Vous êtes sur la page 1sur 36

CAHIER DES CHARGES AQUAP

« EXPLOITATION DES
CHAUDIERES SANS PRESENCE
HUMAINE PERMANENTE »

Journée du 15 mars 2007 1


SOMMAIRE

 Historique
 Contexte réglementaire
 Situation actuelle
 Enjeux du CDC
 Contenu du CDC

Journée du 15 mars 2007 2


Historique

19ème siècle
Révolution industrielle - Force motrice : VAPEUR

Du 2 avril 1823 jusqu’au 9 octobre 1907


Responsabilité : constructeur / réparateur
Déclaration / autorisation / épreuve / timbre /
poinçon / catégories / calcul / sécurité / soupape /

Exploitation :
- chaudières non automatiques
- présence implicite de personnels d’exploitation
Journée du 15 mars 2007 3
Historique

2 avril 1926
¯ Responsabilité constructeur / réparateur au niveau
matériaux / épaisseurs / mise en œuvre /...
¯ Soudage
¯ Classement
¯ Manomètre en vue du chauffeur / ouvrier chargé de
l’alimentation / personnel de service / agent sobre
et expérimenté
¯ Chambre de chauffe

Journée du 15 mars 2007 4


Historique

1975
Recommandations R13/CEOC : « Recommandations
pour dispenser de surveillance permanente les
chaudières automatiques à vapeur / ES »
2 novembre 1982 - Décision
Production vapeur SPHP - Document SNEC /
GAPAVE du 26 octobre 1982
1er février 1993 - Arrêté
P > 300 kW - Norme NF E 32-020
13 décembre 1993 - Décision
P < 300 kW - Document GAPAVE M.D15.0.09
Journée du 15 mars 2007 5
Contexte réglementaire

ˆ Décret 99-1046 du 13 décembre 1999 - ESP CE


EES
Mode de fonctionnement / Risques
Article 17 VI
Conditions utilisation/exploitation : NOTICE du fabricant

ˆ Arrêté du 15 mars 2000


Article 5 §.3 - GV SPHP
Pas de personnel à poste fixe dans l’établissement
Exploitant (propriétaire ou son représentant,
contractuellement) : Responsable des tâches confiées
au personnel
Journée du 15 mars 2007 6
Contexte réglementaire

ˆ Arrêté du 15 mars 2000 (suite)


Article 6 §.2
GV : Dispositifs régulation/sécurité
GV SPHP
ª NOTICE du fabricant
ª RESPECT norme / code / CDC reconnus
- Norme NF E 32-020
- CDC GAPAVE M.D15.0.09 ou autre CDC reconnu

Article 8
SPHP : Personnel informé / compétent / formellement
reconnu apte à la conduite
Journée du 15 mars 2007 7
Contexte réglementaire

ˆ Arrêté du 15 mars 2000 (suite)


Article 17
CMS GV SPHP
Contrôle respect exigences : Art 6 §. 2
NOTICE ou Code / Norme / CDC
Article 30 - Changement mode d’exploitation
Mode non prévu par fabricant Modification notable /
Différent du mode autorisé Contrôle après interv.
Si modification par fabricant - Art. 28 §.1 :
- nouvelle évaluation
- nouvelle notice
Journée du 15 mars 2007 8
Situation actuelle

 Chaudières « Décret 1926 »


- Personnel à poste fixe dans l’établissement
ou
- Surveillance selon NF E 32-020 ou CDC M.D15.0.09

 Chaudières « CE »
Surveillance selon NOTICE ou si rien dans notice :
personnel à poste de fixe

Journée du 15 mars 2007 9


Situation actuelle

Problème...

EXPLOITANT avec dans une même chaufferie


 Chaudières « 1926 » exploitées NF E 32-020 ou M.D15
 Chaudières « CE » exploitées selon NOTICE avec délai
intervention > 24 heures … 72 heures
Réponse ADMINISTRATION - BSEI n° 06.133
 Chaudières « 1926 » ou « CE » sans recours fabricant
Art. 6 (§.2 - 2ème alinéa) et Art. 28 - Norme / CDC
 Chaudières « CE » - Modification par fabricant
Art. 28 (§.1er) - Nouvelle EC + CAI Art. 30 (§.1er)
Journée du 15 mars 2007 10
Enjeux du CDC

 Répondre à la demande des exploitants … 72 h


 Répondre aux exigences de l’administration …
maintien du niveau de sécurité
 Prendre en compte l’évolution technologique
des matériels
 Valider des règles avec un retour d’expérience
confirmé

Journée du 15 mars 2007 11


Enjeux du CDC

 Pour le parc existant - Passage facile


Autocontrôle CDC
 Traiter uniquement la sécurité des chaudières
 Démarche globale d’analyse de fiabilité
 Approche de type
 NF EN 50156 - Équipements électriques
d’installation de chaudière
 NF EN 61508 - Sécurité fonctionnelle des systèmes
électriques / électroniques / électroniques
programmables relatifs à la sécurité
Journée du 15 mars 2007 12
CONTENU DU CDC

