Vous êtes sur la page 1sur 49

Introduction

Les formes quadratiques sur un corps quelconque F


Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Les formes quadratiques sur les corps

OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA

2018 - 2019

1/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Plan de l’exposé
1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

2/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

3/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Introduction

Le but général de ce travail est de faire une classification des


formes quadratiques non dégénérées sur les corps R, C, Q, Qp et
F : un corps quelconque de caractéristique 6= 2.

4/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

5/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Qu’est-ce qu’une forme quadratique ?

En mathématique, une forme quadratique est un polynôme


homogène de degré 2 avec un nombre quelconque de variables.
définition
Soit K un corps quelconque, on suppose que caract (K)6=2. on
appelle forme quadratique sur E toute application q : E −→ K
vérifiant :
q(λx) = λ2 q(x) ∀ x ∈ E , ∀ λ ∈ K.
b définie par b(x, y ) = 12 [q(x + y ) − q(x) − q(y )] est une
forme bilinéaire symétrique sur E . ( b s’appelle la forme
polaire de q ).

6/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Qu’est-ce qu’une forme quadratique ?

En mathématique, une forme quadratique est un polynôme


homogène de degré 2 avec un nombre quelconque de variables.
définition
Soit K un corps quelconque, on suppose que caract (K)6=2. on
appelle forme quadratique sur E toute application q : E −→ K
vérifiant :
q(λx) = λ2 q(x) ∀ x ∈ E , ∀ λ ∈ K.
b définie par b(x, y ) = 12 [q(x + y ) − q(x) − q(y )] est une
forme bilinéaire symétrique sur E . ( b s’appelle la forme
polaire de q ).

6/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Qu’est-ce qu’une forme quadratique ?

En mathématique, une forme quadratique est un polynôme


homogène de degré 2 avec un nombre quelconque de variables.
définition
Soit K un corps quelconque, on suppose que caract (K)6=2. on
appelle forme quadratique sur E toute application q : E −→ K
vérifiant :
q(λx) = λ2 q(x) ∀ x ∈ E , ∀ λ ∈ K.
b définie par b(x, y ) = 12 [q(x + y ) − q(x) − q(y )] est une
forme bilinéaire symétrique sur E . ( b s’appelle la forme
polaire de q ).

6/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Quelque définitions

Soit q une forme quadratique sur F .


La forme quadratique q est dite non dégénérée si et seulement
si ker q = {0}.
x est dit isotrope si q(x) = 0.
q est dite isotrope s’il existe un vecteur isotrope 6= 0,
anisotrope si elle n’est pas isotrope.
On appelle plan hyperbolique, et on note H, la forme
quadratique de dimension 2, d’espace vectoriel F 2 , définie par
q(x, y ) = xy ((x, y ) ∈ F 2 ), et on a pour tout a ∈ F ∗
H 'ha, −ai.
On dit qu’une forme h est hyperbolique si h ' mH pour m
convenable.

7/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Quelque définitions

Soit q une forme quadratique sur F .


La forme quadratique q est dite non dégénérée si et seulement
si ker q = {0}.
x est dit isotrope si q(x) = 0.
q est dite isotrope s’il existe un vecteur isotrope 6= 0,
anisotrope si elle n’est pas isotrope.
On appelle plan hyperbolique, et on note H, la forme
quadratique de dimension 2, d’espace vectoriel F 2 , définie par
q(x, y ) = xy ((x, y ) ∈ F 2 ), et on a pour tout a ∈ F ∗
H 'ha, −ai.
On dit qu’une forme h est hyperbolique si h ' mH pour m
convenable.

7/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Quelque définitions

Soit q une forme quadratique sur F .


La forme quadratique q est dite non dégénérée si et seulement
si ker q = {0}.
x est dit isotrope si q(x) = 0.
q est dite isotrope s’il existe un vecteur isotrope 6= 0,
anisotrope si elle n’est pas isotrope.
On appelle plan hyperbolique, et on note H, la forme
quadratique de dimension 2, d’espace vectoriel F 2 , définie par
q(x, y ) = xy ((x, y ) ∈ F 2 ), et on a pour tout a ∈ F ∗
H 'ha, −ai.
On dit qu’une forme h est hyperbolique si h ' mH pour m
convenable.

7/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Quelque définitions

Soit q une forme quadratique sur F .


