Vous êtes sur la page 1sur 24

UNIVERSITE MARIEN NGOUABI

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE

Généralités sur la thermodynamique


PARTIE I
Dr Alain Smart HD
Département des Licences, parcours Physique
Amphi virtuel compte Whatsapp
Weatherland_Phys
(00242)053706066

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE

Généralités sur la thermodynamique

Plan
I. Introduction

II. Historique et aspect

III. Comprendre la matière

IV.Conclusion
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
I. Introduction
La thermodynamique est la science qui englobe l’étude des propriétés des corps
ainsi que celle de tous les phénomènes faisant intervenir le travail, la chaleur et
l’énergie en général.

Les différents domaines de la thermodynamique incluent:


 des propriétés macroscopique de la matière (i.e. la capacité calorifique, la
compressibilité, et la vitesse du son);
 des questions profondes concernant l’ordre des événements comme la flèche
du temps et des questions très pratiques concernant la configuration;
 et le mode de fonctionnement des machines thermiques.
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
La quête principale de la thermodynamique est la détermination de l’état
d’équilibre qui résulte après qu’on enlève les contraintes internes d’un
système fermé, composé de plusieurs sous-systèmes.

Les contraintes internes peuvent être des champs (électrique, magnétique),


le volume, et des quantités conservées comme l’énergie, le nombre de
molécules, etc.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
A retenir!
 La thermodynamique offre un formalisme très efficace pour lier des
comportements sur une échelle macroscopique d’une grande diversité de
propriétés.

 Elle permet une analyse quantitative de ces propriétés, ainsi que des prédictions
de leur comportement, toujours sur une échelle macroscopique.

 L’état macroscopique est spécifié par des variables macroscopiques externes


comme le champ magnétique, la pression, etc.

 Plusieurs états microscopiques peuvent correspondre au même état


macroscopique. Or, la thermodynamique permet de comprendre un phénomène
macroscopique sans avoir besoin de descriptions détaillées des processus
microscopiques qui le provoquent.
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
II. Historique et aspects
La thermodynamique est une science qui nait à la fin du 17 ème siècle.
L’essentiel à l’époque était de construire des machines indispensables à l’industrie
naissante.

 Denis PAPIN (Physicien français, 1647-1714) eu l’idée de construire une


machine utilisant de la vapeur d’eau en regardant l’eau bouillir dans un
récipient. En voyant la vapeur soulevant le couvercle, il a constaté qu’elle
pourrait donc aussi repousser un piston et ainsi fournir du travail.

La motivation initiale était donc de répondre à un besoin industriel essentiel à


l’époque : trouver les conditions optimales pour transformer la chaleur en
travail.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
‘’Thermodynamique’’ vient du grec signifiant respectivement chaleur et force.
On peut décrire la thermodynamique de deux (02) manières ou selon deux (02)
aspects différents :

 L’aspect macroscopique : On s’intéresse aux propriétés de la matière où le


système à l’échelle globale ou macroscopique, alors les propriétés sont décrites
par des variables d’état macroscopiques (P, V, T, m, …).

 L’aspect microscopique : On s’intéresse aux propriétés de la matière à


l’échelle microscopique ou atomique en utilisant comme variables les grandeurs
cinétiques individuelles des molécules ou des atomes (Pi, Vi, Ei, …)

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Selon que l’on considère l’un ou l’autre de ces deux aspects, on distingue alors la
thermodynamique classique et statique.

 Thermodynamique classique: Elle explique le comportement de la matière ou


des systèmes en fonction de leurs variations d’énergie et d’entropie. Elle décrit
uniquement les états initiaux et finaux des systèmes en évolution et dresse le
bilan énergétique du système. Le chemin suivi par la transformation du système
peut jouer un rôle (la notion de réversibilité ou d’irréversibilité des
transformations).

 Thermodynamique statique : Elle cherche à expliquer l’origine et la


signification des variables macroscopiques (P, T) et des notions de chaleurs, de
travail et l’entropie en les reliant directement au mécanisme de l’agitation
moléculaire. Ainsi on distingue les notions de température, de pression et de
chaleur.
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Thermodynamique

Macroscopique/Microscopique

Aspect Aspect
Classique: Statique

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
III. Comprendre la matière

La ‘’matière’’ est un mot spécifique à chaque environnement d’etude,


particulièrement en physique, elle représente un ensemble de particules
susceptibles de réagir face aux excitations intérieures ou extérieures.

Ces réactions traduisent les comportement de ses grandeurs physiques propres


et ne sont possibles que si le nombre de particules est proportionnel au nombre
d’Avogadro!

Les phénomènes physiques rencontrés par la matière ; corps purs ou


mélanges ; ne peuvent être interprétés que si nous modélisons cette dernière ;
en thermodynamique la matière est assimilé à un modèle :

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Les modèles
Nous utiliserons ce terme pour spécifier les réactions de chacun des états de la
matières face aux grandeurs thermodynamiques de base : température et Chaleur

Un gaz :
 Le gaz parfait est le modèle le plus simple que l’on puisse imaginer pour
représenter le comportement d’un gaz.
 Selon ce modèle, les molécules se comportent comme des sphères rebondissant
les unes contre les autres.
 On peut imaginer un grand nombre de très petites boules de billard en
mouvement chaotique, qui se percutent et rebondissent les unes contre les
autres sans jamais s’attirer ni dissiper leur énergie par frottement. gaz qui peut
être parfait ou réel.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Un liquide:
 Est un fluide (c’est-à-dire un corps sans forme définie) dont les molécules sont
très rapprochées, mais libres de se déplacer les unes par rapport aux autres.
 Concrètement, on obtient un liquide à partir d’un gaz en ralentissant et
rapprochant ses molécules.
 Il n’y a pas de réaction chimique en jeu.
 Ainsi, de l’eau liquide et de la vapeur d’eau sont constituées de la même
matière (des mêmes molécules) : elle est seulement assemblée différemment.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique

Par rapport aux gaz, les liquides présentent deux différences importantes :

 Ils sont pratiquement incompressibles, c’est-à-dire que leur volume


spécifiques varie très peu lorsqu’on les compresse;

 Ils sont sujets aux effets de la tension de surface, mais est sans conséquence
en thermodynamique

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
La vapeur (d’eau) :La vapeur d’eau est transparente et quasiment invisible. Ce que
l’on observe au-dessus d’une casserole d’eau en ébullition ou sous la forme de nuages
est de l’eau liquide en suspension dans l’air.

