Vous êtes sur la page 1sur 10

UNIVERSITE DE MAROUA THE UNIVERSITY OF MAROUA

******* *******

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE NATIONAL ADVANCED


POLYTECHNIQUE DE MAROUA SCHOOL OF ENGINEERING OF
MAROUA
*******
*******
DEPARTEMENT DES ENERGIES
RENOUVELABLES DEPARTMENT OF
RENEWABLES ENERGIES

UE :STOCkAGE D’ENERGIE

THEME : STOCKAGE ELECTROMAGNETIQUES


RÉDIGER PAR :

NOMS PRENOMS MATRICULES


KAWFALLA ISRAELA 17Y139P
KITIO TIOGUIM BERNY GILLES DONALD 17Y506P
BEROL
KOGA DOUDNKARAWA ALIDA 17Y087P
NKOE NZIMA OKALI ROMUAL SERGES 17Y128P
NANFA ZAMBOU GILLES DONALD 17Y581P
NDAOUWE JONAS 17Y053P
NDOUGOU BISSINGA BIPOUTE ELOI 17Y037P

EXAMINATEUR : Dr BELLO

ANNEE ACADEMIQUE 2020/2021


Table des matières
INTRODUCTION ................................................................................................................................... 2
I.PRINCIPES DE FONCTIONMENT DU STOCKAGE D’ENERGIE ELECTROMAGNETIQUE ... 4
II . PRINCIPAUX ELEMENTS D'UN DISPOSITIF DE STOCKAGE D'ENERGIE SOUS FORME
MAGNETIQUE ALIMENTER AU PHOTOVOLTAÏQUE .................................................................. 4
III. DISPOSITIF DE STOCKAGE D'ÉNERGIE PAR BOBINE SUPRACONDUCTRICE (SMES)
ALIMENTER PAR LE RÉSEAU ........................................................................................................... 6
VI .APPLICATION DES STOCKAGE ENERGIE ELECTROMAGNETIQUE .................................. 7
V. COMPARAISONS ENTRE LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE STOCKAGE ..................... 8
CONCLUSION ................................................................................................................................... 9
BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................................ 10
INTRODUCTION

Le stockage de l’énergie est utilisé pour répondre à trois besoins principaux le besoin de se
déplacer avec sa propre source d’énergie, (c’est le besoin d’autonomie). Le besoin de compenser
le décalage temporel entre la demande en énergie et la possibilité de production. Le besoin de
compenser les fluctuations d’intensité du courant délivré sur le réseau électrique, par exemple
dans le cas des éoliennes. Raison pour laquelle plusieurs recherche ont été mener pour subvenir
à ces besoin ,SMES signifie superconducting magnetic energy storage (stockage d'énergie
magnétique supraconductrice). Ce système permet de stocker de l'énergie sous la forme d'un
champ magnétique créé par la circulation d'un courant continu dans un anneau supraconducteur
refroidi sous sa « température critique ».le SMES est dit « quantique » si et seulement si il se
forme une onde quantique dans laquelle tous les électrons sont corrélés et descendent à l'état
fondamental sur la couche n=1. Au cours des dernières années, les techniques plus puissantes
comme inductances supraconductrices (SMES), supercondensateurs, etc. apparaissent comme
une alternative pour les solutions conventionnelles.
I.PRINCIPES DE FONCTIONMENT DU STOCKAGE D’ENERGIE
ELECTROMAGNETIQUE

Un système SMES typique comprend trois parties :

 Une bobine supraconductrice ;


 Un système de conversion de l'énergie ;
 Une réfrigération cryogénique.

Une fois la bobine supraconductrice chargée, le courant ne va pas diminuer et l’énergie magnétique
peut être stockée indéfiniment. L’énergie stockée peut être délivrée au réseau en déchargeant
l’anneau construit dans un alliage supraconducteur. Le système de conversion de l'énergie utilise
un onduleur/redresseur pour transformer le courant alternatif en courant continu ou convertir le
continu en alternatif. L’onduleur/redresseur génère 2 à 3 % des pertes d’énergie. Les pertes des
SMES sont les plus faibles comparées à d’autres techniques de stockage. Avec un rendement
excédant 95 %, les systèmes SMES sont très efficaces, mais encore très coûteux.

