Vous êtes sur la page 1sur 13

Cahier des Clauses techniques Particulières.

De Sécurité, de Surveillance et de Gardiennage.

Ce document comporte 12 pages dont une annexe.

ENSEA
Service Patrimoine et de la Logistique
Tél. : 01 30 73 66 66

Contact :
M HADDIDI Jalal : 01 30 73 62 06
Mme LERAY Caroline : 01 30 73 66 21

Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et de ses Applications


6 avenue du Ponceau
CS 20707 CERGY
95014 CERGY PONTOISE CEDEX
SOMMAIRE

ARTICLE 1 - Objet du marché – Lieu de la prestation 2


ARTICLE 2 - Forme et durée du marché 2
ARTICLE 3 - Finalité des prestations 2
ARTICLE 4 - Connaissance des lieux 2
ARTICLE 5 - Organisation du travail 2
ARTICLE 6 - Personnel d’exécution 2
ARTICLE 7 - Encadrement du personnel 3
ARTICLE 8 - Nature des prestations 3
8.1 Prestations courantes 3
8.2 Prestations spécifiques ou occasionnelles 4
ARTICLE 9 - Consignes et procédures internes 5
ARTICLE 10 - Contraintes techniques 5
10.1 Aptitude, formation et qualification du personnel 5
10.2 Horaires 6
10.3 Plannings prévisionnels 6
10.4 Moyens matériels incombant au titulaire 6
10.5 Moyens matériels mis à disposition par l’ENSEA 7
10.6 Moyens organisationnels 7
ARTICLE 11 - Contrôle des prestations 8
11.1 Dispositions générales 8
11.2 Réunion de suivi 9
ARTICLE 12 - Obligations générales du titulaire 9
12.1 Le personnel 9
12.2 L’obligation de résultats et de moyens 10
12.3 La confidentialité et la discrétion professionnelle 10
12.4 L’hygiène et la sécurité 10
12.5 Assurances et responsabilité 10
ARTICLE 13 - Pénalités 11
13.1 Retard 11
13.2 Absence des agents 11
13.3 Défauts sur application consignes 11
13.4 Non port de la tenue de sécurité 11

Annexe 1 DPGF 12

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


1
ARTICLE 1 – OBJET DU MARCHE – LIEU DE LA PRESTATION  :

Les stipulations du présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.), concernent des
prestations de sécurité incendie, de gardiennage et de sûreté des locaux à L’ECOLE NATIONALE
SUPERIEURE DE L’ELECTRONIQUE ET SES APPLICATIONS (E.N.S.E.A), située au 6 avenue
du Ponceau à Cergy (95014).

ARTICLE 2 – FORME ET DUREE DU MARCHE :

Le présent marché comporte deux parties : une partie fixe qui concerne les prestations courantes selon
un volume horaire donné, et une partie spécifique à bons de commande en fonction des besoins
particuliers de l’Ecole.

Le présent marché est conclu pour une durée d’un an renouvelable tous les ans pour une période
maximale de 3 (trois) ans à compter du 17/03/2020 à 18h00, suivant le planning qui aura été
transmis et assorti de réunions bimensuelles de mise au point et d’un bilan annuel de vérification
de la qualité des services rendus.

L’ENSEA se réserve le plein droit de résilier le contrat si le titulaire du marché ne remplit pas une de
ses obligations contractuelles listées dans le présent CCTP.

ARTICLE 3 – FINALITE DES PRESTATIONS :

Les prestations seront exécutées en tenant compte de l’environnement de l’ENSEA, de la nature de


l’activité et de la fréquentation des locaux.
La qualité des prestations devra être satisfaisante conformément aux critères de vigilance, de sécurité
et de prévention, de ce fait le présent contrat est un marché avec obligation de résultat et de
moyens.

ARTICLE 4 – CONNAISSANCE DES LIEUX

Le titulaire reconnaît avoir visité les lieux préalablement à l’élaboration de sa proposition. Il est réputé
ainsi avoir une parfaite connaissance des lieux dont il doit assurer la sécurité et la surveillance, le
gardiennage, ainsi que des contraintes liées à l’environnement extérieur et intérieur, à la configuration
des locaux et les contraintes dues à leur destination, à la nature des équipements et installations
sensibles et à risques de l’ENSEA et aux conditions particulières d’accès liées à la sécurité et à la
spécificité des locaux.
De ce fait, la visite des locaux lors des consultations est obligatoire et conditionne la recevabilité
du dossier. La date sera précisée dans le règlement de consultation (RC).

