Vous êtes sur la page 1sur 26

CINQUIÈME DEGRÉ

MAÎTRE PARFAIT
*********************************************
Signe
Admiration – Lever les mains et les yeux vers le ciel, laisser tomber les bras en les
croissant sur le devant, et en portant la vue à terre.
Reconnaissance – S’approcher par degré les pieds l’un de l’autre par la pointe, les
genoux se touchant, se portera soi-même la main droite sur le cœur et la main gauche
sur la poitrine de l’examinateur.

Attouchement
Se portant mutuellement la main gauche sur l’épaule droite ; se prendre la main
droite, en tenant le pouce écarté.

Batterie
Quatre coups égaux : ●●●●

Marche
Former un carré par quatre pas assemblés

Age
1 ans à l’ouverture des travaux et 7 à la clôture, ensemble 8 ans.

Heures
En ouvrant 1 heure, à la fermeture 7 heures.

Mot de passe
Acacia

Mot sacré
Jéhovah
SIXIÈME DEGRÉ
Secrétaire INTIME / Maître PAR Curiosité
*****************************************************************

Signe
Porter la main droite à l’épaule gauche, et la faire descendre ensuite vers la hanche
droite en dessinant le baudrier.
En réponse, on croise les bras horizontalement à la hauteur de la poitrine, on les
abaisse ensuite vers la garde de l’épée, en levant les yeux au ciel.

Attouchement
Se prendre mutuellement la main droite ; le 1e dit en la retournant : BERITH, le 2e
tournant la main de l’autre côté dit : NEDER, enfin, le 1e revenant à 1ère position
dit : SCHELEMOTH.

Batterie
27 coups par 3 fois 9 : ●●●●●●●● - ●

Nb : on réduit souvent cette batterie aux 9 coups.

Mot de passe
Premier mot de passe : JOHABEN
Deuxième mot de passe : ZERBAL

Mot sacré
IVAH

Septième Degré
Prévôt ET JUGE / Maître IRLANDAIS
*************************************************************

Signes
Porter les 2 premiers doigts de la main droite à côté du nez ; en réponse, on porte
l’index sur le bout du nez et le pouce sous le menton.

Attouchement
S’entrelacer réciproquement le petit doigt de la main droite avec l’index ; se
donner 7 coups légers dans la paume de la main.

Batterie
5 coups par 4 et 1 : ●●●● - ●

Heures
8,2, et 7 heures

Mot de passe
TITO

Mot sacré
JAKINAÏ

Huitième Degré
INTENDANT DES BÂTIMENTS
************************************************

Signes
De surprise : Porter les 2 pouces aux tempes, les mains étendues en équerre, reculer
de 2 pas, avancer d’autant ; porter ensuite les mains sur les yeux pour les couvrir, en
disant : BEN-CHORIM.
D’admiration : Entrelacer les 2 mains, les tourner ensuite la paume en haut, puis
les laisser retomber sur la ceinture, en regardant le ciel et en prononçant : ACHAR.
De douleur : Porter la main droite sur le cœur et la main gauche sur la hanche, puis
se balancer par 3 fois sur les genoux, en disant le premier : HHAÏ, le second : JAH.

Attouchement
Se frapper mutuellement sur le cœur avec la main droite, puis la passer sous le bras
gauche, ensuite prendre l’épaule droite avec la main en disant le premier :
JACHINAÏ, le second : JUDA.

Batterie
5 coups égaux : ●●●●●

Marche
5 pas égaux

Age
3 fois 9 ans

Temps de travail
Du point du jour jusqu’à 7 heures du soir.

Mots de passe et Sacrés


Ce sont ceux qui ont été donné avec l’attouchement.

Neuvième Degré
Maître Elu des neuf
**********************************************

Signes
1e) Faire mouvement de frapper au front le tuileur, avec un poignard ; la réponse est
de porter la main au front, comme pour s’assurer s’il ne serait point ensanglanté.
2e) Lever le bras et frapper au cœur, comme si l’on tenait un poignard, celui dont on
veut se faire connaître, en disant : NEKAM ; en réponse, on porte la main droite sur
le cœur en disant : NECHAM.

Attouchement
Fermer la main droite, le pouce levé et le présenter au tuileur ; en réponse, celui-ci
saisit le pouce qu’on lui présente, avec la main droit en tenant aussi le pouce levé.