Pour pallierS à l'inconvénient de la réfrigération à Tc = 1 K, il est recommandé d'utiliser une


usine 4.0 avec des robots programmés pour la construction multi-matériaux de SMES et leur
remplissage en hélium liquide superfluide. Suivant la taille du SMES, qui permet une
propulsion électrique fiable avec un temps de charge très court :

II. PRINCIPAUX ELEMENTS D'UN DISPOSITIF DE STOCKAGE D'ENERGIE SOUS


FORME MAGNETIQUE ALIMENTER AU PHOTOVOLTAÏQUE

Comparaison et détermination des dispositifs de stockage appropriés pour un système photovoltaïque


autonome
FIGURE 1 : schéma synoptique stockage d’énergie électromagnétique

Dans le contexte de changement climatique actuel, les énergies renouvelables en particulier l’énergie
solaire photovoltaïque constituent une bonne alternative aux énergies conventionnelles.
L’énergie solaire est une énergie non polluante, disponible sur l’ensemble du globe et aussi la
ressource là mieux partagée sur terre. Toutefois, l’alternance j... ... Inductances supraconductrices
Une station de stockage électromagnétique se compose principalement d'enroulements
supraconducteurs appelés bobines supraconductrices connectées à un générateur par des
transformateurs et des convertisseurs alternatif-continu à thyristors (Figure 2). . : le stockage
d'énergie dans une inductance supraconductrice est fait sous forme de champ magnétique,
lorsqu'on fait passer un courant électrique continu dans une bobine supraconductrice court-
circuitée. Le courant circule sans perte par effet Joule dans la bobine supraconductrice et stocke
ainsi une certaine quantité d'énergie pour une durée théoriquement infinie. La bobine est réalisée
en matériau supraconducteur (matériau à très basses températures proches du zéro absolu 4,2 K)
dans le but que l'énergie stockée ne soit pas dissipée par effet joule. La résistance ohmique du
supraconducteur étant nulle, les seules pertes sont dues aux résistances de contacts et à la
puissance nécessaire pour maintenir la bobine froide (environ -269,5 o C). Pour récupérer
l'énergie stockée, il suffit d'ouvrir le circuit et de le brancher sur un récepteur électrique à
alimenter. L'énergie stockée dans la bobine supraconductrice est transférée en un temps très court
(50% en moins d'une seconde]. Propriétés et applications : avec une très grande puissance, les
inductances supraconductrices ont la possibilité de décharge 50% de leur capacité en moins d'une
seconde ...

III. DISPOSITIF DE STOCKAGE D'ÉNERGIE PAR BOBINE SUPRACONDUCTRICE


(SMES) ALIMENTER PAR LE RÉSEAU

Présente une résistance nulle au-dessous de la température critique du matériau. Si elle est refermée
sur elle-même, le courant qui la parcourt se maintient. L'énergie de la bobine n'est donc pas
dissipée en chaleur par effet Joule et reste stockée sous forme de champ magnétique.
Le dispositif de stockage d'énergie magnétique met en jeu une bobine supraconductrice,
source de courant continu, connectée au réseau 50 Hz via un convertisseur à électronique de
puissance. Les principaux éléments de ce dispositif sont représentés sur la figure

Figure 2: Principaux éléments d’un dispositif de stockage d’énergie magnétique par bobine
supraconductrice
Les atouts de cette technologie résident dans son excellente cyclabilité, sa durée des vie
importante (20 à 30 ans), de très bons rendements (95%) et des densités de puissance élevées
(bien
supérieures à 1 kW/L). De la confrontation des performances de cette filière et des applications
du stockage d'énergie en réseau, il ressort que la technologie est particulièrement adaptée aux
cas réclamant une cyclabilité et une durée de vie élevées, tout particulièrement pour des appels
de puissance de type impulsionnel supérieurs à 1 MVA. Sont donc concernées la stabilité des
grands réseaux et l'amélioration de la qualité de la tension. De plus, la faisabilité de tels
dispositifs était loin d'être kilomètre assurée, du fait de la taille des anneaux supraconducteurs,
pouvant atteindre des diamètres de plus de un.
Enfin, des unités de plus petite taille, stockant quelques mégajoules, délivrant des puissances
impulsionnelles de l'ordre de 1 MVA, sont commercialisées de façon encore restreinte. Elles
sont dédiées à l'amélioration de la qualité de la tension, créneau le plus porteur pour cette
technologie.Elles mettent aujourd’hui en œuvre des supraconducteurs à basse température
critique. Elles sont disponibles dans des semi-remorques ou des shelters, transportables sur
différents sites au gré des besoins.