ARTICLE 5 – ORGANISATION DU TRAVAIL :

L’organisation du travail, d’une manière générale, doit être conforme d’une part au Code du Travail et
d’autre part aux conventions collectives régissant la profession.
En aucune manière, les modifications contractuelles des contrats de travail des personnels de
l’entreprise ne peuvent avoir d’incidence sur les conditions du marché, et le titulaire ne pourra en
arguer le fait pour justifier un retard dans la réalisation de ses prestations ou un manque de personnel.

ARTICLE 6 – PERSONNEL D'EXECUTION :

Les prestations sont exécutées sous la responsabilité du titulaire qui doit se conformer strictement aux
prescriptions de l'ENSEA. A ce titre, le titulaire devra fournir la liste nominative des personnes

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


2
habilitées à effectuer les prestations objet du marché et le degré de compétence pour gérer des outils
informatisés de pilotage des systèmes d’intrusions et d’incendie.
Cette liste doit être tenue à jour et faire mention des modifications intervenant dans la composition du
personnel.

L’agent affecté à l’ENSEA devra avoir la qualification minimale de SSIAP 1, et justifier d’un
certificat de formation de Sauveteur Secouriste du Travail (SST) et habilitation électrique permettant
au moins d’entrer dans un local technique. Ces documents devront être en cours de validité.

L'ENSEA se réserve le droit d'interdire l'accès des locaux et de demander le remplacement immédiat
des agents jugés par elle indésirables ou ne donnant pas satisfaction.

Le titulaire devra doter le personnel d'exécution d'un vêtement de travail. Aucun agent ne sera admis
s'il n'est revêtu de sa tenue professionnelle.

En cas d'arrêt de travail, ou pendant la période de congés annuels ou en cas de congés de maladie de
son personnel, le titulaire sera tenu d’assurer dans leur totalité les prestations prévues dans le présent
cahier des clauses particulières.

Tout manquement quant à la réalisation des prestations décrites dans le présent marché, fera l’objet de
pénalités ou de réfactions (voir Article 13).

ARTICLE 7 - ENCADREMENT DU PERSONNEL

Le titulaire devra obligatoirement communiquer à l’ENSEA, le responsable du personnel destiné à la


réalisation des prestations et d'une manière générale de l'application du présent cahier des clauses
particulières.

Ce responsable devra être nommément identifié et devra pouvoir être contacté à tout moment, pendant
toute la durée d'exécution du marché. En cas de remplacement de ce dernier, le titulaire du contrat
devra prévenir l’ENSEA par lettre recommandé des changements effectués.

Il devra être l’agent d’encadrement du personnel dédié à l’ENSEA et être présent lors des réunions sur
site.

Cet agent d’encadrement devra avoir la compétence pour répondre à toutes les demandes et les besoins
de l’ENSEA liés au présent marché.

ARTICLE 8 – NATURE DES PRESTATIONS

8.1 - PRESTATIONS COURANTES

Les missions de gardiennage consistent en :

 La réalisation de rondes suivant un itinéraire soit prédéfini ou aléatoire, à horaires variables


visant à surveiller les bâtiments de l’ENSEA et leur environnement proche au moins sur une
fréquence n’excédant pas deux (2) heures, et au moins deux (2) fois par vacation. Les rondes
seront consignées sur la main courante ;

 La prévention des vols et actes de malveillance par l’alerte immédiate des responsables de
L’ENSEA, de la Police…etc. ;

 Les détections d’anomalies sur les bâtiments de l’ENSEA et leur environnement (lumières,
fuites et dégâts des eaux, issues non fermées, panne d’éclairage public ou local….) qui seront
immédiatement communiquées, selon le niveau d’urgence, au personnel d’astreinte de
Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP
3
l’ENSEA et notées sur la main courante de gardiennage. Il en va de même pour les rondes de
sécurité incendie, pendant lesquelles l’état de tout organe de sécurité (PCF, extincteurs, CMSI,
treuil de désenfumage…) devra être relevé. Pendant les rondes tout obstacle présent devant les
issues de secours, ou simple circulation devra être déplacé ;

