Vous êtes sur la page 1sur 16

Rapport De Stage

Sujet : Chef De Chantier

Préparer par : Yassine et-


tadili
Encadré par : Mme Souad el Filiére : Chef de
kalakhi chantier

Groupe :
201

Nom de l’entreprise : Sté ETIJ Année de Formation :


TRAD 2017/2018

1
REMERCIEMENT

Avant d’aborder à ce rapport résumant le stage de fin de la formation,

je tiens tout d’abord à exprimé mes sincères remerciements à l’entreprise

ETIJ TRAD qui a accepté de me prendre en charge durant la période de ce

Stage

De même, j’ose à présenter mes respects, mes reconnaissances et mes

Profondes gratitudes à tout le personnel de service pour leur aide précieux

Et leur soutient moral,

Enfin, j’ai l’insigne honneur d’adresser mes chaleureux remerciements à

Mr le directeur de EMBTP SETTAT, à mes respectueux formateurs Mme

Souad ElKalakhi pour leurs efforts en nous informant durant les deux

ans, ainsi à tout le personnel de l’administration de EMBTP.

2
SOMMAIRE
Remerciement
I. Introduction
II. Description de l’entreprise
III. Description général du projet
IV. Les poteaux
1- Définition
2- Mode opératoire
V. Les planchers
1-Définition
2-Les types
3-Mode opératoire
VI. Les poutres
1-Définition
2-Les types
3-Mode opératoire
VII. Mur de souténement
1-Définition
2-Les types
3-Mode opératoire

3
INTRODUCTION

Comme chaque année EM6FMBTP SETTAT prévoit, pour ses étudiants de la

deuxième année, des stages de fin formation au sein des différentes

entreprises

Pour pouvoir s’adapter et s’intégrer dans le domaine du travail professionnel,

afin

De valoriser et enrichir leurs connaissances théoriques et pratiques requises.

En effet, j’en ai l’occasion de passer un stage au sein de l’ETIJ TRAD à Settat.

4
Description de l’entreprise

Ets tijani et travaux divers (Etij trad S.A.R.L.)

Se trouve à Meknès, la société travaille sur


fournisseurs
d’énergie,

Fournisseurs d’électricité matériaux de


construction comme activités

D’affaires

5
Les poteaux
 Les poteaux sont des éléments porteurs verticaux avec armature
incorporée.
 Ils constituent des points d’appui pour transmettre des charges
concentrées
 Les poteaux supportent les charges (permanant – exploitation)
transmises par les poutres de planchers

Mode opératoire
1. Le traçage du cadre de poteau sur le plancher à l'aide d'une ligne rouge.
2. La pose de ferraillage de poteaux à partir des aciers d'attente à l’aide des engins
tel qu’une grue
3. La pose de cales à béton sur la structure métallique pour assurer l'enrobage de
coffrage.
4. Construire les trois faces de moule de coffrage à partir de panneaux métalliques ou
avec des panneaux en bois et les madriers.
5. La pose des 3 faces on tenant compte du bon emplacement et la verticalité du
coffrage.
6. La pose de la quatrième face de la moule à l’aide de clous et des serre-joints.
7. Vérifier et maintenir le coffrage vertical à partir des étaiements.
8. Repérer la hauteur du coulage de poteau.
9. L'arrosage du coffrage pour obtenir un poteau lisse sans défauts.
10. Le coulage du béton jusqu'à la hauteur visée en vibrant le béton à l'aide d'un
vibreur .le remplissage se fait à l’aide d’une cloche levé par la grue.
11. Enfin, le décoffrage de poteau après 24 heures du coulage.

6
7
8
LES PLANCHERS

 Un plancher est un élément porteur horizontal


séparant deux étages d’une construction. Les
planchers prennent appui, soit sur des murs, soit
sur des poutres. Dans le cas du plancher le plus
bas du bâtiment on parle de dallage

Les types
Les principaux types sont :
 Les planchers à corps creux (hourdis) et poutrelles:
 Les planchers à dalle pleine en béton armé
 Les planchers préfabriqués avec pré-dalle

Mode opératoire
1. Traçage de niveau de chantier sur les poteaux à une hauteur de 1,07 m à partir de

la dalle à l’aide de l’appareil de niveau.

2. Déterminer la hauteur du fond de coffrage de la dalle à corps creux.

3. La pose d'échafaudages et de madriers er soutenir le coffrage à l'aide des

étaiements (étais métalliques).

9
4. La pose des poutrelles (distance entre les poutrelles est 50 cm à 60 cm)

5. La pose des hourdis.

6. Pose de ferraillage de la dalle de compression (treillis soudé et chapeaux),

7. Pose les aciers de renforcement pour les gaines et la trémie,

8. Coulage de béton en assurant la vibration et surfaçage,

9. Décoffrage.

10
Les poutres
Les poutres sont des éléments porteurs horizontaux chargés de
reprendre les charges et les surcharges qui se trouvent sur les
planchers pour les transmettre aux poteaux. Elles sont dites élancées
car leur portée (longueur) L est grande par rapport à leur hauteur h et à
leur largeur b. Dans les bâtiments, elles servent souvent d’intermédiaire
entre les planchers et les éléments porteurs verticaux (surtout les
poteaux).

Les types
Nous pouvons trouver plusieurs sortes de poutres :

 La poutre béton avec retombée.

 La poutre BA noyée.

 La poutre avec rehausse.

Mode opératoire
1. Marquer le niveau de chantier (par exemple +1.07) du niveau de la plateforme.

2. Marquer le niveau de l’assise de la poutre.

3. Confection du panneau de l’assise du fond de poutre.

4. Fabrication de l’échafaudage.

5. Fabrication de coffrage de la poutre.

6. Pose ferraillage de poutre

11
7. Régler la hauteur et la position horizontale de fond de moule avec le cordeau et
le niveau à bulle.

8. Coller le béton

9. Enlevez le coffrage

12
13
Mur de soutènement
Le mur de soutènement est un mur vertical ou sub-vertical qui permet de
contenir des terres (ou tout autre matériau granulaire ou pulvérulent) sur
une surface réduite. La retenue des terres par un mur de soutènement
répond à des besoins multiples : préserver les routes et chemins des
éboulements et glissement de terrain, structurer une berge naturelle en
un quai (ports maritimes et voies navigables), rendre cultivables des
zones pentues et limiter l'érosion par ruissellement (culture en
terrasses), parer en soubassement les fondations d'édifices de grande
hauteur ou de digues, créer des obstacles verticaux de grande hauteur
(murs d'escarpe et glacis dans les fortifications), soutenir des fouilles et
tranchées de chantier pour travailler à l'abri de l'eau (batardeau), établir
des fondations ou créer des parkings souterrains,

Les types
 La paroi ancrée
 La paroi préfabriquée
 La paroi moulée
 Le mur en terre armée
 Le mur poids
Mode opératoire
1. Préparer le chantier
2. Terrassement en déblai de la fondation
3. Coulage de la semelle
4. Coulage des voiles
5. Remblai des fouilles et au droit de mur de soutènement

14
15
16

Vous aimerez peut-être aussi