Vous êtes sur la page 1sur 2

Comment définir la gouvernance d'une entreprise ?

La notion de "gouvernance d'entreprise" est souvent associée aux grandes structures. En réalité, quelle que
soit sa taille, chaque entité est concernée. Focus sur la définition des éléments importants pour construire
une gouvernance performante.

Définition : qu'est-ce que la gouvernance d'entreprise ?


Construit autour des missions et des valeurs, la "corporate governance" est un système mis en place pour
diriger et contrôler l'entreprise sur le long terme. La gouvernance protège les droits et les intérêts des
actionnaires, mais également ceux des autres parties prenantes (managers, collaborateurs, clients,
fournisseurs, banques...).

Elle fournit, en outre, un cadre pour surveiller les actions stratégiques menées, la définition et la bonne
utilisation des moyens pour un niveau de performance attendu. Elle définit qui contrôle quoi et comment ce
contrôle s'exerce. Pour cela, elle fixe des règles, des pratiques à suivre et des codes de conduite selon les
situations rencontrées.

A noter - la SAS (Société par Actions Simplifiée) est une forme d'entreprise plébiscitée pour sa souplesse,
facilitant la mise en place d'une gouvernance sur mesure : création d'une holding, nomination d'une personne
morale à la présidence...

Structure de la gouvernance - quelques définitions

COMOP, COMEX... nous vous apportons un éclairage sur la signification de ces acronymes. Il n’existe pas
de définition figée, mais des missions générales associées à chaque sigle.

 CODIR - Comité de Direction : il effectue les choix stratégiques, des arbitrages.


 COMEX - Comité exécutif : il apporte un éclairage général sur la prise de décision stratégique en
tirant profit d'un point de vue plus large. Vous avez peut-être entendu parler du "Shadow Comex"
(Comex fantôme) . Il s'agit d'une structure intégrant de jeunes cadres prometteurs. L'objectif est de
capitaliser sur ces talents et les fidéliser.
 COMOP - Comité Opérationnel : il met en œuvre les objectifs définis par le Comité de Direction. Il
pilote et coordonne les grands projets.

A noter : le conseil d'administration et le conseil de surveillance sont des organes encadrés par la loi.

Comment mettre en place une gouvernance performante ?


La finalité est la création de valeur. Pour cela, la gouvernance doit être organisée de manière cohérente par
rapport à la taille de la structure et de ses spécificités (type d'actionnariat, type de marché, etc.). Voici les
caractéristiques d'une gouvernance performante, source de création de valeur :

 Elle doit définir une stratégie en lien avec les missions et valeurs de l'entreprise, d'une part et la
vision, d'autre part. Cette stratégie prend en compte les caractéristiques de son environnement (voir
le modèle PESTEL ), sa structure interne et la satisfaction de ses parties prenantes - dont son
actionnariat. La finalité est de créer de la valeur avec son modèle d'affaires.
 Elle met en place une organisation simple et efficace pour contrôler l’alignement des activités et
objectifs opérationnels avec les objectifs stratégiques. Elle s'assure de la déclinaison des décisions
stratégiques sur l'ensemble des activités business de l'entreprise. Elle contrôle leur bonne exécution.
 Elle pratique une surveillance permanente de son environnement pour identifier les risques et les
opportunités à prendre en compte
 Elle définit le cadre et les règles de fonctionnement de l’organisation. Notamment la répartition
du pouvoir de décision au sein de l'organigramme et son élaboration pour un fonctionnement
efficace.
 Elle s'assure de la bonne circulation de l’information et de sa transparence.
 Elle veille au respect de la règlementation.

Les bénéfices d'une gouvernance efficace

Sans conteste, la mise en place d'une bonne gouvernance se lit dans la performance de la structure.
Notamment à travers :

 une meilleure entente entre les différentes parties prenantes pour créer un synergie créatrice,
 un meilleur crédit de l'entreprise aux yeux des investisseurs pour lever des fonds,
 une croissance plus rapide,
 une meilleure réactivité face aux mutations de ses marchés,
 et au final : plus de valeur créée.

Vous aimerez peut-être aussi