Vous êtes sur la page 1sur 50

5

CRÉATION D’UN PLAN DE COMPTAGE SERVANT À COMPTABILISER LA CONSOMMATION ET LES PERTES D’EAU

Eau potable

Création d’un plan de


comptage servant à
comptabiliser la
consommation et les
pertes d’eau

Le présent document est le cinquième de la série


des règles de l’art en matière de distribution de l’eau
potable à la population. Pour connaître les titres des
autres règles de l’art de cette série ou d’autres
séries, prière de visiter www.infraguide.ca.

Guide national pour


des infrastructures
municipales durables

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 1
Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser
la consommation et des pertes d’eau
Version no 1.0

Date de publication : Septembre 2003

© 2003 Fédération canadienne des municipalités et le Conseil national de recherches du Canada

Le contenu de la présente publication est diffusé de bonne foi et constitue une ligne
directrice générale portant uniquement sur les sujets abordés ici. L’éditeur, les auteur(e)s et
les organisations dont ceux-ci relèvent ne font aucune représentation et n’avancent aucune
garantie, explicite ou implicite, quant à l’exhaustivité ou à l’exactitude du contenu de cet
ouvrage. Cette information est fournie à la condition que les personnes qui la consultent
tirent leurs propres conclusions sur la mesure dans laquelle elle convient à leurs fins; de
plus, il est entendu que l’information ci-présentée ne peut aucunement remplacer les
conseils ou services techniques ou professionnels d’un(e) spécialiste dans le domaine. En
aucune circonstance l’éditeur et les auteur(e)s, ainsi que les organisations dont ils relèvent,
ne sauraient être tenus responsables de dommages de quelque sorte résultant de
l’utilisation ou de l’application du contenu de la présente publication.

2 Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Introduction
INTRODUCTION
InfraGuide –

InfraGuide – Innovations et règles de l’art Innovations et règles


de l’art

Pourquoi le Canada a besoin d’InfraGuide planification des investissements, les protocoles


environnementaux et le transport en commun.
Les municipalités canadiennes dépensent de 12 à
On peut se procurer une version électronique en ligne
15 milliards de dollars chaque année dans le domaine
ou un exemplaire sur papier des règles de l’art.
des infrastructures, mais cela semble ne jamais
suffire. Les infrastructures actuelles sont vieillissantes Un réseau d’excellence de connaissances
et la demande pour un plus grand nombre de routes
La création d’InfraGuide est rendue possible grâce
de meilleure qualité, et pour de meilleurs réseaux
à une somme de 12, 5 millions de dollars
d’eau et d’égout continue
d’Infrastructures Canada,
d’augmenter, en réaction à
des contributions de
la fois aux normes plus
produits et de services de
rigoureuses en matière de
diverses parties prenantes
sécurité, de santé et de
de l’industrie, de ressources
protection de
techniques, de l’effort
l’environnement, et à la croissance de la population.
commun des praticiens municipaux, de chercheurs et
La solution consiste à modifier la façon dont nous
d’autres experts, et d’une foule de bénévoles du pays
planifions, concevons et gérons les infrastructures.
tout entier. En regroupant et en combinant les
Ce n’est qu’en agissant ainsi que les municipalités
meilleures expériences et les meilleures
pourront satisfaire les nouvelles demandes dans un
connaissances des Canadiens, InfraGuide aide les
cadre responsable sur le plan fiscal et durable sur le
municipalités à obtenir le rendement maximal de
plan de l’environnement, tout en préservant la qualité
chaque dollar investi dans les infrastructures – tout
de vie.
en étant attentives aux répercussions sociales et
C’est ce que le Guide national pour des infrastructures environnementales de leurs décisions.
municipales durables : Innovations et règles de l’art
Des comités techniques et des groupes de travail
(InfraGuide) cherche à accomplir.
formés de bénévoles – avec l’aide de sociétés
En 2001, par l’entremise du programme Infrastructures d’experts-conseils et d’autres parties prenantes – sont
Canada (IC) et du Conseil national de recherches chargés des travaux de recherche et de la publication
Canada (CNRC), le gouvernement fédéral a uni ses des règles de l’art. Il s’agit d’un système de partage
efforts à ceux de la Fédération canadienne des des connaissances, de la responsabilité et des
municipalités (FCM) pour créer le Guide national pour avantages. Nous vous incitons à faire partie du réseau
des infrastructures municipales durables (InfraGuide). d’excellence d’InfraGuide. Que vous soyez un
InfraGuide est à la fois un nouveau réseau national exploitant de station municipale, un planificateur ou
de personnes et une collection de plus en plus un conseiller municipal, votre contribution est
importante de règles de l’art publiées à l’intention des essentielle à la qualité de nos travaux.
décideurs et du personnel technique œuvrant dans
Joignez-vous à nous
les secteurs public et privé. En s’appuyant sur
l’expérience et la recherche canadiennes, les rapports Communiquez avec InfraGuide sans frais, au numéro
font état des règles de l’art qui contribuent à la prise 1 866 330-3350, ou visitez notre site Web, à l’adresse
de décisions et de mesures assurant la durabilité des www.infraguide.ca, pour trouver de plus amples
infrastructures municipales dans six domaines clés : renseignements. Nous attendons avec impatience le
la voirie municipale, l’eau potable, les eaux pluviales plaisir de travailler avec vous.
et les eaux usées, la prise de décisions et la

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 3
Les grands thèmes des règles de
l’art d’InfraGuide
L’eau potable
Le dicton « Loin des yeux, loin du cœur » s’applique bien aux réseaux de distribution d’eau qui
ont été négligés dans de nombreuses municipalités. La règle de l’art en matière d’eau potable
propose divers moyens d’améliorer les capacités des municipalités ou des services publics de
gérer la distribution d’eau potable de façon à assurer la santé et la sécurité publique de
manière durable tout en offrant le meilleur rapport qualité-prix. Les pratiques et techniques
de pointe liées aux enjeux prioritaires clés éclaireront les municipalités et les services publics
dans les domaines de la prise de décision et des meilleures techniques opérationnelles et
d’ingénierie. Des questions telles que la reddition de compte dans le domaine de l’eau, la
réduction des pertes en eau et la consommation d’eau, la détérioration et l’inspection des
réseaux de distribution, la planification du renouveau, les technologies de remise en état des
réseaux d’eau potable et la qualité de l’eau dans les réseaux de distribution y sont abordées.

La prise de décisions et la planification Les protocoles environnementaux


des investissements Les protocoles environnementaux se concentrent
Les représentants élus et les échelons supérieurs de sur le rapport qu’exercent entre eux les systèmes
l’administration municipale ont besoin d’un cadre naturels et leurs effets sur la qualité de vie
qui leur permet de faire connaître la valeur de la humaine, en ce qui a trait à la livraison des
planification et de l’entretien des infrastructures infrastructures municipales. Les systèmes et
tout en trouvant un équilibre entre les facteurs éléments environnementaux comprennent la terre
sociaux, environnementaux et économiques. La (y compris la flore), l’eau, l’air (dont le bruit et la
règle de l’art en matière de prise de décision et de lumière) et les sols. Parmi la gamme de questions
planification des investissements convertit des abordées, mentionnons : la façon d’intégrer
notions complexes et techniques en principes non les considérations environnementales dans
techniques et recommandations pour la prise de l’établissement des niveaux de service désirés pour
décision, et facilite l’obtention d’un financement les infrastructures municipales et la définition des
soutenu adéquat pendant le cycle de vie de conditions environnementales locales, des défis qui
l’infrastructure. Elle aborde, entres autres, les se posent et des perspectives offertes au niveau
protocoles servant à cerner les coûts-avantages des infrastructures municipales.
associés aux niveaux de service désirés, les analyses
comparatives stratégiques et les indicateurs ou
points de référence dans le domaine de la politique
d’investissement et des décisions stratégiques.

Eaux pluviales et eaux usées Le transport en commun


Le vieillissement des infrastructures souterraines, L’urbanisation impose des contraintes sur des
l’appauvrissement des ressources financières, les infrastructures vieillissantes en voie de
lois plus rigoureuses visant les effluents, la dégradation et suscite des préoccupations face à
sensibilisation accrue de la population aux la détérioration de la qualité de l’air et de l’eau.
incidences environnementales associées aux eaux Les réseaux de transport en commun contribuent
usées et aux eaux pluviales contaminées sont tous à réduire les embouteillages et à améliorer la
des défis auxquels les municipalités sont sécurité routière. La règle de l’art en matière du
confrontées. La règle de l’art en matière des eaux transport en commun fait ressortir la nécessité
pluviales et des eaux usées traite des infrastructures d’améliorer l’offre, d’influencer la demande et de
linéaires enfouies, du traitement en aval et des procéder à des améliorations opérationnelles
questions liées à la gestion. Elle aborde, entre ayant des incidences minimales sur
autres, les moyens de : contrôler et réduire l’environnement, tout en répondant aux
l’écoulement et l’infiltration; obtenir des ensembles besoins sociaux et commerciaux.
de données pertinentes et uniformes; inspecter les
systèmes de collecte et en évaluer l’état et la
performance, en plus de traiter de l’optimisation de
l’usine de traitement et de la gestion des biosolides.

Chaussées et trottoirs
La gestion rentable des chaussées municipales passe par une judicieuse prise de décision et un
entretien préventif. La règle de l’art en matière de routes et trottoirs municipaux porte sur deux
volets prioritaires : la planification préliminaire et la prise de décision visant à recenser et gérer
les chaussées en tant que composantes du système d’infrastructures, et une approche de
prévention pour retarder la détérioration des chaussées existantes. Au nombre des sujets traités,
mentionnons l’entretien préventif, en temps opportun, des voies municipales; la construction et
la remise en état des boîtiers des installations, et l’amélioration progressive des techniques de
réparation des chaussées en asphalte et en béton.

4 Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
TABLE DES MATIÈRES Table des matières

Remerciements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
4.2 Compteurs d’eau de consommation . . . . . .26

Résumé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.2.1 Types de compteurs d’eau de

consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27

1. Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.2.2 Dimensionnement et choix

1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11


appropriés de compteurs d’eau

de consommation . . . . . . . . . . . . . . . .28

1.2 Portée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11

4.2.3 Pose d’un compteur d’eau de

1.2.1 Liens avec les règles de l’art


consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29

relatives au comptage d’eau

actuellement en vigueur dans


4.2.4 Techniques de relevé de

l’industrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
compteurs d’eau de

consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30

1.3 Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11

4.2.5 Vérification et entretien des

2. Justification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
compteurs d’eau de

consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33

3. Compréhension du comptage dans un

réseau de distribution . . . . . . . . . . . . . . . 15
5. Cas d’utilisation et limitations . . . . . . . . 37

3.1 Comptage universel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15


5.1 Entretien courant et comptage des

canalisations d’incendie . . . . . . . . . . . . . . . .37

3.2 Pourquoi le comptage? . . . . . . . . . . . . . . . . .15

5.2 Tarification et structures tarifaires . . . . . . .37

3.2.1 Équité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15

5.3 Relevés et facturation . . . . . . . . . . . . . . . . . .38

3.2.2 Économie des ressources en eau

et gérance de l’environnement . . . .16


6. Évaluation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39

3.2.3 Avantages de la gestion


Annexe A : Dessins standard de pose de

économique du comptage . . . . . . . .16

compteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

3.2.4 Gestion du réseau . . . . . . . . . . . . . . .16

Annexe B : Tableau-guide de

3.3 Choix d’ordre financier relatifs

au comptage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17

dimensionnement des compteurs d’eau

de consommation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

3.4 Endroits où on doit mesurer le

débit d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17


Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

3.5 Pratiques générales de

comptabilisation de l’eau . . . . . . . . . . . . . . .18


TABLEAUX
Tableau 4-1: Avantages et inconvénients des

4. Stratégies de comptage adéquat et


compteurs d’eau d’alimentation . . . . . . . . . . . . .22

techniques appropriées . . . . . . . . . . . . . 19

Tableau 4-2: Avantages et inconvénients des

4.1 Compteurs d’eau d’alimentation . . . . . . . . .19


techniques de relevé de compteurs d’eau de

consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32

4.1.1 Types de compteurs d’eau

d’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20

FIGURES
4.1.2 Dimensionnement et choix

Figure 3-1: Comptage dans un réseau de

appropriés de compteurs d’eau

distribution d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18

d’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21

4.1.3 Pose d’un compteur d’eau

d’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23

4.1.4 Techniques de relevé de compteurs

d’eau d’alimentation . . . . . . . . . . . . . .23

4.1.5 Vérification et entretien de

compteurs d’eau d’alimentation . . .24

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 5
6 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
REMERCIEMENTS Remerciements

Nous apprécions énormément le dévouement des De plus, le Comité aimerait remercier les personnes
personnes qui ont donné leur temps et partagé leur qui suivent pour leur participation aux groupes de
expertise dans l’intérêt du Guide national pour des travail et aux révisions par les pairs.
infrastructures municipales durables (InfraGuide), et John Braam
nous les remercions. Comté d’Oxford (Ontario)
Ken Brothers
La présente règle de l’art a été créée par des groupes
Halifax Regional Water Commission
intéressés des municipalités canadiennes et des (Nouvelle-Écosse)
spécialistes du Canada tout entier. Elle est fondée sur Fred Busch
de l’information tirée de la revue des pratiques Maire, District de Sicamous
municipales et d’une analyse documentaire (Colombie-Britannique)
approfondie. Les membres du Comité technique de Michel Chevalier
l’eau potable d’InfraGuide, dont on trouvera les noms Ville d’Ottawa (Ontario)
ci-après, ont fourni des conseils et une orientation en Eric Jackson
Vernon (Colombie-Britannique)
rapport avec la rédaction du document. Ils ont été
Tony LoConsolo
aidés par les employés de la Direction du guide, ceux
Région de Peel (Ontario)
d’Associated Engineering et ceux de Veritec
Mike Morin
Consulting Inc. EPCOR Water Services inc., Edmonton (Alberta)
Carl Yates, président
David Stoddart
Halifax Regional Water Commission
Neptune Technology Group (Canada) Ltd.
(Nouvelle-Écosse)

Fred Busch

Maire, District de Sicamous

(Colombie-Britannique)

Sukhi Cheema

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Normand DeAgostinis

Ductile Iron Pipe Research Association,

Anjou (Québec)

Tim Dennis

Ville de Toronto (Ontario)

Gordon Lefort

IPEX Inc., Langley (Colombie-Britannique)

André Proulx

Delcan Corporation, Ottawa (Ontario)

Diane Sacher

Ville de Winnipeg (Manitoba)

