Vous êtes sur la page 1sur 6

CENTRE AFRICAIN D’ETUDES SUPERIEURES EN GESTION

Présentation sur le résumé du


cours de contrôle de gestion

Présentés par :
PROFESSEUR:
Ibrahim KANTE
Madame ROUBA
Mouhamed NDOUR KANE
Flakoro DIARRA

Marie BA

Mladjao ABDEREMANE
PLAN

INTRODUCTION

I. DEFINITION DU CONTROLE DE GESTION


II. LA PLACE DU CONTROLE DE GESTION DANS
LE PROCESSUS DE GESTION
III. MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION
IV. STRATEGIE ET CONTROLE DE GESTION

1
INTRODUCTION
Depuis ses origines dans les années 1920, le contrôle de gestion est une clé du
gouvernement des entreprises et bien d’autres organisations.
Considéré comme une valeur stratégique en raison de son importance, le contrôle de
gestion est devenu la pierre angulaire du fait qu’il est source de progrès d’amélioration
potentiels à tous les types d’entreprises. C’est une fonction qui a pour but de motiver
les responsables, et à les inciter à exécuter des activités contribuant à atteindre les
objectifs de l’organisation.
I. Définitions du contrôle de gestion de 1965 à 1998 (1/2)
De Robert N. Anthony en 1965, le management control représente le processus par
lequel les managers s’assurent que les ressources sont obtenues et utilisés de manière
efficace et efficiente dans l’accomplissement des objectifs de l’organisation.
En 1988, le contrôle de gestion est l’ensemble des processus qui permettent aux
managers d’influencer les autres membres de l’organisation pour appliquer les
stratégies.
NB : l’efficacité ne doit pas être confondue avec l’efficience qui est la capacité de
parvenir à maximiser de résultats avec un minimum de ressources.
Selon le plan comptable français 1982
« Contrôler la gestion d’une entreprise, c’est maitriser sa conduite en s’efforçant de
prévoir les évènements pour s’y préparer avec son équipe et s’adapter à une solution
évolutive. »

Alain Burlaud et Claude Simon 1997


« Un système de régulation des comportements de l’homme. »

Henri Bouquin 1998


« Le contrôle de gestion est un des éléments du contrôle organisationnel. Son rôle
fondamental est de permettent aux dirigeants de la hiérarchie d’être assurés de la
cohérence entre les actions quotidiennes et les stratégies définies dans le long terme. »
Caractéristique sur la 1ère définition de robert N. Anthony
Elle insiste sur 3 caractéristiques
 Le contrôle n’est pas une action isolée, il s’agit d’un processus

2
 Elle rappelle le caractère finalisé de ce processus en mentionnant explicitement
la notion objectif
 Elle met en valeur la dimension incitative du contrôle de gestion
II. La place du contrôle de gestion dans le processus de gestion

Planification stratégique
 Analyse de l’environnement
 Positionnement de l’entreprise
 Choix des axes stratégiques

Contrôle de gestion
 Traduction financière des plans
et déclinaison des objectifs
 Suivi des résultats, analyses
et diffusion des performances

Gestion opérationnelle
 Plan d’action
 Programme des activités
 Agencement des ressources

III. Management et contrôle de gestion


Le contrôle de gestion consiste à mettre en place des procédures permettent aux
gestionnaires de garder la maîtrise des opérations
Un bon manager est jugé sur sa capacité
 À dynamiser ses équipes
 À produire
IV. Stratégie et contrôle de gestion
Permet de maîtriser la gestion à court terme.
Il fournit également des informations ; permettent le pilotage stratégique

3
Le management est la mise en œuvre des moyens humains et matériels d'une entreprise pour
atteindre ses objectifs. Un manager est un responsable ; un décideur …
Le manager fait toutes ses moyens pour d’atteindre ses objectifs et c’est grâce au contrôle de
gestion qu’il se fixe des objectifs et les atteindre.
Cette définition nous fait savoir que le contrôle de gestion représente le processus. Un
processus est l’ensemble des étapes qui permet à l’organisation de détacher les différentes
tâches en créant les différents centres.
Le contrôle de gestion décompose l’entreprise en centres de responsabilité facilitant le suivi
de l’activité de chaque responsable.
Un centre de responsabilité est constitué d’un groupe d’acteurs de l’entité regroupés autour
d’un responsable disposant de moyens pour réaliser l’objectif qui lui a été attribué.
Exemples : chef de rayon dans un hypermarché, responsable produit dans un laboratoire,
chef d’atelier dans l’industrie, …
 De manière générale, on distingue quatre types de centres de responsabilité, en fonction
des missions qui sont assignées
1.Centre de revenu

2. Centre de coûts
L’unité concernée doit réaliser une mission au moindre coût avec la meilleure qualité
possible, dans un temps imparti.

4
La mesure de la performance peut être réalisée selon plusieurs unités de mesure :
· coût : coût de production, lot économique, niveau de stock
· délai : temps de réaction à une commande
· qualité : taux de défaut, taux de rebut, taux de casse, taux d’anomalie, taux de panne
.
3. Centre de profit
Ce centre doit dégager la marge maximale par la maximalisation des produits et la
minimisation des coûts. Ce type de centre est peu fréquent puisqu’il nécessite à la fois la
gestion des moyens et la gestion des recettes.
Les critères de performance sont divers et variés : résultat net, taux de marge par rapport
au chiffre d’affaires, rentabilité des capitaux investis. La vision se situe à court et moyen terme.
4. Centre d’investissement
Il doit dégager la meilleure rentabilité des investissements et des capitaux investis (fonds
propres et dettes financières).
Sa mission consiste à assurer l’optimisation des investissements et de leur financement.
Il se situe dans le haut de la pyramide hiérarchique pour la prise de décisions stratégiques à
long terme.
Les critères de performances portent sur les rendements des actifs, le taux de rentabilité, la
valeur actuelle nette des flux, les ratios de rentabilité, le ratio d’endettement, l’effet de levier
financier.

Chaque centre doit se fixer des objectifs spécifiques pour les atteindre avec efficacité et
efficience.
Il y a deux responsables dans ces centres à savoir :
-Responsable opérationnel : Qui assure la gestion quotidienne des activités de l’entreprise ;
-Responsable fonctionnel : Qui gère le fonctionnement et la gestion de l’entreprise dans sa
globalité.
Il y a également deux types de centres de profit :
-Centre de Profit Naturel : C’est un centre qui est responsable du cout et du profit
Ex : Orange Sénégal
-Centre de Profit Artificiel :

Vous aimerez peut-être aussi