Vous êtes sur la page 1sur 32

1-/ L’analyse chimique élémentaire d’une solution obtenue à partir de filtrat de cendres et de feuilles de

manguier a donné les résultats suivants :

Corps recherchés Protides Cellulose Potassium Chlorures

Résultats Négatif Négatif Positif Positif

a) Quels sont dans chaque cas les réactifs utilisés et les réactions observées ? Donnez vos réponses
dans un tableau.
b) Comment expliquez-vous les résultats négatifs.
II-/ On donne deux corps organiques A et B.
NH2 NH2

CH2 – (CH2)3 – CH – CO – HN – CH – COOH ; CH2 – CH


| | | COOH
NH2 (CH2)2 SH
|
A COOH B
1. Nommez les corps A et B.
2. On se propose de former un troisième corps organique C à partir de A et B.
a) Ecrire la formule du corps C obtenu.
b) Quel est le nombre de molécules d’eau formé ?
3. Les corps A et C réagissent positivement au test du biuret, mais le corps B donne un résultat négatif
au même test. Expliquez la différence entre les résultats obtenus.
III-/ On introduit 15 ml d’une solution de NaCl préparée comme suite :
NaCl : 20g
Eau distillée : 1000g
dans un osmomètre de Dutrochet. On le plonge dans un cristallisoir contenant 450g d’eau pure.
1. Qu’observe-t-on ?
2. Calculez la concentration à l’isotonie.
3. Soit no le niveau initial de la solution dans l’osmomètre.
Au cours de l’expérience, les variations suivantes sont portées sur un tableau :

Durée (heure) Niveau de la solution dans l’osmomètre


0 0
1 5
3 14
4 17
6 18
10 18,5
15 17,5
20 15
25 12
Tracer la courbe de variation du niveau du liquide de l’osmomètre en fonction du temps.
Interprétez la courbe.
4. On introduit dans la solution isotonique précédemment obtenue quelques gouttes de sang frais de
cheval. Qu’observe-t-on au microscope ? Schéma obligatoire. Expliquez.
PHYSIOLOGIE (11pts)
A-/ 1) On fait l’hydrolyse d’un constituant C1 et on obtient un corps C2. Sachant que C1 dans
l’eau est insoluble à froid, donne à chaud une solution colloïdale, se colore en bleu par le réactif iodo-ioduré en
solution à froid et que C2 est un hexose, donne une solution vraie avec
l’eau et réduit la liqueur de Fehling.
a) Donnez les noms, les formules et les principaux groupes auxquels appartiennent C 1 et C2 (1,5pts)
b) Quelles sont les substances intermédiaires obtenues dans l’hydrolyse de C 1 ? (0,5pt)
2) le corps C2 est isolé et on y ajoute de l’eau pure pour constituer une solution X 1. Un
mélange M1 obtenu après agitation est constitué en ajoutant de l’eau pure à C 1.On porte
M1 à ébullition pour obtenir une solution X2.
a) Quel genre de solution représente : X1, M1, X2 ? (0,75pts)
b) Schématisez l’effet tyndall obtenu par X1, M1, X2. (0,75pt)
c) Quelles différences y-a –il entre X1 et X2. (1pt)
3) On verse X1, X2, X3, X4 dans un récipient fermé à sa base par un papier filtre
ordinaire. Sachant que X3 est une solution de phosphate et X4 du sulfate et qu’on plonge le récipient dans un
cristallisoir contenant de l’eau pure, mettre en évidence par des expériences très simples et appropriées la
présence des corps qui ont diffusé à travers le papier filtre. Auparavant vous ferez un schéma du montage
réalisé. (1,5pts)
B-/ Dans trois tubes à essai 1, 2, 3 contenant des solutions aqueuse de Na Cl de concentration respectives 0,6% ;
0,88% ; 1,2%, on met une quantité d’hématies.
Après homogénéisation et centrifugation, les observations suivantes sont faites dans les tubes :
Tube1 : Culot ou sédiment colorés, plus volumineux qu’en (2) et le surnageant incolore.
Tube 2 : Culot rouge, surnageant incolore :
Tube 3 : Culot Plus coloré moins volumineux qu’en (2), le surnageant est incolore.
1) Expliquez ce qui s’est passé dans chaque tube. (2pts)
On suppose que les hématies du tube (2) ont les mêmes aspects que celles du plasma sanguin.
2) a- Faites le schéma de l’état des hématies dans chaque tube. (0,75pts)
b)- Calculez la pression osmotique exercée par la solution de Na Cl à 37°c (0,75pts)
3) Une solution de glucose à 54g/l à la même température conserve la forme, la couleur et le volume des
hématies.
a) expliquez pourquoi ces deux solutions produisent le même effet sur les hématies malgré la différence de
concentration. (1pt)
b) Quelle serait la concentration en mole/l d’une solution de sulfate d’ammoniumSO 4 (NH4)2 qui
respecterait, à la même température la forme la couleur et le volume des Hématies (0,5pt)
Na = 23 ; C = 12 ; O = 16 ; Cl = 35,5; H=1; N=14; S=32
BONNE COMPOSITION

Groupe Scolaire Année Scolaire 2008–2009


du Collège Saint Joseph Vendredi 13 Mars 2009
Lomé DEVOIR DU 2ème SEMESTRE
S. V. T. Durée : 3H
PREMIERE D Coeff. : 4
I-/ PHYSIOLOGIE (12pts)
A) Les Euglènes sont des Algues vertes unicellulaires d’eau douce que l’on sait cultiver dans des milieux de culture
liquides de composition appropriée. On a isolé deux souches ou deux variétés d’Euglènes  ; une souche A et une
souche B une mutante de A ( B provient de la modification définitive des caractères héréditaires de A).
Les deux souches sont tour à tour cultivées dans deux milieux de composition connue (tableau 1).
Dans tous les cas, les milieux de culture sont exposés à la lumière.
Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau 2.

Composition des milieux de culture 1ère Expérience 2ème Expérience


Milieu de Milieu de
Milieu n°1 Milieu n°2 Résultats Résultats
culture culture
Substance - Eau - Eau Vie Vie
minérales - Sels minéraux - Sels minéraux Euglène A N°1 normale N°2 normale
divers divers
Substances -Acide malique Vie
organiques - acide glutamique Euglène B N°2 N°1 Mort
normale

Tableau 1 Tableau 2

1. a) Comparez les besoins nutritifs de ces deux souches d’euglènes. (1pts)


b) Quelle(s) conclusion(s) tirez-vous ? (1pt)
2. Une préparation d’euglène de la souche A, souche non mutante observée au microscope électronique montre
entre autres, l’élément E. Cet élément est absent dans les euglènes de la souche B.
a) Nommez l’élément E. Le résultat de l’examen microscopique confirme-t-il la ou les conclusion(s) tirée(s)
en 1. b) ? (1pt)
b) Reproduisez l’élément E et annotez ses différentes structures. (1,5pt)
c) Parmi ces structures il y a x. Que contient x ? Quel est son rôle dans la nutrition des plantes vertes ? (1pt)
3. On dit souvent que la chlorophylle avec la phase lumineuse qui est associée, représente "la porte d’entrée de
l’énergie dans le monde vivant" commentez cette affirmation. (1pt)
B) Un osmomètre dont la membrane est hémi-perméable est introduit dans une cuve de grande dimension. Au
début de toutes les expériences. Le niveau des liquides sera le même dans l’osmomètre et dans la cuve.
1. Faites le schéma du dispositif expérimental. (1pt)
2. Première expérience : La cuve contient l’eau pure et l’osmomètre une solution de concentration C d’un
corps X. Le liquide monte jusqu’à une hauteur de 3 cm dans le tube de l’osmomètre.
a) Expliquez ce résultat. (1pt)
b) A quel niveau se ferait la stabilisation dans l’osmomètre si la cuve renferme la solution de
concentration C et l’osmomètre contient l’eau pure ? (0,5pt)
3. Deuxième expérience : L’osmomètre contient une solution de même corps de concentration 2 C et la cuve
C
la même solution de concentration 2 .
Qu’observe-t-on ? (1pt)
C
4. Troisième expérience : L’osmomètre contient maintenant la même solution de concentration 2 et la cuve
l’eau pure.
Qu’observera-t-on et de combien varierait le niveau du contenu de l’osmomètre ? (2pts)
PHYSIOLOGIE
Dans 100g de manioc on trouve 1,3g de protides, 85g de glucides, 0,3g de lipides, 40mg de
calcium, 2mg de fer.
1. Dites comment on peut mettre en évidence les substances organiques du manioc.
2. Si un homme de 70kg consomme pendant 24 heures 500g de manioc cuit à l’eau, quelles
remarques pouvez-vous lui faire, en ce qui concerne la quantité et la qualité du repas ?
3. Sachant qu’il dépense 10.450KJ par jour, avec quelle quantité de viande de bœuf doit-il
compléter son repas ?
On sait que la viande de bœuf contient 67% d’eau, 19% de protides, 0% de glucide et 13% de
lipides.
4. Si on suppose que tous les glucides consommés par la personne sont oxydés, quelle quantité
d’oxygène doit-elle absorber durant la journée ?
On donne le coefficient thermique pour le glucose K = 20,9KJ.
5. L’amidon fait partie de la ration alimentaire de ce sujet.
a) Qu’est-ce que la ration alimentaire ?
b) Dites les transformations possibles qu’il va subir dans le tube digestif tout en rappelant les
réactions et le lieu où elles se déroulent.
c) Le terme ultime de la digestion de l’amidon va passer dans le sang.
 Quelle voie emprunte-t-il ?
 Quels sont les autres produits qui l’accompagnent ?

PHYSIOLOGIE
PARTIE A
On possède 4 solutions vraies W, X, Y, et Z dont on ne connait pas les concentrations. On effectue
différents montages avec des osmomètres à membrane hémiperméable.
Les observations sont consignées dans le tableau suivant :
Montage Contenu de Contenu du Niveau le plus
l’osmomètre cristallisoir élevé
1 Solution X Solution Z Osmomètre
2 Solution W Solution X Cristallisoir
3 Solution Z Solution Y Osmomètre
4 Solution W Solution Z Osmomètre
1°) a) Expliquez les dénivellations observées. (1pt).
b) Classez ces 4 solutions par ordre de concentration croissante. (1pt)
2°) On se propose de déterminer les concentrations des solutions X et W qui sont respectivement des
solutions de glucose et de chlorure de sodium. Pour cela, on choisit une solution E contenant 342g /l de
saccharose et on fait les expériences suivantes :
a) Première expérience
Un osmomètre O1 remplit de la solution E est plongé dans une grande cuve remplie d’eau pure. On
constate que le niveau monte dans l’osmomètre : l’écart des deux niveaux est x.
b) Deuxième expérience
On refait l’expérience en remplaçant le liquide E de l’osmomètre par la solution X, et le liquide de la cuve
est toujours de l’eau pure ; l’écart des niveaux est de .
Quelle est la concentration molaire et la concentration en g /l de la solution X. (1pt)
c) Troisième expérience
On met la solution W dans un tube à essai et on ajoute quelques gouttes de sang frais de mouton,
on agite le mélange et on laisse la solution au repos. L’observation microscopique, du culot se
trouvant au fond du tube, montre des hématies intactes comme celles du plasma sanguin. Compte
tenu de vos connaissances sur les échanges cellulaires (hématies), interprétez ce résultat et
déterminez la concentration en g/l de la solution W ainsi que sa concentration molaire. (1pt)
PARTIE B
On prend une pomme de terre crue de 100g que l’on place dans un dessiccateur. Après chaque 10min, on
mesure la masse de ce tubercule. Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau suivant :
Temps en minutes 0 10 20 30 40 50 60
Masse de la pomme de terre 100 87,5 75 62,5 50 40 40
1) Sur un graphe, représenter la courbe traduisant la variation de masse du tubercule de pomme de terre
en fonction du temps. (1pt))
2) Interpréter cette courbe. (1pt)
3) Calculer la teneur en eau de la pomme de terre. (1pt)
4) Donner 3 rôles de l’eau dans la matière vivante. (0,75pt)
5) En plus du carbone que contient le tubercule, de pomme de terre, on a également mis en évidence
d’autres éléments fondamentaux : Oxygène, hydrogène, et azote. Ces quatre éléments se combinent
entre eux pour donner des substances organiques.
a) Qu’est-ce qu’une substance organique ? (0,5pt)
b) Identifier les groupes de composés organiques et donner pour chaque composé la (ou les)
formules de la (ou les) molécules(s) de base. (2pts)
Solubilité Solubilité Coloration au Réaction du
Composé
dans l’eau dans l’éther lugol biuret
A - - + -
B - + - -
C - - - +