Age
8 et 1 an accomplis.

Batterie
9 coups par 8 et 1 : ●●●●●●●● - ●

Mot de passe
BEGONGAL-CHOL / BEGOAL-CHOL

Mot sacré
NEKAM ; réponse : NECHAM

Marche
3 pas d’apprenti, 3 pas de compagnon et 3 pas de maître.

Heures
Ouvrir : point du jour
Fermer : entrée de la nuit

Dixième Degré
ILLLUSTRE Elu des quinze
***************************************************

Signes
Se porter le poignard sous le menton, et le faire descendre le long du corps, comme
si l’on voulait s’ouvrir le ventre.
En réponse on fait le signe d’apprenti ayant le poing ferme et le pouce levé

Attouchement
S’entrelacer réciproquement les doigts de la main droite.

Batterie
5 coups égaux : ●●●●●

Marche
15 pas triangulaires

Heures
De 5 heures du matin à 6 heures du soir

Mot de passe
ELIGAM / ELIAM

Mots sacrés
ZERBAL en réponse BEN-LAH

Onzième degré
Sublime chevalier élu
************************************************

Signe
Se croiser les bras sur la poitrine, ayant les mains fermées, le pouce écarté.

Attouchement
1e) Se présenter mutuellement le pouce de la main droite, les autres étant fermés ;
l’un des FF.·. saisit le pouce de l’autre et lui renverse le poignet par 3 fois en disant
entre eux alternativement ces 3 mots : BERITH, NEDER, SCHELEMOTH.
2E) Prendre la main droite du tuileur ; lui frapper 3 coups avec le pouce sur la 1e
phalange du droit médius.

Batterie
12 coups égaux : ●●●●●●●●●●●●

Temps de travail
De 12 heures au point du jour

Mot de passe
STOLKIN

Mot sacré
ADONAÏ

Douzième Degré
GRAND Maître ARCHITECTE
***************************************************

Signe
Poser la main droite sur la gauche, comme si l’on tenait de l’une un crayon, et de
l’autre une plante à tracer ; on fait le mouvement d’y tracer un plan, en regardant
par intervalles.
Attouchement
Entrelacer les doigts de la main droite avec ceux de la main gauche du tuileur, et
mettre chacun la main libre sur la hanche.

Batterie
3 coups par 1 et 2 : ● - ●● et 7 autres : ●●● - ●●● - ●

Marche
3 pas en équerre, le 1e fait lentement et les 2 autres plus vivement.

Mot de passe
RAB-BANAÏN.

Mot sacré
ADONAÏ

Treizième Degré
ROYAL-ARCHE
*****************************************

Signe
D’admiration : Lever les mains vers le ciel, la tête penchée vers la gauche, et un
genou en terre ;
D’adoration : Tomber sur les 2 genoux.

Attouchement
Porter les mains sous les bras du tuileur, comme pour l’aider à se relever, en disant
TOUB BANGANI NGAMAL ABAL OU TOUB BAANI AMAL ABAL. Le
tuileur fait en réponse, le même attouchement et dit : JABULUM.

Batterie
5 coups par 2 et 3 : ●● - ●●●

Heures
Du soir au matin

Mot sacré
JEHOVAH

RITUEL DU 14èME Degré


GRAND élu de la voûte sacrée
Ou
Sublime maçon
******************************************************

La loge représente symboliquement une voûte souterraine.


Le Temple est tendu de rouge.
Au-dessus du Trois Fois Puissant Grand Maître, un transparent triangulaire portant
le tétragramme sacré.
Derrière le siège du Trois Fois Puissant Grand Maître, une toile peinte représentant
des ruines.

24 lumières rouges éclairent le Temple :


9 devant le Trois Fois Puissant Grand Maître
7 devant le Premier Grand Surveillant
5 devant le Deuxième Grand Surveillant
3 devant le Grand Secrétaire

Le Trois Fois Puissant Grand Maître siège à l’est. Il représente Salomon.


