Vous êtes sur la page 1sur 12

Réponses d'experts

Réaliser le terrassement et les


fondations d'une maison en bois
Confirmé 2 ou plus

Introduction
La réalisation du terrassement et des fondations
constitue la première étape d'un projet
d'autoconstruction d'une maison en bois. L'exécution
de cette phase du chantier nécessite la présence de
plusieurs personnes ainsi que la location d'engins de
terrassement.
Voici les étapes pour réaliser le terrassement et les
fondations d'une maison en bois.

Télécharger et imprimer gratuitement


+ de 2000 documents
Guides, fiches pratiques, lettres et contrats-type, etc.

http://maison-en-bois.ooreka.fr/ebibliotheque/liste

1 / 12
Matériel nécessaire pour réaliser le terrassement et les
fondations d'une maison en bois

Béton prêt à l'emploi Bétonnière Bombe de peinture

1,50 €/kg 180 € ou 30 €/jour en location 8 € environ

Clous à tête d'homme Décamètre Fers à béton

10 € les 500 g 4 € environ 3 € les 6 m

Feutre géotextile Ficelle Fil à plomb

Environ 20 € / 25 m Environ 3 € Environ 5 €

2 / 12
Gravier Marteau Mètre ruban

À partir de 4 € le sac de 25 kg À partir de 4 € À partir de 4 €

Mortier Niveau à bulle Niveau laser

1,50 € le kg À partir de 4 € À partir de 25 €

Piquets en bois Planches de bois Règle aluminium 2 m

À partir de 1 € l'unité Selon essence et dimensions Environ 15 €

3 / 12
Scie sauteuse Serre-joint Tasseau

À partir de 30 € À partir de 5 € À partir de 5 €

Truelle de maçon

À partir de 4 €

1. Implantez la maison sur le terrain


L'implantation de la maison a pour objectif de
positionner le bâti sur le terrain.
Prenez un repère sur le plan de masse et
positionnez-le sur le terrain.

4 / 12
Bon à savoir : le plan de masse est une des pièces nécessaires au dossier de permis
de construire.

Dossier de permis de construire


En vous référant à ce repère, positionnez des piquets aux angles de la maison.
Reliez-les entre eux avec des cordeaux. Ils délimitent l'emplacement des futurs murs de la
maison.
Vérifiez l'équerrage de l'emprise au sol, autrement dit assurez-vous que chaque angle forme
bien un angle droit. Pour cela, appliquez la règle dite des « 3, 4, 5 ».

Bon à savoir : la règle des 3, 4, 5 permet de vérifier l'équerrage d'un angle. Mesurez
une longueur de 3 m sur un côté et marquez ce point. Mesurez 4 m sur l'autre côté et
marquez également le point. La distance entre les 2 points doit être de 5 m exactement.

2. Positionnez les chaises sur le terrain


Avant de creuser, il faut positionner des chaises
(planches de bois fixées sur deux piquets) sur le
terrain. Celles-ci sont implantées à l'extérieur du
périmètre délimité par les cordeaux, ce qui
permet de visualiser l'implantation du bâti une
fois le terrassement commencé.
Confectionnez les chaises en clouant une
planche de bois sur deux piquets.
Implantez les chaises à 1 m au minimum à
l'extérieur des cordeaux déjà mis en place sur
le terrain. Placez-les aux endroits
caractéristiques de la construction.
Vérifiez leur stabilité et leur niveau.
Sur chaque chaise, plantez un clou vers le
milieu de la planche, correspondant à la ligne
extérieure des murs.
Accrochez des cordeaux aux clous et tendez-
les entre les chaises, de manière à matérialiser les murs et les angles.

Bon à savoir : il est possible également de planter 2 clous sur chaque chaise afin de
délimiter les lignes intérieure et extérieure des murs.

5 / 12
3. Creusez le terrain
Décaissez la terre végétale

Tracez au sol l'implantation du bâti à la bombe


de peinture.
Retirez les cordeaux.
Décapez la terre végétale avec la pelleteuse
sur tout l'emplacement de la maison. Il s'agit
de retirer la terre en surface, sur 10 cm de
profondeur environ, en suivant les limites
tracées à la peinture.

Bon à savoir : selon le dénivelé du terrain, il peut être nécessaire de creuser plus
profondément à certains endroits.

Vérifiez que la surface creusée est plane à l'aide d'un niveau laser.

Bon à savoir : réservez la terre végétale dans un endroit qui ne gênera pas les travaux.
Elle servira à la fin du chantier pour reformer le terrain.

Creusez les fouilles

Les fouilles sont destinées à accueillir les semelles de fondation.


Les fouilles sont établies en fonction du plan de la maison. Elles sont en général au moins deux
fois plus larges que le mur à construire (40 cm de large au minimum pour un mur de 20 cm
d'épaisseur par exemple), et leur profondeur est comprise entre 50 et 80 cm.
Creusez les fouilles à l'aide de la pelleteuse.

Construire un mur

6 / 12
4. Mettez en place le géotextile et le gravier
Installez un film géotextile sur toute la surface
du bâti.
Étalez le gravier sur le géotextile.

Bon à savoir : afin de travailler au sec, il est possible d'installer du géotextile et du


gravier autour du bâti.