(+) = réaction positive (-) = réaction négative


c) En quoi consiste la réaction du biuret ? Pourquoi cette réaction est négative avec les acides
aminés. (1pt)

PHYSIOLOGIE (11pts)
Exercice 1  (3,5pts)
Le réactif au rouge de crésol, orangé à l’air sec, devient jaune en présence du CO 2 et rouge en
atmosphère pauvre en CO2. On réalise trois montagnes identiques :
 Dans 3 tubes à essai contenant chacun 10 gouttes de rouges de crésol orangé, on place une
feuille verte d’hibiscus fixée au bouchon du tube par une épingle. Les tubes sont placés
dans une chambre obscure et devant une lampe allumée.
 Le tube 1 à 2 m de la lampe : le rouge de crésol reste orangé
 Le tube 2 à 0,5 m de la lampe : le rouge de crésol devient rouge
 Le tube 3 à 3 m de la lampe : le réactif devient jaune lumineux
1 – Interprétez ces résultats ? (1,5pt)
2 – Un quatrième tube est placé à 0,5 m de la lampe, mais on fixe sous le bouchon à l’intérieur
un tampon imbibé de chloroforme. Le réactif devient jaune. Interprétez ce résultat et déduisez le
rôle du chloroforme sur l’activité de la feuille. (1pt)
3 – Dans les tubes à essai, on remplace le rouge de crésol par une solution de bleu de
bromothymol. Quel serait le résultat dans chaque tube à essai ? Justifiez votre réponse. (1pt)
Exercice 2 (7,5pts)
Une plante aquatique dans un cylindre de verre de la microburette d’AUDUS dans l’eau
additionnée de bicarbonate de sodium. Le dispositif étant éclairé durant 1h30mn par une lampe de
100 Watts, on fait varier la distance séparant la source lumineuse du dispositif et on note pour
chaque distance donnée, le nombre de bulles dégagé. Les résultats obtenus sont consignés dans le
tableau suivant :
Distance lampe-tube en cm 2,5 5 10 15 20 25 30 35 40 45

Nombre de bulles dégagées par mr 88 80 50 33 21 14 10 7 6 0

1. Faites le schéma du dispositif expérimental. (1,5pt)


2. Quelle est la nature du gaz dégagé ? Justifiez votre réponse à l’aide d’une expérience. (1pt)
3. Quel est le rôle du bicarbonate de sodium utilisé dans le milieu ? (1pt)
4. Sachant que la plante pèse 5g et qu’une bulle a un rayon de 0,06cm
a) Calculez le volume de gaz dégagé pour chaque distance donnée pendant 1h30mn. (1,5pt)
b) Tracez la courbe de variation du volume de gaz dégagé en fonction de la distance lampe-
tube. (1,5pt)
Echelle : 1 carreau  5cm
1 carreau  5mm3
c) Analysez et interprétez cette courbe. (1pt)
5. Calculez la masse de bicarbonate de sodium utilisée par cette plante placée à 2,5cm de la
source lumineuse sachant que le volume de CO2 absorbé est égal au volume d’oxygène rejeté.(1pt)
PHYSIOLOGIE (12pts)
I-/ Un échantillonnage effectué sur une période de 15 jours, selon la méthode des ingesta, a permis
d’estimer à 13.000Kj en moyenne d’apport énergétique quotidien de la ration alimentaire de Monsieur
Yao. Pendant la même période, Monsieur Yao a vu sa masse corporelle augmenter de 420g.
1. En quoi consiste la méthode des ingesta ? (1pt)
2. En supposant que cette augmentation de masse corporelle soit représentée exclusivement par
l’accroissement de matière grasse :
a) Quelle est la dépense énergétique quotidienne de Monsieur Yao ? (1pt)
b) Calculer l’apport quotidien protidique, glucidique et lipidique sachant qu’un apport énergétique
correct provient de 12% de protide ; 33,5% de lipides et 54,5% de glucides. (1,5pt)
c) D’après la méthode de thermochimie respiratoire, calculez le volume d’oxygène nécessaire à la
production de cette énergie. (1pt)
3. Monsieur Yao a été soumis à une expérience pendant 24H dans une chambre calorifique.
a) La température de l’eau à l’arrivée dans la chambre était de 17°C et à la sortie de 20°C. A quoi est
due cette élévation de température ? (0,5pt)
b) Au cours de la même période, on a recueilli dans des absorbeurs à acide sulfurique 850g d’eau.
Quelle est la signification physiologique de cette eau ? (0,5pt)
c) Calculez le volume d’eau ayant traversé le serpentin en 24H, sachant que les 77% d’énergie
chimique dépensée constitue l’énergie thermique. (1pt)
II-/ Pour connaître l’origine de l’oxygène consommé, on réalise l’expérience suivante :Une gerbe des
plantes herbacées reçoit dans l’enceinte de l’air qi a traversé une solution d’hydrogénocarbonate de
sodium grâce à une pompe d’aquarium. Une seringue S permet de faire varier le taux de gaz carbonique
de l’enceinte. La température de l’enceinte étant maintenue constante, on éclaire les plantes avec une
lampe d’une intensité de 3000 lux.
1. Quelle est l’utilité d’hydrogénocarbonate de sodium ? (0,5pt)
2. En faisant varier le taux de dioxyde de carbone, il suit l’évolution du dégagement d’oxygène par
l’intermédiaire de l’index dans le capillaire. Il mesure ainsi le volume d’oxygène dégagé en fonction
de la concentration en dioxyde de carbone. Les résultats obtenus ont permis de tracer le graphique ci-
dessous.
a) Interprétez la courbe obtenue. Que représentent les points A et B ?
b) A quelle phase de la photosynthèse l’oxygène est produit ? Quels sont les phénomènes de cette phase ?
c) Déterminez la quantité d’hexose formé par une plante ayant produit le volume d’oxygène équivalent à
celui absorbé par Monsieur Yao.

PHYSIOLOGIE (12 pts)


1)- On mesure chez un sujet adulte normal au repos une consommation d’oxygène de 0 ,27 dm3 par
minute et un rejet de gaz carbonique de 0 ,225 dm3 par minute. Après 10 mn d’exercice musculaire, on
mesure chez ce même sujet un volume d’oxygène de 1,13 dm3 par minute et un volume de gaz carbonique
de 1,23 dm3 par minute. 4pts
Sachant que le coefficient thermique est de 20kj/lO2, calculez :
a)- Le quotient respiratoire de ce sujet à l’exercice et au repos. 1pt
b)- Le métabolisme basal par heure et par unité de surface corporelle sachant que sa surface corporelle
est estimée à 1,96 m2. 0,5pt.
c)- La dépense énergétique totale à l’exercice pendant 1 heure. 0,5pt
d)- La quantité d’eau ayant circulé dans le radiateur si cet homme est placé dans une chambre
calorimétrique pendant 24 h. La variation de température de l’eau du radiateur est 3,5°C et la masse des
absorbeurs d’eau a augmenté de 1 kg. 1pt
e)- La puissance d’une lampe électrique qui dégagerait la même quantité durant la même période. 0,5pt
1 watt  1 J.S chaleur de vaporisation 2,4 Kj/g.
2)- Le sujet reçoit une alimentation constituée de 68,98 % de glucides, de 25,86 % de protides, de 5,17 %
de lipides. Et divers sels minéraux et vitamines.
a)- Quelle quantité d’aliment il doit ingérer pour compenser cette dépense énergétique totale au repos
durant 24 h. 1pt.
b)- Quelles sont les transformations subies par ces aliments constitués de pain et de poisson, ainsi que
les enzymes intervenant le long de l’appareil digestif. 2pts.
c)- Quelle est la voie empruntée par chaque produit de digestion pour parvenir aux cellules. 1pt
3)- On cherche à comprendre l’origine de l’énergie utilisée. On réalise les expériences B, C et D du
document 1. 4pts.
a)- Identifiez les fonctions cellulaires illustrées par les expériences B, C et D en justifiant vos réponses. (1,5pt)
b)- Ecrire l’équation de la réaction dans chaque cas et dites laquelle ou lesquelles se déroule chez
l’homme ? Chez les végétaux ? 1,5pt
c)- A partir de ces expériences, établir le cycle du CO2 dans la nature. 1pt.

I-/ PHYSIOLOGIE
A) On considère les molécules organiques ci-dessous :
a-/ CH3 – CH – COOH  ; b-/ CH3 – (CH2)16 – COOH  ; c-/ CH2OH ; d-/ CH2 – CH – COOH
  
NH2 CHOH NH2

e-/ CH2 – CH – COOH CH2OH
 
SH NH2
1. A quels groupes de substances organiques appartiennent-elles ? (1,5pt)
2. A l’aide de ces molécules, écrivez la formule d’un tripeptide, d’un triglycéride. (2pts)
3. Pour un test, en vue de la fabrication de savon "artisanal", une ménagère dispose de 150g de potasse
et d’huile de noix palmiste, d’ester de glycérol et d’acide palmitique (acide gras saturé à 16 atomes de
carbone).
a) Quel nom donne-t-on à cette opération ? (0,5pt)
b) Ecrivez l’équation de la réaction. (1pt)
c) Quelle est la masse de tripalmitine utilisée et quelle masse de savon obtiendra la ménagère ? (2,5pts)
On donne : C = 12 ; O = 16 ; H = 1 ; K = 39.
B) On introduit 15ml d’une solution de NaCl préparée comme suit dans l’osmomètre Dutrochet :
NaCl  : 20g ; eau distillée : 1000g ; ensuite on le plonge dans un cristallisoir contenant 450g d’eau pure.
1. Sans d’autre commentaire, dites ce qu’on observe. (0,5pt)
2. Calculez la concentration à l’isotonie. (1pt)
3. Soit no le niveau initial de la solution dans l’osmomètre. Au cours de l’expérience, les variations
suivantes sont portées sur un tableau : Durée(h) Niveau de la solution dans
a) Tracez la courbe de variation du niveau du liquide l’osmomètre
de l’osmomètre en fonction du temps. (1pt) 0 0
b) Interprétez la courbe. (2pts) 1 5
4. On introduit dans la solution isotonique précédemment 3 14
obtenue quelques gouttes de sang frais de mouton. 4 17
Expliquez ce qu’on observe au microscope. (1pt) 6 18
N.B. : Pour le tracé de la courbe prendre 10 18,5
* 0,5cm pour 1 heure. 15 17,5
* 0,5cm pour le niveau 1. 20 15
PHYSIOLOGIE (12pts)
25 12

A-/ Dans un cristallisoir contenant de l’eau bicarbonatée, on place un rameau d’Elodée qu’on recouvre
par un entonnoir surmonté d’une éprouvette pleine d’eau. Le dispositif est éclairé pendant 1 heure
30mn. On recueille à la partie supérieure du tube, 35ml de gaz renfermant 85% d’oxygène. Sachant que
le rapport du volume d’oxygène dégagé à la lumière et celui du volume de gaz carbonique absorbé est
égal à 0,95, calcule :
1. a) Le volume de gaz carbonique absorbé à la lumière. (2pts)
b) La masse de bicarbonate de sodium correspondant. (2pts)
2. Cette plante est placée ensuite à l’obscurité dans une enceinte d’un litre. Après deux heures
d’expérience, on sort la plante et on y introduit de la potasse. Le volume devient 997ml. Ce dernier
est réduit à 789ml après l’introduction de pyrogallate. Calcule :
a) Le volume de CO2 effectivement dû aux phénomènes chlorophylliens. (3pts)
b) L’intensité chlorophyllienne par rapport à l’oxygène. (2pts)
On signale que le gaz initial dans l’enceinte renferme 21% d’oxygène et 0% de gaz carbonique et
que la plante pèse 250g avec 95% d’eau.
B-/ Une plante verte est cultivée au laboratoire sur milieu nutritif (milieu sans sol).
1. Qu’entend-on par milieu nutritif liquide ? (1pt)
2. Ce milieu nutritif liquide est celui de KNOP :
a) Comment obtient-on ce milieu ? (1pt)
b) Rappelez la composition de ce liquide. (0,5pt)
c) Précisez l’importance de cette méthode en agronomie. (0,5pt)

I-/ PHYSIOLOGIE (12pts)


