Vous êtes sur la page 1sur 6

Qu’est-ce qu’une carte mère ?

La carte mère est considérée comme la pièce principale d’un PC. Elle permet
de connecter d’autres composants pour assurer le bon fonctionnement d’un
ordinateur. Sa présence veille au traitement des données par le biais
du processeur. C’est par elle que passe la gestion d’un disque dur, la
reproduction des caractères du clavier ou celle des mouvements de la souris.
On peut donc considérer la carte mère comme le cœur de l’ordinateur.

À noter qu’une carte mère ne fonctionne pas avec n’importe quel processeur,
et inversement. On distingue des modèles spécifiques pour la marque AMD, ou
d’autres encore pour les produits Intel. En revanche, des normes ont été
imposées pour standardiser leurs dimensions à celles du châssis d’une unité
centrale. On parle alors de facteurs d’encombrement.

Quel est le rôle de la carte mère ?


La carte mère centralise la prise en charge de la RAM (ou mémoire vive), la
lecture du disque dur, l’utilisation du processeur. Son rôle est également
essentiel dans la reconnaissance et la compatibilité de la carte graphique. La
gestion du réseau et des ports USB est aussi assurée par son entremise. Son
fonctionnement se fait par une interface BIOS pour une communication
effective avec le système d’exploitation. Autrement dit, la carte mère est à
l’ordinateur ce que le moteur est à la voiture.

Les différentes composante de la carte mère


Imaginez un circuit de Formule 1 composé de plusieurs pistes qui se
croisent et s'entrecroisent. Chaque piste est bordée de garages qui ont une
action à effectuer pour rester dans la course. C'est un peu le rôle de la
carte mère et de ses composants. Intéressons-nous, tout d'abord,
aux différents connecteurs de la carte mère.

Les connecteurs électriques

Ils sont reliés au bloc d'alimentation. Le premier connecteur est composé


d'un bloc de 24 broches qui alimente directement la carte mère. Il délivre
des tensions de 12 V, 5 V et 3 V. Pourquoi ces 3 valeurs ? Tout simplement
parce que les composants ne fonctionnent pas tous sur la même tension.
Un second connecteur électrique de 4 ou 8 broches alimente le
processeur en direct. La tension d'alimentation du processeur est de 12 V.
Il demande une forte ressource électrique pour assurer ses nombreux
calculs.
Nous trouverons également d'autres connecteurs pour alimenter les
disques durs, la carte graphique, etc.

Les connecteurs mémoire de la carte mère

Ces connecteurs reçoivent les cartes mémoire de l'ordinateur. Ces cartes


travaillent directement avec le processeur et stockent, de façon éphémère,
les données (ou paquets) envoyées par le celui-ci.
Les cartes mémoire ont une forme rectangulaire allongée et comportent
des picots qui viennent s'insérer dans les connecteurs mémoire. Ils sont, la
plupart du temps, au nombre de 4 connecteurs et permettent d'augmenter
facilement la mémoire de stockage de l'ordinateur.
On notera que, sauf exception, les barrettes s'installent par paire. Ainsi,
pour installer 16 Go, il faudra utiliser deux barrettes de 8 Go.

Les connecteurs de stockage

Puisque nous sommes dans la partie mémoire, penchons-nous maintenant


sur les connecteurs de stockage. Le stockage des données est différent
de la mémoire vive de l'ordinateur, qui, nous l'avons vu, stocke de façon
éphémère les données.
Les connecteurs de stockage reçoivent le ou les disques durs physiques.
C'est-à-dire que c'est par leur intermédiaire que les fichiers, images, sons,
etc. sont conservés. Ces connecteurs de stockage peuvent donc accueillir :

 un disque dur classique à cylindres magnétiques ;


 un disque dur SSD ;
 un graveur ou lecteur optique.

