Vous êtes sur la page 1sur 46

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/307966706

Mémoire de fin d'étude

Conference Paper · March 2014

CITATION READS

1 2,587

1 author:

Maamri Abdellatif
Université Mohammed Premier
152 PUBLICATIONS   485 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Changing towards a cultural-sensitive multidisciplinary lifestyle approach for women with type 2 diabetes in Oujda, Morocco View project

Intégrité de la recherche View project

All content following this page was uploaded by Maamri Abdellatif on 10 September 2016.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


Mémoire de fin d’études
Modalités de préparation
et de présentation
Abdellatif MAAMRI
MPH, PhD

10/09/2016 1
10/09/2016 2
Introduction

 Le mémoire constitue une étape où l’étudiant


se trouve davantage en situation d’auto
apprentissage. C’est l’occasion pour lui de se
confronter aux problèmes que pose la
pratique de la recherche, de la prise de
décisions et de la résolution des problèmes.

10/09/2016 3
Introduction :
 L’introduction insère la recherche dans un cadre général et présente le
contenu de l’article. Elle se structure autour :
 - d’une phase d’ancrage, montrant la priorité du thème développé par
l’article, et visant à le situer par rapport au contexte social et à créer la
proximité avec le lecteur ;
 - d’un corps permettant de passer en quelques lignes du thème général au
sujet de recherche, du plus large au plus restreint, du plus général au
spécifique. Au sein de ce sujet de recherche, on met en évidence les
questions non résolues, suivant des hypothèses d’explications.
 - d’un objectif général, phrase-clé qui termine l’introduction. Un article de
recherche présente un objectif de recherche et un seul. La méthode
employée, la présentation des résultats et le cœur de la discussion se
déclinent à partir de cet objectif. Des objectifs spécifiques sont justifiés s’ils
sont liés à cet objectif.

10/09/2016 4
Les composantes du mémoire

 Corps du mémoire
 Elément clé, support du contenu du mémoire
 Doit couvrir au moins les parties suivantes :
 Définition et justification Pb traité, pertinence
 Brève description de la situation (information utile)
 Objectifs de la recherche
 Revue de la littérature en rapport avec le sujet traité
 Méthodologie suivie
 Analyse et discussion des résultats
 Conclusion
 Suggestions (recommandations)

10/09/2016 5
Les rubriques

• Couverture
• Page de garde
• Remerciements
• Dédicace
• Table des matières
• Liste des tableaux & Figures
• Signes et abréviations
• Résumé
• Introduction
• Corps du mémoire
• Bibliographie
• Annexe

10/09/2016 6
Les remerciements

 Remercier les personnes qui ont contribué au


succès de l'étude, relève de la simple
courtoisie et montre que l'on a conscience de
l'importance de l'environnement humain dans
lequel on a travaillé.
 On se rappellera toutefois qu'un
remerciement inadéquat peut être plus
néfaste (p. ex. pour une collaboration future)
qu'aucun remerciement.
 Une page maximum
10/09/2016 7
En détail

10/09/2016 8
Le titre du mémoire

 Le titre doit être clair et surtout en rapport


avec le contenu du mémoire.
 Il est préférable de retenir un titre court
sans dépasser quinze mots. Si ce n'est pas
possible, utiliser un sous titre.

10/09/2016 9
Le résumé
 Chaque mémoire doit contenir un résumé (une page
maximum) et des mots clés (4 au maximum).
 Le résumé est un texte concis (aussi, nécessite t-il souvent
plusieurs rédactions...) qui reflète point par point le travail
effectué. La règle est de consacrer une phrase à chacune de
ses parties : introduction, matériel, méthodes, résultats,
discussion, conclusions.
 Le résumé est souvent mal fait car il est souvent compris comme
une "conclusion-bis". Il s'agit de deux choses différentes.
Schématiquement, la conclusion montre l'intérêt du travail
effectué et donne quelques éléments de perspective d'avenir
concernant même le sujet.

10/09/2016 10
Le résumé

 Il ne doit être rédiger qu’une fois le reste du


rapport terminé. Il ne doit contenir ni figure, ni
tableau ni référence bibliographique.

10/09/2016 11
Introduction
 Résumer l'essence de votre message dans cette section
 L'introduction a plusieurs objets. Le premier consiste à
exposer le but du travail (autrement dit la question à
laquelle on souhaite répondre. Le second est de le
justifier compte tenu de l'état actuel de la science.
 Le plan de l’introduction doit décrire le contexte
général puis le contexte spécifique de l’étude et enfin
aboutir à la formulation des objectifs de létude

 L'introduction doit rester courte ne citant qu'un


nombre limité de références.
 L'introduction est difficile à écrire. On la rédige en
dernier, en même temps que les conclusions.

