Vous êtes sur la page 1sur 19

ROYAUME DU MAROC

UNIVERSITE ABDELMALEK SAADI


FACULTE POLYDISIPLINAIRE LARACHE

Chapitre préliminaire

Enseignante : Dr. Hasnae MGHIZOU

1
SOMMAIRE

Section 1: notions générales de l’impôt


1-définition et fonctions de l’impôt
2-classification des impôts
3- Notions de base de la fiscalité

Section 2: le système fiscal marocain (SFM)


1-Aperçu historique sur SFM
2-Caractéristiques du SFM

2
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts
3- Notions de base

1- 1-Impôt: c’est quoi?

 Un prélèvement obligatoire non affecté opéré par l’Etat ou les


collectivités locale définitivement sans contrepartie directe

 Objectif: assurer la couverture des dépenses publiques et de réaliser des


objectifs économiques et sociaux.

3
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts
3- Notions de base

1-2- Fonctions de l’impôt


 Fonction financière
 Fonction de redistribution des revenus
 Fonction économique

Fonction de redistribution des Fonction économique


revenus
- Objectif: réduire les inégalités
sociales - l’action par l’impôt sur les
Fonction financière structures économiques

-égalité devant l’impôt:


Assurer le financement des -outil pour mettre en œuvre une
services publics universalité + proportionnalité politique de relance ou une
politique de stabilisation /
-égalité par l’impôt: conjecture économique et les
objectifs visés par les autorités.
progressivité + sélectivité

4
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts
3- Notions de base

2-classification des impôts


Classification Classification
Autres classification
économique administrative ID et II
• Critères : origine de la richesse + • Critères de distinction: • Impôt réel (touche un bien sans tenir
l’emploi de cette richesse a-économique : direct supporté compte de la situation personnelle de
=> Définir la matière imposable, donc définitivement; indirect répercuté par son détenteur exp TVA)/ impôt
on distingue: le redevable sur une autre personne personnel (prend en compte les
• Impôt sur le revenu: touche b-technique : direct quand l’impôt est conditions économiques, sociales et
l’ensemble des sommes perçues par permanent et son fait générateur est financière du contribuable exp IR)
une personne pendant une période déjà fixé par la loi en question; en revanche • Impôt de quotité ( c’est un impôt qui
définies indirect lorsqu’il est établi sur des s’applique à une base imposable et
• Impôt sur la dépense: touche situations non durables assorti d’un taux fixé
l’utilisation du revenu c-juridique: modalité de perception de préalablement)/impôt de répartition (
l’impôt définie à l’avance et réparti entre les
• Impôt sur le capital : porte sur des
éléments du patrimoine donnant contribuables)
• avantages et inconvénients
naissance à des revenus. • Impôt proportionnel (taux constant
peu importe la base imposable)/ impôt
progressif (taux variable en fonction
de la matière imposable)
5
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base de la fiscalité

 Champ d'application
 l'assiette de l'impôt
 Liquidation
 Exigibilité
 Recouvrement

6
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base : Champ d’application

Les opérations
Les personnes imposables
imposables La territorialité
événements ou actes
Personne désignées ayant trait ou au Règles délimitant le
par la loi comme revenu de la personne territoire d’application
contribuables ou imposable, ou à son de la loi fiscale
redevables de l’impôt. patrimoine ou à sa
dépense

7
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base : l'assiette de l'impôt

l'assiette = base ou matière sur laquelle repose l’impôt

 déterminer les éléments constituant la matière imposable (MI)


(bénéfice, CA, revenus,..)

Fixer les règles d’évaluation correspondantes :


• Évaluation réelle: détermination du montant réel de la MI
• Évaluation approchée: base imposable déterminée par l’administration
approximativement
• Évaluation indiciaire: se base sur des critères extérieurs de la MI

8
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base : Liquidation

QUOI? Calcul de la somme due par le contribuable sur la base de


l’assiette qu’il détient

COMMENT?
Appliquer le barème à la base d’imposition

Taux progressif: le taux Taux proportionnel: taux


augmente avec la quantité constant quelque soit la base
de la matière imposable imposable
Exp: IR Exp: IS
9
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base : Exigibilité

C’est la situation, l’événement ou l’acte rendant une personne


redevable de l’impôt et donnant ainsi lieu à une dette fiscale envers
l’état ou la collectivité locale

10
1-définition et fonctions de l’impôt
Section 1: notions générales de l’impôt 2-classification des impôts

3- Notions de base

3- Notions de base : Recouvrement


 C’est l’ensemble des techniques et des démarches pour le paiement
de l’impôt
 Se fait par trois façons:
Retenue à
Imposition Paiement la source Prélèvement du
par rôle spontané Le contribuable
L’administration montant de
prépare sa
appelle le l’impôt au
déclaration fiscale
contribuable pour moment du
et s’acquitte de
payer paiement de ce
l’impôt
dernier.