VI .APPLICATION DES STOCKAGE ENERGIE ELECTROMAGNETIQUE


 Propulsion de VTOL et voitures volantes ;
 Propulsion d'avions électriques ;
 Propulsion de vaisseaux spatiaux permettant le voyage interstellaire grâce au champ unifié et
le cinquième élément.
 Le champ magnétique permet de protéger les voyageurs contre les rayons cosmiques, ce qui
n'est pas le cas des fusées et de.

Les forces de Lorentz permettent deux modes de propulsion :

Mode continu pour la lévitation ;

Mode alternatif pour une accélération impulsionnelle.

 Alimentation pour lanceurs électromagnétiques. Un lanceur électromagnétique à rails,


couramment appelé « railgun » en anglais, est constitué de deux rails parallèles entre lesquels
un projectile établi un contact électrique glissant
V. COMPARAISONS ENTRE LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE STOCKAGE

Le tableau comparatif (table 1) suivant permet de récapituler les principales


caractéristiques de quelques-unes des technologies analysées. Comme l’indique le tableau ci-
dessus, ce sont encore les batteries électrochimiques qui permettent de stocker une grande
énergie volumique ou massique ce qui explique leur succès. Cependant leur longévité et leur
rapidité de décharge sont insuffisantes dans certain applications.
En rêvant, la révolution viendra plus tard de la pile à combustible. Elle permettra peut-être,
non pas demain, mais après demain d'obtenir pour l'énergie électrique, des capacités de
stockage voisines de celles des hydrocarbures associés aux moteurs thermiques, cent fois plus
élevées que celles des accumulateurs actuels et encore trente fois plus élevées que celle des
nouveaux accumulateurs qui seront opérationnels, à grande échelle, dans quelques années

Tableau 1: Bilan simplifié des caractéristiques des moyens de stockage plutôt exploitables à petite échelle
CONCLUSION

Parvenu au terme de notre travail il était question pour nous de présenter le Moyen de stockage
d’énergie électromagnétique.il en ressort que ces moyens ont connu un grand développement
au cours de ces dernières années. Entre autres des moyens ont besoin de plus de développements
comme par exemple le SMES .En se basant sur les caractéristiques intéressantes de ces moyens,
l’énergie électrique peut être stockée en général en n’importe quelle quantité et surtout celles
produite par les ressources renouvelables .Certes le stockage a un coût, mais il apporte un
service. Nous avons vu que dans de nombreux cas, un stockage est déjà mis en œuvre, signe
qu’il est justifié économiquement. En poursuivant un effort de recherche dans ce domaine, nul
doute que le champ d’application s’étendra Le stockage d’énergie représente un enjeu majeur
pour permettre une réelle pénétration des immenses ressources renouvelables naturellement
dispersées. Pour accroître la sûreté du système, les solutions sont nombreuses mais tellement
différentes dans leurs spécifications qu’elles sont difficiles à comparer. C’est la raison pour
laquelle on a essayé de dégager, de façon critique, un ensemble de caractéristiques techniques
et économiques qui permettraient d’améliorer les estimations de performances et coût qui
conditionnent l’acceptabilité du stockage.
BIBLIOGRAPHIE

1] A. RUDDELL, “Storage and Fuel Cells,” Doc. EPSRC SuperGen Workshop : Future
Technologies for a Sustainable Electricity System, Univ. of Cambridge, Nov. 2003.
[2] H. IBRAHIM, “Solutions de stockage de l'énergie éolienne,” Laboratoire de Recherche en
Énergie Éolienne, Université du Québec, Jan. 2006.
[3] B. MULTON, “Stockage de l’énergie électrique pour la production décentralisée
d’électricité
(connectée au réseau ou en site isolé),” Master Recherche STS IST-SPEE Paris 11 – ENS
Cachan, 2008.
[4] P.D. Lund et J.V. Paatero, “Energy storage options for improving wind power quality,”
ESPOO, FINLAND: 2006.

Vous aimerez peut-être aussi