Vous êtes sur la page 1sur 4

Conflictos 

: Violencia de género.
Classe : Tales
DOCUMENTS :

 Un extrait de « Te doy mis ojos », Iciar Bollaín, 2003.


Présente les relations violentes d’un couple.
 Un article de presse, El País, 2011.
Témoignages de femmes victimes de violence conjugale
 Une chanson de Bebe, « Ella » de l’album « Pafuera telarañas ».
Présente la vision d’une femme différente car libérée du joug de son mari, d’une femme qui
renaît à la vie.

NOTIONS :
 Lugares y Formas del poder :
Comment les hommes exercent leur pouvoir sur les femmes, mais aussi comment elles
arrivent elles aussi parfois à inverser les choses en parvenant à exercer elles aussi leur
pouvoir (en dénonçant ces agressions qu’elles subissaient)

 Idea del progreso :


La fin (sic !) de la domination masculine : les femmes arrivent à prendre le pouvoir + les
moyens qui sont mis à disposition des femmes pour sortir de ces situations (numéros de
téléphone d’urgence / centres d’accueil / téléphones en relation directe avec la police…)

OBJECTIFS :
 Objectifs Culturels :
Les relations entre hommes et femme basées sur le conflit, conflit qui se voit au travers de
la violence, la domination, la supériorité de l’un sur l’autre.

 Objectifs Civiques :
Apprendre de ces exemples pour que tous comprennent l’importance du respect entre
hommes et femmes, et par extension entre tous les Hommes. Surtout dans une société où
la violence à l’école et entre les jeunes couples est assez fréquente.

 Objectifs Pragmatiques :
- souplesse : peut adapter son discours à la situation, et au destinataire et adapter
le niveau d’expression formelle convenant aux circonstances.

- développement thématique : peut intervenir dans une discussion de manière


adéquate en utilisant la langue qui convient.
Peut lancer, poursuivre et clore un discours convenablement en respectant
efficacement les tours de parole.

- cohérence et cohésion : peut faire une description ou un récit clair en


développant et argumentant les points importants à l’aide de détails et d’exemples
significatifs.

 Objectifs Linguistiques :
- lexical :
- Champ lexical de la violence, de la colère :
Langue des textes :
Adjetivos : terrorífico, violento, malo, machista,…
Verbos : sufrir violencia, sufrir una agresión, arrebatar (segar) la vida, maltratar, doler, hacer daño,
agredir, romper…
Sustantivos : la violencia (de género), una agresión, un maltratador, un agresor, una pesadilla, un mal
trato, un portazo, una víctima, un asesinato…

Langue apport :
Adjetivos : agresivo, …
Verbos : armar un escándalo, gritar, golpear, ofender,…
Sustantivos : un golpe, una represalia, …

- Champ lexical de la peur :


Langue des textes :
Verbos : tener miedo, estar muerto de miedo, dar miedo, cambiarse de región, paralizar, …
Sustantivos : el miedo, el llanto, …

Langue apport :
Adjetivos : tembloroso, …
Verbos : temblar, echarse a temblar, temer, llorar, …
Sustantivos : el temor, …

- Champ lexical de l’espoir :


Langue des textes :
Adjetivos : Valiente, sonriente, …
Verbos : Soñar, mirar para adelante, conseguir, lograr, conquistar, volver a + infinitif, salir adelante, …
Sustantivos : el sueño, un aliciente, …

Langue apport :
Adjetivos : mejor, …
Verbos : esperar, …
Sustantivos : la esperanza, …

- syntaxique = de quoi les élèves ont-ils besoin pour parler?


- Les temps du passé :
Alternance entre prétérit et imparfait.

Le futur proche :
Pour évoquer ce que ces femmes vont pouvoir faire maintenant qu’elle sont seules, ou le jour où elles
seront seules.
ir + a + infinitif

- L’hypothèse :
Pour émettre des conjectures sur les raisons de cette violence, dans l’extrait de film et dans la chanson.
Quizá(s), tal vez, puede ser que, es posible que…
suivis du subjonctif.

- Dire l’espoir, le désir :


Esperar que, desear que… suivis du subjonctif.

- Donner son opinion :


Pour conclure sur chacun des trois documents, et sur le thème en général.
Pienso que, creo que, opino que…
Es una vergüenza que, me parece increíble que, es impresionante que, no se puede
imaginar que, me parece injusto que… suivis du subjonctif.
MISE EN ŒUVRE PEDAGOGIQUE :

 Te doy mis ojos :


Visionnage de la séquence sans le son, les élèves devant repérer qui sont les personnages,
l’endroit où ils se trouvent et ce qu’il se passe. => Dispute entre homme et femme dans
leur maison.
Travail par groupe de 4 élèves : « hacer hipótesis a propósito de las razones de la pelea entre
hombre y mujer ». Un rapporteur est nommé dans chaque groupe (EOC) et les différentes
versions sont comparées (EOI). Faire en sorte que les élèves donnent leur avis sur les
hypothèses émises par leurs camarades : (no) estoy de acuerdo contigo porque… / yo (no) creo
que que… / (no) pienso que…porque …
Visionnage de la séquence avec le son => vérifier si les hypothèses émises correspondent
avec la réalité.
Puis travail sur le jeu des caméras : « mostrar que las cámaras reproducen lo que está pasando
entre marido y mujer ».