A) 1. On expose une feuille de plante verte à la lumière blanche pendant plusieurs heures. On la plonge ensuite
dans l’eau bouillante, puis dans l’alcool bouillant, enfin dans l’eau iodée. Qu’observera-t-on ? Pourquoi ? (1pt)
2. On applique les mêmes techniques à des feuilles exposées à la lumière bleue (a), les autres à la lumière
rouge (b) ou à la lumière ayant traversé une cuve contenant une solution de chlorophylle brute (c).
Quels seront les résultats dans les différents cas après le traitement cité en 1°)  ? Les comparer à ceux du
paragraphe précédent. Quelle explication pourrez-vous donner de ces différents résultats ? (3pts)
3. Dans une troisième expérience, la feuille est placée dans une atmosphère contenant du CO 2 à carbone
radioactif et elle est exposée à la lumière blanche. Très peu de temps après, la feuille contient de l’acide
phosphoglycérique (corps en C3) radioactif puis des corps radioactifs de plus en plus variés. (1pt)
a) Si l’on attend plus longtemps, quel corps radioactif apparaîtra-t-il ? (0,5pt)
b) Le CO2 participe-t-il à une réaction unique ou entre-t-il dans une chaîne de réaction ? (0,5pt)
c) Quelle est l’équation chimique globale de la formation du corps radioactif obtenu en a) ?(0,5pt)
d) Quelle est la place de ce corps dans la classification des substances de la matière des êtres vivants ? (0,5pt)
B) Les végétaux verts apportent l’eau, les sels minéraux et les substances organiques aux phytophages et aux
omnivores. Ils constituent la source alimentaire des hétérotrophes.
1. Défini autotrophe ; hétérotrophe. (1pt)
2. Quel est le rôle de chacune des substances apportées par les végétaux verts ? (1,5pt)
3. On donne les deux colonnes suivantes :
Colonne n°1 Colonne n°2
Kwashiorkor Thiamine
Scorbut Acide ascorbique
Rachitisme Niacine
Béri-béri Rétinol
Xérophtalmie Protéine
Pellagre Nicotinamide
Cholécalciférol
a) Par quel mot peut-on désigner tous les noms de la colonne (1), et par quel mot peut-on désigner ceux de
la colonne n°2 ? (1pt)
b) Les noms de la colonne n°2 sont des remèdes pour soigner les maux de la colonne n°1.
Faire correspondre à chaque maladie le ou les remèdes convenable(s). (1,5pt)

I-/ PHYSIOLOGIE (10pts)


A-/ On réalise, in vitro, plusieurs expériences sur de l’ovalbumine rendue « visible » en chauffant une
solution diluée de blanc d’œuf de poule. Le mélange refroidi laisse voir des petits « flocons » (albumine
coagulée) dispersés dans le liquide.
On étudie successivement les transformations de l’ovalbumine dans l’estomac, puis dans l’intestin grêle.
Résultat de la réaction du
N°des Température Produits ajoutés aux Aspects des tubes
PH biuret effectuée sur : Des
tubes (en °C) flacons d’albumine après 1 heure
flocons seuls le liquide seul
1 Disparition complète
38 Pepsine + HCl (dilué) 2 +
des flocons
2 100 Pepsine + HCl (dilué) 2 Inchangé + –
3 0 Pepsine + HCl (dilué) 2 Inchangé + –
Quelques flocons
4 38 Pepsine 7 + +
disparus
5 38 HCl (dilué) 2 Inchangé + –
6 38 Pancréatine + –
7 Inchangé
Pancréatine + Soude
7 38 8,3 Disparition des –
dilué flocons
8 38 Soude diluée 8,3 Inchangé + –
Pancréatine-bouillie,
9 38 puis refroidie+soude 8,3 Inchangé + –
diluée
(+ = réaction positive ; – = réaction négative).
1. Que signifie :
a) la positivité de la réaction du biuret sur les flocons, le liquide ? (1pt)
b) la « disparition des flocons » ? (1pt)
2. A partir des expériences de ce tableau qui se révéleront intéressantes à exploiter, récapitulez les
conditions d’action et précisez le rôle de la pepsine et de la pancréatine sur les molécules
d’albumine. (3pts)
B-/ L’enregistrement ci-joint a été réalisé avec l’appareil de Bénédict chez un sujet allongé, au repos,
ayant une alimentation équilibrée.
1. Calculez la consommation d’oxygène par 24 heures exprimée en I.j-1. (1,5pt)
2. Calculez la dépense énergétique du sujet au repos, exprimée en kJ.j-1. (1,5pt)
3. A la consommation de combien de grammes de glucides ou de lipides correspondrait cette dépense
énergétique ? (2pts)
N.B. – Coefficient thermique de l’oxygène pour les glucides : 21,12 kJ.
Coefficient thermique de l’oxygène pour les lipides : 19,64 kJ.
Coefficient thermique de l’oxygène pour les protides : 19,39 kJ.
Coefficient thermique de l’oxygène pour une ration alimentaire équilibrée : 20 kJ.
Valeur énergétique du gramme de glucide : 16,72 kJ ; du gramme de lipide : 37,62 kJ ; du gramme de
protide : 16,72 kJ.
PHYSIOLOGIE (10pts)
Exercice 1
Une laborantine a égaré les étiquettes qu’elle doit placer sur cinq flacons de produits à classer .Elle se
souvient cependant que l’un des flacons contient de l’albumine et un autre encore du saccharose .
Voici quelques indications pour l’aider à se retrouver ; chaque flacon contient de l’eau et le corps à
identifier.
Flacon n°5 : Aspect laiteux et coloration en bleu par l’eau iodée .
Flacon n°4 : contenu à saveur sucrée donnant un précipité rouge brique à chaud en présence de la liqueur
de Fehling.
Flacon N°3  Contenu à saveur sucrée, ne donnant pas de précipité rouge brique avec la liqueur de Fehling
à chaud .
Flacon N°2 : Contenu qui coagule à la chaleur.
Flacon N°1: Contenu donnant un précipité blanc qui noircit à la lumière avec du nitrate d’argent.
1) Dites dans l’ordre, quel est le soluté de chaque flacon. (2,5pts)
2) Dans quel(s) flacon (s) trouve-t-on :(2pts)
A) un lipide b) un protide c) un glucide d) un sel minéral ?
3) On verse un peu d’acide chlorhydrique ou d’acide fluorhydrique dans le flacon N°2 et on chauffe
pendant plus de 2 heures. Sur le soluté obtenu, aucune des deux réactions chimiques caractéristiques
d’identification du corps du flacon n’est positive.
a) Rappelez brièvement le principe de chacune de ces deux réactions d’identification. (0,75pt)
b) Quel est le soluté que l’on trouve maintenant dans le flacon ? (0,5pt)
c) Donnez la formule générale des corps du même groupe. (0,5pt)

Exercice 2
La combinaison des acides aminés : Alanine, phénylalanine sérine, cystéine, asparagine a donné le
peptide suivant :
NH2-CH-CONH-CH-CONH-CH-CONH-CH-CONH-CH-COOH
I I I I I
CH2 CH2 CH2 CH2 CH3
I I I I
O=C-NH2 SH OH

a) Recopiez la formule du peptide et soulignez toutes les liaisons peptidiques.(1pt)


b) Combien de molécules d’eau doit donner la formation de ce peptide ? (0,5pt)
c) Qu’est-ce qu’un acide aminé ? (0,5pt)
d) Sachant que l’acide aminé N-terminal est l’asparagine, l’acide C-terminal est l’alanine, la sérine a
une fonction alcool (OH) dans son radical, la cystéine est l’acide aminé soufré, écrivez la formule
complète de chaque acide aminé du peptide en indiquant son nom en dessous.(1,25pts)
e) Quel nom peut-on donner à ce peptide ? (0,5pt)
I-/ PHYSIOLOGIE (12pts)
A-) Un lipide de formule R – COO – R’ est formé par un acide gras de formule R – COOH et de masse
284g. Soit CnH2nO2 la formule générale des acides gras saturés.
1. Quelle est la formule chimique moléculaire de l’acide gras dont la masse est 284g ? Donnez son
nom. (2pts)
2. Sachant que R’ = 123g, calculez la masse de potasse (KOH) en mg, nécessaire pour saponifier 1g
de ce lipide (indice de saponification).
On donne : K = 39 ; O = 16 ; C = 12 ; H = 1. (2pts)
B-) Dans trois tubes à essai 1, 2, 3 contenant des solutions aqueuses de Na Cl de concentrations
respectives 0,6% ; 0,88% ; 1,2%, on met une quantité d’hématies.
Après homogénéisation et centrifugation, les observations suivantes sont faites dans les tubes :
Tube 1 : Culot ou sédiment coloré, plus volumineux qu’en (2) et le surnageant incolore.
Tube 2 : Culot rouge, surnageant incolore.
Tube 3 : Culot plus coloré moins volumineux qu’en (2), le surnageant est incolore.
1. Expliquez ce qui s’est passé dans chaque tube. (1,5pts)
On suppose que les hématies du tube (2) ont les mêmes aspects que celles du plasma sanguin.
2. a) Faites le schéma de l’état des hématies dans chaque tube. (0,75pt)
b) Calculez la pression osmotique exercée par la solution de Na Cl à 37°. (1,25pt)
3. Une solution de glucose à 54g/l à la même température conserve la forme, la couleur et le volume
des hématies.
Expliquez pourquoi ces deux solutions produisent le même effet sur les hématies malgré la
différence de concentration. (1,5pt)
On donne : Na = 23 ; C = 12 ; O = 16 ; Cl = 35,5 ; H = 1.
C-) Du Maïs est cultivé sur un milieu nutritif synthétique renfermant en quantités convenables tous les
éléments indispensables à l’exception d’un seul : l’élément A. Ce dernier, au cours d’essais parallèles, est
fourni à raison de 10-7, 10-6… 100g/l.
La courbe ci-contre exprime le poids de la récolte en fonction du taux d’élément A.
1. Qu’est-ce qu’un milieu nutritif synthétique ? Quel autre nom donne-t-on à ce genre de
culture ? (1pt)
2. Après reproduction fidèle de cette courbe sur votre copie de devoir, interprétez-la après l’avoir
divisée en trois segments que définissent les mots : carence, tolérance, toxicité. (1,5pt)
Déterminez approximativement le taux optimal d’élément A qu’il convient de retenir pour les
cultures à venir.
EXERCICE I
Le réactif au rouge de crésol, de teinte orangée à l’air, devient jaune en présence de gaz carbonique,
rouge pourpre en atmosphère appauvrie en gaz carbonique. On réalise le montage suivant : dans des tubes
contenant un peu de rouge de crésol, orangé au début de l’expérience, on place une feuille fixée au
bouchon du tube par une épingle. Les différents tubes sont placés à une distance D variable d’une lampe
L, seule source lumineuse dans une pièce par ailleurs sombre, et ne se font pas ombrage mutuellement.
Toutes les feuilles utilisées appartiennent à la même espèce végétale A ou B.

F
D L

RC

1)Dans les tubes situés à une distance DL de la lampe, le rouge de crésol reste orangé. Si D est inférieure
à DL, le réactif devient rouge pourpre. Enfin quand D est supérieure à DL, le liquide devient jaune. Un
tube témoin sans feuille ne présente pas de changement de couleur, quelle que soit sa position. Comment
interprétez-vous ces résultats ? (2,5pts)
2) Pour la plante A, on trouve DL=3,50m. Pour la plante B DL=2m. Laquelle de ces deux plantes survivra
le mieux dans un sous-bois ? (1pt ) pourquoi ?(1pt)

EXERCICE II
On possède 4 solutions A, B, C et D dont on ne connaît pas les pressions osmotiques. On effectue
différents montages avec des osmomètres, dont les caractéristiques sont données par le tableau suivant.
La 4ème colonne indique où le niveau du liquide est le plus élevé en fin d’expérience.

Montage Contenu du réservoir Contenu de la cuve Niveau le plus


élevé
1 Solution B Solution D Réservoir
2 Solution A Solution B Cuve
3 Solution D Solution C Réservoir
4 Solution A Solution D Réservoir

Classez les 4 solutions par ordre de pression osmotique croissante (3,5pts)

PHYSIOLOGIE (8pts)

A-) Un lipide de formule R – COO – R’ est formé par un acide gras de formule R – COOH et de masse
284g. Soit CnH2nO2 la formule générale des acides gras saturés.
1. Quelle est la formule chimique moléculaire de l’acide gras dont la masse est 284g ? Donnez son
nom. (2pts)
2. Sachant que R’ = 123g, calculez la masse de potasse (KOH) en mg, nécessaire pour saponifier 1g
de ce lipide (indice de saponification).
On donne : K = 39 ; O = 16 ; C = 12 ; H = 1. (2pts)

B-) Du Maïs est cultivé sur un milieu nutritif synthétique renfermant en quantités convenables tous les
éléments indispensables l’exception d’un seul : l’élément A. Ce dernier, au cours d’essais parallèles,
est fourni raison de 10-7, 10-6… 100g/l.
La courbe ci-dessous exprime le poids de la récolte en fonction du taux d’élément A.
1. Qu’est-ce qu’un milieu nutritif synthétique ? Quel autre nom donne – t – on à ce genre de
culture ? (1pt)
2. Après reproduction fidèle de cette courbe sur votre copie de devoir, interprétez – la après l’avoir
divisée en trois segments que définissent les mots : carence, tolérance, toxicité. (2,5pts)
Déterminez approximativement le taux optimal d’élément A qu’il convient de retenir pour les
cultures à venir. (0,5pt).