5. Installez les ferrailles


Placez des cales de 4 cm d'épaisseur (des
planelles en béton par exemple) sur le fond de
fouille.
Disposez des équerres en fer au niveau des
angles des fouilles, surélevées par les cales
pour qu'elles ne touchent pas la terre.

Bon à savoir : le ferraillage doit toujours être enrobé de béton sur une épaisseur
minimale de 4 cm.

Installez les armatures en ferraille dans les fouilles, sur les équerres.
Fixez les armatures aux équerres avec du fil de ferraillage.

7 / 12
Ajoutez les équerres supérieures dans chaque angle. Fixez-les aux armatures.
Plantez 4 fers à béton (fers d'attente verticaux) à chaque intersection et angle.
Fixez-les solidement aux armatures en ferraille.

Bon à savoir : les ferrailles doivent se chevaucher entre elles (recouvrement) sur une
longueur de 10 fois leur diamètre.

6. Coulez le béton
Cette étape nécessite l'utilisation d'engins de
terrassement (camion-pompe et toupies) ainsi
que la présence de plusieurs personnes.
Coulez le béton dans les fouilles à l'aide du
conduit du camion-pompe.
En reprenant le trajet du coulage, lissez le
béton manuellement pour le mettre de
niveau. Tapotez la surface avec une règle de 2
m d'un bord à l'autre de la tranchée.

Bon à savoir : ces opérations doivent se faire assez rapidement pour que le béton ne
durcisse pas avant d'avoir terminé le lissage.

Refixez les cordeaux sur les chaises en prenant comme repère le clou planté précédemment.
Laissez sécher au moins 48 h.

8 / 12
7. Montez les deux premiers rangs de parpaings
Posez le premier parpaing

Débutez la pose du premier rang dans un


angle.
Étalez un lit de mortier sur une épaisseur de 2
à 3 cm.
Posez un parpaing d'angle en l'insérant sur les
fers d'attente.
Vérifiez la verticalité avec un fil à plomb et
l'horizontalité avec un niveau.

Posez les parpaings suivants

Posez les autres parpaings à la suite en


laissant un joint de 1 cm entre les parpaings.
Alignez-vous sur la ligne des cordeaux qui
matérialise l'extérieur des murs.

Attention : pour une construction sur dalle en bois, aménagez des ouvertures (1/500 de
la surface au sol au minimum) afin d'assurer la ventilation sous la dalle. Pour cela,
supprimez sur chaque mur l'équivalent d'un parpaing.

Vérifiez régulièrement la verticalité et l'horizontalité.


D'un rang à l'autre, posez les parpaings en décalant les joints.

Bon à savoir : adaptez la hauteur des fondations selon le terrain, de manière à mettre
hors d'eau la dalle bois qui repose sur les fondations (la dalle bois doit être 20 cm au-
dessus du sol au minimum).

9 / 12
8. Posez le rang de chaînage
Posez les parpaings en U

Étalez un lit de mortier sur le deuxième rang


de parpaings.

Bon à savoir : pour étaler facilement un lit de mortier régulier et de niveau, servez-vous
de guides. Pour cela, installez 2 règles de 2 m de chaque côté du rang de parpaings, et
fixez-les à l'aide de serre-joints.

Posez les parpaings en U les uns après les autres en laissant un joint de 1 cm.
Vérifiez régulièrement le niveau.

Placez le ferraillage et fermez le coffrage

Positionnez du ferraillage dans les parpaings en U en les liant entre eux.


Confectionnez un cache en bois pour fermer l'extrémité du dernier parpaing en U du chaînage.
Maintenez solidement le cache sur le parpaing avec un serre-joint.

10 / 12
9. Coulez le béton dans le rang de chaînage
Gâchez du béton à la bétonnière.

Gâcher du béton à la bétonnière


Versez le béton dans toute la rangée de
parpaings en U et dans tous les chaînages
verticaux.
Veillez à ne laisser aucune bulle d'air dans le
béton.
Égalisez les niveaux.
Laissez sécher.

Une fois les fondations terminées, remblayez les


fouilles avec la terre mise de côté.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs


professionnels près de chez vous.
Ils vous communiquent un devis gratuit et sans engagement :

Trouvez des professionnels

http://maison-en-bois.ooreka.fr/devis

Calculer les droits d'enregistrement d'un


terrain
Afficher son permis de construire sur son
terrain
Choisir le financement de sa construction
Faire des fondations pour un mur
Protéger les fondations de l'humidité avec
un enduit bitumeux
Consulter le cadastre pour trouver le
propriétaire d'une parcelle
11 /Auto-construire
12 sa maison en bois
© Fine Media, 2016
Ooreka est est une marque de Fine Media - 204, rond-point du Pont de Sèvres - 92649 Boulogne-Billancourt cedex

Ce document est la propriété exclusive de Fine Media.


Vous pouvez partager ce document gratuitement en l'état mais vous ne pouvez pas le modifier, le revendre ou en utiliser tout ou parties des textes et images
sans autorisation explicite de la part de la société Fine Media.

Pour toute question : www.ooreka.fr/contact

12 / 12

Vous aimerez peut-être aussi