Vous êtes sur la page 1sur 36

VIRTUALISATION

Ozias B NZONGO
IT TRAINER
PARTIE 1
SOMMAIRE
• Définitions de la virtualisation
• Les Hyperviseurs
• Les différents types d’Hyperviseurs
-VMWare ESX
-Citrix Xen
-Microsoft Hyper-V
• Les autres produits de la virtualisation
-Vmware player
- VMWare Workstation
- Microsoft Virtual PC
- Virtual BOX
• Avantages et contraintes de la virtualisation
DÉFINITIONS DE LA VIRTUALISATION

• Avant de se lancer dans la virtualisation, il faut définir un peu le vocabulaire technique.


Premièrement, voyons le mot virtualisation.
• La virtualisation consiste à intercaler une couche d’abstraction entre un client et un
fournisseur au sens large du terme. Dans le monde du système d’information, cela
consiste à utiliser des moyens techniques (matériels et/ou logiciels) afin de faire
fonctionner sur une seule machine plusieurs systèmes d’exploitation ou plusieurs
applications, séparément les uns des autres, comme s’ils fonctionnaient sur des machines
physiques distinctes.
Actuellement ,on peut distinguer deux types de produits : les produits constitués à base
d’un hyperviseur et les autres produits de la virtualisation.
LES HYPERVISEURS
(TYPE 1)

• Les produits basés sur un hyperviseur sont destinés pour les entreprises (car très
robuste et performant), et en particulier à la production. On trouve dans cette
catégorie VMWare ESXi, Citrix XenServer et Microsoft Hyper-V Server.
• ces systèmes utilisent une fine couche logicielle supplémentaire qui vient
s’intercaler entre le matériel et les machines virtuelles (c’est l’hyperviseur). Son rôle
consiste à exposer aux machines hébergées un matériel virtuel (CPU, mémoire,
contrôleurs d’entrée/sortie, etc.) ainsi qu’à en contrôler les performances.
L’hyperviseur est en quelque sorte un mini système d’exploitation à lui seul.
LES DIFFÉRENTS TYPES D’HYPERVISEURS
• VMWare ESX
VMware ESXi pour Elastic Sky X integrated est l’ hyperviseurs de Vmware, il existe
sous se nom depuis 2004
• Citrix Xen
Connu maintenant sous le nom de Citrix Hypervisor, Citrix Xen est une plateforme
reconnue de gestion de la virtualisation optimisée pour les infrastructures de
virtualisation d’applications, de postes de travail et de serveurs mise en place par la
société Citrix Systems
• Microsoft Hyper-V
Hyper-V est l’hyperviseur de Microsoft, lancé en 2008 pour contrer la suprématie de
VMWare dans le secteur de la virtualisation (notamment grâce à VMWare ESX). Il se
base donc sur le système des hyperviseurs, vu précédemment.
LES AUTRES PRODUITS DE LA
VIRTUALISATION
(HYPERVISEUR TYPE 2)

Le second segment de marché est constitué des produits de virtualisation qui viennent
s’installer en surcouche d’un système d’exploitation hôte. Ce sont pour les gammes
serveur des produits comme VMWare Server ou Microsoft Virtual Server et pour les
gammes client VMWare Workstation, Vmware player, encore Microsoft Virtual PC ,
Virtual Box
Le point faible de cette solution est son importante consommation de ressources. Elle
isole bien les systèmes d’exploitation invités, mais elle a un gros coût en performance,
principalement au niveau des entrées-sorties. Cette solution n’est pas non plus
économe en mémoire.
RESUME
TEST

• Telecharger et installer VMWare Workstation (by Vmware)


• Telecharger et installer Microsoft Virtual PC (by Microsoft)
• Telecharger et installer Virtual Box (by Oracle)
AVANTAGES DE LA VIRTUALISITION
 La virtualisation apporte de nombreux avantages, elle par exemple permet de
diminuer le nombre de machines physiques, ce qui entraine un gain d’argent à
investir (CAPEX)
En termes d’espace nécessaire, un serveur capable de faire fonctionner différents
systèmes d’exploitation sur une seule machine réduit en moyenne de moitié l’espace
réservé aux serveurs dans une entreprise.

