Vous êtes sur la page 1sur 34

UNIVERSITE D’ANTANANARIVO

FACULTE DES SCIENCES

DEPARTEMENT DE PHYSIOLOGIE ANIMALE ET DE PHARMACOLOGIE


LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE
HARMACOLOGIE GENERALE, DE PHARMACOCINETIQUE
HARMACOCINETIQUE ET DE COSMETOLOGIE

MEMOIRE POUR L’OBTENTION DE


D
DIPLOME D’ETUDE APPROFONDIE (D.E.A)
Option: PHARMACOLOGIE

ETUDE DE L’ACTIVITE
DIURETIQUE DE L’EXTRAIT
SAMAH01 CHEZ LE RAT

Présenté par :
ABDALLAH Housseine
Maître – ès – Sciences

Présenté publiquement le 01 Avril 2015


Devant les Membres du jury composés de:

Président :Mr. RANDIMBIVOLOLONA Fanantenanirainy Professeur Titulaire


Rapporteur: Mme. RANDRIANAVONY Patricia Maître de conférences
Examinateur:
teur: Mr. RASAMINDRAKOTROKA Andry Professeur Titulaire Agrégé
Mr. RAKOTOARISON Olivier Maître de conférences
Nom : ABDALLAH
Prénom :Housseine
Adresse : Bimbini Anjouan Comores
Lot VS 52 HD/B Avaratr’Ankatso
Madagascar

E-mail : abdallahhousseine@gmail.com
Tel:+269 771 80 94
+261 34 69 582 66

ETUDE DE L’ACTIVITE
DIURETIQUE DE L’EXTRAIT
SAMAH01 CHEZ LE RAT

Promotion: 2013-2014 Laboratoire: Laboratoire


Option: PHARMACOLOGIE de Pharmacologie Générale,
de Pharmacocinétique et
de Cosmétologie

Rapporteur: Mme. RANDRIANAVONY Patricia,Maître de conférences

B.P: 83 57
E-mail: frandimbi@gmail.com
Faculté des Sciences
Université d’Antananarivo
REMERCIEMENTS
Au terme de la concrétisation de ce mémoire, je tiens à exprimer dans mon for intérieur toute ma
profonde gratitude à tous ceux qui en ont pris part de près ou de loin, particulièrement à :

Monsieur RANDIMBIVOLOLONA Fanantenanirainy, Professeur Titulaire, de m’avoir


accueilli au sein de son Laboratoire et d’avoir guidé mes premiers pas dans la recherche
scientifique. Pour vos conseils et vos contributions à la réalisation de ce travail. Et de vouloir
présider la présentation de ce mémoire malgré ses occupations professionnelles. Je vous
remercie vivement de vos conseils qui m’ont encouragé lors de mes études.
Madame RANDRIANAVONY Patricia, maître de conférences, de m’avoir fait bénéficier
votre expérience, votre rigueur scientifique et vos conseils. Sans oublier votre grande
disponibilité, votre bonne humeur et votre sympathie tout au long de ce travail. Permettez-moi
d’exprimer ma reconnaissance et mon profond respect.
Monsieur RASAMINDRAKOTROKA Andry, Professeur Titulaire Agrégé, et
MonsieurRAKOTOARISON Olivier, Maître de conférences, d’avoir accepté d’examiner ce
travail malgré leurs lourdes responsabilités, je suis particulièrement touché du temps que vous
m’avez accordé.
Tout le corps enseignant du Département de Physiologie Animale et de Pharmacologie de la
Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo qui a déployé ses efforts pour ma
formation. Je tiens à vous adresser mes sincères remerciements.
Toute l’équipe du LPGPC pour l’esprit de solidarité et de partage, les conseils et les
discussions scientifiques agréables. Mes vifs remerciements.
Mes parents, mes frères et sœurs de m’avoir soutenu moralement et surtout financièrement
durant mes études. Je vous remercie de votre patience.
Ma charmante femme, madame FAOUZIA Mouchitadi qui m’a toujours soutenu dans mes
choix, et qui a été présente chaque fois que cela a été nécessaire. C’est avec vous que j’ai
partagé mes joies, mes peines, votre présence à tous les moments de ma vie m’a soutenu. Les
mots ne sont pas assez pour vous exprimer ma reconnaissance. Humblement, merci.
Tous mes amis comoriens et malgaches pour les bons moments passés ensembles.
DIEU, l’être suprême, de m’avoir béni dans tous les événements passés et à qui je confie le
présent et l’avenir. Merci.

i
TABLEDES MATIERES
REMERCIEMENTS .......................................................................................................................... i
TABLE DES MATIERES ................................................................................................................. ii
LISTE DES TABLEAUX .................................................................................................................iii
LISTES DES FIGURES ................................................................................................................... iv
LISTE DES ABREVIATIONS ......................................................................................................... v
INTRODUCTION.............................................................................................................................. 1
MATERIELS ET METHODES ....................................................................................................... 3
I. PARTIE CHIMIQUE ............................................................................................................. 3
1. EXTRACTION .................................................................................................................... 3