Réception d’un
avis d’imposition
ou d’un doc
similaire
11
Section 2: le système fiscal marocain

Aperçu historique du système


fiscal marocain

La période La réforme
La période de
coloniale fiscale 1984-
l’indépendance
2003
Section 2: le système fiscal marocain

- La taxe urbaine assise sur la valeur locative des propriétés situées dans le périmètre
urbain
- La patente
- La taxe d’habitation établie au nom de toute personne disposant d’une habitation
dans les villes et les centres urbains
- Impôt agricole assis sur le revenu annuel des exploitations
La période
- Taxes à la consommation
coloniale
- Droit d’enregistrement

les années 40:


- l’impôt sur les traitement et les salaires
- L’impôt sur les bénéfices des activités
Section 2: le système fiscal marocain

- 1957: mise en place d’une nomenclature et un tarif douanier moderne


La période de - 1959: adoption de l’impôt sur les bénéfices professionnelles + prélèvement sur les
l’indépendance
traitements et les salaires
1957-1983
- Instauration de l’impôt agricole
- Réforme profonde de l’impôt des patentes et de la taxe urbaine
- Suppression de la taxe sur les transactions au profit de l’instauration de la taxe sur les
produits et les services
- 1973: imposition des revenus des capitaux mobiliers à la taxe sur les produits des actions
ou parts sociales et revenus assimilés (TPA)
- 1978: réforme portée essentiellement sur la fiscalité immobilière
- Aménagement important pour la taxe sur les produits des actions et parts sociales
- 1980: adoption du code immobilier => suspension de la fiscalité immobilière
Section 2: le système fiscal marocain

PHASE 1: 1991-2003
PHASE 2: 1984-1990

La réforme - 1984: promulgation de la loi traçant le cadre général de la réforme fiscale en énonçant les
fiscale 1984-
- principes
Abrogationet des
en fixant
codesles limites
d’investissement par la loi de finances transitoires de 1996 avec effet au
2003
er janvier 1996
- 1Objectifs visés de la réforme:
1- neutralité
- Réduction fiscale la des
progressive plustaux
complète possibleà par
d’imposition rapport
l’IGR auxetformes
et à l’IS juridiquesde
l’élargissement desleur
e/ses et aux
assiette
secteurs d’activité
- Renforcement
2-généralisationde l’incitation
de l’impôt àà l’ensemble
l’investissement par la réduction
des activités de la charge fiscale grevant les
économiques
3- simplification
revenus des e/ses etetdes
rationalisation
ménages de la législation et harmonisation du système fiscal avec
celui des pays de UE
4- élargissement
- Harmonisation desdeprocédures
l’assiette des
et laimpôts directs etdes
simplification abaissement
textes pourdemettre
la pression fiscale
en place un code
général des impôts
Mise endeplace
-Adoption d’un cadre
nouveaux spécifique
instruments autorisant la création des zones franches financières et
fiscaux:
-TVA (1985)
d’exportation et l’accès à des régimes économiques douaniers favorables au commerce
-IS (1987)
international
-IGR (1990)
-La fiscalité des collectivités locales et de leurs groupements (1984)
Section 2: le système fiscal marocain

Caractéristiques du système
fiscal marocain

Ses Sa
Ses sources
composantes complexité
Section 2: le système fiscal marocain
Les composantes du système fiscal marocain
Nature des impôts et taxes

Les impôts directs Les impôts indirects Impôt et taxes locaux Impôts sur le capital

Impôt des patentes


TVA (Taxe sur la valeur Taxe de séjour
IS (Impôt sur société) Taxe urbaine Droits d’enregistrement
ajoutée)
Taxe d’édilité
Taxe sur les licences taxi,
cars et transports publiques
Taxe sur les opérations de
construction
…. Droits de la conservation
IR (Impôt sur revenu) Les droits de douane
foncière
Section 2: le système fiscal marocain
Les sources du droit fiscal marocain
Les sources
Les sources internationales
C’est la source
essentielle du droit internes Le réseau conventionnel
marocain
fiscal.
la loi de finance Convention fiscal:
La loi
autorise
C’estchaque année
la seconde -cadre juridique de
lasource
perception de l’impôt
du droit fiscal, reference dans les
enpris
fixant
C’est leslebarèmes
l’ensemble deset Les décrets et arrêtés relations fiscales
par ministère
les taux. ministériels internationals
desdécisions
finances en
juridictionnelles -permet d’éviter les
conformité avec qui la doubles impositions
Se sont l’ensemble
créent de
loi.nouvelles La jurisprudence
des pratiques -promotion de
règles juridiques, l’investissement et la
administratives,
C’est une sourcemais
La doctrine fiscale et la cooperation pour lutter
aussi la pensée des
interprétative du pratique administrative contre l’évasion fiiscale.
auteurs, opinions
droit fiscal et
thèses émises sur le
droit fiscal par les
pratiquants.
Section 2: le système fiscal marocain

La complexité du système fiscal marocain

Multitude des
déductions,
Nombre considérable exonérations,
d’impôt et de taxes abattements et taux
d’imposition

Vous aimerez peut-être aussi