Vous êtes sur la page 1sur 22

Université Cheikh Anta Diop de Dakar

UCAD

Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation


(FASTEF)

Cours de Biologie Végétale


F1C1-MSVT
2020-2021 Dr François Abaye BADIANE
FASTEF/UCAD
1
Chapitre 6 : Photosynthèse
I. Les conditions et le lieu de la photosynthèse
I.1. Les conditions de la photosynthèse

La lumière et le CO2 sont nécessaires pour la production d’amidon (de


matière organique) 2
I. Les conditions et le lieu de la photosynthèse
I.1. Les conditions de la photosynthèse

http://slideplayer.fr/slide/3878851/12/images/7/Exp%C3%A9rience+4+T%C3%A9moin+Hypoth%C3%A8se+test%C3
%A9e:+la+plante+a+besoin+de+sels+min%C3%A9raux+pour+pousser.jpg
L’eau et les sels minéraux sont nécessaires pour la production d’amidon (de matière organique)3
I. Les conditions et le lieu de la photosynthèse
I.1. Les conditions de la photosynthèse

http://enjeux-planetaires.e-monsite.com/pages/les-articles/la-photosynthese.html

4
I. Les conditions et le lieu de la photosynthèse
I.2. Le lieu de la photosynthèse

Chloroplastes

Structure d’une cellule végétale

Schéma d’un chloroplaste

5
Ultrastructure d’un chloroplaste
II. Les pigments photosynthétiques
II-1. Pigments photosynthétiques

La chlorophylle contient:
 la chlorophylle a,
 la chlorophylle b,
 le carotène
 la xanthophylle 6
II. Les pigments photosynthétiques
II-2. Structure des pigments photosynthétiques

Les chlorophylles Les caroténoïdes

Le bêta-carotène

La xanthophylle

7
II. Les pigments photosynthétiques
II-3. Spectres d'absorption de la chlorophylle
Expérience d’Engelmann:
Engelmann a utilisé une algue filamenteuse, la spirogyre, pourvue
sur toute sa longueur d'un chloroplaste rubané et spiralé. Il la place
dans un milieu contenant une suspension de bactéries aérobies

Algue
Lumière
blanche
visible Bactéries
Expérience de Newton (1666)
Obscurité Lumière Lumière décomposée
Activité (10 mn)
1. Décrivez les résultats obtenus par Engelmann.

2. Emettez une hypothèse expliquant ces résultats.

1. Les bactéries aérobies se regroupent au niveau de la lumière rouge et de la lumière bleue.


2. Etant des bactéries aérobies, qui utilisent l’oxygène pour respirer, donc il se produirait un dégagement d’oxygène
au niveau des lumières rouge et bleue. 8
II. Les pigments photosynthétiques
II-3. Spectres d'absorption de la chlorophylle

http://www.le-changement-de-couleur-des-feuilles- http://www.le-changement-de-couleur-des-feuilles- https://www.led-horticoles.eu/outils/guides/la-


en-automne-18.webself.net/developpement en-automne-18.webself.net/developpement lumiere-la-couleur-et-les-plantes/

Le spectre d’absorption des pigments chlorophylliens:


1. Chlorophylle a: les longueurs d'ondes 430 nm (bleu) et 660 nm (rouge);
2. Chlorophylle b: les longueurs d'ondes 445 nm (bleu) et 645 nm (rouge);
3. Carotène et xanthophylle: les longueurs comprises entre 400 et 500nm (bleu)
9
II. Les pigments photosynthétiques
II-4. Spectres d'absorption et photosynthèse

Spectre lumineux

Spectre d’absorption

Absorption de la lumière et activité photosynthétique


https://sites.google.com/site/bantegnies/specialite-ts/chap-2-theme-3

1. La chlorophylle brute absorbe dans le bleu et le rouge.


2. L’absorption de la lumière par la chlorophylle se superpose à l’activité photosynthétique.
3. Donc le dégagement de O2 est fait au niveau des lumières bleue et rouge.
4. L’hypothèse de l’expérience d'Engelmann se vérifie. 10
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase claire ou photochimique
III-1.1. Origine du dioxygène

Expériences de Ruben et Kamen:


?
Expérience 1:
En présence de lumière, des chlorelles (algue verte unicellulaire) sont mises dans de l'eau (H2O) contenant du
CO2 dissout dont l’oxygène est l'isotope 18O (oxygène radioactif).
Résultat 1:
Le O2 dégagé par l’algue n'est pas radioactif, mais la radioactivité est détectée dans des molécules organiques.