Piero Salvo

WSA Trenchless Consultants Inc., Ottawa (Ontario)

Ernie Ting

Ville de Markham (Ontario)

Michael Tobalt

Conseiller technique

Centre de recherches national Canada

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 7
Remerciements Cette règle de l’art n’aurait pu voir le jour sans le Comité technique directeur :
leadership et les conseils du comité directeur du
Don Brynildsen

projet et du comité directeur technique du Guide Ville de Vancouver (Colombie-Britannique)

national pour des infrastructures municipales durables Al Cepas

(InfraGuide) dont les membres sont comme suit : Ville d’Edmonton (Alberta)

Andrew Cowan

Comité directeur du projet : Ville de Winnipeg (Manitoba)

Mike Badham, Président Tim Dennis

Conseiller, Régina (Saskatchewan) Ville de Toronto (Ontario)

Stuart Briese Kulvinder Dhillon

Portage la Prairie (Manitoba) Province de la Nouvelle-Écosse,

Halifax (Nouvelle-Écosse)

Bill Crowther
Ville de Toronto (Ontario) Wayne Green

Ville de Toronto (Ontario)

Jim D’Orazio
Greater Toronto Sewer and Watermain John Hodgson

Contractors Association (Ontario) Ville d’Edmonton (Alberta)

Derm Flynn Bob Lorimer

Maire, Appleton (Terre-Neuve) Lorimer & Associates, Whitehorse (Yukon)

David General Betty Matthews-Malone

Cambridge Bay (Nunavut) Haldimand County, (Ontario)

Ralph Haas Umendra Mital

Université de Waterloo (Ontario) Ville de Surrey (Colombie-Britannique)

Barb Harris Anne-Marie Parent

Whitehorse (Yukon) Conseillère, Montréal (Québec)

Robert Hilton Piero Salvo

Bureau de l’infrastructure, Ottawa (Ontario) WSA Trenchless Consultants Inc., Ottawa (Ontario)

Joan Lougheed Mike Sheflin

Conseillère, Burlington (Ontario) Ancien APA de la municipalité régionale

Liaison avec les intervenants d’Ottawa-Carleton (Ontario)

René Morency Konrad Siu

Régie des installations olympiques, Ville d’Edmonton (Alberta)

Montréal (Québec) Carl Yates

Saeed Mirza Halifax Regional Water Commission

Université McGill, Montréal (Québec) (Nouvelle-Écosse)

Lee Nauss
Conseiller, Lunenburg (Nouvelle-Écosse)
Membre fondateur :
Ric Robertshaw
Région d’Halton (Ontario) Association canadienne des travaux publics

(ACTP)

Dave Rudberg
Ville de Vancouver (Colombie-Britannique)
Van Simonson
Ville de Saskatoon (Saskatchewan)
Basil Stewart
Maire, Summerside, (Île-du-Prince-Édouard)
Serge Thériault
Environnement et Gouvernements locaux
(Nouveau-Brunswick)
Alec Waters
Alberta Transportation, Edmonton (Alberta)
Wally Wells
Dillon Consulting Ltd., Toronto (Ontario)

8 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
RÉSUMÉ Résumé

La présente règle de l’art se veut une feuille prioriser et à gérer les programmes
de route que les entreprises de service public d’infrastructures de production et de
d’eau potable pourront utiliser pour planifier, distribution d’eau plus efficacement.
mettre en œuvre, exploiter et gérer un plan
Le compteur d’eau est l’outil essentiel qui sert
de comptage servant à rendre compte de la
à la fois à l’entreprise de service public et au
consommation et des pertes dans un réseau
consommateur à mesurer et à contrôler la
de distribution. Elle incorpore tous les aspects
consommation. Selon Environnement Canada1,
du comptage lié à la distribution de l’eau, de
au pays, les clients qui paient un tarif fixe
la source d’eau brute à l’utilisateur final.
consomment 457 L d’eau par habitant par jour
Comme pour toutes les ressources naturelles, en comparaison avec les clients facturés au
le besoin d’une consommation efficiente de volume, dont la consommation journalière
l’eau est indépendant de l’abondance possible n’est que de 269 L par habitant. En
de la ressource dans une collectivité donnée, conséquence, il a été démontré que le
puisqu’il faut utiliser des ressources humaines comptage universel réduisait de 15 à 30 pour
et énergétiques à plusieurs étapes pour tirer, cent la consommation totale d’eau des
traiter et distribuer une alimentation adéquate. résidences ainsi que des industries, des
L’objectif d’un programme de comptage commerces et des établissements (ICI).
universel va donc au-delà du simple fait
En plus de traiter des pratiques de
d’économiser l’eau; il s’agit d’un outil servant
comptabilisation de l’eau, la présente règle de
à favoriser la sensibilisation du public et à
l’art offre un aperçu technique détaillé des
encourager les consommateurs à être plus
équipements utilisés à l’heure actuelle pour
responsables envers l’environnement.
le comptage et le relevé des compteurs.
Bien qu’il existe une liste exhaustive de Les lignes directrices relatives au
raisons pour lesquelles les entreprises de dimensionnement, au choix, à la vérification et
service public choisissent le comptage, à l’entretien des compteurs, de la prise d’eau
quatre facteurs fondamentaux sous-tendent brute à l’utilisateur final, constituent un
le comptage universel : l’équité, l’économie élément important de la règle de l’art et ont
des ressources en eau et la gérance de des liens avec les normes en vigueur dans
l’environnement, les avantages de la gestion l’industrie.
économique et la gestion des réseaux.
Même si les stratégies économiques
Un peu comme le bilan utilisé dans les générales varient énormément à travers le
pratiques générales de comptabilité pays, la présente règle de l’art propose des
d’entreprise, les entreprises de service public considérations clés qui aideront chaque
doivent préparer un bilan hydrologique, qui entreprise de service public à évaluer ses
rend compte de la consommation et des priorités au moment d’élaborer des stratégies
pertes dans le réseau de distribution. Comme de ce genre. Il est essentiel de créer des
c’est le cas pour tout système comptable, la structures tarifaires et de financement
qualité de l’information obtenue ou calculée appropriées qui permettront de comptabiliser
est égale à celle des données entrées. Il en tous les coûts, fixes ou variables, et de
découle que les volumes effectivement garantir le recouvrement intégral des coûts
mesurés permettent d’obtenir une évaluation relatifs aux installations de production et de
plus précise du comportement du réseau et distribution d’eau.
aident les entreprises de service public à

1. Environnement Canada, rapport de juillet 2001, Tarification municipale de l’eau 1991-1999, p. 10, http://www.ec.gc.ca/erad/

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 9
10 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
1. Généralités
1. Généralités

1.1 Introduction

1.2 Portée
1.1 I ntroduction réseau de distribution, de même que des
1.3 Glossaire
recommandations relatives aux procédures de
Le présent document contient les détails de la
vérification, d’étalonnage et d’entretien. Même
règle de l’art relative à la création d’un plan de
si les stratégies économiques générales, telles
comptage servant à rendre compte de la
que les structures tarifaires et les calendriers
consommation et des pertes dans un réseau
de facturation, varient énormément à travers
de distribution d’eau. Sa préparation fait suite
le pays, le document propose certaines
à l’élaboration de la règle de l’art Utilisation de
considérations clés destinées à aider chaque
l’eau et pertes dans un réseau de distribution
entreprise de service public à évaluer ses
d’InfraGuide. La rédaction de cette règle a La règle de l’art
priorités au moment d’élaborer ce genre de
révélé que le comptage effectué par
stratégie. vise à offrir aux
l’entreprise de service public d’eau potable
1.2.1 Liens avec les règles de l’art relatives
entreprises de
jouait un rôle essentiel dans la
comptabilisation de la consommation et des au comptage d’eau actuellement en service public un
pertes d’eau dans le réseau de distribution, et vigueur dans l’industrie guide sur les
qu’il était justifié d’en faire l’objet d’une règle La American Water Works Association méthodes et les
de l’art distincte. (AWWA), la American Water Works techniques liées
Association Research Foundation (AwwaRF),
1.2 P
ortée
l’Association internationale de l’eau (IWA) et
aux stades de la
La règle de l’art vise à offrir aux entreprises l’Association canadienne des eaux potables et planification, de la
de service public un guide sur les méthodes usées (ACEPU) sont des premières autorités mise en place, de
et les techniques liées aux stades de la de l’industrie de l’eau. Chaque organisation
l’exploitation et de
planification, de la mise en place, de offre des ressources précieuses aux
l’exploitation et de la gestion d’un plan de entreprises de service public d’eau potable et la gestion d’un plan
comptage. a élaboré certaines des normes qui ont servi de comptage.
La présente règle de l’art englobe tous les de fondement à la préparation de la présente
aspects du comptage relatif à la distribution règle de l’art.
d’eau, y compris les compteurs servant à
1.3 G
lossaire
mesurer l’eau à la source et ceux servant à
mesurer l’eau potable produite, les compteurs Alimentation du réseau — Volume d’eau
de distribution et les compteurs de secteurs, introduit dans le réseau d’adduction ou de
et les compteurs d’eau de consommation distribution.
des clients industriels, commerciaux, Antirefouleur — Dispositif destiné à éviter le
institutionnels ou résidentiels. Le traitement refoulement d’un fluide.
des pratiques en matière de comptabilisation
de l’eau permet aux entreprises de service Audit eau/Bilan hydrologique — Calcul
public d’obtenir la réponse aux questions d’évaluation qui sert à quantifier les volumes
suivantes : Pourquoi le comptage? Où doit-on d’eau introduits dans le réseau, la
mesurer le débit? Comment et où peut-on consommation autorisée (facturée ou non
utiliser l’information sur le comptage d’eau? La facturée, mesurée ou non mesurée) et les
règle contient des lignes directrices relatives pertes d’eau (apparentes ou réelles).
au dimensionnement et au choix de Contre-courant — Écoulement de l’eau dans
compteurs, et au choix d’une technique de une direction opposée à l’écoulement normal.
relevé des compteurs pour chaque partie du

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 11
1. Généralités Détendeur — Réducteur de pression utilisé Remous — Zones dans lesquelles l’eau
dans un réseau de distribution pour faire tourbillonne dans un mouvement curviligne.
1.3 Glossaire
diminuer la pression au passage d’une zone Les remous se trouvent généralement dans la
dans laquelle la pression est élevée à une zone turbulente derrière un objet contondant
zone dans laquelle la pression est plus basse. placé dans le circuit d’écoulement.
Eau non payante — Différence entre le volume Secteur à alimentation mesurée par compteur
d’eau introduit dans le réseau et le volume — Secteur distinct d’un réseau de distribution
facturé de consommation autorisée. couvrant généralement 25 km de conduites
d’eau ou 2500 branchements et comportant
Enregistreur chronologique — Dispositif
une seule ou plusieurs alimentations munies
électronique de stockage de données qui
d’un compteur qui permettent de calculer ou à
enregistre une lecture à des intervalles
déduire le niveau des pertes réelles.
déterminés d’avance. Les données sont
récupérées soit par télémétrie, soit par Système GSM — Système mondial pour
raccordement direct à un ordinateur. communication avec les modules (global
system for mobile communication). GSM est
ICI — Industriel, commercial et institutionnel.
une marque déposée de l’Association GSM.
In situ — À exécuter sur place. En ce qui a
Système SCADA — Système d’acquisition et
trait à la vérification d’un compteur, le terme
de contrôle des données.
fait référence à la vérification de l’instrument à
l’endroit où il est utilisé, par opposition à la Taux de variation de débit — Rapport entre le
dépose du compteur et à sa vérification sur un débit minimal et le débit maximal qu’un
banc d’essai. compteur d’eau peut mesurer.
Manchon — Raccord de tuyauterie utilisé Transducteur — Dispositif dont le signal de
pour réunir deux tuyaux. sortie a une forme différente de celle du signal
d’entrée.
Pertes réelles — Eau qui est produite et
distribuée, mais qui est physiquement perdue
par le réseau de distribution jusqu’à l’endroit
où la consommation des clients est mesurée.
Recouvrement intégral des coûts — Pratique
qui fait en sorte que le coût total de la
prestation de tout service est recouvré.
Règle de l’art — Méthodologies et
technologies de pointe pour la planification,
la conception, la construction, la gestion,
l’évaluation, l’entretien et la réfection des
infrastructures municipales, lesquelles
tiennent compte des facteurs économiques,
environnementaux et sociaux locaux.

12 Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
2. Justification
2. Justification

Le recouvrement intégral des coûts est un ■ établir des tarifs équitables à facturer aux
thème commun parmi les entreprises de clients;
service public du Canada tout entier. Pour ■ réduire le gaspillage d’eau;
effectuer ce genre de recouvrement, les
■ favoriser l’économie des ressources en eau;
entreprises de service public d’eau potable
doivent adopter des pratiques semblables à ■ mesurer les débits minimaux et les débits
celles des entreprises manufacturières et de pointe;
comptabiliser les matières premières du début ■ minimiser les impacts sur l’environnement;
à la fin. On peut comparer les compteurs d’eau ■ minimiser la charge des installations de Pour être en
posés partout dans le réseau de distribution à traitement des eaux usées;
des balances qui représentent un élément clé mesure d’exploiter
■ mesurer la consommation de la ressource
du système comptable de l’entreprise.
en eau;
et de gérer de
Pour être en mesure d’exploiter et de gérer de ■ générer des revenus; et
façon efficiente
façon efficiente un réseau d’alimentation en
■ s’assurer que les coûts des investissements
un réseau
eau et de distribution, il est essentiel de
futurs dans le réseau sont répartis entre les d’alimentation
pouvoir rendre compte efficacement de la
utilisateurs. en eau et de
consommation et des pertes d’eau. La mesure
exacte et en temps opportun de la Le comptage est un concept généralement distribution, il
consommation d’eau est le principal moyen reconnu lorsqu’il s’agit d’atteindre la totalité
est essentiel
utilisé par les entreprises de service public ou certains des objectifs mentionnés ci­
d’eau potable pour : dessus. C’est aussi une démarche importante de pouvoir
qui permet d’en arriver au recouvrement rendre compte
intégral des coûts et de s’assurer que l’eau efficacement de la
potable est appréciée et respectée comme il
convient.
consommation et
des pertes d’eau.

