Vous êtes sur la page 1sur 4

Norme NF C 15-100 : les lumières

Vous envisagez de rénover l'installation électrique de vos circuits d'éclairage ? Vous devrez
tenir compte de la norme NF C 15-100(1), dont le principal objectif est d'améliorer la sécurité
et le confort des personnes.

Les directives essentielles, résumées ici, portent sur plusieurs points :


 le placement obligatoire de certains dispositifs (interrupteurs, boîtiers et socles
électriques...)
 le nombre minimal et le type de point d'éclairage à installer dans chaque pièce (pour
permettre l'installation d'un luminaire ou d'une applique murale)
 le nombre et la configuration des circuits d'éclairages

Norme NF C 15-100 : les points d’allumage

Dans chaque pièce, il faut installer au moins 1 point d'allumage (ou interrupteur) près de
chaque accès. L’interrupteur sera situé à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m(2).

Norme NF C 15-100 : les points de centre

Toute alimentation électrique d'un point d'éclairage, doit être terminée par une boîte de
connexion pour luminaire équipée DCL (Dispositif de Connexion pour Luminaire). 
Les boîtes des points de centre permettent la suspension d'un luminaire (plafonnier, lustre...)
au plafond, généralement au centre.
Norme NF C 15-100 : les points d’éclairage pour le séjour, la cuisine et la
chambre

Il faut placer obligatoirement dans les pièces comme le séjour, la cuisine et la chambre, au
moins 1 point d’éclairage central (point de centre) équipé d’un socle DCL (Dispositif de
Connexion Luminaire). Cela  ne vous oblige pas à placer un luminaire au centre du plafond de
ces pièces, mais celles-ci doivent impérativement être pré-équipées pour en laisser la
possibilité.

Norme NF C 15-100 : les points d’éclairage pour la salle de bains

La salle de bains doit comporter 1 point d’éclairage équipé d'un socle DCL. Ce point
d’éclairage doit être équipé d’un luminaire protégé́ contre les projections d’eau. Si votre
installation est en cours de finalisation et que votre luminaire n’est pas encore posé, il est
obligatoire de protéger la boîte connexion pour luminaire contre les projections d’eau, grâce à
un obturateur.
 Par exemple, si vous souhaitez installer un point d’éclairage dans le volume 2 ou dans le
volume caché (sous la baignoire), vous devez le protéger contre les projections d’eau.
Norme NF C 15-100 : les points d’éclairage pour l’entrée

Pensez à l’éclairage de votre extérieur ! La norme NF C 15-100 impose un point d’éclairage


extérieur au-dessus de chaque accès.
 Astuce : vous pouvez installer un interrupteur à témoin lumineux vous permettant de savoir si
la lumière est allumée à l'extérieur.

Norme NF C 15-100 : les points d’éclairage pour les autres pièces

Les autres pièces et dégagements de plus de 4m² (sauf WC) doivent comporter au moins :
 
 1 point lumineux central terminé par une boîte pour connexion luminaire équipée d'un
socle DCL

 ou 1 point lumineux en applique murale terminé par une boîte pour


connexion luminaire équipée d'un socle DCL

Norme NF C 15-100 : les quantités de points lumineux par circuits


électriques à respecter

Chaque circuit d'éclairage doit comporter un conducteur de protection raccordé à la terre, et


être protégé par un disjoncteur (16A maxi).
 
La section des fils électriques employés dans un circuit d'éclairage ne devra pas être inférieure
à 1,5 mm².
 
Au maximum, chaque circuit d'éclairage devra desservir 8 points lumineux (plafonniers,
appliques, prises commandées). Par exemple, si vous avez 16 points d'éclairage à installer
dans votre logement, cela vous impose de créer au moins 2 circuits d'éclairage indépendants.
 
Au minimum, le logement doit toutefois être équipé de 2 circuits d'éclairage (ou 1 seul dans le
cas d'un studio), pour assurer une continuité de service et ainsi ne jamais se retrouver dans le
noir complet lors d'une coupure de courant sur un des 2 circuits.

Vous aimerez peut-être aussi