Le Premier Grand Surveillant siège à l’Occident (côté colonne du midi). Il
représente Adoniram, intendant des Bâtiments.
Le Deuxième Grand Surveillant siège à l’Occident (côté colonne du Nord). Il
représente Mohabon, ami d’Hiram Abi.
Le Garde des Sceaux représente Galad, fils de Séphronie, chef des Lévites. Il siège
à l’Orient, à gauche du Trois Fois Puissant Grand Maître.
Le Grand Trésorier siège en tête de la colonne du Midi. Il représente Labulum,
confident de Salomon.
Le Grand Secrétaire siège à l’Orient (côté colonne du Nord).
Le Grand Orateur siège à l’Orient (côté colonne du Midi). Il représente Abdon, juge
d’Israël.
Le Grand Hospitalier, siège en tête de la colonne du Nord.
Le Grand Maître des Cérémonies, siège près de l’Hospitalier. Il représente Stolkin.
Favori de Salomon.
Le Capitaine des Gardes (Expert) siège près du Deuxième grand surveillant.
Un Tuileur prend place à l’Occident, près du 1er Grand Surveillant.

14èME Degré
OUVERTURE DES TRAVAUX
***************************************************

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : (Portant au cou la chaîne et le triangle d’or). Frère
Grand Surveillant, sommes-nous à couvert sous
cette Voûte sacrée ?

Ier Grand Surveillant : Trois Fois Puissant Grand Maître, nous sommes à
couvert et en sûreté.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : (Enlevant son chapeau)- Que le Grand Architecte
nous inspire et nous éclaire ! Frère Ier Grand
Surveillant, qui vous a conduit ici ?

Ier Grand Surveillant : L’amour et la Vertu.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Que nous apportez-vous ?

Ier Grand Surveillant : Mon zèle à servir la Franc-maçonnerie et mon désir


de parvenir à la Perfection.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Quelles doivent être les dispositions d’un Grand Elu
Sublime Maçon ?

Ier Grand Surveillant : Il doit fermer son cœur à tout sentiment d’iniquité,
de vengeance ou d’injustice ; il doit toujours être
prêt à faire le bien.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Respectable Frère Deuxième Grand surveillant,
quel âge avez-vous ?

2ème Grand Surveillant : 27 ans accomplis.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Etes-vous Grand Elu Sublime maçon ?

2ème Grand Surveillant : J’ai à me perfectionner.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Quel engagement avez-vous contracté lorsque vous
avez été fait Grand Elu ?

2ème Grand Surveillant : J’ai contracté une alliance avec la Vertu et avec les
hommes vertueux.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Ier Grand Surveillant, quelle heure est-il ?

Ier Grand Surveillant : Nous sommes entre le point du jour et le lever du


soleil.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frères Ier et 2ème Grands Surveillant, annoncez que
je vais ouvrir la Loge de Perfection au quatorzième
degré, Grand Elu, par les nombres mystérieux de 3,
5, 7,9.

Ier Grand Surveillant : Grands Elus, mes Frères, le Trois Fois Puissant
Grand Maître va ouvrir la Loge de Perfection au
quatorzième degré, Grand Elu, par les nombres
mystérieux de 3,5,7,9.

Le deuxième Grand surveillant frappe 3 coups : ●●●


Le premier Grand Surveillant frappe 5 coups : ●●●●●

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : (Frappe 7 coups :●●●●●●●)- Debout et à l’Ordre,
mes Frères !

Tous se mettent à l’Ordre en portant la main droite au côté gauche de l’abdomen.


Puis le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe trois coups : ●●● et tous font le
premier signe en retirant la main droite vers le côté droit et en la laissant retomber.

Le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe trois autres coups : ●●● et tous font
le deuxième signe en portant la main gauche ouverte sur la joue droite et en
soutenant le coude gauche avec la main droite.

Le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe encore trois coups : ●●● et tous font
le troisième signe en levant les deux mains vers le ciel et en portant ensuite les
deux premiers doigts de la main droite sur les lèvres.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Expert, ouvrez le Volume de la Loi, au 1er
Livre des Rois.
Prenez place mes Frères !

Les travaux sont ouverts au quatorzième degré dans


la Respectable Loge de Perfection no sous le titre
distinctif de à l’Orient de et travaillant
au nom et sous les auspices du Suprême Conseil
d’Ayiti / Grand Collège des Rites au Rite Ecossais
Ancien et accepté.
Courte pause.