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 13
14 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
3. Compréhension du comptage dans 3. Compréhension du
comptage dans
un réseau de distribution un réseau de
distribution

3.1 Comptage universel


À mesure que le temps passe, on entend sans Environnement Canada, les clients qui paient 3.2 Pourquoi le

cesse dire que l’approvisionnement en eau un tarif forfaitaire au Canada consomment comptage?

potable fraîche est une préoccupation 457 L d’eau par jour par habitant en
d’envergure mondiale. Il devient de plus en comparaison des clients facturés au volume,
plus coûteux de tirer de l’eau, de la purifier et qui ne consomment que 269 L par jour par
de la distribuer comme eau potable de façon habitant. Il a été démontré que le comptage
adéquate. À mesure que les coûts connexes d’eau universel réduisait la consommation
augmentent, la gestion de l’alimentation en résidentielle et ICI totale de 15 à 30 p. 100.
Le compteur d’eau
eau et des infrastructures de distribution est l’outil essentiel
Bien qu’il existe une foule de raisons pour
prend de plus en plus d’importance.
lesquelles les entreprises de service public qui permet aussi
On reconnaît maintenant généralement en choisissent de mesurer la consommation bien à l’entreprise
Amérique du Nord et dans le monde entier que d’eau, quatre facteurs fondamentaux font de service public
la règle de l’art relative à la gestion exige ressortir l’importance de recourir au comptage
qu’on connaisse le volume d’eau puisé, traité, universel. Ce sont :
qu’au consommateur
distribué et consommé. On trouvera ci-après ■ l’équité;
de mesurer et de
une présentation des mérites d’ordre aussi
■ l’économie des ressources en eau et la
contrôler la
bien technique qu’environnemental, lié au
gérance de l’environnement; consommation.
comptage universel. Le texte traite également
des pratiques exemplaires actuellement ■ les avantages de la gestion économique; et
en usage relativement au choix, au ■ la gestion des réseaux.
dimensionnement, à la pose, au relevé et à
Pour en arriver à une consommation d’eau
l’entretien des compteurs d’eau, de la source
efficiente et efficace à long terme, on doit
à l’utilisateur final.
ajouter au comptage universel une structure
3.1 Comptage universel tarifaire appropriée et un programme
d’éducation du public qui montrera aux
Selon la définition la plus simple, le comptage consommateurs comment utiliser l’eau de
universel entraîne le passage d’un système de façon efficace.
facturation à tarifs fixes, ou sans comptage, à
un système de facturation des utilisateurs 3.2 Pourquoi le comptage?
fondée sur les volumes mesurés. Dans le
3.2.1 Équité
premier cas, les utilisateurs qui consomment
un grand volume d’eau se voient facturer Le comptage universel constitue le fondement
le même montant que ceux dont la équitable de la facturation à chaque
consommation est faible. Dans le cas d’un consommateur du coût de l’eau et du
réseau muni de compteurs, chaque client se traitement des eaux d’égout. Dans le cas d’un
voit facturer le volume d’eau mesuré qu’il réseau muni de compteurs, les utilisateurs
consomme. finals sont directement responsables de leur
propre consommation d’eau et se voient
Le compteur d’eau est l’outil essentiel qui
facturer un prix équitable pour le volume d’eau
permet aussi bien à l’entreprise de service
qu’ils consomment. En vertu du principe de
public qu’au consommateur de mesurer et
l’utilisateur-payeur, les utilisateurs finals sont
de contrôler la consommation. Selon
motivés à maîtriser leur consommation d’eau.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 15
3. Compréhension du Une structure tarifaire utilisateur-payeur bien 3.2.3 Avantages financiers du comptage
comptage dans conçue doit encourager une consommation
Pour bon nombre d’entreprises de service
un réseau de judicieuse de l’eau et faire en sorte que
public, ce sont principalement des facteurs
distribution l’entreprise de service public recouvre assez
économiques qui dictent la décision d’adopter
de revenus pour couvrir l’intégralité du coût
3.2 Pourquoi le
le comptage universel. En bout de ligne, c’est
des immobilisations et du coût d’exploitation
comptage?
la demande journalière maximale qui régit le
liés à la production et de distribution de l’eau
dimensionnement des installations
potable. Les tarifs doivent également tenir
d’alimentation en eau. En abaissant la
compte de l’amortissement des infrastructures
demande de pointe en été ou la demande
existantes.
annuelle moyenne, on peut utiliser la capacité
Les structures tarifaires utilisateur-payeur existante de la station pour soutenir la
axées sur la mesure de la consommation sont croissance de la population; on peut aussi
Parmi les la norme dans le cas de la plupart des autres prolonger le calendrier de mise en œuvre de
avantages du denrées, telles que l’électricité, le gaz naturel l’agrandissement de la station. De plus, la
et le mazout, et il serait préférable que réduction globale des besoins en eau entraîne
comptage,
l’industrie de l’eau adopte cette philosophie la diminution des coûts d’exploitation des
mentionnons la pour mettre en place un plan de gestion de installations de production d’eau potable et
ségrégation de la recouvrement intégral des coûts de de traitement des eaux usées.
consommation purification et de distribution de l’eau ainsi que
3.2.4 Gestion du réseau
de collecte et d’épuration des eaux usées.
d’eau en Les compteurs de réseau sont un outil de
3.2.2 Économie de ressources en eau et
rapport avec gestion puissant qui permet à une entreprise
gérance de l’environnement
la planification de service public d’être mieux en mesure de
Les programmes d’économie des ressources détecter les fuites dans le réseau de
du réseau, en eau et les programmes de comptage distribution et de cibler les zones précises
le contrôle universel vont de pair. Il arrive souvent que le dans lesquelles il y a lieu d’effectuer des
du rendement, besoin de réduire la consommation d’eau soit réparations; ils permettent également à
un des principaux facteurs qui mènent à la l’entreprise de mesurer et de cerner les zones
l’amélioration
mise en œuvre d’un programme de comptage où les pertes d’eau sont réelles.
du service à universel. Les clients d’une entreprise de
La mesure exacte de la consommation d’eau
la clientèle et service public dont le réseau est muni de
n’est qu’un des avantages liés au comptage.
celle des compteurs consomment moins d’eau et le
Parmi les autres avantages, mentionnons la
comptage universel peut donc être un outil
activités qui sert à assurer la durabilité de la source
ségrégation de la consommation d’eau en
rapport avec la planification du réseau, le
du réseau de d’alimentation existante, à reporter
contrôle du rendement, l’amélioration du
distribution. l’agrandissement des installations de
service à la clientèle et celle des activités
purification ou à libérer des sources
du réseau de distribution.
d’alimentation existantes à l’intention de
nouveaux aménagements.
Parmi les avantages pour l’environnement liés
à la réduction durable de la consommation
d’eau, mentionnons la diminution de la
quantité de produits chimiques utilisés pour
produire de l’eau potable, celle de la charge
des stations d’épuration des eaux usées, la
réduction possible des débordements d’égout
unitaire, les économies d’énergie et la
durabilité de l’alimentation.

16 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
3.3 Choix d’ordre financier relatifs au 3.4 Endroits où on doit mesurer le 3. Compréhension du
comptage débit d’eau comptage dans
un réseau de
Parmi les pratiques de financement les plus Tout plan de comptage fiable qui permet de
distribution
répandues, on retrouve ce qui suit : comptabiliser à la fois la consommation et les
pertes d’eau exige qu’on mesure le débit à 3.3 Choix d’ordre
■ Fonds de réserve du comptage universel —
toutes les étapes de la production, de la financier relatifs
Une partie des revenus perçus au moyen de
la structure à tarif fixe est versée dans un distribution et de la consommation d’eau. Il est au comptage
fonds réservé au comptage universel. recommandé qu’on envisage le comptage de 3.4 Endroits où on
l’eau dans les domaines suivants :
■ Utilisateur-payeur — Les utilisateurs finals doit mesurer le
payent le coût de fourniture et de pose des ■ Prélèvement d’eau ou prise d’eau brute; débit d’eau
compteurs d’eau, soit sous forme de ■ Production ou sortie d’eau traitée;
paiement forfaitaire unique, soit par un
financement inclus dans la facture de ■ Distribution;
service public. ■ Secteur à alimentation mesurée par
■ Financement par un tiers — Bon nombre compteur; et
d’entreprises privées offrent des ■ Consommateurs ou utilisateurs finals (gros
programmes de fourniture et de pose et petits).
assortis de choix appropriés en matière de
financement qui permettent d’amortir le
coût du programme de comptage universel
sur plusieurs années.
■ Programmes d’infrastructures provinciaux
et fédéral — Les entreprises de service
public peuvent avoir droit à une subvention
prévue dans le cadre d’un programme
provincial et/ou fédéral d’infrastructures
liées à l’eau; l’aide financière servirait alors
à la pose de compteurs qui réduiraient le
besoin de procéder à un agrandissement du
réseau, ce qui serait plus coûteux.
■ Une combinaison de n’importe lesquels des
choix précités.
On insistera jamais assez sur l’importance de
procéder à une planification et à une analyse
financière appropriées, avant et après la mise
en œuvre d’un programme de comptage
universel. Les entreprises de service public
doivent suivre un modèle de recouvrement
intégral des coûts de façon à s’assurer que
tous les aspects du réseau d’eau potable sont
financés adéquatement.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 17
3. Compréhension du
comptage dans
un réseau de
distribution

3.4 Endroits où on doit


mesurer le débit
d’eau
La figure 3-1 illustre et constitue le fondement de la mise sur pied d’un plan de comptage servant
3.5 Pratiques générales
à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau.
de comptabilisation
de l’eau Figure 3-1 : Comptage dans un réseau de distribution d’eau

3.5 Pratiques générales de travaux de recherches sur le processus de


Figure 3-1
comptabilisation de l’eau comptabilisation de l’eau dans un réseau de
Comptage dans un réseau distribution sont abondants. Le manuel M36 de
de distribution d’eau Les entreprises de service public doivent
l’AWWA et le Water Balance Calculation
préparer un audit eau, ou bilan hydrologique,
(calcul d’un bilan hydrologique) que vient
pour comptabiliser la consommation et
d’adopter l’IWA constituent à l’heure actuelle
déterminer le volume des pertes dans le
la règle de l’art en matière de comptabilisation
réseau de distribution. Comme on l’a souligné
de l’eau.
dans la règle de l’art Utilisation de l’eau et
pertes dans les réseaux de distribution, les

18 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
4. Stratégies de comptage adéquat et 4. Stratégies de
comptage adéquat
techniques appropriées et techniques
appropriées

4.1 Compteurs d’eau


Pour les besoins du présent guide, les Les compteurs d’eau d’alimentation agissent d’alimentation
compteurs d’eau sont divisés en deux grandes à la fois comme compteur d’eau brute, dans
catégories : les compteurs d’eau le cas du prélèvement d’eau, et comme
d’alimentation et les compteurs d’eau de compteur d’eau produite, dans celui du
consommation. Les compteurs d’eau traitement et de l’exploitation du réseau. Il ne
d’alimentation servent à mesurer l’eau livrée à s’utilise que peu ou pas d’eau entre l’endroit
tous les secteurs du réseau de distribution, de du prélèvement et celui de la production. Il est
la source d’eau jusqu’au compteur d’eau de recommandé de poser le compteur d’eau à la
Les compteurs d’eau
consommation. Les compteurs d’eau de source à la sortie de l’installation de d’alimentation
consommation, comme le nom le laisse traitement. servent à mesurer
entendre, servent à mesurer le volume qui
Les compteurs d’eau de distribution servent à l’eau livrée à tous
sera facturé à chaque client en tant que
mesurer le mouvement de l’eau dans le réseau les secteurs du
consommation d’eau.
de distribution. L’obtention et l’analyse des
profils de la demande dans un réseau de
réseau de
4.1 Compteurs d’eau d’alimentation
distribution peuvent procurer des distribution, de la
En général, les compteurs d’eau d’alimentation renseignements précieux qui serviront à source d’eau
sont utilisés dans les quatre cas suivants : améliorer les facteurs opérationnels, tels que
jusqu’au compteur
Le compteur d’eau brute mesure le volume la gestion des installations de pompage ou
d’emmagasinement. En outre, l’analyse des d’eau de
d’eau prélevé à la source, normalement à
l’endroit du prélèvement. Dans le cas d’une débits minimaux de nuit des secteurs à consommation.
source d’eau de surface, le compteur est posé alimentation mesurée par compteur aide à Les compteurs d’eau
au poste de pompage d’eau brute à haute prioriser les efforts de réduction des pertes
d’eau. Le comptage de l’eau de distribution
de consommation,
pression; dans le cas d’une source d’eau
souterraine, dans le bâtiment de captation. dans un réseau d’eau potable doit se faire comme le nom le
Dans les réseaux dont la tuyauterie aux endroits clés mentionnés ci-après. laisse entendre,
d’acheminement de l’eau brute est très ■ Limites municipales — Toute limite entre servent à mesurer le
longue, on peut poser un second compteur des entreprises de service public qui
importent ou exportent de l’eau doit être
volume qui sera
directement avant l’installation de traitement
pour déterminer les pertes dans la tuyauterie munie d’un compteur. facturé à chaque
en question. ■ Installations de distribution — Ces client en tant que
Le compteur d’eau de production enregistre le installations incluent les postes de consommation
pompage, les installations de réduction
volume total d’eau produit et envoyé dans le
de pression et les installations d'eau.
réseau de distribution. Le meilleur endroit pour
d’emmagasinement. Le comptage d’un
procéder au comptage du volume produit, réseau de distribution permet d’établir les
c’est immédiatement avant que l’eau quitte profils de débits du réseau, d’équilibrer les
l’installation de traitement et pénètre dans le réservoirs et de calculer les pertes d’eau
réseau de distribution. Le comptage de l’eau réelles.
de production est un paramètre essentiel de
l’exploitation d’une installation de traitement,
de même que de l’exploitation et de la
comptabilisation du réseau de distribution.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 19
4. Stratégies de ■ Secteurs de gestion de pression — Débitmètres à pression différentielle
comptage adéquat Tout comme dans le cas des secteurs à Parmi les débitmètres à pression différentielle,
et techniques alimentation mesurée par compteur, il doit on retrouve le débitmètre Venturi, le
appropriées y avoir un compteur à la limite entre deux débitmètre à cône en V et la plaque à orifice.
secteurs de pression. Cela permet à Le principe de fonctionnement du débitmètre à
4.1 Compteurs d’eau l’entreprise de service public de surveiller pression différentielle consiste à créer une
d’alimentation les débits et les demandes d’alimentation,
restriction pour le débit, qui fait augmenter la
et de repérer les secteurs dans tout le
vitesse de l’écoulement de l’eau. La pression
réseau qui sont susceptibles de demander
plus d’attention pour ce qui est des pertes statique est alors mesurée à la fois en amont
d’eau réelles. et au niveau de la restriction. La différence de
pression entre les deux points est directement
■ Secteurs à alimentation mesurée par
proportionnelle au carré du débit.
compteur — Les secteurs à alimentation
Les tendances mesurée par compteur sont utilisés dans Débitmètres magnétiques
en matière certaines parties du monde depuis plus de Les débitmètres magnétiques utilisent le
100 ans, mais ils n’ont jamais été utilisés principe de Faraday. Un champ magnétique
de débits en Amérique du nord. On reconnaît est créé autour de la conduite, dans lequel
permettent généralement que l’approche fondée sur ce la circulation de l’eau produit par induction
d’obtenir genre de secteurs constitue la règle de l’art un courant électrique qui est directement
en matière de détection des fuites et de
des données proportionnel à la vitesse d’écoulement
contrôle des pertes d’eau dans un réseau
de l’eau.
précieuses de distribution. Le secteur à alimentation
mesurée par compteur permet d’isoler une Débitmètres à turbine ou hélicoïdes
qui serviront à petite partie du réseau de distribution avec Les compteurs de ce type comportent des
l’analyse une seule ou plusieurs alimentations. Les lames de rotor placées directement dans le
hydraulique et débits sont enregistrés d’une manière qui chemin de l’eau en mouvement. Lorsque que
permet d’analyser le débit de nuit minimal et celle-ci les frappe, les lames tournent à une
à la planification de déterminer toute modification du volume
vitesse qui est proportionnelle à la vitesse du
opérationnelle d’eau introduit dans le réseau qui pourrait
courant d’eau. Les compteurs à turbine
indiquer la présence de fuites.
d’un réseau. comportent un rotor monté sur deux
4.1.1 Types de compteurs d’eau coussinets centraux. Les compteurs hélicoïdes
d’alimentation comportent un dispositif à face conique qui ne
Plusieurs types de compteurs sont utilisés couvre normalement pas toute la section de la
dans l’approvisionnement en eau des villes. La conduite.
plupart permettent d’obtenir une combinaison Débitmètre ultrasonique
de mesures du volume et de mesures du débit. Le débitmètre ultrasonique est un dispositif
Les deux types de mesures doivent être inclus non intrusif qui utilise une paire de
pour qu’il soit possible d’enregistrer les transducteurs placés à l’endroit approprié
volumes totaux d’eau et de noter les sur la conduite de manière à envoyer une
tendances en matière de débits. Celles-ci impulsion ultrasonique dans la direction de
permettent d’obtenir des données précieuses l’écoulement, suivie d’une impulsion de retour
qui serviront à l’analyse hydraulique et à la dans le sens opposé. Selon le principe qui
planification opérationnelle d’un réseau. De sous-tend le fonctionnement de ce type de
même, il est essentiel de pouvoir obtenir des débitmètre, l’impulsion dans le sens de
profils de demande dans le cas du comptage l’écoulement est plus rapide que l’impulsion de
par secteurs. Les appareils mentionnés ci­ retour. Le décalage entre les impulsions est
après conviennent à toutes les utilisations de fonction de la vitesse d’écoulement de l’eau.
compteurs d’eau brute, d’eau de production,
d’eau à la source ou d’eau de distribution.

