Vous êtes sur la page 1sur 64

,,~'

ROYAUME DU MAROC

MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS


DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
ET DE LA FORMATION DES CADRES

DIRECTION DES ROUTES ET


DE LA CIRCULATION ROUTIERE

GUIDE A L'USAGE DES TECHNICIENS

POUR LA SURVEILLANCE ET

L'ENTRETIEN DES OUVRAGES D'ART

l 8CEOM - CID MAI 1992


,,-.
1

GENERALITES
traverse
Cadre traverse Portique

---- ~

, l , "-

"""
""."1t~-' J~ ,
,
. /
.

/L-/ __-- ----~~J


. pIedrOIt

---_~n_-
j
:
~\.
"

2. TERMINOLOGIE
radier
semelle
(". 2.1. LES OUVRAGES EN BETON ARME
portée
-<- extrados

Le béton est obtenu en mélangeant des graviers, du sable, du


./ ", intrados ciment et de l'eau .
tablier

pile/' Pour améliorer les caractéristiques en traction de ce


/ matériau, on dispose des armatures en acier.
semelle

Les principaux ouvrages en béton armé sont:

b ~
Pont Dalle
- les cadres (simples ou multiples),
Pont il poutres -- les portiques,

..,~
-- les ponts dalles,
-- les ponts à poutres,
-- les ponts en arc,

enk'
" ~
-- les bow-string .
. ----='
A~-- -
I __
'I.t-L_L__ I--L-L
FPant à pauhelles Bow.String

_/~

4Ji'11LJ.llL1LLI}):;[:9-
pliet tes Pont en Arc

1P"
.~:;?~
___
l;----C-~~Œr~-,;~-cr~-~,
--t- -'-=T~
1 -/;:Y arc
_ -- __ ---L ~_-'I~
"', ~_=_ _--::~-----,--=-
~ ~' 1 __
_:_~">_~_~'_.
L'insuffisance d'enrobage est la principale cause des
dégradations des ouvrages en béton armé
~
r,
GENERALITES

t'Ç/.,
1. LES OUVRAGES D'ART

L'ouvrage d'art permet de franchir une brèche (cours d'eau,


voie ferrée ou route).

Les dégradations doivent être détectées à temps et réparées


rapidement. Si elles sont négligées, les dommages qui en
résulteront nécessiteront généralement de grosses réparations
2~_ ~, 1 ! _1 1 1 l '1 1 J
ou même pourront entraîner la ruine de l'ollvrage.

~.~:.;~
.~_~_ .. :z<!,,;}J'~f
.-
'-;:>7~~'

\~ "'\

L'absence d'entretien diminue la durée de vie d'un


ouvrage
------------I11III,I11III. ------------------------

{f' AVANT-PROPOS

Le présent guide a pour but de synthétiser les tâches essentielles


qui incombent aux techniciens responsables de l'entretien
courant des ouvrages d'art.

L'entretien courant c'est l'ensemble des travaux faits


habituellement en subdivision par des actions localisées visant à
préserver la sécurité de l'usager et à maintenir en état les
structures.
GENERALITES

2.2. LES OUVRAGES EN MAÇONNERIE

La maçonnerie est constituée de blocs de matériaux naturels


(pierres) ou artificiels (briques) avec un mortier de liaison
Uoints).
,:8

parapet
tympan Les principaux ouvrages en maçonnerie sont:

- les voûtes,
les ponceaux voûtés,
-----~rr-----~ les culées,
- les piles,
- les murs de soutènement.
intrados
La multiplicité des joints confère à l'ouvrage un
t comportement très tolérant vis-à-vis des faibles déformations.
bandeau
Les principales dégradations sont situées au niveau des
fondations (affouillement, érosion) et des joints (délavement
et dissolution).

voute en ma~onnerie

L'eau est l'ennemi mortel des ouvrages en maçonnerie


I.!

Pont â treillis
GENERALITES
membrure superieure

2.3. OUVRAGES METALLIQUES


.~" membrure Inférieure

.......
diagonale Les ouvrages métalliques sont réalisés par assemblage de
'\assemblage par profilés en fer ou en acier au moyen de boulons ou rivets.
boulons Ou rivets

(f,' Les principaux ouvrages sont:

- les ponts à treillis avec platelage en bois OLl chaussée en


béton,
Pont suspendu
les ponts suspendus,

les ponts de secours provisoires et démontables.

Ii ,
~ r'

1
suspentes
1

!
)
L"'--- -1 .u.{
,', ". pylon9
,.
~r1! ;'~::jh'
:.:

''" (A~ 1

Pont provisoire

Ces ouvrages sont particulièrement sensibles aux


agressions atmosphériques (corrosion) ou physiques
(chocs)
J
r
GENERALITES

balisage
chaussée 2.4. LES OUVRAGES SUBMERSIBLES
...:\~.t.
chaussée souple
La chaussée est inondée lors des crues. On distingue:

les radiers submersibles comportant ou non des


évidements (buses, dalots),

les ponts semi-submersibles.

Ces deux types d'ouvrage peuvent parfois être mis hout à bout
pour permettre le franchissement d'un oued important.

Radier La violence des crues a tendance à détériorer les protections


(en gabions par exemple) et le balisage.

balisage

L
Pont semi-submersible
~--- Les protections et le balisage doivent toujours être en
bon état pour prolonger la durée de vie de l'ouvrage et
pour garantir la sécurité des usagers.
------- ...
1".-------------------
GENERALITES

''0

gargouille
---, descente d'eau
appareil
r- d'appui
couche de roulement
3positif de retenue 2.5. LES EQUIPEMENTS
caniveal,!
trottoir
.d<" 5Z Les équipements des ponts constituent l'ensemble des
dispositions assurant la sécurité des personnes, le confort des
~~-l-l '-,
barbacane
usagers, la protection de la structure et son fonctionnement.

pile
~!rré

\
\,,-~ulée
semelle
pieux

semelle

La dégradation d'un équipement peut être le signal


d'alarme d'un désordre important de la structure
·:;.:rf'.,

ORGANISATION DES INTERVENTIONS

i
'1

Toute intervention sur un ouvrage ou ses abords immédiats


comprend les phases suivantes:
<!il

1. Préparation
'puur~rrr~G
~~/)f ,; ~ r
,

---~-
c::l _
----- 2. Mise en place des moyens

~]
:=5=:=E5
-----
~c:::=;Lc::::;:II_~
= __ __ ,~ ~~.1 . ~
_ -=:3-
-----
---
=- -=-

---=~
--
c5 ~
=:::
-<=::II~--
<=::0. _
1
il '" -.
-0~j:t~(
1IJ!/F'
.
00
-----...'-- ~"'rtl
Il
[] 3. Installation du chantier

-- ----
"I,JI!iI'
=_r= __ ~À

------
--<=-
-~-=- 4. Exécution des travaux

[J 5. Fermeture du chantier

6. Compte-rendu de l'intervention

-----
La réussite d'une organisafon.
intervention est liée à sa.bonne
---- l
ORGANISATION DES INTERVENTIONS

1. PREPARATION

Toute opération d'entretien doit être préparée avant son


démarrage, le chef de brigade doit alors:
1. Prendre connaissance des travaux à réaliser

2. Reconnaître sur le terrain les zones à traiter et la nature


~----- des interventions
--------------/~ •...

