Vous êtes sur la page 1sur 9

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix – Travail – Patrie Peace – Work – Fatherland


******************** ******************
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
******************** ******************
COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DE L’EXAMEN NATIONAL COMMISSION FOR ORGANIZATION OF
NATIONALE DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR (BTS) BTS EXAM
*************** **************

Examen Blanc du Brevet de Technicien Supérieur – Session de Juin-Juillet 2022

Spécialité/Option: GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT


Epreuve: Epreuve professionnelle de synthèse Durée 6 heures
Crédits : 14

Proposé par M. LANGMIA SAMGWAH Charles

Ce sujetcomporte5 parties de 20 points chacune. Permettra aux étudiants de résoudre les


difficultés liées aux opérations de logistique et de transport (Apprécier la logistique dans son
positionnement dans l’entreprise).

Matériels autorisés: calculatrice simple ou scientifique non-programmable.

 PARTIEA: TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE (20 Pts)


 PARTIE B:GESTION DE STOCK APPLIQUÉ À LA LOGISTIQUE (20 Pts)
 PARTIE C: LOGISTIQUE INTERNATIONALE (20 Pts)
 PARTIE D: SYSTÈME LOGISTIQUE (20 Pts)
 PARTIE E:GESTION D’ENTREPÔT MANUTENTION ET CONDITIONNEMENT (20 Pts)

PARTIE A: TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE (20 Pts)

DOSSIER I: CONTROLE DE GESTION (10 Pts)

La fonction de distribution physique du système logistique de la SA atelier de BALI présente les


données ci-après:

 Budget des ventes des accessoires pour le mois de Mai:

Famille produit Quantité Prix moyen Chiffre d’affaires


(budget)
A 2000 150 300000
B 4200 100 420000
C 700 250 175000
D 500 400 200000
Total 7400 1095000
 Les données réelles pour la même période sont les suivantes:

Famille Quantité Chiffre d’affaires Prix moyen pratiqué

A 2500 350000 140


B 5000 500000 100
C 800 216000 270
D 200 60000 300

TOTAL 8500 1126000

TRAVAIL A FAIRE:

1. Calculer l’écart global sur chiffre d’affaire des accessoires. 1 Pt


2. Analyser l’écart sur chiffre d’affaires dans deux tableaux différents en : 5 Pts
a) Ecart sur prix;
b) Ecart sur volume;
c) Et justifier l’égalité de l’écart sur chiffre d’affaires.
3. Décomposer l’écart sur volume en: 4 Pts
a) Ecart sur volume global;
b) Ecart sur composition des ventes.
4. Vérifier l’égalité de l’écart sur volume. 1 Pt

DOSSIER II: ARTICULATION BUDGETAIRE (10 Pts)

Soit une série statistique des ventes trimestrielles portant sur les 3 années données dans le tableau ci-dessous.

Date 2004 2005 2006

Trimestres (1, 2, 3, 4) Trimestres (1, 2, 3, 4) Trimestres (1, 2, 3, 4)

Ventes
90 92 70 92 93 94 72 96 98 100 75 99

TAF :

Quel est le montant des ventes en quantité à prévoir pour le 1er trimestre de l’année suivante. 10
Pts
PARTIE B: GESTION DE STOCK APPLIQUÉ À LA LOGISTIQUE (20 Pts)

DOSSIER I:Généralité sur la gestion des stocks (10 Pts)

1) Définir emballage et donner son lien avec la logistique. 3 Pts


2) Définir magasin et donner une différence entre entrepôt et magasin 3 Pts
3) Quelle différence y a t – il entre un manutentionnaire et un cariste? 2,5 Pts
4) Citez 3 engins de manutention non motorisé et deux engins de manutention motorisé
pouvant être utilisé dans un magasin? 1,5 Pts

DOSSIER II: Méthode de Wilson (10 Pts)

La société LSC prévoit de vendre pour l’année avenir 7200 articles qu’elle achète 150 frs l’un. Le
coût de lancement d’une commande est de 180 frs.

Le responsable du stockage estime que le coût de stockage se compose du taux de possession du


stock qui exprime le coût de l’argent immobilisé, soit 0,5 % par mois, et du coût de stockage
soit 0,02 frs par article et par jour.