 Le contrôle des ouvrants, des baies, fenêtres baies donnant vers l’extérieur, balcons et
coursives et toutes les portes des locaux de l’ENSEA y compris des locaux techniques à
l’exception des locaux des cellules de haute tension (transformateurs) et tous les espaces
réglementés ;

 L’accueil téléphonique et physique ;

 L’accueil des associations des élèves, les auditeurs du CNAM et de la formation continue
(vérifier les identités) ;

 La fourniture et la réception du matériel pédagogique ;

 La tenue de la main courante de gardiennage, retraçant les incidents survenus et remarques à


effectuer sur le déroulement de la période de ronde ;

 Le traitement des alarmes ;

 L’émargement dans la main courante de toutes les alarmes apparues pendant la vacation ;

 La communication des alarmes ou incidents techniques (majeurs) suivant l’urgence auprès du


service d’astreinte de l’ENSEA.

Enfin, prouver par tout moyen à la convenance de l’entreprise de la traçabilité concernant le passage
du gardien sur les différents bâtiments à surveiller. Pour cela, l’entreprise titulaire du marché devra la
fourniture et l’installation d’un outil de contrôle de rondes, ainsi que la formation de son personnel à
son usage.

Concernant ce dernier point, le titulaire devra développer dans son mémoire technique le mode
opératoire envisagé pour assurer cette traçabilité et son exploitation sur le site.

Il est à noter que cette liste n’est pas limitative, l’ENSEA se réserve le droit de rajouter des prestations
complémentaires dans le cadre de la mission sans que le titulaire relève une majoration des prix.

L’Ensea, communiquera dès la notification la procédure d’appel à l’astreinte propre à l’Ensea au cas
d’urgence, incidents ou dysfonctionnements majeurs des équipements centraux

8.2 - PRESTATIONS SPÉCIFIQUES OU OCCASIONNELLES

Les agents pourront intervenir lors de manifestations exceptionnelles organisées par l’ENSEA, à
caractère culturel ou festif (remise de diplômes, gala, forums des étudiants ou des entreprises,
manifestations sportives, etc.…). Ils devront avoir le même degré de compétence que celui précisé
pour la surveillance des sites avec une habilitation SSIAP 1.

Concernant les prestations occasionnelles, le SPL adresse au titulaire du présent marché un mail pour
commander les agents pour réaliser ces prestations. Ce mail vaut Ordre de Service (OS).
Ces prestations occasionnelles seront rédigées au moins 36 heures avant la prise de service et établis
en fonction des prix unitaires horaires indiqués dans l’annexe 1B et l’acte d’engagement. Il ne sera
donc pas nécessaire d’attendre la validation de votre devis pour envoyer le personnel demandé.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


4
Pour les prestations spécifiques, la commande se fera sur la base d’un agent supplémentaire en plus de
l’agent habituellement affecté.

ARTICLE 9 : CONSIGNES ET PROCEDURES INTERNES

Le service du Patrimoine & de la logistique (S.P.L.), fournira au titulaire du marché des consignes
écrites et des procédures définissant les modalités des missions de prévention et de sécurité qui lui
seront confiées. L’objectif est de mettre à la disposition des agents, les informations et les instructions
nécessaires dont ils auront besoin pour exécuter leur mission. Ces consignes seront présentées sous
forme d’un recueil comportant notamment les informations suivantes :

 Organigramme ;

 Liste des numéros d’urgence des personnes à prévenir et des personnes habilitées à donner des
instructions ;

 Procédures en cas d’interventions sur alarme ;

 Liste des personnes autorisées à pénétrer sur le site ;

 Consignes particulières de l’établissement (Procédures en cas d’incendie, d’évacuation,


d’accident…).

Néanmoins, il est rappelé qu’il est interdit au personnel titulaire de :

 Faire des photocopies personnelles ;


 Utiliser le téléphone à des fins privées ;
 Utiliser l’ordinateur du PCS a des fins personnelles ;
 Introduire ou consommer des boissons alcoolisées sur le site, et pénétrer sur le site en état
d’ivresse ;
 Provoquer du désordre sur le lieu de travail et ses dépendances ;
 Manquer de respect à la Personne publique ou aux usagers ;
 Tenir des réunions dans l’enceinte des locaux ;
 Modifier les paramètres des outils de gestion d’intrusion ;
 Manger dans le PCS …

ARTICLE 10 : CONTRAINTES TECHNIQUES

10.1 - APTITUDE , FORMATION ET QUALIFICATION DU PERSONNEL

Les personnels affectés sur le site doivent être formés. La formation est à la charge du titulaire du
marché. Il devra donner à son personnel la formation minimale exigée et les niveaux de compétence et
de qualification en adéquation avec les dispositions règlementaires, le règlement intérieur et le
fonctionnement de l’ENSEA et pouvoir à tout moment en justifier.

