Vous êtes sur la page 1sur 24

Formateur:

VIRTUALISATION & CLOUD Alain K.S.A AMEDOHA


SOMMAIRE

Chapitre-1 : LES PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION


Chapitre-2 : DIFFÉRENTE VIRTUALISATION
Chapitre-3 : LES PRINCIPALES SOLUTIONS
Chapitre-4 : DOMAINES D’APPLICATION
INTRODUCTION
La virtualisation est un sujet d'actualité pour les acteurs de l'industrie des systèmes
d'informations. Etant donnée notre entrée imminente sur le marché de travail,
acquérir des connaissances dans ce domaine constitue une valeur ajoutée à notre
formation.
La virtualisation est applicable dans de multiples domaines des systèmes
d'information(des serveurs, du stockage, des postes de travail, du réseau…).
Cependant, nous ne traiterons ici que de la virtualisation de systèmes d'exploitation
et des applications.
QU’EST CE QUE LA VIRTUALISATION
La virtualisation est l’ensemble des technologies matérielles et/ou logicielles qui
permettent de faire fonctionner sur une seule machine plusieurs systèmes
d’exploitation et/ou plusieurs applications, séparément les uns des autres, comme s’ils
fonctionnaient sur des machines physiques distinctes.
QU’EST CE QU’UN CLOUD

Cloud=Nuage

le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications à des ressources


informatiques partagées configurables. Il s'agit donc d'une délocalisation de
l'infrastructure informatique.
SOMMAIRE

Chapitre-1 : LES PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION


Chapitre-2 : DIFFÉRENTE VIRTUALISATION
Chapitre-3 : DOMAINES D’APPLICATION
Chapitre-4 : LES PRINCIPALES SOLUTIONS
CHAPITRE-1: LES PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION

1. OBJECTIFS ET BÉNÉFICES
2. HISTORIQUE
3. VOCABULAIRE
4. CONTRÔLE DES RESSOURCES
OBJECTIFS ET BÉNÉFICES
✓Objectif économique

Partager les ressources physiques dont on dispose entre différents serveurs virtuels, permet de ne pas acheter
plusieurs serveurs physiques, lorsqu’un seul a une capacité suffisante en termes de ressources.

On estime que dans un Datacenter le taux d'utilisation moyen est de l'ordre de 10%, et qu'une utilisation
généralisée de la virtualisation permet d'atteindre 35%.

Éviter de multiplier les serveurs physiques apporte des bénéfices en termes de coût d’acquisition, bien entendu,
mais aussi en termes de coût de possession, tant au niveau de l’hébergement (rack, électricité, refroidissement,
câblage, interfaces réseau), que de l’exploitation.
OBJECTIFS ET BÉNÉFICES
✓Objectif Ecologique
La réduction du nombre d’équipements matériels pour limiter le réchauffement
climatique et les déchets informatique.

✓Objectif de Performance
La réduction des délais de mise à disposition et de mise a niveau des services et de
la disponibilité des applications.
HISTORIQUE
➢les années 70: La capacité à gérer plusieurs utilisateurs simultanément, en séparant leurs
contextes de travail est apparue et s’est généralisée dans les années 80. Chaque utilisateur
dialogue avec le serveur de manière indépendante, comme s’il était seul et utilise donc une
petite part des ressources du serveur, selon son besoin.

➢Dans la seconde moitié des années 1990, le monde de la micro-informatique découvre les
émulateurs. La puissance des machines x86 leur permet d'émuler les générations précédentes
de machines. Il devient alors possible d'émuler des machines ainsi que de nombreuses consoles.
HISTORIQUE
A la fin des années 1990 la société VMware développe et popularise le produit du
même nom, système propriétaire de virtualisation logicielle des architectures de type
Intel x86, ouvrant la possibilité de mettre en place n'importe quel environnement x86
à des fins de tests ou de développement sans avoir besoin d'acheter une
nouvelle machine.

