Vous êtes sur la page 1sur 30

Ch. V.

Etude du
comportement du matériel

19/05/2020 1
L2 / GM / ESP Ch.5
Introduction
• La performance économique d’une entreprise est dépendante de la
fiabilité de son matériel.
• Les contraintes financières mais aussi de sûreté de fonctionnement
obligent concepteurs et responsables maintenance à améliorer la
fiabilité des équipements.
• Un responsable maintenance doit assurer la disponibilité des
équipements au coût optimal. Il est nécessaire qu’il détermine la
meilleure politique de prévention et de gestion des pièces de
rechange.
• Il s’appuiera sur un retour d’expérience pour évaluer la fiabilité des
équipements, tendre vers une prévention primaire (supprimer la
cause première des défaillances)

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 2


Introduction
• La compréhension de la fiabilité et de ses bases mathématiques est
donc indispensable aux responsables maintenance pour mieux
organiser en interne leur fonction ou mieux définir et négocier leurs
contrats d’externalisation.

• Les concepteurs d’équipements doivent intégrer la fiabilité dans


leurs projets.

• L’expert maintenance, l’acheteur ou l’utilisateur d’un équipement


sont tributaires de la fiabilité de celui-ci :

✓ Quelle sera la durée de vie du bien que j’achète ?


✓ Quel est le risque d’incident ou d’accident en utilisant cet
appareil ?

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 3


Introduction
Homme de tous les jours est fortement intéressé par :
• la fiabilité de son réfrigérateur ;
• la disponibilité de l’électricité pour qu’il
fonctionne ;
• mais aussi un SAV efficace dans le cas d’une
défaillance

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 4


Introduction

Sûreté de Fonctionnement

Disponibilité Sécurité

Soutien
Fiabilité Maintenabilité
Logistique

La sûreté de fonctionnement c’est l’ensemble des propriétés qui


décrivent la disponibilité et les facteurs qui la conditionnent : fiabilité,
maintenabilité et logistique de maintenance (EN 133006 :2001)

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 5


Fiabilité
• l'AFNOR NF-X 60 500 : Aptitude d'un bien à accomplir une fonction
requise dans des conditions données et durant un intervalle de temps
donné.

Conditions données : référentiel d’utilisation (température, humidité,


vibration, …)

Durant un intervalle de temps donné : la fiabilité R = 0,92 après


1000h signifie que le produit a 92% de chance fonctionner correctement
pendent 1000h,
La fiabilité pour une heure de fonctionnement d’une voiture est proche
de 100 % (très peu de chance de tomber en panne dans l’heure qui
arrive). La fiabilité de cette même voiture sur 10 ans est proche de 0%
(y a de de très forte chance de tomber en panne au moins une fois dans
les 10 ans)

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 6


Fiabilité
• Un dispositif mis en marche pour la première fois, tombera
inévitablement en panne à un instant T, non connu à priori.
• Pour décrire la fiabilité de dispositif il faut déterminer quelle est la
probabilité qu’il tombera en panne à l’instant t >T ou qu’il soit en
bonne fonctionnement à l’instant t<T.

• Fiabilité ou fonction de survie R(t) (Reliability) : la probabilité de bon


fonctionnement à l’instant t<T (Probabilité que l’instant de 1ére défaillance T soit
supérieur à t) :
R(t) = Pr (T>t)
0 <R(t) <1
• Fonction de défaillance F(t) (Failure) : la probabilité pour que le dispositif soit
en panne à l’instant t>T :
F(t) = Pr (T<t)
0 < F(t) < 1
19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 7
Probabilité complémentaire
(NF X 06-501 Statistique – Introduction à la fiabilité)

• Suivons dans le temps une population de N individus (équipements


identiques) mis en fonctionnement à l’instant t=0

Courbe des survivants : fiabilité Courbe des défaillances


cumulées
• Courbes complémentaires
• La somme des 2 est toujours égale à N

19/05/2020 8
L2 / GM / ESP Ch.5
Probabilité complémentaire
• Courbe de fiabilité
R(t)
1
F(t1)
R(t1)

temps
t1

Probabilité pour qu’un événement se produise + probabilité pour que ce


même évènement ne se produise pas = 1
R(t) + F(t) = 1

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 9


Fiabilité
: Caractéristique d'un bien exprimée par la
Définition probabiliste
probabilité qu'il accomplisse une fonction requise dans des conditions et
un temps données
➢ Pour désigner un degré de croyance :
nombre de cas favorarabl es
Pr(E) =
nombre de cas possibles
Exemple : E - événement « un équipement ne tombe pas en panne dans
l’année ». Pr(E) = 0,9
• Soit on considère la probabilité comme la valeur limite d’une fréquence :