En plus de cette réduction de place, la diminution du nombre de machines physiques


entraine une réduction de la consommation électrique

Enfin, moins de machines veut dire moins de contrats de supports matériels (souvent
très cher sur les serveurs, où la maintenance doit intervenir rapidement en cas de
panne matérielle).(OPEX)
Autre avantage grace à la virtualisation Les applications qui étaient autrefois étroitement liées aux
serveurs sur lesquels elles s’exécutaient (des applications métiers développées en interne ne
s’exécutant que sur un ancien OS comme NT4 par exemple) peuvent être conservées sans garder les
contraintes liées à l’ancien serveur physique.
la virtualisation permet une gestion simplifiée du parc serveurs
Elle simplifie la mise en place de plateformes de tests ou de production en réduisant le temps de mise
à disposition d’un serveur.
Enfin, elle augmente la disponibilité des serveurs avec une reprise d’activité plus rapide que pour une
machine physique.
Nous pouvons ajouter à ces caractéristiques un réseau plus sécurisé. En effet, la machine hébergeant
les systèmes virtuels n’est pas visible par l’attaquant.
 Flexibilité (ajout et gestion facile des ressources)
Et enfin meilleur utilisation des ressources (Depuis de nombreuses années, les performances des
équipements informatiques n’ont cessées d’évoluer pour atteindre aujourd’hui une puissance
extraordinaire (de téraoctet et plus). Les applications proposées de nos jours ont besoin de beaucoup
de ressources mais paradoxalement n’utilisent qu’une fraction du potentiel de certains serveurs
(serveur de fichier , serveur d’impression, serveur d’application etc.)
LES CONTRAINTES DE LA VIRTUALISATION
 Malgré tous ces avantages, se lancer dans la virtualisation sans y avoir bien réfléchit, sans
études et surtout sans plan de reprise d’activité (PRA) peut être fatal à votre système
d’information.
 Vu que la virtualisation est une nouvelle technologie pour beaucoup et une autre façon
d’organiser son parc informatique, sa mise en place peut nécessiter un temps
d’adaptation.
 Un autre problème se pose : la gestion des données. Comment en effet retrouver ses
données quand elles sont partagées sur plusieurs disques physiques, mais stockées sur
des volumes logiques? (VDI, VMDK,VHD etc.)
 Enfin, si la machine qui héberge tous les OS s’arrête ou si la montée en charge d’une
application est flagrante, la situation peut vite tourner au cauchemar. il est donc capital de
dupliquer les machines virtuelles en mettant en place une redondance de serveur.
PARTIE 2
SOMMAIRE

• Présentation des principaux produits VMware


• Les Produits pour postes de travail
 VMware Player :
 VMware Workstation :
 VMware Fusion :
• Les Produits pour le Datacenter :
o VMware Server :
o VMware ESX et ESXi (VMware vSphere Hypervisor):
o VCenter
PRÉSENTATION RAPIDE DES PRINCIPAUX
PRODUITS VMWARE

• Votre décision est prise, aujourd’hui vous vous lancez dans la virtualisation. Et pour
commencer, vous décidez d’aller faire un tour sur le site de VMware, car de nos jours,
quand on parle virtualisation, c’est VMware qui revient la plupart du temps dans la
bouche de nos confrères informaticiens.
• Seulement voila, une fois arriver sur le site, vous vous rendez compte d’une chose :
VMware, ce n’est pas un produit, mais un ensemble de produit. VMware Fusion,
Player, ESX, vSphere, des gratuits, des payants, c’est un peu dur de s’y retrouver la
première fois
LES PRODUITS POUR POSTES DE TRAVAIL
• Ces produits vous permettent d’utiliser des machines virtuelles sur un poste client :
Windows 7, Linux ou Mac OS X. Peu onéreuses, ces solutions ont cependant deux
inconvénients :
- Les machines virtuelles ne peuvent être administrées et gérées que depuis un seul
PC.
- Ces logiciels s’installent par-dessus un OS : ils sont donc moins performants que les
solutions basées sur un hyperviseur
VMWARE PLAYER
• VMware Player, c’est l’outil gratuit de VMware qui permet de découvrir la virtualisation.
En installant ce programme sur votre PC (Windows ou Linux), vous pourrez créer et
utiliser des machines virtuelles tournant sur la plupart des OS. Par exemple, si vous
voulez voir à quoi ressemble Linux alors que vous êtes sous Windows, créez simplement
une machine virtuelle, installez Linux dessus et testez cet OS, sans aucun risque pour
votre système d'exploitation principal.
- Avantages : Gratuit.
- Inconvénient : Pour des fonctions plus poussées, comme les snapshots multiples (les
snapshots permettent de sauvegarder l’état d’une machine virtuelle à un instant T, et de
revenir à cet état en un simple clic) ou les clones, vous devrez passer à VMware
Workstation
VMWARE WORKSTATION
• VMware Workstation est la version améliorée (mais payante) de VMware Player.
- Avantages : Support des groupes, snapshots multiples et clones, ainsi que des fonctions
de gestion de droits virtuels.
- Inconvénient : Payant.
VMWARE FUSION
VMware Fusion est l’équivalent de VMware Workstation, mais pour Mac.
- Avantages : Une fois votre machine virtuelle tournant sous Windows créée sous Fusion,
vous pouvez lancer des applications Windows directement sous Mac OS X, sans passer par
votre VM.
- Inconvénient : Payant.
LES PRODUITS POUR LE DATACENTER :

