Vous êtes sur la page 1sur 51

SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :
CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À


TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
1, 4, 8, 10, 16

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR


L’ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES DANS
d'évaluation (benchmark) LE LEADERSHIP
Malgré les progrès accomplis, les femmes restent largement
Informations sur le critère d'évaluation (benchmark) : le critère d'évaluation sous-représentées aux postes de décision. Target Gender
(benchmark) de l’équilibre entre les sexes à tous les niveaux de direction permet aux Equality, une initiative du Global Compact des Nations Unies,
organisations d’évaluer et d’atteindre l’égalité entre les sexes à tous les niveaux de appelle et soutient les entreprises à fixer et à atteindre
l’équipe dirigeante. Pour atteindre cet objectif, une série de mesures visant à créer des objectifs ambitieux en matière de représentation et de
leadership des femmes dans les entreprises.
des lieux de travail inclusifs sont nécessaires. Celles-ci exigent des entreprises
qu’elles éliminent les principaux obstacles qui empêchent les femmes d’entrer En outre, les Principes d’autonomisation des femmes (WEP)
définissent les politiques et pratiques des entreprises qui
sur le marché du travail et qu’elles créent un milieu de travail inclusif où tous les
créent des conditions équitables grâce à un recrutement et à
employés sont respectés et rendus autonomes. En plus des objectifs de recrutement,
un maintien en poste tenant compte des spécificités de genre,
l’établissement d’objectifs d’équilibre entre les sexes aux postes de direction améliore à l’égalité de rémunération pour un travail égal, à l’égalité
considérablement les mesures globales d’équilibre entre les sexes. d’accès à la formation, à la création de réseaux et au mentorat,
au soutien aux parents qui travaillent et aux dispensateurs de
Alors que l’objectif 5.5 des ODD préconise la participation pleine et efficace des soins, et à l’adoption d’une politique de tolérance zéro à l’égard
femmes et l’égalité des chances en matière de leadership, y compris dans la vie de la violence et du harcèlement sur le lieu de travail. Des
milliers d’entreprises ont manifesté leur soutien aux WEP en
économique, d’ici 2030, les entreprises sont encouragées à se fixer des échéances
signant la déclaration de soutien des PDG.
plus ambitieuses pour parvenir à un équilibre entre les sexes au niveau de la direction.
Les chefs d’entreprise déclarent accorder une priorité toujours plus grande à l’égalité
des sexes, toutefois moins de 30 % des entreprises se sont fixés des objectifs et
des cibles mesurables assortis de délais.1 En se fixant des objectifs ambitieux et
en prenant des mesures pour atteindre l’équilibre entre les sexes au niveau de
la direction, les entreprises contribuent directement à la réalisation de l’objectif 7% des entreprises du Fortune 500 sont dirigées
par des femmes3

mondial 5 : Égalité des sexes.

En outre, un nombre croissant de preuves confirment que la diversité des sexes


conduit à une amélioration des performances environnementales, sociales et de
17 % des sièges des conseils d’administration dans
le monde sont occupés par des femmes en
20204
gouvernance (ESG). Par exemple, une étude a révélé qu'une meilleure représentation
des femmes dans le leadership des entreprises entraîne une réduction des émissions
de gaz à effet de serre, des relations de travail plus solides et une diminution de la
fraude.2 Afin d’attirer et de maintenir en poste les femmes les plus talentueuses,
22 % les femmes sont 22 % moins susceptibles
d’atteindre un niveau cadre ou plus que les
hommes5
les entreprises doivent notamment se concentrer sur le développement de viviers,
l’embauche et la promotion, l’adoption de politiques inclusives en milieu de travail et
de structures de récompense au rendement, l’élimination du harcèlement sexuel et
l’offre d’un salaire égal à travail égal.

Exemple d’impact sur l’industrie


Biens et services industriels : Selon le Forum économique mondial Technologie: Aujourd’hui, seulement 26 % de la main-d’œuvre du secteur
(WEF), la représentation des femmes dans ce secteur n’est que de 16 %.6 informatique et 11 % des dirigeants du secteur des technologies dans
Toutefois, cette part est en augmentation constante : les femmes le monde sont des femmes.7 L’adoption d’horaires de travail flexibles,
constituent désormais la majorité de la main-d’œuvre ayant fait des études le maintien de réseaux d’employés solides et l’investissement dans des
supérieures. Les leaders de l’industrie doivent continuer à rendre les programmes de développement personnel sont des moyens inclusifs
carrières dans les STEM plus attrayantes pour les femmes et adopter des d’atteindre l’équilibre entre les sexes dans le secteur des technologies.8
cultures de travail plus inclusives.

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION


D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

UNILEVER ACCENTURE PVH


a atteint son objectif de 50 % de s’est fixé des objectifs audacieux pour s’est fixé des objectifs à l’horizon 2030
femmes au niveau de la direction accélérer l’égalité entre les sexes. en matière d’autonomisation et
dans le monde. Une équipe dédiée L’équilibre hommes-femmes dans la d’inclusion des femmes et de diversité
à la diversité et à l’inclusion a mis main-d’œuvre devrait être atteint d’ici qui comprennent la parité des sexes
sur pied un Conseil mondial de la 2025, avec 50 % de femmes et 50 % aux postes de direction, des possibili-
diversité ainsi qu’un réseau de près de d’hommes identifiés comme binaires, tés de développement professionnel
100 « ambassadeurs de la diversité et la proportion de femmes parmi les pour 500 000 femmes dans leur
et de l’inclusion », qui ont établi un directeurs généraux devrait atteindre chaîne d’approvisionnement et une
critère d'évaluation (benchmark) sur 25 % d’ici fin 2020.10 formation universelle sur les préjugés
la façon dont une communauté peut inconscients.11
favoriser une culture d’inclusion sur
tous les marchés.9

Évaluation par rapport au critère ACTIONS PRÉLIMINAIRES


d'évaluation (benchmark) Assurer un soutien de haut niveau en faveur
de l’égalité des sexes : Par exemple, la signature
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark), à savoir de la déclaration de soutien du PDG aux principes
l’équilibre entre les sexes à tous les niveaux de direction à l’horizon 2030, d’autonomisation des femmes envoie le signal important
à vos employés et aux autres parties prenantes que
peuvent être évalués conformément aux objectifs d’ONU Femmes, aux Principes
l’égalité des sexes fait partie de vos priorités et peut
d’autonomisation des femmes et à l’initiative Target Gender Equality. inciter les dirigeants de l’organisation à agir.