Journée du 15 mars 2007 13


Sommaire

1 INTRODUCTION
2 DOMAINE D’APPLICATION
3 DEFINITIONS
4 DOCUMENTS DE REFERENCE
5 PROCESSUS DE MODIFICATION DU MODE D’EXPLOITATION
6 PRISE EN COMPTE DES RISQUES LIES A L’EXPLOITATION SPHP
7 DOSSIER DE MODIFICATION
8 ORGANISATION DE L’EXPLOITATION
9 PERSONNEL
10 TRAITEMENT DES ECARTS RELEVES LORS DES INSPECTIONS
REGLEMENTAIRES
Annexe A - Surveillance et maintenance du système de traitement et de
conditionnement d ’eau
Annexe B : Dispositif de protection
Annexe C : Dispositions particulières pour les chaudières répondant à
d ’autres référentiels réglementaires
Journée du 15 mars 2007 14
Introduction

 Modification des conditions d’exploitation


Modification NOTABLE

 Prescriptions portant sur :


„ Dispositifs de sécurité à mettre en place
„ Notice d’instructions
„ Personnel
„ Organisation de l’exploitation
„ Nature des contrôles à réaliser

Journée du 15 mars 2007 15


Domaine d’application

Chaudières
„ Automatique
„ P < 80 MW
„ Exploitation SPHP
„ Combustibles « standard »
„ Énergie résiduelle limitée
CDC ne traite pas
„ Implantation / Éloignement / Sécurité chaufferie
„ Mise en service à distance
„ Conséquences process d’une mise en sécurité

Journée du 15 mars 2007 16


Processus de modification du mode
de l’exploitation

n Exploitant formalise les conditions d’exploitation


souhaitées
o Entité en charge de la modification
Ö met en œuvre les dispositions techniques
Ö établit un dossier de modification
Ö identifie les risques résiduels à traiter
p Exploitant établit : procédures et consignes
q Entité en charge : prend la responsabilité et produit
l’attestation de conformité (art. 30)
r L’OH procède au contrôle après intervention et
contrôle de mise en service
Journée du 15 mars 2007 17
Prise en compte des risques liés à
l’exploitation SPHP

Extrait guide
6.1 Cas des chaudières de production de vapeur

Risques spécifiques aux parties sous pression


Prescriptions
Surveillance en
Risques particulières du Dispositif de protection (1)
exploitation (2)
matériel
1 soupape de sécurité (ou 1 Application de la notice
dispositif de sécurité piloté) réglée d'instructions de la
au plus à la pression PS, apte à soupape (ou du dispositif
évacuer le débit maximal de vapeur de sécurité piloté)
Surpression 1 limiteur de pression réglé entre la
pression d'utilisation et la pression
de réglage de la soupape de
sécurité (ou du dispositif de sécurité
piloté)
Manque d’eau 2 limiteurs de niveau très bas
Excès d’eau
1 limiteur de niveau très haut
(chaudière avec surchauffe)
Dépassement de la
température maximale 1 limiteur de température
admissible

Journée du 15 mars 2007 18


Prise en compte des risques liés à
l’exploitation SPHP

Autres risques

Prescriptions
Surveillance en
Risques particulières de Dispositif de protection (1)
exploitation (2)
matériel
Dégradation de la qualité de
1 limiteur de conductivité Voir annexe A
l'eau de chaudière vapeur
Dégradation de la qualité de Alarme sur un
Voir annexe A
l'eau d'appoint paramètre pertinent
Alarme sur un
Dégradation de la qualité des paramètre pertinent
Voir annexe A
retours de condensats et déviation des
retours
Fuite de combustible sur le
brûleur
Dépassement de pression Brûleur(s)
haute ou basse du conforme(s) aux
combustible normes EN 676 et
EN 298 (gaz) ou Instructions données par la
Dépassement de température notice du brûleur
EN 267 (fuel) ;
haute ou basse du
combustible EN 746-2 lorsque
applicable
Défaut d'air de combustion
Défaut de détection de flamme
(1) Les prescriptions relatives au dispositif de protection sont précisées en annexe B.
(2) Application de la notice du matériel retenu, avec vérification tous les 18 mois en l’absence de dispositions
particulières.

