner. On nomme
tour une machine utilisant ce procédé.
Pour générer un mouvement de coupe, un moteur électrique entraine en
rotation une broche sur laquelle un dispositif de serrage (mandrin, pince..)
assure le maintien du "brut" lors de l'usinage. Des chariots rigides permettent de
déplacer les outils coupants sur les axes X et Z pour les amener au contact du
brut, créant le mouvement d'avance. Cette combinaison de mouvements permet
l'enlèvement de matière sous forme de copeaux. Il est également possible de
percer sur un tour, même si ce n'est pas sa fonction première. Un tour permet
de fabriquer principalement des pièces de révolution même si certaines
machines peuvent réaliser des formes très complexes (tours de
décolletage).
3. Les outils de tournage :
Usinage externe

o Outil droit à charioter


o Outil coudé à charioter
o Outil couteau
o Outil à dresser d'angle
o Outil à tronçonner
o Outil pelle
o Outil à fileter
o Outil à moleter

Usinage interne

o Outil à aléser
o Outil à chambrer
o Outil à fileter intérieur
o Outil à retoucher
o Outil porte-grain

Outils à plaquette

o Porte-plaquette
o Plaquette
4. Caractéristiques de la machine CAZANEUVE OPTICA 360 :
Dimensions et Capacités :
Distance entre pointes 700 mm
Ø admis au-dessus du banc 390 mm

Ø admis au-dessus de la coulisse 200 mm

Banc :
Largeur du banc 330 mm

Broche :
Ø de passage de la broche 54 mm

Puissance du moteur 11 kW (S1) - 20 kW (S6)

Vitesse de broche 3000 tr/min

Type de nez de broche ISO A1 6"

Chariot :
Course de la coulisse transversale (X) 180 mm

Longueur maximum du chariotage (Z) 610 mm

Contre-Pointe :
Conicité du fourreau cône morse 4

Ø du fourreau/ Course Ø 60 / 140 mm

Encombrement :
Longueur 2000 mm

Profondeur 1300 mm

Hauteur 1820 mm

Poids de la machine 2000 Kg

Equipement standard :
Mandrin 3 mors concentriques Ø 200 mm
Tourelle porte-outils Multifix Type B - Outils 20 x 20
5. Composants de la machine :
Ecran
Protecteurs

Lampe

Manivelle

Pupitre de
commande

Le Pupitre de commande : c’est la partie commande de la machine qui se compose


d’un tableau de commande et d’un clavier Alphanumérique ;

Porte Outil

Outil :
Pièce à usinée

Mandrin

Objectifs du TP :
On se propose dans ce travail pratique de réaliser une pièce
avec une tour à commande numérique. On introduira les
différentes origines de la machine, pièce, et ainsi que les
jauges d’outils en derniers étape, on va réaliser la pièce
voulue en utilisant la différente mode de travail.
Les objectifs de ce TP :

 Savoir manipuler et préparer une machine à


commande numérique ;

 Paramétrer la machine (Outils +Programme) ;

 Réaliser des opérations de tournage en utilisant les


modes: manuel, copiage et, profil sur Cazeneuve ;

 Comment gérer les difficultés concernant la production.


1- Réglage de la machine : Initialisation

o Définition de l’origine pièce :


Après avoir monté le couple outil-pièce dans la machine, il faut tout d’abord
commencer le réglage de la machine par la définition de l’origine pièce.

Chaque machine à un espace de travail défini appeler le champ qui


est limité par Max et Max sur les axes X et Z respectivement, le point
caractéristique de cet espace est l’Origine Machine OM défini par le
constructeur.

o Définition des jauges d’outils:


-Réglage suivant X du diamètre de la pièce :
 On tangente sur le diamètre et on le mesure à l’aide d’un PAC , on
trouve X=45mm ;
 Ensuite on va sur la page des outils on active l’outil voulu et
on rentre la valeur mesurée ;
 Après avoir fini, on règle les
paramètres suivants : Le rayon du
bec de l’outil Re =0.4 ;
L’usure frontale : VB=0.3 ;
 On donne les cordonnées
de l’outil : L’orientation ;
L’avance f=0.18 ;
La vitesse de rotation N=900tr/min ;
Finalement, on appelle l’outil et on entre la butée d’usinage et de
recul ;
 On varie en % pour régler S.
Réglage suivant Z de la face de la pièce :
 On mesure la distance séparant la pièce et le nez du mandrin
à l’aide d’un pied à coulisse on a trouvé la valeur suivante :
126mm
 Ensuite, on va sur la page des outils et on active la fenêtre
outil en position, on appuie sur la touche Z et on entre 0 pour
valider.
2- Les modes d’usinages :

En mode manuel :

Ce mode est accessible par la touche main au clavier, ce mode dispose d’une
avance rapide et d’une avance d’usinage

On appui sur cet icone pour


travailler en mode manuelle

EN Mode copiage :

Ce mode est utilisé quand le nombre de points désiré à obtenir est compris
entre 2 et 8 points au maximum
Pour l’utiliser, il suffit d’appuyer sur SHIFT icône apparue sur le clavier
Pour réaliser un usinage, il faut tenir en compte des paramètres suivants
relatifs au rayon : R=0 pour un angle vif
R<0 pour un
chanfrein R>0 pour
un congé

EN Mode profil :

Au cas où le nombre de points désiré est supérieur à 8 points on fait appel au mode profil
qui se compose d’un mode intérieur et un mode extérieur.
On fait rentrer les valeurs de X et Z et on dessine la pièce, c’est la machine qui génère le
programme.

Mode filetage

Dans ce mode, on peut réaliser :

 Des filetages externes ou internes à droite


 Des filetages externes ou internes à gauche (sens de rotation inversé et
outil retourné)
 Des filetages à plusieurs entrées (décalage suivant Z du point de départ)
 Des reprises de filetage.
CONCLUSION:
Ce TP nous a permet de se familiariser et d’être capable de travailler devant
une MOCN la manipuler facilement les machines à commande numérique.

Vous aimerez peut-être aussi