TAF:

1) Présenter le programme approvisionnement optimal. 7 Pts


2) Faire une représentation graphique. 3 Pts

PARTIE C: LOGISTIQUE INTERNATIONALE (20 Pts)

DOSSIER I: Détermination du prix d’offre (15 Pts)

La société LSC sise à Digoin en France, fabrique et commercialise du matériel sanitaire pour des salles de bain,
cuisines et autres embellissements de l’habitat.
Le 07/03/2017, elle a reçu une commande du client Toto, à Douala (annexe 1)

Travail à faire :

1) Préciser quel est l’incoterm retenu, ainsi que les obligations d’LSC. Où se feront les transferts de
risques et de frais ?3 Pts
2) Calculer les frais de transport inhérents a cette commande, d’après la cotation du transitaire
transcontinental (annexe 2) on prendra1€ = 1,499 USD. 5 Pts
3) A l’arrivée des marchandises, le client Toto vous informe que 129 baignoires seulement au lieu de 130
ont été livrées. La responsabilité de la société LSC peut – elle être engagée alors même que le B/L ne
comporte aucune réserve ?pourquoi ?2 Pts
4) Le directeur export de la société LSC, pour des raisons commerciales, propose à Toto de lui adresser
gracieusement la baignoire manquante, à destination, dans les plus brefs délais.
A l’aide des annexes 4 et 5, calculer les frais engagés par la société LSC suite à cet engagement.5 Pts
Annexe1 : conditions de vente de la société LSC

Prix de vente unitaire EXW, réf L 105 RS : 99,10 €

Annexe2 : éléments de la commande du client Toto

Objet : 130 baignoires de couleur bleue, réf L 105 RS


Poids unitaire net : 19 kg (brut :22 kg)

Dimensions : 0,78 * 0,64 * 0,33 cm

Conditions : paiement par virement bancaire à 30 jours date de facture


Livraison sous 45 jours, par mer

Transport et assurance à nos risques (LSC)

Annexe3 : cotation du transitaire transcontinental


Acheminement Digoin – Marseille : 250,60€

Mise à FOB :130€

Frais de dédouanement export et de transit portuaire : 85,75€

Fret maritime de base (de quai à terminal port de Douala) : 320 USD l’UP

Surcharge monétaire : +2,5% du fret ajusté

Surcharge fuel : +5% du fret de base

Remise : 20% sur le fret total

Assurance : 0,80% CIF + 10%

Annexe4 : tarifs à destination du Cameroun


Tranches de poids Tarifs groupage €/kg Tarifs hors groupage €/kg
-45 kg 3,90 11,50

+45kg 3,60 8,60

+500kg 3,50 6,95

+1000kg 3,45 5,25

+2000kg 3,35 1,40

Minimum par opération 41,15 65,55

Taxe sureté 0,09€/kg réel (mini : 11€ / max : 160€)

Taxe risque de guerre 0,15€/kg taxable


Enlèvement à Digoin, chargement et dédouanement export : 78,10€

Post – acheminement : prévoir 8700 francs CFA

Annexe5 : Renseignements Cameroun

Droits de douane sur baignoires : 20%

Taxe locale : 18,25%

1€ = 655,96 Francs CFA

DOSSIER II: Techniques de paiement (5 Pts)

1) Donnez le contenu des expressions suivantes : 2 Pts


 CREDOC
 REMDOC
2) Dans un tableau de synthèse, présentez les avantages et les limites de chaque instrument de paiement. 3
Pts

PARTIE D: SYSTÈME LOGISTIQUE (20 Pts)

DOSSIER I: Structure des réseaux de distribution (13 Pts)

La société LSC est née, il y a trois ans, de la fusion de deux entreprises ayant des activités complémentaires :
fabrication et commercialisation de fromages pour l’une et de lait et de yaourts pour l’autre. La consolidation
commerciale de deux sociétés a été réalisée assez facilement car elles avaient environ 1 500 clients communs
répartis à peu près dans toute le Cameroun. Le directeur de la logistique Mr. Tamo souhaite étudier trois
scénarios :
– livraisons directes des usines vers les clients,
– livraisons via des plates-formes régionales,
– livraisons par l’intermédiaire d’un entrepôt central.
La structure de distribution est la suivante :
Localisation et production des usines :
– pour les fromages,..................X............10 000 tonnes
– pour le lait et les yaourts...........Y.............8 000 tonnes
Localisation des plates-formes :
V1, V2,V3 , V4, V5, V6 et V7
Les distances sont les suivantes (en km) :

V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7
X 640 470 790 980 640 230 340
Y 530 390 300 630 280 430 170

Les tonnages produits et distribués sont les suivants :

V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7

X 1500 2000 2400 1000 900 900 1300


Y 2000 800 1400 500 800 1100 1400
Total 3500 2800 3800 1500 1700 2000 2700

Les tarifs des transports sont les suivants :


Livraison directe usine-clients :
On a déterminé que chaque client passait en moyenne 74 commandes par an et que la distance moyenne à
parcourir, pour livrer un client, s’élevait à 350 km, le coût moyen ressortant à 0,35 €/tonne-kilomètre.
Livraison par plate-forme régionale1 :
– Coûts moyens d’approche (usines vers plates-formes) :.....0,045 €/kg,
– Passage de quai à plate-forme :...........................................0,015 €/kg,
– Coût moyen de livraison (plate-forme vers clients) :..........0,045 €/kg.