• Ces produits, destinés aux entreprises, permettent à plusieurs utilisateurs d'administrer


les machines virtuelles (contrairement aux produits pour poste de travail). Ils s'installent
sur des serveurs.
VMWARE SERVER
VMware Server s’installe au dessus d’un système d’exploitation, tout comme VMware
Workstation. Mais contrairement à lui, il est possible d’accédez et d’administrer vos
machines virtuelles depuis n’importe quel PC. En effet, l’administration et l’utilisation des
VM se fait via une interface Web, accessible depuis la plupart des navigateurs.
- Avantages : Gratuit. Permet de faire tourner d’autres services sur le serveur hôte.
- Inconvénient : Moins performant que VMware ESXi.
• VMware ESXi (VMware vSphere Hypervisor):
• VMware ESXi est un hyperviseur de VMware. Plus performant que VMware Server, ils
nécessitent cependant un serveur dédié pour fonctionner.
ESX peux être administré via une console vSphere client
• vSphere est la solution la plus complète de VMware destinée aux entreprises. En
utilisant vCenter, elle permet de gérer plusieurs serveurs tournant sous ESXi, et
fourni des fonctionnalités comme le déplacement à chaud des VM ou des disques
virtuels(vmotion, ha, Fault tolerence, cluster etc). Par contre, cette solution est bien
entendu payante.
BONUS HYPER-V

• Comme nous l’avons précédemment Hyper-V est le moteur de virtualisation


(hyperviseur) de Microsoft, Hyper-V se présente sous deux versions : un rôle que
l’on peut installer sur Windows Server 2008 et une version StandAlone : Hyper-V
Server 2008 (sortie le 01 Octobre 2008). Si vous décidez d’installer le rôle Hyper-V,
sachez que les fonctionnalités ne seront pas les même en fonction de la version de
votre Windows Server 2008 (Standard, Enterprise ou Datacenter) .Ces différentes
versions n’étant pas destinées aux mêmes usages, nous allons donc les voir en
détails.
HYPER-V SERVER 2008
• Comme dis précédemment, Hyper-V Server 2008 est la version StandAlone d’Hyper-V. C’est un
système d’exploitation serveur (basé sur un Windows Server 2008 Core Edition Standard) dédié à la
virtualisation, qui ne contient que le minimum nécessaire à son fonctionnement: l’Hyperviseur
Windows, les pilotes Windows Server et les composants de virtualisation.
• Comme nous l’avons déjà dit, Hyper-V est une solution de virtualisation simple à utiliser, fiable et
optimisée. Elle permet d’améliorer l’utilisation de vos servers et de réduire les couts de votre
infrastructure sur le long terme. Comme cette version StandAlone d’Hyper-V ne contient que des
fonctionnalités basiques, Microsoft la recommande pour les utilisations suivantes :
• - Tests et Développent
• - Consolidation de servers dans une architecture simple
• - Consolidation de servers dans un site annexe
• - Virtualisation de bureaux hébergés (VDI pour Virtual desktop infrastructure)
LE RÔLE HYPER-V SUR UN WINDOWS
SERVER 2008 STANDARD
• Le rôle Hyper-V vous permet de profiter simplement de tous les avantages de
l’hyperviseur de Microsoft sur votre serveur Windows 2008. Sur une version Server
2008 Standard, vous aurez accès aux mêmes fonctionnalités que la version
StandAlone, avec cependant la possibilité d’ajouter d’autres rôles à votre serveur et
bien sur une interface graphique. L’installation du rôle Hyper-V plutôt que de la
version Standalone conviendra donc mieux aux entreprises à budget limité qui n’ont
pas les moyens d’investir dans une nouvelle machine dédié à la virtualisation et qui
utiliseront un serveur unique pour plusieurs rôles.
• A noter aussi, contrairement à la version StandAlone, vous avez avec Windows Server
2008 Standard le droit d’héberger une machine virtuelle sans payer de licence
supplémentaire.
LE RÔLE HYPER-V SUR UN WINDOWS
SERVER 2008 ENTERPRISE
• C’est en installant le rôle Hyper-V sur un Windows Server 2008 Enterprise que vous
profiterez d’un server de virtualisation robuste aux capacités étendues. Sur un Server
2008 Enterprise, Hyper-V permet la Migration Rapide, le clustering multi-sites et la
prise en charge de machine puissante (mémoire vive supérieure à 32 Go et plus de 4
processeurs). Cela garantie la continuité du service et la récupération après incident.
De plus, cette version de serveur vous permet d’héberger jusqu’à quatre machines
virtuelles sans licence supplémentaire.
LE RÔLE HYPER-V SUR UN WINDOWS
SERVER 2008 DATACENTER
• La version d’Hyper-V sur un Windows Server 2008 Datacenter est en tout point
identique à celle sur un Server Enterprise. La seule différence est le nombre de
machines virtuelles qui peuvent être hébergées sans licences supplémentaire: elles
sont ici illimitées !
TABLEAU RÉCAPITULATIF