'" ~~.-O:"
. 3. Définir les besoins en matériel et fournitures
',':\. -
''\-:- c
" '-.1:- r 4. Déterminer la chronologie des interventions
r-' -

5. Prévoir les approvisionnements

,0

fi

i
[ir·
'\-

Une préparation soignée facilitera l'exécution des


travaux
1C
ORGANISATION DES INTERVENTIONS

1.1. PRENDRE CONNAISSANCE DES TRAVAUX A


REALISER

Le chef de brigade doit se faire préciser par son supéfleur


hiérarchique toutes les instructions relatives aux travaux qu'il
, :I.~ devra réaliser avec sa brigade en particulier:

- la localisation des ouvrages,

- la nature des interventions (débroussaillage, curage,


recalibrage, nettoyage, mise en place de gabions,
etc ...),

- le mode opératoire et les erreurs éventuelles à ne pas


commettre dans le cas d'interventions particulières.

1.2. RECONNAITRE SUR LE TERRAIN LES ZONES A


TRAITER ET LA NATURE DES INTERVENTIONS

Le chef de brigade doit se rendre compte sur le terrain de


6..•
. <.\
','", l'importance des travaux à réaliser et en particulier:
.~
..? ."
..•.. ., '\ estimer ou contrôler les estimations des quantités des
<0, ,,, •.. !:) ,
matériaux en fonction des besoins réels,
. "'0
,.... - .
J"'\...',

évaluer la durée des travaux,


• 0
o

~~ . '~ ~
.. . Q
J - apprécier les besoins en personnel,

'0': . juger de la difficulté de l'opération;


<II

\.

et éventuellement signaler l'évolution des


dégradations.
ORGANISATION DES INTERVENTIONS

1.3. DETERMINER LA CHRONOLOGIE DES


INTERVENTIONS

Le chef de brigade doit déterminer la chronologie des


interventions en tenant compte:
= =,-,.-,
~ ---.
r--.,
t:::j
l:::1
r--., .--, =
==
=
=
El ---- ~
r--,
r--,
,.....,
,...-.,
,---,
,.--,
r---,
r----,
r--.,
r----..
,----,
t::::)

=
fPa,~fXJfif]D~@
- du planning prévisionnel,
- des priorités fixées par son supérieur hiérarchique,
_ des particularités des interventions liées à la nature des
travaux à exécuter (matériaux ou matériels à employer,
techniques à utiliser).

lA. DEFINIR LES BESOINS EN MATERIEL ET


FOURNITURE

Le chef de brigade définit pour chaque zone à réparer:

la nature, la quantité des matériaux et fournitures,


les lieux d'approvisionnement possibles,
- les lieux de dépôts éventuels,
- les lieux de stockage aux abords du chantier,
- les besoins en outillage et matériel.

1.5. PREVOIR LES APPROVISIONNEMENTS

Le chef de brigade définit le mode et le programme


prévisionnel d'approvisionnement.

Il prend toutes les mesures nécessaires pour la constitution


des stocks sur le terrain ou à la base.
r'~'
f
l ORGANISATION DES INTERVENTIONS
i
1

2. MISE EN PLACE DES MOYENS

Pour le chef de brigade la mise en place quotidienne


comprend les tâches suivantes:

Au départ de la base
1
contrôle des moyens humains (disponibilités du personnel,
absence),

contrôle des moyens matériels (fonctionnement du


matériel, carburant, état de l'outillage et du matériel de
/ / signalisation ),
-~,
approvisionnement selon les besoins du chantier,

vérification des règles de sécurité pour le transport du


personnel et du matériel.
A l'arrivée sur le chantier
t
~. - définition des limites du chantier,
~
- explication des travaux à réaliser en précisant les
r éventuelles de certaines
particula~ités techniques
!' InterventIOns,
f'
i - répartition des tâches,
~
1

[,

r.:
t affectation de l'outillage,
1

i~ rappel des consignes de sécurité.


r-
l'''.
"

f Les moyens mis en place doivent être suffisants pour une


r
i
bonne exécution des travaux
F
r
[ ORGANISATION DES INTERVENTIONS
i

2. MISE EN PLACE DES MOYENS

Pour le chef de brigade la mise en place quotidienne


comprend les tâches suivantes:

Au départ de la base
1
contrôle des moyens humains (disponibilités du personnel,
absence),

contrôle des moyens matériels (fonctionnement du


matériel, carburant, état de l'outillage et du matériel de
/ / signalisation ),

approvisionnement selon les besoins du chantier,

- vérification des règles de sécurité pour le transport du


personnel et du matériel.
A l'arrivée sur le chantier

- définition des limites du chantier,

- explication des travaux à réaliser en précisant les


particula~ités techniques éventuelles de certaines
InterventIOns,

- répartition des tâches,


~
/;
f - affectation de l'outillage,
1
l:

1
!<\ - rappel des consignes de sécurité.
~
i
1.

Les moyens mis en place doivent être suffisants pour une


1 bonne exécution des travaux
1

f
r ORGANISATION DES INTERVENTIONS

3. INSTALLATION DU CHANTIER

~ L'installation du chantier est la première opération qui doit


être effectuée à l'arrivée sur le terrain.
t··
É;

Les règles de sécurité vis-à-vis des usagers et du personnel de


la brigade d'intervention doivent être respectées et en
particulier:

mise en place d'une signalisation de chantier suffisante,

port de baudrier rétro réfléchissant pour le personnel.

-,.,. ..~ ~~
!:

...•. ..--- ~
"
....

1;'
10

_ .. ,-~.'
.---"" [F~
.------ F
ï:

-_/ ~.
fi
l'

i'
>
1:
j.,L

..

!~
L
r

ffl

ri

,
~
,
.

i
f.'.
1

1 Priorité à la sécurité 1

?/1
ORGANISATION DES INTERVENTIONS

~~ o
~
[1

~ o~
~
OOG
OO~
~ ~
~. ~
OOG
~ ~
OO~
~
-W!Il o
20
0- ~~~~
~
OO~
o
" 1--~--1/'
A
o
~
~A
//
1

A Chantier sur route


Il
ou sur pont
à
Il o
~:~ ~:' 1 Chantier sur route
A g ~'_'' , ou sur pont

/~I--;A-I"Ag - -J'i lIJ~1 u n_


u
o
OG / / -
rY;V7J>"iTl'~~"
1 - 0
: _ ;----

'- 0
" le camion protége
m1~
/'
les ouvriers
~
~-1QQ.