Frère Grand Secrétaire, veuillez nous lire la planche


tracée de nos derniers travaux.
Après cette lecture
Que ceux d’entre vous, mes Frères, qui ont des
observations à présenter sur la planche tracée qui
vient d’être lue demandent la parole à leur Grand
Surveillant.

Ier Grand Surveillant : (suivant le cas) – Trois Fois Puissant grand Maître,
le silence règne sous la Voûte Sacrée.

(Ou) – Le Frère N ……….. Demande la parole.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : (Après que les observations ont été éventuellement
présentées).
Frère Grand Orateur, veuillez donner vos
conclusions.

Grand Orateur : (Suivant le cas) – Attendu que le silence règne sous


cette voûte …

(Ou) – Compte tenu des observations qui viennent


d’être formulées… je conclus à l’adoption de la
planche tracée dont il nous a été donné lecture.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Mes Frères, que ceux d’entre vous qui approuvent
les conclusions du Grand Orateur veuillent bien
lever la main à mon coup de maillet ●
Est-il parmi vous qui soient d’un avis contraire ?
La planche tracée de nos travaux du est
adoptée.

INITIATION AU 14èME Degré


**********************************************

Après l’ouverture des travaux :


T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Mes Frères, nous allons maintenant procéder à
l’initiation au 14ème degré des Chevaliers de Royal
Arche N…. N ….
Frère Maître des Cérémonies, veuillez introduire les
récipiendaires. Vous placerez en tête celui qui porte
le bijou du 13ème degré. Que les trois Frères
désignés à cet effet se munissent de leur glaive pour
les escorter.

Les Frères de l’escorte se rendent dans les parvis accompagnés du Maître des
Cérémonies.
Lorsque ces quatre Frères se présentent à la porte du Temple, avec les
récipiendaires, le Maître des Cérémonies frappe en Chevalier de Royal Arche : 5
coups ●● - ●●●

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Donnez l’entrée du Temple !

Puis, lorsque tous sont entrés, s’adressant au récipiendaire qui porte le bijou :

Mon Frère, de quel droit portez-vous le bijou dont


vous êtes décoré ?
Comment ce bijou se trouve-t-il en votre
possession ?

Le récipiendaire : (Auquel on a fait, au préalable apprendre la


réponse)
En accédant au Centre de l’endroit le plus sacré du
monde, j’ai trouvé ce bijou sur lequel Enoch grava
le nom mystérieux et ineffable.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Vous avez donc affronté de grandes fatigues et de
terribles dangers dans l’espoir de parvenir à la
vérité.
Asseyez-vous, Frères récipiendaires !
Frère Grand Orateur, vous qui possédez le degré de
Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon, vous étiez en
captivité à Babylone, lorsqu’il vous fut permis de
vous rendre en Judée pour visiter les ruines du
Temple de Jérusalem. Que représente,
symboliquement, pour le Franc-maçon, cet édifice
sacré ?

Frère Grand Orateur : Le Temple de Jérusalem représente l’édifice idéal à


la construction duquel le Franc-maçon doit coopérer
en réalisant l’harmonie en lui-même et entre tous les
hommes.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Comment a pu être détruit ce Temple, dont
Salomon, personnifiant la Sagesse avait conçu le
plan, et qu’un architecte aussi habile qu’Hiram avait
construit, aidé par des ouvriers pleinement instruits
des Secrets de l’Art ?

Frère Grand Orateur : Le Temple fut détruit par l’ennemi du dehors, mais
celui-ci n’a pu s’en approcher que grâce à l’action
de l’ennemi de dedans.
Tout organisme sain peut résister aux attaques
extérieures, à condition que la corruption n’ait pas
déjà fait son œuvre à l’intérieur.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Que représente la captivité qu’il vous a fallu subir à
Babylone ?

Frère Grand Orateur : Au point de vue spirituel et intellectuel cette


captivité représente la tyrannie des dogmes. Au
point de vue moral elle représente la perte de liberté
résultant des abus, de la licence, du dérèglement et
de l’anarchie.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Quels motifs vous amenaient à revenir vers
l’Occident, pour contempler les ruines du Temple
détruit. Qu’espérez-vous y trouver ?