20 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Débitmètre à vortex 4.1.2 Dimensionnement et choix appropriés 4. Stratégies de
Le débitmètre à vortex utilise un corps non de compteur d’eau d’alimentation comptage adéquat
aérodynamique placé directement dans l’axe et techniques
Au moment de choisir le débitmètre approprié,
de la conduite. Le corps en question divise appropriées
il faut absolument appliquer le vieil adage qui
le débit en deux flux et crée des remous
veut qu’on utilise l’outil qu’il faut pour faire le 4.1 Compteurs d’eau
directement en aval du compteur. Les remous
travail. Le diamètre de la conduite, la plage de d’alimentation
créés par la zone de basse pression derrière
débits, le pompage, la pression, l’emplacement
l’élément séparateur tournent à tour de rôle,
et le coût varient pour chaque compteur.
l’espacement entre eux étant directement
Il faut absolument tenir compte de tous ces
proportionnel à la vitesse d’écoulement de
facteurs, y compris le budget disponible,
l’eau.
lorsqu’on choisit la technique de comptage
Débitmètre à emboîtement appropriée. Si les renseignements mentionnés
Plusieurs types de débitmètre à emboîtement ci-après sont déterminés au préalable, il sera
utilisent les mêmes principes que les plus facile de choisir le type de compteur.
débitmètres à passage intégral. Parmi les ■ Les pressions amont et aval à l’endroit du
compteurs de ce type, on retrouve les comptage;
compteurs à tube de pitot (à pression
■ L’agencement et le diamètre de la
différentielle), à turbine, magnétiques (à un
tuyauterie, aussi bien en aval qu’en amont
seul jet ou à jets multiples), à lames et à
de l’endroit du comptage;
emboîtement à vortex. Les compteurs à
emboîtement mesurent la vitesse de ■ La plage de débits prévue, compte tenu du
l’écoulement à un seul endroit dans la débit nécessaire à la lutte contre le feu;
conduite et on les pose au moyen d’un ■ Les considérations relative à la vitesse
raccordement sous pression avec robinet d’écoulement minimale;
d’isolement. ■ Le niveau requis de précision du compteur;
■ L’espace disponible pour la pose et
l’entretien;
■ Le courant électrique disponible à l’endroit
du comptage;
■ Le type de relevé de compteurs et de
dispositif de production de signaux, le cas
échéant; et
■ L’utilisation et l’importance des données
enregistrées dans l’exploitation quotidienne
du réseau.
Le tableau 4-1 illustre les avantages et les
inconvénients relatifs à chaque type en
fonction de la précision, de la plage de débits
possibles, des pertes de pression, des
exigences relatives à la pose, et de l’entretien.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 21
4. Stratégies de Tableau 4-1 : Avantages et inconvénients des compteurs d’eau d’alimentation
comptage adéquat
et techniques Type de
appropriées Avantages Inconvénients
compteur
4.1 Compteurs d’eau Venturi Longue durée de vie, élément principal L’entretien courant de l’élément principal est
d’alimentation >30 ans, transducteur >10 ans difficile
Peu d’entretien Les coûts de pose peuvent être élevés
Tableau 4-1
La pose exige plus d’espace
Avantages et inconvénients
des compteurs d’eau Taux de variation de débit plus faible
d’alimentation Plaque à Débitmètre économique Perte de charge élevée
orifice Pose et entretien courant faciles La plage de débits risque d’être trop restreinte
Longue durée de vie, élément principal Plus sensible à la disposition de la tuyauterie
>30 ans, transducteur >10 ans

Magnétique Peu ou pas de perte de charge ou L’eau doit conduire l’électricité (habituellement
d’obstacle à l’écoulement pas un problème dans le cas de l’eau potable)
Vaste gamme de diamètres Les modèles de haute précision sont coûteux
Plage de variation de débit élevée
(bidirectionnel)
N’est pas touché par les perturbations
mineures de l’écoulement

Hélicoïde ou à Vaste gamme de diamètres Coût d’entretien élevé et besoin d’un étalonnage
turbine Excellente précision – à court terme fréquent

Vaste gamme de débits Peut être coûteux dans les grosses conduites

Pose facile La qualité de l’eau influe sur l’usure


Très sensible aux perturbations de l’écoulement

Ultrasonique Non intrusif, aucune perte de charge Très sensible aux caractéristiques
Aucune interruption du débit durant physiques du fluide
l’entretien Très sensible aux modifications du profil
Plage de débits très élevée (100 :1) du débit

Pose peu coûteuse Très sensible aux perturbations du débit

Économique dans le cas des grosses Touché par l’état de paroi de la conduite et
conduites l’entartrage
Coûteux dans les petites conduites

À vortex Faible perte de charge Sensible aux perturbations du profil de


Taux de variation de débit très élevé l’écoulement

Pose et entretien simples Gamme limitée de diamètres de conduite

Très bonne précision Légèrement plus coûteux que les autres types
de compteur de même diamètre

À emboîtement Peu coûteux dans les grosses Très sensible au profil de l’écoulement et à
conduites l’endroit de la mesure
Aucune interruption du débit durant Doit être étalonné souvent
l’entretien Plus sensible à la disposition de la tuyauterie
Aucune perte de charge mesurable
La pose est simple et peu coûteuse

22 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
4.1.3 Pose d’un compteur d’eau 4.1.4 Techniques de relevé de compteurs 4. Stratégies de
d’alimentation d’eau d’alimentation comptage adéquat
et techniques
Une fois qu’on a choisi le type et le diamètre Il existe dans le marché de nos jours de
appropriées
du compteur, il est important de bien se nombreuses techniques d’enregistrement et
conformer aux exigences relatives à la pose de relevé de compteurs, ou techniques 4.1 Compteurs d’eau
de l’instrument. Les recommandations qui connexes. Pour déterminer la solution la d’alimentation
suivent s’appliquent à la pose d’un compteur. meilleure et la plus rentable, chaque
■ Il faut s’assurer que la longueur de
entreprise de service public d’eau doit
tuyauterie droite est suffisante, aussi bien déterminer la façon dont les données seront
en amont qu’en aval du compteur. utilisées dans la production quotidienne de
rapports et l’exploitation du réseau. Dans les
■ Il faut éviter de placer les compteurs à
grands réseaux, il arrive souvent que le
proximité de coudes, de robinets-vannes ou
compteur doive transmettre de l’information Pour déterminer
d’autres accessoires de tuyauterie qui
pourraient perturber l’écoulement de l’eau. en continu, tandis que, dans les très petits la solution la
réseaux, la simple lecture quotidienne du
Il faut en outre limiter le nombre des meilleure et la plus
raccords utilisés dans le tronçon de tuyau totalisateur du compteur pourra suffire. On
droit en amont et en aval du compteur. recommande qu’il y ait un journal des relevés rentable, chaque
■ Lorsqu’il est impossible d’obtenir une
de compteurs à tous les sites. entreprise de
longueur acceptable de tuyauterie droite, Les choix mentionnés ci-après visent à décrire service public d’eau
on doit utiliser un redresseur de débit pour les diverses techniques disponibles de relevé doit déterminer la
réduire et limiter la perturbation du débit. et d’enregistrement de compteurs. L’entreprise
façon dont les
■ Il faut s’assurer que la disposition de la de service public d’eau potable doit évaluer
tuyauterie permet de vérifier la précision du chaque technique en fonction de l’exploitation données seront
compteur sur place. du réseau et des coûts-avantages pour utilisées dans
■ Il faut s’assurer au moment de la pose de déterminer ce qui lui convient le mieux. la production
prévoir assez d’espace pour que l’entretien
du compteur puisse se faire de façon
Enregistrement chronologique de données quotidienne de
sur place
adéquate, et de prendre les mesures de rapports et
On peut se procurer de nombreux
sécurité appropriées. l’exploitation
enregistreurs chronologiques de données
■ Il faut vérifier l’étalonnage et la qui sont compatibles et capables d’enregistrer du réseau.
transmission du signal du compteur au le signal d’un débitmètre sur les lieux du
système de saisie de données ou au
comptage. Le principal avantage de
système SCADA.
l’enregistreur chronologique de données
■ Dans la mesure du possible, on doit réside dans le fait que les données de débit
envisager de poser une dérivation sont enregistrées électroniquement et peuvent
appropriée avec robinet d’isolement pour être téléchargées vers un ordinateur hôte. On
assurer la continuité de l’alimentation
peut alors tracer le graphique des profils de
durant l’entretien ou le remplacement du
débit, étudier les anomalies des débits et
compteur.
comparer les totaux volumétriques des
La plupart des fabricants de compteurs données enregistrées avec la lecture de
fournissent les dessins de pose standard l’odomètre du compteur (quand elle est
recommandés pour leurs produits. disponible) pour s’assurer que le signal est
enregistré correctement.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 23
4. Stratégies de Enregistrement chronologique de données par Chaque entreprise de service public doit avoir
comptage adéquat télémétrie comme objectif un relevé et un enregistrement
et techniques L’enregistrement chronologique de données de haut niveau de l’information provenant des
appropriées par télémétrie utilise la même approche que compteurs. Elle pourra ainsi respecter les
l’enregistrement chronologique sur place; le normes les plus élevées de contrôle des
4.1 Compteurs d’eau
transfert des données entre l’enregistreur pertes d’eau et l’information permettra aux
d’alimentation
chronologique et l’ordinateur hôte est opérateurs d’améliorer l’exploitation du
toutefois automatisé. Il existe plusieurs réseau.
moyens de procéder au transfert de données :
4.1.5 Vérification et entretien de compteurs
l’utilisation d’une ligne téléphonique terrestre
d’eau d’alimentation
normale et de modems, l’utilisation de modems
cellulaires et la technologie GSM. Dans Trop souvent, on pose des débitmètres, pour
chaque cas, le transfert peut être programmé ensuite les oublier quand vient le temps d’en
Il est essentiel
de façon à se faire automatiquement et il peut effectuer l’entretien périodique ou
d’entretenir de être déclenché par l’utilisateur en tout temps. l’étalonnage. Il est essentiel d’entretenir de
façon adéquate La technique permet à l’entreprise de service façon adéquate tout dispositif de comptage
tout dispositif de public de franchir une autre étape vers un pour que celui-ci soit le plus précis possible;
système de surveillance continue. l’entretien est encore plus important dans le
comptage pour que cas des compteurs d’eau d’alimentation ou
celui-ci soit le plus SCADA
d’eau de production. Parce qu’ils enregistrent
L’acquisition et le contrôle des données est
précis possible. une approche que les exploitants de réseaux
le volume total d’eau capté à la source ou le
volume total d’eau traitée produit, ceux-ci
d’eau potable de toute taille sont en train
sont l’un des endroits de mesure les plus
d’adopter. L’enregistrement continu de
importants dans le réseau de distribution.
données provenant d’endroits stratégiques
dans le réseau de distribution comporte de La plupart des fabricants incluent dans le
nombreux avantages opérationnels. Le guide d’utilisation de leur compteur une
système SCADA saisit des renseignement sur section contenant un certain nombre de
l’exploitation que le conducteur d’installation recommandations concernant l’entretien et la
analyse à un emplacement central ou éloigné. vérification de l’instrument. Il est cependant
Les systèmes de ce genre permettent également recommandé de suivre les règles
également de commander automatiquement de l’art mentionnées ci-après.
ou manuellement les pompes, les détendeurs, Compteurs d’eau d’alimentation ou de
les vannes de régulation, les réservoirs et distribution
d’autres équipements. ■ On doit vérifier la précision de tous les
Relevé de compteurs AMR compteurs d’alimentation au moins une
AMR veut dire « automatic meter reading » fois par année.
(lecture automatique du compteur), ce qui ■ On doit vérifier tous les compteurs sur
signifie que la lecture et la transmission du place. Cela permet de vérifier s’il existe
total volumétrique du compteur se fait des problèmes de pose ou de placement
automatiquement. La méthode inclut le de compteurs, qui peuvent créer des
télérelevé et le radiorelevé. Ces techniques imprécisions.
sont décrites en détail dans la section 4.2.4. ■ Tous les compteurs doivent être vérifiés par
La technologie AMR est utilisée surtout dans un technicien de service qualifié à l’aide
le cas des compteurs situés à la limite entre d’un dispositif de comptage secondaire
deux municipalités, pour les besoins de la étalonné. Le programme d’étalonnage des
facturation dans les réseaux dont le système compteurs consiste à vérifier la
transmission du signal des instruments et à
de facturation à base de compteurs incorpore
établir la comparaison entre un totalisateur
la technologie en question.
local et un totalisateur éloigné.