Les recherches menées par le Forum économique mondial indiquent qu’au rythme Analyse des performances : Évaluez régulièrement
les performances de votre entreprise en matière
actuel, il faudrait 257 ans pour combler le fossé économique entre les sexes.12
d’égalité des sexes afin de faire le point sur les progrès
Toutefois, l’établissement d’objectifs clairs pour atteindre l’équilibre entre les réalisés en matière de représentation et de leader-
sexes aux postes de direction peut avoir un impact profond : la présence d’au moins ship des femmes et d’identifier les obstacles et les
une femme à un poste de direction augmente de 23 % la proportion de femmes opportunités propices au changement. L’outil d’analyse
progressant rapidement13 au sein d'une organisation.14 Les entreprises qui n’ont des écarts de genre des WEP est un outil de diagnostic
gratuit, confidentiel, en ligne et convivial disponible à
pas établi de buts et d’objectifs mesurables et assortis de délais pour atteindre
l’adresse suivante : https://weps-gapanalysis.org/
l’équilibre entre les sexes à tous les niveaux de direction ne seraient pas conformes
au critère d'évaluation (benchmark) SDG Ambition.

Valeur pour l’entreprise RESSOURCES CLÉS


Les entreprises qui visent à atteindre un équilibre entre les sexes
GC des Nations unies : Target Gender Equality
affichent une rentabilité plus élevée. Par exemple, le fait d’atteindre
Outil d’analyse des écarts de genre des WEP
une représentation féminine de 30 % aux postes de direction a montré une
augmentation de la rentabilité de 15 %.15 Mais d’autres facteurs de valeur pour Forum économique mondial - Parité des sexes
l’entreprise plaident également en faveur de l’adoption de cet objectif. Une
main-d’œuvre visiblement diversifiée est le signe d’un environnement de travail
attrayant, qui peut se traduire par une meilleure rétention et des aspirations
accrues en matière de leadership. Les recherches d’Accenture ont montré que la
création d’une culture de l’égalité aide les femmes à se sentir pleinement intégrées
à leur équipe, augmenterait leur rétention et les inciterait à atteindre une position
de leadership.16 Les consommateurs réclamant une meilleure représentation des
femmes dans les rôles de leadership, les marques sont confrontées à un risque
élevé de réputation et à des poursuites judiciaires éventuelles si elles ne placent
pas l’équilibre entre les sexes et la non-discrimination au centre de leurs priorités.
En 2019, plus de 25 000 plaintes pour discrimination sexuelle ont été déposées rien
qu’aux États-Unis.17

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur général des ressources humaines

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


L’intégration de ce critère d'évaluation (benchmark) dans Les principaux systèmes et outils de ressources humaines (RH)
l’entreprise signifie éliminer les obstacles et relever les défis sur le marché ont aujourd’hui les capacités d’intégrer ce critère
en matière d’équilibre entre les sexes aux postes de direction d'évaluation (benchmark) dans leur activité principale.
de l’organisation. Les entreprises doivent faire preuve d’une
transparence totale concernant les indicateurs directs des En associant de nouveaux processus à une conception fonction-
déséquilibres entre les sexes tels que le nombre d’employés, les nelle et à une activation spécifiques (p. ex., apprentissage et
salaires et les viviers de recrutement. Pour mener des actions recrutement), les entreprises peuvent améliorer leur suivi des
significatives, les entreprises doivent concevoir des systèmes domaines problématiques et mener des actions en faveur de
permettant de mettre en évidence les obstacles à l’équilibre l’équilibre entre les sexes.
plus difficiles à mesurer, tels que les préjugés inconscients et
les inégalités structurelles. Il est important de reconnaître que
Les chefs d’entreprise doivent inciter leurs partenaires tech-
l’IA et d’autres technologies peuvent involontairement renforcer
nologiques à atteindre les objectifs d’intégration suivants :
les préjugés, ce qui rend essentielle la prise de décision
stratégique en matière d’intégration.
Transparence en temps réel
Exemples d’intégration Élaboration d’une vision complète et accessible de la diversité et
de l’égalité des sexes à partir de données en temps réel.
FORMULES D’ORGANISATION DU
TRAVAIL MODULABLES
Outre l’élaboration de politiques et l’octroi d’avantages sociaux, Prévision et gestion des préjugés
les entreprises doivent mesurer l’adoption des formules
Veiller à ce que la science et l’analyse des données puissent
d’organisation du travail modulables et les changements
cerner les sources de préjugés et suivre les indicateurs afin de
culturels qui les accompagnent, tels que la stigmatisation ac-
permettre des ajustements en temps réel.
tuelle des hommes qui prennent un congé parental. Des études
montrent que seulement 34 % des organisations forment les
responsables à la mise en place de formules d’organisation
du travail modulables pour les employés, ce qui signifie que Mesure de l’impact et amélioration continue
nombre d’entre eux n’ont pas toujours la confiance nécessaire Suivre l’avancée des initiatives et déterminer les possibilités
pour y recourir.18 Les entreprises peuvent utiliser des systèmes d’améliorer l’équilibre entre les sexes au sein des effectifs.
de suivi de l’adoption et de la perception de ces politiques afin de
favoriser une adoption et une utilisation accrues de ces offres,
compte tenu de l’impact significatif qu’elles peuvent avoir sur

42 %
l’équilibre entre les sexes dans une entreprise.

