Vous êtes sur la page 1sur 5

CPGE ERA MARRAKECH Problème de Mathématiques

Problème : Comparaison de convergences (CCP 2012)

X
Dans tout le problème, fn est une série de fonctions définies sur un intervalle I de R et à valeurs
réelles.
Partie I
X X
Une série de fonctions fn converge absolument sur I lorsque, pour tout x ∈ I, la série |fn (x)|
converge.
X
¬ (a) Rappeler la définition de la convergence normale de la série de fonctions fn sur I.
X
(b) On suppose que la série de fonctions fn converge normalement sur I, démontrer que
X
fn converge absolument sur I.
X P
­ On suppose que la série de fonctions fn converge normalement sur I, démontrer que fn
converge uniformément sur I.
On pourra démontrer que la suite des restes converge uniformément sur I vers la fonction nulle
ou utiliser toute autre méthode.
 2 
n x +n
® On pose pour x ∈ [0; 1], fn (x) = (−1) 2
.
Xn
Démontrer que la série de fonctions fn converge simplement puis converge uniformément
sur [0; 1] mais ne converge absolument en aucune valeur de [0; 1].
X
¯ Si la série de fonctions fn converge absolument sur I, a-t-on nécessairement la convergence
X
uniforme de fn sur I ?
On attend une réponse détaillée et on pourra utiliser une série entière.

Partie II

Dans toute cette partie, (αn )n>1 est une suite décroissante de réels positifs, I = [0; 1[ et pour tout
x ∈ I,
fn (x) = αn xn (1 − x)
X
¬ Justifier que la suite (αn )n>1 est bornée et que la série de fonctions fn converge simplement
n>1
sur I.
­ (a) Calculer pour n > 1, kfn k∞ = sup |fn (x)|.
x∈I
X
(b) Démontrer que la série de fonctions fn converge normalement sur I si et seulement si
n>1
X αn
la série de réels positifs converge.
n
n>1

+∞
X
® (a) Calculer pour tout x ∈ I, xk .
k=n+1

(b) Si
Xon suppose que la suite (αn )n>1 converge vers 0, démontrer que la série de fonctions
fn converge uniformément sur I.
n>1
On pourra observer que pour k > n + 1, αk 6 αn+1 . X
Réciproquement, démontrer que si la série de fonctions fn converge uniformément sur
n>1
I alors la suite (αn )n>1 converge vers 0.

ettahrifouad1.wixsite.com/prepasmarrakech 1/5 ettahrifouad1@gmail.com


CPGE ERA MARRAKECH Problème de Mathématiques

¯ Dans chacun des cas suivants, donner, en détaillant, un exemple de suite décroissante de réels
positifs (αn )n>1 telle que :
X
(a) La série de fonctions fn converge normalement sur I.
n>1
X
(b) La série de fonctions fn ne converge pas uniformément sur I.
n>1
X
(c) La série de fonctions fn converge uniformément sur I mais ne converge pas normalement
n>1
sur I.
° Résumer à l’aide d’un schéma toutes les implications possibles, pour une série de fonctions
quelconque, entre les convergences : normale, uniforme, absolue et simple sur I.

***Fin de l’énoncé***

ettahrifouad1.wixsite.com/prepasmarrakech 2/5 ettahrifouad1@gmail.com


CPGE ERA MARRAKECH Corrigé du problème

Partie I
X
¬ (a) La série de fonctions fn converge normalement sur I si et seulement si la série numérique
X
(sup |fn (x)|) converge.
x∈I

(b) ∀x ∈ I, 0 6 |fn (x)| 6 sup |f (x)| et par le critère comparaison de séries à termes positifs, on
X x∈I X
en déduit que si fn converge normalement, alors pour tout x de I, la série |fn (x)|
X
converge, d’où la série fn converge absolument sur I.
+∞
X +∞
X +∞
X
­ Pour x dans I notons Rn (x) = fk (x). Alors |Rn (x)| 6 |fk (x)| ≤ (sup |fn (x)|) = αn .
x∈I
k=n+1 k=n+1 k=n+1
La
X suite (αn ) converge vers 0, car αn est le reste d’ordre n d’une série convergente qui est
(sup |fn (x)|). Or (αn ) ne dépend pas de x et tend vers 0, alors la suite des restes (Rn (x))n
x∈I
X
converge uniformément vers 0 sur I, par suite la série fn converge uniformément sur I.

