Vous êtes sur la page 1sur 5

31 - AOP

AMPLIFICATEURS OPERATIONNELS

I.AOP - APPLICATIONS LINEAIRES DE L'AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL ⇒


1- INIC
(Extrait de l'examen de Janvier 1995)
La Figure I-1 donne le schéma électrique d'un « Convertisseur d'Impédance Négative » (NIC), application linéaire de
l'amplificateur opérationnel. On se propose de calculer la résistance d'entrée du montage dans le cas où l'amplificateur opérationnel
possède une résistance d'entrée infinie et un gain en tension A fini.
1) Que valent i' et i'' en fonction de ie et i0 ?
ie ε i0 2) Ecrire vs en fonction uniquement de R, R0 et i0. De là, donner l'expression de ε
en fonction de i0, R, R0 et A.
- + 3) En suivant deux mailles différentes, donner deux expressions de ve en fonction
R A R de ie, ε, i0 et des résistances, puis remplacer ε par son expression déjà trouvée.
ve R0 4) En éliminant i0 dans le système précédent, donner la résistance d'entrée Re du
i’ i’’
NIC.
vs 5) Vers quelle valeur tend-elle lorsque le gain A tend vers l'infini ? 

Figure I-1
2- Amplificateur de courant à AOp
(Extrait du contrôle du 10 Novembre 1995)
Les AOp utilisés seront supposés idéaux (Re = ∝, A = ∝).
2a) Circuit 1
- On considère le montage représenté sur la Figure I-2 (circuit 1), attaqué par un
générateur de courant i parfait.
+ 1) Ecrire v en fonction de i.
v
2) Quelle est la fonction réalisée ?
2b) Circuit 2
Figure I-2 On construit le montage de la Figure I-3 (circuit 2).
On s'intéresse au courant de sortieui, récupéré dans la résistance de charge Ru.
R’ i1 1) Quelle relation simple lie i1 et i2 ?
2) Donner les expressions de ie et i0 en fonction de i1, i2 et iu.
ie 3) Trouver une expression de ie qui fait apparaître v et une expression de i0 qui fait
R
- apparaître V0.
4) A l'aide des relations exprimées au II.2b et II.2c, écrire iu en fonction de v, V0 et des
+ résistances du montage. Comment R' intervient-elle ?
i0 R 5) Quelle est l'influence de Ru sur le courant de sortie iu ? Comment se comporte donc
+
v iu la sortie du montage ?
V0 R’ i2
Ru 2c) Circuits cascadés
Dans le circuit de la Figure I-3, on fait en sorte que V0 = 0.
1) Ecrire iu en fonction de v.
2) On fait suivre le circuit 1 par le circuit 2 en prenant R0 = kR (k>1). Qu'avons-nous
Figure I-3 réalisé ?
3- Etude d'un filtre actif
(Extrait du contrôle du 8 Juin 1994)
On construit un filtre actif représenté sur la Figure I-4.
1) Donner la fonction de transfert du filtre construit autour de
R1 R3 l'amplificateur opérationnel idéal A1. En déduire l'allure du
R0 C2 R2 diagramme de Bode correspondant.
2) Mêmes questions concernant le filtre construit autour de
- -
l'amplificateur opérationnel idéal A2.
ve A1 v A2
+ + 3) Donner la fonction de transfert du filtre global.
vs 4) Donner l'allure dudiagramme de Bode (gain et phase avec
les valeurs caractéristiques) lorsque la pulsation de coupure
du premier filtre est 10 fois supérieure à celle du second.
Figure I-4 5) Même question que la précédente si le rapport des
pulsations de coupure est inversé. 

sujets TD Electronique
32 - AOP

II.AOP - GENERATEUR DE SIGNAUX TRIANGULAIRES ⇒

+VCC -
- +
ve + ve
3R vs R vs
R’ R
2R
-VCC
Figure II-2
Figure II-1
1- Comparateur à hystérésis non symétrique
On propose le montage de la Figure II-1 où l'amplificateur opérationnel est supposé idéal, avec Vsat+ = +Vcc et Vsat- = -Vcc
1) De quel type d'application de l'AOP s'agit-il ?
2) Simplifier le schéma électrique sur l'entrée +.
3) Exprimer la tension V+ sur l'entrée +.en fonction de ETh et Vs.
4) Calculer les deux valeurs possibles de cette tension (VT+ et VT-).
5) Calculer la largeur du cycle d'hystérésis∆V = VT+-VT-.
Quelle valeur doit-on donner à R' pour que∆V = 2/5 Vcc ?
6) Dans ce cas, calculer les seuils. Dessiner le cycle d'hystérésis en donnant le sens de parcours. Quel est le centre du cycle? 
2- Comparateur à hystérésis
Soit le comparateur à hystérésis simple de la Figure II-2. Vcc = VSAT = 15 V
i = GmV 1) Donner les caractéristiques du cycle d'hystérésis (seuils, centre, largeur) et le
dessiner.
v C 2) Dessiner la tension de sortie lorsque le comparateur est attaqué par une tension
vC triangulaire à valeur moyenne nulle, d'amplitude 10V et de période T.
3- Générateur de rampe
Figure II-3
On crée un générateur de rampe à pente variable en chargeant un condensateur
par un courant commandé en tension (cf schéma de la Figure II-3). A.N. :
Gm = 1/15 mS ; C = 1 µF