24 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
■ Les résultats de la vérification des Vérification sur place 4. Stratégies de
compteurs doivent être bien documentés Parmi les pratiques les plus répandues et les comptage adéquat
et stockés, pour consultation future et plus acceptables relativement à la vérification et techniques
évaluation des performances de l’élément sur place des compteurs d’eau d’alimentation, appropriées
mesureur. L’examen des tendances d’eau de production ou d’eau de distribution,
indiquées par les enregistrements de 4.1 Compteurs d’eau
on retrouve ce qui suit :
précision de compteurs peut contribuer à d’alimentation
justifier des vérifications plus fréquentes. Débitmètre ultrasonique
Il aide également à déterminer le moment On pose le débitmètre ultrasonique
auquel il y a lieu de procéder à l’entretien directement en amont ou en aval du compteur
ou au remplacement du dispositif de à vérifier. On compare le débit et les volumes
comptage. indiqués par chacun des compteurs. Cette
■ On doit consigner toute erreur enregistrée vérification comporte plusieurs avantages :
et les mesures correctives prises pour elle est non intrusive, l’instrument est facile à
ajuster les volumes enregistrés. Il est poser et la vérification est facile à effectuer;
recommandé d’étalonner ou de remplacer en outre, le compteur peut être vérifié dans
tout compteur imprécis. Il est possible des conditions normales de débit et la
d’utiliser un facteur de correction qui vérification peut se faire sur une longue
permet d’ajuster les mesures en fonction période. Parmi les inconvénients de la
des imprécisions déterminées dans le cadre
technique, mentionnons la nécessité de
d’essais d’étalonnage de compteurs.
disposer la tuyauterie de façon appropriée, de
Secteur à alimentation mesurée par compteur poser le compteur ultrasonique correctement
En ce qui concerne les compteurs de secteur pour que les résultats soient précis et de
à alimentation mesurée par compteur qui procéder au relevé sur place.
consistent en un système de comptage
Débitmètre à emboîtement
temporaire, tel qu’un compteur à emboîtement,
On pose le débitmètre à emboîtement
on doit procéder comme suit :
directement en amont ou en aval du compteur
■ On doit s’assurer que l’état des lieux n’a pas à vérifier. La pose de ce type d’instrument
changé en préparant le profil des vitesses requiert normalement un robinet à passage
d’écoulement au site de contrôle chaque intégral de 50 mm (2 po) avec robinet
fois que le compteur est utilisé à
d’isolement à passage intégral. Le débitmètre
l’emplacement temporaire. Quand celui-ci
à emboîtement offre plusieurs avantages : il
est laissé en place pendant une longue
période, on doit établir le profil des vitesses est facile à poser et la vérification est facile à
à tous les six mois. effectuer, le compteur peut être vérifié dans
des conditions normales de débit et la
■ On doit s’assurer de faire étalonner le
vérification peut se faire sur une longue
compteur à emboîtement à une installation
période. Parmi les inconvénients, mentionnons
d’essai appropriée une fois par année, ce
qui permettra de vérifier la précision de la nécessité de disposer la tuyauterie de façon
l’instrument et de déterminer l’entretien appropriée et de vérifier de façon précise le
nécessaire. profil des vitesses d’écoulement pour
déterminer le bon endroit où poser le
■ On doit s’assurer que la transmission du
débitmètre à emboîtement. Il faut également
signal du compteur au dispositif
d’enregistrement est précise. faire vérifier souvent la précision du compteur
à emboîtement à une installation appropriée.
■ On doit consigner et enregistrer pour
chaque compteur temporaire toute
imprécision constatée durant un entretien
périodique et établir les facteurs de
correction relatifs aux données
enregistrées.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 25
4. Stratégies de Banc d’essai de compteurs portatif Le choix, le dimensionnement, la lecture
comptage adéquat Une autre façon de vérifier les compteurs sur et l’entretien des compteurs d’eau de
et techniques place consiste à mesurer de nouveau le débit consommation sont les quatre éléments
appropriées du compteur in situ en aval de l’instrument au les plus importants de la gestion adéquate
moyen de compteurs étalonnés et montés sur d’un réseau d’eau potable, y compris une
4.1 Compteurs d’eau
un banc d’essai portatif ou une remorque. facturation adéquate et la réduction des
d’alimentation
L’eau qui circule dans le réseau de distribution pertes dans le réseau. Il existe généralement
4.2 Compteurs d’eau de est normalement détournée à travers une deux types de compteurs d’eau de
consommation dérivation, ce qui permet de maintenir consommation : les gros et les petits. Les deux
l’alimentation du réseau. Le banc d’essai types sont souvent traités différemment en
débite un volume de consigne à des débits ce qui a trait aux quatre éléments précités.
faible, moyen et élevé qui ont été déterminés
Gros compteurs d’eau de consommation
Le choix, le d’avance. On compare le volume de consigne
Chaque entreprise de service public d’eau
correspondant à chaque débit au volume
dimensionnement, enregistré par le compteur à vérifier et on
potable possède une définition différente d’un
gros compteur. En ce qui concerne la présente
la lecture et détermine la précision moyenne du compteur.
règle de l’art, tout compteur dont le diamètre
l’entretien des Les avantages de l’essai sont la facilité
de la canalisation est supérieur à 38 mm
d’installation et l’exactitude des comparaisons
compteurs d’eau de (1,5 po) est un gros compteur. Les compteurs
avec le compteur in situ aux débits d’essai
consommation sont de ce type sont généralement utilisés dans le
fixés. Parmi les inconvénients, on retrouve la
secteur ICI. Dans les réseaux de plus de
les quatre éléments perte du volume d’eau débité par le banc
20 000 clients, il est courant que 20 p. 100 des
les plus importants d’essai, la courte durée de la vérification et le
clients ICI représentent 80 p. 100 de la
fait que le compteur est vérifié à un débit
de la gestion prédéterminé et non aux débits normaux de
consommation d’eau. Dans les petits réseaux,
un seul compte ICI peut représenter plus de
adéquate d’un fonctionnement du réseau.
50 p. 100 de la consommation. Il est donc
réseau d’eau Les méthodes d’essai mentionnées plus haut essentiel de bien choisir et de bien entretenir
potable. ne sont appropriées que si on dispose d’un ces compteurs.
agencement de tuyauterie convenable pour la
Petits compteurs d’eau de consommation
pose des vérificateurs. La méthodologie
Les petits compteurs sont tous ceux dont le
d’essai la plus appropriée dépend du diamètre
diamètre de la canalisation est égal ou
du compteur à vérifier.
inférieur à 25 mm (1 po). Les compteurs de
ce type sont généralement utilisés dans les
4.2 Compteurs d’eau de consommation
résidences ou les petits établissements
Les compteurs d’eau de consommation sont commerciaux. Fait à remarquer, certaines
les compteurs les plus importants dans un entreprises de service public d’eau potable
réseau de distribution. Ce sont les « balances » oublient souvent de faire périodiquement
de l’entreprise de service public et ils l’entretien et la vérification des petits
fournissent aux clients des renseignements compteurs après les avoir posés. Même si les
précis sur leur consommation d’eau. volumes d’eau consommés par les clients
Les compteurs de consommation d’eau résidentiels sont relativement faibles en
permettent d’établir un système équitable de comparaison avec ceux des clients ICI, les
facturation des utilisateurs fondée sur les petits compteurs d’eau facturée doivent
volumes d’eau consommé. malgré tout faire l’objet d’un entretien
périodique en raison de l’importance de la
consommation totale qu’ils servent à mesurer.

26 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
4.2.1 Types de compteurs d’eau de permis pour un compteur volumétrique, la 4. Stratégies de
consommation chute de pression résultante permet à un comptage adéquat
clapet basculant d’ouvrir et de diriger et techniques
Il faut généralement des compteurs d’eau de
l’écoulement vers le côté turbine aussi bien appropriées
consommation pour enregistrer les totaux
que vers le côté volumétrique du compteur.
volumétriques pour les besoins de la 4.2 Compteurs d’eau de
facturation et de la gestion générale du Magnétique consommation
réseau. On utilise par conséquent des Les compteurs magnétiques utilisent le
compteurs volumétriques par opposition à principe de Faraday. Un champ magnétique
des débitmètres. On trouvera ci-après la est créé autour de la conduite, dans lequel
description de chaque type de compteur de l’écoulement de l’eau provoque par induction
consommation présentement disponible. un courant électrique qui est directement
proportionnel à la vitesse d’écoulement
Volumétrique
de l’eau.
Le compteur volumétrique capte des volumes
définis d’eau dans une chambre contenant un Moulinet hydrométrique
piston ou un disque. L’eau contenue dans la Le moulinet hydrométrique est une variante du
chambre sort du compteur et le piston ou le compteur à turbine. Il fonctionne comme la
disque tourne pour que la chambre puisse être roue à aubes à l’arrière d’un navire fluvial,
remplie de nouveau. Le nombre de rotations l’eau se déplaçant perpendiculairement à l’axe
de la chambre de mesure est converti en un de la roue à ailettes. Il existe actuellement
enregistrement volumétrique. deux types de moulinets hydrométriques, soit
le moulinet à jet unique et le moulinet à jets
À turbine ou hélicoïde
multiples.
Dans ce type de compteur, des lames de rotor
sont placées directement dans le chemin de À composants solides
l’eau en circulation. Lorsque l’eau les frappe, Le compteur à composants solides ne
les lames tournent à une vitesse qui est comporte aucune pièce mobile. L’eau entre
proportionnelle à la vitesse d’écoulement. dans l’oscillateur fluidique par une tuyère qui
Les compteurs à turbine comportent un rotor forme un jet accéléré. Lorsque le jet entre
monté sur deux coussinets centraux qui dans la chambre d’écoulement, il est d’abord
remplit généralement toute la section de la aspiré vers une des deux parois diffuseuses.
conduite. Les compteurs hélicoïdes Il se déplace le long de la paroi, puis sort de
comportent un moulinet de forme conique qui la chambre de circulation. À cet endroit, une
ne couvre normalement pas toute la section petite partie du débit est captée dans le canal
de la conduite. Dans ce cas, le rotor est monté de retour et renvoyée à la base du jet entrant.
sur un jeu de coussinets situés du côté aval de Cela fait basculer le jet vers l’autre côté de la
la pièce. chambre, où il se déplace le long de l’autre
paroi diffuseuse, et une petite quantité d’eau
Composé
est retournée par l’autre canal de retour, ce
Les compteurs composés comportent à la fois
qui entraîne la répétition du processus.
un compteur volumétrique et un compteur à
L’oscillation entre les parois diffuseuses se
turbine à l’intérieur du même corps. On les
poursuit tant qu’il y a écoulement et sa
utilise lorsqu’il y a régulièrement un écart
fréquence est proportionnelle au débit à
important entre le débit minimal et le débit
travers la chambre.
maximal. Lorsque le débit est faible, l’eau
traverse l’élément mesureur volumétrique.
Lorsque le débit atteint le niveau maximal

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 27
4. Stratégies de 4.2.2 Dimensionnement et choix appropriés ■ Il faut tenir compte des différents types et
comptage adéquat de compteurs d’eau de consommation du nombre d’appareils qui utilisent de l’eau.
et techniques Les appareils de plomberie peuvent être ou
Le choix et le dimensionnement appropriés ne pas être des appareils économes à faible
appropriées
des compteurs d’eau de consommation est débit. Quand le nombre d’appareils de
4.2 Compteurs d’eau de une des étapes les plus importantes et le plus plomberie est élevé, il se peut que de
consommation souvent oubliées du comptage. Dans la plupart nombreux employés les utilisent tous en
des cas, le dimensionnement et le choix des même temps et que la demande instantanée
compteurs sont fondés sur le diamètre de la soit par conséquent plus forte.
conduite de branchement. Avant d’établir les ■ Il se peut que les procédés qui utilisent de
recommandations relatives au choix et au l’eau requièrent un débit d’eau constant ou
dimensionnement appropriés de compteurs, un débit pendant uniquement de courtes
on doit aborder trois règles de l’art périodes. La demande d’eau peut alors
Dans la plupart fondamentales. varier et les procédés peuvent être
des cas, le ■ Le compteur d’eau doit appartenir à
commandés manuellement, par des
minuteries ou par la demande.
dimensionnement l’entreprise de service public et non au
propriétaire du bâtiment. ■ L’irrigation des espaces verts peut être
et le choix des commandée manuellement ou
■ Le choix et le dimensionnement du
compteurs sont compteur d’eau doivent être déterminés par
automatiquement. Il se peut que les
fondés sur le systèmes automatiques emploient une
l’entreprise de service. Pour le choix et le
minuterie ou un système plus complexe qui
diamètre de la dimensionnement d’un gros compteur, il est
utilise le niveau d’humidité dans le sol (et
suggéré de consulter le propriétaire du
conduite de bâtiment.
les prévisions météorologiques locales)
pour programmer les périodes d’irrigation.
branchement. ■ Chaque branchement doit être muni d’un
■ Il faut tenir compte du nombre d’occupants
compteur d’eau de consommation.
du bâtiment et des heures d’exploitation. À
En général, le branchement et la plomberie du certains endroits, il peut y avoir un certain
bâtiment sont conçus et dimensionnés de nombre d’employés qui ne sont sur les lieux
manière que la perte de charge soit minimale que pour « s’enregistrer » à certaines
dans des conditions de demande maximale de heures de la journée.
débit. Il se peut que le « client » du moment ait ■ Il faut tenir compte des débits de pointe : il
des habitudes de consommation très se peut ou non que les employés prennent
différentes qui influent sur le choix du une pause (c.-à-d. utilisent les toilettes) tous
diamètre de compteur approprié. en même temps. Cela pourra soit causer
une importante demande à court terme, soit
Le bon dimensionnement des compteurs étaler la demande sur une plus longue
comportent deux étapes : la détermination des période.
débits minimal et maximal prévus, et la
■ Les bâtiments dans lesquels les cabinets
poursuite de la surveillance de la structure de
d’aisances sont munis d’un robinet de
la demande dans le but de s’assurer que le
chasse doivent être équipés d’un compteur
diamètre du compteur est toujours valable. d’au moins 25 mm (1 po); on empêchera
Le choix d’un compteur doit être fonction des ainsi de limiter le débit et de nuire au
profils de consommation prévus du client. Le fonctionnement des robinets de chasse.
diamètre du compteur peut être beaucoup ■ Aux endroits où la plage des débits à la
plus petit que celui du branchement. Il faut demande est importante, on recommande
prendre en compte les points mentionnés ci­ la mise en place d’un compteur composé.
après au moment de dimensionner les Le choix du bon diamètre et du bon type de
compteurs d’eau de consommation. compteur doit être fondé sur le calcul des
débits minimum et maximum déjà mentionnés,
et le choix doit se faire dans les tableaux de