58 %
PARITÉ DES JURYS Aux États-Unis, Seuls 42 % des
Les efforts visant à recruter davantage de femmes peuvent être à peine 58 % travailleurs en
entravés par les préjugés structurels existants, tels que les des entreprises Europe ont recours
jurys à représentation majoritairement masculine. effectuent un suivi aux formules
La capacité du système à diversifier les responsables du des embauches, des d’organisation du
recrutement en sélectionnant et en analysant automatique- promotions et des travail modulables
ment les employés sélectionnés par ces personnes peut avoir départs par sexe20
un impact significatif sur l’équilibre du recrutement.
Chez Cisco, par exemple, la diversité du jury a accru les chances
de réussite de 50 % pour les femmes hispaniques et de 70 % *Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration
pour les femmes afro-américaines.19

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration GUIDE INTÉGRATION
SDG Ambition et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)


TRAJEC-
TOIRES

PÉRÉQUATION DES EFFECTIFS RÉTENTION ET AVANCEMENT RECRUTEMENT


Analyse des structures et des systèmes Des efforts ciblés de gestion des talents pour Améliorer l’égalité entre les sexes grâce à des
de rémunération existants, et mise en œuvre du retenir et récompenser les employés sans campagnes de recrutement stratégiques et à la
principe « à travail égal, salaire égal » discrimination ni parti pris prise de décisions en matière d’entretiens

Mettre en
Rendre Procéder à Mettre en œuvre des Former les Créer des Mettre en œuvre les Investir dans le
obligatoire le un examen place des politiques qui employés à initiatives exigences en matière développement de
s’attaquent
D'ACTIONS

principe « à annuel des processus de l’inclusion et encourageant


EXEMPLE

aux obstacles de diversité des sexes viviers et la formation


travail égal, rémunéra- signalement à l’égalité des l’avancement
systémiques à dans les viviers de pour accroître le vivier
salaire égal » tions et des et de sexes, de la (p. ex.,
l’inclusion (p. candidats et les jurys de talents féminins,
en créant opportunités remédiation
ex., formules direction à la programmes d’entretien en particulier dans
une politique et à un audit en cas de
d’entreprise violation des d’organisation base de leadership) certains domaines
accrédité
spécifique protocoles du travail comme les STEM
modulables)
SECOND.

Éliminer l’écart de rémunération Accroître la diversité des effectifs par Amélioration de l’équilibre des
OBJ.

entre les sexes niveau et par fonction recrutements

Fondamentales : Promotions par niveau et par


Fondamentales : Salaires et primes par niveau sexe ; Rotation du personnel par catégorie Fondamentales : Candidatures par niveau
MESURES*

et par sexe et par sexe ; Nouvelles embauches par niveau


Ambitieuses : Formules d’organisation du et par sexe
Ambitieuses : Avantages sociaux selon le sexe travail modulables selon le sexe ; Heures
et la zone géographique (par exemple, assurance de formation à l’intégration et à la diversité Ambitieuses : Composition du jury
maladie, transport subventionné, etc.) des sexes ; Valorisation des employés par la d’entretien ; Entretien des candidats par sexe ;
formation Investissement dans la formation externe
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

RESSOURCES HEURES ET DÉPENSES FORMATION ET RESPONSABILITÉ MARKETING


HUMAINES (T&E) / IMPÔTS À LA SOURCE DÉVELOPPEMENT SOCIALE DES
(PAY-AS-YOU-EARN, PAYE) ENTREPRISES

INTÉGRATION ET VISUALISATION DE L’ÉCART REMISE EN QUESTION DES PRÉJUGÉS CIBLER LES ACTIVITÉS DE RECRUTEMENT
DE RÉMUNÉRATION HOLISTIQUE EN MATIÈRE DE GESTION ET DE STRUCTURE POUR ATTEINDRE L’ÉQUILIBRE
OPPORTUNITÉS

Les données relatives à la rémunération des DES TALENTS La fonctionnalité de « recrutement » dans les
SYSTÈME

employés (par exemple, le salaire, les primes, les Nouveaux processus et outils analytiques pour suivre systèmes RH permet aux entreprises de suivre les
avantages) risquent d’être fragmentées entre les sources possibles de préjugés (p. ex., groupes données liées aux efforts de recrutement, y compris
les différents systèmes. Les solutions logicielles d’examen, adoption de formules d’organisation du l’engagement communautaire (formation externe,
en matière de ressources humaines permettent travail modulables) et mise en place de systèmes marketing) pour contrôler l’impact des actions
d’obtenir un ensemble de données cohérent. d’apprentissage pour comprendre les décisions des mises en œuvre
employés et les progrès possibles

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE
DE CONCEPTION (KDD)

Comment créer une vue globale et en Comment automatiser l’évaluation des Comment optimiser les efforts de recrute-
temps réel de la rémunération des préjugés à l’échelle de l’entreprise ? ment pour accroître la diversité lors du
employés ? Élaboration de procédures et de systèmes processus d’embauche ?
La définition de la structure de données pour suivre les activités dans les domaines Mise en place des systèmes permettant d’identifier
applicable et le niveau de détail approprié où il existe des préjugés (p. ex., équilibre et d’optimiser les activités de recrutement en vue
permettront de comprendre les avantages entre les sexes dans les jurys, participation d’augmenter le nombre de candidatures féminines.
totaux des employés (et pas seulement les des employés à la formation sur les préjugés Cela comprend le recensement des initiatives de
salaires) et de déterminer s’il existe des inconscients) afin d’éclairer la prise de décision recrutement, telles que les événements de carrière,
écarts de rémunération et de leadership. et les ajustements des initiatives en cours. pour assurer le suivi de l’engagement des employés
dans le système.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS

* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte
dans lequel elle évolue.