La forme quadratique q est dite non dégénérée si et seulement
si ker q = {0}.
x est dit isotrope si q(x) = 0.
q est dite isotrope s’il existe un vecteur isotrope 6= 0,
anisotrope si elle n’est pas isotrope.
On appelle plan hyperbolique, et on note H, la forme
quadratique de dimension 2, d’espace vectoriel F 2 , définie par
q(x, y ) = xy ((x, y ) ∈ F 2 ), et on a pour tout a ∈ F ∗
H 'ha, −ai.
On dit qu’une forme h est hyperbolique si h ' mH pour m
convenable.

7/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Quelque définitions

Soit q une forme quadratique sur F .


La forme quadratique q est dite non dégénérée si et seulement
si ker q = {0}.
x est dit isotrope si q(x) = 0.
q est dite isotrope s’il existe un vecteur isotrope 6= 0,
anisotrope si elle n’est pas isotrope.
On appelle plan hyperbolique, et on note H, la forme
quadratique de dimension 2, d’espace vectoriel F 2 , définie par
q(x, y ) = xy ((x, y ) ∈ F 2 ), et on a pour tout a ∈ F ∗
H 'ha, −ai.
On dit qu’une forme h est hyperbolique si h ' mH pour m
convenable.

7/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Les théorèmes de Witt

théorème
Toute forme quadratique q possède une base orthogonale.

théorème de simplification de Witt


Soient q, q1 , q2 trois formes quadratiques sur F . Si
q ⊥ q1 ' q ⊥ q2 alors q1 ' q2 .

théorème de décompsition de Witt


Toute forme quadratique q se décompose de manière unique (à
isométrie près) en somme directe orthogonale qan ⊥ h. où qan est
anisotrope et h est hyperbolique.

8/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Les théorèmes de Witt

théorème
Toute forme quadratique q possède une base orthogonale.

théorème de simplification de Witt


Soient q, q1 , q2 trois formes quadratiques sur F . Si
q ⊥ q1 ' q ⊥ q2 alors q1 ' q2 .

théorème de décompsition de Witt


Toute forme quadratique q se décompose de manière unique (à
isométrie près) en somme directe orthogonale qan ⊥ h. où qan est
anisotrope et h est hyperbolique.

8/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Les théorèmes de Witt

théorème
Toute forme quadratique q possède une base orthogonale.

théorème de simplification de Witt


Soient q, q1 , q2 trois formes quadratiques sur F . Si
q ⊥ q1 ' q ⊥ q2 alors q1 ' q2 .

théorème de décompsition de Witt


Toute forme quadratique q se décompose de manière unique (à
isométrie près) en somme directe orthogonale qan ⊥ h. où qan est
anisotrope et h est hyperbolique.

8/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Anneau de Witt et classification

définition
L’anneau de Witt de F , noté W (F ), est l’anneau des classes des
formes quadratiques anisotropes sur F .

définition
Deux formes quadratiques q, q 0 sont équivalentes au sens de Witt
0 On note cette relation q ∼ q 0 .
si qan ' qan

Exemple
Pour un corps quadratiquement clos W (F ) ' Z/2Z.
Pour un corps F euclidien W (F ) ' Z.

9/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Anneau de Witt et classification

définition
L’anneau de Witt de F , noté W (F ), est l’anneau des classes des
formes quadratiques anisotropes sur F .

définition
Deux formes quadratiques q, q 0 sont équivalentes au sens de Witt
0 On note cette relation q ∼ q 0 .
si qan ' qan

Exemple
Pour un corps quadratiquement clos W (F ) ' Z/2Z.
Pour un corps F euclidien W (F ) ' Z.

9/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Anneau de Witt et classification

définition
L’anneau de Witt de F , noté W (F ), est l’anneau des classes des
formes quadratiques anisotropes sur F .

définition
Deux formes quadratiques q, q 0 sont équivalentes au sens de Witt
0 On note cette relation q ∼ q 0 .
si qan ' qan

Exemple
Pour un corps quadratiquement clos W (F ) ' Z/2Z.
Pour un corps F euclidien W (F ) ' Z.