• Ci-dessous le tableau récapitulatif des fonctionnalités inclussent dans les différentes


versions
BONUS XENSERVER
• XenServer est un hyperviseur comparable à VMware ESXi. XenServer est basé sur un OS Linux (plus
précisément : CentOS en 64 Bits).Comme VMware ESXi, il fonctionne sur un principe "client /
serveur". Il faut donc 2 ordinateurs ou 2 machines virtuelles pour installer et utiliser XenServer (une
machine sur laquelle on installe notre Xenserver [équivalent de VMware ESXI chez VMware ] et une
autre sur laquelle on install xencenter (équivalent de vsphère client chez VMware)
• Notes :
- XenServer est gratuit comme son équivalent : VMware ESXi.
- XenServer utilise la virtualisation du processeur et fonctionne en 64 Bits.
- Pour activer cette fonctionnalité dans le BIOS de votre carte mère, lisez ceci : Activer la virtualisation
(Intel VT-x / AMD-V).
- Si vous installez XenServer dans une machine virtuelle VMware, vous devez activer la virtualisation
de l'Intel VT-x ou AMD-V pour cette machine virtuelle.
• Petite différence par rapport à VMware ESXi, Citrix XenServer ne permet pas de créer un stockage
local (nommé Datastore dans ESXi) pour les fichiers iso (donc il faut un disque réseau NAS par
exemple ou u autre emplacement)
VIDEO
VOCABULAIRE
• PRA Plan de Reprise d’Activité assure la reconstruction de l’infrastructure
informatique ainsi que la remise en route des applications stratégiques d’une
entreprise en cas de sinistre ou d’incident ainsi l’entreprise peut reprendre son
activité dans les meilleurs délais Parmi les mesures qui peuvent être définies dans le
cadre d’un PRA, les systèmes de secours, les sites de secours ainsi que la
redondance des données figurent parmi les principales solutions à adopter
• iSCSI est une abréviation de Internet Small Computer System Interface. C'est
un protocole de stockage en réseau basé sur le protocole IP destiné à relier les
installations de stockage de données.
• Network File System (ou NFS), littéralement système de fichiers en réseau, est à
l'origine un protocole développé par Sun Microsystems en 19842 qui permet à
un ordinateur d'accéder via un réseau à des fichiers distants
• SAN (de l'anglais Storage Area Network), est un réseau spécialisé permettant de
mutualiser des ressources de stockage.
• NAS (de l'anglais Network Attached Storage), est un serveur de fichiers autonome, relié à
un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un volume centralisé pour des
clients réseau hétérogènes
La difference en un SAN et NAS est que , un NAS est directement connectée au réseau IP de l'entreprise
jouer le rôle de plusieurs serveurs de fichiers partagés
(il intègre le support de multiples systèmes de fichiers réseau, tels que Common Internet File
System (CIFS) protocole de partage de Microsoft et de Samba, Network File System (NFS) qui est un
protocole de partage de fichiers Unix, ou encore AFP (AppleShare File Protocol) qui est l'équivalent pour
la technologie Apple.)
Par contre un SAN C'est une mutualisation des ressources de stockage c’est-à-dire chaque serveur voit
l'espace disque d'une baie SAN auquel il a accès comme son propre disque dur.
L'un des premiers intérêts du SAN est L'espace disque n'est plus limité par les caractéristiques des
serveurs, et est évolutif à volonté par l'ajout de disques ou de baies de stockage sur le SAN.(ce qui
permet la réplication de disque)
• Snapshot : c’est une « photo » des données stockées sur un système de stockage de données à un
instant précis Le principal intérêt du snapshot est de permettre à l’utilisateur de restaurer les données
telles qu’elles étaient lors de la capture. Il s’agit donc d’un outil de protection des données à utiliser
en cas d’erreur de manipulation humaine, ou de corruption des données.
PARTIE 3
DÉPLOIEMENT VMWARE ESX 6.5

• https://www.vmware.com/resources/compatibility/search.php

Vous aimerez peut-être aussi