PHYSIOLOGIE
I. Un repas est de 500g est composé de 35% de glucides, 25% de protides, 15% de lipides, 10% de sels
minéraux, 8% de déchets et le reste complété par l’eau.
1. Déterminer la quantité de chaque constituant de ce repas.
2. Quelle est sa valeur énergétique ?
3. Sachant que cet apport énergétique ne représente que 65% des besoins énergétiques d’un
adolescent, déterminez sa dépense énergétique.
II. Le lait est un aliment composé.
1. En supposant que vous disposez de tout le matériel et des réactifs nécessaires, faites la mise en
évidence des protides, des glucides du calcium dans le lait.
2. Définissez les termes suivants : aliment simple ; aliment composé ; aliment complet; régime
carencé ; vitamine.
3. Qu’est-ce qu’une ration alimentaire équilibrée ?
4. Citez les enzymes qui interviennent dans la digestion du lait dans le tube digestif de l’homme en
précisant les lieux d’action de ces enzymes ; leurs substrats et les produits finaux.
III. Soit le tableau suivant :

Vitamines Autre dénomination Avitaminose (s)


A
K
C
1. D Reproduisez
et complétez le
tableau ci-dessus.
2. Pourquoi qualifie – t – on les vitamines de substances indispensables à la vie ?
3. Donnez deux caractéristiques d’une vitamine.
4. Quelle conséquence peut avoir la cuisson des aliments que nous consommons ?
IV. Une personne a été soumise à une expérience de 24 heures dans une chambre calorimétrique ; au
cours de cette période, elle a rejeté 850 grammes de vapeur d’eau, 10345,5kj ont été recueillies par
l’eau qui traverse dans un radiateur à ailettes la chambre calorimétrique. Par ailleurs, la chaleur de
l’oxydation des aliments reçus par cette personne au cours de l’expérience était de 13376 kj et la
chaleur d’oxydation des déchets rejetés par le tube digestif et par l’urine, pendant la même période,
est de 1149,5kj.
Sachant que cette personne, pendant son séjour dans la chambre calorimétrique, a fourni un travail
musculaire équivalent à 982,3kj.
On demande d’établir le bilan énergétique relatif à cette expérience. Conclure.
V. Le tableau suivant donne la variation du métabolisme de base en fonction de l’âge et du sexe.
Age
en année 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 80
M.B (kj.m-
.h
2 -1

Homme 219 204 181 179 163 156 154 154 153 152 151 150 146 144 141 136
Femme 218 187 185 153 150 149 149 149 149 149 145 143 140 138 135 131

1. Représentez dans le même système d’axes, le métabolisme de base en fonction de l’âge et du sexe.
(Echelle : 1cm pour 10 ans ; 1cm pour 10kj/m2/h)
2. Quelles interprétations peut-on en donner ?
3. Calculez le métabolisme de base en kj/24h de deux jeunes garçons de 18 ans dont les
caractéristiques sont fournies par le tableau ci-dessous. Quelle est l’information complémentaire ?
Poids en (Kg) Taille (en cm) Surface corporelle (m2)
Sujet A 60 190 1,84
I-/ PHYSIOLOGIE (12pts)
Les élèves de 1 S cherchent à déterminer la constitution chimique de la matière des êtres vivants. Ils
ère

disposent de feuilles fraîchement cueillies de haricot et se répartissent en 3 groupes A, B, C.


1. Le groupe A s’occupe de l’étude quantitative. Il place à l’étuve à 110°C une touffe de feuilles. Après
dessiccation totale, elles ne pèsent plus que 3,75g. Sachant que la teneur en eau par rapport à la masse
fraîche des feuilles est de 66,66% :
a) Calculez la masse d’eau évaporée et la masse fraiche des feuilles. (2,5pts)
b) Quelle quantité d’eau perdrait par dessiccation un fragment de muscle ayant la même teneur en
eau que les feuilles et pesant 0,75kg ?
c) En déduire son poids sec. (0,5pt)
2. Le groupe B est chargé de déterminer la nature des sels minéraux de ces feuilles.
a) Comment les élèves de ce groupe doivent-ils procéder ? (1,5pt)
Les résultats sont positifs avec les réactifs suivants : nitromolybdate d’ammonium, cobaltinitrite
de sodium, oxalate d’ammonium, acide chlorhydrique.
b) Consignez dans un tableau, le composé mis en évidence et la réaction observée avec chaque
réactif. (2pts)
Réactifs utilisés Réactions observées Composés mis en évidence

3. Le groupe C s’intéresse aux constituants organiques. Les molécules obtenues à la suite d’hydrolyse
ont pour formules chimique :
CH3 – CH – COOH ; CH3(CH2)16 – COOH ; CH2OH ; CH2 – CH – COOH ; CH2 – CH – COOH
| | | | |
NH2 CHOH NH2 SH NH2
|
CH2OH
a) Définissez les termes: estérification ; saponification. (1pt)
b) A quels groupes de substances organiques appartiennent-elles ? (1pt)
c) A l’aide de ces molécules, écrivez la formule d’un tripeptide, d’un triglycéride. (2pts)
I-/ PHYSIOLOGIE (10pts
A-/ 1) On fait l’hydrolyse d’un constituant C 1 et on obtient un corps C2. Sachant que C1 dans l’eau est
insoluble à froid, donne à chaud une solution colloïdale, se colore en bleu par le réactif iodo-ioduré en
solution à froid et que C2 est un hexose, donne une solution vraie avec l’eau et réduit la liqueur de Fehling :
a) Donnez les noms, les formules et les principaux groupes auxquels appartiennent C1 et C2. (1,5pts)
b) Quelles sont les substances intermédiaires obtenues dans l’hydrolyse de C1 ? (0,5pt)
2) le corps C2 est isolé et on y ajoute de l’eau pure pour constituer une solution X1. Un mélange M1
obtenu après agitation est constitué en ajoutant de l’eau pure à C1.On porte M1 à ébullition pour obtenir
une solution X2.
a) Quel genre de solution représente : X1, M1, X2 ? (0,75pts)
b) Schématisez l’effet Tyndall obtenu par X1, M1, X2. (0,75pt)
c) Quelles différences y-a –il entre X1 et X2 ? (1pt)
3) On verse X1, X2, X3, X4 dans un récipient fermé à sa base par un papier filtre ordinaire. Sachant que X 3
est une solution de phosphate et X 4 du sulfate et qu’on plonge le récipient dans un cristallisoir contenant
de l’eau pure, mettre en évidence par des expériences très simples et appropriées la présence des corps qui
ont diffusé à travers le papier filtre. Auparavant vous ferez un schéma du montage réalisé. (1,5pts)
B-/ On suit la croissance d’une plante cultivée sur un support solide et arrosée avec une solution de Knop
dont la concentration en potassium (K) est variable, alors celle des autres éléments reste constante. Les
résultats obtenus sont consignés dans le tableau ci-après.

Concentration en K+ (en g/l) 0 1 2 3 4 5 6 7 8


Masse moyenne de matière sèche pour 0 0 15 50 100 100 100 80 70
un pied (en g)
1) a) Donnez un exemple de support solide, dans le cadre de culture sur milieu synthétique. (0,5pt)
b) Définissez la solution ou le milieu de Knop. (0,5pt)
2) a) Tracez la courbe de variation de la masse moyenne de matière sèche en fonction de la concentration
en potassium de la solution d’arrosage. (On prendra 1cm pour 1g/l ; 0,5cm pour 10g de masse de
matière.) (1,5pt)
b) Analysez cette courbe en la divisant en segments et interprétez chaque partie en se référant aux mots
carence ou déficience, tolérance et toxicité. (1,5pt)
I-/ PHYSIOLOGIE (13pts)
A-/ L’analyse chimique élémentaire d’une solution obtenue à partir de filtrat de feuilles de manguier a
donné les résultats suivants :
Corps recherchés Protides Cellulose Glycogène Phosphate
Résultats Négatifs Négatif Négatif Positif

Sous forme de tableau, dites dans chaque cas quels sont les réactifs utilisés et les réactions
observées. (2pts)
B-/ On introduit 15 ml d’une solution de NaCl préparée comme suit dans l’osmomètre de Dutrochet
(à membrane de cellophane) : NaCl = 20g ; eau distillée = 100ml ; ensuite on le plonge dans un
cristallisoir contenant 450 ml d’eau pure.
1) Dites qu’elles sont les modifications qui interviennent et expliquez. (2pts)
2) Calculez la concentration à l’isotonie. (1pt)
C-/ On a préparé 4 tubes à essais contenant respectivement : de l’eau distillée, des solutions de chlorure
de sodium : l’une à 15%, l’autre à 8,8%, la dernière à 6%.
Dans chacun des tubes on a ajouté deux gouttes de sang incoagulable de mammifère et on a laissé
reposer quelques heures.
- Dans l’un d’entre eux on observe un liquide clair légèrement teinté de rose et trouble à la base :
c’est le tube A.
- Dans un deuxième tube on n’observe pas de trouble, mais le liquide est uniformément teinté de
rose (tube B).
- Dans un troisième tube C, un culot situé à la base est surmonté d’un liquide incolore et en
observant de culot au microscope on voit des hématies crénelées.
- Enfin dans le quatrième tube (D) l’aspect extérieur est le même que dans le tube précédent, mais
au microscope les hématies ont la même taille et le même aspect que si elles étaient dans le
plasma sanguin.
1) L’opérateur ayant interverti l’ordre des tubes, précisez de quel tube il s’agit dans chaque cas ;
expliquez de façon précise les phénomènes qui se produisent au niveau des hématies et dessinez
leur aspect. (5,5pts)
2) Voyez-vous une application à ce résultat ? (1pt)
D-/ Une plante verte est cultivée au laboratoire sur un milieu nutritif liquide.
1) Quel nom donner à ce genre de culture ? (0,5pt)
2) On suppose que le milieu nutritif est celui de Knop :
a°) Sur quelle méthode c’est-on basé pour mettre au point ce milieu ? (0,5pt)
b°) Citez une application de cette méthode en agronomie. (0,5pt)

I-/ PHYSIOLOGIE (11pts)


A-/ Définissez les termes ci-après : spectre d’absorption de la chlorophylle, spectre d’action,
photosynthèse. (1,5pt)
B-/ Soit le dispositif expérimental ci-dessous.
1) Quel facteur influençant les échanges gazeux chlorophylliens peut-on étudier avec ce dispositif. (0,5pt)
2) On prélève une feuille de cette plante que l’on place entre lame et lamelle dans une goutte d’eau et on
observe au microscope. On voit des cellules quadrangulaires dont le cytoplasme contient de petits
organites verts animés à un mouvement lent.
a) Quels sont ces organites ? (0,5pt)
b) Quel rôle jouent-ils dans la plante ? (0,5pt)
c) Faites un schéma montrant l’ultrastructure d’un de ces organites. (2pts)
3) L’un des deux tubes est le siège d’un dégagement : toutes les minutes on compte 100 bulles de gaz de
9mm3 chacune.
a) Dans quel tube se produit le dégagement ? Pourquoi ? (1pt)
b) Quelle est la nature de ce gaz ? Comment la vérifiez-vous ? (1pt)
4) Cinq (5) grammes de bicarbonate de potassium en poudre ont été utilisés pendant les 10 heures de
temps qu’a duré l’expérience. Au bout de ce temps, on note une différence de poids entre les plantes
1 et 2, sachant qu’elles étaient identiques et de même poids en début d’expérience.
a) Laquelle des deux plantes a augmenté de poids ? (0,5pt)
b) A quoi cela est-il dû ? (1pt)
5) Sachant que cette plante pèse 10g évaluez :
a) L’intensité chlorophyllienne de cette plante en millilitre par gramme et par heure. (2pts)
Le quotient II

PHYSIOLOGIE (12pts)
I-/ A) Définissez les mots ou expressions ci-après : (2pts)
Calorimétrie directe – coefficient thermique de l’oxygène – métabolisme basal – neutralité thermique.
B) Eliminez les affirmations inexactes : (2pts)
a) Le métabolisme basal d’un sujet varie avec la température extérieure.
b) Le métabolisme basal varie avec l’âge.
c) La dépense énergétique quotidienne d’un organisme humain dépend uniquement de son activité
physique.
d) La connaissance de la consommation d’oxygène suffit pour déterminer la dépense énergétique d’un
sujet.
e) La dépense énergétique d’un sujet est liée à la nature des aliments ingérés.
f) Le coefficient thermique moyen de l’oxygène ne varie pas avec la température extérieure.