Journée du 15 mars 2007 19


Dossier de modification

 Plans et schémas
 Notices techniques des accessoires,…
 Certificats réglages des limiteurs
 Qualité requise de l’eau
 Descriptif traitement eau
 Instructions démarrage / arrêt
 Instructions modes opératoires d’urgence
 Vérifications et essais à réaliser / périodicité
 Description des éventuels travaux de chaudronnerie

Journée du 15 mars 2007 20


Organisation de l’exploitation

 Consignes écrites
 Prescriptions générales : fonctionnement
automatique, démarrage manuel
 Enregistrements relatifs à l’exploitation : opérations
de démarrage/arrêt, changement de mode
d’exploitation, vérification périodique du dispositif
de protection, analyses eau, incidents, ...
 Personnel

Journée du 15 mars 2007 21


ANNEXE A - SURVEILLANCE /
MAINTENANCE DU SYSTEME DE
TRAITEMENT D’EAU

Journée du 15 mars 2007 22


ANNEXE A

Prescriptions techniques
 Traitement d’eau automatique
 Conditionnement automatique associé à un
paramètre pertinent (débit eau alimentation, débit eau
appoint)
 Périodicité d’analyses définie
 Si risque pollution Surveillance spécifique en
continue d’un paramètre
 Chaudières vapeur
„ Dispositif de déconcentration en continu
„ Vanne extraction manœuvrée à fréquence définie
Journée du 15 mars 2007 23
ANNEXE A

Surveillance

„ De la qualité eau d’appoint


„ Du conditionnement d’eau
„ De la qualité d’eau d’alimentation
„ Si vapeur : qualité eau chaudière

Suivi des analyses

Journée du 15 mars 2007 24


ANNEXE B - DISPOSITIF DE
PROTECTION

Journée du 15 mars 2007 25


ANNEXE B

Le dispositif comprend :

„ Les limiteurs : pression, niveau, température,


conductivité, débit, ...
„ Le ou les circuits de sécurité
„ Les moyens de mise en sécurité et de verrouillage
(actionneurs)

Journée du 15 mars 2007 26


ANNEXE B

Dispositif de protection
 Fiable et adapté (conditions de service, maintenance)
 Comportant des éléments, à degré de protection
adapté (≥ IP54), et conçus selon les principes
suivants :
„ Sécurité fondée sur 2 circuits
„ Si 2 limiteurs de même fonction : indépendance
„ Si un limiteur action sur les 2 circuits
„ Si chaudière de récupération, si possibilité de mise
à l’arrêt rapide : 2ème circuit à action similaire à
celle prévue pour un équipement de chauffe
„ Distinct et indépendant des dispositifs de
régulation
Journée du 15 mars 2007 27
ANNEXE B

Dispositif de protection

Pour pression / température / niveau très bas, fonctions


de sécurité de niveau de fiabilité « SIL 2 » : satisfaisant
Pour autres fonctions de sécurité, niveau de fiabilité
« SIL 1 » : satisfaisant

Références : EN 50156 et EN 61508

SIL : Safety Integrity Level

Journée du 15 mars 2007 28


ANNEXE B

Prescriptions techniques pour les limiteurs

„ Pression (valeur admissible, précision, tubulures de


liaison,…)
„ Niveau (installation direct ou dans bouteilles, ∅
tubulures)
„ Température (valeur admissible, précision,…)
„ Conductivité (irrigation permanente, température
admissible)

Journée du 15 mars 2007 29


ANNEXE B

Prescriptions techniques pour les actionneurs

„ A sécurité positive si fluide, ou énergie auxiliaire de


fonctionnement
„ Spécificité des chaudières de récupération

Journée du 15 mars 2007 30


ANNEXE B

Vérification périodique

Type 1 Provoque réellement le défaut arrêt et


verrouillage de l’apport calorifique

Type 2 Absence d’obstruction au niveau des liaisons


Simulation du défaut ou de l’effet du défaut
Constat de l’émission du signal vers
l’actionneur

Journée du 15 mars 2007 31


ANNEXE B

Périodicité

 Vérifications de type 1
„ 72 heures pour niveau très bas et température
„ 7 jours pour les autres limiteurs

 Vérifications de type 2
„ 72 heures
„ + vérifications de type 1 tous les 6 mois (tout en
respectant la notice

Journée du 15 mars 2007 32


ANNEXE C - DISPOSITIONS
POUR LES CHAUDIERES
DEJA SPHP

Journée du 15 mars 2007 33


ANNEXE C

Autocontrôle

OH vérifie :
„ Derniers rapports d’IP
„ Nouveau limiteur (éventuel) + programme automate
modifié
„ Traitement / conditionnement eau : surveillance /
maintenance
„ Organisation exploitation
„ Modalités de contrôle des limiteurs - Consignes

Journée du 15 mars 2007 34


ANNEXE C

Autres modes (Télécontrôle, CDC M.D15.0, …)

„ Application intégrale du guide

NOTA - Dispositions non reprises


„ Notion de dérive
„ Certains limiteurs non directement liés à la sécurité
de la chaudière
„ Exigences temps d’intervention
„ Exigences détection fuite combustible

Journée du 15 mars 2007 35


MERCI DE VOTRE ATTENTION

Journée du 15 mars 2007 36

Vous aimerez peut-être aussi