9/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Anneau de Witt et classification

définition
L’anneau de Witt de F , noté W (F ), est l’anneau des classes des
formes quadratiques anisotropes sur F .

définition
Deux formes quadratiques q, q 0 sont équivalentes au sens de Witt
0 On note cette relation q ∼ q 0 .
si qan ' qan

Exemple
Pour un corps quadratiquement clos W (F ) ' Z/2Z.
Pour un corps F euclidien W (F ) ' Z.

9/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F Les théorèmes de Witt
Les formes quadratiques sur les corps R et C Anneau de Witt et classification
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp Le théorème de Springer
Conclusion

Le théorème de Springer

théorème
Soit F un corps valué complètement discret. Soit F̄ son corps
résiduel. Alors W (F ) ∼
= W (F̄ ) ⊕ W (F̄ ). avec F̄ le corps résiduel de
F.

10/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

11/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Classification des formes quadratiques sur le corps C

théorème
Soit E un C-espace vectoriel de dimension finie n muni d’une forme
quadratique q de rang r , alors il existe une base B = P
(e1 , e2 , ..., en )
de E telle que q(x) = x12 + x22 + ... + xr2 pour x = ni=1 xi ei
ie q ' h1, ..., 1i.

théorème
deux formes quadratiques sur E sont équivalentes si et seulement si
elles sont de même rang.
En particulier, deux formes quadratiques non dégénérées sur E sont
équivalentes.

12/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Classification des formes quadratiques sur le corps C

théorème
Soit E un C-espace vectoriel de dimension finie n muni d’une forme
quadratique q de rang r , alors il existe une base B = P
(e1 , e2 , ..., en )
de E telle que q(x) = x12 + x22 + ... + xr2 pour x = ni=1 xi ei
ie q ' h1, ..., 1i.

théorème
deux formes quadratiques sur E sont équivalentes si et seulement si
elles sont de même rang.
En particulier, deux formes quadratiques non dégénérées sur E sont
équivalentes.

12/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Anneau de Witt pour le corps C

En effet, on a un homomorphisme d’anneaux :

W (C) −→ Z/2 Z
b 7−→ dim b (mod 2).

On sait que toute forme b s’écrit comme b ' h1, ..., 1i


De plus, puisque −1 est un carré on a H ' h1, 1i
ce qui entraine

h1i ⊕ H ⊕ H ⊕ ... ⊕ H si dim b ≡ 1 (mod 2)
b'
H ⊕ ... ⊕ H si dim b ≡ 0 (mod 2)

13/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Classification des formes quadratiques sur le corps R

théorème (loi d’inertie de Sylvester)


Soit E un R-espace vectoriel de dimension finie n muni d’une forme
quadratique q de rang r . Alors il existe une base B = (e1 , ..., en )
de E telle que q(x) = x12 + ... + xp2 − xp+1
2 − ... − xr2
avec x = x1 e1 + x2 e2 + x3 e3 + ... + xn en

(p , r − p) est appelé le type ou la signature de la forme


quadratique q.

14/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Classification des formes quadratiques sur le corps R

théorème (loi d’inertie de Sylvester)


Soit E un R-espace vectoriel de dimension finie n muni d’une forme
quadratique q de rang r . Alors il existe une base B = (e1 , ..., en )
de E telle que q(x) = x12 + ... + xp2 − xp+1
2 − ... − xr2
avec x = x1 e1 + x2 e2 + x3 e3 + ... + xn en

(p , r − p) est appelé le type ou la signature de la forme


quadratique q.

14/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Exemple
Soit la forme quadratique définis par :
q : R3 −→ R
(x, y , z) 7−→ x 2 + 2x(2y + 3z) + 4y 2 + 16yz + 9z 2 .
q(x, y , z) = x 2 + 2x(2y + 3z) + 4y 2 + 16yz + 9z 2
=⇒ q(x, y , z) = (x + 2y + 3z)2 + (y + z)2 − (y − z)2
=⇒ q(x, y , z) = x 02 + y 02 − z 02
 0     0 
 x = x + 2y + 3z 1 2 3 x x
0
Avec y =y +z =⇒  0 1 1   y = y 0
 
 0
z =y −z 0 1 −1 z z0

15/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

 
1 2 3
On a det 0 1 1 =-2 6= 0
0 1 −1
0 0 0
Donc x , y et z sont des formes linéaires, et sont linéairement
indépendantes.
Alors rg (q) = 3 et sign(q) = (2, 1).
B 0 = ((1, 0, 0) ; (2, 1, 1) ; (3, 1, −1)) est une base de E
orthogonale pour q.