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DES SYSTÈMES


OPÉRATIONNELS
Comment créer Comment opti-
une vue globale et
KDD1 KDD3
miser les efforts de
en temps réel de la COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION recrutement pour COMPLEXITÉ DE
L'INTÉGRATION

rémunération des PERSONNES


accroître la diversité
PERSONNES

employés ? PROCESSUS
lors du processus PROCESSUS

Le suivi de l’équilibre entre les sexes


TECHNOLOGIES
d’embauche ? TECHNOLOGIES

fait appel à de nombreuses mesures,


La recherche de l’équilibre entre les sexes exige des investisse-
les points de données nécessaires se trouvant souvent dans
ments dans le recrutement et le développement de pipelines,
différents systèmes opérationnels. Les données relatives aux
du perfectionnement des compétences (p. ex., initiatives pour
effectifs (rotation du personnel, promotions) sont probable-
les femmes) au ciblage de viviers de candidats particuliers (p.
ment conservées dans les systèmes centraux des ressources
ex., associations sur les campus). À l’instar de n’importe quelle
humaines, tandis que les données relatives à la rémunération
autre initiative, l’impact de ces activités peut être mesuré. Bliz-
(salaires, primes, avantages) peuvent être stockées sur les
zard Entertainment, l’éditeur de jeux vidéo à l’origine de World
plateformes de paie ou d’enregistrement des heures travaillées
of Warcraft, a augmenté de 166 % le nombre de stagiaires
et dépenses engagées.
féminines en s’adressant à des groupes universitaires dirigés
par des femmes, tels que « Women in Computer Science ».22
Les logiciels d’entreprise qui intègrent des fonctions analytiques
permettent aux entreprises de combiner intelligemment des
Les entreprises peuvent ainsi utiliser le module de recrutement
ensembles de données pour obtenir une vue plus fine et en temps
de leur système de ressources humaines pour se concentrer
réel des données des employés et de les visualiser dans un
sur la sensibilisation, le suivi de l’impact et d’autres indicateurs
tableau de bord accessible. clés, tels que l’équilibre entre les sexes des représentants des
employés lors des événements de carrière.Les entreprises
Comment automa- doivent travailler avec leurs partenaires technologiques pour

tiser l’évaluation
KDD2 concevoir des systèmes intelligents capables d’identifier les
opportunités telles que les groupes dirigés par des femmes et

et la gestion des COMPLEXITÉ DE


L'INTÉGRATION
d’évaluer leur retour sur investissement potentiel en favorisant
un meilleur équilibre entre les sexes.
préjugés à l’échelle PERSONNES

de l’entreprise ? PROCESSUS

TECHNOLOGIES
De nombreux obstacles à l’équilibre
1 Outil d’analyse des écarts de genre 12 Rapport sur la parité entre les hommes
entre les sexes dans une organisation des Principes d’autonomisation des et les femmes dans le monde 2020
sont d’ordre culturel et structurel, et ne femmes, Global Compact des Nations
13 On parle d’avancement « accéléré » si
Unies et al
seront donc pas mis en évidence par les indicateurs traditionnels le niveau cadre est atteint dans un délai
2 IFC de cinq ans sur le lieu de travail.
des RH.
3 "The Fortune 500 has more female 14 When She Rises, We All Rise: Getting to
CEOs than ever before,” Fortune, 2019 Equal 2018: Creating a culture where
Il s’agit notamment de préjugés inconscients dans la gestion everyone thrives, Accenture
4 Women on Corporate Boards: Quick
des talents et les descriptions d’emploi, de normes et d’attentes Take, Catalyst, 2020 15 Study: Firms with More Women in the
différentes en ce qui concerne les modèles de travail et le congé 5 Rapport sur la parité entre les hommes
C-Suite are More Profitable, Harvard
Business Review, 2016
parental, et de cultures de travail aliénantes. et les femmes dans le monde 2020,
Forum économique mondial 16 The Hidden Value of Culture Makers,
Les entreprises et les fournisseurs de plateformes peuvent Accenture, 2020
6 The Future of Jobs, Forum économique
mondial, 2016 17 Sex-Based Charges, 1997–2019,
identifier et résoudre ces obstacles grâce à l’apprentissage U.S. Equal Employment Opportunity
7 Closing the tech gender gap through
automatique. philanthropy and corporate social
Commission
responsibility, McKinsey & Company, 18 When Women Thrive 2020, Mercer
Les outils alimentés par l’IA peuvent identifier les préjugés 2018
19 Diverse Representation Framework &
dans la formulation des offres d’emploi et de la gestion des 8 Creating a culture of equality in the Diverse Interview Panels , CEO Action
performances et suggérer des alternatives.21 workplace, Accenture
20 When Women Thrive 2020, Mercer
9 Advancing diversity and inclusion,
21 Textio Hire
Des mesures intermédiaires peuvent être prises dans les petites Unilever
22 Harvard Business Review
entreprises, comme le suivi de la diversité des responsables du 10 Accenture

recrutement et l’engagement des employés dans la formation 11 PVH Announces Forward Fashion,
PVH, 2019
sur les préjugés inconscients.

ÉQUILIBRE ENTRE LES SEXES À TOUS LES NIVEAUX DE DIRECTION


SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES


BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 50% à l'horizon 2030
11, 12, 13, 14, 17 100% à l'horizon 2050

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR L’EAU

d'évaluation (benchmark) Les entreprises sont les plus grands consom-


mateurs d’eau, car presque toutes les activités
et chaînes d’approvisionnement dépendent de
L’adoption de ce critère d'évaluation (benchmark) permet aux entreprises
l’approvisionnement en eau. 45 % des entre-
d’évaluer leur utilisation de l’eau et d’obtenir un impact positif net sur prises déclarent être exposées à des risques liés à
l’eau, en particulier dans les zones à fort stress hydrique, définies par le l’insécurité hydrique, estimés à plus de 425 milliards
de dollars.3 Plus de 175 entreprises soutiennent
WRI comme les zones où 40 % ou plus de l’eau disponible est prélevée
le CEO Water Mandate visant à relever les défis
chaque année. Ce critère d'évaluation (benchmark) SDG Ambition fournit mondiaux en matière d’eau par le biais de la gestion
aux entreprises une vision stratégique et un savoir-faire technique pour de l’eau par les entreprises, en partenariat avec les
évaluer leur impact sur l’approvisionnement, la qualité et l’accessibilité Nations Unies, les gouvernements, les organisations
de la société civile et d’autres parties prenantes.
de l’eau douce. Il préconise l’adoption par les entreprises d’améliorations La Coalition pour la résilience de l'eau est une
mesurables des bassins-versants proportionnelles à leur utilisation locale initiative de l’industrie axée sur des engagements
de l’eau et à leur impact économique conformément à l’objectif 6 : ambitieux et une action collective.