Expérience 2.
En présence de lumière, d’autres chlorelles sont mises dans de l'eau (H2O) dont l’oxygène est l'isotope 18O, et
dans laquelle du CO2 est dissout.
Résultat 2:
Le O2 dégagé par l’algue est radioactif, mais pas les molécules organiques.
11
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase claire ou photochimique
III-1.1. Origine du dioxygène

Photolyse de l’eau
Interprétation :
L'oxygène dégagé au cours de la photosynthèse ne provient donc pas du CO2, mais du H2O.
Par contre, l'oxygène de la molécule de CO2 est incorporé dans les substances organiques (exemple: glucose).
12
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase claire ou photochimique
III-1.2. Récepteurs de la lumière

http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese-cours/08-photosystemes.htm
Transfert de l’énergie dans une antenne
Transfert de l’énergie lumineux au niveau collectrice ou réceptrice
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese-cours/08-photosystemes.htm
d’une antenne collectrice ou réceptrice

1. Tous les pigments sont excités par la lumière.


2. Transfert de l’énergie lumineuse de pigment en pigment jusqu’à un couple de
chlorophylles « a » spécifique P680 (PS II) ou P700 (PS I), le centre réactionnel.
13
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase claire ou photochimique
III-1.2. Récepteurs de la lumière

Membrane thylakoïdienne constituée


d’une double couches phospholipidiques
délimitant un espace intrathylakoïdien, le
lumen.

Présence de photosystèmes I et II (PS I et


PS II) et d’ATP synthétase (ATPase) sur la
membrane thylakoïdienne.

Pigments chlorophylliens ou récepteurs


http://eric.lacouture.free.fr/lycee/termS_spe/cours_term_spe_ch1.htm
de la lumière, présents dans les PS I et II.
Ultrastructure de la membrane des thylakoïdes

14
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase claire ou photochimique
III-1.3. Production d’électrons
lumière

1
1. L’énergie lumineuse agit sur le centre réactionnel
Chl a Chl a*
(chl a) qui passe à l’état excité, chl a*.
Centre
réactionnel
2 2. Il perd un électron qui est capté par un accepteur
3
d’électron oxydé. Et il devient une molécule de
Chl a+ chlorophylle oxydée (chl a+).

3. La chl a+ est réduite en recevant un électron d’un


e- e- donneur et redevient une chl a.
Donneur Donneur Accepteur Accepteur
(réduit) (oxydé) (oxydé) (réduit)

15
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase photochimique ou claire
III-1.4. Transport d’électrons et production d’énergie

1. Au niveau du PSII:
 Absorption de l’énergie lumineuse par l’antenne collectrice et  Remplacement des électrons perdus par P680 par les
transmission au centre réactionnel P680. électrons produits lors de la photolyse de l’eau.

 Stimulation et libération d’électrons par P680, captés par un  Accumulation de H+ issus du transfert d’électrons et de la
accepteur d’électrons. photolyse, dans le lumen.

 Transport des électrons à travers une chaîne jusqu’au PSI,  Sortie des H+ à travers l’ATPase provoquant une synthèse
16
induisant une entrée de protons (H+) dans le lumen. d’énergie (ATP).
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III-1. La phase photochimique ou claire
III-1.4. Transport d’électrons et production d’énergie

2. Au niveau du PSI:
 Absorption de l’énergie lumineuse par l’antenne collectrice et  Transport des électrons à travers une chaîne jusqu’à la
transmission au centre réactionnel P700. ferrédoxine, puis la NADP réductase qui réduira le NADP+
en NADPH (énergie).
 Stimulation et libération d’électrons par P700, captés par un  Remplacement des électrons perdus par P700 par les
accepteur d’électrons. électrons issus du PSII, passant par la chaîne de transport
dont le dernier élément est le plastocyanine.
17
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III.2. La phase chimique, non photochimique ou sombre
III-2.1. Substances produites
Expérience de CALVIN et BENSON (1950)

Des chlorelles (algues unicellulaires) sont éclairées et exposées


au CO2 « marqué » (isotope 14C du carbone). Les temps
d'exposition au 14CO2 sont variables: 2s, 5s et 30s (ce temps
dépend du point d’injection du 14CO2).
Les chlorelles sont ensuite tuées et fixées dans de l’éthanol
bouillant et les composés synthétisés sont analysés.
Afin de séparer les composés synthétisés (les substances
radioactives), une chromatographie bidimensionnelle est
effectuée.