2. Criblage phytochimique ....................................................................................................... 5

II. PARTIE PHARMACOLOGIQUE........................................................................................ 7


1. Etude de l’effet de SAMAH01 sur la diurèse ...................................................................... 7

2. Evaluation de l’effet de SAMAH01 chez le rat rendu hypertendu ...................................... 8

3. ANALYSE ET EXPRESSION DES RESULTATS .......................................................... 10

RESULTATS .................................................................................................................................... 11

I. PARTIE CHIMIQUE .................................................................................................................. 11

1. Rendement de l’extraction ................................................................................................. 11

2. Résultats du screening phytochimique ............................................................................... 11

II. PARTIE PHARMACOLOGIQUE...................................................................................... 12


1. Effet de SAMAH 01 sur la diurèse des rats hypertendus ................................................... 12

2. Effet de SAMAH01 sur la tension artérielle des rats ......................................................... 13

DISCUSSION ................................................................................................................................... 15
CONCLUSION................................................................................................................................. 17
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ....................................................................................... 18

ii
LISTE DES TABLEAUX
Tableau I. Tests utilisés pour identifier les différentes familles chimiques dans SAMAH 01 ... 6
Tableau II. Résultats du criblage phytochimique réalisé sur l’extrait SAMAH01. ................... 11

iii
LISTES DES FIGURES
Figure 1. Détail montrant la manière de séchage des feuilles de SAMAH01..................................... 3
Figure 2. Dispositif expérimental pour évaporer le solvant du macérât pour obtenir
l’extraitSAMAH 01.............................................................................................................................. 4
Figure 3. Schéma résumant le protocole d’extraction pour l’obtention de l’extrait hydro-alcoolique
SAMAH01. .......................................................................................................................................... 4
Figure 4. Dispositif expérimental pour étudier la diurèse chez le rat. ................................................ 8
Figure 5. Prise de la pression artérielle au niveau de la queue du rat à l’aide d’un
sphygmomanomètre. ............................................................................................................................ 9
Figure 6. Dispositif expérimental pour mesurer la pression artérielle .............................................. 9
Figure 7. Diurèse des rats hypertendus après administration quotidienne deSAMAH01 à
différentes doses de 200, 250, 300mg/kg, par voie orale ................................................................... 12
Figure 8. Teneur en sodium et en potassium dans l’urine de 24 heures après administration per os
de différentes doses de SAMAH 01 ................................................................................................... 13
Figure 9.Pression artérielle systolique des rats en fonction de temps après l’administration
quotidienne de SAMAH 01 à différentes doses par voie orale pendant 15 jours. ............................. 14

iv
LISTE DES ABREVIATIONS
Coll. : collaborateurs.
ED : eau distillée
EHA : extrait hydroalcoolique
e.s.m : erreur standard à la moyenne
HTA : hypertension artérielle
K+ : ion potassium
LBM : laboratoire de Formation et de Recherche en Biologie Médicale.
LPGPC : Laboratoire de Pharmacologie Générale, de Pharmacocinétique et de Cosmétologie
mg/kg : milligramme par kilogramme
mmol /j : millimole par jour
n : nombre d’animaux utilisés
Na+ : ion sodium
p : seuil de signification
PA : pression artérielle
PAS : pression artérielle systolique
PO : pression osmotique
SCH : société canadienne d’hypertension artérielle.
TCD : tube contourné distal
TCP : tube contourné proximal

v
Introduction

INTRODUCTION

A Madagascar, l’utilisation de la phytothérapie empirique a toujours été une pratique courante


dans la société à cause de la richesse et la diversité de sa flore. Ceci a contribué à la
connaissance d’une infinité de plantes médicinales dans ce pays.

Selon les enquêtes effectuées dans la partie Sud-Ouest de Madagascar dansla région
d’Atsimo-Andrefana, les feuilles d’une plante à partir de laquelle a été extrait SAMAH 01
sont utilisées pour soulager les maux de tête et/ou des yeux associés à des vertiges. En prenant
une décoction de cette plante, le « patient » est soulagé, mais ils ont constaté qu’en même
temps il urine beaucoup.

En analysant ces symptômes, nous avons déduit qu’il se pourrait que les feuilles SAMAH 01
possèdent une activité diurétique, et qu’elles pourraient être utilisées contre l’hypertension
artérielle (HTA), parce que d’après la Société Canadienne d’Hypertension Artérielle, un
milliard de personnes dans le monde souffre de l’hypertension artérielle (LEBEL M., 2006).
Un rapport du MinSan Madagascar (Juillet, 2001) montre que la fréquence de l’HTA, chez la
population adulte à Madagascar est de 17,70%. Cette prévalence est plus importante à
Antananarivo où elle atteint 20% (RABARIJAONA L.M.P.H., 2009).