Frère Grand Orateur : Nous étions hantés par le souvenir d’une tradition
perdue. Les ruines nous attiraient parce que nous ne
pouvons faire revivre le passé qu’en nous
approchant de ce qui en subsiste. Pour retrouver le
sens des vérités maintenant méconnues, il nous faut
rassembler les fragments d’un corps qui fut jadis
plein de vie.
La mythologie égyptienne nous montre Isis
parcourant toute la terre pour rechercher toutes les
parties du corps d’Osiris.
Le corps du dieu étant enfin reconstitué, la vie put
lui être rendue.
Lors de notre arrivée dans les ruines du temple, nous
les avons examinées attentivement et nous avons
reconnu les fragments des colonnes J et B.
Cette découverte nous était particulièrement
précieuse, car il est, en effet, indispensable de savoir
distinguer les termes du Binaire grâce auquel toutes
les choses se construisent.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Quel est, à ce propos, le symbolisme des deux
colonnes qui se dressaient à l’entrée du Temple de
Salomon ?

Frère Grand Orateur : Ces colonnes représentent les limites extrêmes du


domaine des connaissances humaines, car, si vaste
que soit le domaine du connu ou du connaissable, il
paraît toujours infime par rapport à ce qui lui
échappe.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Nous voici donc conduits à cet infini dont le nom
hébreu, EN SOPH, vous a été révélé.
Vous connaissez aussi ‘’MALKUT’’, ou le
Royaume, la 10ème Séphire.
Mais est-il possible de relier le Fini à l’Infini, le
Concret à l’Abstrait, MALKUT à EN SOPH ?
Vous savez comment nos prédécesseurs de
l’Antiquité ont résolu la question puisque vous avez
traversé les neuf voûtes cabalistiques, dont chacune
est caractérisée par le nom d’une des Séphiroth.
Nous ne pouvons ici vous enseigner en détail la
doctrine des Séphiroth, mais nous allons vous
exposer quelques notions pour orienter vos
méditations.
Frère Gardien de la Tour qui, pour veiller à notre
sécurité, observez le monde extérieur, veuillez nous
dire ce qu’on peut penser à propos de la dixième
Séphire MALKUT ?

Frère Gardien : Ce mot signifie Royaume. Or l’homme est le Roi


de tout ce qui est à sa portée.
Mais le domaine de notre activité n’est qu’une
immense fantasmagorie que l’Initié ne doit pas
confondre avec la réalité vraie. Celle-ci ne tombe
pas sous les sens et le Sage doit s’appliquer à
chercher ce qui se dissimule derrière les apparences.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Que nous direz-vous à propos de JESOD ?

Frère Gardien : JESOD, la 9e Séphire, signifie Base ou Fondement.


Tout objet perceptible comporte des éléments qui
échappent à notre perception, et qui sont
coordonnés entre eux selon un plan invisible, mais
concret d’après lequel les êtres se construisent.
Lorsque les maîtres travaillent sur la planche à
tracer, ils agissent sur ce plan, c’est-à-dire que leur
action s’exerce sur JESOD, base ou fondement de
ce qui doit prendre corps.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Deuxième Grand Surveillant, vous qui
représentez MOHABON, le plus zélé des Maîtres
de son temps, ami d’Hiram Abi, veuillez nous
éclairer sur la signification de HOD.

2ème Grand Surveillant : HOD, huitième Séphire, évoque la gloire du Grand


Architecte de l’Univers.
Si les Francs-maçons travaillent à cette gloire, ce
n’est pas pour rendre hommage à un Etre Suprême
qui serait forcément au-dessus de toute
glorification, ce n’est pas pour en chanter les
louanges, mais pour œuvrer, sous l’inspiration de
l’Esprit, à remplir fidèlement le rôle qui nous est
assigné.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Ier Grand Surveillant, vous qui représentez ici
ADONIRAM, Chef des tribus chargées de couper
les cèdres sur les flancs du mont Liban, comment
interprétez-vous NETSAH, désignation de la 7ème
Séphire ?

Ier Grand Surveillant : Ce mot signifie Victoire ou Triomphe : or pour


vaincre ou triompher, il faut s’associer à l’évolution
et à la marche du progrès, dont il importe de se faire
l’agent actif.
NETSAH, forme avec HOD et JESOD, le ternaire
dynamique de l’arbre des Séphiroth.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Pouvez-vous également nous indiquer le sens du
mot TIPHERETH ?