Eau propre et assainissement. Les entreprises doivent se fixer des


objectifs à court terme d’utilisation directe de l’eau dans le cadre de leurs 59 % de l’eau est destinée à un usage industriel
dans les pays à revenu élevé
activités, afin d’atteindre un taux d’utilisation de 50 % à l’horizon 2030 et
un taux d’utilisation positif net de l’eau de 100 % à l’horizon 2050.
70 % de l’eau douce est utilisée pour l’agriculture

Évaluation par rapport au critère


25 % des répondants au CDP ont subi les effets

d'évaluation (benchmark)
néfastes du stress hydrique en 2016

Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark),


à savoir les prélèvements et l’approvisionnement durables en eau douce EXEMPLE D’IMPACT SUR L’INDUSTRIE
à l’horizon 2030, peuvent être évalués conformément à l’objectif 6 des Agriculture : L’agriculture représente 70 % de
Nations Unies, « Eau propre et assainissement ». Le CEO Water Mandate la consommation mondiale d’eau.4 Les intrants
des Nations Unies et la Coalition pour la résilience de l'eau plaident agricoles nécessaires à la production de boissons
et d’aliments peuvent représenter des centaines
en outre pour que les entreprises s’engagent à avoir un impact positif de litres d’eau pour chaque unité de nourriture ou
net sur l’eau et une chaîne de valeur résiliente à l’eau à l’horizon 2050.1 de boisson produite.5 L’amélioration de l’efficacité
Étant donné que près des deux tiers de la consommation mondiale agricole dans les régions souffrant de stress hydrique
est essentielle pour garantir un approvisionnement
d’eau douce est liée à la production d’ingrédients pour les chaînes
continu en eau.
d’approvisionnement des entreprises, ces dernières doivent étendre la
Pétrole et gaz : L’industrie représente 19 % de la
responsabilité de la consommation d’eau à l’ensemble de leur chaîne consommation mondiale d’eau.6 Dans l’industrie
de valeur.2 Les entreprises n’ayant pas établi d’objectifs conformes à pétrolière et gazière, l’eau est utilisée lors de
l’objectif d’exploitation positive nette de l’eau dans les bassins soumis l’extraction et de la fracturation hydraulique. Il est
à noter que certaines des régions du monde les plus
à des pressions hydriques à l’horizon 2050, comme indiqué ci-dessus, touchées par le stress hydrique sont également de
ne seraient pas conformes au critère d'évaluation (benchmark) SDG grands producteurs de pétrole et de gaz. Les chefs de
Ambition. file de l’industrie doivent gérer activement les risques
liés à l’eau pour garantir la pérennité de la production.

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

NOVARTIS LEVI STRAUSS & CO INTEL


s’est fixé comme objectif de réduire s’est engagé à réduire de 50 % sa souhaite surpasser son objectif de 100 %
de 50 % sa consommation d’eau à consommation d’eau dans l’industrie de restauration de l’eau à l’horizon 2025,
l’horizon 2025 par rapport à 2016, et de manufacturière à l’horizon 2025 dans les en se fixant un nouvel objectif de
tendre vers la neutralité en eau dans zones de stress hydrique par rapport au conservation de l’eau et d’utilisation
toutes ses activités à l’horizon 2030. Il niveau de référence de 2018. Les objectifs positive nette de l’eau à l’horizon 2030. Ce
s’est également engagé à améliorer la « Water<Less » seront appliqués à tous plan comprend le financement de projets
qualité de l’eau dans toutes ses zones les fournisseurs, qui représentent 80 % externes de restauration de l’eau.9
d’activité.7 de la production de LS&Co., par le biais
d’objectifs au niveau des installations
qui tiennent compte du stress hydrique
local.8

Valeur pour l’entreprise ACTIONS PRÉLIMINAIRES

Les entreprises peuvent réduire leurs coûts en procédant à des Adopter des mesures et des
définitions normalisées : Les
évaluations des risques liés à l’eau et en réduisant ensuite leur
entreprises utilisent des définitions et
consommation d’eau. Une entreprise mondiale spécialisée dans la des périmètres différents lorsqu’il s’agit
fabrication de boissons a réalisé des économies de 300 millions de de communiquer des informations sur
dollars sur cinq ans à la suite d’une évaluation des risques.10 En outre, l’utilisation de l’eau et les eaux usées, ce
les entreprises peuvent réaliser des économies et réduire les risques qui rend la comparaison et l’évaluation
en investissant dans le traitement des eaux usées et en réutilisant l’eau par rapport aux critères d'évaluation
(benchmark) difficiles.
dans leurs activités directes ou au sein de leur écosystème. Ces risques
peuvent également être atténués en créant des partenariats régionaux Intégrer la gestion de l’eau dans
et en investissant dans des initiatives visant à améliorer la santé des l’appréciation de l’importance
bassins. Une entreprise du secteur des biens de consommation a mis relative : Intégrer la gestion de l’eau
en œuvre un plan de gestion intelligente de l’eau en Colombie, lequel a dans l’appréciation de l’importance
abouti à la construction de 10 systèmes de réutilisation de l’eau, a permis relative :
la reforestation de 160 sites et a créé 27 groupes de participation des
communautés locales chargés de former les agriculteurs à la résilience
climatique dans 25 bassins fluviaux.11

RESSOURCES CLÉS

CEO Water Mandate


AQUASTAT
Aqueduct Alliance
Pacific Institute
Institut international du développement durable

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur des opérations

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Avoir un impact positif net sur l’eau exige une
Les entreprises doivent évaluer leur capacité à intégrer
surveillance et une gestion avancées de l’eau en tant que
les technologies numériques et les solutions intel-
ressource au niveau des entreprises, des partenaires
ligentes dans les stratégies et systèmes de gestion de
et des communautés. La recherche d’une efficacité
l’eau. En coopérant avec des partenaires technologiques
opérationnelle permettant de prélever moins d’eau
et des fournisseurs de services tiers, les entreprises
ainsi que l’identification des possibilités de protection
peuvent obtenir les résultats suivants :
de l’accès et de la qualité de l’eau là où l’entreprise a
un impact sur les sources reposent sur les données.
Les améliorations technologiques favorisant les flux
de données en temps réel, telles que l’Internet des Automatisation des mesures et de
objets (IoT), l’intelligence artificielle (IA) et l’analyse l’action prédictive
cartographique, permettent aux entreprises de réduire Utilisation d’outils numériques pour la surveillance
leur impact sur l’eau tout en augmentant leur rentabilité. automatique de l’utilisation de l’eau et de ses impacts
La rationalisation de la surveillance de la qualité de permettant des ajustements et des actions en temps
l’eau par le biais de technologies intelligentes peut faire réel, comme la modification de la pression des tuyaux ou
économiser à une entreprise de services publics ordinaire l’alerte des équipes de réparation pour éviter les fuites.
jusqu’à 600 millions de dollars par an, soit 70 % des coûts
de surveillance de la qualité.12