~ ---1QQ

~
~ ~ __200
ijV~ 200

~
~
ORGANISATION DES INTERVENTIONS
OOG \'!f'

oo~ -----
1
(OS) !'
f
OOG

0
~~
oOG
~ v~ v~
~ ~ ~
~
OO~
~
~

~
~
. ---ri 1Il
0- ~~t- ~

~
00~
" I __ ~_-t·/
A
o
~
~A
A Chantier sur route //
Il
ou sur pont
A. ~:Tr.y, Chantier sur route
Il
!i;i' ou sur pont
A
~-.? ~~'?i~:;t 0
/c!J~ -,
,/"\ - -~~-I"
U Ae
o
OG- -- / / - ~/~
l' - -
[Ij~~ ...,0
.,.....
,' "-
. -------
......
le camion protége
/'
1IJ1~ les ouvriers
~
100

~ -----1Q9

[J ~ 200
200
~V o
~
r r
~.

ORGANISATION DES INTERVENTIONS

,
1

r
4. EXECUTION DES TRAVAUX

Les actions les plus fréquentes de l'équipe d'entretien seront:

- le nettoyage,

- le débroussaillage,
,
~~
le recalibrage,
~~
le curage du dispositif de drainage,
~ =-~- ~l

'--L
_-----==0'>
- le renforcement des protections,

l'e~treti~n du. dispositif


petites reparatlOns), de retenue (mise en peinture,

_ des répar~tions localisées des ouvrages en béton ou en


maçonnene.

Au chapitre suivant sont décrites les dégradations


habituellement rencontrées, les causes probables et l'action
d'entretien à entreprendre.

Les dégradations doivent être réparées à temps.

Si elles sont négligées, les dommages qui en résultent


nécessiteront généralement de grosses réparations ou
même pourront entraîner la ruine de l'ouvrage
;.:;

ORGANISATION DES INTERVENTIONS

5. FERMETURE DU CHANTIER

La fermeture du chantier est la dernière opération qui doit


être réalisée en fin de journée ou à la fin d'une intervention.

Elle comprend les tâches suivantes:

_ vérification de la propreté des lieux (en particulier sur la


chaussée, sur les accotements et sous l'ouvrage),

nettoyage de l'outillage,

récupération du matériel et des matériaux en excédent,

enlèvement de la signalisation en cas de fin de chantier,

- mise en place de signalisation nocturne en cas de fermeture


provisoire du chantier.

~
j

1 Priorité à la sécurité 1
;~:

ORGANISATION DES INTERVENTIONS

!!::., '..
./
,1 ,
6. COMPTE RENDU DE L'INTERVENTION
' .. , '.
",.' '1/ .- 0 Il\.f Pur
", {; P 4,1.

'" ",y~
. l'' . «.
"',1// (-l'Sa. 0",
":'.-'.,~IV,.( j .' En fin de chantier, doivent être enregistrés:

/:." 1./ /:::..--..~>< ,


.'-. la nature de l'intervention (description détaillée),
))J / '.. /

"-/ les matériaux et les quantités mises en oeuvre,


\:.
- la durée du chantier,
,/

le personnel et le matériel employés.

Toute anomalie ou problème rencontré lors de j'exécution


des travaux doit être mentionnée.
.-/.
~.---.... ~~..==~'f/ W~~
~.~
--=:;r:.n-:-:--":-:::~

;r

Le compte rendu d'une intervention sur un ouvrage est


essentiel: il permet de suivre éventuellement l'évolution
du comportement de la structure
DEGRADATIONS - REPARATIONS

Le présent chapitre décrit les dégradations habituellement


rencontrées, les causes probables et l'action d'entretien
convenable. En outre, les conséquences du défaut d'entretien
sont annoncées.

Seront traitées:

1. les abords des ouvrages


2. les équipements
3. les ouvrages submersibles

~~r-
~-------::, 4. les ouvrages en maçonnerie
.' tL
~ 5. les ouvrages en béton
6. les ouvrages métalliques
\_~~ ~ )~
~---- ~ ~ /