Pr(E) = lim n→ f ( E) , ou


n - le nombre d’expériences ; f - la fréquence d’apparition de l’événement E
Plus le nombre d’expériences est important, plus cette fréquence se
rapproche de la probabilité vraie d’avoir E.
• Dans les deux cas :
0  Pr(E)  1

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 10


Paramètres de fiabilité

Fiabilité est caractérisée par :


MTBF : moyenne des TBF
λ(t) : Taux de défaillance

nombre de défaillances
Taux de défaillance = , pannes/heures
durée d' usage
Il représente la vitesse de variation de la fiabilité R(t) au cours du
temps
Le taux de défaillance peut évoluer dans le temps (plus il augmente, plus
la fiabilité du produit diminue.
Un produit classique a toujours une zone ou le taux de défaillance est
constant

19/05/2020 Ch. L2
II Sureté
/ GM /de
ESP
fonctionnement
Ch.5 11
Taux de défaillance : courbe « en baignoire »
• Les défaillances ont une probabilité d’apparition qui évolue au cours
de la vie du matériel.
• On distingue 3 périodes dans la vie du matériel, illustrées par la
courbe en baignoire ci-dessous.

 1 2 3
Défaillances
aléatoires

Composant
mécanique
Composant
électronique
Composant
électrique
t

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 12


Taux de défaillance : courbe « en baignoire »

 1 2 3
Défaillances Zone 2 : période de maturité
aléatoires
Défaillances sont aléatoires et
Composant liées le plus souvent à la dérive
mécanique
Composant
électronique
des composants.
Composant
électrique
t
Zone 3 : c’est la période de
défaillance par vieillissement ;
Zone 1 : période de jeunesse ou de
le taux de défaillance croît
défaillance précoce (rodage pour la
mécanique ou pré-vieillissement pour rapidement (déclassement,
des composants électroniques). remplacement systématique).
Défaillances sont le plus souvent
catalectiques.

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 13


Modèles mathématiques de la fiabilité

• Cas d’un taux de défaillance constant :


− t
R( t ) = e
La fiabilité suit une loi exponentielle.

Il est alors possible de calculer la fiabilité d’un composant à


tout moment de sa vie ainsi que son MTBF :
1
MTBF =

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 14
Loi exponentielle

• Une des lois les plus utilisées en fiabilité (période


de maturité) ;
• Elle s’applique à tous les appareils après le
rodage et avant l ’usure ;
• Elle est défini par un seul paramètre ;
• Elle correspond à un dispositif possédant un
grand nombre de composants et de modes de
défaillances.

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 15


Loi exponentielle

• La fiabilité estimée à l'instant de la durée de vie moyenne


R (MTBF) = ?
• Si on veut que la durée de vie prévue lors de la
conception procure une bonne fiabilité, elle doit être
nettement inférieure à MTBF ;
• En général, on établit la durée de la garantie pour une
fiabilité de 90% ;
• Le fait que λ(t) soit constant signifie que les défaillances
sont aléatoires (indépendantes du temps).

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 16


Taux de défaillance non constant
• Pour un grand nombre de composants (mécaniques et
électromécaniques où le phénomène d’usure commence dès
le début de la période de maturité), λ(t) n’est pas constant
dans la zone 2, même remarque pour les zones 1 et 3
 1 2 3
Défaillances
aléatoires

Composant
mécanique
Composant
électronique
Composant
électrique
t

• La distribution exponentielle n’est pas applicable


• Le loi de Weibull est bien adaptée à l’étude statistique des
défaillances
19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 17
Modèles mathématiques de fiabilité
Taux
• de défaillance non constant (Loi de Weibull ) :

 t− 
− 
   t>
R( t ) =
, si
e
 - paramètre de forme ;
 - paramètre de position ;
 - paramètre d’échelle

• R(t) = 1, si t  
• pour  = 0 et  = 1, on retrouve la loi exponentielle

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 18


Estimation de Fiabilité

Son estimation peut s’effectuer de deux manières:


• à partir de résultats obtenus sur une période
donnée, on l’extrapole sur une période
intéressée ;
• à partir de résultats obtenus sur un
échantillon d’équipements identiques, on
l’extrapole sur l’ensemble des équipements
de même type

19/05/2020 19
L2 / GM / ESP Ch.5
Exercices
Exercice 1, Un mécanisme, dans sa période de maturité, a un
taux de défaillance de 0.009434 défaillances à l'heure.
Quelle est la durée de vie moyenne du mécanisme (MTTF) ?
Réponse:

Exercice 2, 5 moteurs de balayeuse sont mis sous observation


en fonctionnement continuel et on note le nombre d'heures de
bonne fonctionnement. On obtient les résultats suivants: M1
(1500h), M2 ( 2000h), M3(3500h), M4 (5500h) et M5 (8000h).
En faisant l'hypothèse que la fonction de défaillance est
exponentielle, déterminez le taux de défaillance et la durée de
vie moyenne des moteurs.
Réponse:

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 20


Etude d’un exemple
Exercice 3. Une imprimante a fonctionné pendant 20 000 heures en
service continu. Elle a subi 5 pannes dont les durées respectives ont
été : 24 h, 48 h, 12 h, 4h , 72 h.
Calculer : MTBF , le taux de défaillance λ(t) et la fiabilité R(t) pour une
heure et pour 1 000 heures de fonctionnement.

