Vous êtes sur la page 1sur 2

TD sur les Redresseurs

Exercice 1: redressement commandé : pont mixte monophasé

Un pont mixte monophasé alimente un moteur à courant continu à excitation indépendante


et constante. Il délivre une tension u de valeur moyenne < u > = 169 V, l'angle θ de retard à
l'amorçage des thyristors étant réglé à 45°.
Le courant dans le moteur est parfaitement lissé par une bobine de résistance interne
r = 0,1 Ω.
Son intensité I est égale à 25 A. La vitesse de rotation du moteur est de 1800 tours par
minute.
1- Le pont est alimenté avec une tension sinusoïdale v de fréquence 50 Hz.
Représenter en concordance de temps la tension u(t) et la tension v(t).
Préciser les intervalles de conduction de chaque thyristor et de chaque diode sur une
période.
2- Calculer la valeur efficace de la tension v.
3- La résistance de l’induit du moteur est R = 0,4 Ω.
Calculer la f.e.m. du moteur.
En déduire la puissance électromagnétique Pem du moteur.
Calculer la puissance absorbée par l'induit du moteur.
4- La charge du moteur variant, le moment Tem de son couple électromagnétique est
doublé.
Que devient la f.e.m. du moteur ?
En déduire la vitesse de rotation. Commentaire ?

Exercice 2 :

Un pont « tout -thyristors » alimente une machine à courant continu, à excitation


indépendante accouplée à un monte-charge. La machine qui fonctionne à flux constant est
supposée parfaitement compensée ; un essai en génératrice à vide, pour ce flux, a donné
une f.e.m E = 150V à la fréquence de rotation 1200 tr/mn.
En série avec l’induit de la machine en dispose d’une bobine de lissage, d’inductance L assez
grande pour avoir un courant d’intensité pratiquement constante I = 25A. La résistance de
l’induit est R = 1Ω, la résistance de la bobine étant supposée nulle.
Le pont est alimenté entre les points A et B par une tension sinusoïdale v = Vm sin wt de
période T = 20ms et de valeur efficace V = 220V. Les thyristors T1 et T4 sont amorcés
périodiquement aux instants t1,. t1+T, …
Les thyristors sont amorcés aux instants t1+T/2, t1+3T/2,…
1) Première phase de fonctionnement : montée à vitesse constante
Le retard à l’amorçage vaut t1=T/8 ; la machine fonctionne en moteur élevant la monte -
charge.
a) Indiquer les intervalles de conduction de blocage des quatre thyristors.
b) Représenter le graphe de la tension u(t) aux bornes de la charge en fonction du temps.
Quelle est la période de cette tension ? Donner l’expression de u(t) entre t1 et t1+T/2.
c) Démontrer que la tension moyenne Umoy aux bornes de la charge est donner en

fonction de t1 par la relation suivante :


d) Calculer la f.e.m de la machines et préciser les polarités de la machine.
e) Calculer la fréquence de rotation de la machine.
2) Second phase de fonctionnement : descente à vitesse constante
Le retard à l’amorçage est maintenant t1 =3T/8 ; en supposera que, la masse supportée par
le monte charge restant la même, la machine fonctionne alors à couple constant et le
courant dans l’induit conserve le même sens et la même capacité I = 25A.
a) tracer le graphe de la tension u(t)
b) calculer la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge
c) calculer la f.e.m de la machine ; Quelles sont ses polarités ? Fonctionne-t-elle en
générateur ou en moteur ?

Exercice 3 :

Un pont redresseur est constitué de deux thyristors et de deux diodes considérés comme
parfaits. La charge comporte un moteur à courant continu à excitation indépendante et une
bobine dont l’inductance est telle que le courant dans la charge peut -être considéré
comme constant. La résistance totale de la charge (bobine + induit) est de 1.6Ω ;
l’excitation du moteur est constante : U=120V, J=0.8A (le courant d’excitation); la tension
moyenne aux bornes de la charge sur une période peut être calculée par la relation :

Avec a l’angle de retard à l’amorçage des thyristors.


Le pont est alimenté par un secteur 127V/50Hz.
1) l’angle de retard à l’amorçage des thyristors étant de 45° (a=45°)
a. Donner l’allure de la courbe représentant la tension aux bornes de la charge sur une
période et préciser les intervalles de conduction des éléments du pont.
b. Donner l’allure de la courbe représentant la tension aux bornes de la diode D1 sur une
période.
2) a = 0° le moteur, fonctionnant à vide, est traversé par un courant de 1.1A et sa
fréquence de rotation est n = 1560tr/mn
a. Déduire de cet essai l’ensemble des pertes de fer et des pertes mécaniques.
b. Calculer le moment Cp du couple correspondant aux pertes P. On admettra que Cp reste
constant dans la suite du problème.
c. Montrer que la f.e.m. du moteur peut s’écrire : E = 4.33n (E en volts, n en tr/s)
3) Le moteur entraîne une charge dont le moment du couple résistant est constant
(intensité du courant est constante I = 12.5A)
a. Etablir la relation entre n = f(cos(a))
b. Qu’elle est en (tr/mn) la fréquence de rotation du moteur et qu’elle est le rendement
du moteur si a=30°.

Vous aimerez peut-être aussi