Le titulaire du marché devra avoir les agréments CQP, SST, SSIAP1 et Habilitation électrique ou
équivalent.
Ces agréments devront être à jour.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


5
Pour les missions spécifiques ou occasionnelles, l’agent devra être habilité SSIAP1. Il devra connaitre
les spécifications du fonctionnement de l’établissement.

A ce titre, une formation du ou des responsables de l’entreprise titulaire sera assurée à la notification
du marché, elle portera sur les points suivants :

 Visites approfondies des sites concernés par la prestation et de ses abords.

Connaissances et interprétation des alarmes pouvant se présenter et l’exploitation des outils de gestion
d’alarme. Le centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) et le système de sécurité incendie SSI

 Prise de connaissance des consignes générales et particulières de l’ENSEA.

La formation préalable du personnel affecté au site et des nouveaux arrivants sera assurée en interne
par le titulaire. L’ensemble du personnel de l’entreprise devra avoir pris connaissance de ses missions,
des sites et de la conduite à tenir en cas d’incidents. Le titulaire, avant la prise en fonction de
nouveaux agents sur le site, devra communiquer au S.P.L un document daté et signé justifiant que
l’agent a bien été informé des attentes de l’ENSEA et a suivi une formation lui permettant de gérer au
mieux les outils présents dans le PCS de l’ENSEA.

10.2 - HORAIRES

Le respect des horaires est impératif, l’agent affecté doit prendre son service au moins dix minutes
avant l’heure indiquée sur les plannings, afin de prendre connaissance des observations consignées
par les agents d’accueil de l’ENSEA. La prise de service de l’agent débute dès sa présence à l’accueil
en tenue de sécurité. Le non port de cette tenue expose le titulaire du marché à des pénalités de la part
de l’ENSEA.

Il appartient au titulaire d’inclure toutes les sujétions afférentes dans son offre de marché.

10.3 - PLANNINGS PRÉVISIONNELS

L’ENSEA (S.P.L) s’engage à communiquer 15 jours avant la fin de chaque mois le planning du mois
suivant, celui-ci pourra être modifié ou ajusté, notamment lors d’éventuels remplacements des agents
d’accueil de l’ENSEA, dans ce cas le titulaire devra impérativement mettre en place un agent de
remplacement dans un délai de 24H après demande par le S.P.L.

L’ENSEA n’a pas obligation de commander la totalité des heures prévues pour le nombre
maximum, mais s’engage à commander le minimum d’heures prévues dans le DPGF
(Décomposition du Prix Global et Forfaitaire).

10.4 – MOYENS MATÉRIELS INCOMBANT AU TITULAIRE

 Les agents de gardiennage seront équipés d’un téléphone portable en état de marche ;

 Le matériel fourni par le titulaire sera obligatoirement contrôlé à chaque prise de poste.
L’agent devra impérativement stipuler sur la main courante l’état de fonctionnement du
matériel et en viser l’état. En cas de défaillance ou de perte d’un matériel, le délai de
remplacement sera de 24 heures maximum ;

 Tenue vestimentaire : Conformément à la législation en vigueur, tout salarié d’une société


privée de sécurité doit revêtir une tenue professionnelle, qui ne doit pas porter confusion avec
tout uniforme défini par les textes réglementaires ;

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


6
 L’uniforme doit comporter au moins deux insignes : l’un reproduisant la dénomination sociale
ou le sigle de l’entreprise de sécurité, l’autre l’activité de sécurité privée. Aucun agent ne sera
admis s’il n’est pas revêtu de sa tenue de travail professionnelle ;

 Il en sera de même pour toutes les prestations spécifiques ou occasionnelles de gardiennage


faisant l’objet d’une commande spécifique. L’ENSEA se réserve le droit d’interdire la prise de
service d’un agent, si celui-ci ne porte pas sa tenue professionnelle. Dans ce cas le titulaire du
marché devra s’acquitter de la pénalité de retard causé par l’arrivée d’un nouvel agent
correctement vêtu ;