Optimisation de l’efficacité de l’eau et


maintien de la qualité
Exemples d’intégration
Le maintien de l’utilisation de l’eau dans le cadre des
FUITES activités ou la restauration de la qualité de l’eau après
utilisation pour un retour aux sources d’eau locales.
L’association de capteurs dans les canalisations et
d’outils de gestion en temps réel tels que les variateurs
de vitesse (pour contrôler la pression) permet aux
entreprises d’automatiser la réduction de la pression et Perspectives d’actions ciblées
de réduire considérablement les pertes d’eau dues aux Collecte de données opérationnelles et géographiques
fuites. Une réduction de la pression de seulement 20 % précises sur l’eau afin de guider les évaluations des
permet de réduire les fuites de 30 %.13 risques et la modélisation des priorités et l’allocation
des capitaux.
STRESS HYDRIQUE ET RISQUES
La cartographie des zones à risque et des enjeux locaux
en matière d’eau permet de hiérarchiser efficacement
les initiatives de gestion et d’accès à l’eau. Tyson
14 MILLIARDS $ 25,6 MILLIARDS $
Foods utilise Aqueduct, un outil open source du World
La Banque mondiale estime Le marché de la gestion
Resources Institute. L’entreprise utilise cet outil à environ 14 milliards de intelligente de l’eau devrait
pour établir les priorités au niveau de l’installation et dollars par an le coût de atteindre 25.6 milliards de
l’eau perdue par les services dollars à l’horizon 2025
déterminer les plans et objectifs de gestion de l’eau sur le publics avant d’atteindre le
site. Ces données permettent également à l’entreprise de consommateur

s’engager au-delà de ses murs pour répondre aux défis de


l’eau partagée dans les bassins-versants où Tyson Foods
opère et s’approvisionne.14

* Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).
DES OBJECTIFS AMBITIEUX
IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

QUANTITÉ D’EAU QUALITÉ DE L’EAU ACCÈS À L’EAU


TRAJEC-

Réduire la quantité d’eau requise pour les activités Améliorer le traitement de l’eau pour restaurer la Protéger les sources d’eau locales pour améliorer
TOIRES

commerciales, en augmentant la réutilisation, le qualité de l’eau, réduire la charge en nutriments et l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et aux
recyclage et l’efficacité. prévenir la pollution sanitaires (WASH)

Améliorer l’efficacité de Améliorer Mettre en œuvre Mettre en œuvre des Éliminer progressivement Mettre en œuvre Mettre en œuvre S’engager avec
l’eau dans l’ensemble l’efficacité des des directives à objectifs et des solutions tous les composants des politiques et des pratiques les communautés
des opérations et investir
EXEMPLES
D'ACTIONS

mélanges de l'intention des pour développer le chimiques néfastes des programmes pour comprendre locales, les ONG et
dans des solutions produits et de fournisseurs traitement de l’eau dans les produits et la visant à garantir et répondre aux le gouvernement
qui renvoient l’eau à la matériaux, lors pour une gestion et recourir à des production l’élaboration de impacts des pour comprendre
source (par exemple, par de la production de l’eau plus technologies avancées projets WASH dans entreprises et promouvoir de
le biais de l’optimisation, et de la efficace / des fournisseurs les activités de sur les projets meilleurs résultats
du recyclage, de consommation permettant d’atteindre l’entreprise communautaires dans le domaine
la réutilisation, de les objectifs WASH WASH
l’optimisation par l’IoT)
SECOND.
OBJ.

Consommation totale d’eau Taux d’épuration Accès à l’eau potable

Fondamentales : Utilisation de l’eau par source Fondamentales : Rejet total d’eau ; Rejet total en Fondamentales : Accès à l’eau potable pour la
(eau douce ou autre) ; utilisation de l’eau dans les dehors des seuils légaux ; Degré de traitement de l’eau population ; Accès à l’eau potable pour les employés
MESURES*

régions en difficulté / fournisseurs dans les régions


en difficulté ; taux de recyclage de l’eau
Ambitieuses : Qualité de l’eau (par exemple, compo- Ambitieuses : Taux local de maladies d’origine
Ambitieuses : Utilisation de l’eau par unité de sition chimique) pour toutes les eaux recyclées ; hydrique ; Fournisseurs agissant dans le domaine de
production ; Pertes d’eau par cause, Utilisation de Eau traitée selon la destination ; Action des fournis- l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux sanitaires
l’eau par les fournisseurs et politiques seurs sur la qualité de l’eau (WASH)
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

ACTIVITÉS DE ACHATS ET LOGISTIQUE, GESTION DES GESTION DES GESTION DE


FABRICATION ET CHAÎNE TRANSPORT ET DÉCHETS VENTES ET DE LA L’ENVIRONNEMENT
SÉCURITÉ D’APPROVISIONNEMENT DISTRIBUTION DISTRIBUTION

AUGMENTATION DE LA COLLABORER AVEC LES CARTOGRAPHIER LES LIEUX


VISIBILITÉ SUR PRESTATAIRES DE SERVICES EN ET LES INSTALLATIONS POUR
INCITER LES FOURNISSEURS VUE D’AMÉLIORER LE TRAITE-
OPPORTUNITÉS

LA CONSOMMATION L’ANALYSE DES RISQUES ET


DU SYSTÈME

Tirer parti des systèmes À S’AMÉLIORER MENT / LE RECYCLAGE DES OPPORTUNITÉS


intelligents de gestion de l’eau pour Améliorer l’engagement et la Améliorer l’intégration des solutions Mieux comprendre les zones
une meilleure visibilité (p. ex. cause transparence des fournisseurs grâce de tiers telles que les entreprises de d’activité et les processus en place
de la perte) et adopter la prévision aux outils et technologies de gestion traitement et de recyclage de l’eau en vue d’élaborer des stratégies
et l’automatisation des actions, y de la chaîne d’approvisionnement. afin d’optimiser l’impact et d’éclairer pour les bassins soumis à un stress
compris les processus de recyclage les décisions prises à un autre niveau, hydrique et identifier les possibilités
et de réutilisation de l’eau. par exemple lors de la conception des de récolte et de reconstitution.
produits.

