Vous êtes sur la page 1sur 7

Université Cadi Ayyad Année Universitaire : 2019-2020

Fa ulté des S ien es Juridiques, E onomiques et So iales deuxième semestre

Marrake h Groupes : 15 à 20

Travaux Dirigés de Mi roé onomie


Éléments de Corre tion des exer i es de la Plan he 3
Prof. El Mostafa HETTABI

Exer i e 1

a)
i) Le seuil de rentabilité, noté SR est le prix minimum à partir duquel la produ tion permet de réaliser un
prot positif. Il orrespond au minimum du oût moyen :

SR = min CM (q)
q≥0

Et puisque la ourbe du oût marginal passe par le minimum de la ourbe du oût moyen, don au seuil
de rentabilité on a :

Cm = CM ⇐⇒ 10q + 15 = 5q + 15 + 125/q
⇐⇒ 5q = 125/q
⇐⇒ q2 = 25
⇐⇒ q = 5 (q > 0)

d'où :
SR = Cm(q = 5) ⇐⇒ SR = (10 × 5) + 15
⇐⇒ SR = 50 + 15

SR = 65

ii) Le seuil de fermeture, noté SF est le prix minimal en dessous duquel l'entreprise n'arriverait pas à
ouvrir ses harges variables et il n'est plus protable de produire. Il orrespond au minimum du oût
variable moyen :

SF = min CV M (q)
q≥0

Nous rappelons que la quantité produite asso iée au seuil de fermeture est appelée l'é helle minimale
d'e a ité. Ainsi, on a :
CV M (qEME ) = SF
Ce que l'on note en ore :
qEME = arg min CV M (q)
≥0

puisque la ourbe de oût marginal et la ourbe de oût variable moyen se oupent au minimum du oût
variable moyen, en e point on a :

5q 2 + 15q
Cm = CV M ⇐⇒ 10q + 15 =
q
⇐⇒ 10q + 15 = 5q + 15
⇐⇒ 5q = 0
⇐⇒ q = 0

d'où :
SF = Cm(q = 0) ⇐⇒ SF = (10 × 0) + 15
⇐⇒ SF = 15

SF = 15


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 1/7
b) pour trouver le prix d'équilibre, il faut d'abord onstruire la ourbe d'ore totale. Or la ourbe d'ore d'une
entreprise se onfond ave la partie roissante de la ourbe de oût marginal lorsque le prix est supérieur au
seuil de fermeture.
La fon tion d'ore d'une rme représentative est telle que :
Cm = p ⇐⇒ 10q + 15 = p
⇐⇒ 10q = p − 15
p
⇐⇒ q = − 1, 5
10

L'ore totale de 100 entreprises est :


p
Q = 100 × q ⇔ Q = 100( − 1, 5)
10
Don l'ore totale est :
Q = 10p − 150
à l'équilibre :

Demande = Of f re ⇐⇒ 1050 − 2p = 10p − 150


⇐⇒ 12p = 1050 + 150
1050 + 150
⇐⇒ p =
12
p∗ = 100
La quantité d'équilibre est :

Q∗ = 10 × 100 − 150
= 1000 − 150
d'où :
Q∗ = 850

) Le traçage des ourbes d'ore et demande donne la gure suivante :

p
550

500

450
Demande
400

350

300

SC
250

200

150
Ore
F
100 b
G
SP
50

100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 Q


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 2/7
L'aire qui représente le surplus du onsommateur est don :
(525 − 100) × 850
SC = = 180625
2
de même le surplus du produ teur est donnée par l'expression :
(100 − 15) × 850
SP = = 36125
2
le surplus so ial est don :

SS = SC + SP = 180625 + 36125
d'où :
SS = 216750

d) Le seuil de fermeture des entreprises étrangères est tel que :


Cm = CV M ⇐⇒ 5q + 25 = 2, 5q + 25
⇐⇒ 2, 5q = 0
⇐⇒ q = 0

En eet :
SF = Cm(q = 0) ⇐⇒ SF = (5 × 0) + 25
⇐⇒ SF = 25

SF = 25
Le prix du mar hé était établi à 100, don les entreprises étrangères réaliseraient des prots puisque le seuil de
fermeture et le seuil de rentabilité sont situés au niveau SF = SR = 25 < 100. Comme le seuil de rentabilité
des entreprises nationales est SR = 65, les entreprises étrangères peuvent pénétrer le mar hé surtout que le
prix d'équilibre est, avant leur intrusion, de 100.
e) Ore Globale.
Si on note SG l'ore globale, SN l'ore des entreprises nationales et SE elle des entreprises étrangères, trois
as se présentent :

i) si p < 15 =⇒ SG = 0 ;
ii) si 15 ≤ p < 25 =⇒ SG = SN (les entreprises étrangères ne pénètrent pas le mar hé) ;
iii) si p ≥ 25 =⇒ SG = SN + SE ;
f) Le nouveau prix d'équilibre après l'intrusion des entreprises étrangères est tel que :
Ore Globale (SN + SE )= Demande globale

i) l'ore des entreprises nationales : SN = 10p − 150 ;


ii) l'ore d'une entreprise étrangère (SEi ) est telle que :
Cm = p ⇐⇒ 5q + 25 = p
⇐⇒ 5q = p − 25
p
⇐⇒ qEi = −5
5