Les diurétiques sont prescrits dans les traitements de nombreuses maladies telles que
l’hypertension artérielle (TEUSCHER A.U., 1996) qui touche 1 milliard de personnes dans le
monde (LEBEL M., 2006), les œdèmes cardiaques, les œdèmes de la rétention hydrosodée
d’origine cirrhotique ou rénale (TOUITOU Y., 2007; COHEN Y. et coll., 2008),
l’insuffisance rénale aiguë (SAUDAN P. et coll., 2001), le diabète (TEUSCHER A.U., 1996 ;
MORRISON T., 1997 ; GHEORGHIADE M. et coll.,2007), l’intoxication médicamenteuse
(ANDRIAMIHAJA R., 1988).

Un diurétique est une substance capable d’augmenter la vitesse de la formation de l’urine


(COHEN Y. et coll., 2008 ; SCHMITT H., 1957).Il agit à des différents niveaux de la surface
liminale du néphron, et modifie l’équilibre hydro-électrolytique urinaire, favorisant
principalement la natriurèse (NICOLAS P. et coll., 2007).Cette élimination de sodium
entraîne d’une part, une élimination d’une partie d’eau(COHEN Y. et coll., 2008) et d’autre
part,une diminution de la résistivité vasculaire par conséquent une diminution de la pression
artérielle.

1
Introduction

Le présent travail consiste à étudier les vertus de l’extrait hydroalcooliqueSAMAH 01 de


cette plante, à partir des tests « in vivo » en suivant son effet sur la diurèse en mesurant le
volume de l’urine émise et le taux de sodium et potassium urinaire ainsi que la variation de la
pression artérielle (PA) chez des rats hypertendus.

2
MATERIELS ET METHODES
Matériels et méthodes

MATERIELS ET METHODES

I. PARTIE CHIMIQUE

1. EXTRACTION
Les feuilles de la plante,objet de ce mémoire, ont été récoltées au mois d’octobre 2013 dans la
région Sud-Ouest
Ouest de Madagascar. Après séchage à l’ombre pendant 5 jours (figure1), elles ont
été broyées à l’aide d’un broyeur à marteau (BROOK CROMPTON, Séries 2000). Ensuite,
500 g de poudree ont été macérés à froid dans un mélange éthanol : eau (60 : 40) pendant une
(01) semaine à la température ambiante en agitant souvent. Le macérât a été ensuite filtré avec
un papier filtre (papier wattman) et le filtrat a été évaporé sous vide à l’aide d’un
d rotavapor
(EVAPOTECTM Rotary film
ilm Evaporator) à 80°C (figure 2 ) jusqu’à l’épuisement total du
solvant afin d’obtenir l’extrait EHA (figure 3).
). L’extrait sec a été codé SAMAH01, et pesé
pour calculer le rendement.
Le rendement de l’extraction a été calculé
ca par la formule ci-dessous :
Poids de l’extrait (g) X 100
Rendement (%) =
Poids de la matière végétale (g)

Figure 1. Détail montrant la manière de séchage des feuilles de SAMAH01

Source : FAOUZIAM.

3
Matériels et méthodes

Réfrigérant

Ballon récupérateur
Ballon contenant le mélange
à évaporer
Bain thermostaté

Figure 2. Dispositif expérimental pour évaporer le solvant du macérât pour


obtenir l’extrait SAMAH 01.

POUDRE DE SAMAH01

Macération à froid dans éthanol/eau (60/40)


pendant une semaine avec agitation

MACERAT

Filtration sur papier wattman

FILTRAT
Evaporation sous vide au rotavapor,
rotavapor T = 80°C
(EVAPOTECTM Rotary film Evaporator)

EXTRAIT
HYDRO
HYDRO-ALCOOLIQUE
(EHA)

Figure 3. Schéma résumant le protocole d’extraction pour l’obtention de l’extrait hydro-


hydro
alcoolique SAMAH01.

4
Matériels et méthodes

2. Criblage phytochimique
Dans le but de détecter les différentes familles chimiques présentes dans SAMAH01, un
criblage phytochimique a été réalisé (tableau I). Ce test est fondé sur des réactions
particulières en utilisant des réactifs spécifiques pour chaque famille chimique : la présence
d’une famille chimique est caractérisée par la formation de précipités, ou d’un changement de
coloration (IGAN C.,1982;HOEFLER C., 1994 ; FONG H. S. et coll., 1997 ; BADIAGA M.,
2012).La quantité relative d’une famille chimiquedans l’extrait est appréciée par l’importance
de la précipitation, l’intensité de la coloration ou la hauteur de la mousse ; elle a été traduite
par les signes ci-dessous :

