Vous êtes sur la page 1sur 21

Intitulé du projet : Bloc 02 Bloc des enseignants 6000 places pédagogiques 10/07/2012

Note de calcul Etude d'un batiment en R+2 + Entres Sol Bloc 02

I. Descriptionde l'ouvrage:
1.1) Situation:
Le projet qui fait l'objet de la note de calcul est un batiment en R+2+ entre Sol.
- Les étages courants sont à usage (de bureaux) universitaires.

Le projet est (Bloc 02Bloc des enseignants) projeté à Berchiche El Kseur Béjaia qui est une zone
à moyenne sismicité Zone (II.a)

1.2) Description architecturale:


Les dimentions du batiment sont:
- La hauteur totale ……………………………. 13,9m
Le batiment comprend un RDC; Entre Sol et étages courants dont les hauteurs sont:

- La hauteur de l'Entre Sol …………………. 3,4m


- La hauteur du RDC …………………. 3,4m
- La hauteur d'étage …………………. 3,4m

1.3) Description structurale:


L'ossature:
Vue la hauteur du projet, et d'après l'article 3.4.A.1.a du RPA99/v2003, tout ouvrage dépas-
sant les 14m de hauteur doit etre constitué de portiques et voiles en béton armé (contrevente-
ment mixte) avec justification d'interaction voiles-portiques, ou avec voiles porteurs (entière-
ment contreventé par voiles).

Les planchers:
Les planchers utilisés sont de type dalle pleine et corps creux (hourdis) avec une dalle de
compression en béton armé, formant ainsi un diaphragme horizontal rigide, transmettant
les charges horizontales aux éléments verticaux tout en assurant la compatibilité des défor-
mations.

II. Règlements et normes de calculs:


La présente note de calcul est élaborée suivant les règles de calculs et de conceptions en
vigueur actuellement en Algérie à savoir:
- Le R.P.A 99/v2003
- Le DTR BC .2.2
Page 1

- Le B.A.E.L 91
- Le C.B.A 93
III. Caractéristiques mécaniques des matériaux:
3.1) Le béton:
3.1.1_ A l'E.L.U:
f C 28  25.00 MPa  f t 28 0,6  (0,06 * f c 28 )  2.1 MPa
0 ,85  f c 28
 bu  ; Avec:  b  1.5 pour situations normales
b  b  1.15 Pour situations accidentelles (Séisme)

Le diagramme de contraintes Déformations adopté est :


- Parabole-rectangle pour les sections entièrement comprimées.
- Rectangulaire simplifié pour les autres cas.
  Contrainte limite ultime de cisaillement, elle est limitée à :
u
 f 
 u  Min 0.20 * c 28 ;5MPa   si Fissuration.P.P
 b 
 f 
 u  Min0.15 * c 28 ;4MPa  si F .Pou F .T .P
  b 
3.1.2_ A l'E.L.S:
La contrainte de compression dans le béton est :  bc  0,6 * f c 28  15 MPa

3.1.3_ Déformation longitudinale du béton:


Eij  11 .000 * f c 28  3
1
- Pour les contraintes de courte durée :

Evj  3700 * f c 28  3
1

- Pour les contraintes de longue durée :

3.1.4_ Coefficient de Poisson:


- Il est pris égal à : 0 pour le calcul des sollicitations, (ELU)
- Il est pris égal à : 0.2 pour le calcul des déformations, (ELS)

3.1.5_ Composition du béton:


Le béton est composé de:
- Ciment 350 Kg
- Sable ( Dn  5mm) 400 Kg
- Gravillon ( Dn  25mm) 800 Kg
- Eau de gachage (150  175 ) litres , avec: E C  0.5

3.2) Les armatures (l'acier):


Le module de déformation longitudinale de l'acier est égal à: E  200000MPa
Les aciers utilisés dans cet ouvrage sont:
- Fe E40 H.A type 1 fe = 400 MPa (limite d’élasticité garantie).
- Fe E 24 ronds lisses fe = 235 MPa (limite d’élasticité garantie),

3.2.1_ A l'E.L.U:
Pour le calcul à l'E.L.U:   f e ; avec: gs = 1.15 pour les situations normales
s s
gs = 1.00 pour les situations
accidentelles
3.2.2_ A l'E.L.S:

Page 2

Pour le calcul à l'E.L.S:


- Cas de la Fissuration Peu Préjudiciable: aucune vérification n’est préconisée, les
contraintes dans l’acier ne sont pas limitées.
- Cas de la Fissuration Préjudiciable: les contraintes dans l’acier sont limitées à:
2
 s  Min * f e ;110 * * f tj   ; avec   1
1
2 pour aciers ronds lisses
3    1.6 pour aciers H.A dont   6 mm
  1.3 pour aciers H.A dont   6 mm
Le diamètre des armatures est au moins égal à 6mm
- Cas de la Fissuration Très Préjudiciable: les contraintes dans l’acier sont limitées à:

 s  Min 0,5 * f e ;90 * * f tj  2
1

Le diamètre des armatures est au moins égal à 8mm

IV. Evaluation des charges et des surcharges:


4.1) Charges verticales:
4.1.1_ Charges permanentes (G):

- Etage courant (plancher Corps-creux "20+4"): G=531 Kg/m².

- Terrasse inclinée inaccessible (plancher Dalle pleine "e=15 cm"): G=375 Kg/m².

- Maconnerie double cloison : G=280 Kg/m².

4.1.2_ Charges d'exploitations (Q):

- A usage de bureaux Q=250 Kg/m².


- Terrasse inaccessible Q=100 Kg/m².
4.2) Charges horizontales: (Etude Sismique)
Pour l’étude au séisme, on utilise la méthode Dynamique, Le spectre de réponse est donné
par le programme RPA99/v2003 élaboré par le CGS.

Page 3

V. Coffrage et prédimensionnement des éléments de la structure:


5.1) Prédimensionnement des planchers:
5.1.1_ Les planchers à corps-creux:
L'épaisseur du plancher (ht) est déterminée à partir de la condition de flèche: ht  L
22.5
L : la portée maximale entre nu d'appuis dans le sens de la disposition des poutrelles.
L  ( Lmax  30) ; en (cm)
Lmax : la portée maximale dans le sens de la disposition des poutrelles.

Lmax  545.00 cm  ht  22.9 cm

 Plancher Corps-Creux (20+4)

5.1.2_ Les planchers dalles pleines:


L'épaisseur des dalles (e) est déterminée à partir de la résistance à la flexion: elle dépend
des conditions d'appuis:
- Cas de dalle reposant sur (01) un appui : L
e x
20

Lx  165.00 cm  e 8.25 cm  On prend une épaisseur e  15 cm


Lx L
- Cas de dalle reposant sur (02) deux appuis :  e x
35 30
Lx  165.00 cm  4.7  e 5.5

 On prend une épaisseur e 15 cm

- Cas de dalle reposant sur (03) ou (04) appuis : Lx L


 e x
50 40
Lx  385.00 cm  7.7  e 9.6

 On prend une épaisseur e 15 cm

5.2) Prédimensionnement des poutres:


5.2.1_ Les poutres principales:
L L
Leur hauteur est donnée par la condition de flèche: h
15 10
L  815.00 cm  54.3 h 81.5 et h moyenne  65.2 cm

 On prend une poutre de ( bxh )  (30x55) cm²

5.2.2_ Les poutres secondaires:


Leur hauteur est donnée par la condition de flèche: L L
h
15 10
h
L 545.00 cm  36.3 h 54.5 et h moyenne  43.6 cm

On prend une poutre de ( bxh )  (30x45) cm²

5.3) Prédimensionnement des voiles:


L'épaisseur des voiles est donnée par l'article 7.7.1 R.P.A99/v2003 en fonction de la hauteur
libre d'étage (he):
Page 4

5.3.1_ Epaisseur minimale: e15cm


5.3.2_ Type de voiles:
- Cas voiles simples : h
e e
20
he  340.00 cm  e  17 cm  On prend une épaisseur
e  20 cm
- Cas voiles à une (01) extrémité rigide : he
e
22
he  340.00 cm  e  15.45 cm  On prend une épaisseur
e 20 cm
- Cas voiles à deux (02) extrémités rigides : he
e
25
he  340.00 cm  e  15 cm  On prend une épaisseur
e 20 cm
Finalement; on opte pour :
- Pour les voiles à tous les niveaux : e 20 cm

5.4) Prédimensionnement des escaliers:


L'épaisseur de l'escalier est donnée par la condition de flèche: L' L'
e
30 20
- Escalier type 1 : escalier entre R.D.C et étage 1 :
L'  0.00 cm  0.0  e 0.0 et e moyenne  0 cm

 On prend une épaisseur e 0 cm

- Escalier type 2 : escalier entre étages courants:


L'  0.00 cm  0.0  e 0.0 et e moyenne  0 cm

 On prend une épaisseur e  0 cm

5.5) Prédimensionnement des poteaux:


On opte pour :
- les poteaux de la structure : 40x50 cm²
Page 5

VI. Les combinaisons d'actions:


Les cas de charge sont :
- G : charge permanente.
- Q : charge d'exploitation.
- E : charge sismique.

Les différentes combinaisons à utiliser sont les suivantes :


* Vis-à-vis des états limites ultimes et de services :
- E.L.U ………………….. 1.35*G + 1.5*Q
- E.L.S ………………….. G + Q

* Vis-à-vis des situations accidentelles : elles sont données par le R.P.A 99/v2003
- ACC ……………….. G + Q + E
- ACC ……………….. 0.8*G + E
- ACC ……………….. G + Q + 1.2*E (pour les poteaux seulement)
Etant donné que la structure est contreventée par un système mixte alors la
combinaison G+Q+1.2*E sera négligée.

VII. Etude de la superstructure:


7.1) Etude dynamique (Sismique):
7.1.1_ Estimation de la période fondamentale expérimentale (Texp):
La période de la structure est estimée à partir de la formule empérique suivante :

3
T  CT * (hN ) 4 ; avec : CT  Coefficient qui est fonction du système de contreventement et
du type de remplissage
hN  La hauteur de la structure en mètres mesurée à partir du niveau
de base jusqu'au dernier niveau.

CT  0.05 et hN  13.90 m  T 0.360 second

Selon l'article 4.2.4 (4) R.P.A99/v2003, la période doit etre majorée de 30%
Donc :
Texp  1.3 * T  Texp  0.468 second

_ Vérification de la période numérique de la structure (Tnumérique):


Elle est obtenue à partir d'un modèle numérique (modélisation sur ROBOT), et elle doit etre
inférieure à la période empérique (Texp).
il faut que : Tnumérique  Texp

Tnumérique  0.27 s < Texp  0.468 s 


La période est vérifiée

7.1.2_ Estimation de l'effort sismique à la base de la structure (Vst):
L'effort sismique à la base de la structure est estimé par la méthode statique équivalente
(M.S.E) ; il est obtenu à partir de la formule empérique suivante : A * Dx , y * Q
Vst  *W
R

Page 6

- Le coefficient d'accélération de zone (A) :


Il est fonction (du proupe d'usage , de la zone sismique):
* Groupe d'usage 1B.
* Zone sismique II.a  A 0.20
- Facteur d'amplification dynamique moyen (Dx,y) :
Il est fonction (de la catégorie du site , du facteur de correction d'amortissement et de
la période de la structure):
* Le pourcentage d'amortissement critique  (%) :
Il est fonction (des matériaux constitutifs , du type de la structure et de l'importance
des remplissages)   7.00 (%)

* Le facteur de correction d'amortissement  :


Il est obtenu à partir de la formule suivante :  7  0.7
(2   )
  0.88

* La période caractéristique (T2):


Elle est fonction (de la catigorie du site S1, S2, S3 et S4)
Type du site : S3  T 2  0.50 s

* La période fondamentale de la structure (Tx,y):


3
T  CT * (hN ) 4
T 0.36 second
( 0 . 09 * h )
T x , y  N
; avec : Lx,y : dimensions du batiment en mètre (m)
L x , y
dans le sens de l'action sismique
Pour le calcul selon les deux directions X et Y; on a :
L X  25.00 m  T  0.250 s X
T X  0.25 s

L Y  2.00 m  TY  0.885 s T Y  0.36 s

Dx = 2.205

Dy = 2.205

- Le facteur de qualité (Q) : Q= 1.20


- Le coefficient de comportement global (R) :
Il est fonction (du système de contreventement):
Contreventement mixte portiques-voiles  R= 3.50

- Le poids de la structure (W) : W = 593.87 Ton


5938.7 KN 539870.5
Donc :

A * Dx, y * Q
V X  897.85 KN
Vst  *W 
R V  897.85 KN
Y

Page 7

il faut que : V dynam ique  0 . 8 * V statique et cela dans les deux sens.