10/09/2016 12
I- Aperçu sur le site d’étude

 Brève description du site, information en


relation avec le sujet….

10/09/2016 13
II- Enoncé du problème

 Le rédacteur doit d'abord bien cerner le


problème qui l'occupe, il doit s'interroger sur
ce qu'il veut faire, montrer, ou prouver. En
d'autres termes il doit clarifier son esprit de
manière à bien formuler la question posée et
les objectifs à atteindre. Il doit encore savoir
à qui il destine l'écrit. Il s'agit typiquement du
genre de réflexion à faire à tête reposée!
 (Bien cerner le problème)

10/09/2016 14
Problème

Situation actuelle
Situation désirée
ECART

ETAT DES OBJECTIFS


LIEUX

10/09/2016 15
III- Objectifs de l’étude

 III-1. Objectif général


 III-2. Objectifs spécifiques
 Évaluer
 Comprendre
 Cerner
 ……

10/09/2016 16
IV- ETAT DES CONNAISSANCES

 IV-1. Définitions des concepts


 Planification familiale :
 Méthodes contraceptives…
 IV-2. Revue de la littérature

10/09/2016 17
Méthodologie

 Décrire avec précision ce qui a été fait pour


répondre à la question posée
 Elle doit fournir suffisamment de détail pour
que l’étude puisse être répliquée. Elle doit
convaincre le lecteur que ce qui a été fait est
valide
 Aucun résultat ne doit y figurer

10/09/2016 18
Méthodes
 Dans cette partie, sont exposées précisément les méthodes employées et
ne doit figurer aucun résultat ou analyse critique. Cette partie doit être
rédigée au passé pour tout ce qui évoque l’étude. Elle se structure autour
 - d’une phrase clé donnant le type d’étude, son schéma général, ses
grandes caractéristiques ;
 - pour les actions ou évaluation d’action, de la description de l’action dans
laquelle s’insère la recherche ;
 - du protocole d’échantillonnage, c’est-à-dire des procédures qui ont permis
de passer de la population générale au groupe de personnes incluses dans
l’étude ;
 - des données recueillies, de leur mode de recueil et de vérification ;
 - d’un plan d’analyse des données (méthodes d’analyse qualitatives ou
quantitatives, variables prises en compte, tests statistiques) ;
 - de l’exposition des garanties de respect de la règlementation et du droit
des personnes.

10/09/2016 19
V- METHODOLOGIE
V-1. Modèle théorique et hypothèses
(identification des principales variables susceptibles d’exercer une influence sur le phénomène
étudié, interrelations…).
V-2. Type de l’étude

V- 3. Population cible
 Notre population à l'étude est représentée d’une part par les professionnels de santé des services
 médecins,
 infirmiers, malades…

V-4. Taille de l’échantillon (attention au taux de non réponse)

V-5. Les facteurs d'inclusions et d'exclusions

V-6. Outils de collecte des données


 Le recueil des données s’est fait à l’aide de grilles
 Questionnaire
 Observation directe
 L’exploitation des registres statistiques existants,
 Des entrevues libres auprès des responsables.
 Des grilles
 Focus group
 …..

10/09/2016 20
 V-8. Analyse des données
 La saisie et l’analyse des données s’est effectuée à l’aide du logiciel
Excel.

 V-9. Les biais


 Les biais sont des erreurs systématiques liées généralement aux
procédures de collecte des données.
 Biais liés à la fiabilité du système d’information
 Biais liés aux entretiens : les personnes interviewées sélectionnent les
informations données ou les biaisent.
 V-10. Limites de l'étude
 Limite temporelle : la courte durée impartie à la réalisation du travail.

 V-11. Respect des règles d’éthiques


 Anonymat, liberté d’expression, confidentialité…
 V-12. Echéantier

10/09/2016 21
Résultats

 Ce chapitre se caractérise par sa précision, sa


concision, sa modestie : il peut se limiter à
quelques tableaux. Il doit être descriptif. Il n'est
jamais explicatif.
 Les données recueillies par les méthodes
utilisées doivent être livrées à l'état "brut" sans
aucune interférence avec les interprétations et
les discussions.
 "Tous les résultats et rien que les résultats".