NB: L'utilisation de cette molécule « marquée » ne modifie ni


l'incorporation du dioxyde de carbone, ni le devenir des atomes.

http://florimont.info/message-5-348-le-tp-n10-la-phase-non-photochimique-de-la-photosynthese.html http://florimont.info/message-5-348-le-tp-n10-la-phase-non-photochimique-de-la-
photosynthese.html
18
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III.2. La phase chimique, non photochimique ou sombre
III-2.1. Substances produites
Résultats de l’expérience de CALVIN et BENSON

- APG: l'acide
phosphoglycérique (3
carbones)

- RuBP: le ribulose
biphosphate (5 carbones)
- C3P: Triose phosphate (3
carbones)

A partir de quelle substance est produit l’acide phosphoglycérique (APG) ?


19
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III.2. La phase non photochimique ou sombre
III-2.1. Substances produites
Expérience de James BASSHAM et CALVIN
Des chlorelles sont cultivées dans un milieu liquide constamment éclairé et
enrichi par moment en CO2 radioactif.
- Avant T 0: On mesure au cours du temps la concentration en APG et en
RuBP radioactifs .
- A partir de T 0: L’enrichissement en CO2 radioactif de la culture est arrêté et
on mesure la concentration de ces mêmes substances.

Résultats et interprétation
 En présence de CO2 radioactif, [APG] et [RuBP] radioactifs restent
constantes.
Cela signifie que l’APG et le RuBP sont en permanence utilisés puis régénérés http://florimont.info/message-5-348-le-tp-n10-la-phase-non-
photochimique-de-la-photosynthese.html
au même rythme, à partir du CO2: Equilibre dynamique.
 En absence de CO2, [RuBP] augmente fortement, puis se stabilise, tandis que
[APG] diminue avant de se stabiliser.
Cela signifie que le RuBP n'est plus utilisé et s'accumule, d’où l’augmentation
de sa concentration, alors que l’APG n'est plus synthétisé, mais utilisé d’où la
baisse de concentration. Donc en présence de CO2, le RuBP est utilisé pour
fabriquer de l’APG.
20
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III.2. La phase non photochimique ou sombre
III-2.1. Substances produites
Expérience de James BASSHAM et CALVIN
Des chlorelles sont cultivées dans un milieu liquide enrichi en CO2 radioactif.
- Avant T 0: Exposées à la lumière, on mesure au cours du temps la concentration
en APG, RuBP et hexose (Glucide) radioactifs.
- A partir de T 0: Au temps t=0s, elles sont placées à l’obscurité et on mesure la
concentration de ces mêmes substances.

Résultats et interprétation http://florimont.info/message-5-348-le-tp-n10-la-phase-non-


photochimique-de-la-photosynthese.html

 A la lumière,
 [hexose] augmente, il est produit à la lumière, donc sa synthèse nécessite de l’énergie.
 [APG] et [RuBP] restent constantes, ce qui signifie que l'APG et le RuBP sont en permanence utilisés puis régénérés au
même rythme, à partir de CO2: Equilibre dynamique.
 A l'obscurité,
 [hexose] se stabilise, il n’est plus synthétisé, ce qui prouve la nécessité d’énergie pour sa synthèse.
 [APG] augmente, car il continue d'être formé à partir du RuBP et du CO2, donc la fixation du CO2 ne nécessite pas de
l’énergie.
 [RuBP] diminue, car plus synthétisé, mais utilisé pour la formation de l’APG, donc sa production nécessite de l’énergie.
L’incorporation du CO2 ne nécessite pas de l’énergie, contrairement à la formation des glucides (hexose) et la régénération
21
du RuBP.
III. Les mécanismes de la photosynthèse
III.2. La phase non photochimique ou sombre Fixation du CO2 sur le ribulose-biphosphate (RuBP) (5
CO2
carbones) pour former une molécule instable à 6
III-2.2. Cycle de Calvin
carbones qui donnera rapidement deux molécules d’acide
phosphoglycérique à 3 carbones (APG).

Fixation du
carbone
APG (3C) RuBP (5C)

Cycle de Calvin
une partie (5/6) du triose-P seront utilisés
pour régénérer le RuBP et poursuivre le
ATP cycle de Calvin en consommant de l’ATP.

NADPH

Triose-P (3C)
ATP
Une partie (1/6) du triose-P sera
utilisé pour fabriquer des
glucides, acides aminés et gras;
Phase photochimique

Phase non photochimique 22

Vous aimerez peut-être aussi