Vdyn ( KN ) 0.8 * Vst ( KN ) Observation


Sens X-X 548.56 718.278846561481 non vérifiée
Sens Y-Y 494.11 718.278846561481 non vérifiée

Dans le sens XX pour Ex il faut augmenter tous les paramètres de la répense de


0.8*Vst/Vdyn= 1.309
Dans le sens YY pour Ey il faut augmenter tous les paramètres de la répense de
0.8*Vst/Vdyn= 1.454

7.1.3_ Périodes et taux de participation massique:

Masses Masses
Modes Période (s) Masses cumulées Masses modale modale Uy Masse totale (ton)
cumulées Ux (%)
Uy (%) (%)
Ux (%)
1 0.27 63.46 1.2 63.46 1.2 678.99
2 0.26 63.81 54.91 0.36 53.71 678.99
3 0.21 63.81 63.8 0 8.89 678.99
4 0.10 67.31 69.45 3.5 5.64 678.99
5 0.09 78.79 71.98 11.48 2.53 678.99
6 0.07 78.92 72.96 0.13 0.99 678.99
7 0.06 78.92 74.89 0 1.92 678.99
8 0.05 78.95 75 0.03 0.12 678.99

7.1.4_ Justificaton de l'interaction:


7.1.4.1_ Sous charges Verticales (à l'E.L.S):
Les voiles doivent reprendre au plus 20 % des charges verticales.
Charges reprises en (KN) Poucentages repris (%)
Niveaux Observation
Portiques Voiles Total Portiques Voiles
Entre sol 4179.93 3653.41 7833.34 53.36 46.64 non vérifiée
RDC 4888.84 502.53 5391.37 90.68 9.32 vérifiée
Etage 1 2369.47 331.71 2701.18 87.72 12.28 vérifiée
Etage 2 854.87 647.57 1502.44 56.90 43.10 non vérifiée

L'interaction sous charges verticales est donc non vérifiée.

7.1.4.2_ Sous charges horizontales ( Ex et Ey):


a) Dans le sens X-X ( Ex ):
Les voiles doivent reprendre au plus 75 % de l'effort tranchant.
Page 8

Charges reprises en (KN) Poucentages repris (%)


Niveaux Observation
Portiques Voiles Total Portiques Voiles
Entre sol 9.28 682.33 691.61 1.34 98.66 non vérifiée
RDC 342.42 279.15 621.57 55.09 44.91 vérifiée
Etage 1 281.5 92.98 374.48 75.17 24.83 vérifiée
Etage 2 108.58 129.45 238.03 45.62 54.38 vérifiée

L'interaction sous charges horizentales est donc non vérifiée dans le sens X-X .

b) Dans le sens Y-Y ( Ey ):


Les voiles doivent reprendre au plus 75 % de l'effort tranchant.
Charges reprises en (KN) Poucentages repris (%)
Niveaux Observation
Portiques Voiles Total Portiques Voiles
Entre sol 51.22 638.12 689.34 7.43 92.57 non vérifiée
RDC 442.56 121.47 564.03 78.46 21.54 vérifiée
Etage 1 305.04 41.07 346.11 88.13 11.87 vérifiée
Etage 2 126.94 82.92 209.86 60.49 39.51 vérifiée

L'interaction sous charges horizentales est donc non vérifiée dans le sens Y-Y .
7.1.5_ Vérification de l'effort normal réduit:
L'effort normal de compression de calcul sous sollicitations dues au seisme est limité par la
condition suivante: N ; avec :
  0. 3
B * f c 28
N : l'effort normal de compression s'exercant sur la section du poteau.
B : l'aire de la section transversale du poteau.
fc28 = 25.00 Mpa

Niveaux
La section adoptée (cm²)
b (cm) h (cm) aire (cm²)
N (KN)  Observation

Entre sol 40 50 2000 678.53 0.136 vérifiée


RDC 40 50 2000 642.97 0.129 vérifiée
Etage 1 40 50 2000 385.44 0.077 vérifiée
Etage 2 40 50 2000 181.95 0.036 vérifiée
Page 9