Les connecteurs d'extension

Une extension de la carte mère est une carte supplémentaire,


appelée carte fille. Elle est directement installée dans un slot prévu à cet
effet et tient le rôle de soutien de la carte mère. Elle lui permet d'effectuer
des opérations ou de rajouter des fonctions qu'elle ne peut effectué seule.
On entend généralement par carte fille :

 les cartes graphiques ;


 les cartes Bluetooth ;
 les cartes USB supplémentaires ;
 les cartes wifi ;
 etc.
Le panneau arrière de connectiques

Il est la partie visible de la carte mère. Directement soudé sur la carte mère,
le panneau de connectiques apparaît à l'arrière du boîtier du PC. Il
contient des prises et ports sur lesquels se branchent l'écran (si la carte
mère possède déjà une carte graphique dans son architecture), le clavier,
la souris, les disques durs externes, les enceintes, l'imprimante, le scanner,
le câble réseau, le casque audio, etc.
Les prises les plus recherchées dans le panneau des connectiques sont
les ports USB (Universal serial bus - Bus série universel) qui sont
fortement sollicités. Ils accueillent le clavier, la souris, l'imprimante, le
scanner, etc. Tout comme pour les connecteurs de mémoire, il est
important de vérifier que la connectique en port USB est suffisante pour
l'utilisation qui en est faite. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez en rajouter
par l'intermédiaire d'une carte fille, bien évidemment.

Le socket de la carte mère

Cette prise, de forme carrée et percée de petits trous, permet de brancher


le processeur sur la carte mère. Chaque trou du socket reçoit le picot
correspondant situé sous le processeur. Son installation est minutieuse, car
l'ensemble est fragile.
Le socket, la carte mère et le processeur doivent être compatibles.
Attention de bien se renseigner avant de choisir un processeur ou une carte
mère.

Le chipset

Le chipset s'occupe des composants non gérés par le processeur, comme


la mémoire ou le disque dur SSD. Il est formé de deux ponts qui gèrent les
éléments rapides et lents de l'ordinateur. Il est automatiquement intégré à
la carte mère.
Les bus de la carte mère

Les bus d'extension permettent la communication entre les différents


composants. Ils mutualisent les liaisons et accélèrent ainsi la rapidité de
réponse de l'ordinateur.
Ils participent également à la connexion des cartes d'extension grâce aux
bus PCI et PCI express. À noter que la carte graphique est directement
reliée au bus PCI express.

Le BIOS

Le BIOS (Basic Input Output System - Système élémentaire d'entrée/sortie)


permet à la carte mère de savoir comment se comporter au lancement de
l'ordinateur. C'est un programme interne à la carte mère. Le BIOS va définir
les différents lecteurs disques durs ainsi que la séquence de démarrage,
garder la date et l'heure en mémoire quand l'ordinateur est éteint, donner
des informations sur la température des éléments de la machine, et définir
un ordre de démarrage.
Le BIOS s'exécute automatiquement lors du démarrage de l'ordinateur.
Pour y accéder, il suffit de garder le doigt appuyé sur une touche spécifique
(souvent "suppr" ou "F8") après avoir allumé l'ordinateur. On notera que le
nom de cette touche s'affiche rapidement au démarrage.
Le BIOS a une autre fonction primordiale. Il va vérifier le bon état de
fonctionnement de l'ordinateur. Il va donc tester le processeur, la mémoire,
ainsi que les différents périphériques (carte graphique, disques durs, etc.).
Il y a encore quelques années, en cas de problème sur l'un des
composants, l'ordinateur émettait des bips caractéristiques pour indiquer
une pièce défaillante. Il suffisait de consulter le manuel d'utilisation de la
carte mère pour savoir à quel composant se référait la séquence de bips
émis.
Aujourd'hui, les choses se sont simplifiées. En effet, les cartes-mères
disposent de petites LED propres à chaque composant vital, qui s'allume en
cas de problème. Ainsi, s'il y a une anomalie avec vos cartes mémoire, par
exemple, la LED notée RAM s'allumera.
Comme nous venons de le voir, la carte mère n'est donc pas qu'un simple
circuit imprimé. Elle possède de nombreux connecteurs qui participent au
fonctionnement de l'ordinateur.
Nous rappelons que le premier critère de choix d'une carte mère
dépend de la sélection du processeur et du socket correspondant pour
une compatibilité de l'ensemble. Les fabricants de ces matériels précisent
toujours les modèles de cartes-mères à installer avec tel type de
processeur.

Vous aimerez peut-être aussi