Vous êtes sur la page 1sur 3

Hygiène et sécurité

Prévention
- la démarche de prévention comprend trois étapes, qui sont l’identification des risques , la correction des dangers et le
contrôle des moyens mis en place.
-on peut corriger des dangers en éliminant les risques à la source ou on les réduisant.
-les moyens de prévention sont nombreux et permettent à la fois de soutenir le principe d’efficacité en matière de prévention
et de s’acquitter des obligations en ce qui concerne la santé et la sécurité du travail.
les produits dangereux
-le point d’éclaire d’un liquide est la température la plus basse à laquelle il dégage assez de vapeur pour former avec l’aire un
mélange inflammable au contact d’une étincelle.
-un liquide inflammable a un point d’éclair inférieur à 37,8°c.
-les quatre voies de pénétration des produits toxique sont les vois respiratoire, transcutanée, digestive et oculaire (yeux)
-on distingue deux type d’étiquettes prévues, soit :
=> l’étiquette du fournisseur ;
=> l’étiquette du lieu de travail, relevant de la responsabilité de l’employeur.
_ la fiche signalétique est le deuxième moyen pour informer les travailleurs des dangers, et surtout des moyens de prévention
reliés à la manipulation, à la manutention ou à l’utilisation des produits chimiques.
 en hygiène industrielle, on regroupe les contaminants chimiques par famille dont : les gaz, la vapeur, la fumée, la
poussière, le brouillard.
 Vous devez connaître les effets sur la santé de ces contaminants.
 Le contact avec les contaminants amène des risques cutanés.
 Le bouton d’huile désigne un ensemble de lésions et provient d’un blocage de l’orifice du follicule pileux par l’huile.
 La manutention, la manipulation et l’entreposage de produits dangereux sont les trois sources principales de dangers.
 Il y a trois types d’énergie rayonnante dangereuse : l’ultraviolet, l’infrarouge et le laser.
 Connaître les endroits ou une douche oculaire est installée est essentielle lorsque des produits chimiques sont
manipulés.
 Des vêtements imperméables doivent être utilisées lorsqu’il y a risque de contact avec les produits chimiques.
Des moyens de protection de l’ouïe doivent être employés afin de se protéger contre le bruit
-Le processus d’élimination comprend deux volets :

 L élimination des matières polluantes.


 L’élimination des agresseurs.
-Se rappeler qu’une bonne tenue des lieux est essentielle dans les endroits ou les solvants sont entreposés et manipulés.
-Toutes les surfaces du corps exposées ainsi que les surfaces en contact avec des vêtements souillés devraient être lavées avec
du savon ou un détergent doux.
L’incendie
-pour qu’il y ait un feu, quatre éléments doivent être présent : l’oxygène, le combustible , la chaleur et la chaîne de réaction .
-les feux sont repartis en quatre classes selon le type de combustible :
-classe « A » pour le feux de matériaux combustibles ordinaires tels que le bois, la lingerie , le papier ;
-classe « B » pour les feux de produits inflammables et les combustibles tels que la gazoline, l’huile, etc., …
-classe « C » pour les feux d’Equipment électrique ;
-classe « D » pour les feux de métaux tels que magnésium, le titane etc.
- de façon générale , les risque des effets des incendies sur la santé sont la chaleur ,la fumée, les flammes ,les gaz de
combustion .
-les principales mesures de la prévention relative à l’utilisation des produits inflammables et combustibles sont les suivantes :
.Remplacement des produits : point d’éclair plus élevé ;
.Ventilation des lieux ;
.Gestion des déchets: bidon de sécurité
.Installation d’extincteur : indentification des extincteurs selon les classes de feux
.Eloignement des sources d’ignition : flammes et étincelles ;
.Protection individuelle : gants, tabliers, masques à cartouche, lunettes à coques.
-les détecteurs de fumée sont des outils de prévention très importants mode de fonctionnement.
-L’extincteur que vous choisissez doit convenir exactement à vos besoins.
-le temps d’action d’un extincteur est très court, assurez-vous de l’utiliser de façon efficace.
-Soient prêt à intervenir en tout temps: avant et après un incendie.
Électricité
- a fin d’éliminer les risques à la source, il importe de prendre les mesures préventives suivantes :

 Quel que soit le problème électrique, toujours faire appel à un électricien.