- 1) A partir de l’équation différentielle générale du circuit, exprimer vc(t) en fonction


de v(t).
+ 2) Dans le cas où v(t) = 0 pour t<0 et v(t) = V0 = cstante pour t>0, préciser vc(t).
C 4- Oscillateur triangulaire
vC On assemble les montages du II.2- et II.3- selon le schéma de la Figure II-4.
R vs
1) Quelles sont les deux valeurs possibles du courant i ?
R 2) Expliquer qualitativement le fonctionnement du montage.
3) Quel est l'instant 0t de basculement de la sortie en supposant les conditions
Figure II-4 initiales suivantes : vc(0+) = -Vcc/2, vs(0+) = Vcc, i(0+) = I0.
4) AN : Dessiner vs et vc sur au moins une période (2t0). 

III.AOP – REPONSES D’UN FILTRE A AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL


(Extrait de l'examen de Juin 1993)
C
1- Etude temporelle
Dans la Figure III-1, l'amplificateur est idéal. Ses tensions de saturation sont +15V et
3R -15 V.
R On donne : R = 1 kΩ et C = 1 µF.
- 1) La tension u est nulle et un régime permanent est atteint. Quelle est la valeur de vs ?
2) A l'instant t= 0, u passe brusquement de 0 à 10 V. Que devient instantanément vs ?
+ 3) u restant à 10 V, quelle sera la valeur finale de vs(∝) et quelle est la constante de
vs
u temps de l'évolution ?
R
R 4) Représenter la forme vs(t).

Figure III-1

sujets TD Electronique
33 - AOP

2- Etude fréquentielle
On considère le même schéma que précédemment mais la tension u est maintenant sinusoïdale de pulsation ω.
1) Déterminer la fonction de transfert complexe G = vs/u.
2) Représenter le diagramme de Bode de G. On se limitera à la représentation asymptotique du module, mais on précisera la valeur
de l'argumentϕ en très hautes et très basses fréquences.
3) Expliquer comment ces résultats complètent ceux du I. 

IV.AOP - AMPLIFICATEUR TRANSCONDUCTANCE A AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL⇒


(Contrôle de Novembre 1996)
I- ICC 1- Préliminaire
Une fois n'est pas coutume, on s'intéresse aux courants d'alimentation d'un amplificateur
- opérationnel en fonctionnement linéaire, qu'on appelleraCC I et IEE (Figure IV-1).
IO
+ On appelle I+ et I- les courants qui circulent dans les entrées de l'amplificateur opérationnel, et oI son
courant de sortie.
I+ IEE 1) Ecrire la relation qui lie Io à ICC, IEE, I+, et I-
2) On possède un amplificateur opérationnel pour lequel on peut considérer sa résistance d'entrée
Figure IV-1
infinie. Qu'impose cette condition et comment la relation précédente se simplifie-t-elle ?
VCC 2- Amplificateur opérationnel
ICC
Io L'amplificateur opérationnel précédent (avec une résistance d'entrée infinie), possède un gain en
+ tension non infini A = Vo/ε. Il est utilisé dans le circuit de sur la Figure IV-2.
ε 1) Ecrire Vo en fonction de Ve. Quel est ce type de montage ?
-
ve 2) En déduire l'expression deoI en fonction de Ve et R1.
3) En combinant cette expression à la relation trouvée au IV.1-, écrire la relation qui lie Ve à ICC et IEE.
vo 4) Que deviennent les expressions précédentes lorsque A ∝ ?
R1
IEE 3- Miroirs de courants
On dispose en outre de quadripôles qui se comportent comme un court-circuit en entrée et comme
VEE un générateur de courant parfait en sortie dont la valeur est celle du courant d'entrée. Un tel «miroir
Figure IV-2 de courant » est représenté sur la Figure IV-3.
Les entrées de deux miroirs de courant sont insérées entre les lignes d'alimentation VCC et VEE et les
Iin Iout broches d'alimentation de l'amplificateur opérationnel du montage précédent, ainsi que le représente
la Figure IV-4. Les sorties des miroirs sont connectées à une résistance R2 qui va à la masse.
1) Que valent I1 et I2 ?
Iin = Iout 2) Ecrire Is en fonction de ICC et IEE, puis de Ve en utilisant la relation du IV.2-.
3) En déduire l'expression de Vs/Ve.
4) Que devient cette expression lorsque A tend vers l'infini? 
Figure IV-3