 Aucun échange de badges entre agents ne sera toléré. Chaque agent aura un badge nominatif.
Ce qui permet entre autres au S.P.L de connaitre l’identité de l’agent présent sur site ainsi que
son heure d’entrée. Par conséquent, il est fortement recommandé aux agents de badger avant
d’entrée sur le site. En cas de désaccord sur l’heure de prise de service de l’agent, le S.P.L
pourra se référer à l’heure de passage du badge pendant l’entrée de l’agent ;

 Le trousseau de clés nécessaire à la bonne réalisation des missions de gardiennage se trouve


dans une armoire de type vigiclé. Les agents auront à disposition les codes permettant de
prendre des clés et de les remettre après la fin de leur mission. Il est fortement interdit aux
agents de sortir des clés de l’enceinte de l’établissement ;

 Clés/badges : En cas de perte ou de vol des clés ou badge fournis par l’ENSEA, le titulaire
avisera aussitôt l’ENSEA (S.P.L). Celles-ci seront remplacées ainsi que les cylindres qui y
sont associés et feront l’objet d’une facturation au titulaire, au tarif en vigueur. A la fin du
marché, le titulaire sera tenu de rendre à l’ENSEA les badges qui lui auront été confiés à la
notification du marché ;

 Le titulaire devra mettre à disposition de ses agents un dispositif permettant la sécurité du


travailleur isolé.

Au cas où un salarié aurait une conduite incompatible avec la bonne exécution de la prestation,
l’ENSEA (S.P.L) notifiera par écrit à la société les manquements contractuels caractérisés constatés.
Celle-ci devra prendre immédiatement les mesures correctives susceptibles de normaliser la situation.
Dans le cas où ces manquements persisteraient, l’ENSEA résiliera sans délai et de plein droit le
présent marché.

10.5 – MOYENS MATÉRIELS MIS À DISPOSITION PAR L’ ENSEA

L’ENSEA met à disposition des agents de gardiennage :

 Des Sanitaires : WC et lavabo ;

 Un Placard-vestiaire ;

 Une armoire à pharmacie ;

 Micro-ondes ;

 Un trousseau de clefs et badges ;

 L’usage du téléphone est réservé à la seule nécessité du service et aux appels des services
d’urgence (police, gendarmerie…) et des personnels responsables de l’établissement.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


7
10.6 – MOYENS ORGANISATIONNELS

 Les consignes d’application

Les consignes d’application sont les instructions et les informations écrites définissant précisément les
modalités des missions de prévention, de gardiennage et de sécurité qui sont confiées au titulaire.
Le titulaire s'engage à élaborer les consignes d'application en conformité avec les consignes générales
fournies par l’ENSEA comme le périmètre d’intervention et le plan de prévention dans un délai
maximum d’un mois.

Ce document sera orienté et visé par l’ENSEA (S.P.L) et le titulaire du marché. Toute modification
des consignes, même temporaire, devra être soumise à l'accord de l’ENSEA (S.P.L).

 La permanence opérationnelle

Une permanence téléphonique opérationnelle sûre et fiable devra être mise en place par le titulaire.
L’ENSEA devra pouvoir joindre 24H/24H et 7jours/7jours, un interlocuteur habilité par le titulaire et
susceptible de pouvoir déclencher les actions appropriées et immédiates nécessaires.
Le titulaire devra transmettre au S.P.L, dans un court délai (maximum une semaine) dès la notification
du marché, le numéro d’astreinte téléphonique.

 La gestion des évènements

Chaque équipe ou agent devra remplir au cours de sa vacation un registre des évènements ou main
courante. Ce registre, fourni par le titulaire, sera disponible au PCS de l’ENSEA et concernera le site
objet du marché.

Ce document doit faire apparaître toutes les observations : alarmes, anomalies ou problèmes constatés
ainsi que les mesures correctrices prises dans le champ de compétence du présent marché.