16/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

théorème
Deux formes quadratiques sont équivalentes si et seulement si elles
sont de même rang et de même signature.

17/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur C
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur R
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Anneau de Witt pour le corps R

Soit q = x12 + ... + xr2 − y12 − ... − ys2


On a toute forme bilinéaire symétrique non dégénérée est
isomorphe à h1, ..., 1; −1, ..., −1i.
on pose
W (R) −→ Z
b 7−→ r − s.
On aimerait montrer qu’il s’agit d’un isomorphisme, supposons que
r ≥ s, alors

h1, ..., 1i ⊕ h1, ..., −1i ⊕ ... ⊕ h1, ..., −1i = h1, ..., 1i ⊕ H ⊕ ... ⊕ H

Ce résultat est équivalent au théorème de sylvester.

18/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

19/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Les formes quadratiques sur le corps Qp

Définition
On appelle corps des nombres p-adiques, et on note Qp , le corps
des fractions de l’anneau Zp .

Définition
Soit q une forme quadratique sur Qp de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant de q : d(q) = a1 ... an (dans Q∗p /Q∗2
p ).
Q
Le symbole de Hilbert de q : (q) = (ai , aj ). On a
i<j
(q) = ±1.

20/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Les formes quadratiques sur le corps Qp

Définition
On appelle corps des nombres p-adiques, et on note Qp , le corps
des fractions de l’anneau Zp .

Définition
Soit q une forme quadratique sur Qp de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant de q : d(q) = a1 ... an (dans Q∗p /Q∗2
p ).
Q
Le symbole de Hilbert de q : (q) = (ai , aj ). On a
i<j
(q) = ±1.

20/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Les formes quadratiques sur le corps Qp

Définition
On appelle corps des nombres p-adiques, et on note Qp , le corps
des fractions de l’anneau Zp .

Définition
Soit q une forme quadratique sur Qp de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant de q : d(q) = a1 ... an (dans Q∗p /Q∗2
p ).
Q
Le symbole de Hilbert de q : (q) = (ai , aj ). On a
i<j
(q) = ±1.

20/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Qp , q et q 0 sont
équivalentes si et seulement si elles ont :
même rang.
même discriminant.
même symbole de Hilbert.

21/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Qp , q et q 0 sont
équivalentes si et seulement si elles ont :
même rang.
même discriminant.
même symbole de Hilbert.

21/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Qp , q et q 0 sont
équivalentes si et seulement si elles ont :
même rang.
même discriminant.
même symbole de Hilbert.

21/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

les formes quadratiques sur le corps Q

On suppose que V est la réunion des nombres premiers et du


symbole ∞. On convient que Q∞ = R.
Définition
Soit q une forme quadratique sur Q de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant est : d(q) = a1 ... an (dans Q∗ /Q∗2 ).
Soit v ∈ V . L’injection Q → Qv : qv est une forme
quadratique
Q sur Qv , ses invariants sont : dv (q) et
v (q) = (ai , aj )v .
i<j
La signature (r , s) de la forme quadratique réelle q∞ .

22/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

les formes quadratiques sur le corps Q

On suppose que V est la réunion des nombres premiers et du


symbole ∞. On convient que Q∞ = R.
Définition
Soit q une forme quadratique sur Q de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant est : d(q) = a1 ... an (dans Q∗ /Q∗2 ).
Soit v ∈ V . L’injection Q → Qv : qv est une forme
quadratique
Q sur Qv , ses invariants sont : dv (q) et
v (q) = (ai , aj )v .
i<j
La signature (r , s) de la forme quadratique réelle q∞ .

22/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

les formes quadratiques sur le corps Q

On suppose que V est la réunion des nombres premiers et du


symbole ∞. On convient que Q∞ = R.
Définition
Soit q une forme quadratique sur Q de rang n.
q(x) = a1 x12 + ... + an xn2 , les invariants de q sont :
Le discriminant est : d(q) = a1 ... an (dans Q∗ /Q∗2 ).
Soit v ∈ V . L’injection Q → Qv : qv est une forme
quadratique
Q sur Qv , ses invariants sont : dv (q) et
v (q) = (ai , aj )v .
i<j
La signature (r , s) de la forme quadratique réelle q∞ .