KDD1 KDD2 KDD3 KDD4


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE
DE CONCEPTION (KDD)

Comment intégrer au Comment faciliter l’évaluation Comment rationaliser les flux de Comment obtenir une vue
mieux les technologies de des fournisseurs et les inciter données entre les fournisseurs d’ensemble des défis et des
gestion intelligente dans les à s’améliorer ? de services et les principaux opportunités liés à l’eau au
systèmes de gestion de l’eau ? Rechercher des outils permettant systèmes de gestion de l’eau ? niveau local ?
Définir le débit d’eau le plus d’intégrer Les flux de données peuvent inclure Utilisation d’outils SIG permettant
efficace ainsi que le processus de les données sur l’eau des l’analyse de la qualité de l’eau, le d’établir des cartes des zones
mise en œuvre et de gestion des fournisseurs, partager volume et le coût de l’eau recyclée afin soumises à un stress hydrique et
systèmes intelligents et traiter les pratiques en matière de d’identifier les possibilités d’améliorer de superposer l’empreinte des
les données ainsi obtenues. durabilité de l’eau et encourager l’efficacité de l’utilisation et du activités de l’entreprise et des
l’amélioration. recyclage de l’eau. fournisseurs.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS


* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte dans
lequel elle évolue.

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DES SYSTÈMES


OPÉRATIONNELS
Comment intégrer au Comment rationaliser
mieux les technologies KDD1 les flux de données entre KDD3
de gestion intelligente
dans les systèmes de COMPLEXITÉ DE les fournisseurs de ser- COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION
vices et les principaux
gestion de l’eau ? PERSONNES PERSONNES

systèmes de gestion de
Les solutions de gestion intelligente PROCESSUS PROCESSUS

de l’eau peuvent être utilisées pour l’eau ?


TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES
surveiller l’état des installations Les entreprises peuvent s’appuyer
et détecter les anomalies dans le sur des prestataires de services pour
prélèvement et la consommation la gestion d’activités telles que le recyclage et le traitement de
d’eau, comme une chute de pression dans les canalisations due l’eau. La création de flux de données entre les processus internes
à une fuite ou la détection de contaminants ou de bactéries dans et les prestataires de services est importante, aussi bien pour le
l’eau. La conception de systèmes permettant de surveiller ces reporting que pour la prise de décision.
données et de réagir en temps réel peut contribuer de manière
significative à réduire les pertes ou à prévenir les rejets d’eau L’intégration des données sur l’eau avec ces partenaires externes
contaminée dans l’environnement. de gestion de l’eau permet de connaître le volume d’eau traité, les
contaminants présents avant le traitement, ainsi que le volume et
Ces solutions reposent sur des technologies numériques telles la qualité de l’eau après traitement. Ces informations permettent
que les capteurs et l’IoT. Pour que les entreprises puissent en d’identifier les possibilités de réutilisation de l’eau dans l’ensemble
tirer profit, elles doivent concevoir des systèmes adaptés aux des opérations, mais aussi de mettre en évidence les change-
nouveaux processus de collecte et de stockage des données et ments à apporter aux processus de production ou à la conception
à l’augmentation du volume de données. Les outils d’analyse des produits afin de réduire ou d’éliminer les sous-produits
et d’intelligence artificielle peuvent alors être utilisés pour contaminants.
maximiser l’impact en produisant des informations exploitables
et en s’orientant vers la prédiction et l’action automatisée.
Comment faciliter
Comment obtenir une
l’évaluation des fournis- KDD2 vue d’ensemble des défis KDD4
seurs et encourager
COMPLEXITÉ DE et des opportunités liés à COMPLEXITÉ DE
l’amélioration des pra- L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION
PERSONNES l’eau au niveau local ? PERSONNES
tiques des fournisseurs
L’utilisation de technologies de
dans le domaine de PROCESSUS
cartographie, associée à vos propres
PROCESSUS

l’eau ? TECHNOLOGIES données sur l’utilisation de l’eau, peut TECHNOLOGIES

vous aider à identifier les zones dans


Les nouveaux outils de gestion
lesquelles les opérations ont un impact
de la chaîne d’approvisionnement
disproportionné sur la disponibilité locale de l’eau (par exemple
permettent une interaction plus agile avec les fournisseurs afin
dans les bassins soumis à un stress hydrique) et vous permettre
de réduire les contraintes liées à l’évaluation, tout en permettant
de hiérarchiser les efforts de réduction et de reconstitution ciblés.
aux entreprises de partager leurs meilleures pratiques avec
leurs fournisseurs. De même, savoir où vos fournisseurs opèrent peut orienter votre
stratégie de gestion des fournisseurs, par exemple en augmentant
Nestlé a par exemple collaboré avec l’Institut d’informatique
la fréquence des audits pour les fournisseurs opérant dans des
de l’eau de l’Université LUMS, au Pakistan, à l’élaboration d’un
régions où l’eau est rare.
capteur intelligent rentable pour les agriculteurs dans leur chaîne
d’approvisionnement. En complément du dispositif, ils ont créé un
logiciel gratuit et librement diffusable qui fournit aux agriculteurs
des mises à jour en temps réel sur l’irrigation, directement sur
leurs appareils intelligents
1 Global Business Leaders Unite for 4 AQUASTAT - Système d'information 8 2025 Water Action Strategy, Levi 12 Water 20/20: Bringing Smart Water
Water Resilience, Global Compact mondial de la FAO sur l'eau et Strauss & Co. Meter Networks Into Focus, Sensus,
des Nations Unies, 2020 l'agriculture, Organisation des 9 “Intel pledges ambitious water-use 2012
2 Corporate water use, The Nature Nations unies pour l'alimentation et goal by 2030: To go “net-positive,” 13 Digital technologies ready to impact
Conservancy l'agriculture Fortune, 2020 water industry efficiency, Waste and
3 CDP Global Water Report 2019 5 Water Footprint Network 10 Sustainable Investing: Revolutions in Water Treatment, 2019
6 AQUASTAT, FAO, Nations Unies Theory and Practice, Cary Krosinsky, 14 How Tyson Foods Uses Aqueduct,
7 Water, Novartis Sophie Purdom, 2016 World Resources Institute
11 CEO Water Mandate