Ier Grand Surveillant : TIPHERETH, sixième Séphire signifie Beauté, et


nous rappelle que le Beau, qui s’impose à nous, doit
nous inspirer dans l’accomplissement de nos
aspirations et la réalisation de notre idéal.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Deuxième Grand Surveillant, veuillez nous
parler de GEBURAH, PEC’HAD ou DIN, noms
attribués à la 5e Séphire ?

2ème Grand Surveillant : GEBURAH se traduit par Rigueur, Sévérité.


PEC’HAD par Punition, Crainte, et DIN par
Jugement.
Tous ces mots font allusion à la nécessité d’être
maître de soi-même.
L’homme n’est vraiment libre que s’il sait se
gouverner et se dominer.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Deuxième Grand Surveillant veuillez nous
indiquer le sens de C’HESED ou GEDULAH.

2ème Grand Surveillant : Le nom de la 4e Séphire, C’HESED signifie grâce,


miséricorde on l’appelle aussi GEDULAH qui
signifie grandeur, magnificence.
À la ternaire dynamique constituée par NETSAH,
HOD et JESOD, se superpose un ternaire animique
dans lequel C’HESED correspond au principe qui
donne et répand la vie, alors que GEBURAH
administre la vie donnée, et que TIPHERETH nous
montre la beauté comme le résultat de l’activité
vitale ou animique.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Premier grand Surveillant que direz-vous de
BINAH ?

Ier Grand Surveillant : BINAH, 3e Séphire signifie intelligence,


compréhension.
C’est la faculté qui conçoit les idées. Elle a été
comparée à une vierge mère enfantant les images
originelles des choses.
Toute idée doit se refléter dans l’imagination.
Le penseur n’imagine pas en vain. Il peuple
l’ambiance mentale d’images destinées à être
recueillies par les intelligences réceptives. Les
idées ont besoin d’être semées, même si les hommes
qui les sèment ne sont compris que dans un avenir
plus ou moins lointain.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Grand Orateur, vous qui avez pour mission de
faire prévaloir ici la saine raison et la pure logique,
quelle idée nous donnerez-vous de
C’HOCHMAH ?

Grand Orateur : La deuxième Séphire, C’HOCHMAH, c’est la


sagesse, le verbe. C’est la pensée créatrice, ce
suprême rayon de la lumière universelle qui éclaire
tout homme venant en ce monde.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Quant à la première Séphire, KETHER, la


couronne, c’est la cause première, inconcevable
pour l’esprit humain.
Courte pause.
Mais à qui revient le droit de s’identifier à CE QUI
EST, à ce qui possède L’ETRE EN SOI ?
Aucun d’entre nous ne peut dire : JE SUIS puisque
nous n’apparaissons que pour disparaître.
Nous concevons cependant un principe possédant
l’Etre en soi, c’est L’ETRE ETANT, que les
cabalistes représentaient par le mystérieux
tétragramme inscrit sur la pierre d’agate devant
laquelle vous avez été conduits.
Il ne m’appartient pas de vous révéler ici toute la
portée de ce mot ineffable.
Rappelez-vous simplement que ce mot sacré qui ne
doit pas être prononcé se compose de quatre lettres :
IOD, HE, VAU, HE.
L’IOD initial évoque le principe créateur, cause
agissante, concevant et commandant.
Le premier HE, c’est l’émanation qui rayonne d’un
point central pour remplir l’espace. Il correspond
au travail, à la vie ou à l’opération envisagée en elle-
même.
Le VAU figure le rapport qui relie la cause à l’effet.
Le second HE manifeste le résultat de l’action, le
travail effectué et s’effectuant, la création en voie
d’accomplissement.

Courte pause.

Debout, Frères récipiendaires !


Vous avez entendu, mes Frères, ce qui pouvait vous
être dit. Promettez-vous, maintenant, de vous
appliquer à pénétrer d’une manière effective les
mystères sur lesquels votre attention vient d’être
attirée ?

Sur l’épée du T.·. F.·. P.·. G.·. M.·.

Les récipiendaires : (Chacun séparément en levant la main droite) –


Moi ………. Je le promets.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Nous prenons acte de votre promesse et nous vous
admettons à prêter votre obligation de Grands Elus
Parfaits et Sublimes Maçons.