II-/ Le métabolisme basal


Des mesures de l’intensité respiratoire ont été faites chez un chien et chez un homme au repos.
1) D’après les données fournies par les graphes ci-joints, pour quelle température extérieure la dépense
énergétique sera-t-elle minimale :
- dans le cas du chien ? (0,5pt)
- dans le cas de l’homme ? (0,5pt)
Justifiez vos réponses. A quoi correspond cette valeur particulière de la température extérieure ? Quelles
hypothèses peut-on formuler pour interpréter la différence de valeur obtenue chez l’homme et chez le
chien ? (1,5pt)
2) Quelle est la valeur de cette dépense énergétique minimale exprimée en kJ par kg et par jour chez
l’homme, chez le chien, si l’on considère qu’ils ont une alimentation équilibrée ? (1,5pt)

III-/ Les conditions de la digestion des lipides.


On place au bain-marie à 40°C, deux tubes A et B
contenant :
- Tube A : 10ml de lait, 1ml de solution de
tournesol (indicateur de pH), 2 gouttes de
solution de soude, 3ml d’extrait pancréatique
neutre (préparé à partir de pancréas frais de
porc ou de mouton, broyé, filtré et neutralisé) ;
- Tube B : 10ml de lait, 1ml de solution de
tournesol, 2 gouttes de solution de soude et
3ml d’extrait pancréatique neutre, préalablement
porté à ébullition.
30 minutes plus tard, la coloration initiale bleu
lilas n’a pas changé dans le tube B ; par contre,
elle a viré au rose dans le tube A
En utilisant les données relatives à la constitution des lipides et vos connaissances sur les mécanismes de
la digestion, proposez une explication du résultat de cette expérience. (1,5pt)
IV-/ Les enzymes sont spécifiques.
La levure de bière est un champignon microscopique unicellulaire. On prépare un extrait de levure de la
manière suivante : on délaye 2g de levure fraîche dans 20 ml d’eau ; on laisse reposer un quart d’heure et
on filtre.
1) On réalise l’expérience suivante : trois tubes sont préparés ainsi que l’indique le tableau ci-dessous :

Tube A Tube B Tube C


Solution de saccharose à 2% 10 ml 10 ml 10 ml
Extrait de levure 2 ml
Extrait de levure préalablement porté à ébullition 2 ml
Eau distillée 2 ml
Les trois tubes sont placés au bain-marie à 37°C. 30 minutes plus tard, on réalise le test de Fehling sur
le contenu de chacun de ces tubes. Le test est positif (précipité rouge brique) pour le tube A ; il est
négatif pour les tubes B et C.
En utilisant vos connaissances, expliquez ces résultats. Que contient l’extrait de levure ? (1pt)
2) On réalise une deuxième expérience en remplaçant la solution de saccharose par de l’empois
d’amidon à 1%. Au bout d’une demi-heure, on pratique sur des prélèvements le test à l’eau iodée et le
test de Fehling. Que cherche-t-on à tester par cette expérience ? (0,5pt)
Les résultats des tests sont les suivants :
- Test à l’eau iodée : positif sur les trois tubes (coloration bleu violacé),
- Test de Fehling : négatif sur les trois tubes.
Ce résultat est-il conforme à ce que vous attendiez ? (0,5pt)
Quelle propriété des enzymes illustre-t-il ? (0,5pt)
PHYSIOLOGIE
Exercice 1
On considère les molécules suivantes :
CH3 – (CH2)14 – COOH ; C5H10O5 ; C6H12O6 ; (C6H10O5)n ;
Acide palmitique Ribose Glucose Glycogène

C6H12O6 ; R1 – CH – COOH ; R2 – CH – COOH ; CH2 – OH


Galactose   
NH2 NH2 CH – OH
Corps A Corps B 
CH2 OH
NH2 Glycérol

CH2 – (CH2)3 – CH – CO – HN – CH – COOH
 
NH2 (CH2)2

Corps C COOH
1) Quel nom donne-t-on à ces composes et pourquoi ?
2) A quels groupes appartiennent-elles ?
3) Nommez les corps A, B et C.
4) A l’aide de ces molécules écrivez la formule :
a) d'un tripeptide avec R1 = SH – CH2 – et R2 = H –.
b) d’un diglycéride.
c) d'un diholoside à partir du glucose et du galactose. Le nommer.
5) Donnez le nom des liaisons du tripeptide, calculez sa masse moléculaire et donnez le nombre de
molécules d’eau formées lors de la formation de ce tripeptide.
6) Le corps C et le tripeptide réagissent positivement au test de biuret, mais les autres molécules donnent
un résultat négatif au même test. Expliquez la différence entre les résultats obtenus.
N.B. : On donne : C = 12 ; O = 16 ; N = 14 ; H = 1 ; S = 32.

Exercice 2
I-/ L’analyse chimique élémentaire d’une solution obtenue à partir de filtrat de cendres et de feuilles de
manguier a donné les résultats suivants :

Corps recherchés Protides Cellulose Potassium Chlorures

Résultats Négatif Négatif Positif Positif

a) Quels sont dans chaque cas les réactifs utilisés et les réactions observées ? Donnez vos réponses
dans un tableau.
b) Comment expliquez-vous les résultats négatifs ?
PHYSIOLOGIE
I-/ En vue de déterminer la teneur en eau d’un organe, on procède de la façon suivante : on pèse 90g
d’organe frais que l’on met dans une étuve à 50°C. On mesure par intervalles de temps la variation de
masse de cet organe. Les résultats son traduit dans le tableau suivant :

Temps en heure 0 1 2 3 4 5 6

Masse (g) 90 50 25 10 6 4 4

1) a) Quel est la masse de l’organe sec (ms) ? (0,5pt)


b) Calculez la teneur en eau (te) par rapport à la masse de l’organe frais. (2pts)
2) On incinère l’organe sec et on recueille 0,6g de cendre.
a) De quoi est constituée la cendre ? (0,5pt)
b) Calculer la teneur en sels minéraux de l’organe :
 par rapport à la masse ms.
 par rapport à mf.
II-/ On introduit 15 ml d’une solution de NaCl préparée comme suit :
NaCl : 20g
Eau distillée : 1000g
dans un osmomètre de Dutrochet. On le plonge dans un cristallisoir contenant 450g d’eau pure.
1) Qu’observe-t-on ?
2) Calculez la concentration à l’isotonie.
3) Soit no le niveau initial de la solution dans l’osmomètre.
Au cours de l’expérience, les variations suivantes sont portées sur un tableau :

Durée (heure) Niveau de la solution dans l’osmomètre


0 0
1 5
3 14
4 17
6 18
10 18,5
15 17,5
20 15
25 12

Tracer la courbe de variation du niveau du liquide de l’osmomètre en fonction du temps. Interprétez la


courbe. (Echelle : 1cm pour 2 heures et 1cm pour 2 niveaux.)
4) On introduit dans la solution isotonique précédemment obtenue quelques gouttes de sang frais de
cheval. Qu’observe-t-on au microscope ? Schéma obligatoire. Expliquez.
5) On désire préparer, à 27°C, 2 litres d’une solution de KCl isotonique à la solution obtenue à la
question 2. Quelle quantité de KCl doit-on utiliser ?
On donne : Na = 23 ; K = 39 ; Cl = 35,5.
I-/ PHYSIOLOGIE (12pts)
A) Les Euglènes sont des Algues vertes unicellulaires d’eau douce que l’on sait cultiver dans des milieux de culture
liquides de composition appropriée. On a isolé deux souches ou deux variétés d’Euglènes ; une souche A et une
souche B une mutante de A (B provient de la modification définitive des caractères héréditaires de A).
Les deux souches sont tour à tour cultivées dans deux milieux de composition connue (tableau 1).
Dans tous les cas, les milieux de culture sont exposés à la lumière.
Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau 2.

Composition des milieux de culture 1ère Expérience 2ème Expérience


Milieu de Milieu de
Milieu n°1 Milieu n°2 Résultats Résultats
culture culture
Substance - Eau - Eau Vie Vie
minérales - Sels minéraux - Sels minéraux Euglène A N°1 normale N°2 normale
divers divers
-Acide malique Vie
Substances
- acide glutamique Euglène B N°2 N°1 Mort
organiques normale

Tableau 1 Tableau 2

1. a) Comparez les besoins nutritifs de ces deux souches d’euglènes. (1pt)


b) Quelle(s) conclusion(s) tirez-vous ? (1pt)
2. Une préparation d’euglène de la souche A, souche non mutante observée au microscope électronique montre
entre autres, l’élément E. Cet élément est absent dans les euglènes de la souche B (Voir document 1).
a) Nommez l’élément E. Le résultat de l’examen microscopique confirme-t-il la ou les conclusion(s) tirée(s)
en 1. b) ? (1,5pt)
b) Reproduisez l’élément E et annotez ses différentes structures. (1,5pt)
c) Parmi ces structures il y a x. Que contient x ? Quel est son rôle dans la nutrition des plantes vertes ?
(1,5pt)
B) Un osmomètre dont la membrane est hémi-perméable est introduit dans une cuve de grande dimension. Au
début de toutes les expériences le niveau des liquides sera le même dans l’osmomètre et dans la cuve.
1. Faites le schéma du dispositif expérimental. (1pt)
2. Première expérience : La cuve contient l’eau pure et l’osmomètre une solution de concentration C d’un corps X.
Le liquide monte jusqu’à une hauteur de 3 cm dans le tube de l’osmomètre.
a) Expliquez ce résultat. (1pt)
b) A quel niveau se ferait la stabilisation dans l’osmomètre si la cuve renferme la solution de
concentration C et l’osmomètre contient l’eau pure ? (0,5pt)
3. Deuxième expérience : L’osmomètre contient une solution de même corps de concentration 2 C et la cuve la
C
même solution de concentration 2 .
Qu’observe-t-on ? (1pt)
C
4. Troisième expérience : L’osmomètre contient maintenant la même solution de concentration 2 et la cuve
l’eau pure.
Qu’observera-t-on et de combien varierait le niveau du contenu de l’osmomètre ? (2pts)