- : Absence de la famille chimique

+ : Présence à faible teneur de la famille chimique

++ : Présence à moyenne concentration de la famille chimique

+++ : Présence à forte concentration de la famille chimique

5
Matériels et méthodes

Tableau I.Tests utilisés pour identifier les différentes familles chimiques dans SAMAH01

FAMILLES
TESTS REACTIFS OBSERVATIONS CONCLUSION
CHIMIQUES
Dragendorff (NO2)2BI/IK
Alcaloïdes Mayer HgCl/IK Précipitation Alcaloïdes
Wagner I2/IK
Ruban de
FlavonoïdesetL Wilstater magnésium+HCl Coloration rouge Flavonoïdes
eucoanthocyan concentré
es HCl concentré + Intensification de Composés
BatSmith
KOH couleur phénoliques
Polysaccharides Acétone Trouble Polysaccharides
Coloration rouge
Quinones NH4OH Quinones
violacée
Mousse Addition de Persistance d’une
quelques gouttes de mousse (3cm
Saponines sang dans l’extrait d’épaisseur) 30 Saponines
Hémolytique minutes après agitation
Décoloration du sang
1 goutte de solution Coloration rouge
Sucres ammoniacale brique Sucres
réducteurs réducteurs
Liqueur de Fehling
KOH + acide coloration orange
Badjet Stéroïdes
picrique
Stéroïdeset KOH + réactif de Glycosides
Kedde coloration violette
Terpénoides Kedde cardiotoniques
Libermann- Anhydre acétique + Anneau rouge Stérols
Burchard H2SO4 coloration verdâtre Triterpénoïdes
- Gélatine à 1% Apparition de précipité Polyphénols
- Gélatine salée Apparition de précipité Tanins
Tanins et
Polyphénols Coloration bleue- verte Tanins condensés
- FeCl310% dans
du méthanol ou Coloration noire Tanins
bleuâtre hydrolysables

6
Matériels et méthodes

II. PARTIE PHARMACOLOGIQUE


L’effet diurétique de l’extrait hydroalcooliqueSAMAH01 a été évalué en l’administrant chez
les rats rendus hypertendus expérimentalement, en suivant l’évolution de leur diurèse et la
variation de la pression artérielle de ces animaux.
Des rats jeunes de race WISTAR des 2 sexespesant en moyenne 170 g, provenant de
l’animalerie du Laboratoire de Pharmacologie Générale, de Pharmacocinétique et de
Cosmétologie (LPGPC) de la Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo, ont été
rendus hypertendus. Pour ce faire, ils ont été nourris avec de la provende enrichie en NaCl à
8% à raison de 40g par rat et par jour pendant 4 semaines (CRISTOFORI P. et coll. 1991).
Durant cette période, ils ont reçu de l’eau à volonté.

1. Etude de l’effet de SAMAH01 sur la diurèse


Pour étudier l’effet de SAMAH01sur la diurèse, le volume de l’urine émise, la natriurie, la
kaliurieainsi que la des rats rendus hypertendus ayant reçu SAMAH01 ont été évaluées.
Les animaux ont été répartis en 4 lots de 5 animaux et mis à jeun 12 heures avant
l’administration de l’extrait. Le lot n°1, qui a servi de témoin, a reçu de l’eau distillée, alors
que les lots n°2, n°3 et n°4 ont reçu SAMAH 01dissout dans l’eau distillée à différentes doses
(200, 250 et 300 mg/Kg). Ces produits ont été administrés par voie orale, une fois par jour à
une heure fixe, à raison de 10 ml/kg (DIELH et coll., 2010).
Au dernier jour de traitement, chaque rat a été placé dans une cage métabolique individuelle
(figure 4) et l’urine émise en 24 heures a été recueillie et son volume a été mesuré. Afin
d’étudier l’effet de l’extrait sur l’élimination des ions sodium (Na+) et potassium (K+) dans
l’urine, ces électrolytes ont été dosés au Laboratoire de Formation et de Recherche en
Biologie Médicale (LBM) Faculté de Médecine à Faravohitra.

7
Matériels et méthodes

Cage métabolique

Rat

Pot récupérateur des urines

Figure 4. Dispositif expérimental pour étudier la diurèse chez le rat.

2. Evaluation de l’effet de SAMAH01 chez le rat rendu hypertendu


L’effet diurétique de l’extrait pourrait avoir un effet antihypertenseur. Vingt cinq rats ont été
repartis en 5 lots de 5 individus : 2 lots témoins (1 normotendu et 1 hypertendu), 3 lots traités
avec l’extrait dissout dans de l’eau distillée. Le premier lot témoin normotendu et le deuxième
lot constitué de rats hypertendus ont reçu 5ml d’eau distillée (ED), alors que les 3 lots
restants (lots 3, 4 et 5), constitués des rats hypertendus, ont été traités avec l’extrait SAMAH
01 à différentes doses (200, 250 et 300 mg/Kg /j). L’extrait a été administré par voie orale une
fois par jour à une heure fixe pendant 15 jours. Ces produits ont été administrés dans un
volume de 10 ml/kg (DIELH et coll., 2010). Leur pression artérielle systolique (PAS) a été
mesurée quotidiennement, tous les matins à 6 heures, au niveau de leurs queues à l’aide d’un
sphygmomanomètre (Figure 5).