L'ore totale de 50 entreprises étrangères est :


SE = 50 × qEi = 10p − 250

iii) l'ore totale est :


SG = SN + SE = 20p − 400


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 3/7
iv) à l'équilibre on a :
Demande = Of f re ⇐⇒ 1050 − 2p = 20p − 400
⇐⇒ 22p = 1450
1450
⇐⇒ p =
22
d'où le prix d'équilibre :
p∗ = 65, 91
v) les importations représentent l'ore des entreprises étrangères, don :

I = 10p − 250
= 10 × 65, 91 − 250
= 409, 1
l'ensemble des importations sont don :
I = 409, 1

vi) l'ore d'une entreprise étrangère est égal à : I


50 = 409,1
50 = 8, 182 ; d'où le oût total de haque entreprise :

2
CTEi = 2, 5qEi + 25qEi
= 2, 5(8, 182)2 + (25 × 8, 182)
= 371, 91
don le prot de haque entreprise étrangère est :
πEi = p × qEi − CTEi
= (65, 91 × 8, 182) − 371, 91
= 371, 91
πEi = 167, 36
Le prot tolal de 50 entreprises étrangères est don :

πE = 50 × πEi = 8368
g) Les droits de douane s'appliquent à haque bien importé, don grève d'autant le oût de produ tion pour les
entreprises étrangères. Le oût total devient :
2
CTEi = 2, 5qEi + 25qEi + 31qEi
2
= 2, 5qEi + 56qEi
la nouvelle fon tion d'ore d'une entreprise étrangère est telle que :
Cm = p ⇐⇒ 5qEi + 56 = p
⇐⇒ 5qEi = p − 56
p 56
⇐⇒ qEi = − avec(p > SF )
5 5
SF est tel que :
Cm = CV M ⇐⇒ 5qEi + 56 = 2, 5qEi + 56
⇐⇒ 2, 5qEi = 0
⇐⇒ qEi = 0
Cm(qEi = 0) = (5 × 0) + 56
d'où :

SF = 56
On en déduit la fon tion d'ore globale des entreprises étrangères :
SE = 50( 51 p − 56
5 )
SE = 10p − 560
L'ore globale sur le mar hé devient :


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 4/7
i) si p < 15 =⇒ SG = 0 ;
ii) si 15 ≤ p < 56 =⇒ SG = SN (les entreprises étrangères ne pénètrent pas le mar hé) ;
iii) si p ≥ 56 =⇒ SG = SN + SE = 10p − 150 + 10p − 560 ⇒ SG = 20p − 710

Le nouveau équilibre est tel que :

Of f re = Demande ⇐⇒ 20p − 710 = 1050 − 2p


⇐⇒ 22p = 1050 + 710
1760
⇐⇒ p =
22

p∗ = 80
La quantité é hangée est :

Q∗ = (20 × 80) − 710


= 1600 − 710

d'où :
Q∗ = 890

Le volume des importations est alors :

I = (10 × p∗ ) − 560
= (10 × 80) − 560
= 800 − 560

d'où :
I = 240
Le montant de droit de douane(DD) perçu par l'État serait :

DD = 31 × 240 ⇒ DD = 7440
Le onsommateur paie désormais haque unité de bien de 80dhs au lieu de 65, 91dhs. Don dans les 31 unités
monétaires payées par les entreprises étrangères, le onsommateur paie le montant ∆p∗ = 80 − 65, 91, soit
∆p∗ = 14, 09.
Le taux de réper ussion (t) est alors :
14, 09
t= × 100 = 45, 45%
31

h) Le gouvernement her he à interdire l'a ès des entreprises étrangères au mar hé national par le tru hement
d'un droit de douane susamment important. Les entreprises étrangères ne s'introduiront pas sur le mar hé
si le prix d'équilibre est inférieur à leur seuil de fermeture al ulé ave les onséquen es du droit de douane.
Le oût total pour une entreprise étrangère prend la forme :
2
CTEi = 2, 5qEi + 25qEi + dqEi

d'où : CmEi = 5qEi + 25 + d et CV M = 2, 5qEi + 25 + d si les entreprises nationales opéraient seules dans
le mar hé national,le prix d'équilibre serait égal à 100. le minimum du CVM est atteint lorsque Cm = CV M ,
soit :
Cm = CV M ⇐⇒ 5qEi + 25 + d = 2, 5qEi + 25 + d
⇐⇒ 2, 5qEi = 0
⇐⇒ qEi = 0

Le minimum du CV M est est tel que CV M (qEi = 0) = 25 + d


don le droit de douane minimum pour fermer le mar hé aux entreprises étrangères est tel que :

25 + d ≥ 100 ⇐⇒ d ≥ 75
Cette mesure permet de revenir aux onditions du début de l'exer i e, mais les aisses de l'État se privent
des re ettes des droits de douanes.