VCC 4- Bande passante


VCC
On supposera que les miroirs de courants
ont une fréquence de coupure
ICC suffisamment élevée pour ne pas en tenir
IO IH
compte. Seul le gain de l'amplificateur
+ +
opérationnel sera considéré comme
ε
- - dépendant de la fréquence selon
IS IS
ve ve ( )
l'expression: A jω = A 0
1 + jωτ0
vo R D v
R1 R2 vs 1 s 1) A partir de la relation trouvée au IV.3-,
IEE IL
écrire Vs/Ve de la forme :
Vs jω =
Ve
( ) K
1 + jωτ c
2) Donner l'expression de cf, fréquence de
coupure à -3 dB.
VEE VEE 3)On calcule le produit gain bande
Figure IV-5 PGB = K fc. Quel résultat inhabituel
Figure IV-4 obtient-on ?
4) Illustrer ce résultat en traçant le diagramme de Bode avec les valeurs numériques : A0 = 105, τ0 = 200 msec, R1 = 1 kΩ,
R2 = 10 kΩ puis 100 kΩ. 
5- Compresseur
On remplace dans le montage précédent la résistance R2 par une diode D câblée comme sur la Figure IV-5.

sujets TD Electronique
34 - AOP

On se placera dans le cas idéal où Is = Ve/R1.


1) Rappeler pour une diode la relation de Shockley approchée qui donne la caractéristique IAK(VAK) lorsque la diode est passante
(VAK > 100 mV). On appellera IDsat le courant de saturation de la diode.
2) En supposant Is toujours strictement positif, déduire de la relation précédente l'expression de Vs en fonction de Is.
3) Ecrire Vs en fonction de Ve (Ve > 0). Quel type de compresseur venons-nous de construire ?
4) Dessiner la caractéristique Vs(Ve) pour Ve compris entre +100 mV et +10 V. (on prendra IDsat = 10-15 A, R1 = 1 kΩ et UT ≈ 25 mV)
6- Compresseur 2 quadrants
1) Quelle (légère) modification proposer pour obtenir, à partir du compresseur précédent, un circuit qui fonctionne pour Ve positif et
Ve négatif (excepté autour de Ve = 0) ?
2) Comment obtient-on sa caractéristique à partir de la précédente ? 

V.AOP - ETUDE D'UN AMPLIFICATEUR A CONTRE-REACTION ⇒


Exemple de problème sur l'amplificateur opérationnel vu comme un quadripôle
On considère un amplificateur
i1 opérationnel à contre réaction
+ (Figure V-1). La tension d'entrée
i2a attaque l'entrée non-inverseuse. La
Ro tension de réaction attaque l'entrée
v1a Ri + inverseuse. Le gain en tension en
Avv1a boucle ouverte Av de cet amplificateur,
i2b RL v2 = vL sa résistance d'entrée Ri et sa
- résistance de sortie R0 sont considérées
comme finis. On travaille dans la bande
ve Rg
passante de l'amplificateur.

R2 1) Déterminer les paramètres pour les


deux quadripôles (action et réaction) qui
lient la tension d'entrée et le courant de
+ sortie en fonction du courant d'entrée et
eg v1b de la tension de sortie (matrice
R1
Hybride).
2) En déduire les paramètres du
quadripôle équivalent aux deux
Figure V-1 quadripôles utilisés dans ce type de
contre-réaction.
3) En posant ve = eg-Rgi1 et vL = -RLiL, déterminer en fonction des paramètres h du quadripôle équivalent les expressions du gain en
tension composite (Avg = vL/eg), de la résistance d'entrée (Re = ve/i1), de l'admittance de sortie vue par RL (1/RS = is/vs pour eg = 0)
4) Exprimer ces grandeurs en fonction des éléments du montage
5) Que deviennent ces expressions si on prend en compte les approximations suivantes ?
RR R R1
R i >> 1 2 ; A v i >> ; 1 >> 1 ; 1 >> 1
R1 + R 2 Ro R1 + R 2 R o RL R o R1 + R 2
6) Applications numériques pour : R1 = 1 kΩ, R2 = 99 kΩ, RL = 10 kΩ, Ri = 100 kΩ, Ro = 100 Ω, Av = 105, Rg = 20 kΩ. 