Toute défaillance concernant le matériel fourni par le titulaire devra apparaître sur la main courante.
En fonction de la gravité des accidents ou des incidents, un rapport écrit détaillé des évènements
pourra être demandé par l’ENSEA

ARTICLE 11 : CONTROLE DES PRESTATIONS

11.1 – D ISPOSITIONS GÉNÉRALES

L’ENSEA désignera, dès la notification du marché, une ou plusieurs personnes physiques ayant la
qualité pour la représenter vis à vis du titulaire et habilitées à vérifier l’exécution des prestations.

Le titulaire doit fournir la liste du personnel et prévenir de chaque changement. Il sera également tenu
de notifier immédiatement à l’ENSEA toutes anomalies ou modifications survenant au cours de
l’exécution des prestations du marché, qui se rapportent :

 Aux personnes ayant le pouvoir de décision dans l’entreprise ;


 À la forme de l’entreprise ;
 À la raison sociale ou à sa dénomination ;
 À son adresse ou son siège social ;
 À son capital social et généralement à toute modification ou anomalie importante du
fonctionnement de l’entreprise.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


8
L’ENSEA a la possibilité, chaque fois qu’elle le juge nécessaire, de vérifier le travail des agents et
notamment :

 La qualification du personnel ;
 La bonne connaissance des consignes d’application ;
 La présence et la bonne utilisation du matériel fourni par le titulaire ;
 La présence effective et la bonne tenue du personnel ;
 La bonne tenue des documents et des registres d’événements ;
 Le visa de contrôle de l’encadrant ;
 La vigilance des agents ;
 Les temps moyens d’interventions ;
 Le parcours de ronde : lieux et temps ;
 Le S.P.L par le biais du Directeur du patrimoine et la logistique ou par son SSIAP 2 ou par
son agent d’astreinte, peut décider de réaliser un exercice d’incendie le soir ou le week-end
quand le site n’est pas occupé, afin de juger de la qualité des agents à gérer le SSI présent sur
le site.

11.2 – RÉUNION DE SUIVI

Une réunion de suivi des prestations de surveillance et de gardiennage sera organisée au moins une
fois tous les deux (2) mois, et ceci à compter de la notification du marché.
Ces réunions auront pour objectif d’assurer un lien régulier entre le titulaire et l’ENSEA et porteront
sur les deux points suivants :
 La satisfaction : service rendu et adaptation du système aux besoins ;
 L’information sur le déroulement courant du service, des événements et éventuellement des
mises au point.

La satisfaction :

Etablir un lien régulier de manière à :

 S’assurer de la conformité des prestations ;


 Adapter les consignes d’application, voire les moyens de sécurité aux besoins ;
 Proposer toute amélioration ;
 En cas d’insatisfaction, des actions correctives seront proposées et validées par écrit par les
deux parties.

Les informations :

Lors des réunions, le titulaire informe l’ENSEA sur :

 Le déroulement courant du service ;


 Les événements et anomalies ;
 L’évolution technologique réglementaire ou conventionnelle pouvant affecter le service ;
 Le personnel présent et les remplacements éventuels ;
 Les lieux et les horaires de passage des agents ;
 D’autre part, l’ENSEA a la possibilité de faire le point avec le titulaire chaque fois qu’elle le
juge nécessaire.

ARTICLE 12 : OBLIGATIONS GENERALES DU TITULAIRE


Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP
9
12.1 – LE PERSONNEL

Le titulaire fait sien des problèmes d'horaires et d'effectifs. Il recrute, rémunère et emploie le personnel
nécessaire, sous sa seule responsabilité, au regard des charges sociales et fiscales.

Il couvre la responsabilité résultant des accidents de trajet ou de travail qui pourraient survenir à ses
agents du fait ou à l'occasion de l'exécution du marché, et assure les contrôles médicaux obligatoires.

Tout salarié d’une société privée de sécurité doit justifier d’un casier judiciaire vierge. Il doit faire
l’objet d’une enquête administrative par la Préfecture de son département, laquelle aura abouti à la
délivrance d’une autorisation d’exercer des activités privées de sécurité.

Il est interdit aux entreprises exerçant des activités de surveillance et à leur personnel de s’immiscer ou
d’intervenir à quelque moment et sous quelque forme que ce soit dans le déroulement d’un conflit du
travail ou d’événements s’y rapportant.

Il est également interdit de se livrer à une surveillance relative aux opinions politiques, religieuses et
syndicales et de constituer des fichiers dans ce but. De même le code pénal punit les entraves à
l’exercice des libertés d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation.
Les agents devront en outre faire preuve de politesse et de correction. Ils ne devront pas recevoir de
visites personnelles durant leur vacation.