La réparation d'une dégradation nécessite un diagnostic


préalable c'est-à-dire la connaissance des causes

l/1
i>-.~ DEGRADATIONS - REPARATIONS
~ .•... ~, .....
'///
'-<~

--. /;
-<"" / /

~~~'~>-;1'

"', ~--...>/ LES ABORDS DES OUVRAGES


) ~- 1.
\",,"( (
1.1. LES BERGES

Dégradation
~\' Berges érodées

Causes
L'érosion est provoquée par un courant trop rapide et un
manque de protection.

Conséquences
17;-~ Affouillements du pied du remblai et des fondations de
l'ouvrage.
--- - ""'-,y
}>1
'-;0;r;M - -
\t1 _ " l
':"~-,.
C '-"---:>'
.'
-::::::::--._7·!f>.l.~
~"':
_
' ..
-~ '~.$_
-, . /. ,r"
~~""--':::::"-~~:"'>
. __

---....:.~.~"
-C.Y
.. /-/
Risque d'affaissement

Réparation
des appuis.

",,-------------
-~.'" ~-
Recalibrage du lit
~-. ,.-'-----.
Mise en place :
d'enrochements:
- préparer une zone d'assise horizontale,
placer les plus gros blocs dans les couches inférieures,
_ continuer par couches successives jusqu'à rétablir à
peu près la forme initiale de la berge
l de gabions :
'- - préparer une assise horizontale,
assembler le gabion central puis les gabions voisins,
remplir le gabion central puis les gabions voisins avec
des pierres convenables en couches nécessaires,
_ combler les vides avec des pierres plus petites,
prendre soin que les angles soient bien remplis sans
déformation du gabion .

. ,
DEGRADATIONS - REPARATIONS

1.2. LE LIT

JTI~::--~
· ..
~"3
8,--
.•....
a) Dégradation

Affouillement des appuis, à l'aval des ouvrages ou sous la


u"--)....
-àb
.' V'~'''tJtW~
:;"1:{0, o.o;;:yo··o·
.o·Q" O' oCP'
totalité de l'ouvrage.

Cause
Mise en vitesse de l'écoulement et manque de protection.

Conséquences
Affaissement de l'ouvrage. Risque de ruine.

Réparation

Affouillement des appuis :


* Enrochements

placer les pierres d'enrochements en couches dans


l'excavation en commençant avec les pierres les plus
petites dans la couche inférieure,
remplir les vides entre les pierres avec des pierres plus
petites,
disposer les pierres les plus lourdes sur la couche
supérieure en ayant une surface aussi régulière que
possible.
o * Gabions

disposer les gabions autour de la fondation en évitant de


réduire le débouché hydraulique,
les remplir de pierres comme indiqué page précédente.
DEGRADATIONS - REPARATIONS

,\.

,jE!!,

Affouillement à l'aval des ouvrages:

* Enrochements

remplir la zone affouillée de pierres de 30 cm minimum,


étendre l'enrochement au-delà de la zone affouillée,
bétonnage des joints en saison sèche (béton à 1 de
ciment pour 4 de sable et 8 de gravier),

* Gabions

a.i~;fj préparer une assise horizontale,


disposer des gabions plats au niveau inférieur, les remplir
de pierres comme indiqué précédemment,
empiler des gabions de manière à atteindre le niveau
ini tial.

8 R ------8- ... u._··· ....-..


Affouillement généralisé sous ouvrage:
_~-
~~
~_~_~_
' '.
.. ~--\"
\ \
""_~-,
,'\
~-':01~,~~.,~~>-:
\ ','. '. ~ '\
.•..•-
\
- creuser une tranchée à l'aval de l'ouvrage, y disposer des
gabions de manière à créer un parafouille,
\ \\' \ -' '\. \ ' ...

mettre en place des enrochements de 30 cm de diamètre


minimum sous la totalité de l'ouvrage de manière à couvrir
les fondations des piédroits,

bétonnage des joints comme indiqué ci-dessus.

1:
~-B.- DEGRADATIONS - REPARATIONS
.~ , ·f J. ;- - ," .1 -[1
.~.~t...
- '._<_",\~.",,~ "- 1
~..
..
/// >-=r--r--
1
::- / :;::---
-
/ -;(/ 0'"
,/

b) Dégradation

Envasement, ensablement, obstruction par des débris.

Cause

pente hydraulique trop faible,


. ~", végétation et débris entraînés par l'eau bloqués dans
..
fL
f'

.__B-
"4-

-.~

. , •..<:,-;•. -- ..
\ '
l, ,l.
"'l'···· l'ouvrage,
T -- ••••. --~ _ ~_~ '1:-"'-
~.l
_u _ - --- cote de l'ouvrage trop basse.

Conséquences

réduction de la section et du débit,


accumulation ou stagnation d'eau à l'amont de la chaussée,
submersion éventuelle du remblai,
l"

1ft,
- la route risque d'être emportée.

~-
Réparation

- nettoyage, curage, recalibrage,


les dépôts retirés doivent être étalés à l'aval des ouvrages,
- dans le cas où la hauteur libre sous ouvrage est insuffisante
pour permettre un travail efficace on peut envisager de
nettoyer ces ouvrages en tirant un câble Oll line corde
passée dans l'ouvrage sur laquelle est accroché un seau.
DEGRADATIONS - REPARATIONS

c) Dégradation

Végétation abondante.

--- --
.. Cause
--'"1---
,.0 .. _.

Faible vitesse d'écoulement, stagnation d'eau, défaut


d'entretien.

Conséquences

Risque d'obstruction de l'ouvrage par des débris végétaux.


-"'r---
Réparation

'\0,
Débroussaillage.

\ .

.~
i

. DEGRADATIONS-REPARATIONS

~---rJ---r-----r-r1-
.,--==-
~,:;:----===-=-~. -
:-81'1'
~'
~,~ ~
.."
...!II~II::::::::
13. LES TALUS

~, .. ' l" ~'I~II~I:-,~"C


~' ,-~~,;:::; I.:---~:
", ' ..,',
.--f':.~-"'" ,,:;::-;;~I~'~: a) Dégradation
Il
-
'..___ _~o " ••.• , ,

Erosion localisée des talus


~'--; ~~ '--

'\. \., '\ \


~'~,,\t~~J
Cause
"'.,~,
~,.:\
" \ ", \ 'q ',"'-
Absence de dispositif de descente d'eau
. .-.r'~
\1. • ''( • '. •••'"
O' ,.'-9'"~. 0 ...."q '\," ~,.,: ",-, -)
';1''-
"'4. " "" ~
Conséquences
" • ",,--
" '~"'le,
? ' l> "0 <:cr;..
~~
C'~,. ,
" '0 ~.~
réduction de la largeur de plate-forme aux entrées de
~è """'-" '-. .,.p'r?"
~ l'ouvrage,
"'~.').~,,-;;;9-:
" ~ '-'l.5l. ~,
Ù.èS~· !?""
"

risque de déchaussement des fondations de l'ouvrage ou


des murs de tête.

Réparation

- recharger et reprofiler le talus après avoir repéré le point


bas de la chaussée,

créer un bourrelet en béton de manière à canaliser les eaux


de ruissellement,

creuser une tranchée le long du talus,

placer des éléments préfabriqués en réglant les joints selon


la pente et le niveau requis, le bord du niveau ne doit pas
c,
dépasser la surface de l'accotement,
~,

.) - aménager l'exutoire à l'aval par création d'un fossé de


.},
...-''\.,
, " ''''\ manière à éloigner les écoulements de l'ouvrage .
)

~'
(

\
T

__ ~
Jil
_ , ru --~I
11_---,:!--=====-~ ....
_--::----
_'cc=::"--
. :1' W '---m-----jj-:1~.
~I ~-~

~.-?li0@~·.~
~!F:·.-.-::::tl-·
l' ~- 0- ~o

0
.

::::---
_

'0," '

.
..-.jl
al::::;:::,U

o'
1 DEGRADATIONS - REPARATIONS

o =-~--.-
o. ri: e.r.B(I'.·~i::.----·
,."
.'
.0 _~~ , ----.-:::::::+1::-
~ --
.00· --o.·'~: •
0 1
.,0

'.
; '.
.

0
1

b) Dégradation
'\.0
. \\ 1

'o' \ Erosion des 1/4 de cône d'un ouvrage


"0 t'\

Cause

Absence de perrés de protection du talus


~-'~ ~.~~~
o .~_ ~'\. '. '\.: 0'\
'7 ~ Conséquences
r ~'- _,,)
~ - fuite du remblai à l'arrière des ouvrages,

- réduction de la largeur de chaussée à l'entrée des ouvrages.

Réparation

- recharger le talus,

compacter le talus à la forme souhaitée (pente 1/1,5),

__
~r
~~- l ~.-- 1 JI
JI -~-~UI'o
_---1Id--"""---===--=--
.0. iJ::_~r
---:~I•..

1~ll~!I~,~~II~I~
- ' .1- --~ld_Jil:>~~-oo
.----~.,
~ ~ __ ~L

- placer les pierres sur une couche en partant du bas avec les
pierres les plus grosses et en les serrant les unes aux autres.
Les pierres les plus grosses doivent être enterrées plus
profondément de sorte que la surface extérieure soit

~;~\~$~~17
___ 0d/-~"\ '. \ \ \ ' \ C '
:'
1
i'~ ·1
régulière. Les pierres doivent être tenues par le sol et non
par les voisines,

humidifier les pierres le plus complètement possible,


/-

~-»0' - jointoyer les espaces entre les pierres avec un mortier à 1


..~'\
de ciment pour 3 de sable,

balayer la surface avec un balai dur,


.:>
»

':~ protéger l'ouvrage contre le soleil et le maintenir humide.


1

DEGRADATIONS - REPARATIONS

-)
. 2. L'EVACUATION DES EAUX

a) Dégradation

Accumulation de saletés, de terre sur la chaussée.

Cause

Défaut d'entretien, dispositif d'évacuation insuffisant ou mal


placé.

Conséquences

chaussée glissante en cas de pluie,

- flaques d'eau sur le tablier.

Réparation

- nettoyer et dégager les bordures de trottoir,

- réaménager le fil d'eau,

- déboucher les gargouilles.

')
DEGRADATIONS - REPARATIONS

b) Dégradations

V égétation, terre bouchant les barbacanes.


Cause

Défaut d'entretien

Conséquences

_ risque de déformation voire de ruine de l'ouvrage sous


l'effet de la poussée de l'eau.

Réparation

Nettoyer et dégager les barbacanes de manière à permettre


l'évacuation des eaux de ruissellement.
d
Dans le cas de végétation poussant dans les barbacanes, on se
reportera à la page 23 du présent guide.
DEGRADATIONS - REPARATIONS

3. LES EQUIPEMENTS

3.1. DISPOSITIF DE RETENUE


• 1,-
"'l~"'p' '//
1 /
a) Dégradations

Absence de revêtement anticorrosion (dispositif de retenue


métallique ).
Cause

Défaut d'entretien.

Conséquences

- mauvais aspect de l'ouvrage,

risque de corrosion des éléments horizontaux (lisses) ou


verticaux (montants) du dispositif de retenue.

Réparation

- gratter et poncer les parties où le revêtement est décollé ou


désagrégé,

- nettoyer,