® I Convergence simple :
2 2
Pour x fixé dans I = [0, 1], on pose an (x) = x n+n2 = nx2 + n1 .
On a la suite (an (x))n est positive, décroissante et Xconverge vers 0, d’après le critère spécial des
séries alternées, on a la convergence de la série (−1)n an (x).
X
On conclut alors que la série de fonctions (−1)n an converge simplement sur I.
I Convergence uniforme :
D’après le critère spécial des séries alternées, on a, pour tout x de I,

x2 1 1 1
|Rn (x)| 6 |fn+1 (x)| = 2
+ 6 2
+ = αn
(n + 1) n+1 (n + 1) n+1

Comme (αn ) ne dépend pas de x et converge vers 0, alors la suite (RX n (x))n∈N∗ converge uni-
formément vers 0, c’est qui prouve la convergence uniforme de la série fn sur I = [0, 1].
I Convergence absolue :
x2 1 X x2
Pour x fixé dans I = [0, 1], |fn (x)| = 2 + . La série 2
converge (série de Riemann) mais la
X1 n n n
X X
série diverge (série de Riemann), et donc la série |fn (x)| diverge, d’où la série fn ne
n
converge absolument en aucune valeur de I.
n
¯ Pour n ∈ N, on considère la fonction fn définie sur I = X[0, 1[ par fn (x)
X= x .
I Pour x dans I, on |x| < 1, alors la série géométrique |fn (x)| = |x|n converge, par suite la
n≥0 n≥0
X
série fn converge absolument sur I = [0, 1[.
I On a sup |fn (x)| = 1, donc la suite de fonctions (fn ) ne converge pas uniformément vers la
x∈[0,1[
X
fonction nulle sur [0, 1[, par suite la série de fonctions fn ne converge pas uniformément sur
I.

Partie II

¬ • La suite (αn ) est positive et décroissante, donc ∀n, 0 6 αn 6 α0 , d’où la suite (αn )n est
bornée.
n
• Soit x ∈ I fixé. ∀n ≥ 1, 0 ≤ fn (x) ≤ α0 (1 − x)xX . X
Comme |x| < 1, alors la série géométrique xn converge, par suite la série α0 (1 − x)xn
est convergente.
X Par le critère de comparaison
X de séries à termes positifs, on conclut que
la série fn (x) converge. Ainsi la série fn converge simplement sur I.
n≥1 n≥1

ettahrifouad1.wixsite.com/prepasmarrakech 3/5 ettahrifouad1@gmail.com


CPGE ERA MARRAKECH Corrigé du problème

­ (a) On a ∀n ≥ 1, ||fn ||∞ = sup |fn (x)| = sup fn (x).


x∈[0,1] x∈[0,1]
La fonction fn est dérivable sur [0, 1] et ∀x ∈ I, fn0 (x) = αn (nxn−1 − (n + 1)xn ) = αn xn−1 (n −
x(n + 1)).
n
x 0 n+1 1

0
fn (x) + 0 −

n
fn ( n+1 )

fn (x)