19/05/2020
21 L2 / GM / ESP Ch.5
Maintenabilité

• Dans les conditions d'utilisation données pour lesquelles il a été


conçu, la maintenabilité est l’aptitude d'un bien à être maintenu ou
rétabli dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction
requise, lorsque la maintenance est accomplie dans des conditions
données, avec des procédures et des moyens prescrits. » (NF EN
13306).

• La maintenabilité caractérise la facilité à remettre ou de maintenir un


bien en bon état de fonctionnement. Cette notion ne peut s'appliquer
qu'a du matériel maintenable, donc réparable.

• « Les moyens prescrits » englobent des notions très diverses :


moyens en personnel, appareillages, outillages, etc.

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 22


Maintenabilité

La maintenabilité d'un équipement dépend de nombreux


facteurs :

Facteurs liés à Facteurs liés au Facteurs liés à la


l’ EQUIPEMENT CONSTRUCTEUR MAINTENANCE

- la documentation ; - la conception ; - la préparation et formation


- l’aptitude au - la qualité du service des
démontage ; après-vente ; personnels ;
- facilité d'utilisation - la facilité d'obtention - les moyens adéquats ;
et le coût des pièces - l’études d'améliorations
de rechange (maintenance améliorative)

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 23


Maintenabilité

• La probabilité que l’équipement soit remis en état de


fonctionner après une défaillance en un temps donné et
dans des conditions données.
Elle est caractérisée par :
MTTR : moyenne des TTR
µ(t) – taux de réparation

Dans les études de disponibilité, µ(t) souvent considéré comme


constant
1
MTTR =

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 24


Amélioration de la maintenabilité
Amélioration de la maintenabilité passe par la diminution
des temps, à savoir :
• temps de vérification de la réalité de la défaillance et de
localisation ;
• temps de diagnostic ;
• temps de réparation puis le temps de contrôle et d’essais.
On peut améliorer la maintenabilité en :
• développant les documents d'aide à l'intervention ;
• améliorant l'aptitude de la machine au démontage (modifications risquant
de coûter cher) ;
• améliorant l'interchangeabilité des pièces et sous ensemble.

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 25


Amélioration de la maintenabilité

19/05/2020 26
L2 / GM / ESP Ch.5
Disponibilité

• NF EN 13306. L’aptitude d'un bien à être en état


d'accomplir une fonction requise dans des conditions
données, à un instant donné ou durant un intervalle de
temps donné, en supposant que la fourniture des
moyens extérieurs nécessaires est assurée.
• Cette aptitude dépend de la combinaison de la fiabilité,
de la maintenabilité et de la logistique de maintenance.
• Les moyens extérieurs nécessaires autres que la
logistique de maintenance n'affectent pas la disponibilité
du bien

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 27


Disponibilité
La probabilité que l’équipement soit en état de fonctionner
Elle est caractérisée par :

D= MTBF , avec
MTBF+MTTR

MTBF : moyenne des TBF ;


MTTR : moyenne des TTR

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 28


Disponibilité
Cette aptitude est fonction :
• de la fiabilité (diminution des arrêts) ;
• de la maintenabilité et de la maintenance (réduction des temps pour résoudre
ces arrêts) ;
• du soutien logistique (qualité des moyens mis en œuvre)
Pour qu'un équipement présente une bonne disponibilité, il doit :
➢ avoir le moins possible d'arrêts de production ;
➢ être rapidement remis en bon état s'il tombe en panne
✓ Augmenter la disponibilité passe par l'allongement de la MTBF
(action sur la fiabilité) et la réduction de le MTTR (action sur la
maintenance)
✓ Quel programme de maintenance adopter pour maintenir la
disponibilité de cet équipement ?
✓ Quel sera ses coûts de maintenance (coût de maintenance + coût
de défaillance + coût des stocks de pièces de rechange) durant
toute sa durée d’exploitation ?
19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 29
Synthèse

FIABILITE MAINTENABILITE
Probabilité de bon fonctionnement Probabilité de durée de bonne réparation

MTBF, λ
μ MTTTR

DISPONIBILITE
Probabilité d’assurer la fonction requise MTBF
D=
MTBF + MTTR

19/05/2020 L2 / GM / ESP Ch.5 30

Vous aimerez peut-être aussi