Contrairement aux émulateurs cités précédemment, il est enfin possible de faire


tourner les applications professionnelles destinées aux processeurs x86 dans une
machine virtuelle.
HISTORIQUE
Pour répondre aux nouveaux défis de la virtualisation, notamment en terme de
performances, les fabricants de processeurs x86, AMD et Intel, ont implémenté dans
leurs gammes de processeurs des instructions spécifiques améliorant les possibilités
de virtualisation. Ces processeurs ont commencé à être diffusés à partir de 2006.

Ils permettent une virtualisation avec un rendement proche de 100%. La course à la


performance n'est cependant pas terminée, et de nouvelles technologies de la
virtualisation sont encore en cours de généralisation.
HISTORIQUE
Mais dans l'ensemble, la technologie à la base de la virtualisation est mature, et
l'essentiel des efforts se concentre désormais sur les outils permettant de tirer profit
de la virtualisation : que ce soit les outils de stockage ou d'administration.

Les offres « Cloud Computing » sont un bon exemple des possibilités offertes par une
virtualisation dont le cycle de vie est entièrement automatisé.
VOCABULAIRE
➢Hyperviseur
➢Les spaces
➢OS HÔTE
➢OS Invite
➢Emulation
➢Machine virtuelle
HYPERVISEUR
L’hyperviseur est la couche logicielle qui s’insère entre le matériel et les différents
systèmes d’exploitation. C’est bien un composant clé, que l'on retrouve dans la
plupart des technologies de virtualisation de bas niveau.
L’hyperviseur vient s’insérer entre le matériel et plusieurs systèmes d’exploitation.
HYPERVISEUR
Schéma de base d’un serveur Schéma d’un serveur virtualisé
LES ESPACES
on distingue, dans un système d’exploitation deux espaces : kernelspace

userspace
LES ESPACES
on distingue, dans un serveur deux espaces :
LES ESPACES

➢L’espace noyau (kernelspace), qui inclut le noyau du système d’exploitation et ses


drivers.

➢L’espace utilisateur (userspace), qui inclut tout le reste, incluant tous les composants
systèmes de la distribution ainsi que les applicatifs spécifiques.
OS HÔTE ET OS INVITE

➢L'OS hôte est le système d'exploitation installé sur un ordinateur, qui interagit avec
le matériel sous-jacent. Le terme désigne principalement un système d'exploitation qui
exécute une machine virtuelle.

➢L'OS invité est le système d’exploitation installé sur la machine virtuelle.


ÉMULATION
La définition du terme émuler est « chercher à imiter ». Il faut voir dans l'émulation
une imitation du comportement physique d'un matériel par un logiciel.

L’émulation consiste à substituer un élément materiel (Ordinateur, routeur, disque …)


par un programme en interprétant chacune des instructions destinées au micro-
processeur.
MACHINE VIRTUELLE
Une machine virtuelle est un logiciel chargé d'émuler une machine physique.

La machine virtuelle est une couche logicielle qui présente un ensemble d'instruction
au système d'exploitation qu'elle héberge. Cet ensemble d'instruction permet au
système de faire des accès hardware sur du matériel virtuel (matériel émulé). La
machine virtuelle traduit et redirige ensuite ces appels vers le système hôte afin qu'ils
soient exécutés sur le matériel réel.
CONTRÔLE DES RESSOURCES
Une des grandes problématiques dans un environnement virtualisé est le contrôle dans l’attribution
et dans le partage des ressources du serveur physique.

On peut souhaiter répartir les ressources disponibles soit de façon équitable, soit en privilégiant
certains environnements par rapport aux autres.

Les quatre ressources principales que l'on souhaite contrôler sont :


➢CPU
➢La mémoire
➢Le stockage
➢Le réseau
QU’EST-CE QUE LA NESTED VIRTUALIZATION ?
La virtualisation imbriquée est une fonctionnalité qui vous permet d’exécuter une
machine virtuelle à l’intérieur ... d’une machine virtuelle.

Mais pour quoi faire ?

utile pour tester des configurations qui nécessitent généralement plusieurs hôtes

Vous aimerez peut-être aussi