Vous êtes sur la page 1sur 5

Présentation des signaux et des systèmes

Qu'est-ce que le signal?


Le signal est un phénomène physique variant dans le temps qui est destiné à
transmettre des informations.

OU

Le signal est une fonction du temps.

OU

Le signal est fonction d'une ou plusieurs variables indépendantes, qui contiennent des
informations.

Exemple: signal vocal, signal vidéo, signaux sur les fils téléphoniques, etc.

Remarque: Le bruit est également un signal, mais les informations véhiculées par le
bruit sont indésirables et sont donc considérées comme indésirables.

Qu'est-ce qu’un système ?


Un système est un appareil (ou une combinaison d'appareils), qui fonctionne sur des
signaux et produit une réponse correspondante. L'entrée du système est appelée
excitation et sa sortie est appelée réponse.

Pour une ou plusieurs entrées, le système peut avoir une ou plusieurs sorties.

Exemple: système de communication

• Un signal est tout phénomène physique qui véhicule une information


• Les systèmes répondent aux signaux et produisent de nouveaux signaux
• Des signaux d'excitation sont appliqués aux entrées du système et des signaux
de réponse sont produits aux sorties du système

Exemple de système : Un système de communication

Un système de communication a un signal d'information plus des signaux de bruit

Ceci est un exemple d'un système qui consiste en une interconnexion de systèmes
plus petits.

Mathématiques pour le traitement du signal


Signaux élémentaires

Les principaux signaux de base sont :


1. Fonction Echelon Unité ou Fonction d’Heaviside
0 si t < 0
Elle est notée U t et est définie par U t =
1 si t > 0

Figure 1.1
Remarques
• U t peut être considérée comme une fonction interrupteur dans un circuit
électrique.
• U t est constante sauf en t=0 où elle est discontinue. Comme la dérivée d’une
constante est nulle, la dérivée de U t sera partout nulle sauf en t=0.
• L’aire sous la courbe de la fonction U t est égale à l’unité.
• Dans les systèmes de contrôle, U t est considérée comme une excellente
fonction de test.

Sur la Figure 1.1, la fonction d’Heaviside change brusquement de valeur de 0 à 1 à


t=0. Ce changement, peut aussi avoir lieu avant ou après t=0 :

0 si t <
− =
1 si t >

0 si t < −
+ =
1 si t > −

Figure 1.2 : Fonction Echelon Unité retardée ou avancée

On peut aussi avoir d’autres représentations de fonctions d’Heaviside, avancées


ou retardées de T et ayant une amplitude constante A positive ou négative :
Figure 1.3 : Autres formes de la fonction d’Heaviside

On peut donc aussi définir :


0 si t < T
− f t =
f t si t > T
Ou encore,
0 si t < T
− − − f t = !f t si T < t < T
0 si t > T

2. Fonction Rampe Unité


Elle est notée et est définie par :
$

= " U τ '( = )
%&

où ( est la variable d’intégration dite variable muette.


En considérant l’aire sous la courbe de la fonction d’Heaviside, on peut calculer
l’intégrale précédente et on montre alors que :
3. Fonction Impulsion Unité ou Fonction Delta :
Elle est notée δ exactement de la même façon que la fonction de Dirac .
0 +, - 0
On rappelle que la fonction de Dirac est définie par δ =
∞ +, = 0
Par contre, la fonction Impulsion Unité ou Fonction Delta notée aussi δ est
0 +, - 0
définie par δ =
/ +, = 0
la fonction Impulsion Unité ou Fonction Delta δ est aussi définie comme la
dérivée de l’Echelon Unité par l’expression intégrale suivante :

$
0%& δ dt = U t et δ =0 ∀ -0

Vous aimerez peut-être aussi