Frère Maître des Cérémonies, veuillez conduire les


récipiendaires devant l’autel.

Debout et à l’ordre, Frères Grands Elus !

Frères récipiendaires, vous répétrez à la suite de


l’Orateur les termes de l’obligation :

(Chacun des tirets figurant dans le texte correspond à une courte pause permettant
aux impétrants de répéter les formules).

Orateur
En présence du grand architecte de l’Univers et des Grands Elus Sublimes Maçons
composant cette Respectable Loge de Perfection- je jure de suivre en toutes
occasions la voix de ma conscience – de pratiquer les vertus qui élèvent l’homme
au-dessus de l’animalité – de considérer tous les hommes comme mes Frères, quel
que soient leur race ou leur état de fortune –
Je promets de visiter mes frères s’ils sont retenus par la maladie – de les assiter dans
leurs besoins – d’aider de tout mon pouvoir au soulagement de leurs infortunes –
Je promets, enfin, de garder fidèlement les secrets qui m’ont été révélés et ceux qui
me seront confiés par la suite – de ne jamais prêter mon concours à la création
d’ateliers irréguliers – et d’observer strictement les lois, les Constitutions du Rite
Ecossais Ancien et Accepté – les décrets du Suprême Conseil d’Ayiti / Grand
Collège des Rites et les usages de cette respectable Loge.
Que tous les Grands Elus présents dans ce Temple soient témoins de ma sincérité.

Veuillez, maintenant, mes frères, déganter votre


main droite, la poser sur le Volume de la Loi Sacrée
et dire, chacun à votre tour : JE LE JURE.

Lorsque les récipiendaires ont prêté serment :

Frère Grand Secrétaire, prenez acte du Serment. Je


vais procéder à la consécration des récipiendaires.
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : (S’approchant des récipiendaires et posant son
maillet sur la tête de chacun d’eux).

A la gloire du Grand Architecte de l’Univers, au


nom et sous les auspices des Souverain Grands
Inspecteurs Généraux 33e composant le Suprême
Conseil d’Ayiti / Grand Collège des Rites, en vertu
des pouvoirs que je tiens des Grands Elus, mes
frères, je vous confère le titre de Grand Elu Sublime
Maçon, quatorzième degré de notre Rite, et vous
donne entrée, au titre de membre actif, dans la
Respectable Loge de Perfection No à l’Orient de
pour y jouir de tous les droits attachés au
quatorzième degré.

Courte pause.

La tête 3 coups de maillets sur l’épée


Epaule gauche 5 coups
Epaule droite 7 coups Sacre des nouveaux
La tête 9 coups

Recevez en mon nom et au nom de tous les Grands


Elus de cet Atelier de Perfection, l’accolade
fraternelle.
Frère Maître des Cérémonies, veuillez décorer les
nouveaux Grands Elus des insignes de leur nouveau
titre. Vous les conduirez ensuite à leur place sur les
colonnes.

Prenez place mes Frères.

Courte pause.

Quand tous ont pris place :


Frères Premier et deuxième Grands Surveillants,
invitez les Frères qui siègent sur vos colonnes à
reconnaître les Frères N …. N …. Comme membres
actifs de notre Respectable Loge de Perfection et à
les traiter avec les égards dus à leur qualité de Grand
Elu Sublime Maçon.

Ier Grand Surveillant : Grands Elus qui siégez sur ma colonne, le Trois Fois
Puissant Grand Maître vous invite à reconnaître les
Frères N …… N …….. comme membres actifs de
notre Respectable Loge de Perfection et à les traiter
avec les égards dus à leur qualité de Grand Elu
Sublime Maçon.

2ème Grand Surveillant : (Répète le texte ci-dessus)

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Je vais maintenant procéder à l’instruction de nos
Frères nouvellement initiés. Frère Maître des
Cérémonies, vous voudrez bien faire exécuter aux
nouveaux Grands Elus les signes et attouchements
au fur et à mesure que j’en donnerai la description.

Courte pause.

Sachez d’abord mes Frères que le lieu où se réunissent les Grands Elus Sublimes
Maçons s’appelle la Voûte Sacrée.
L’âge au 14e degré est de 27 ans accomplis.