PHYSIOLOGIE (8pts)
En vue d’étudier les échanges gazeux au niveau d’une plante verte, un élève réalise une expérience en deux
étapes :
* Première étape : La plante est placée dans un dispositif de mesure des échanges gazeux et éclairée par une
lumière monochromatique (à une seule radiation). Après 47 minutes d’expérience, l’élève fait un prélèvement de
200 ml d’air de l’enceinte du dispositif. Ce volume prélevé devient 159,1 ml lorsqu’on y introduit du pyrogallate de
potassium. Lorsqu’on introduit du KOH dans les 159,1 ml d’air, ce volume devient 138,1 ml.
* Deuxième étape : La même plante, placée dans le dispositif dans les mêmes conditions que dans la première
étape, est maintenant éclairée par une lumière blanche. Après les 47 minutes d’expérience, l’élève fait le même
prélèvement d’air soit 200 ml dans l’enceinte. L’action du pyrogallate de potassium ramène ce volume prélevé à
154,5 ml. Lorsque l’élève introduit du KOH dans les 154,5 ml, ce volume devient 137,8 ml.
Sachant que l’enceinte du dispositif contient au début de chacune des deux étapes de l’expérience 2000 ml d’air à
420 ml d’oxygène et 200 ml de gaz carbonique :
1) Calculez les volumes d’oxygène et de CO2 trouvés dans l’enceinte à la fin de chaque étape de l’expérience. (1pt)
2) Quel est le sens des échanges d’oxygène et de CO2 dans chaque étape ? Justifiez votre réponse. (1pt)
3) Calculez les volumes de CO2 et d’oxygène échangés par la plante pendant les 47 minutes dans chaque étape
de l’expérience. (1pts)
4) En fonction des résultats de la question 2, peut-on trouver la nature de la lumière monochromatique utilisée
dans la première étape ? Pourquoi ? (1pt)
5) Calculez les volumes réellement échangés par la plante (volume de CO 2 et volume d’O2). (1pt)
6) Si cette plante pèse 160g, quelle sera la valeur de l’intensité photosynthétique de cette plante durant le temps
de l’expérience ? (Réponse en ml.kg–1.h–1(utilisez le volume de CO2)). (1pt)
7) Calculez le quotient photosynthétique de la plante. (1pt)
8) Calculez la masse en gramme de matière organique (glucose) élaborée au cours de cette expérience, sachant
que six fois le volume molaire de CO2 (gazeux) donne 180g de glucose. (1pt)
PHYSIOLOGIE (12pts)
Les élèves de 1eD cherchent à connaître la composition chimique de la matière des êtres vivants. Ils
cueillent 180g de feuilles fraîches d’acacia. Après déshydratation complète, les feuilles perdent les 3/5 de
leur masse.
La masse sèche recueillie est répartie de façon égale aux deux groupe A et B d’élèves.
1) Le groupe A procède à l’incinération de sa masse sèche et recueille des cendres représentant 1/10 de
la masse sèche. (2,5pts)
a) Calculez la teneur en eau de cette plante. (1pt)
b) Calculez la teneur en sels minéraux par rapport à la masse fraîche et à la masse sèche. (1,5pt)
2) Le groupe B procède au broyage de sa masse sèche. (5pts)
a) Décrire la suite des opérations de chaque groupe pour déterminer la composition chimique des
feuilles d’acacia. (1pt)
b) Consigner dans un tableau le réactif utilisé et la réaction obtenue sachant que l’analyse chimique a
révélé la présence d’amidon ; de protéine ; de cellulose ; de chlorure ; de potassium ; de
phosphate ; de calcium ; de nitrate ; d’ammoniaque et de carbonate. (4pts)
3) Certains de ces constituants ont pour formule (4,5pts)
Corps A : (C6H10O5)n.
Corps B : NH2 – CH – CONH – CH – CONH – CH – CONH – CH – CONH – CH – COOH
    
CH2 CH2OH CH2SH CH3 CH2
 
CONH2 COOH
a) Précisez le nom de ces constituants. (1pt)
b) Donnez le nom et la formule générale des produits d’hydrolyse complète de ces constituants. (1pt)
c) Quelle est la quantité d’eau nécessaire à l’hydrolyse complète de chacun de ces constituants. (1pt)
d) Ecrire la formule de chaque molécule issue de l’hydrolyse de B. (1,5pt)
GEOLOGIE (8pts)
1) Les documents A et B sont des interprétations schématiques de lames minces de roches magmatiques
observées en lumière polarisée, tandis que 1 et 2 représentent les diagrammes de leur composition
chimique.
a) L’une de ces roches provient du magma acide et présente des cristaux visibles à l’œil nu presque
de même taille. Identifiez cette roche et justifiez votre réponse. (2pts)
b) Précisez la texture et la composition minéralogique de cette roche et donnez son nom. (2pts)
c) Comparez les deux massifs principaux de cette roche. (2pts)
2) Classez et ordonnez les systèmes ou périodes géologiques en fonction de leur ère respective. Il s’agit
de Paléocène ; de pliocène ; de pléistocène ; d’ordovicien ; de jurassique ; de trias ; d’éocène et de
silurien. (2pts)
PHYSIOLOGIE
Les élèves de 1eD cherchent à connaître les besoins nutritifs des plantes vertes. Ils procèdent à la
détermination des constituants d’un fragment de tubercule de manioc.
1) L’analyse chimique a révélé que 100g de tubercule de manioc contient 34,6g de glucides
(amidon) ; 1,2g de protides ; 0,2g de lipides et des minéraux (sel de calcium, de sulfates, de
carbonates, de fer et de potassium) dont la masse est égale à 1/9 de la masse totale des
substances organiques et de l’eau.
a) Calcules : - Sa teneur en eau par rapport à la masse fraîche. (1pt)
- Sa teneur en sels minéraux par rapport à la masse sèche. (1pt)
b) Consignez dans un tableau les réactifs utilisés pour mettre en évidence ces constituants
organiques ainsi que les réactions obtenues. (1,5pt)
c) Quelles sont les différentes solutions ou mélanges formés par ces constituants du végétal.
Précisez la composition de chaque solution ou mélange. (1pt)
2) A partir de cette connaissance, les élèves cultivent des pieds d’arachide dans des pots sur du
sable calciné et lavé à l’eau acidulée et les arrosent avec une solution nutritive de Knop dont
la concentration en ion potassium seul varie selon les pots. Les résultats obtenus sont
consignés dans le tableau suivant :

Milieux de culture 1 2 3 4 5 6 7 8

Concentration de la solution d’arrosage en K+ 0 10–6 10–5 10–4 10–3 10–2 10–1 1


(g/l)

Taille des pieds d’arachide en cm 3 5 8 15 15 9 4 1,5

a) Que représente le sable calciné et lavé ? Quel est son rôle ? (1pt)
b) Quel est la composition du liquide de Knop ? (1pt)
c) Tracez la courbe de croissance d’arachide en fonction de la concentration en K + de la
solution nutritive. (1pt)
Echelle : 1cm   101
1cm  1cm de croissance
N.B. : L’échelle doit être respectée.
d) Analysez et interprétez cette courbe. Déduisez la concentration optimale après l’avoir
définie. (1,5pt)
3) Pour expliquer le mécanisme d’absorption d’eau et des ions minéraux par les plantes, ils
plongent un osmomètre contenant 160ml de la solution nutritive du milieu 3 dans un
cristallisoir contenant 160ml de la solution nutritive du milieu 8.
a) L’osmomètre étant fermé à sa base par une membrane perméable ; qu’observera-t-on ?
Justifiez votre réponse. (1pt)
b) Quelle serait la concentration à l’isotonie ? (1pt)
c) Cette expérience permet-elle d’expliquer les mécanismes d’absorption de l’eau et des ions
minéraux du sol par la plante ? Justifiez votre réponse. (1pt)
PHYSIOLOGIE (12pts)
A-/ En vue d’étudier les échanges gazeux au niveau d’une plante verte, un élève réalise une expérience en deux
étapes :
* Première étape : La plante est placée dans un dispositif de mesure des échanges gazeux et éclairée par une
lumière monochromatique (à une seule radiation). Après 47 minutes d’expérience, l’élève fait un prélèvement de
200 ml d’air de l’enceinte du dispositif. Ce volume prélevé devient 159,1 ml lorsqu’on y introduit du pyrogallate de
potassium. Lorsqu’on introduit du KOH dans les 159,1 ml d’air, ce volume devient 138,1 ml.
* Deuxième étape : La même plante, placée dans le dispositif dans les mêmes conditions que dans la première
étape, est maintenant éclairée par une lumière blanche. Après les 47 minutes d’expérience, l’élève fait le même
prélèvement d’air soit 200 ml dans l’enceinte. L’action du pyrogallate de potassium ramène ce volume prélevé à
154,5 ml. Lorsque l’élève introduit du KOH dans les 154,5 ml, ce volume devient 137,8 ml.
Sachant que l’enceinte du dispositif contient au début de chacune des deux étapes de l’expérience 2000 ml d’air à
420 ml d’oxygène et 200 ml de gaz carbonique :
1) Calculez les volumes d’oxygène et de CO2 trouvés dans l’enceinte à la fin de chaque étape de l’expérience. (1pt)
2) Quel est le sens des échanges d’oxygène et de CO2 dans chaque étape ? Justifiez votre réponse. (1pt)
3) Calculez les volumes de CO2 et d’oxygène échangés par la plante pendant les 47 minutes dans chaque étape
de l’expérience. (1pts)
4) En fonction des résultats de la question 2, peut-on trouver la nature de la lumière monochromatique utilisée
dans la première étape ? Pourquoi ? (1pt)
5) Calculez les volumes réellement échangés par la plante (volume de CO 2 et volume d’O2). (1pt)
6) Si cette plante pèse 160g, quelle sera la valeur de l’intensité photosynthétique de cette plante durant le temps
de l’expérience ? (Réponse en ml.kg–1.h–1(utilisez le volume de CO2)). (1pt)
7) Calculez le quotient photosynthétique de la plante. (1pt)
8) Calculez la masse en gramme de matière organique (glucose) élaborée au cours de cette expérience, sachant
que six fois le volume molaire de CO2 (gazeux) donne 180g de glucose. (1pt)
B-/ Soit le document ci-après.
1) Annotez-le en utilisant les chiffres. (1,5pt)
2) Quels facteurs influant sur l’intensité des échanges
gazeux chlorophylliens peut-on étudier avec le dispositif
expérimental représenté par ce document ? (1pt)
3) La plante du dispositif expérimental est en contact avec
une solution de bicarbonate de calcium : Ca(HCO3)2,
utilisée comme source de dioxyde de carbone.
On l’éclaire avec une source de lumière blanche.
Sachant que cette plante a absorbé 0,25g de dioxyde
de carbone et rejeté 125cm3 de dioxygène.
a) Calculez la masse de bicarbonate de calcium
disparue. (1pt)
b) Quel est le volume de dioxyde de carbone absorbé ? (0,5pt)
PHYSIOLOGIE (10pts)
Pour connaître la nutrition minérale des plantes vertes, les élèves de 1 ère réalisèrent les expériences
suivantes.
1) Des plants de haricot répartis en deux lots (A et B) sont cultivés sur un milieu neutre de culture. Le lot
A arrosé avec de l’eau pure se développe très peu, tandis que le lot B arrosé avec le liquide de Knop
présente un développement normal.
a) Qu’est-ce qu’un milieu neutre de culture ? Donnez en deux exemples. (1pt)
b) Qu’appelle-t-on milieu de Knop et quel est sa composition ? (1,5pt)
c) Analysez les résultats et déduire les besoins nutritifs des plantes vertes. (1,5pt)
2) Des cellules de la feuille de haricot sont introduites dans une solution x en vue de déterminer les
volumes vacuolaires (Vv) avec les pressions osmotiques (Pv) et membranaire (Pm) ainsi que la force de
succion. Les résultats sont consignés dans le tableau :
Volume vacuolaire en mm3 0,8 1 1,3 1,4 1,5
Pression atmosphérique en atm 15 12 10,5 10,25 10
Pression membranaire en atm 0 0 2 5 10
a) Calculez la succion (s) correspondante à chaque volume vacuolaire sachant qu’elle est la
pression exercée par la cellule sur l’eau de son entourage (s = Pos – Pm). (1pt)
b) Tracez dans le même repère, les courbes de pression osmotique, membranaire et de succion en
fonction du volume vacuolaire. (2pts)
c) Analysez et interprétez les trois courbes et déduire le mécanisme d’absorption d’eau par la
plante. (2pts)
d) Compare la concentration de la solution x à la concentration vacuolaire au début et à la fin de
l’expérience. Justifiez votre réponse. (1pt)
PHYSIOLOGIE (12pts)
I-/ Une plante verte pesant 60g est placée sous une cloche étanche. Elle reçoit l’air provenant d’un flacon
contenant 50cm3 d’une solution de bicarbonate de sodium (NaHCO 3) additionnée de quelques gouttes de
phénolphtaléine. La pompe P assure la circulation de l’air. On rappelle que la phénolphtaléine est rose
pâle en présence de carbonate de sodium et rouge vif en présence de carbonate de sodium.
Après 20mn d’exposition à la lumière, la solution vire du rose pâle au rouge-vif et le taux de
bicarbonate de sodium passe de 4% à 3% puis revient à 4% après 30mn à l’obscurité.
1) Comment expliquez-vous le changement de couleur du contenu du flacon à la lumière ? (1pt)
2) Ecrivez l’équation de la réaction intervenant dans le flacon à la lumière. (0,5pt)
3) Quelle serait la coloration de la solution du flacon à l’obscurité ? Justifiez votre réponse. (1pt)
4) Calculez l’intensité d’assimilation (mlCO2 /g.h) de cette plante dont la teneur en eau est 90%. (2,5pts)
5) Calculez le volume réel d’oxygène rejeté au bout de 20mn à la lumière sachant que le quotient
chlorophyllien est 0,9. (1pt)
II-/ Pour connaître les mécanismes de photosynthèse, des chloroplastes extraits de cellules de cette plante
sont placés successivement dans des milieux de culture dont la composition diffère d’une expérience à
une autre.
Dans chaque situation expérimentale, on cherche à identifier dans le milieu de culture l’apparition du
dioxygène, d’ATP et d’amidon.
Le tableau ci-dessous récapitule les conditions expérimentales et les résultats obtenus.