22/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Q. Pour que q et q 0
soient équivalentes sur Q, il faut et il suffit qu’elles le soient sur
chacun des Qv .

corollaire
Soient (r , s) et (r 0 , s 0 ) respectivement les signatures de q et de q 0 .
Pour que q et q 0 soient équivalentes, il faut et il suffit que l’on ait :
rg (q) = rg (q 0 )
d(q) = d(q 0 ).
(r , s) = (r 0 , s 0 ).
v (q) = v (q 0 )
Pour tout v ∈ V . Ces conditions expriment simplement que q et q 0
sont équivalente sur chacun des Qv .
23/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Q. Pour que q et q 0
soient équivalentes sur Q, il faut et il suffit qu’elles le soient sur
chacun des Qv .

corollaire
Soient (r , s) et (r 0 , s 0 ) respectivement les signatures de q et de q 0 .
Pour que q et q 0 soient équivalentes, il faut et il suffit que l’on ait :
rg (q) = rg (q 0 )
d(q) = d(q 0 ).
(r , s) = (r 0 , s 0 ).
v (q) = v (q 0 )
Pour tout v ∈ V . Ces conditions expriment simplement que q et q 0
sont équivalente sur chacun des Qv .
23/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Classification sur Qp
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur Q
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

théorème
Soient q et q 0 deux formes quadratiques sur Q. Pour que q et q 0
soient équivalentes sur Q, il faut et il suffit qu’elles le soient sur
chacun des Qv .

corollaire
Soient (r , s) et (r 0 , s 0 ) respectivement les signatures de q et de q 0 .
Pour que q et q 0 soient équivalentes, il faut et il suffit que l’on ait :
rg (q) = rg (q 0 )
d(q) = d(q 0 ).
(r , s) = (r 0 , s 0 ).
v (q) = v (q 0 )
Pour tout v ∈ V . Ces conditions expriment simplement que q et q 0
sont équivalente sur chacun des Qv .
23/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

1 Introduction
2 Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les théorèmes de Witt
Anneau de Witt et classification
Le théorème de Springer
3 Les formes quadratiques sur les corps R et C
Classification sur C
Classification sur R
4 Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Classification sur Qp
Classification sur Q
5 Conclusion

24/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Conclusion

La théorie algébrique des formes quadratiques sur un corps a


débuté avec les deux théorèmes de Witt.
L’anneau de Witt permet de classifier les formes quadratiques.
Il n’est pas toujours facile de calculer l’anneau de Witt pour
n’importe quel corps. d’où l’utilité du théorème de Springer.
C’est en caractéristique 6= 2 que la théorie algébrique a connue
le plus grand intérêt depuis plusieurs années. Cependant il
existe une théorie concernant les formes quadratiques sur un
corps de caractéristique = 2 qui possède ses propres
techniques.

25/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Conclusion

La théorie algébrique des formes quadratiques sur un corps a


débuté avec les deux théorèmes de Witt.
L’anneau de Witt permet de classifier les formes quadratiques.
Il n’est pas toujours facile de calculer l’anneau de Witt pour
n’importe quel corps. d’où l’utilité du théorème de Springer.
C’est en caractéristique 6= 2 que la théorie algébrique a connue
le plus grand intérêt depuis plusieurs années. Cependant il
existe une théorie concernant les formes quadratiques sur un
corps de caractéristique = 2 qui possède ses propres
techniques.

25/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

Conclusion

La théorie algébrique des formes quadratiques sur un corps a


débuté avec les deux théorèmes de Witt.
L’anneau de Witt permet de classifier les formes quadratiques.
Il n’est pas toujours facile de calculer l’anneau de Witt pour
n’importe quel corps. d’où l’utilité du théorème de Springer.
C’est en caractéristique 6= 2 que la théorie algébrique a connue
le plus grand intérêt depuis plusieurs années. Cependant il
existe une théorie concernant les formes quadratiques sur un
corps de caractéristique = 2 qui possède ses propres
techniques.

25/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat
Introduction
Les formes quadratiques sur un corps quelconque F
Les formes quadratiques sur les corps R et C
Les formes quadratiques sur les corps Q et Qp
Conclusion

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

26/26 OUAHBI TOURIA - LOTFI HABIBA Faculté des Sciences et Techniques - Settat

Vous aimerez peut-être aussi