Vous êtes sur la page 1sur 4

INTRODUCTION

Dans le cadre des travaux pratiques de la nutrition des volailles, une sortie de terrain a été
organisée au sein d'une usine de fabrication d'aliments de volaille de Korhogo dénommé koudijs
(figure 1) le 09/04/2022 le but de cette sortie était d'observer comment se fabrique une bonne
alimentation équilibrée pour les volailles afin d’assurer leurs bonne santé.
Notons qu'au cours de cette sortie nous avons énumérés certains points tel que :
● les besoins nutritionnels des volailles
● Etapes de fabrication d'aliments de volaille
● Les équipements de fabrication d'aliments de volaille
I. Les besoins nutritionnels des volailles
a) Les besoins en énergie des volailles
Au niveau des besoins en énergie des volailles, nous utilisons les matières premières source
d’énergie telle que les céréales qui apportent de l’énergie grâce à l’amidon contenu dans les grains.
Le maïs jaune a été choisi comme la céréale la plus énergétique et la plus bénéfique du fait que
sa culture est très répandue et sa coloration jaune est responsable de la coloration jaune de la
chair et des pattes du poulet et du jaune de l’œuf,(figure 2). De plus on note la présence
de l’aflatoxine dans le maïs lorsqu’il est mal stocké et il a un taux d’incorporation maximum
de 60 à 70%.
Le Maïs est aussi le produit le plus utilisé car il représente environ 70% du prix de revient
du poulet. Il est donc le plus conseiller afin d’éviter le gaspillage qui pourra affecter la
rentabilité de l’aviculture. Néanmoins à défaut du maïs d'autres céréales peuvent être utilisées
comme le mil, le sorgho, le son de blé, la farine basse de riz.

b) Besoin en protéines
+ Protéines d’origine végétale
Ce sont des tourteaux contenant 40 à 50% de matières protéiques
Nous avons le tourteau de soja qui est le meilleur tourteau du fait de sa teneur élevée en
Lysine avec un taux d’incorporation maximum est de 25%. A défaut du tourteau de soja on peut
utiliser le tourteau d'arachide, le tourteau de coton, le tourteau de palmiste et le tourteau de
coprah.

1
+ Protéines d'origine animale
On peut utiliser la farine de viande, de poisson et de sang
c) Les besoins en minéraux
Eléments naturels et essentiels à la constitution du squelette, certains minéraux entrent également
dans la composition d’hormone nous avons les minéraux tel que les macrominéraux que sont : le
calcium, phosphore, magnésium, potassium, sodium, clore et souffre.
d) Les besoins en vitamines
L'organisme des volailles en a besoin en faible quantité mais une carence de vitamine provoque
rapidement aussi des problèmes de santé (problème de croissance, affaiblissement général,
problème de locomotion). Les vitamines sont indispensables au bon état général et au bien-être
des volailles. Afin d’éviter les problèmes de locomotion et son mode de fabrication
II. Les étapes de fabrication d'aliments de volaille
● On procède au stockage des matières premières
- Le contrôle de ces matières premières : contrôle visuel qui consiste à constater la régularité des
grains, l’absence d’impureté, l’absence de grain germé ou étranger, l’absence d’insecte… et un
regard olphatique qui consiste à l’absence d’odeur anormale.
- La pesée séparée des matières premières suivie de leur mélange
- Le broyage qui doit être fin et homogène
- L’ensachage ou le stockage.
III. Les équipements de fabrication d'aliments de volaille
.la broyeuse (figure 3)
.la mélangeuse (figure 4)
.la machine à peser (figure 5)
Conclusion
Retenons que pour une bonne alimentation des volailles, certaines dispositions de stockage doivent
être prises en compte. De plus l'éleveur doit veiller à équilibrer l'alimentation des volailles en
apportant les quantités et qualités nécessaires aux besoins vitaux de ces volailles afin d'accroître
son bénéfice.

2
FEUILLE ANNEXE

Figure2
Figure 1

Figure 5

3
Figure 3

Figure 4

Vous aimerez peut-être aussi