CONDITIONS EXPERIMENTALE RESULTATS

Eau ADP Lumière CO2 Phosphate Dioxygène ATP Amidon


(Pi)
Expérience 1 + + + + + Oui Oui Oui
Expérience 2 + + – + + Non Non Non
Expérience 3 + + + – + Oui Oui Non
Expérience 4 + – + + + Oui Non Non
Expérience 5 + + + + – Oui Non Non
1) Faites le schéma du chloroplaste. (1,5pt)
2) Etablis une relation entre la variation notée et les résultats obtenus. (2pts)
3) Dresse le bilan de ces expériences en schématisant l’ensemble des réactions mises en évidence par les
résultats obtenus. (2,5pt)

PHYSIOLOGIE (10pts)
EXERCICE 1 (5,5pts)
On désire déterminer le métabolisme basal d’un homme de 60kg dont la surface corporelle est
estimée à 1,8m2, par la calorimétrie respiratoire. L’homme est à jeun depuis des heures, presque
inactif. L’énergie dépensée pour la thermorégulation et les activités musculaires représente 5%
de l’énergie totale évaluée.
1) Rappeler les conditions idéales de déroulement d’une telle expérience.
2) En quoi la calorimétrie respiratoire diffère-t-elle de la calorimétrie directe ?
3) Durant l’expérience qui a duré 24 heures, le sujet a en moyenne, absorbé 4cm 3 d’oxygène par
minute et par kg. Quel est en kJ/m2/h le métabolisme basal de cet individu ?
4) L’expérimentateur veut connaître les quantités de protides, lipides, et de glucides oxydées
durant l’expérience. Pour cela, il dose l’azote des déchets.
Il considère que l’azote dosé provient d’un seul des trois catégories d’aliments dégradés, que
les protides renferment 16% d’azote, que la masse de lipides dégradés représente 70% des
protéines.
a) Sous quelle forme l’élimination de l’azote se fait-elle ?
b) Déterminer les masses de protides, de lipides et de glucides oxydés par le sujet durant
cette expérience sachant que l’expérimentateur trouve 10g d’azote dans les déchets.
EXERCICE 2 (4,5pts)
Le réactif au rouge de crésol, de teinte orangée à l’air, devient jaune en présence de gaz
carbonique, rouge pourpre en atmosphère appauvrie en gaz carbonique. On réalise le montage
suivant : dans des tubes contenant un peu de rouge de crésol, orangé au début de l’expérience, on
place une feuille fixée au bouchon du tube par une épingle. Les différents tubes sont placés à une
distance D variable d’une lampe L, seule source lumineuse dans une pièce par ailleurs sombre, et
ne se font pas ombrage mutuellement. Toutes les feuilles utilisées appartiennent à la même
espèce végétale A ou B.

F
D L

RC

1) Dans les tubes situés à une distance DL de la lampe, le rouge de crésol reste orangé. Si D est
inférieure à DL, le réactif devient rouge pourpre. Enfin quand D est supérieure à DL, le
liquide devient jaune. Un tube témoin sans feuille ne présente pas de changement de couleur,
quelle que soit sa position. Comment interprétez-vous ces résultats ? (2,5pts)
2) Pour la plante A, on trouve DL=3,50m. Pour la plante B DL=2m. Laquelle de ces deux
plantes survivra le mieux dans un sous-bois ? (1pt) Pourquoi ? (1pt)
PHYSIOLOGIE

Un jeune homme de 70kg consomme en 24 heures 1,352kg d’un aliment dont la


composition centésimale en principes alimentaires est la suivante : 22,5g de glucides, 49g
d’eau, 10g de lipides, 17,5g de protides et 1g de vitamines et de sels minéraux divers.
1) Un nutritionniste estime que cet aliment contient à la fois des nutriments et des
principes alimentaires. Donner votre avis après avoir donné leur définition.
2) Sur un schéma de l’appareil digestif, indiquer les différentes enzymes digestives.
Cet individu est placé dans une chambre calorimétrique pendant 24 heures au bout
desquelles le compteur à eau indique 288 litres alors que le flacon d’H 2SO4 a augmenté
de 252,75g.
L’énergie des excrétas est évaluée à 526Kj ; la température de la chambre a varié
de 7°C.
3) Etablir le bilan énergétique de cet individu.
4) Calculer le volume d’oxygène nécessaire à l’oxydation de la quantité de glucose dont
on déterminera la masse moyenne qu’il faudra ajouter à la ration ou en retirer pour
établir l’équilibre énergétique chez cet individu.
Si le sujet devrait consommer en pain l’équivalent de la différence trouvée en 3) ;
quelle quantité lui en faudra-t-il ? Sachant que le pain contient 65% de son poids de
glucide, 0,35% de lipides, 2,5% de protides et 32,15% d’élément minéraux et de
vitamines.
S’il s’agissait d’une compensation, cette ration faite de pain vous satisfait-elle
pleinement ?
Quelle est, ramenée au kg de masse corporelle et à l’heure, la dépense énergétique de
ce sujet ? Dites à quoi elle correspond, et préciser les conditions dans lesquelles elle
devrait être déterminée.
5) La ration alimentaire doit apporter à l’organisme en plus des vitamines, des acides
aminés indispensables et des acides gras essentiels.
a-/ Qu’est-ce qu’un acide gras essentiel ? Donnez deux exemples.
b-/ Citez deux acides aminés indispensables.
c-/ On donne les deux colonnes suivantes :
– scorbut – cholécalciférol
– xérophtalmie – niacine
– béri-béri – acide ascorbique
– rachitisme – nicotinamide
– pellagre – rétinol
– thiamine
Utiliser un mot pour désigner les noms de chaque colonne et faire correspondre à
chaque mot de la première colonne le ou les mots convenables de la deuxième
colonne.
PHYSIOLOGIE (12pts)
I-/ Digestion
La levure de bière est un champignon microscopique unicellulaire. On prépare un extrait de levure de la
manière suivante : on délaye 2g de levure fraîche dans 20 ml d’eau ; on laisse reposer un quart d’heure et
on filtre.
1-/ On réalise l’expérience suivante : trois tubes sont préparés ainsi que l’indique le tableau ci-dessous :

Tube A Tube B Tube C


Solution de saccharose à 2% 10 ml 10 ml 10 ml
Extrait de levure 2 ml
Extrait de levure préalablement porté à ébullition 2 ml
Eau distillée 2 ml
Les trois tubes sont placés au bain-marie à 37°C. 30 minutes plus tard, on réalise le test de Fehling sur
le contenu de chacun de ces tubes. Le test est positif (précipité rouge brique) pour le tube A ; il est
négatif pour les tubes B et C.
En utilisant vos connaissances, expliquez ces résultats. Que contient l’extrait de levure ?
2-/ On réalise une deuxième expérience en remplaçant la solution de saccharose par de l’empois d’amidon
à 1%. Au bout d’une demi-heure, on pratique sur des prélèvements le test à l’eau iodée et le test de
Fehling. Que cherche-t-on à tester par cette expérience ?
Les résultats des tests sont les suivants :
- Test à l’eau iodée : positif sur les trois tubes (coloration bleu violacé),
- Test de Fehling : négatif sur les trois tubes.
Ce résultat est-il conforme à ce que vous attendiez ?
Quelle propriété des enzymes illustre-t-il ?
II-/ Respiration
1-/ Il est possible de réaliser la mesure des échanges respiratoires d’un petit animal (souris, rat, par
exemple) à l’aide d’un respiromètre. Cet appareil est décrit ci-dessous.
L’animal étant placé dans une enceinte hermétiquement close, on constate dans le manomètre une
dénivellation, h, dans la position du liquide dans les deux branches (voir schéma).
Pour rétablir le niveau initial 0, on manœuvre le robinet de la burette. L’eau, en s’écoulant dans le flacon
6, entraîne le rétablissement de ce niveau. On note alors le volume d’eau écoulé de la burette graduée.
Questions
a) Comment expliquer la dénivellation, h, qui se crée dans le manomètre dès le début de l’expérience ?
b) Que représente le volume d’eau écoulé de la burette graduée dans le flacon 6 rempli d’oxygène pur ?
c) Est-il important d’avoir de l’oxygène pur dans le flacon 6 ? Pourquoi ?
2-/ L’expérience se déroule sur 15 minutes. L’animal est un rat pesant 165 grammes.
Toutes les 3 minutes, on rétablit le niveau initial (0) dans le manomètre en faisant s’écouler l’eau de la
burette dans le flacon 6.
Le tableau suivant donne les résultats. L’activité de l’animal a été également notée dans ce tableau.
Volume total de l’eau Volume total d’oxygène
Temps (en min) Activité de l’animal
écoulée (en ml) consommé (en ml)
3 agité 25
6 agité 45
9 agité 66
12 calme 78
15 calme 90
Questions
a) Compléter le tableau en notant le volume d’oxygène consommé, progressivement, par l’animal au
cours de l’expérience. Expliquer la réponse. Quel est le volume d’oxygène consommé en 15 min ?
b) Etablir une relation entre l’activité de l’animal et la consommation d’oxygène pendant les différentes
périodes de 3 min.
c) Donner la définition du quotient respiratoire et de l’intensité respiratoire.
d) Lequel de ces deux paramètres peut être calculé avec les résultats de cette expérience ?
Calculer ce paramètre pour l’animal testé au cours de cette expérience (l’autre paramètre sera calculé
dans la question 3°).
3-/ Le même animal est placé dans le même dispositif expérimental : cependant on ne mettra ni potasse ni
eau de chaux dans l’enceinte de l’animal.
On réalise le même type de mesure toutes les trois minutes, selon le même mode opératoire.
Le volume d’eau écoulé au cours de l’expérience est noté dans le tableau suivant ; ce volume d’eau
compense à chaque mesure la dénivellation apparue dans le manomètre.
Temps (en min) 3 6 9 12 15
Volume d’eau écoulé (en ml) 3,2 6,2 8,1 11 14,5
Questions
a) Quelle est la conséquence de l’absence de potasse ou d’eau de chaux dans l’enceinte où est enfermé
l’animal ?
b) Que représente le volume d’eau écoulé de la burette ?
c) A partir de ce résultat il est possible de calculer le volume de dioxyde de carbone. Donner la valeur du
volume de CO2 dégagé par l’animal en 1 heure.
d) Calculer le second paramètre caractérisant les échanges gazeux respiratoire.
e) Comment interpréter ce dernier résultat, en faisant appel aux connaissances ?

PHYSIOLOGIE (12pts)
Exercice 1 (5pts)
Un laborantin dispose d’un tube à essai, d’un morceau d’ovalbumine (blanc d’œuf dur), de la chaux
sodée, de l’acide chlorhydrique, d’un agitateur en verre et du papier tournesol.
1) Le matériel disponible lui permet-il de réaliser l’expérience de mise en évidence de l’azote ?
Pourquoi ? (0,5pt)
2) Schématisez le dispositif expérimental (de mise en évidence de l’azote). (1pt)
3) L’élément ainsi mis en évidence intervient dans la formation d’une liaison caractéristique des
polypeptides.
a- De quelle liaison s’agit-il ? (0,5pt)
b- Comment se forme-t-elle ? (Ecrire seulement l’équation générale). (1pt)
c- Décrivez une réaction colorée permettant de la mettre en évidence. (1pt)
d- Cette réaction est-elle positive ou négative avec un monopeptide ? Pourquoi ? (1pt)
Exercice 2 (7pts)
A-/ Les élèves de 1èreD cherchent à déterminer la constitution chimique de la matière des êtres vivants. Ils
disposent d’organe frais de tomate et se répartissent en 2 groupes A et B.
1) Le groupe A s’occupe de l’étude quantitative et obtient le résultat suivant :
- Constituants fondamentaux : 96,2% du poids frais.
- Teneur en eau : 80%.
- Teneur en sels minéraux par rapport au poids frais : 3,8%.
a- Quels sont les constituants fondamentaux ? (0,5pt)
b- Sachant que la matière sèche incinérée après dessiccation totale perd 12,8g (masse
combustible), calculer :
- Le poids frais de l’organe utilisé. (1pt)
- La quantité d’eau qu’elle renferme. (0,75pt)
- Sa teneur en sels minéraux par rapport au poids sec. (0,75pt)
2) Le groupe B est chargé de déterminer les sels minéraux contenus dans cet organe.
Comment doit-il procéder ? (1pt)
B-/ Le tableau suivant est obtenu après la mise en évidence de certains constituants de la matière vivante.