10/09/2016 22
Résultats

 Cette partie ne comporte que des résultats, c’est-à-dire que l’on ne


doit pas y trouver d’éléments méthodologiques, bibliographiques ou
de discussion. Tous les résultats qualitatifs et/ou quantitatifs
présentés dans l’article doivent s’y trouver.
 Pour la présentation des données chiffrées, tableaux et graphiques
et des résultats d’une recherche qualitative, les auteurs consulteront
directement l’ouvrage « Ecrire en santé publique. Guide d’aide à la
rédaction en promotion de la santé ».

10/09/2016 23
Les illustrations
 La lecture d'un écrit est facilitée par l'existence de quelques
figures, diagrammes et tableaux.

 L'avantage des illustrations graphiques, si elles sont bien


conçues, est qu'elles fixent mieux que le texte l'attention des
gens dont la mémoire visuelle est développée.
 Ainsi, elles font revoir les idées du texte sous une autre forme et,
bien souvent, remplacent avantageusement de longues
explications.

 Figures et tableaux doivent être numérotés séparément et dans


l’ordre de leur apparition dans le texte. Leur légende doit être
suffisamment complète pour permettre la compréhension
générale de l’illustration (légende autosuffisante).

10/09/2016 24
 Le titre des figures est à mettre en dessous
du graphique. Elle est numérotée en chiffre
arabe. Exp : Figure 1
 Le titre des tableaux est à mettre en dessus.
Elle est numérotée en chiffre romain. Exp :
Tableau I ou Tableau II

10/09/2016 25
Discussion

 La discussion a pour rôle d’interpréter les résultats et d’en discuter


la qualité et la validité. Elle a aussi pour fonction de situer les
résultats dans un contexte général, c’est-à-dire d’en montrer la
convergence avec des résultats antérieurs tout en soulignant
l’originalité et l’apport qu’ils représentent pour la communauté
scientifique ou professionnelle. La discussion se structure autour
 - d’une phrase clé résumant le résultat principal ;
 - d’une analyse des résultats, de leur interprétation et de leur
confrontation avec la littérature ; - d’un paragraphe individualisé qui
expose les limites générales de l’étude ;
 - de perspectives afin d’ouvrir l’article : apport de la recherche à la
connaissance générale, nouvelles hypothèses générées, nouveaux
projets de recherche, applications pratiques, recommandations, etc.

10/09/2016 26
Discussion

C'est le coeur du mémoire.


 La discussion a deux objectifs :
 Juger de la qualité des résultats
 Comparer les résultats à ceux obtenus par
d'autres auteurs.
 Aucune règle ne peut être imposée ici dans la
mesure où ces deux objectifs sont atteints, mais
on voit bien que ce chapitre nécessite d'avoir
très bien assimilé la bibliographie sur le sujet.

10/09/2016 27
La conclusion

 La conclusion doit apporter les réponses


(parfois partielles ou négatives) à la question
posée en introduction.
 Elle doit être déductible des résultats, de leur
discussion et de leur confrontation avec les
données de la littérature.
 Il convient d'éviter à tout prix les conclusions
sans rapport avec le sujet (exemple : Traiter par
la radiothérapie une affection pour laquelle n'été
étudié que le traitement médical).

10/09/2016 28
 Des conclusions raisonnables ne
dépassent pas deux pages. Elles ne
consistent ni à reprendre toute la thèse
page par page ni à la résumer.

10/09/2016 29
Bibliographie

 La bibliographie doit être à la fois complète, c'est-à-dire


n'omettre aucun article important, et sélective, c'est-à-dire
éliminer celui n'ayant pas de rapport direct avec le sujet.
 Sauf exception, les références à consulter sont celles des
dix au plus des quinze dernières années.
 On mentionne surtout les articles originaux. On ne cite pas
les revues didactiques telles que revue du praticien,
concours médical, gazette, etc, excellentes revues par
ailleurs, mais qui n'ont pas leur place dans une thèse.
 On évitera d'indiquer lettres, éditoriaux, articles sans
référence bibliographique, monographies publicitaires,
petites revues locales difficiles à trouver dans les
bibliothèques.

10/09/2016 30
Citation des références

 Les références doivent être présentées


conformément à l'un des standards admis sur le
plan international. Voici la présentation la plus
courante selon l’American Psychological
Association (APA) modifié
 Les articles sont nommés par ordre
alphabétique du premier auteur. Si, un même
auteur a publié plusieurs articles, on les cite par
ordre alphabétique du deuxième auteur, etc. Il
faut inscrire la totalité des signataires et les
initiales de leurs prénoms.