. 1 Dans cette solution, les prix sont indépendants du kilométrage et ne dépendent donc que du poids.

Livraison par entrepôt central :


– Approche2 : sur la tranche 0-200 km.........................0,037 €/kg,
sur la tranche 200-400 km.....................0,052 €/kg,
sur la tranche 400 km et plus.................0,060 €/kg.

– Stockage et manutention : coût forfaitaire de 0,0075 €/kg ayant transité,

– Livraison : l’entreprise a mené une étude de localisation de l’entrepôt central et a trouvé un


emplacement pour lequel la distance moyenne de livraison d’un client serait de 580 km et le coût de
0,09 €/tonne-kilomètre.

TRAVAIL A FAIRE :

1/ Procéder à la localisation des entrepôts. 5 Pts


2/Valoriser économiquement chacun des trois scénarios. Identifier et expliquer les différences de coût. 5
Pts
3/ Comment évoluerait la quantité en stock dans l’hypothèse d’un regroupement des fabrications sur un
site unique ? Justifier la réponse. 3 Pts

DOSSIER II: Gestion des ressources de production (7 Pts)

Soit une machine M1 installé dans une usine de production qui fonctionne 8 heures par jour pendant 20
jours ouvrables par mois. 100 pièces passent par cette machine à l’intervalle d’une heure, elle nécessite un
réglage quotidien d’une heure avant son démarrage et présente un taux de rebus de 5 %.

TAF:

1) Calculer la capacité théorique en nombre d’heure et en flux de matière traitée pendant un mois par
cette machine ? 2 Pts
2) Calculer la capacité effective en nombre d’heure et en flux de matière traitées par mois de la
machine M1. 3 Pts
3) Expliquez la différence entre les valeurs précédemment calculées ? 2 Pts

PARTIE E: GESTION D’ENTREPÔT MANUTENTION ET CONDITIONNEMENT (20 Pts)

DOSSIER I: Calcul des surfaces de l’entrepôt (12 Pts)

La société «LSC» va commercialiser un nouveau produit, il lui est donc nécessaire de revoir l’organisation
de son entrepôt, voire de l’agrandir.

L’entrepôt actuel permet de stocker 12 000 palettes 1 000 X 1 200 sur 14 000 m2 dont 200 m2 de locaux
administratifs, 900 m2 de zone de réception-expédition, 400 m2 pour le parc à chariots et 1 400 m2
d’allées de circulation.

La première étude a montré un besoin de 3 000 emplacements supplémentaires en utilisant le même type
de palettes stockées sur 4 niveaux et une augmentation de 20 % de la surface technique. Il a été décidé de
conserver la même proportion pour les allées de circulation.

L’entreprise utilise des chariots élévateurs Daewo D15S dont la documentation technique vous est fournie
en annexe.

Travail à effectuer : Vous devez calculez la surface totale nécessaire ainsi que la surface d’agrandissement
éventuelle.

Remarque : La surface des allées de circulation sera arrondie à la dizaine supérieure

Dimensions
DOSSIER II: Localisation de l’entrepôt (8 Pts)

L’entreprise LSC installée en Italie depuis plus de 30 ans voudrait implanter une représentation au
Cameroun spécialisée dans la production et la distribution des pâtes alimentaires. Le chef de ce projet Mr
Roland vous retient comme stagiaire et conditionne votre recrutement sur la qualité de la prestation que
vous allez fournir dans le processus d’installation de l’entrepôt central. Il vous confie à cet effet des
données suivantes :

Villes à livrer Distance (longitude x) Distance (latitude y) Poids de la marchandise (g)


Douala 26 14 42.000
Yaoundé 28 16 24.000
Bafang 20 23 15.000
Limbé 27 25 30.000
Maroua 20 30 10.000
Ebolowa 25 18 12.000
Total

Travail à faire :
1) Déterminer le point idéal pour la localisation du futur entrepôt par la méthode barycentrique. 5
Pts

2) Quels sont les limites que pose cette méthode? 3 Pts

Vous aimerez peut-être aussi