7.1.6_ Vérification des déplacements:


Le déplacement horizontal à chaque niveau (k) de la structure est calculé par:
 k  R *  ek (article 4.4.3 R.P.A99/v2003)
R= 5.00
Le déplacement relatif du niveau (k) par rapport au niveau (k-1) est égal à:  k   k   k 1
Il faut que:  k  1% * hauteuretage (article 5.10 R.P.A99/v2003)

Dans le sens X-X


 ek  k 1 k hk k
k hk
Niveaux Observation
(cm) (cm) (cm) (cm) (cm) (%)
Entre sol 0.04 0.2 0 0.20 340.0 0.059 vérifiée
RDC 0.16 0.8 0.2 0.60 340.0 0.176 vérifiée
Etage 1 0.32 1.6 0.8 0.80 340.0 0.235 vérifiée
Etage 2 0.32 1.6 1.6 0.00 340.0 0.000 vérifiée

Dans le sens Y-Y


 ek  k 1 k hk k
k hk
Niveaux Observation
(cm) (cm) (cm) (cm) (cm) (%)
Entre sol 0.02 0.100 0 0.10 340.0 0.029 vérifiée
RDC 0.12 0.600 0.1 0.50 340.0 0.147 vérifiée
Etage 1 0.26 1.300 0.6 0.70 340.0 0.206 vérifiée
Etage 2 0.3 1.500 1.3 0.20 340.0 0.059 vérifiée
Page 10

7.1.7_ Vérification de l'effet P-Delta: ( P  )


Les effets de second ordre (ou effet P-Delta) peuvent etre négligés si la condition suivante
est satisfaite à tous les niveaux:
P * k
k  k  0.1 ; (article 5.9 RPA99/v2003)
Vk * hk

Dans le sens X-X


hk Pk k Vk
Niveaux k Observation
(cm) (KN) (cm) (KN)
Entre sol 340.0 7833.3 0.2 691.61 0.007 vérifiée
RDC 340.0 5391.4 0.6 621.57 0.015 vérifiée
Etage 1 340.0 2701.2 0.8 374.48 0.017 vérifiée
Etage 2 340.0 1502.4 0 238.03 0.000 vérifiée

Dans le sens Y-Y


hk Pk k Vk
Niveaux k Observation
(cm) (KN) (cm) (KN)
Entre sol 340.0 7833.3 0.1 689 0.003 vérifiée
RDC 340.0 5391.4 0.5 564.03 0.014 vérifiée
Etage 1 340.0 2701.2 0.7 346.11 0.016 vérifiée
Etage 2 340.0 1502.4 0.2 209.86 0.004 vérifiée
7.2) Etude statique:
7.2.1_ Vérification du critère de résistance des poteaux (à l'E.L.U):
On doit vérifier que:
N
 bc  u   adm avec :  adm  0.85 * f c 28  adm  14.16 MPa
B 1.5

La section adoptée (cm²)  bc


Niveaux Nu (KN) Observation
b (cm) h (cm) aire (cm²) (Mpa)
Entre sol 40 50 2000 914.22 4.571 vérifiée
RDC 40 50 2000 850.06 4.250 vérifiée
Etage 1 40 50 2000 513.01 2.565 vérifiée
Etage 2 40 50 2000 234.98 1.175 vérifiée

Page 11

7.2.2_ Vérification du critère de stabilité de forme Flambement (à l'E.L.U):


On doit vérifier que: B *f A *f acier feE400
1.1 * N max  N u   * ( r c 28  s e )
0. 9 *  b s béton 25 MPa

La section (cm²) l0 lf i   As
Niveaux
b (cm) h (cm) (cm) (cm) (cm) (cm²)
Entre sol 40 50 340.0 170 11.55 14.722 0.821 14.592
RDC 40 50 340.0 170 11.55 14.722 0.821 14.592
Etage 1 40 50 340.0 170 11.55 14.722 0.821 14.592
Etage 2 40 50 340.0 170 11.55 14.722 0.821 14.592

La section (cm²) Br Nu N max 1.1 * N max


Niveaux Observation
b (cm) h (cm) (cm²) (KN) (KN) (KN)
Entre sol 40 50 1824 2777.15 914.22 1005.642 vérifiée
RDC 40 50 1824 2777.15 850.06 935.066 vérifiée
Etage 1 40 50 1824 2777.15 513.01 564.311 vérifiée
Etage 2 40 50 1824 2777.15 234.98 258.478 vérifiée