Corps mis en évidence Réactif utilisé Réaction observée


1 Liqueur de Fehling à chaud 2
3 Rouge Soudan III 4
5 6 Précipité blanc d’oxalate de
calcium
Amidon 7 8
9 10 Précipité blanc de chlorure d’argent
Protéines 11 12
Sans reproduire le tableau, dites à quoi correspondent les numéros 1 à 12. (3pts)
Physiologie : 12pts

I- Soit les molécules organiques ci-dessous :


II- 1)a) A l’aide de ces molécules, écrivez la formule d’un dipeptide, d’un tripeptide, d’un monoglycéride,
d’un triglycéride ; combien de formules de chaque catégorie pouvez-vous écrire ?

b) Indiquez un moyen simple pour mettre en évidence l’azote dans certaines de ces molécules organiques.
2) On isole quelques composants du lait de vache dont les formules figurent ci-dessous.

2° Molécule B C12H22O11
3°Donnez un nom à chacune de ces molécules.
a) Ces molécules sont-elles spécifiques du lait de vache ?
b) Que résulterait-il de leur hydrolyse totale

II-L’acide linoléique est un acide gras très intéressant, dont la consommation est indispensable pour la
santé de l’homme, et qui entre dans la composition de certains lipides alimentaires.
1) Sa formule générale a été établie : C18H32O2.
Sachant que c’est un acide aminé insaturé possédant deux doubles liaisons entre le carbone 9 et
10 et entre le carbone 12 et 13 écrire sa formule semi-développée.
2) Qu’est-ce qu’un lipide ? en générale ?
3) Ecrire la formule d’un lipide contenant en plus de l’acide oléique, du glycérol, qui est un alcool.
L’acide oléique a 18 atomes de carbone et une double liaison en position 9.

III- Le glycocolle est un acide aminé ayant la formule globale c2H5O2N.


1) Ecrire sa formule développée en faisant apparaitre les groupements fonctionnels.
2) Même question à propos de l’alanine, autre acide aminé ayant la formule C3H7O2N.

IV- Soit un polypeptide formé de trois acides aminés suivant liés par des liaisons peptidiques
V- 1)- Calculer la masse molaire de chaque acide aminé
On rappelle les masses atomiques : C =12, H=1, O=16, N=14.

2-) La masse molaire du tripeptide a été établie. Elle est égale à 245 retrouvez cette valeur par calcul.
3)- Ecrire toutes les molécules de tripeptide possibles contenant les trois acides aminés cités.
4)- L’albumine est la principale protéine du blanc d’œuf.
a)On réalise sur du blanc d’œuf dilué, la réaction du biuret. Décrire le mode opératoire.
Donner le résultat. Que met en évidence cette réaction ?
b) On fait chauffer. L’albumine devient opaque et durcit : le blanc d’œuf est cuit. . le mode
opératoire. Commentez ce résultat
PHYSIOLOGIE
I-/ En vue de déterminer la teneur en eau d’un organe, on procède de la façon suivante : on pèse 90g
d’organe frais que l’on met dans une étuve à 50°C. On mesure par intervalles de temps la variation de
masse de cet organe. Les résultats son traduit dans le tableau suivant :

Temps en heure 0 1 2 3 4 5 6

Masse (g) 90 50 25 10 6 4 4

1) a) Quel est la masse de l’organe sec (ms) ? (0,5pt)


b) Calculez la teneur en eau (te) par rapport à la masse de l’organe frais. (2pts)
2) On incinère l’organe sec et on recueille 0,6g de cendre.
a) De quoi est constituée la cendre ? (0,5pt)
b) Calculer la teneur en sels minéraux de l’organe :
 par rapport à la masse ms.
 par rapport à mf.
II-/ On introduit 15 ml d’une solution de NaCl préparée comme suit :
NaCl : 20g
Eau distillée : 1000g
dans un osmomètre de Dutrochet. On le plonge dans un cristallisoir contenant 450g d’eau pure.
1) Qu’observe-t-on ?
2) Calculez la concentration à l’isotonie.
3) Soit no le niveau initial de la solution dans l’osmomètre.
Au cours de l’expérience, les variations suivantes sont portées sur un tableau :

Durée (heure) Niveau de la solution dans l’osmomètre


0 0
1 5
3 14
4 17
6 18
10 18,5
15 17,5
20 15
25 12

Tracer la courbe de variation du niveau du liquide de l’osmomètre en fonction du temps. Interprétez la


courbe. (Echelle : 1cm pour 2 heures et 1cm pour 2 niveaux.)
4) On introduit dans la solution isotonique précédemment obtenue quelques gouttes de sang frais de
cheval. Qu’observe-t-on au microscope ? Schéma obligatoire. Expliquez.
5) On désire préparer, à 27°C, 2 litres d’une solution de KCl isotonique à la solution obtenue à la
question 2. Quelle quantité de KCl doit-on utiliser ?
On donne : Na = 23 ; K = 39 ; Cl = 35,5.
PHYSIOLOGIE I
Soit un osmomètre dont la membrane est perméable aux seules molécules d’eau, placé sur une cuve de
grande dimension. Au début de toute les expériences, le niveau des liquides sera le même dans le tube à
osmose et dans la cuve.
1) Dans une première expérience, on met de l’eau pure dans la cuve ; dans l’osmomètre, on met une
solution de concentration c d’un corps x : le liquide monte jusqu’à une hauteur de 3cm dans le tube de
l’osmomètre (ex. a)
Où se serait faite la stabilisation des niveaux si l’on avait mis la solution de concentration c dans la cuve
de l’eau pure dans l’osmomètre ? (ex. b)
2) L’osmomètre contient une solution de même corps de concentration 2c ; la cuve est remplie de solution à
c
2. Qu’observera-t-on ?
3) On répète l’expérience a en remplaçant la solution x de concentration c dans l’osmomètre par une
c
solution de même corps de concentration 2 . Qu’observera-t-on ?
4) Quelle différence observera-t-on avec l’expérience b si l’osmomètre est placé non plus dans une grande
cuve, mais dans une petite enceinte de volume à peine supérieure à celui de l’osmomètre ?

PHYSIOLOGIE II
En vue d’étudier les échanges gazeux au niveau d’une plante verte, un élève réalise une expérience en deux
étapes :
* Première étape : La plante est placée dans un dispositif de mesure des échanges gazeux et éclairée
par une lumière monochromatique (à une seule radiation). Après 47 minutes d’expérience, l’élève fait
un prélèvement de 200 ml d’air de l’enceinte du dispositif. Ce volume prélevé devient 159,1 ml lorsqu’on
y introduit du pyrogallate de potassium. Lorsqu’on introduit du KOH dans les 159,1 ml, ce volume devient
138,1 ml.
* Deuxième étape : La même plante, placée dans le dispositif dans les mêmes conditions que dans la
première étape, est maintenant éclairée par une lumière blanche. Après les 47 minutes d’expérience, l’élève
fait le même prélèvement d’air soit 200 ml dans l’enceinte. L’action du pyrogallate de potassium ramène ce
volume prélevé à 154,5 ml. Lorsque l’élève introduit du KOH dans les 154,5 ml, ce volume devient 137,8 ml.
Sachant que l’enceinte du dispositif contient au début de chacune des deux étapes de l’expérience 2000 ml
d’air à 420 ml d’oxygène et 200 ml de gaz carbonique :
1) Calculez les volumes d’oxygène et de CO 2 trouvés dans l’enceinte à la fin de chaque étape de
l’expérience.
2) Quel est le sens des échanges d’oxygène et de CO2 dans chaque étape ? Justifiez votre réponse.
3) Calculez les volumes de CO2 et d’O2 échangés par la plante pendant les 47 minutes dans chaque étape
de l’expérience.
4) Calculez les volumes réellement échangés par la plante.
5) Si cette plante pèse 160g, quelle sera la valeur de l’intensité photosynthétique de cette plante durant le
temps de l’expérience ? ( ml de CO2 /kg.h)
6) Calculez le quotient photosynthétique de la plante.
PHYSIOLOGIE (12pts)
I-/ Soit le document 1.
1) Annotez-le en utilisant les chiffres. (2pts)
2) Quels facteurs influant sur l’intensité des échanges gazeux chlorophylliens peut-on étudier avec le
dispositif expérimental représenté par ce document ? (1pt)
3) La plante du dispositif expérimental est en contact avec une solution de bicarbonate de calcium :
Ca(HCO3)2, utilisée comme source de dioxyde de carbone. On l’éclaire avec une source de lumière
blanche.
Sachant que cette plante a absorbé 0,25g de dioxyde de carbone et rejeté 125cm3 de dioxygène :
a-/ Calculez la masse de bicarbonate de calcium disparue. (1pt)
b-/ Quel est le volume de dioxyde de carbone absorbé ? (1pt)
II-/ Dans des milieux hermétiquement fermés dont les taux de dioxyde d carbone et d’oxygène peuvent
être exactement dosés par une méthode appropriée, on élève des plantules vertes terrestres aussi
identiques que possible. On utilise 15 milieux qui contiennent au départ 15,5ml d’oxygène.
Le taux de dioxyde de carbone et la température étant maintenus constants, on fait varier l’éclairement en
utilisant plusieurs lampes de puissances variables.
On dose en fin d’expérience le volume d’oxygène dans chaque milieu. Les résultats sont consignés dans
le tableau ci-après :
Milieux 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Intensité d’éclairement en x103 25 23 20 18 16 14 12 10 8 5 4 3 2 1 0,5
lux
Volume d’oxygène dose en ml 23,5 23 22 20,5 19,5 18,5 18 17,5 17 16,5 16 15,5 14,5 13,5 13
1) Dressez le tableau de variation du volume d’oxygène en fonction de l’intensité de l’éclairement. (0,5pt)
2) Tracez la courbe de variation du volume d’oxygène en fonction de l’intensité de l’éclairement. (1,5pt)
3) Analysez et interprétez cette courbe. (2pts)
4) Soit x le point d’intersection de la courbe avec des abscisses.
a-/ Déterminer le point x sur la courbe. (0,5pt)
b-/ A quoi correspond x ? Expliquez les échanges gazeux à ce point. (1pt)
5) Calculez l’intensité d’assimilation chlorophyllienne de la plante du milieu I (masse de la plante : 52g ;
son quotient chlorophyllien = 0,88 ; durée de l’expérience = 30mn). (1,5pt)
I-/ PHYSIOLOGIE
A-/ En vue d’étudier les dépenses énergétiques d’un individu, on l’enferme dans une chambre calorimétrique.
1) Faire le schéma d’une chambre calorimétrique.
2) L’air entrant dans le radiateur au début de l’expérience est à 10°C et les flacons d’acide sulfurique et de potasse
pèsent respectivement 1500g et 1300g.
a) Quels rôles jouent l’acide sulfurique et la potasse ?
b) Sachant qu’à la fin de l’expérience il a circulé environ 1000 litres d’air dans le radiateur et que les flacons
d’acide sulfurique et de potasse pèsent respectivement 2700g et2000g ; calculer la quantité totale d’énergie
produite par cet individu si l’air sortant du radiateur est porté à 29°c
c) Quel est le volume du gaz carbonique qu’il a émis ?
3) L’air qui entre dans la chambre calorimétrique et que respire l’individu contient de l’oxygène radioactif
(oxygène lourd 18o).
Dans lequel des deux produits rejetés se retrouvera la radioactivité ? Expliquer brièvement.
4) Le phénomène biologique au terme duquel les deux produits sont rejetés, est catalysé par certaines enzymes.
a) quels sont ces enzymes ?
b) Donner la définition d’une enzyme.
c) donner trois caractères communs aux enzymes et aux catalyseurs
NB : chaleur spécifique de l’air= 0,1kcal/l
B-/ On réalise l’expérience présentée sur le schéma 3.
La fibrine (que l’on extrait des caillots de sang) réagit positivement si l’on effectue la réaction du biuret.
Au bout d’une heure à 40°c, on constate que, dans le premier tube la fibrine disparait ; dans les autres tubes on
ne voit pas de modification. Après disparition de la fibrine, le liquide du tube n°1 neutralisé, donne une
réaction du biuret positive. En utilisant ces faits, proposez une explication de la transformation réalisée.
1. 5ml de solution de pepsine à 0,5 %(la pepsine est normalement sécrétée par l’estomac) +5ml HCl à 0,4%
2. 5mlde solution de pepsine 0,5%+ 5mld’eau distillée.
2. 5ml de solution de pepsine à 0,5% +5ml d’eau distillée.
3. 5ml de solution de pepsine à 0,5% préalablement bouillie +5ml HCl (0,4%)
4. 5ml d’eau distillée+5mlHC

Vous aimerez peut-être aussi