10/09/2016 31
 La présentation des références comporte un
appel dans le texte par le nom de famille de
l’auteur (date) (renvoi du lecteur à un
document extérieur à l’étude) et une liste des
éléments de repérage appelée « liste de
référence »

10/09/2016 32
Citation d'un article de périodique

 Nom de l'auteur, initiale(s) du (des)


prénom(s). Titre de l'article dans la langue
originale. Année.- Titre abrégé de la revue
selon l'Index Médicus., volume (pages
extrêmes de l'article, séparées par un
tiret).
 Ex : Piro LD, Carrera CJ, Carson DA, Beutler E.
Lasting. 1990.- Remissions in Hairy-Cell Leukemia
Induced by a Single Infusion of….N. Engl. J. Med ; 322
: 117-1121.

10/09/2016 33
Citation d'un ouvrage

 Nom de l'auteur, initiale(s) du (des)


prénom(s). année de l'édition, Titre de
l'ouvrage., Ville d'édition éditeur : nombre
de pages.
 Ex : BACH J. F.. 1993 . Traité d'immunologie.
Paris : Flammarion Médecine Sciences, : 1205
p.

10/09/2016 34
Citation d'une thèse

 Nom de l'auteur, initiale(s) du (des)


prénom(s). Année.- Titre de la thèse.
Nature de la thèse, faculté de
soutenance, université, . numéro de la
thèse, nombre de pages.
 Ex : HEBERT S. 1997.- Méningites à
haemophilius influenzae chez l'enfant en
Polynésie Française. Thèse de médecine,
Faculté de Médecine Paris-sud, Université
Paris XI,, 133p.

10/09/2016 35
Les annexes

 Elles sont constituées de tous les éléments


externes au rapport, et dont la lecture est
optionnelle. Ce sont souvent :
 des tableaux de chiffres,
 des schémas
 il faut néanmoins se rappeler qu'elles ne sont
que rarement lues.
 D'ailleurs, ces annexes ne doivent pas être
indispensables à la compréhension du
rapport en première lecture.
10/09/2016 36
Rédaction

 Il est bon de commencer le plus tôt


possible le travail de rédaction. C'est le
seul moyen de préciser ses idées, de
déceler les points faibles du projet, et de
prendre conscience, avant qu'il ne soit
trop tard, de l'effort qui reste à accomplir.

10/09/2016 37
Le style

 Le style d'un mémoire doit être simple. les


phrases comprennent un sujet, un verbe,
un complément, le moins possible
d'adjectifs.
 Utiliser un ton impersonnel dans le texte :
éviter je, tu et procéder de la manière
suivante :
 Dans ce travail, il est question de …
 L’objet de cette étude est…

10/09/2016 38
 Un texte agréable à lire, précis et clair
demande toujours plusieurs corrections.
Elles améliorent le texte initial en
supprimant les adverbes, les mots inutiles
ou imprécis et en remplaçant les
expressions compliquées par des termes
simples. Un bon repère est celui-ci : un
paragraphe correspond à une idée et à
son développement.

10/09/2016 39
Volume du mémoire

 Écrivez un mémoire court, d’une trente de


pages maximum, y compris les figures et
tableaux
 Un mémoire long risque d'être ennuyeux,
mal écrit, mal maîtrisé.

10/09/2016 40
Présentation du mémoire

10/09/2016 41
Choix de la police, la taille…

 Le choix d'une police de caractères


 une question de préférence,
 la plus classique étant la police "Times").
 Il faut éviter de mélanger différentes polices dans un même
texte.
 Mieux vaut jouer sur le corps (taille) et le style (gras,
italique, etc.) d'une même police.
 Dans le texte, la taille des caractères est aussi
importante. Classiquement on choisi la taille 14
 Interligne : généralement 1,5

10/09/2016 42
La mise en pages

 La mise en pages du texte constitue en quelque


sorte une carte de visite: bien conçue elle attire le
regard et invite à la lecture.

 Justifier votre texte


 Largeur des marges (haut et bas 3, Droite et gauche
2,5).
 Les notes en bas de page, judicieuses pour une
lecture à deux niveaux, évitent de se perdre dans
des notes rejetées en fin d'ouvrage. Mais il vaut
mieux ne pas en abuser.

10/09/2016 43
DACTYLOGRAPHIE

 La pagination commence à la 1ére page


après la couverture et est imprimée à partir
de la table des matière jusqu’à la
bibliographie.
 les annexes ne sont pas numérotées en
continuité avec le corps du mémoire.

10/09/2016 44
View publication stats

Soutenance

10/09/2016 45

Vous aimerez peut-être aussi