appliquer des couches de peinture.


r
"

DEGRADATIONS - REPARATIONS

3. LES EQUIPEMENTS

3.1. DISPOSITIF DE RETENUE


i
,
1
1,-
/

"F1~""p' /
1 /
a) Dégradations

Absence de revêtement anticorrosion (dispositif de retenue


métallique ).

Cause

Défaut d'entretien.

Conséquences

- mauvais aspect de l'ouvrage,

risque de corrosion des éléments horizontaux (lisses) ou


verticaux (montants) du dispositif de retenue.

Réparation

- gratter et poncer les parties où le revêtement est décollé ou


désagrégé,

- nettoyer,

appliquer des couches de peinture.


___ ~ __ ~._U~ ~"""""""'_-----'I ~_
, DEGRADATIONS - REPARATIONS

b) Dégradations

Absence, ou décollement de l'enduit des parapets ou potelets


en béton, en maçonneries, ou en parpaings.
Cause

Défaut d'entretien.

Conséquence

- risque d'infiltration d'eau,

mauvais aspect de l'ouvrage.

Réparation

- piquer l'enduit décollé,

- humidifier,

- appliquer un enduit à 1 de ciment pour 3 de sable,


lisser à la taloche.

1
DEGRADATIONS - REPARATIONS

b) Dégradation

Déformation ou disparition d'éléments métalliques du


dispositif de retenue.
// ' Cause
~>// Choc de véhicule - Vandalisme.
1

./ //~//'
Conséquence
//"//////
//
1

Absence de sécurité vis-à-vis des usagers,

:1 Réparation
Reconstitution du dispositif de retenue après vérification de
l'absence de déformatIon importante de la structure.

Les éléments déformés ou disparus sont remplacés à


l'identique (soudés ou boulonnés) puis mis en peinture.

c) Dégradation

Désolidarisation des maçonneries d'un parapet.


Cause
Choc de véhicule.

Conséquence
Absence de sécurité vis-à-vis des usagers.

Réparation
enlever les maçonneries désolidarisées,
4P

//:
// 1
//.//1
- dégarnir les joints correspondants,
sceller les pIerres avec un mortier à 1 de ciment pour 3 de
sable,
- enduire les faces (éventuellement).
r

1
DEGRADATIONS - REPARATIONS
,
---/

3.2. TROTIOIRS

a) Dégradations

Présence de végétation le long des bordures ou sur les


trottoirs.

..
" ~""
Cause

Défaut d'entretien.

Conséquences
,
"'
- "".:) Risque de désorganisation de la structure.
~
Réparation

Enlever la végétation.

o b) Dégradation

o Ensablement et dépôts divers le long des bordures ou dans les


réservations des trottoirs.

Cause

Défaut d'entretien.

Conséquence

Surcharge de l'ouvrage ou perturbation de l'écoulement.

Réparation

Nettoyage.
r DEGRADATIONS - REPARATIONS

,-;;::--

----. c) Dégradation

/ Défaut d'alignement des bordures de trottoir.

1
//
1
Causé

Choc de véhicules.

Conséquence

Insécurité pour les usagers.

ATfENTION : les défauts d'alignements des bordures


peuvent être le signe d'une dilatation contrariée ou d'une
déformation de la structure dans ce cas, en référer à son
supérieur hiérarchique avant intervention.

d) Dégradation

Rupture des dallettes de trottoirs.


Cause

Passage d'une charge trop lourde.

Conséquences

- risque de rupture des réseaux sous les dallettes,


- risque d'accldent pour les piétons.

Réparation

prévenir les concessionnaires de réseaux sous trottoir,


enlever la dallette cassée,
nettoyer les zones d'appui,
- mettre en place une nouvelle dallette préfabriquée en
béton armé.
r

DEGRADATIONS - REPARATIONS
1

3.3. CORNICHES

a) Dégradation

Défaut d'alignement ou de nivellement.

Cause

Déformation probable de la structure.

Conséquence

Risque de ruine de l'ouvrage.

-- Réparation

Aviser son supérieur hiérarchique.

b) Dégradation

Absence d'étanchéité entre les éléments de corniches


préfabriquées.
Cause

Absence d'origine ou vieillissement du matériau de


jointoiement.

Conséquence

Cheminement de l'eau - risque de corrosion des armatures -


coulures sur la tranche du tablier.

Réparation

Grattage et enlèvement du matériau initial puis bourrage du


joint avec un mortier de ciment.
DEGRADATIONS - REPARATIONS

3.4. JOINT DE CHAUSSEE

L
;~o/
,,/ //
a) Dégradation

Blocage.
Cause

Présence anormale de matériaux dans le joint et au-dessous.

Conséquence

Mise en butée du tablier.

Réparation

Nettoyage.

b) Dégradation

Mauvaise fixation des joints métalliques.


Cause

Soudure défaillante ou fixation dévissée.

Conséquence

Vibration transmise à la structure.

Réparation

Remettre en état le dispositif.


Il

Il r DEGRADATIONS - REPARATIONS

3.5. APPAREILS D'APPUI

Présence anormale de matériaux sur les zones d'appui.

Cause

Défaut d'entretien.

Conséquence

Poinçonnement du tablier. Blocage des appareils d'appui.

Réparation

Nettoyage. Enlèvement des matériaux.

b) Dégradation

Blocage des rotules ou des rouleaux des appareils d'appui


métalliques.
Cause

Défaut d'entretien. Absence de graissage.

Conséquence
--------- Blocage des déformations du tablier.

Réparation

Graissage.
-~-~'------------
DEGRADATIONS - REPARATIONS

c) Dégradation

Cheminement des appareils d'appui glissants.

Cause

Mauvais calage initial.

Conséquence

Risque de chute du tablier.

Réparation

AVISER SON SUPERIEUR HIERARCHIQUE


DEGRADATIONS - REPARATIONS

4. LES OUVRAGES SUBMERSIBLES


il
4.1. LES ABORDS
1

a) Dégradations
1

Chaussée recouverte de sable et de graviers.


1

1
-" Cause
. -:t
1
Déplacement naturel des matériaux du lit de la rivière par
l'action du courant (charriage).
: 1
Conséquence
1
Les abords de la chaussée ne sont plus visibles et les véhicules
risquent de s'enliser dans les matériaux meubles.
!
-;7 _ -:;::. _
1

..
J
{l',7 /.,,~
1'Y, ., __ .... ~, .'
1 1.,
Réparation
1
Enlever les dépôts, la surface doit être dégagée de tous
matériaux.
1
1

,A}'/>\ j' . ,.,


b) Dégradations
111111111
~---- /'" .' . '" - /
.• Jl1/'
" <......-----ff1~J
: ;••.•' •• ' ••.. /' ,///~ . "'<:%<
~ 0,., Affouillements ou destruction des gabions de protection
•. " .. o~·· '" '
, . ' .. LV/' . /~". -fJikff1F~·-' .~,~. '0.:_ Cause
• >/.
!" >~>,,\-\'
(O T'J
\ \
~..ç.i~: " _,"!~iffJ;r
G ~ #/JtWP~
i*i;1J',,_..,.("-v~~
r.1:i,'J~~?
Vitesse d'écoulement important et hauteur de chute à l'aval.
/}I}~Jf:];/0T4~;)"&>"&.~
..
, ~~ Ç"i'>-M:e.;!,;~:;.''''~'''''' Conséquence
.. " "~';?t«:t1tfl:>'~' Risque de ruine de l'ouvrage.
;'
~
Réparation
- remplacement des gabions éventrés,
- mise en place de gabions supplémentaire en gradins.
DEGRADATIONS - REPARATIONS

4.2. L'OUVRAGE

a) Dégradation

Fissures et trous dans la chaussée.

Cause

Affouillements et tassements qUI ont entraîné des


mouvements de la dalle.

Formation de trous par effritement sous le passage des


véhicules.

Conséquences

Accentuation de la désorganisation à la prochaine


submersion.

Réparation

Colmatage des fissures et des trous en surface.

b) Dégradation

Balises manquantes ou endommagées.

Cause
Accident, effet des crues.

''--,,-,",,-

/'
,"-.
-"",~,,- ~~ - •....•.. Conséquence
Lorsque la chaussée est submergée les bords ne sont plus
visibles; les véhicules peuvent alors quitter l'ouvrage et
basculer dans l'eau profonde.
'-

Réparation
Remplacer les balises.
r
1
DEGRADATIONS - REPARATIONS

a .,

5. LES OUVRAGES EN MACONNERIE

5.1. LES ABORDS

a) Dégradations

Dégradations dans la maçonnerie.


• Cause
OUI
non Défaut d'entretien

Conséquence
périodique.

Altérations des joints dues à des efforts engendrés par les


racines de certaines plantes.

Réparation
L'arrachage est dans certains cas à éviter en raison du risque
de désolidarisation des pierres.
Les arbustes doivent plutôt être sectionnés à la base.
L'injection de produits appropriés permettra d'éviter ta
repousse.
\
b) Dégradations

Défaut d'alignement des parapets.


Cause
.-/~
.
Déformation de la structure .
/'/

Conséquence
Risque de rupture de la voûte.

Réparation

AVISER SON SUPERIEUR HIERARCHIQUE.


Il .

l.
il
i
r
1
1
DEGRADATIONS - REPARATIONS
1

5.2. LES MACON NE RIES

a) Dégradations

Trace d'humidité.

Cause
Système de drainage inefficace.

Conséquence
Délavement des joints.
Risque de désolidarisation des maçonneries.

Réparation
- débouchage des barbacanes ou des gargouilles en évitant
de provoquer la fuite du remblai,
- nettoyage des abouts de l'ouvrage pour permettre
l'évacuation des eaux.

b) Dégradations

Défaut de jointoiement des pierres.

Cause
AJtération du matériau du joint due à l'action de l'eau.

Conséquence
Risque de désolidarisation des maçonneries.

Réparation
mortier
••.•7.
- .",I~ .:;."oIl dégarnissage sur du
décomposé joint par deélimination
une profondeur 5 cm, du
~ lavage des joints dégarnis,
- bourrage des joints au mortier de ciment,
- lissage à la truelle.
r DEGRADATIONS - REPARATIONS
1

--.~~ ~~~-~ __~,'-;";f:;='_=;C:;_=_~~f=-


•• ~_~:<:~ .. =-;--,-I!-,.-,--,--r ,',-.-_,_-,_-_-,.-_".--,:r--~,
==._= 1-- c) Dégradation
Li lÙ~_
::>-~"""
-. " ,,~- " , -~~
' -,-~~_f__'__.:::_.:..x:
~1;',"~ ~ Maçonnerie localement désolidarisée.
,r'/ ;:-'i'- r i:r--:
~, ./' .. >
~
~'~,
,1 ~~~:t<.
C~:---:- ..-J.j 'Y..
J

,0" c-
Cause