8
Matériels et méthodes

Figure 5. Prise de la pression artérielle au niveau de la queue du rat à l’aide d’un


sphygmomanomètre.

Le dispositif expérimental pour la mesure de la PAS est un prototype conçu au sein du


Laboratoire de Pharmacologie Générale, de Pharmacocinétique et de Cosmétologie
Cosmétolo
(LPGPC) : il s’agit d’un système de type gonfleur/détecteur, ou Sphygmomanomètre
(figure 6).

Poche gonflable

Détecteur
Gonfleur

Figure 6. Dispositif expérimental pour mesurer la pression artérielle

9
Matériels et méthodes

3. ANALYSE ET EXPRESSION DES RESULTATS


Les résultats ont été exprimés en moyenne ±écart- type réduit (moyenne ±e.s.m) et ont été
analysés en comparant les lots traités par rapport au lot témoin en utilisant le test t de Student.
Le degré de signification a été limité à p<0,05.

10
RESULTATS
Résultats

RESULTATS

I. PARTIE CHIMIQUE

1. Rendement de l’extraction
Le poids de l’EHA obtenu avec 500 grammes de matière végétale est de 105 grammes, ce qui
donne un rendement de 21%.

2. Résultats du screening phytochimique


Le criblage phytochimique effectué sur l’extrait SAMAH 01 a montré la présence
d’Alcaloïdes et de Tanins hydrolysables,dePolyphénolsen forte teneur de Saponines et de
Sucres réducteurs en moyenne quantité, deQuinones et de Flavonoïdes à l’état de
trace(Tableau II).
Tableau II. Résultats du criblage phytochimique réalisé sur l’extrait SAMAH01.
FAMILLES CHIMIQUES ABONDANCE
Alcaloïdes +++
Tanins hydrolysables (galliques) +++
Polyphénols +++
Saponines ++
Sucres réducteurs ++
Quinones +
Flavonoïdes +
Leucoanthocyanes -
Polysaccharides -
Stéroïdes -
Glycosides cardiotoniques -

11
Résultats

II. PARTIE PHARMACOLOGIQUE

1. Effet de SAMAH 01 sur la diurèse des rats hypertendus


L’effet de SAMAH 01 sur la diurèse a été évalué sur la quantité et la qualité de l’urine émise
chez les rats hypertendus traités avec l’extrait, par rapport celles du lot témoin. Nos résultats
montrent que l’extrait augmente le volume d’urine émise (figure 7) ainsi que la natriurie,
tandis qu’il diminue la kaliurie.
Le volume de l’urine émise par les rats du lot témoin hypertendu est de 3,92 ±0,86ml durant
les 15 jours d’observation. Tandis que, l’administration par voie per os de l’extrait SAMAH
01 à trois (3) doses différentes augmente la diurèse des rats rendus hypertendus
expérimentalement par rapport à celle du lot témoin(figure 7). Et les résultats des analyses
des électrolytes (Na+ et K+) montrent que l’extrait augmente la natriurie par contre la kaliurie
diminue par rapport aux témoins (figure 8).

12
Volume d’urine émise (ml)

10

8
témoin
6 200 mg/Kg
250 mg/Kg
4
300 mg/Kg

0
0 2 4 6 8 10 12 14
Temps ( j )
Figure 7. Diurèse des rats hypertendus après administration quotidienne deSAMAH01 à
différentes doses de 200, 250, 300mg/kg, par voie orale (m ± e.s.m; n= 5; p<0,05).

La diurèse est maximale dès le 6ème jour de traitement chez les rats ayant reçu 300mg/kg de
SAMAH 01 9,00±0,47ml, soit une augmentation de 99,66% par rapport à celle du lot
témoin.Par contre, elle est maximale à partir du 12èmejour de traitement avec la dose de 200
mg/kg : 7,12± 0,88ml, soit une augmentation de 62,74% ; et à partir du 10èmejour avec la dose
de 250 mg/kg : 7,66±0,99ml, soit une augmentation de 73,53% par rapport au lot témoin
(p<0,05).

12
Résultats

Le dosage des ions sodium et de potassium dans l’urine de 24 heures montre une
augmentation de la teneur en sodium et une diminution de celle de potassium par rapport au
lot témoin (figure 8).

