Vous êtes sur la page 1sur 2

H 5 : Conquêtes et sociétés coloniales

Comment les Européens dominent-ils le monde au XIX siècle ? Comment


les esclaves obtiennent-ils leur liberté ?

I. Les conquêtes coloniales


Bilan :
La colonisation se développe à partir de 1870. En 1884-85, lors de la
conférence de Berlin, les grandes puissances fixent les règles de la
colonisation pour l’Afrique : un état doit occuper un territoire pour l'acquérir,
ce qui accélère la « course aux colonies ». En 1914, le Royaume-Uni et la
France possèdent les deux plus vastes empires coloniaux.
Les conquêtes se font généralement par la guerre. Les Européens
bénéficient de la supériorité des armes et de la division des indigènes. Au
début de l'occupation, il y a souvent des révoltes qui sont rapidement
écrasées dans le sang.
Les causes de l’expansion coloniale sont diverses :
- le développement du sentiment national. Chaque peuple
européen veut montrer sa supériorité aux autres.
- les Européens veulent établir des bases militaires le long des
grandes routes maritimes.
- des causes économiques : trouver des matières premières, de
nouveaux marchés.
- la population européenne augmente beaucoup et la colonisation
offre de nouvelles terres où elle peut s'installer.
- enfin, les Européens sont convaincus que leur civilisation est
supérieure aux autres.
II. Des sociétés coloniales inégalitaires
Bilan :
Il existe deux sortes de colonies :
- de peuplement (ex : Algérie) où s’installent un grand nombre
d’habitants venus de la métropole : les colons.
- d'exploitation qui fournissent des matières premières aux
métropoles, mais accueillent peu de colons.
L’économie coloniale est organisée par et pour la métropole. Les
Européens s’approprient les meilleures terres agricoles et les ressources
minières. Pour faciliter les échanges avec la métropole, ils construisent des
voies ferrées, des routes, des ports.
Dans les colonies françaises, le Code de l’Indigénat donne aux
populations indigènes une situation d’infériorité permanente.
Les Européens créent des écoles pour enseigner leur langue et leur
histoire, mais tous les enfants ne sont pas scolarisés.
La domination coloniale entraîne parfois des révoltes qui sont réprimées
par la force ainsi que des critiques dans les métropoles.

III. Les abolitions de l’esclavage


En 1833, la Grande-Bretagne abolit la traite et l’esclavage. La France le
fait en 1848.

Vous aimerez peut-être aussi