Vous êtes sur la page 1sur 2

Bonjour,

Nous allons continuer à vous présenter quelques outils économiques. Nous allons maintenant nous
concentrer sur la fonction de demande.

La fonction de demande représente la relation entre la quantité demandée pour une marchandise et le
prix de la marchandise.

La fonction de demande est la quantité que les consommateurs veulent acheter au prix p .
C'est l'agrégation des fonctions de demande individuelles.
Chaque fonction de demande peut être « rationalisée » à la suite d'un problème d'optimisation du
consommateur. Cela signifie que chaque client décide de la répartition des revenus entre plusieurs
alternatives pour maximiser son utilité.

[]#
Concentrons-nous sur le graphique suivant.
Nous avons l'axe des abscisses qui représente les quantités et l'axe des ordonnées qui représente le
prix.

La ligne que vous voyez est la fonction de demande. Pour chaque prix, il donne une quantité
souhaitée par les clients.

Deux interprétations différentes sont possibles. On peut considérer que tous les clients sont
identiques et décider du nombre d'unités du bien qu'ils achètent. Chaque point représente le
consentement à payer pour la quantité associée à ce point. La deuxième interprétation consiste à
considérer des clients hétérogènes différant par leur disposition à payer. Ensuite, chaque point de la
droite représente un ou plusieurs clients caractérisés par un consentement à payer donné.
Évidemment, les deux interprétations peuvent être mélangées.

Notez que la relation entre la quantité et le prix est décroissante. En effet, plus le prix est élevé,
moins les clients désirent ou sont capables d'acheter le bien.

[]#
Considérons un prix donné. Il y a une quantité correspondant à ce prix. On le voit sur le graphique.
[]#
Définissons le surplus brut du consommateur.
Le surplus brut est la somme des consentements à payer des consommateurs pour chaque unité
consommée. C'est la zone rouge.
[]#
Le surplus net du consommateur est la différence entre le « surplus brut » du consommateur et le
dépenses. Les dépenses sont égales au produit du prix multiplié par les quantités achetées.
Le surplus (net) du consommateur est la somme des différences entre le
prix qu'ils sont prêts à payer et le prix qu'ils paient réellement.
C'est la valeur qu'ils retirent du commerce.
Pour conclure, le surplus net du consommateur représente les bénéfices du commerce des
consommateurs.

[]#

Nous allons maintenant introduire un autre instrument qui est l'élasticité-prix


On aimerait avoir une mesure de la sensibilité de la demande à un
changement de prix.
Nous utilisons l'élasticité-prix qui est le rapport entre la variation de la quantité et la variation du prix,
tous deux exprimés en pourcentage. Nous l'appelons epsilon.
Cela nous donne de combien en pourcentage la quantité change si le prix augmente d'un pour cent.
La demande est dite élastique si la valeur absolue d'epsilon est supérieure à un.
La demande est dite inélastique si la valeur absolue d'epsilon est comprise entre zéro et un.

Vous aimerez peut-être aussi