Vous êtes sur la page 1sur 1

Maroc, Taghia, "Sur le fil de la nuit", 570m, 7c+ max à vue!!

C'est après de nombreuses voies grimpées dans ce site majeur que nous sommes enfin prêts pour la
masterpiece "sur le fil de la nuit".Dès notre arrivée à Taghia
le désir de grimper cette voie qui semblait majeure nous
tenaillait. On s'est d'abord habitués aux picots et au style
d'escalade mega adhérant. Le ciel d'un bleu sans faille nous
a permis de grimper entre autre "Les rivières pourpres",
"Fantasia","chocrane","zebda", "libiditi dito". Comme ces
voies ont toutes presque passée à vue pour Nicolas et Jack
et à vue pour moi on s'est dit que c'était le moment de se
frotter à notre projet.

Après 2 jours de repos et la visite du souk de Zaouia ont est parti s'installer à la grotte du Real dans
les gorges de Tadrarate pour être aux pied des plus
beaux murs. Le lendemain 6h le 28.8.05 Nicolas
Jacques et moi partons dans la voie. Je grimpe les 3
premières longueurs, Nico les 3 suivantes jusqu'au
premier 7c qui passe à vue je repart avec les 3
suivantes, le 7c+ a été un des mes plus beaux
combats mais ça passe.. Yeah. On est étonnés nous-
mêmes mais c'est comme ça tout était réuni ce jour
là pour que ce soit un grand jour, soleil voilé donc
températures idéales, aucun risque de pluie, et la
motivation à son comble. Il faut dire qu'avec les
Wendenstock en Suisse on est habitué à ce style de voies. Nicolas escalade la fin et nous mène au
sommet.

Nous sommes les deuxièmes après Arnaud Petit et Titi


Gentet à gravir la voie, et la première ascension à vue par
la même personne. Rappels dans la voie et on termine de
nuit au pied. Une journée comme il y en a peu mais un
souvenir impérissable pour cette voie qui ressemble à un
empilement de Céüse. Un grand merci aux ouvreurs
Rolando Larcher , Maurizio Oviglia et michele Paissan

Denis Burdet, '04

www.denisburdet.ch

Vous aimerez peut-être aussi