160
Taux de Na+ et K+ (mmol/j)

140
120
100
80
[Na+] (mmol/j)
60
[K+] (mmol/j)
40
20
0
témoin 200 mg/kg 250 mg/kg 300 mg/kg

Doses

Figure 8.Teneur en sodium et en potassium dans l’urine de 24 heures après administration per
os de différentes doses de SAMAH 01 (m ± e .s. m, n = 5, p<0.05)

2. Effet deSAMAH01 sur la tension artérielle des rats


Après un régime riche en sel de 4 semaines, la pression artérielle systolique(PAS) des rats est
égale à 295,6 ± 1,12 mmHg. Par contre chez les rats témoins non hypertendus, cette pression
reste inchangée (100, 80 ± 1,02 mmHg).
A l’arrêt du régime hypersodé, la suivie de la pression artérielle systolique pendant 15 jours
chez les témoins rendus hypertendus reste constante : 295,6±0,84 mmHg. L’administration de
SAMAH 01, pendant 15 jours,per os chez les rats rendus hypertendusdiminue leur pression
artérielle systolique. Elle atteint la valeur normale après 12 jours de traitement pour les
animaux ayant reçu la dose de 300mg/kg, ce qui correspond à une baisse de 100%. A la dose
de 250mg/kg, la pression artérielle systolique est égale à 121,1 mmHg ; soit 89,63% de
diminution de la pression artérielle par rapport au lot témoin hypertendu (p<0,05). La pression
artérielle systolique est égale à 191,6 ± 3,39 mmHg pour les rats qui ont reçu SAMAH01 à la
dose de 200 mg/kg, soit une diminution de 53,38±3,39% de la pression artérielle des rats
hypertendus (p<0,05) (figure 9).

13
Résultats

350

300
Tension systolique (mmHg)

250

temoin NH
200
temoin H
150 200 mg/Kg
250 mg/Kg
100 300 mg/Kg

50

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Temps ( j )
Figure 9.Pression artérielle systolique des rats en fonction de temps après l’administration
quotidienne de SAMAH 01 à différentes doses (200, 250, 300mg/kg) par voie orale pendant
15 jours (m ± e.s.m; n= 5; p<0,05).

A la fin de cette période de traitement, la pression artérielle systolique (PAS)des rats du lot
témoin non hypertendu reste constante, égale à100, 80 ± 1,02 mmHg, par contre celle des rats
témoins rendus hypertendus est égale à 250 ± 0,84 mmHg.
La PAS pour les rats ayant reçu l’extrait SAMAH 01 à la dose de 200 mg/kg est égale à
191,6 ± 3,39 mmHg; soit une diminution de 53,38% de la pression artérielle par rapport au lot
témoin hypertendu (p<0,05).
A la dose de 250 mg/kg, la pression artérielle systolique (PAS) des rats rendus hypertendus
est égale à 121,0 ± 1 mmHg ; soit 89,63% de diminution de la PAS par rapport au lot témoin
hypertendu (p<0,05).

Après 13 jours de traitement, la pression artérielle systoliquedes animaux ayant reçu une dose
de 300mg/kg atteint la valeur normale (100, 80 ± 1,02 mmHg), soit une baisse de 100% par
rapport au lot témoin hypertendu, et cette valeur reste inchangée jusqu’à la fin du traitement.
Ces résultats montrent que l’administration quotidienne de SAMAH01 diminue la pression
artérielle des rats rendus hypertendus expérimentalement.

14
DISCUSSION
Discussion

DISCUSSION

L’objectif de cette étude était de mettre en évidence l’activité diurétique de SAMAH01 « in


vivo » chez le rat. Nos résultats montrent que l’extraitSAMAH 01 augmente la diurèse et la
natriurie par contre il diminue la kaliurie, en plus il diminue la pression artérielle systolique
(PAS) des rats rendus hypertendus par un régime hypersodé. D’après ces résultats, nous
pouvons dire que l’extrait SAMAH 01 est un salidiurétique épargnant l’ion potassium.
Avec sa propriété diurétique, il élimine beaucoup d’eau, ce qui confirme les données
empiriques que nous avons obtenus lors des enquêtes ethnobotaniques, lorsque le
tradipraticien affirme que le décocté de la plante fait beaucoup uriner. D’autre part, il élimine
les ions sodium, ce qui provoque une baisse de la natrémie.
Si on combine ces deux effets, on pourrait l’utiliser comme un anti hypertenseur. C’est pour
cela qu’une étude sur la pression artérielle a été effectuée, et nous avons trouvé que la
pression artérielle des animaux hypertendus a diminué.
Ceci peut s’expliquer par le fait que son activité salidiurétique diminue la volémie, et
l’élimination de sodium dans l’urine diminue le taux de sodium dans le sang. Les diurétiques
qui augmentent l’élimination de l’eau et du sodium dans les urines, diminuent dans un
premier temps le volume sanguin circulant, puis dans un second temps la résistance à
l’écoulement du sang, entraînant une baisse de la pression artérielle (FREIS E.D., et coll.,
1958). Car un excès de sodium circulant stimule le système nerveux sympathique dans le
cerveau qui augmente à son tour la production de catécholamines, qui cause la
vasoconstriction, ce qui résulte en une résistance au flux sanguin (FREIS E.D., et coll., 1958).