0 0

D’après le tableau de variations de fn , on en déduit que


   n  n
n n n n 1
||fn ||∞ = sup |fn (x)| = sup fn (x) = fn = αn (1 − ) = αn
x∈[0,1] x∈[0,1] n + 1 n + 1 n + 1 n + 1 n + 1
 n n
(b) D’après (a), on a ||fn ||∞ = αn n
n+1
1
n+1 = αn en ln( n+1 ) n+1
1
.
ln(1+ 1 )
− n
n 1 n
n ln( n+1 )
e−1 = 1e , donc en ln( n+1 )
−n ln(1+ n 1
Comme e =e )
=e n → ∼ 1 et 1
∼ n1 .
n→+∞ n→+∞ e n+1 n→+∞
n
Alors ||fn ||∞ = fn ( n+1 ) ∼ 1 αn .
n→+∞ e n
X
En appliquant le critère d’équivalence, on déduit que la série de fonctions fn converge
n≥1
X X αn
normalement, si, et seulement si, ||fn ||∞ converge si, et seulement si, converge,
n
n≥1 n≥1
1 αn
car ||fn ||∞ ∼ e n .
+∞
X xn+1
® (a) Pour tout x ∈ I, on a xk = .
1−x
k=n+1
(b) I Comme la suite (αn ) décroissante et positive, alors pour tout k > n + 1, 0 ≤ αk 6 αn+1 .
Pour tout x ∈ I,

+∞
X +∞
X +∞
X
|Rn (x)| = αk xk (1 − x) = αk xk (1 − x) ≤ αn+1 xk (1 − x)


k=n+1 k=n+1 k=n+1
+∞ n+1
X x
≤ αn+1 (1 − x) xk = αn+1 (1 − x). = αn+1 xn+1 ≤ αn+1
1−x
k=n+1

Comme (αn+1 ) ne dépend pas de x et converge vers 0, la suite X des restes (Rn ) converge
uniformément vers 0 sur I, par suite la série de fonctions fn converge uniformément
sur I.
I La suite (αn ) décroissante et minorée par 0, donc elle converge vers une limite positive
ou nulle. Si cette limite ` est non nulle, alors pour tout n, αn > ` > 0.
+∞
X X∞
Par suite, pour tout x dans I, Rn (x) = αk xk (1 − x) > `(1 − x) xk = `xn+1 .
k=n+1 k=n+1
D’où, sup |Rn (x)| ≥ Rn (1) > ` > 0, ce qui est absurde, car (sup |Rn (x)|) converge vers 0.
x∈I x∈I
X
Donc fn converge uniformément sur I, si et seulement si la suite (αn )n>1 converge
vers 0.

ettahrifouad1.wixsite.com/prepasmarrakech 4/5 ettahrifouad1@gmail.com


CPGE ERA MARRAKECH Corrigé du problème

X αn X 1
¯ (a) On prend αn = n1 , donc la série = converge, d’après la question ­ (b), la série
X n n2
de fonctions fn converge normalement sur I.
n>1

(b) On prend Xαn = 1, comme (αn ) ne converge pas vers 0, d’après la question ® (b), la série de
fonctions fn ne converge pas uniformément sur I.
n>1
X αn
(c) On cherche une suite (αn )n positive décroissante, convergeant vers 0, telle que la série
n
diverge.
1 1
La suite définie par αn = ln(n) pour n > 2 et α1 = α2 ≤ ln(2) .
X αn
Cette suite est décroissante et converge vers 0. Il reste à montrer que la série
n
diverge.
1
La fonction g : x → x ln(x) est décroissante et positive sur [2, +∞[. D’après le critère de
X Z ∞
comparaison séries-intégrales, la série g(n) est de même nature que l’intégrale g(x)dx.
n>2 2
Z M Z M
1
Or g(x)dx = dx = [ln(ln x)]M
2 = ln(ln(M )) − ln(ln(2)) −→ +∞.
1 1 x ln(x) M →+∞
X αn X
Donc l’intégrale diverge, d’où la série diverge, et donc fn converge uniformément
n
n>1
sur I mais ne converge pas normalement sur I.
° Résumons les quatre modes de convergences pour une séries de fonctions dans le schéma suivant
:
Convergence uniforme

Convergence normale Convergence simple

Convergence absolue

Aucune des réciproques n’est vraie et de plus : La convergence absolue n’implique pas la
convergence uniforme, et la convergence uniforme n’implique pas la convergence absolue.

ettahrifouad1.wixsite.com/prepasmarrakech 5/5 ettahrifouad1@gmail.com

Vous aimerez peut-être aussi