~~~~~
'V • , M"/-c~__ =-- ' - . ',.'~ (.)-
-,'
10

-:Jl / ~hoc de véhicules, ou altération des joints et chutes des


O,().0
C3Q 00 ~':'~~~~
93: _ '_ -,'_ ~ ~/
'0 ~'l\ ~c'
pierres.

Conséquence
,~3/." -r"-'Ô9r5 ". __//

/' //
,~--:'"
' "'"'/-:_
/Y" ~~IJfI'

Risque de fuite du matériau de remblai.


'<,('----------
/
Réparation

- enlever le mortier restant,


- receller la ou les pierres manquantes.

d) Dégradation

Fissure ou fracture des maçonneries.

Cause

Déformation de la structure (tassement, affouillement, etc ...).

J Conséquence

Risque de ruine de l'ouvrage.

Réparation

- mettre en place un témoin au plâtre de part et d'autre de la


fissure,
- graver la date du jour de l'opération.
DEGRADATIONS - REPARATIONS
"
ï •

,J

o
6. LES OUVRAGES EN BETON

6.1. LES ABORDS

a) Dégradations

Présence de matériaux et détritus divers sur les appuis (piles


et culées).

Cause

Défaut d'entretien.

Conséquence

Risque d'accumulation d'eau. Risque de poinçonnement du


tablier.
o
Réparation

Nettoyage.

b) Dégradations
,,'J,
Coulures sur le tablier.

Cause
\ Gargouilles trop courtes.

Conséquence
Délavement du béton, corrosion des armatures.

Réparation
Prolonger les gargouilles de façon à ce qu'elle débordent de
l'intrados du tablier.
r
DEGRADATIONS - REPARATIONS

i
f

r
1
c) Dégradation
Corrosion des poutrelles enrobées.
Cause

L ,~ Défaut de protection

Conséquences

Propagation de la corrosion

Réparation

- B"rossage des zones corrodées,


- mise en peinture.

d) Dégradation

Décollement localisé de l'enduit de la sous-face des tabliers à


poutrelles enrobées.
Cause

Appauvrissement du liant, vibrations du tablier, etc ...

Conséquence

_Risque de corrosion des poutrelles.

Réparation

_ Reprise de l'enduit avec un mortier à 1 de ciment pour 3 de


sable,
_ lissage à la taloche.
--~
~
DEGRADATIONS - REPARATIONS

7. LES OUVRAGES METALLIQUES

a) Le platelage en bois

Dégradation

Rupture de certains éléments.


Cause

Pourrissement du bois.
r

Conséquence
\-

Trou dans la chaussée.