Nos résultats montrent également, que le taux de potassium éliminé dans l’urine diminue. Ce
qui est évocateur d'une action directe sur la partie distale du néphron (GLITZER M.S.et
STEELMAN S.L., 1966). On peut avancer que l’extrait SAMAH 01 agirait au niveau du tube
contourné distal, en diminuant le taux d’aldostérone circulant, ou en inhibant l’aldostérone,
comme la spironolactone (ALBAGHDADI M., et coll., 2011). Une autre hypothèse serait que
SAMAH01 bloque le canal sodique comme l’amiloride qui est une substance d'épargne
potassique doué d'une activité natriurétique, diurétique et antihypertensive modérée. En
bloquant le canal sodique, il provoque l'excrétion de sodium ainsi qu'une diminution de
l'excrétion des ions potassium,

La baisse de la pression artérielle observée, pourrait être les résultats combinés de l’effet
salidiurétique, épargnant de l’ion potassium de l’extrait SAMAH 01. En effet, la baisse de
lavolémie, de la noradrénaline suite à la baisse de natrémie entrainent une baisse de la
15
Discussion

pression artérielle. Ces résultats, nous incitent à proposer une autre indication à cet extrait,
celle de l’utiliser comme un anti hypertenseur ? Car les plus anciens médicaments
antihypertenseurs sont les diurétiques de type natriurétique..

Cette activité diurétique de l’extrait SAMAH 01 pourrait être attribuée à l’une des familles
chimiques présentes dans l’extrait : tanins, plyphénols et flavonoïdes, comme chez le
Juniperus communis, Orthosiphon stamineus et Hieracicum pilosella qui ont toutes une
propriété diurétique grâce à la présence de ces molécules (SMALL E. et CATLING P.M.,
2000).

16
CONCLUSION
Conclusion

CONCLUSION
L’ensembledes résultats de cette étude a montré que l’extrait SAMAH 01 possède un effet
diurétique chez le rat. C’est un salidiurétique épargnant l’ion potassium. Il possède également
un effet anti hypertenseur chez le rat. Cet effet pourrait être attribué aux tanins, polyphénols,
et flavonoïdes qu’il contient.
Donc entant que diurétique, .l’extrait SAMAH 01 peut être utilisé contre l’hypertension
artérielle (HTA). Des études approfondies donneront plus d’informations sur le mécanisme
d’action de cette plante.

17
REFERENCES
BIBLIOGRAPHIQUES
Références bibliographiques

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

ALBAGHDADI M., GHEORGHIADE M., PITT B. (2011).


Mineralocorticoid receptor antagonism: therapeutic potential in acute heart failure
syndromes.
Eur. Heart J.32: 2626-2633.

ANDRIAMIHAJA R. (1988).
Contribution à l’évolution de l’intérêt de la diurèse osmotique parentérale dans les
intoxications aiguës médicamenteuses graves.
Thèse de doctorat de médecine.
Université d’Antananarivo : 14-17.

BADIAGA M. (2012).
Etude ethnobotanique, phytochimique et activités biologiques de Nauclea latifoliasmith,
une plante médicinale africaine récoltée au Mali.
Thèse de Doctorat. Doctorat en Sciences et Techniques.
Université de Bamako (Mali) : 8-30.

COHEN Y., JACQUOT C. (2008).


Abrégé Pharmacologie.
ème
6 éd.Elsevier Masson (Paris), chap. 28 : 268-281.

CRISTOFORI P., TERRON A., MICHELI G., GAVIRAGHI G., CARPI (1991).
Vascular protection of Lacidipine in salt-loaded Dahl-S rats at Nonsustained
Antihypertensive Doses.
J. Pharmacol. Raven Press (New York), 175 (4):75-86.

DIELH, HEINZ K. (2010).


A good practice guide to the administration of substances and removal of blood,including
rats and volume.
J. App. Toxicol., 21 (2001) : 15-23.

18
Références bibliographiques

FONG H. S., TINWAN, FARNSWORTH N.R. (1997).


Phytochemical screening.
Rev. University of Illinois(Chicago): 73-126.

FREIS E.D., WANKO A., WILSON I.M., PARRISH A.E. (1958).


« Treatment of essential hypertension with chlorothiazide (Diuril): its use alone and combined
with other antihypertensive agents ».
J Am Med Assoc., no 166, p. 137-140.

GHEORGHIADE M., CONSTAR M. A., BURNETT J. J., GRINFELD L., MAGGIONI A.


P., SWEDBERG K., UDELSON J. E., ZANNAD F., COOK T., OUYANG J., ZIMMER C.,
ORLANDI C. (2007).
Short-term clinical effects of tolvaptan, an oral vasopressin antagonist, in patients
hospitalized for heart failure: the EVEREST Clinical Status Trials.
J.JAMA,297(12): 1332-1343.