28 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
dimensionnement du fabricant de l’instrument. ■ On doit placer le compteur dans le plan 4. Stratégies de
On effectue ce type d’évaluation également horizontal pour en optimiser le rendement. comptage adéquat
lorsqu’il y a changement de client ■ On doit situer le compteur de façon à et techniques
(déménagement ou modification de la pouvoir y accéder facilement pour la appropriées
consommation) et lorsque le compteur est lecture, l’entretien courant et la vérification. 4.2 Compteurs d’eau de
remplacé par un appareil prêté dans le cadre ■ Il est recommandé d’interdire l’utilisation de consommation
d’un programme d’entretien. On peut trouver la conduite métallique du branchement
un tableau-guide de dimensionnement de d’eau pour la mise à la terre de l’installation
compteur à l’annexe B. électrique. Cependant, dans les provinces
4.2.3 Pose d’un compteur d’eau de ou les territoires qui le permettent, la mise à
la terre doit se faire avant l’admission du
consommation
compteur et les employés affectés à
Une fois qu’on a choisi un compteur d’eau de l’entretien des compteurs doivent porter un
consommation du diamètre approprié, la bracelet de mise à la terre durant la pose et
prochaine étape cruciale consiste à poser l’entretien des appareils pour prévenir tout
l’instrument correctement pour faire en sorte choc accidentel.
que sa durée de vie soit longue, sa précision, ■ On doit protéger le compteur du gel et des
optimale et son entretien, facile. On peut autres conditions qui pourraient
catégoriser la pose des compteurs d’eau de endommager l’installation.
consommation en fonction du diamètre. ■ On doit prévoir la pose d’un robinet d’arrêt
Petits compteurs de bonne qualité à l’entrée du compteur
En général, les petits compteurs sont posés pour permettre l’entretien de l’instrument.
dans les habitations à vocation résidentielle. ■ On doit prévoir la pose d’un robinet d’arrêt à
Lorsque les conditions météorologiques le la sortie du compteur, qui empêchera la
permettent, on doit les poser à la limite de conduite de se drainer lorsqu’on enlève
propriété, à l’extérieur de la maison, dans une l’instrument.
chambre de compteur. Celle-ci permet ■ On doit prévoir une perte de charge
d’accéder facilement au compteur, de réduire minimale.
le trafiquage et d’enregistrer toute fuite dans ■ On doit tenir compte de la sécurité du public
la tuyauterie d’alimentation du client. Pour la et concevoir l’installation de manière à
plupart des entreprises de service public prévenir les accidents.
canadiennes, cela n’est toutefois pas ■ On doit poser une connexion de robinet
économique ou possible en raison de la d’arrêt à la limite de propriété dans le cas
froidure du climat. La plupart des petits de chaque branchement muni d’un
compteurs sont donc posés à l’intérieur du compteur.
bâtiment, immédiatement après le robinet
■ On doit prévoir un support approprié
d’arrêt principal. lorsqu’on raccorde le compteur à un
Le manuel M6 de l’AWWA est un excellent branchement en plastique pour empêcher
ouvrage de référence qui indique le détail de tout fléchissement excessif de la conduite
la pose d’un petit compteur, aussi bien à et la présence de contraintes dans le
l’intérieur qu’à l’extérieur. Il faut tenir compte matériau.
des points mentionnés ci-après lorsqu’on ■ On doit poser un dispositif adéquat qui
étudie la façon de poser de petits compteurs empêchera tout trafiquage du compteur ou
d’eau de consommation. du totalisateur.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 29
4. Stratégies de ■ On doit respecter en tout temps les ■ On doit prévoir une dérivation adéquate
comptage adéquat prescriptions du code de plomberie munie des robinets appropriés pour éviter
et techniques provincial concernant les exigences que le bâtiment ne soit privé d’eau durant
appropriées relatives à la prévention des contre­ l’entretien courant ou le remplacement du
courants et aux matériaux appropriés à compteur.
4.2 Compteurs d’eau de utiliser pour la pose. ■ On doit s’assurer que la pose permet de
consommation
■ On doit donner aux poseurs de compteurs la vérifier par la suite la précision du compteur
bonne formation et les bons outils qui leur et qu’il existe un endroit approprié où
permettront d’exécuter le travail de manière rejeter l’eau durant la vérification.
compétente. Il se peut que des lignes ■ Le réseau d’eau d’incendie, y compris un
directrices locales s’appliquent dans antirefouleur approprié, doit être raccordé
certaines provinces pour ce qui est du en amont du compteur.
niveau de formation requis pour la pose de
compteurs. ■ On doit poser une crépine en amont de
l’instrument dans le cas d’un compteur
■ On doit prévoir des programmes
à turbine, composé ou à moulinet
d’éducation du public et renseigner les hydrométrique pour empêcher les plus
résidents avant la mise en œuvre d’un gros débris de l’endommager.
programme de comptage universel.
■ On doit prévoir, aussi bien en amont qu’en
Gros compteurs aval du compteur, une longueur droite de
Il est préférable de poser les gros compteurs tuyauterie conforme aux spécifications du
dans une chambre, à la limite de propriétés. fabricant, qui garantira que la précision du
Cependant, la plupart des gros compteurs sont compteur sera à son maximum. On
posés à l’intérieur des locaux en raison des mentionne ordinairement une longueur
considérations en matière de coût liées au droite équivalent à 10 diamètres de
climat canadien. conduite en amont et à 5 diamètres en aval.

L’AWWA est la principale source-guide L’annexe A contient des dessins détaillés de


relativement à la bonne façon de poser les pose pour tous les diamètres de compteur
gros compteurs. On doit également consulter d’eau. Ceux-ci ont offert dans le but d’aider
les spécifications du fabricant relatives à la à fixer des normes relatives à la bonne façon
pose dans le cas des types de compteurs qui de poser les compteurs.
ne sont pas traités dans le manuel M6 de 4.2.4 Techniques de relevé de compteurs
l’AWWA. d’eau de consommation
La plupart des exigences générales Le recours à des méthodes de relevé
mentionnées plus haut en rapport avec les appropriées peut minimiser le coût des relevés
petits compteurs s’appliquent également aux et fournir des données en temps opportun à
gros compteurs. En outre, les pratiques l’entreprise de service public. Cela demande
énumérées ci-après sont recommandées. une bonne compréhension de chaque
■ Dans le cas d’un compteur qui doit être technique de relevé disponible et une analyse
posé à l’intérieur du bâtiment, on doit coûts-avantages qui permettra de déterminer
s’assurer qu’il est toujours possible la méthode la plus approprié. On trouvera ci­
d’accéder au dispositif pour en faire après une brève description des techniques
l’inspection périodique ou l’entretien de relevé présentement disponibles.
courant.
Relevé direct
On lit directement l’enregistreur du compteur
d’eau. Le releveur de compteurs enregistre la
lecture de l’odomètre manuellement au moyen
d’une inspection visuelle.

30 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Télérelevé au moyen d’un émetteur Relevé par radiofréquence 4. Stratégies de
d’impulsions Le compteur est raccordé à un transpondeur comptage adéquat
La lecture du compteur se fait toujours qui transmet le relevé de l’instrument par et techniques
manuellement et visuellement par le releveur l’entremise d’un signal de radiofréquence (RF). appropriées
de compteurs; on a toutefois prévu un Le transpondeur est activé automatiquement
4.2 Compteurs d’eau de
odomètre extérieur qui permet de relever le par un émetteur-récepteur extérieur. Il existe à
consommation
compteur sans avoir à entrer dans le bâtiment. l’heure actuelle trois façons d’aborder le
relevé par RF : à pied, c.-à-d. que le releveur
Télérelevé automatique
de compteurs marche sur la rue et capte les
Le relevé du compteur se fait sur un dispositif
signaux RF de relevé de compteur, au volant
extérieur prévu à cette fin et on enregistre
d’un véhicule, c.-à-d. que le releveur circule
l’information automatiquement à l’aide d’un
sur la rue à bord d’un véhicule équipé de
dispositif portatif. On fixe une sonde au
façon appropriée et capte les signaux RF, et Les techniques de
dispositif extérieur de télérelevé ou on effleure
le réseau zonal fixe, qui nécessite la mise en
le dispositif avec la sonde et la lecture du
place d’un système d’infrastructures qui
relevé de
compteur est alors saisie et stockée dans
recueillera les relevés de compteurs et les compteurs évoluent
l’ordinateur de poche. Il existe trois types de
techniques de télérelevé automatique : la
transmettra à un emplacement central par constamment et on
l’entremise d’un réseau de stations de
connexion à broches (semblable à une procède à l’heure
réception et de transmission. Le réseau zonal
connexion à une douille électrique), la actuelle à l’étude
fixe permet d’automatiser entièrement le
connexion à effleurement, dans laquelle la
pointe de la sonde effleure le dispositif
relevé des compteurs. et à l’essai de
extérieur de télérelevé (dispositif de Les techniques de relevé de compteurs nouvelles
télécommande), et la lecture de proximité, évoluent constamment et on procède à l’heure techniques.
auquel cas il suffit à la sonde d’être à actuelle à l’étude et à l’essai de nouvelles
proximité immédiate du dispositif extérieur techniques. Le relevé par téléphone cellulaire
de télérelevé. ou système GSM, par ligne de transport
d’énergie ou par satellite sera peut être
Relevé par téléphone
introduit sous peu dans le marché.
Le registre du compteur d’eau est connecté à
un boîtier d’interface raccordé à une ligne Le tableau 4-2 met en évidence les avantages
téléphonique terrestre. Le relevé du compteur et les inconvénients propres à chaque
se fait automatiquement au moyen de la technique de relevé décrite plus haut.
connexion à la ligne téléphonique. Le procédé
peut être entièrement automatisé. Il existe
deux types de systèmes de relevé par
téléphone : la communication entrante et
la communication sortante.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 31
4. Stratégies de Tableau 4-2 : Avantages et inconvénients des techniques de relevé de compteurs d’eau
comptage adéquat de consommation
et techniques
appropriées
Technique
Avantages Inconvénients
4.2 Compteurs d’eau de de relevé
consommation
Relevé ■ Coût de fourniture des compteurs ■ Faible taux de réussite de relevé
Tableau 4-2 direct moindre ■ Besoin de pouvoir accéder au
Avantages et inconvénients ■ Coût d’installation plus bas compteur
des techniques de relevé ■ Coûts de main-d’œuvre plus
de compteurs d’eau de élevés
consommation
Télérelevé ■ Aucun accès au compteur requis ■ Coût de fourniture et de pose plus
■ Taux acceptable de réussite des
élevé
relevés ■ L’appareil de télérelevé demande
plus d’entretien
■ Le relevé manuel des compteurs
est toujours requis
■ Requiert la vérification périodique
du volume lu à distance et du
volume réel indiqué par le
totalisateur du compteur

Télérelevé ■ Aucun accès au compteur requis ■ Coût de fourniture et de pose plus


automatique ■ Taux élevé de réussite des
élevé
relevés ■ Le dispositif de télérelevé
■ Le signal codé ainsi saisi
demande plus d’entretien
provient du totalisateur du
compteur
■ Moins de main-d’œuvre
requise – plus de relevés par jour
en raison du relevé automatique

Relevé par ■ Aucun releveur de compteurs ■ Requiert un accès à une ligne


téléphone requis téléphonique terrestre
■ Possibilité de programmer ■ Coût de fourniture plus élevé
l’appareil pour établir le profil de
la consommation de l’eau
■ Excellent taux de réussite des
relevés

Relevé par ■ Excellent taux de réussite des ■ Coût de fourniture et de pose plus
radio relevés élevé
■ Possibilité d’automatisation ■ Remplacement des piles et
complète avec un réseau zonal problème d’élimination
fixe ■ Coût important de mise en place
■ Coût de main-d’œuvre plus bas des infrastructures dans le cas du
réseau zonal fixe