 Ne jamais surcharger une prise de courant.
 Ne jamais employer un fusible de calibre supérieur à celui qui est indiqué.
 Eviter d’utiliser des fils de rallonge trop longs.
 Ne jamais toucher à une personne qui est agrippée à un fil, mais couper l’alimentation électrique.
 Ne jamais employer un escabeau ou une échelle comportant des pièces métalliques près d’une ligne électrique.
 Ne jamais laisser des fils de rallonge par terre sans protection.
 Eviter d’utiliser des outils n’ayant pas de mise à la terre ou de double isolation.
 Eviter d’utiliser des outils ou des équipements défectueux.
 Il faut éviter d’utiliser des appareils électriques dans un environnement très humide ou en ayant es pieds mouillés.
 On ne doit jamais faire un emploi abusif de prises multiples ni enlever la tige de mise a la terre.
 Le bruit peut entraîne des répercussions nocives sur le plan sociale, physique et professionnel, et cela, à court ou à
long terme.
 Un transfert d’énergie peut survenir lors des travaux d’entretien, de réparation de déblocage.
 On doit observer les règles fondamentales de la bonne tenue des lieux de travail afin de prévenir les dangers, ces
règles sont notamment : des planchers dégagés des encombrements, propres et exempts d’huile, de graisse, de
solvant, d’eau etc.
 Des installations électrique modifiées seulement par un électricien accrédite ;
 Des systèmes de chauffage sécuritaires et bien entretenus
 Un éclairage suffisant ;
 Un système de ventilation efficace et approprié ;
 Des installations sanitaires conformes à la réglementation ;
 L’application d’une procédure de cadenassée lors de travaux d’entretien, de réparation de déblocage
 Les efforts excessifs sont les grands responsables des maux de dos et des accidents vertébraux.
 Les chutes et les glissades causent des chocs à la colonne vertébrale
 Les efforts excessifs, les chutes et les glissades ainsi que les efforts violents peuvent provoquer une attente à la
colonne vertébrale, aux muscles et ligament, aux disques intervertébraux
 Il appartient à chacun d’entre vous de promouvoir la santé et la sécurité au travail.
 Aménager un atelier ou le modifier implique que vous devez penser à la santé et à la sécurité des travailleurs.
 Les chutes << de plain-pied >> comptent parmi les causes d’accidents les plus fréquentes.
 La santé et la sécurité au travail est une façon d’être et une façon de vivre

 La règle de la prévention générale qui s’applique aux machines a métaux est la suivant : tout processus, pièce ou
fonction d’une machine qui peut causer une blessure doit être protégé, cette règle n’est pas nécessairement facile à
appliquer, mais dans votre travail vous pouvez réduire ces risques et vous avez le devoir de le faire.
 L’entretien régulier des outils à mains aidera à voir les défaillances et ainsi vous pourrez faire la nécessaire pour
vous protéger
 Les risques principaux relatifs à l’emploi des machines portatives sont :

Les blessures dues à l’outil (ex: par contacte direct, rupture de l’outil) ;
Les blessures dues à la source d’alimentation en énergie (ex : par électrisation, électrocution fouettement de conduite
d’air comprimé ou hydraulique, jet de fluide sous haute pression) :
Les maladies ou affection telles que asbestose, asthme dermite cancers, engendrées par les poussières (ex : poussières
contenant des fibres d’amiante, poussière de ciment, poussière de bois.)
Les traumatismes de l’oreille et troubles généraux de l’organisme dû aux bruits ;
Les traumatismes due aux vibrations tels que les lésions astèo-articulaires ;
Les lésions dues aux projections de matériaux, notamment les lésions aux yeux
Avec l’utilisation des machine–outil, les mains et les bras sont les endroits les plus exposés aux blessures ; les
accidents les plus fréquents sont les coincements, les coupures et même l’amputation.
Le travailleur d’un établissement qui est témoin d’un accident doit prendre rapidement les mesures pour protéger la
personne blessée (par exemple ; mettre une machine hors tension) ainsi que sa propre sécurité et avertir rapidement le ou les
secouristes de l’établissement pour qu’ils prennent les moyens pour aider le blessé jusqu’à l’arrivés des techniciens
ambulanciers
Il est préférable que les travailleurs demeure disponible pour aider le secouriste selon les indications de ce dernier .Il peut
être utile pour appeler les services d’urgence. Aller chercher la trousse de premiers secours. Tenir un pansement pendant que
le secouriste le fixe. Etc. ces étapes constituent les premières interventions qui peuvent être réalisés par le travailleur.
Moyens de protection
Les moyens de protection individuelle sont nombreux et ont été développées pour protéger le travailleur contre les blessures.
Le seul moyen pour que cette protection soit efficace est d’adopter ces équipements et de les utiliser dans les limites de leur
conception .malheureusement trop de gens oublient encore le porter ces équipements

Résumer
les actions partitives ont des conséquences problématique pour le corps.
Un choix d’outils adaptés et une bonne conception des outils et du poste de travail permettent d’apporter une bonne position et
d’éviter de faire des gestes dangereux qui, à la longue, peuvent provoquer des lésions

Vous aimerez peut-être aussi