Page 12

7.3) Etude des éléments structuraux:


7.3.1_ Etude des poteaux:
Le ferraillage des poteaux se fait à la flexion composée selon les combinaisons de sollici-
tations les plus défavorables et avec une fissuration peu nuisible; les armatures sont déter-
minées suivant le couple de sollicitations suivants: N max  M corr
N min  M corr
M max  N corr
Les combinaisons utilisées pour la détermination des sollicitations sont:
- E.L.U ………………….. 1.35*G + 1.5*Q
- E.L.S ………………….. G + Q
- ACC ……………….. G + Q + E
- ACC ……………….. 0.8*G + E

N max  M corr N min  M corr M max  N corr


Niveaux
N (KN) M (KN.m) La nature N (KN) M (KN.m) La nature N (KN) M (KN.m) La nature
Entre sol 914.22 3.72 ELU -66.96 15.58 Sismique 314.55 47.38 Sismique
RDC 850.06 9.13 ELU -251.1 37.31 Sismique 270.3 86.59 Sismique
Etage 1 513.01 50.89 ELU -33.74 34.31 Sismique 344.18 91.89 Sismique
Etage 2 234.98 57.6 ELU -27.12 23.65 Sismique 149.86 70.34 ELU
7.3.1.1_ Les armatures longitudinales :
La zone sismique II-a  Amin
RPA
 0.80 %

La section (cm²) Amin


RPA
Acalculée Aadoptée
Niveaux
b (cm) h (cm) (cm²) (cm²) (cm²)
Entre sol 40 50 16 3,6/face 4 T20 + 8 T16 = 28.65
RDC 40 50 16 5.8/face 4 T20 + 8 T16 = 28.65
Etage 1 40 50 16 3,6/face 12 T16 = 24.13
Etage 2 40 50 16 3.7/face 12 T16 = 24.13

Page 13

7.3.1.2_ Les armatures transversales :


Elles sont calculées à l'aide de la formule suivante: At  a * Vu acier feE400

t h1 * f e
La section (cm²) lmin l0 Vu t zonenodale t zonecourante
Niveaux g
b (cm) h (cm) (cm) (cm) (KN) (cm) (cm)
Entre sol 40 50 2 340.0 6.80 54 10 15
RDC 40 50 2 340.0 6.80 50.43 10 15
Etage 1 40 50 1.6 340.0 6.80 53.31 10 15
Etage 2 40 50 1.6 340.0 6.80 41.68 10 15

La section (cm²) At Nombre de barres


Niveaux a At
min
(cm²) At
optée

b (cm) h (cm) (cm²) (cm²)


Entre sol 40 50 2.5 1.27 1.50 … 6 T8 = 3.02
RDC 40 50 2.5 1.18 1.50 … 6 T8 = 3.02
Etage 1 40 50 2.5 1.25 1.50 … 6 T8 = 3.02
Etage 2 40 50 2.5 0.98 1.50 … 6 T8 = 3.02
Page 14

7.3.1.3_ Vérification des sollicitations tangentes (Contrainte de Cisaillement) :


La contrainte de cisaillement conventionnelle de calcul dans le béton sous combinaison
sismique doit vérifier la condition suivante:  bu   bu   d * f c (article 7.4.3.2 du R.P.A)
28

fc28 = 25.00 MPa

La section (cm²) l0 d Vu
Niveaux g d
b (cm) h (cm) (cm) (cm) (KN)
Entre sol 40 50 340.0 6.80 0.075 36 54
RDC 40 50 340.0 6.80 0.075 36 50.43
Etage 1 40 50 340.0 6.80 0.075 36 53.31
Etage 2 40 50 340.0 6.80 0.075 36 41.68

La section (cm²)  bu  bu
Niveaux Observation
b (cm) h (cm) (MPa) (MPa)
Entre sol 40 50 0.375 1.875 vérifiée
RDC 40 50 0.350 1.875 vérifiée
Etage 1 40 50 0.370 1.875 vérifiée
Etage 2 40 50 0.289 1.875 vérifiée
Page 15

7.3.2_ Etude des poutres:


Le ferraillage des poutres se fait à la flexion simple selon les combinaisons de sollici-
tations les plus défavorables.
Les combinaisons utilisées pour la détermination des sollicitations sont:
- E.L.U ………………….. 1.35*G + 1.5*Q
- E.L.S ………………….. G + Q
- ACC ……………….. G + Q + E
- ACC ……………….. 0.8*G + E

7.3.2.1_ Les sollicitations de calculs :


Les sollicitations de calcul les plus défavorables sont:
La nature E.L.U La nature E.L.S La nature E.L.A
Type de V
Niveaux poutre M travée M appui M travée M appui M travée M appui
(KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN)
P.Prin 59.79 -107.48 42.91 -77.87 69.21 -110.13 192.29
Etage courant
P.Second 31.09 -26.01 22.53 -18.86 30.74 -47.62 74.5
P.Prin 38.35 -47.45 27.85 -34.51 28.11 -43.06 150
Terr inaccessible
P.Second 27.48 -41.28 19.85 -30.03 23.02 -37.21 156.26
7.3.2.2_ Les armatures longitudinales :
f C 28  25.00 MPa  f t 28  2.1 MPa et acier feE400
cal optée optée
Type de La section (cm²) Atravée Aappui
cal
Amin Atravée Aappui
Niveaux poutre
b (cm) h (cm) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
P.Prin 30 55 3.5 6.50 8.25 6.88 6.88
Etage courant
P.Second 30 45 2.2 3 6.75 4.62 4.62
P.Prin 30 55 2.2 2.70 8.25 4.62 4.62
Terr inaccessible
P.Second 30 45 2 3.00 6.75 4.62 4.62

Nombre de barres
Type de La section (cm²)
Niveaux poutre En travée En appui
b (cm) h (cm) filantes chapeaux filantes chapeaux
P.Prin 30 55 3 T14 2 T12 3 T14 2 T12
Etage courant
P.Second 30 45 3 T14 … 3 T14 …
P.Prin 30 55 3 T14 … 3 T14 …
Terr inaccessible
P.Second 30 45 3 T14 … 3 T14 …

Page 16

7.3.2.3_ Les armatures transversales :


optée
Type de La section (cm²) t zonenodale t zonecourante At Nombre de barres
Niveaux poutre
b (cm) h (cm) (cm) (cm) (cm²)
P.Prin 30 55 10 15 4 T8 = 2.01
Etage courant
P.Second 30 45 10 15 4 T8 = 2.01
P.Prin 30 55 10 15 4 T8 = 2.01
Terr inaccessible
P.Second 30 45 10 15 4 T8 = 2.01

7.3.2.4_ Vérification des contraintes tangentielles :


On vérifie les poutres les plus défavorables de chaque type.
Il faut que:
V ; avec :  u  Min(0.13 * f c 28 ;4MPa )  fissuration. préjudiciable
 u  max   u
b*d
Vmax
u   u
b*d
f C 28  25.00 MPa

Type de La section (cm²) Vmax u


Niveaux poutre Observation
b (cm) h (cm) (KN) (MPa)
P.Prin 30 55 192.29 1.295 vérifiée
Etage courant
P.Second 30 45 74.5 0.613 vérifiée
P.Prin 30 55 150 1.010 vérifiée
Terr accessible
P.Second 30 45 156.26 1.286 vérifiée

7.3.4_ Vérification des zones nodales:


Dans le but de permettre la formation des rotules plastiques dans les poutres et non dans
les poteaux.
L'article 7.6.2 du R.P.A99 v2003 exige que: M n  M s  1.25 * ( M w  M e )

7.3.4.1_ Détermination des moments dans les poteaux:


M r  z * As *  s ; avec : z  0.9 * h  s  f e   348MPa pour acier feE400
Le sens (Y-Y) sens de "h" : principal s

La section (cm²) Z As Mr
Niveaux
b (cm) h (cm) (cm) (cm²) (KN.m)
Entre sol 40 50 45 28.65 448.66
RDC 40 50 45 28.65 448.66
Etage 1 40 50 45 24.13 377.88
Etage 2 40 50 45 24.13 377.88