32 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Il existe plusieurs considérations en matière Volume 4. Stratégies de
de coût dont on doit tenir compte au moment En tant qu’indicateur de la fréquence des comptage adéquat
de choisir une technique de relevé de vérifications, le volume enregistré par le et techniques
compteurs : le type de compteur, la pose et le compteur est un facteur important. Les appropriées
coûts des relevés. Le passage des relevés compteurs qui enregistrent de gros volumes
4.2 Compteurs d’eau de
directs aux relevés par radiofréquence permet d’eau représentent d’importants revenus. Il est
consommation
à l’entreprise de service public de procéder à recommandé de vérifier les compteurs plus
des relevés de compteurs plus fréquents et souvent.
plus précis. Cependant, en raison du coût
Âge
initial de la fourniture et de la pose des
L’âge du compteur est un facteur important à
compteurs, il se peut que le délai de
considérer relativement à la fréquence des
récupération ne soit pas acceptable
vérifications. Les gros compteurs doivent être
relativement aux économies réalisées en Il est recommandé
vérifiés au moins à tous les cinq ans, les
matière de relevés de compteurs.
vérifications étant plus fréquentes dans le cas de procéder
On doit effectuer une analyse coûts-avantages des plus gros compteurs. Dans le cas des
régulièrement à la
détaillée pour déterminer une stratégie de petits compteurs, la période entre les
relevé de compteurs appropriée. Il se peut vérifications ou les remplacements peut vérification et à
qu’une combinaison de techniques soit la souvent être plus longue. l’entretien des
solution la plus efficace pour certaines compteurs d’eau de
Qualité de l’eau
entreprises de service public. À l’heure
actuelle, c’est le télérelevé automatique qui
La qualité de l’eau peut avoir une incidence façon à mesurer
importante sur la performance et la durée de
a été jusqu’à maintenant la solution la plus avec précision la
vie d’un compteur. Lorsque l’eau est dure,
rentable pour la plupart des entreprises de
l’entreprise de service public doit envisager consommation
service public d’eau.
la possibilité d’augmenter la fréquence des d’eau volumétrique.
4.2.5 Vérification et entretien des compteurs programmes d’entretien de compteurs.
d’eau de consommation
Performance
Il est essentiel pour l’équité envers les clients La collecte, l’enregistrement et l’examen
et pour la gestion du réseau d’eau que les périodique des résultats d’essais fonctionnels
compteurs soient précis. Il est recommandé d’étalonnage fournissent des données
de procéder régulièrement à la vérification et précieuses sur la performance des compteurs.
à l’entretien des compteurs d’eau de façon à Cela aide l’entreprise de service public à
mesurer avec précision la consommation déterminer l’appropriation de la fréquence
d’eau volumétrique. À mesure qu’ils existante de l’entretien ou du remplacement
vieillissent, les compteurs donnent des compteurs.
généralement une lecture inférieure à la
Coût de détail de l’eau
consommation réelle.
La fréquence à laquelle on procède à
La précision des compteurs d’eau est modifiée l’entretien et à la vérification des compteurs
par les facteurs mentionnés ci-après, qu’il faut est influencée par les préoccupations de la
donc prendre en compte lorsqu’on évalue un clientèle en matière d’équité, le coût de détail
programme de vérification et d’entretien. de l’eau et le coût des vérifications. Chaque
entreprise de service public d’eau doit évaluer
les besoins en matière de vérification, les
coûts et les avantages de l’amélioration de
l’enregistrement des consommations d’eau et
de la perception des revenus au moment de
décider de lancer un programme de
vérification des compteurs.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 33
4. Stratégies de Le manuel M6 de l’AWWA, intitulé Water Entretien des petits compteurs
comptage adéquat Meters – Selection, Installation, Testing, and La fréquence des vérifications, des entretiens
et techniques Maintenance, recommande qu’on lance un et des remplacements des petits compteurs
appropriées programme actif de vérification et d’entretien est souvent fonction de l’un de trois
des compteurs qui assurera aux clients un paramètres différents. Tous ces paramètres
4.2 Compteurs d’eau de
comptage juste et équitable. Le manuel sont acceptables et peuvent varier selon
consommation
contient tous les renseignements nécessaires l’entreprise de service public en fonction des
à la création d’un programme dynamique de divers facteurs mentionnés plus haut dans la
vérification et d’entretien des compteurs présente section. Les trois facteurs sont
d’eau. On trouvera ci-dessous d’autres présentés ici afin que chaque entreprise de
suggestions visant à améliorer les service public puisse déterminer le paramètre
programmes de vérification et d’entretien. qui convient le mieux à sa situation.
Nouveaux compteurs d’eau Vérification, entretien ou remplacement
Bien que le manuel M6 de l’AWWA en fonction du volume
recommande que tous les nouveaux La plupart des fabricants garantissent les
compteurs soient vérifiés, cela n’est pas petits compteurs d’eau non seulement en
toujours viable. La vérification est fonction de l’âge de l’instrument, mais
normalement effectuée par le fabricant, qui également du volume total enregistré. Le
garantit la conformité de l’instrument aux raisonnement qui justifie la vérification en
nouvelles prescriptions de l’AWWA relatives fonction du volume, c’est que plus le compteur
à la précision des compteurs. est utilisé, plus il s’use et il arrive souvent que
ce soit le volume enregistré qui régisse la
On recommande de vérifier les nouveaux
garantie du compteur. Il est donc essentiel
compteurs d’eau par lots dont la taille est
d’inscrire et d’analyser le volume enregistré
statistiquement valable pour s’assurer de la
par un compteur d’eau. Pour déterminer les
qualité des instruments et fixer le point de
volumes appropriés auxquels effectuer la
référence en matière de précision qui sera
vérification ou le remplacement, on doit
utilisé dans le cadre des vérifications futures
procéder à un échantillonnage statistique des
pour mesurer les performances des
compteurs d’eau et établir la courbe du
compteurs.
volume par rapport à la précision. Le résultat
L’AWWA recommande que les compteurs en obtenu indiquera quels sont les volumes
service soient vérifiés en moyenne de la façon enregistrés totaux les plus appropriés
suivante : auxquels effectuer la vérification ou le
remplacement des compteurs.
Diamètre du Fréquence des
compteur vérifications

15 à 25 mm À tous les 10 ans


(5/8 à 1 po)

25 à 100 mm À tous les 5 ans


(1 à 4 po)

100 mm (4 po) À tous les ans


ou plus

34 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Vérification, entretien et remplacement en Banc d’essais étalonné, pour compteurs 4. Stratégies de
fonction du temps On enlève le compteur domestique et on le comptage adéquat
Les normes de l’AWWA recommandent place sur un banc d’essai pour compteurs. et techniques
d’utiliser un intervalle de vérification de 10 ans Normalement on vérifie plusieurs compteurs appropriées
comme point de départ dans le cas des petits en même temps. On mesure l’exactitude du
4.2 Compteurs d’eau de
compteurs. Pour déterminer l’intervalle de compteur par rapport à un volume connu
consommation
vérification ou de remplacement le plus d’eau dans un réservoir connexe.
rentable, on doit envisager de vérifier un
Appareil mobile de vérification de compteurs
échantillon représentatif de compteurs d’eau
On vérifie le compteur à usage résidentiel sur
résidentiels et d’établir la courbe de la
place par rapport à un compteur étalonné.
précision par rapport au temps. L’échantillon
On détermine la précision du compteur en
représentatif doit être statistiquement valable
comparant directement le volume enregistré
pour qu’il soit possible d’appliquer les
sur l’instrument à celui indiqué sur le
résultats de précision à la totalité des
compteur étalonné.
compteurs. À partir des résultats obtenus, il
est possible d’établir un protocole détaillé Entretien des gros compteurs
fondé sur l’âge des compteurs et de Il est conseillé de prévoir une vérification plus
déterminer la fréquence des vérifications ou fréquente des gros compteurs en partant du
des remplacements qui convient le mieux à principe que toute erreur dans le volume
l’entreprise de service public. enregistré aura une plus grande incidence sur
l’équité envers les clients, la crédibilité de
Échantillonnage statistique aléatoire
l’entreprise de service public et les questions
Le raisonnement derrière la vérification d’un
relatives aux revenus. On doit vérifier en
échantillon aléatoire repose sur le maintien de
priorité les vieux compteurs et ceux qui
la performance des petits compteurs d’eau
enregistrent le plus gros volume, puisqu’ils
de l’entreprise de service public. Toute
donnent généralement une lecture inférieure
détérioration de la précision peut être
à la consommation réelle. En outre, les
préjudiciable pour les clients et doit être
compteurs à entraînement mécanique exigent
repérée le plus tôt possible. La sélection
un entretien plus fréquent et ont tendance à
aléatoire de l’échantillon fait en sorte que les
s’user plus rapidement que les compteurs à
compteurs sont vérifiés et que leur rendement
entraînement magnétique.
est conforme aux exigences de la garantie du
fabricant à toutes les étapes. L’entreprise de Lorsqu’on vérifie un gros compteur, il est
service public pourra utiliser les dossiers souhaitable de vérifier l’instrument en place
relatifs aux compteurs dont le rendement ne sur le terrain. En procédant de cette façon, on
respecte pas cette norme pour appuyer sa détecte rapidement tout problème de réglage
position en cas de réclamation au titre de la qui pourrait influer sur la précision du
garantie adressée au fabricant des compteurs. compteur. Cela est particulièrement important
L’échantillonnage aléatoire permet également dans le cas des compteurs à turbine, qui
d’établir les critères, fondés à la fois sur l’âge peuvent indiquer des volumes erronés en
et sur les volumes enregistrés, qui permettront raison de réglages incorrects. Cette façon
de justifier de façon rentable les calendriers de procéder permet de repérer les vols,
de remplacement des compteurs. les consommations non autorisées et
les consommations autorisées, mais
Les deux méthodes les plus souvent utilisées
non mesurées.
pour vérifier la précision des petits compteurs
sont les suivantes :

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 35
4. Stratégies de Même lorsqu’ils sont bien posés, les ■ Quand les résultats de la vérification
comptage adéquat compteurs d’eau peuvent être imprécis indiquent que la précision du compteur se
et techniques lorsque le débit se situe à l’extérieur de la situe à l’extérieur des limites acceptables,
appropriées plage théorique. La précision globale est on remplace l’instrument ou on le remet à
meilleure quand le débit se situe la plupart du neuf.
4.2 Compteurs d’eau de
temps dans la plage nominale. Elle est faible ■ Dans le cas d’un compteur remis à neuf, on
consommation
lorsque le débit est supérieur ou inférieur à la vérifie la précision une nouvelle fois et on
plage. s’assure que l’entretien effectué a permis
de ramener la précision de l’instrument à
Les dispositions relatives à la vérification des l’intérieur des limites acceptables.
gros compteurs mentionnées ci-dessous sont
■ On s’assure de bien consigner et
recommandées.
enregistrer tous les résultats de vérification
■ On examine l’historique de la consommation et l’entretien courant, pour consultation
Même lorsqu’ils et on détermine si le compteur est future et aux fins du suivi.
sont bien posés, surdimensionné ou sous-dimensionné.
Chaque entreprise de service public d’eau
les compteurs ■ Quand on soupçonne qu’il y a un problème potable doit établir les limites de précision
d’eau peuvent être de dimensionnement, on procède à relativement aux questions d’équité envers les
l’inspection du bâtiment et on détermine clients. Le niveau d’entretien proactif des
imprécis lorsque le l’usage prévu ou on établit le profil détaillé
compteurs et la fréquence des vérifications
débit se situe à relativement au compteur en place.
doivent être fondés sur le côté économique et
l’extérieur de la ■ On remplace tout compteur dont le diamètre les meilleures pratiques minimales mises en
n’est pas adéquat.
plage théorique. évidence dans le présent guide.
■ Quand le compteur est bien dimensionné,
on continue à en faire périodiquement
l’entretien et la vérification.
■ On vérifie le compteur à l’aide d’un
compteur à emboîtement ou d’un banc
d’essais portatif.
■ On vérifie la précision du compteur au débit
de fuite (débit minimal), à débit faible, à
débit intermédiaire et à débit élevé. On
détermine la lecture de précision pondérée
à partir du volume enregistré moyen.

36 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
5. Cas d’utilisation et limitations
5. Cas d’utilisation et
limitations

5.1 Entretien courant et


comptage des
5.1 Entretien courant et comptage des Bloc croissant
canalisations
canalisations d’incendie Les consommateurs paient un montant égal
d’incendie
pour chaque unité d’eau consommée, jusqu’à
La section 4 du présent guide ne traite pas
un maximum, point à partir duquel un nouveau 5.2 Tarification et
expressément de la question de l’entretien
tarif unitaire plus élevé s’applique pour structures tarifaires
courant des canalisations d’incendie et de
chaque unité d’eau additionnelle consommée.
la pose d’un compteur sur ce type de
Il est possible d’imposer plusieurs blocs
canalisation. Il est recommandé d’utiliser un
croissants.
seul compteur pour mesurer le débit de la
canalisation d’incendie et celui du Bloc décroissant
branchement du client. Il se peut qu’on doive Les consommateurs paient un montant égal
demander conseil à un professionnel avant de pour chaque unité d’eau consommée, jusqu’à
choisir le compteur approprié et le matériel un maximum, point auquel un nouveau tarif
connexe. On doit envisager d’utiliser un unitaire plus bas s’applique pour chaque unité
détecteur d’écoulement pour déterminer si de d’eau additionnelle consommée. On peut
l’eau à facturer circule dans la canalisation imposer plusieurs blocs décroissants.
d’incendie. Tarification saisonnière
L’utilisation d’un compteur portatif pour Selon cette variante du taux fixe, les
bouches d’incendie dans le but de mesurer consommateurs paient un montant égal pour
l’alimentation en eau potable ne doit être chaque unité d’eau consommée; le tarif
permise que dans des circonstances unitaire varie toutefois selon la saison. Il est
spéciales et temporaires. Tout compteur de ce normalement plus élevé durant les mois d’été,
type doit être utilisé conjointement avec un ce qui vise à freiner la demande de pointe liée
antirefouleur approprié en fonction de à l’augmentation de la consommation due à
l’évaluation du risque propre au site. l’irrigation par temps sec et l’utilisation à des
fins de loisirs.
5.2 Tarification et structures tarifaires
Tarif fixe majoré
L’établissement d’une structure tarifaire qui Peu importe sa consommation, le
permet le recouvrement intégral des coûts et consommateur se voit facturer un montant
assure des revenus adéquats est essentiel minimal qui couvre les coûts fixes de
dans le cas de tout réseau dans lequel le l’exploitation du réseau, puis un tarif unitaire
comptage est universel. Lorsqu’on prépare d’eau consommée qui est fonction d’une des
une structure tarifaire, on doit prendre en structures mentionnées plus haut.
compte deux types de coûts : les coûts fixes
Il existe plusieurs variantes des structures
et les coûts variables. Il existe également
tarifaires mentionnées plus haut; celles-ci
plusieurs types de structures tarifaires :
sont toutefois les plus répandues. Chaque
Taux fixe entreprise de service public d’eau potable doit
Les consommateurs paient un montant égal effectuer une étude des structures tarifaires et
pour chaque unité d’eau consommée. déterminer le scénario le plus approprié à son
réseau.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 37
5. Cas d’utilisation et 5.3 Relevés et facturation L’information de relevé et de facturation doit
limitations informer les utilisateurs du volume de leur
Il y a plusieurs facteurs dont on doit tenir
consommation en temps opportun. Le fait
5.3 Relevés et compte lorsqu’on décide d’un scénario de
d’attirer l’attention sur les modifications de
facturation relevé et de facturation dans le cas d’un
la consommation et de mettre les signaux
réseau muni de compteurs. Quel sera le
d’alerte en évidence dans le cadre du
service responsable des relevés et de la
processus de relevé et de facturation facilite
facturation? Les relevés et la facturation
le repérage des compteurs imprécis et des
doivent-ils se faire à l’interne ou être impartis?
problèmes possibles d’utilisation, tels que les
Quelle fréquence de relevé et de facturation
fuites, et améliore les relations avec les
doit-on adopter? Quel type de système de
clients.
relevé et de facturation doit-on utiliser?
L’entreprise de service public doit également
Pour répondre à ces questions, chaque
facturer les clients assez souvent pour
municipalité doit établir les coûts liés aux
s’assurer de disposer de liquidités adéquates
processus de relevé de facturation. Elle pourra
pour l’exploitation du réseau. Il est
ainsi déterminer la méthode la plus rentable à
recommandé de facturer les consommateurs
utiliser. Habituellement, c’est le service des
résidentiels et les petits consommateurs
finances qui est responsable des relevés, de
commerciaux à tous les trimestres, ou plus
la facturation et de la perception.
souvent quand la mesure est viable. Les gros
Les volumes de consommation et les taux de consommateurs doivent être facturés à tous
demande des clients sont importants pour les les mois ou plus souvent.
exploitants des autres services de l’entreprise
de service public. Ceux-ci incluent la station
ou la production, les exploitants de réseaux,
l’ingénierie et la planification; l’information est
également importante pour les audits eau
annuels.