Réparation

- Reconstitution du platelage par remplacement des


madriers rompus,
- reprise du revêtement.

b) La poutraison métallique

Dégradation
Accumulation de matériau dans les poutres.

Cause
Défaut d'entretien

Conséquence
- accumulation d'eau, de végétaux,
- risque de corrosion.

Réparation
Nettoyage.
1 RECHERCHER - AVERTIR
1 ----======= _

1
o r
1

Le présent chapitre a pour but de sensibiliser l'équipe


1

d'intervention aux dégradations même mineures pouvant


entraîner des désordres importants voire la ruine des
Il
ouvrages.

Aviser le supérieur hiérarchique pour toute dégradation


constatée

89
RECHERCHER - AVERTIR

LES ACCES

Rechercher :

- inégalités du revêtement de la chaussée,

tassement différentiel, spécialement aux joints entre les


accès et le pont,

_ culées
mauvaiset drainage (manque
les murs en aile), de pente, érosion derrière les

accotements (usure, érosion, affaissement),

/~ talus (érosion, glissement),


é:/'/
.,,/ glissières de sécurité endommagées ou manquantes,
/
.(
,.. envahissement par la végétation.
7 ~
L:..

/\;~\ 'L
JO.
v è>

"~
,.

1)
RECHERCHER - AVERTIR

J. LES ACCES

Rechercher:

- inégalités du revêtement de la chaussée,

_ tassement différentiel, spécialement aux joints entre les


accès et le pont,

_ culées
mauvaiset drainage (manque
les murs en aile), de pente, érosion derrière les

accotements (usure, érosion, affaissement),

talus (érosion, glissement),

glissières de sécurité endommagées ou manquantes,


/
(
/ envahissement par la végétation.
/
L:..

/~~\
'L
JO.
~ 'e>

..~
Q.
1 RECHERCHER - AVERTH{

2. COURS D'EAU

Rechercher:

accumulation de débris et de déchets, ou végétation gênant


l'écoulement,

érosion et affouillements autour des piles, des culées ou des


murs en aile,

- érosion des berges,

- risque de contournement de l'ouvrage par le cours d'eau


lors des crues,

- formation de dépôt de sable ou de gravier.

.. ~-:>
'>-

-
T
1

1
,
,
RECHERCHER - AVERTIR
i.
1

50
3. SIGNALISATION DE L'OUVRAGE

'l~ Rechercher:
----- ..
~'- "-
"-~. l'absence de signalisation avancée (pont étroit, charge
limite, vitesse limitée),

- le man~ue de visibilité des réflecteurs ou des bornes


matérialisant les éléments du pont.
1
i
1 -------
RECHERCHER - AVERTIR
i
1

4. EQUIPEMENTS

4.1. DISPOSITIF DE RETENUE

Rechercher:

insécurité, panneaux manquants,

dégradations dues au manque d'entretien (revêtement


anticorrosion),
/
/
fixations desserrées,

déformations et dégradations dues au trafic,

- déformations dues à la structure (défaut d'alignement en


plan ou en nivellement),

- déformations localisées (dilatation contrariée),

détérioration de l'ancrage dans la structure,

- défaut d'étanchéité.
RECHERCHER - AVERTIR

4.2. LES TROTTOIRS ET LES BORDURES

a) Les trottoirs

Rechercher:

- affaissements (rupture des dallettes, enfoncement du


remblai,
//~
- fissuration, décollement des revêtements des trottoirs,

végétation.

b) Les bordures

Rechercher:

- défaut d'alignement en plan et en nivellement (chocs de


véhicule, dilatation contrariée, déformation de la
structure ),

diminution de la hauteur à la suite des rechargements


successifs du revêtement.
l'
t-
!
1

RECHERCHER - AVERTIR

4.3. LES COR.NICHES

Rechercher:

- le défauts géométriques (alignement, nivellement),

- la corrosion des armatures de liaison.

4.4. LES JOINTS DE CHAUSSEE

Rechercher:

anomalies d'ouverture du joint (blocage ou ouverture


excessive ),

défaut d'étanchéité du joint,

défaut de fixation,

- usure du joint.
4.5. LES APPAREILS D'APPUI

Rechercher :

encombrement des appuis (matériau et détritus),

blocage (rotation, glissement),

- mise en butée du tablier contre les culées,

déformations excessives des élastomères,

déplacements excessifs (cheminement, inclinaison des


pendules).
RECHERCHER - A VERTII{

4.6. LES CHAUSSEES

Rechercher:

- les fissures du revêtement,

- les déformations (affaissement, tassements),

.
~
~~/' - les cavités,

- les ruptures.
. // Ii /?' ;A

~~1~~~1.
~./ //'~ -_-~// ./ ""/ 0 /C> 4.7. L'ETANCHEITE

/"-"'~.'~ ---.......
~~<~
'-~~-."----".~'

.<///?
. -/<:<_.- .... /

;
~
~~ .~'~
Rechercher:

</->:;?~ les traces d'humidité,


':.:>
, /' -~
//
></'
~

/ cheminements des infiltrations d'eau.


<-.-

// /- /
4.8. LE DISPOSITIF D'EVACUATION DES EAUX

/ //
//
// .'

Rechercher:

- barbacanes
le mauvais bouchées,
fonctionnement
caniveaux
des encombrés
éléments ...),
Ü;~argollilles ou