Le titulaire devra la reprise du personnel déjà présent sur site conformément à l’avenant du 28 janvier
2011 à l'accord du 5 mars 2002 relatif à la reprise du personnel.

La sous-traitance est assujettie à des dispositions particulières, le titulaire doit demander l’agrément à
l’Ensea de la sous-traitance au moyen du DC4.

12.2 – L’OBLIGATION DE RÉSULTAT ET DE MOYENS

La responsabilité civile du prestataire de service repose sur deux fondements juridiques distincts : la
responsabilité générale et la responsabilité contractuelle. En ce qui concerne les sociétés privées de
gardiennage et de sécurité, il s’agit d’une obligation de moyens et de résultats par les engagements
contractuels du marché.

Il est notamment demandé au titulaire de s’engager à intervenir, sur le déclenchement d’un système
d’alarme ou lors de demande d’assistance aux personnes victimes de malveillance ou d’incivilité, dans
un délai maximum qui sera prédéterminé.

12.3 – L A CONFIDENTIALITÉ ET LA DISCRÉTION PROFESSIONNELLE

Le titulaire s'engage à observer et à faire observer à son personnel, la plus stricte confidentialité sur
toute information ou sur le fonctionnement de l’Ecole.

Les personnels du titulaire sont soumis aux dispositions légales et réglementaires qui régissent la
profession, et au règlement intérieur de l’ENSEA, notamment aux instructions ministérielles au regard
du niveau de mise en œuvre du plan Vigipirate.

12.4 – L'HYGIÈNE ET LA SÉCURITÉ

Le titulaire doit respecter les obligations définies par les articles R237-1 à R237-28 du décret du 20
février 1992, fixant les prescriptions particulières d'hygiène et de sécurité applicables aux travaux
effectués par une entreprise extérieure.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


10
Avant la prise en charge du service, le titulaire et l’ENSEA ont défini, d'un commun accord, les
mesures propres à éviter les accidents du travail et les maladies professionnelles sur le site surveillé et
ont procédé à une inspection commune des lieux du travail et des installations qui s'y trouvent.
Un plan de prévention écrit, annexé au présent marché, constatera le respect des dispositions ci-dessus.

12.5 – ASSURANCES ET RESPONSABILITÉ

Le titulaire devra pouvoir justifier, avant tout commencement d’exécution des prestations et pendant
toute la durée du marché, qu’il est titulaire d’assurances garantissant sa responsabilité civile et
professionnelle et fournir une attestation de son assureur justifiant qu’il est à jour de ses cotisations et
que sa police contient des garanties suffisantes en rapport avec les prestations.
ARTICLE 13 : PENALITES

13.1 – RETARD

En cas de retard du personnel, sur la première heure de prise de poste de l’agent, les pénalités sont
décomptées comme suit et par agent :
 Retard inférieur ou égale à 20 mm : 55,00 € Hors Taxes
 Retard entre 21 et 60 mm : 95,00 € Hors Taxes

 Au-delà de 1 heure de retard la pénalité s’élèvera à 135,00 € Hors Taxes


Forfaitaire par heure entamée.

13.2 – A BSENCE DES AGENTS

En cas d’absence d’un agent, le Titulaire encourt une pénalité forfaitaire par agent de 1250,00 € Hors
Taxes par jour d’absence calculée sur la base d’une vacation de 12heures.

En cas de récidive, la clause résolutoire du marché pourra s’appliquer sans préavis conformément à
l’article 2 du présent CCTP.

Une pénalité sera également appliquée à une absence aux réunions bimensuelles obligatoires de 85 €
Hors Taxes.

13.3 - DÉFAUT SUR APPLICATION DES CONSIGNES

Une pénalité de 350,00 € Hors Taxes sera applicable pour tout manquement aux consignes ayant déjà
fait l’objet d’un courrier en recommandé avec accusé de réception.

13.4 – N ON PORT DE LA TENUE DE SÉCURITÉ

Le non port de tenue de sécurité par les agents, le Titulaire encourt une pénalité de 45 € Hors Taxes.

Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP


11
Marché de sécurité de Surveillance et de gardiennage – Réf 2020-01-01 - CCTP
12

Vous aimerez peut-être aussi