38 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
6. Évaluation
6. Évaluation

Pour que les entreprises de service public Compteurs d’eau de consommation


puissent se mesurer et s’évaluer relativement Gros compteurs — La consommation des
aux recommandations mentionnées dans le utilisateurs à gros volume, tels que les clients
présent guide, on trouvera ci-après certains ICI, doit être mesurée. On doit évaluer la
facteurs à considérer en rapport avec la mise bonne façon de dimensionner, de choisir et de
en œuvre d’un plan de comptage servant à poser les gros compteurs. On doit mettre en
comptabiliser la consommation et les pertes œuvre un programme proactif de vérification
d’eau. des compteurs pour assurer un mesurage
équitable à la clientèle. On doit créer un
Source d’eau Une fois les
programme approprié de relevés et de
Le volume d’eau extrait de toute source doit compteurs d’eau
facturation qui assurera le recouvrement
être mesuré. Lorsqu’il y a traitement
complémentaire, la production d’eau traitée
intégral des coûts et fera en sorte que de distribution en
l’entreprise de service public dispose de place, on doit
doit également être mesurée. Il faut également
liquidités adéquates.
mettre sur pied un programme adéquat de mettre sur pied un
vérification et d’entretien de ces compteurs. Petits compteurs — La justification du programme proactif
comptage universel doit reposer sur une
Compteurs d’eau de distribution de vérification et
évaluation. Quand ce type de comptage est
Il faut évaluer le pour et le contre de
l’utilisation de compteurs d’eau de distribution.
justifié, on doit établir des lignes directrices d’entretien des
relatives au choix et à la pose de petits compteurs.
Quand l’évaluation est justifiée, on doit
compteurs. On doit envisager la création d’un
procéder à l’évaluation du bon mode de choix
programme approprié d’entretien des petits
et de pose des compteurs. Une fois les
compteurs et mettre en œuvre un programme
compteurs d’eau de distribution en place, on
de relevés et de facturation qui garantira le
doit mettre sur pied un programme proactif de
recouvrement intégral des coûts et des
vérification et d’entretien des compteurs.
niveaux appropriés de service à la clientèle.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 39
40 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Annexe A : A. Dessins standard de
pose de compteurs
Dessins standard de pose de compteurs

Veuillez noter qu’on peut s’adresser aux Personnes-ressources


personnes-ressources suivantes pour obtenir A. (Tony) LoConsolo, T.S.A.I.
le jeu complet des dessins standard de pose Manager, Financial Services Meter Operations
de compteurs de chaque entreprise de service Regional Municipality of Peel –
Finance Department
public. Dans le cas de la présente règle de
2 Copper Rd.
l’art, seuls les dessins standard de la ville Brampton (Ontario) – L6T 4W5
d’Ottawa sont présentés à des fins Tél.: (905) 791-5997, poste 3229
d’illustration. Télec.: (905) 450-8286
Adresse électrornique:
loconsolot@region.peel.on.ca
Mike Morin, R.E.T.

Distribution Specialist

EPCOR Water Services –

Network Services Section

10065 Jasper Avenue

Edmonton (Alberta) – T5J 3B1

Tél.: (780) 412-7630

Télec.: (780) 412-3460

Adresse électronique: mmorin@epcor.ca

Michel Chevalier, ing., MBA


Directeur, Services à la clientèle et
Soutien opérationnel
Ville d’Ottawa – Direction générale
des services publics
951, avenue Clyde
Ottawa (Ontario) – K1Z 5A6
Tél.: (613) 580-2424 poste 22335
Télec.: (613) 728-4183
Adresse électronique: MichelChevalier@ottawa.ca

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 41
A. Dessins standard de
pose de compteurs

DI A. DU COMPTEUR DIMX

15 mm 190
15x20(15x) 190
20 230
25 275

Date : mai 2001


POSE TYPE DE COMPTEUR
D'EAU ET DE PRISE ÉLOIGNÉE Date rev AUCUNE

15 mm À 25 mm Dess, no W30

42 Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003

A. Dessins standard de
pose de compteurs

NOTES

1 SAUF INDICATION CONTRAIRE, TOUTES LES DIMENSIONS SONT EN MILLIMETRES.


2 DIAMETRE ET TYPE DU COMPTEUR DETERMINES PAR LA VILLE LA VILLE DOIT FOURNIR LE GABARIT
A L'ENTREPRENEUR EN PLOMBERIE.
3 L'ENTREPRENEUR EST RESPONSABLE DETOUTE LATUYAUTERIE ET LA ROBINETTERIE, ET DOIT
FOURNIR DES EXTRÉMITÉS À BRIDE CORRESPONDANT AU GABARIT FOURNI PAR LA VILLE.
4 LE COMPTEUR DOIT ABSOLUMENT ÊTRE POSE A L'HORIZONTALE.
5 TOUS LES ROBINETS DOIVENT ÊTRE VISIBLES ET ACCESSIBLES
6 LE ROBINET DE DÉRIVATION DOIT ÊTRE UN ROBINET À TOURNANT SPHÉRIQUE (OU UN ROBINET
SEMBLABLE), VERROUILLABLE
7 LE DIAMÈTRE DE LA DERIVATION DOIT ÊTRE AU MOINS LA MOITIÉ DU DIAMÈTRE DE LA
CANALISATION PRINCIPALE.
8 ON DOIT PRÉVOIR UN PASSAGE LIBRE ET SANS OBSTACLE. BIEN ENTRETENU. SANS CLOISON NI
MATERIEL ENTREPOSÉ A MOINS DE 500 MM DU COMPTEUR.
9 TOUS LES MATÉRIAUX DOIVENT ÊTRE EN CONFORMITÉ AVEC MW-19 15.

POSE TYPE DE COMPTEUR D'EAU


Date : mai 2001

ET DE PRISE ÉLOIGNÉE Date rev. AUCUNE

40 mm et 50 mm Dess, no W31

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 43

A. Dessins standard de
pose de compteurs

NOTES

1 SAUF INDICATION CONTRAIRE TOUTES LES DIMENSIONS SONT EN MILLIMÈTRES.

Date : mai 2001

POSE TYPE DE COMPTEUR Date rev. AUCUNE

D'EAU DE PARC 50 mm Dess, no W31.1

44 Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003

A. Dessins standard de
pose de compteurs

DIA. DU LONGUEUR
COMPTEUR DU GABARIT

75 1300

100 1500

150 1800

NOTES

1 SAUF INDICATION CONTRAIRE SUR LE DESSIN. TOUTES LES DIMENSIONS SONT EN MILLIMETRES
2 DIAMÈTRE ETTYPE DU COMPTEUR DÉTERMINÉS PAR LA VILLE. LA VILLE FOURNIT LE GABARIT A L'ENTREPRENEUR EN PLOMBERIE
3 L'ENTREPRENEUR EST RESPONSABLE DE TOUTE LATUYAUTERIE ET LA ROBINETTERIE, ET DOIT FOURNIR DES EXTREMITES A
BRIDE CORRESPONDANT AU GABARIT FOURNI PAR LA VILLE.
4 LE COMPTEUR DOIT ABSOLUMENT ÊTRE POSÉ A L'HORIZONTALE
5 TOUS LES ROBINETS DOIVENT ETRE VISIBLES ET ACCESSIBLES LES ROBINETS DE DÉRIVATION DOIVENT ÊTRE DES ROBINETS A
TOURNANT SPHERIQUE (OU L'EQUIVALENT) VERROUILLABLES.
6 TOUTES LES INSTALLATIONS DOIVENT ÊTRE MUNIES D'UNE PRISE ELOIGNEE. EMPLACEMENT APPROUVÉ PAR LA VILLE
7 LE DIAMÈTRE DE LA CANALISATION DE DÉRIVATION NE DOIT PAS ÊTRE INFÉRIEUR À50 MM OU À LA MOITIÉ DU DIAMÈTRE DE LA
CANALISATION PRINCIPALE, SELON LE PLUS GRAND DES DEUX DIAMÈTRES.
8 LES ROBINETS-VANNES NE DOIVENT PAS ÊTRE REMPLACÉS PAR DES ROBINETS À PAPILLON L'ÉCOULEMENT DANS TOUTE LA
SECTION DE LA CONDUITE EST NÉCESSAIRE POUR LA PRÉCISION DE L'ENREGISTREMENT DU COMPTEUR
9 ON DOIT PRÉVOIR UN PASSAGE LIBRE ET SANSOBSTACLE, BIEN ENTRETENU. SANS CLOISON NI MATÉRIEL ENTREPOSÉ À MOINS
DE 1000 MM DU COMPTEUR.
10 TOUS LES MATÉRIAUX DOIVENT ÊTRE CONFORMES À MW-19 15.

Date: mai 2001


POSE TYPE DE COMPTEUR Date rev. AUCUNE
D’EAU 75 mm ET PLUS GROS
Dess. noW32

Création d’un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 45

46 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Annexe B : B. Tableau-guide de
dimensionnement
Tableau-guide de dimensionnement des compteurs des compteurs
d’eau de
d’eau de consommation
consommation

Tableau B-1 : Modèle de guide de dimensionnement de compteurs d’eau. Tableau B-1


Modèle de guide de
Compteur dimensionnement de
Plage de Type d’utilisation compteurs d’eau.
Dia. Type
débits
15 mm Volumétrique 1 à 55 Maisons unifamiliales, duplex, petites entreprises (jusqu’à
(5/8 po) L/min 10 employés)

20 mm Volumétrique 2 à 110 Grandes résidences, maisons avec système d’irrigation ou piscine,


(3/4 po) L/min immeubles d’habitation sans laverie (jusqu’à 6 logements), salons
de coiffure, postes d’essence sans lave-auto, églises, petits
établissements

25 mm Volumétrique 3 à 185 Résidences avec piscine et système d’irrigation, immeubles


(1 po) L/min d’habitation petits ou moyens (de 6 à 17 logements), petites écoles
(jusqu’à 200 élèves), établissements (jusqu’à 50 employés), églises
avec activités sociales, petits motels (jusqu’à 10 chambres), grands
commerces individuels, salons de beauté, groupes de commerce
(jusqu’à 10 unités)

38 mm Volumétrique 5 à 375 Immeubles d’habitation (de 18 à 40 logements), immeubles


(1,5 po) L/min d’habitation pour personnes âgées, (jusqu’à 50 logements), écoles
(jusqu’à 400 élèves), hôtels de taille moyenne (jusqu’à 30 chambres),
motels (jusqu’à 40 chambres), grands postes d’essence sans lave-
auto automatique, petites usines de transformation, petits centres
commerciaux, blanchisseries ou nettoyeurs de taille moyenne,
restaurants, petits hôpitaux (jusqu’à 100 lits), immeubles médicaux

50 mm Volumétrique 7 à 600 Immeubles d’habitation de taille moyenne (de 41 à 120 logements),


(2 po) L/min maisons en rangées, appartements en copropriété (de 41 à 80
appartements), écoles avec petit système d’irrigation (jusqu’à 2000
élèves), hôpitaux ou centres commerciaux de taille moyenne, hôtels
ou motels de taille moyenne, grands postes d’essence avec garage

50 mm Composé 1 à 600 Écoles avec système d’irrigation (de 2 à 5000 élèves), hôpitaux de
(2 po) L/min taille moyenne, centres communautaires, centres d’hébergement et
de soins de longue durée, hôtels de ville

50 mm À turbine 15 à 600 Peut remplacer un compteur volumétrique de 50 mm (2 po); crépine


(2 po) L/min recommandée

75 à 100 mm Composé 2 à 1600 Complexes d’appartements en copropriété ou immeubles


(3 à 4 po) L/min d’habitation (de 120 à 350 logements), grands hôtels ou motels,
hôpitaux, tours de bureaux, écoles (plus de 2500 élèves), grands
centres commerciaux, immeubles gouvernementaux

75 à 100 mm À turbine 40 à Complexes d’appartements en copropriété ou immeubles


(3 à 4 po) 1850 d’habitation (plus de 150 logements), grandes blanchisseries, grands
L/min établissements, usines industrielles, usines de transformation,
services de lingerie d’hôpital, nettoyeurs industriels

Nota. : L/min = litre par minute

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 47
B. Tableau-guide de Veuillez noter que le présent tableau n’est
dimensionnement qu’un guide et que le contenu ne doit pas être
des compteurs considéré comme convenant à toutes les
d’eau de situations. Ce sont les procédures appropriées
consommation de dimensionnement et de profilage mises en
évidence à l’article 4.2.2 de la présente règle
de l’art qui doivent dicter le choix du bon
diamètre de compteur.

48 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003
Bibliographie
Bibliographie

Association internationale de l’eau, « Performance


Indicators for Water Supply Services », Manual of
Best Practice, IWA, 2000.

American Water Works Association : Manuel M36 de


l’AWWA, « Water Audits and Leak Detection »,
deuxième édition (1999).

American Water Works Association : Manuel M6 de


l’AWWA, « Water Meters - Selection, Installation,
Testing, and Maintenance », quatrième édition (1999).

Thornton, Julian, « Water Loss Control Manual »,


McGraw-Hill (2002):

Bill Gauley, chapitre 15, Section 15.6.4


« The Hawthorne Effect », Page 397.

Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003 49
Notes

50 Création d'un plan de comptage servant à comptabiliser la consommation et les pertes d’eau — Septembre 2003

Vous aimerez peut-être aussi