Trace écrite : - des amorces d’hypothèses (quizá / tal vez / es posible que…)
- des expressions pour donner son avis, son opinion : (no) creo que que… / (no)
pienso que…porque …

Travail pour la séance suivante : a partir de 10 palabras claves escritas en el cuaderno, ser
capaz de presentar la escena de la película (EOC : 2 minutos).
Penser à réutiliser la formulation de l’hypothèse (pour évoquer la jalousie de l’homme que l’on
devine bien + les raisons de cette jalousie), ainsi que la langue apportée par la description de
la scène.

 Artículo El País : au moins 2 séances


 1ère séance : Travail sur le titre et le gros titre dans un premier temps : faire en
sorte que les élèves voient l’opposition entre « antes » et « ahora », faire découvrir qu’il
s’agit de témoignages de femmes qui sont sorties de cette violence dans laquelle elles
vivaient.
Travail sur les témoignages ensuite : ce travail se fait en groupe : 2 fois 3 groupes puisqu’il
y a 3 témoignages différents. Chaque groupe doit dresser le portrait d’une femme,
expliquer ce qu’elle a subi, et la façon dont elle a réagi.
Lors de la mise en commun, les champs lexicaux de la violence, de la peur, mais aussi de
l’espoir vont ressortir.
Travail sur les sentiments : avant, lorsqu’elles subissaient cette violence, et maintenant,
alors qu’elles y ont mis fin. => travail sur les temps (temps du passé : différence entre
prétérit et imparfait // présent).

Travail maison pour la séance suivante :


- A partir de todo lo dicho y escuchado en clase, di qué tienen en común las 3 mujeres
que testimonian en el artículo => un pasado de violencia / una difícil toma de decisión /
una vida por reconstruir
- Apunta en los tres testimonio cómo esas mujeres lograron salir de su situación. ¿De
qué ayudas disponen ? => la policía / el 016 / los centros de acogida / los amigos / los
médicos y psiquiatras…

 2ème séance : repaso + mise en commun du travail de repérage.


Puis un travail sur l’expression de l’opinion : trace écrite au tableau = structures
grammaticales servant à donner son avis.
A mémoriser pour le cours suivant.
Travail maison :
- ser capaz de dar su opinión sobre la violencia de género, justificando a partir de
ejemplos precisos sacados de los documentos.
- Hacer hipótesis sobre el por qué esas mujeres tardaron tanto antes de romper con
su antigua vida.
Ce travail peut être demandé en enregistrement sur lecteur MP3 si la classe est équipée de ce
dispositif. Dans ce cas il sera ramassé pour être corrigé par l’enseignant => évaluation formative
afin de vérifier que les élèves maîtrisent l’expression de l’hypothèse et de l’opinion. Il sera redonné
au cours suivant afin de pratiquer aux remédiations nécessaires si besoin.
- Buscar en internet datos sobre la cantante Bebe y su primer album « Pafuera
Telarañas » => la meta es que los alumnos descubran que Bebe denuncia las violencias
contra las mujeres y el machismo. La comprensión de la canción se verá facilitada.

 Canción de Bebe :
 1ère séance : Ecoute de la chanson avec la consigne de repérer de qui la chanteuse
parle, et à qui elle parle. « Apunta las palabras que se repiten a lo largo de la canción (hoy / ella /
vas a… / ) y a partir de ellas, deduce de quién habla la cantante y a quién se dirige. »
Après une mise en commun de ce travail, la chanson est distribuée. Les élèves doivent en
faire une lecture en autonomie. Il s’agit dans un premier temps de vérifier les hypothèses
émises, puis d’affiner la compréhension, avec la consigne :
« En toda la canción aparece una alternancia entre pasado, presente y futuro. ¿En qué estrofas
aparecen estos tiempos y por qué ? »
 Diferencia entre pasado (malo/violento…) / presente (ruptura) / futuro (nueva vida que se
abre)
Travail sur le champ lexical de l’espoir

 2ème heure : hypothèses sur les raisons de la séparation.


Puis débat organisé entre les élèves :
« ¿ Es mejor vivir en pareja y desdichado o tener el valor de separarse ? » => EOC + EOI
Ce débat permet d’effectuer un bilan de tous les apprentissages, avec le réemploi des
différentes structures grammaticales mémorisées.

EVALUATIONS FINALES

1) EOC en salle multimédia ou sur lecteur MP3


Un(a) compañero(a) acaba de confesarte que su novio(a) es violento con él(ella) pero no tiene el valor de
dejarlo. (no sabe cómo salir de esa situación)
Imagina la respuesta que le haces : le explicas los peligros de la violencia y las ventajas de la soledad.

Critères d’évaluation :
- réutilisation des temps vus en clase, en fonction du moment où se déroulent les évènements.

- réemploi des structures grammaticales (hypothèse + opinion)


- réemploi du vocabulaire de la violence, de la peur et de l’espoir.

2) CO en classe, type Bac.


Fichier son « Denunciar la violencia de género »

Vous aimerez peut-être aussi