Signes
Il y a trois signes au 14e degré
1e signe : porter la main droite au côté gauche de l’abdomen, puis la retirer
horizontalement.

2e signe : porter la main gauche ouverte sur la joue droite, comme pour se préserver
de l’ardeur d’un grand feu, et soutenir le coude gauche avec la main droite.

3e signe : lever les deux mains vers le ciel, puis les laisser retomber et porter l’index
et le médius de la main droite sur les lèvres.

L’Ordre
On se met à l’Ordre en exécutant la première partie du 1er signe, c’est-à-dire en
portant la main droite au côté gauche de l’abdomen.
Attouchements
Il y a également trois attouchements :

1er attouchement : se prendre réciproquement la main droite l’un dit : BERITH et


retourne la main. L’autre répond : NEDER et retourne à nouveau la main. Le
premier fait de même en disant : SCHELEMOTH.

2e attouchement : se prendre la main droite comme pour la griffe de Maître. L’un


dit : ALLEZ- VOUS PLUS LOIN. Puis chacun avance sa main droite sur l’avant-
bras et prend le coude de l’autre. En même temps, chacun pose sa main gauche sur
l’épaule droite de l’autre, puis on se balance trois fois d’avant en arrière.

3e attouchement : se prendre réciproquement le coude gauche de la main droite,


puis placer la main droite gauche derrière l’épaule de l’autre, comme pour l’attirer à
soi.

Mots
Il y a trois mots couverts, trois mots de passe, un grand mot sacré, un grand mot de
passe.

1er mot couvert : GUIBULUM


2e mot couvert : EL CHANAN
3e mot couvert : ADONAÏ

1e mot de passe : SHABALATH


2e mot de passe : MOHABON
3e mot de passe : KELEH-NEKHAM

Grand mot sacré : JEHOVAH


Grand mot de passe : MAHA-IMAHA-RABACH

Batterie
24 coups : ●●● - ●●●●● - ●●●●●●● -●●●●●●●●●

CLÔTURE DES TRAVAUX


****************************************
T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Respectable Frère Premier Grand Surveillant où
voyagent les Grands Elus Sublimes maçons ?

Ier Grand Surveillant : Trois Fois Puissant Grand Maître, ils voyagent par
toute la terre.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Dans quel but ?

Ier Grand Surveillant : Dans le but de faire connaître la Vérité et


d’enseigner la pure morale de la Franc-maçonnerie.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Respectable Frère Deuxième Grand Surveillant,
quel est votre nom ?

2ème Grand Surveillant : Gabaon.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Que signifie ce nom ?

2ème Grand Surveillant : Lieu élevé.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Respectable Frère Premier Grand Surveillant,
quelle heure est-il ?

Ier Grand Surveillant : Les trois étoiles ont paru.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frères Premier et deuxième Grands Surveillants, et
vous Grands Elus, mes Frères, je vais fermer notre
Loge de Perfection par les nombres mystérieux 3, 5,
7,9. Debout mes frères et à l’Ordre !

Le deuxième Grand Surveillant frappe trois coups : ●●● et éteint trois lumières.
Le Premier Grand Surveillant frappe cinq coups : ●●●●● et éteint cinq lumières.
Le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe sept coups : ●●●●●●● et éteint sept
lumières.

Tous se mettent à l’Ordre en portant la main droite à gauche de l’abdomen.


Ensuite le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe trois coups ●●● et tous font
le premier signe en retirant la main droite vers le côté droit en la laissant retomber.
Le Trois Fois Puissant Grand Maître frappe encore trois coups ●●● et tous font
le signe d’admiration, mains levées vers le ciel.
Le trois Fois Puissant Grand Maître frappe trois derniers coups ●●● et tous font
le signe du silence.

T.·. F.·. P.·. G.·. M.·. : Frère Grand Expert, fermez le volume de la Loi
Sacrée.
Frères Officiers éteignez les dernières lumières.

Pause.

Retirons-nous en paix Grand Elus mes Frères, la


Loge de perfection est fermée !

Sortie rituelle

Mes Frères Officiers, veuillez m’assister.

Maître des Cérémonies et Expert remplissez vos


officiers et vous Grand Hospitalier, rendez-vous à
la porte du Temple pour y recueillir les oboles.

Vous aimerez peut-être aussi