VI.AOP - FILTRE REJECTEUR DE BANDE ⇒


(Contrôle de Mai 1997)
R3
C2
R4
R2
C1
R1 R3
x z
y v1 ? vS
ve

Figure VI-1

sujets TD Electronique
35 - AOP

1- Introduction
Parmi tous les types de filtres, les filtres réjecteurs, ou coupe-bande (qui atténuent une certaine bande de fréquences), sont les plus
pénibles à synthétiser (dans certains cas, c’est même impossible). On peut parfois contourner la difficulté en créant un filtre
passe-bande simple et soustrayant le signal de sortie au signal d’entrée. C’est sur ce principe que le filtre à amplificateurs
opérationnel de la Figure VI-1 est construit. Les amplificateurs opérationnels possèdent des caractéristiques supposées idéales.
1) Remplacer les signes x,y,z,? sur le schéma par les + et - correspondant aux entrées des amplificateurs opérationnels, sachant
que l’on souhaite réaliser une application linéaire.
2) Identifier la fonction des sous-circuits matérialisés par les cadres en pointillés.
2- Filtre passe-bande 5- Diagramme de Bode
1) Ecrire la fonction de transfert complexe V1/Ve sous la forme : 1) Calculer la valeur de K qui répond à la condition du VI.4- pour
jωτ1 τ2 = 100τ1 et τ2 = τ1.
HBP = K 1
1 + jωτ1 1 + jωτ2 2) Tracer le diagramme de Bode du passe-bande (HBP),
amplitude et phase, dans les deux cas précédents, et marquer
3- Additionneur la position de ω0. Que remarque-t-on ?
1) Ecrire Vs en fonction de Ve et V1, puis en fonction de Ve On prendra par exemple le couple (τ1,τ2) à (0.1 sec, 10 sec),
uniquement. puis (1 sec, 1 sec)
2) Ordonner la fonction de transfert Vs/Ve sous la forme : 6- Exemple de coupe-bande
1 + jωτ A − ω2τ1τ2 On se place dans le cas où τ1 = τ2, où K vérifie la condition VI.4-
HBR = A
( )( )
1 + jωτ1 1 + jωτ2 , et on prend R4 = R3.
3) Vérifier que IHBRI est le même aux extrémités de bande
1) Réécrire alors HBR sous la forme : HBR = − 1 − x 2 , en
2

(ω 0 et ω ∝)  (1 + jx)
4- Coupe-bande identifiant la variable réduite x.
1) Quelle relation doit-t-il exister entre K, τ1 et τ2 pour annuler le 2) Dans ce cas, donner le module de HBR, et le tracer sur la
terme en jω ? même feuille qu’au VI.5-. On se contentera des points à x = 0.1,
2) Dans ce cas précis, il existe une pulsation ω0 pour laquelle x = 0.2, x = 0.5, x = 1 (attention au piège), x = 2, x = 5, x = 10.
l’atténuation est infinie (autrement dit HBR(ω0) = 0). Donner son 3) Relever graphiquement la bande coupée à -3 dB. 
expression en fonction de τ1 et τ2.

VII.AOP - REDRESSEUR PARFAIT⇒


(extrait du contrôle de Janvier 1997 / post-corrigé par M Jérôme ROUSSEL, IUP1 1999-2000)
Dans tout le problème, les amplificateurs seront supposés idéaux (A ∝, Re ∝, Rs = 0 Ω, IVSATI = IVCCI). Les diodes D seront
modélisées par un générateur de tension équivalent au seuil et une résistance série (RD ≈ 50 Ω) dans leur zone passante, et
comme un circuit ouvert lorsqu’elle sont bloquées.
DSS+ 1- « Diode sans seuil »
+ Une « diode sans seuil » (DSS+) peut être simulée par le circuit simple de la
ε Figure VII-1.
- 1) La diode D est une diode au silicium. Quelle est approximativement sa tension
ve D de seuil ?
2) Montrer que le signe de ve détermine à la fois la zone de fonctionnement de la
i vs diode (bloquée ou passante), et le mode fonctionnement de l’amplificateur
Ru v opérationnel (linéaire ou en saturation).
3) Dessiner le circuit équivalent selon que ve est positif ou négatif. Calculer v et
vs en régime linéaire de l’AOp. ainsi que i et vs lorsque l’AOp. est saturé.
Figure VII-1 4) Représenter v et vs lorsque ve = Ve sin(ωt), avec Ve = 10 V. (On prendra
±VCC = ±15 V)
R 5) Commenter la forme de v. Comment réaliser une « diode sans seuil » (DSS-)
DSS-
R qui redresserait l’autre alternance de ve ? 
- 2- Redresseur parfait
+ On câble une « DSS+ » et une « DSS- » comme l’indique la Figure VII-2.
L’amplificateur opérationnel supplémentaire fonctionne toujours en régime
ve vss linéaire.
DSS+ R’
1) Dessiner le schéma correspondant au cas ve>0 et calculer vss.
2) Dessiner le schéma correspondant au cas ve<0 et calculer vss.
Figure VII-2 3) Quelle est la fonction mathématique réalisée par ce circuit.
3) Tracer la caractéristique de transfert statique ainsi que vss lorsque
ve = Vesin(ωt) 

sujets TD Electronique

Vous aimerez peut-être aussi