GLITZER M.S., STEELMAN S.L. (1966).


N-Amidino-3,5-diamino-6-chloropyrazine-carboxamide: an active diuretic in the
carboxamide series.
Nature. Vol. 8 (58): 191-193.

HOEFLER C. (1994).
Contribution à l’étude pharmacologique des extraits de Rosmarinusofficinalis L., et
notamment des jeunes pousses: activités cholérétiques, anti-hépatotoxiques, anti-
inflammatoires et diurétiques.
Thèse de Doctorat en Pharmacognosie.
Université de Metz (France) : 61-74.

IGAN C. (1982).
Pratical manuals of the industrial utilization of medical plants and aromatical plants.
Rev. Fac. Pharm., Bucharest (Roumania): 1-34.

19
Références bibliographiques

LEBEL M. (2006).
Situation de l’hypertension artérielle dans le monde et position du Canada.
J. Hypertension Canada, 88: 1-2.

MORRISON R. T. (1997).
Edema and principles of diuretic use.
Med. Clin.(USA),81(3) : 689-704.

NICOLAS P., ABEILLE D. (2007).


Pharmacologie et soins infirmiers.
Ed. MALOINE (Paris) : 170-173.

RABARIJAONA L.M.P.H. (2009).


Prévalence et sévérité de l’hypertension artérielle de l’adulte en milieu urbain à Antananarivo.
Rev. Annuel. Réa. Méd. Ur., 1 (4) : 4-27.

SAUDAN P., ZELLWEGER M. (2001).


Utilisation des diurétiques dans les insuffisances rénales aiguë, chronique et dans le
syndrome néphrotique.
Rev. Méd.(Suisse), 664: 3181- 3336.

SCHMITT H. (1957).
Eléments de pharmacologie.
Ed. MedicalesFlammarion(Paris) : 205.

SMALL E., CATLING P.M. (2000).


Les cultures médicinales Canadiennes.
Presses Scientifiques du CNRC, Ottawa (Ontario), Canada. pp :27-30.

TEUSCHER A.U. (1996).


Diuretics and diabetes mellitus.
Wien Med.Wochenschr.146(16) : 439-442.

20
Références bibliographiques

TOUITOU Y. (2007).
Pharmacologie.
11e Ed. Elsevier Masson(Paris), chap. 29 : 236-240.

21
« Etude de l’activité diurétique de l’extrait SAMAH01 chez le rat »

Auteur : ABDALLAH Housseine


Laboratoire : Laboratoire
Adresse: Bimbini Anjouan Comores de Pharmacologie Générale,
VS 52 HD/B Avaratr’Ankatso Madagascar de Pharmacocinétique et
de Cosmétologie
Année : 2013-2014

Tel: +269 771 80 94/+261 34 69 582 66

E-mail : abdallahhousseine@gmial.com

Rapporteur : Mme. RANDRIANAVONY Patricia B.P : 83 57


Maître de conférences E-mail :frandimbi@gmail.com
Faculté des Sciences
Université d’Antananarivo

RESUME
L’objectif de cette étude a été de mettre en évidence l’activité diurétique de l’extrait
SAMAH01 chez les rats. L’administration quotidienne de l’extrait SAMAH01 par voie orale
aux doses de 200, 250 et 300 mg/kg augmente de3,92 ±0,86ml à 8, 94 ± 0,51; 8,99± 0,61;
9,00 ± 0,47 ml respectivement la diurèse, et de59, 00 mmol/j à119,8 ;119,9 et 120,5mmol/j la
natriurie, il diminue la pression artérielle de 295,6 ±1,12 mmHg à 191,6 ± 3,39 ;121,0 ± 1 et
100, 80 ± 1,02 mmHg respectivement.
Les résultats montrent que l’extrait SAMAH01 possède une activité salidiurétique avec un
effet antihypertensif.
MOTS CLES: extrait SAMAH01, salidiurétique, antihypertensif.

ABSTRACT
The diuretic activity of the extract SAMAH01 was studied in rats. Daily oral administration of
SAMAH01extractat doses 200, 250 and 300 mg/kg resulted in the increase of diuresis in
hypertensive rats from 3,92 ±0,86ml to8.94 ± 0.51; 8.99± 0.61, 9.00 ±0.47 ml and the
natriuresis from 59, 00 mmol/j at 119.8; 119.9 and120.5 mmol/j respectively while reducing
the arterial pressure from 295.6 ± 1.12mmHgto 191.6 ± 3.39 mmHg, 121.0 ± 1
mmHg and100.80 ± 1.02 mmHg respectively.
The results show that the extract SAMAH01 has a diuretic activity with an antihypertensive
effect.
KEY WORDS: SAMAH01 extract, salidiuretic, antihypertensive effect

Vous aimerez peut-être aussi