 Ces fines gouttelettes liquides peuvent s’assembler pour former des gouttes ou
bien s’évaporer à nouveau et redevenir ainsi invisible.

 L’air est partiellement constitué de vapeur d’eau (et sa capacité massique à porter
de l’eau augmente avec la température).

 Lorsque l’on fait bouillir de l’eau liquide à l’air libre, il ne faut pas oublier que
c’est l’air qui accueille la vapeur d’eau.

Suivant le modèle ou état de la matière cette dernière présentera un comportement


diffèrent à chaque fois face à la température ou la chaleur.
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
III. Matière et thermodynamique

La matière (modèle en thermodynamique) est un ensemble de particules (atomes,


molécules) de l’ordre d'Avogadro dans un état donné (solide, liquide , gazeux…)
susceptibles de réagir face aux grandeurs thermodynamique telles que la
Température et la Chaleur.

Ces deux grandeurs thermodynamiques ont fait l’histoire de la ‘’thermodynamique


‘’
Réaction face à la température: une matière est caractérisée par sa température
traduisant son état d’équilibre, état dans lequel on le trouverai dans son
environnement (généralement à l’air libre), par exemple l’eau est à 25°C

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Lorsque nous faisons varier la température de la matière, le phénomène rencontré
est appelé (dilatation thermique) ; suivant la dimension mise en jeu, on parle de
dilation linéique, surfacique ou bien volumique.

Toute fois tous les corps ne se dilatent pas de la même façon, certains plus vite et
d’autres avec une légère variation de température.

Pour cela, il est défini un coefficient de dilation thermique pour chacun des corps
rencontrés dans la nature.

Pour parvenir à cela, il faut bien se rassurer que la pression, le nombre de


particules n’ont point varier lors de la variation de la température.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
La température provoque bien plus d’autres effets que la dilation; toute fois
l’étude relative à ces effets sur la matière est thermodynamiquement appelée‘’
Thermométrie’’

Il sied de comprendre que deux corps de température de base différentes, mis


ensemble développent une température d’équilibre pour un nouveau état
d’équilibre.

La thermométrie est donc l’ensemble des règles, des principes sur l’étude des
effets de la température sur une matière et /ou dans un environnement donné.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Réaction face à la chaleur: la chaleur n’est pas une caractéristique d’une matière,
elle représente une quantité d’énergie qui peut être échangée , emmagasinée ou
bien utilisée par la matière pour des transformations telles que changement de
phase.

Toute fois, la matière est ‘’caractérisée par le coefficient calorique’’ qui traduit sa
capacité de réagir face à une variation de chaleur ambiante ou interne .

Chaleur latente: C’est une quantité de chaleur (limite) que doit perdre ou gagner
un corps pour changer de phase et non pour augmenter sa température.

La chaleur latente est une caractéristique de la matière.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
L’ensemble des règles et principes régissant le comportement de la matière face à
la chaleur est appelée la calorimétrie.

Deux corps ( de même nature ou pas) mis ensemble peuvent échanger de la


chaleur à la limite de leurs capacités calorifiques.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Les transferts thermiques:
La température et la chaleur se comportent de façon spécifique régies par la
thermométrie et la calorimétrie;

Cependant une grandeur peut d’une manière ou d’une autre influencer l’autre
conduisant à des effets spectaculaires ;

L’échange de la température et chaleur dépend donc des conditions outre que


communes et produisent des effets inattendus;

Les transferts thermiques sont l’ensemble des règles, principes et mécanismes


d’étude des effets de la chaleur sur la température (vice versa) dans une matière
ou un système.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
Les échanges de chaleur s’effectuent suivant trois modes faisant intervenir, la
matière, la température, la chaleur les surfaces de contacte ou distance entre
surface; on peut citer:

 Mode de transfert par conduction;

 Mode de transfert par convection;

 Mode de transfert par rayonnement.

Chacun de ces modes apporte une clarification sur le calcul de la Chaleur


échangée dans les conditions prédéfinies.

Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI


second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques
UNIVERSITE MARIEN NGOUABI
FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES

THERMODYNAMIQUE
Généralités sur la thermodynamique
IV. Conclusion

La thermodynamique nous apporte de nouvelles grandeurs physiques jamais


définies au par avant dans l’histoire de la science;

elle fixe des règles et des principes d’études des effets de la chaleur et
température sur la matière afin de produire du travail principalement;

Appréhender l’apport de la thermodynamique consiste à reconnaitre les limites


des sciences antérieures telle que la mécanique sur l’étude de certains
phénomènes tel que le changement de phase;

La thermodynamique interprète bien plus des phénomènes limites à sa


définition classique, pour y parvenir, une bonne modélisation est cruciale et
fait objet de la partie II.
Dr Alain Smart HD Université Marien NGOUABI
second_alain@yahoo.fr
A smart Day In Weatherland Faculté des Sciences et techniques

Vous aimerez peut-être aussi