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 5/7
Exer i e 2

a) i) Le oût moyen est le oût unitaire, al ulé par le rapport entre le oût total et la quantité produite :
CT (Q) 4000 + 0, 01Q2
CM (Q) = ⇐⇒ CT =
Q Q
soit :
4000
CM (Q) = − 0, 01Q
Q

ii) Le oût marginal est la variation du oût total provoqué par la produ tion d'une unité supplémentaire.
On exprime l'équation du oût marginal en dérivant la fon tion de oût total par rapport à la variable
quantité (Q) :
∂CT (Q)
Cm(Q) = = 0, 02Q
∂Q
b) Pour une rme en monopole le prix n'est plus une donnée mais une variable qu'elle xe et qu'elle va devoir
diminuer pour augmenter les quantités vendues (loi de la demande).

i) La re ette totale (RT) nous est donnée par l'équation :

RT (Q) = p(Q) × Q
Pour exprimer la fon tion p(Q) (qui est la fon tion de prix : elle nous indique quel doit être le prix pour
haque quantité vendue), on inverse la fon tion de demande :
Q
p(Q) = 20 −
100
La fon tion re ette totale est don :
Q2
RT (Q) = 20Q −
100

ii) La re ette moyenne nous indique la re ette unitaire, don pour haque unité vendue. On l'exprime en
faisant le rapport entre la RT et la quantité produite : RM (Q) = RT (Q)/Q.
don :

RM (Q) = 20 − Q/100

La RM (Q) est don onfondue ave la fon tion de prix.


iii) La re ette marginale nous indique quelle est la variation de la re ette totale lorsque la rme augmente sa
produ tion d'une unité. on l'exprime en dérivant la fon tion de re ette totale par rapport à la variable
Q

∂RT (Q) Q
Rm(Q) = = 20 −
∂Q 50

) Quelle que soit la stru ture de mar hé, toute entreprise a pour obje tif de maximiser son prot. pour ela,
elle fait un raisonnement à la marge : pour haque unité de bien qu'elle peut produire, elle ompare e que
lui rapporte ette unité (Rm) et e qu'elle lui oûte (Cm). Tant que le cm < Rm, elle ore ette quantité.
Mais le Cm est roissant alors que la Rm est dé roissante, don les deux fon tions nissent par se roiser.
la quantité pour laquelle le Cm = Rm est don elle qui maximise le prot de la rme.
de manière formalisée, on her he à maximiser la fon tion de prot π :
π(Q) = RT (Q) − CT (Q)

Lorsque l'on her he le maximum de ette fon tion, on égalise la dérivée première à zéro.
∂π ∂RT ∂CT
= − = 0 ⇔ Rm − Cm = 0
∂Q ∂Q ∂Q
On en déduit qu'à l'optimum du monopole : Rm = Cm d'où :
4 ∗
20 − Q∗ /50 = 0, 02Q∗ ⇔ Q = 20
100


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 6/7
d'où la quantité d'équilibre oerte par le monopole :

Q∗m = 500

Le prix d'équilibre s'obtient en remplaçant la quantité par sa valeur d'équilibre dans la fon tion de demande
inverse (fon tion prix) :p(Q = 500) = 20 − 500/100
d'où le prix d'équilibre :
p∗m = 15
Le prot du monopole serait :
π = 15 × 500 − 4000 − 0, 01(500)2 = 1000

d) Si les onditions auraient été des onditions de on urren e, l'équilibre aurait été réalisé au point de ren ontre
entre l'ore et la demande, don au point où :Cm(Q) = RM (Q) = p(Q), soit,
Q
0, 02Q = 20 −
100
Ce qui permet d'avoir :

Q∗c = 666, 67 p∗c = 13, 33 π = 444, 41

p
b
20

18

Cm
16
pm b b

14
pc b b

12
RM
b
10

6
Rm

b b

100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 1100 1200 1300 1400 1500 1600 1700 1800 1900 2000 2100
Qm Qc Q


Prof. El Mostafa Hettabi- TD Mi roé onomie- FSJES Marrake h - ♠ 2019/2020 ♠ 7/7

Vous aimerez peut-être aussi