- l'absence de descente d'eau,

- l'absence de perrés,

- l'inadaptation des dispositifs (gargouilles trop courtes),


r
! -------
RECHERCHlm - AVERTlH
1

5. LES OUVRAGES SUBMERSIBLES


~/- /~-
~/ Rechercher:
/./ /;;///
- l'absence de signalisation,
? ///
" -',' -/<' l'absence de dispositif de balisage,
_~
"-U_
,'~
~,L_
-,-:>--
--..'
,ai\\-
~Jty;;f /
/~. ~/~
..,.///,/
/ -;:///
'\.' ',' ~ t'. - - la possibilité de contournement de l'ouvrage par j'oued lors
des crues,
~ ~~,.'~ ~ ,~
~~~~~~g
~À?~ ~ ~~' ,,'
~'2;~'
/
~ ,.",'V
/~/ ' ,1 /
-,
les dépôts excessifs sur la chaussée (sable, graviers),

-~'
,, 'n'~::>'
,---
~-;:~
..,. ~:2r-~~ ~-",." - ~~~": .
' ..\'..~~
".~,{
.' ',
_____
"'r-~~
___ U.,.""'--..'
~
"'-'YTt~
~/
,'~'

','
N'~~-~,~-
(,.K-, ~~._"
'.::::
~"
' g",--
»"'''''''-~- '=\"' ~' 0,""" ~ ' " '
- les.affouillements

l'usure des protections


à l'aval des ouvrages,

en gahions (gabions éventrés),


• -S';;'';iI1'-->,
/' '~~~~r ....,,' ""',~"""'"
-r:«1.'\
""-..:G' -

~0.,:,~·~~~
/~",.n'
:;~~, '_,' ,. n,,,'~' ''
- l'usure de la chaussée.

4-6:.r;Jjf ,<, ~ - - ", <.,--'


\ -••..--,' ...p-:;.'
~!".,.;..rd.J"(" \,.'- ",- ..,-', ~
;(;~tf"#; -,' -
i
r RECHERCHER-AVERTIR

6. LES PONTS EN MACONNERIES

Rechercher:
~---
- les zones d'accumulation et les défauts d'évacuation des
eaux,

- les défauts de jointoiement,

les effritements, les descellements ou le déchaussement des


-- ~ -~ .....•

pIerres,
._ .. _ V 1
- les défauts d'alignement du parapet,
_____
A .---------- - les défauts de verticalité des murs,
~- /-----:;;..:_:.,.:.::y:::::::- - - ~.
../
...~./>=-----.-
.-/ \..('(//,
"'\
(-
..-~ //- .---_.
':l
- les bombements, les gonflements et les décrochements des
'L parements ou des arches,

les décollements des structures,

~--
les fissures,
----------...
i
! les fractures.
"r'
[
1

r RECHERCHER - AVERTIR

7. LES PONTS EN BETON

7.1. PILES ET CU LEES

Rechercher:

fissures et détérioration du béton (éclatement,


dési ntégra tion),

armatures apparentes ou signes de rouille,


les défauts de verticalité.

7.2. POUTRE ET TABLIER

Rechercher:

- fissures dans les poutres, spécialement aux appuis,

- vibration excessive sous les lourdes charges,

- toute dégradation du béton (éclatement, changement de


coloration due à la corrosion d'armature, barres
découvertes et corrodées),

- les défauts d'étanchéité (infiltration d'eau à observer par en


dessous).
r
r

1
1
------- RECHERCHER -AVERTIR
i
i

8. LES PONTS METALLIQUES

lU. LES POUTRES MAITRESSES

(:-',
Rechercher:
/~~s;)
les déformations d'ensemble (fléchissement, déversement,
/- ::_;~:~:~'/:: flambement),
@G?\dÇl
Ii>
<;,0
'"
<>
les déformations localisées,
QQGlf'.iil - les fléchissements excessifs lors du passage de lourdes
Iî:O GJ3 'ia 6J charges,
l'absence ou l'insuffisance de serrage des boulons,
les traces de corrosion,
les zones d'accumulation d'eau et de détritus.

Y ~ lU. LA CHAUSSEE
~\~.. ("J '"
1

\
Q ~ 0- a) Béton

Rechercher:
1 ~ u
1
- les éclatements du béton,
- les armatures apparentes ou rouillées.

b) Bois

Rechercher:
- les éléments cassés ou pourris,
- l'absence de fixation des madriers.

8.3. DIVERS

Vérifier:
la liberté de dilatation de l'ensemble du tablier,
- la liberté de mouvement des appareils d'appui.
r

GLOSSAIRE TECHNIQUE GLOSSAIRE TECHNIQUE


r

Ciment: matière pulvérulente qui, mélangée avec de l'eau, forme


A une pâte qui durcit en séchant.

Amont: partie du cours d'eau comprise entre l'ouvrage et la source. Corrosion: action produite par l'oxydation des métaux ferreux
(rouille).
Appareil d'appui: dispositif (en béton métal ou élastomère)
permettant le report des charges du tablier sur les appuis. Culée: appui d'extrémité d'un pont.

AfTouillements : creusement du lit d'un cours d'eau dû à l'action du


courant et à ]a présence d'obstacle. D

Armature: barres d'acier que l'on incorpore au béton. Déversement: déformation d'ensemble d'une poutre sous-
dimensionnée vis-à-vis des efforts de compression.
Aval: partie d'un cours d'eau vers lequel s'effectue l'écoulement.
Dilatation thermique: variation de longueur provoquée par une
variation de température.
B
Drainage: opération permettant le recueil et l'évacuation des eaux
Barbacanes: dispositif permettant l'écoulement des eaux contenues de ruissellement.
derrière un mur.

Béton: matériau de construction formé de ciment sable et gravier. E


Béton armé: béton avec armature. Elastomère : caoutchouc synthétique utilisé dans la fabrication de
certains appareils d'appui.
Bombement : déformation localisée et arrondie vers l'extérieur.
Encorbellement: partie d'un tablier de pont en saillie.
Boulon: pièce métallique comprenant vis, écrou et rondelles
permettant l'assemblage de plusieurs éléments. Enrobage: distance minimale entre l'armature et la surface du
béton.

C Enrochements: ensemble de blocs rocheux: que l'on entasse pour


protéger des parties immergées.
Caniveau: rigole canalisant l'écoulement des eaux. 1

Entretien: ensemble d'actions permettant de maintenir en bon état.


Chape d'étanchéité: voir étanchéité.
Entretoise: pièce qui sert à relier des poutres dans un écartement
un fixe.
Charpente métallique: ensemble des éléments constituant
ouvrage métallique.
GLOSSAIRE TECHNIQUE GLOSSAIRE TECHNIQUE

1
!
J
Erosion: usure progressive des berges, des talus sous l'action de
l'eau.
Joint de chaussée: dispositif prévu entre deux parties d'un ouvrage
afin que puissent se produire des mouvements dus à la dilatation
Etanchéité : système ne laissant pas passer l'eau.
thermique.
Extrados: surface extérieure d'une voÜte, d'un arc, d'un tablier.
Jointoiement: action consistant à garnir d'un mortier l'espace entre
2 pierres d'une structure en maçonneries.
F
M
Ferraillage: ensemble des armatures de béton armé.
Maçonnerie: construction faite d'éléments assemblés et joints.
Fissure: ouverture plus ou moins profonde provoquée par un
dépassement à l'extension du matériau.
Mortier: mélange de ciment sable et d'eau.
Flambem~nt : état d'instabilité d'une pièce soumise à un effort de
compressIOn. p
Fondation: élément d'un ouvrage en contact du sol et sur lequel il Pieu: élément de construction enfoncé ou moulé dans le sol pour
repose.
assurer la capacité portante des fondations.
Fossé: tranchée creusée dans le sol et permettant l'écoulement des
eaux. Pile: appui intermédiaire d'un ouvrage.

Portée: distance entre les axes d'appui contigus.


G
R
Gabions: cages en fil de fer dans lesquelles des pIerres sont
soigneusement rangées.
Radier: élément qui recouvre le sol d'un ouvrage et le protège
contre l'action des eaux.
Garde-corps: dispositif établi le long d'un ouvrage pour empêcher
les usagers de tomber.

Intrados: surface intérieure d'une voûte, d'un arc, d'un tablier.


r GLOSSAIRE TECHNIQUE
r

S
Sable: granulat fin habituellement inférieur à 5 mm.
l
Ségrégation: séparation des constituants du béton.
!
Semelle: élément horizontal situé à la base d'un appui.

Serrage des boulons: opération consistant à visser des boulons avec


une clé appropriée.

Tablier: élément horizontal d'un pont sur lequel circulent les


véhicules.

Tassement: affaissement.
l
Travée: portion d'ouvrage compris entre 2 points d'appui.

Treillis: assemblage de poutrelles entretoisées et assemblées par


boulons ou rivets.

11 r

Vous aimerez peut-être aussi