Page 17

Le sens (X-X) sens de "b" : secondaire


La section (cm²) Z As Mr
Niveaux
b (cm) h (cm) (cm) (cm²) (KN.m)
Entre sol 40 50 36 28.65 358.93
RDC 40 50 36 28.65 358.93
Etage 1 40 50 36 24.13 302.30
Etage 2 40 50 36 24.13 302.30

7.3.4.2_ Détermination des moments dans les poutres:


M r  z * As *  s ; avec : z  0.9 * h  s  f e  348MPa
s
pour acier feE400

Type de la section Z Me Mw
Niveaux As
poutre b (cm) h (cm) (cm) (cm²) (KN.m) (KN.m)
P.Prin 30 55 49.5 11.5 198.10 198.10
Etage courant
Etage courant
P.Second 30 45 40.5 9.24 130.23 130.23
P.Prin 30 55 49.5 9.24 159.17 159.17
Terr inaccessible
P.Second 30 45 40.5 9.24 130.23 130.23

Le sens (Y-Y) pour les poutres principales

Ms Mn Ms  Mn Me Mw 1.25*(Me+Mw)
Niveaux Sens Observation
(KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m)
x-x
RDC_niv: +3,4 448.66 448.66 897.32
y-y 198.10 198.10 495.25 vérifiée
x-x
Et 1_niv: +6,8 448.66 377.86 826.52
y-y 198.10 198.10 495.25 vérifiée
x-x
Et 2_niv: +10,2 377.86 377.88 755.74
y-y 198.10 198.10 495.25 vérifiée
x-x
Et 3_niv: +13,9 377.88 0 377.88
y-y 159.17 159.17 397.925 non vérifiée

Page 18

Le sens (X-X) pour les poutres secondaires


Ms Mn Ms  Mn Me Mw 1.25*(Me+Mw)
Niveaux Sens Observation
(KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m)
x-x 130.23 130.23 325.575 vérifiée
RDC_niv: +3,4 358.93 358.93 717.86
y-y
x-x 130.23 130.23 325.575 vérifiée
Et 1_niv: +6,8 358.93 302.30 661.23
y-y
x-x 130.23 130.23 325.575 vérifiée
Et 2_niv: +10,2 302.30 302.30 604.60
y-y
x-x 130.23 130.23 325.575 non vérifiée
Et 3_niv: +13,9 302.30 0 302.30
y-y
Page 19

7.3.5_ Etude des voiles : Ferraillage des voiles :

Voile V1 Ferraillage en cm²/ml


Armatures [-] Ax A max = 5.2
T12 (e = 15) + Potelet T12 (e = 10) (2*3)
Verticales
[+] Ax A max = 4.43
Armatures [-] Ay A max = 4,32
T10 (e = 15)
Horizontales
[+] Ay A max = 3.11

Voile V2 Ferraillage en cm²/ml


Armatures [-] Ax A = 5.85 ----------A max = 7.65
T12 (e = 15) + Potelet T14 (e = 10) (2*3)
Verticales
Armatures T12 (e = 15) + Potelet T14 (e = 10) (2*3)
Verticales
[+] Ax A = 7.2 ----------A max = 10.6
Armatures [-] Ay A max = 3.14
T10 (e = 15)
Horizontales
[+] Ay A max = 2.85

7.3.6_ Etude des dalles, escaliers et mur de soutènement :


Ferraillage des dalles :
Dalles_(ep=15) Ferraillage en cm²/ml
Armatures [-] Ax A max = 1,64
T12 (e = 20) Nappe supérieure & inférieure
Horizontales
[+] Ax A max = 4.61
Armatures [-] Ay A max = 1,71
T12 (e = 15) Nappe supérieure & inférieure
Horizontales
[+] Ay A max = 2.74

Ferraillage des escaliers :


Escalier_(ep=0) Ferraillage en cm²/ml
Armatures [-] Ax 0.00
0.00
Horizontales
[+] Ax 0.00
Armatures [-] Ay 0.00
0.00
Horizontales
[+] Ay 0.00

Ferraillage des mur de soutènement :


Mur_soutènement_(ep=20) Ferraillage en cm²/ml
Armatures [-] Ax A max = …
T14 (e = 15) Les deux nappes
Verticales
[+] Ax A max = …
Armatures [-] Ay A max = …
T12 (e = 15) Les deux nappes
Horizontales
[+] Ay A max = …

Page 20

Vous aimerez peut-être aussi