IMPACT POSITIF NET SUR L’EAU DANS LES BASSINS SOUMIS À UN STRESS HYDRIQUE
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

100 % DES EMPLOYÉS DE L’ORGANISATION


REÇOIVENT UN SALAIRE DÉCENT
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
1, 2, 3, 4, 5, 10, 13

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES


SUR LE SALAIRE DÉCENT
d'évaluation (benchmark) Plus de 6 000 employeurs au Royaume-Uni ont
Ce critère d'évaluation (benchmark) appelle les entreprises à verser à tous leurs été accrédités et certifiés par la Living Wage
employés, quel que soit leur statut, un salaire décent. Celui-ci est défini comme tel « la Foundation comme fournissant un salaire décent.
rémunération reçue pour une semaine de travail normale par un travailleur dans un lieu Ces employeurs et prestataires de services de
déterminé, suffisante pour assurer un niveau de vie décent au travailleur et aux personnes premier plan se joignent publiquement au mouve-
ment indépendant d’organisations, d’entreprises
dont il a la charge. Les éléments d’un niveau de vie décent comprennent la nourriture, l’eau,
et de personnes en faveur d’un salaire décent qui
le logement, l’éducation, les soins de santé, le transport, l’habillement et d’autres besoins
offre également des accréditations.
essentiels, y compris la capacité de faire face à des événements imprévus ».1

Pour atteindre cet objectif, les entreprises doivent élaborer et intégrer différents ACT (Action, Collaboration, Transformation)
éléments d’une politique de rémunération équitable. Tous les services de l’entreprise est un accord novateur entre les marques
internationales, les détaillants et les syndicats
doivent s’impliquer pour assurer une mise en œuvre cohérente de la stratégie.
visant à transformer l’industrie de l’habillement,
Le salaire décent sous-tend plusieurs des objectifs de développement durable (ODD), du textile et de la chaussure et à obtenir des
en particulier l’objectif 1, « Mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes partout dans salaires décents pour les travailleurs par le biais
le monde » et l’objectif 8, « Promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive de négociations collectives au niveau de l’industrie
et durable, le plein-emploi productif et un travail décent pour tous ». Le salaire est un liées aux pratiques d’achat. ACT est le résultat de
la collaboration entre 20 entreprises mondiales
élément essentiel des conditions de travail et constitue un sujet majeur de négociation
représentant un large éventail de marques et la
collective.
fédération syndicale internationale IndustriALL
Les gouvernements ont un rôle important à jouer dans la fixation des salaires et le Global Union qui représente les travailleurs de
soutien des mécanismes de fixation des salaires au niveau sectoriel. Plus de 170 pays l’habillement, du textile et de la chaussure du
monde entier.
ont instauré un ou plusieurs salaires minimums fixés par le biais de la législation ou
de conventions collectives contraignantes. Dans de nombreux pays, cependant, les
entreprises doivent aller au-delà de la législation existante sur les salaires car le salaire
minimum ne permet pas toujours de vivre décemment. Les entreprises peuvent faire en
sorte que tous leurs employés, quels que soient leurs accords contractuels, disposent
19 % des travailleurs dans le monde ne gagnent
pas assez pour sortir de la pauvreté 2

des revenus nécessaires pour subvenir à leurs besoins et à ceux des personnes à charge,
ce qui améliore les normes de santé et de bien-être. Les entreprises doivent s’efforcer
d’atteindre ce critère d'évaluation (benchmark) d’ici 2030 conformément au Programme
-3.7 % baisse du salaire hebdomadaire normal aux
États-Unis chez les travailleurs du décile de
revenus le plus bas depuis 2000 3
ambitieux de développement durable à l’horizon 2030.

L’étendue de cette ambition englobe les employés et les prestataires directement


employés par l’entreprise. Toutefois, elle doit s’étendre progressivement à 19 % des personnes interrogées dans le cadre
du Global Compact des Nations Unies
s’efforcent d’instaurer un salaire décent
une rémunération équitable de tous les travailleurs de l’ensemble de la chaîne
dans l’ensemble de leurs activités 4
d’approvisionnement de l’entreprise. Pour ce faire, les entreprises devront adopter
ou améliorer leurs pratiques en matière d’approvisionnement et s’engager avec les
parties prenantes concernées, notamment les pairs de l’industrie, les fournisseurs, les
gouvernements, les organisations de travailleurs, les organisations internationales, les
investisseurs et les organisations de la société civile.

Pour réussir, l’établissement d’un point d’ancrage au niveau local sera indispensable.

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION


INDITEX décent. par rapport aux normes locales relatives au salaire
décent fixées par la BSR. À ce jour, l’analyse a porté
L’ORÉAL prend en considération divers facteurs
s’engage à faciliter l’octroi d’un salaire décent aux sur 63 pays, soit 99 % des pays où est présent
tels que le taux de fécondité local et le nombre
ouvriers de sa chaîne d’approvisionnement. En Schneider. Ce partenariat et cette démarche se
moyen de revenus par ménage pour calculer le
2019, l’entreprise a lancé sa stratégie « Workers at poursuivront et s’étendront progressivement au
salaire décent.
the Center (Priorité aux travailleurs) 2019 - 2022 ». réseau de fournisseurs Schneider.
Celle-ci repose sur le principe de la compréhension Cette stratégie de salaire décent complète le
et de la réponse aux besoins des travailleurs de la programme « Share & Care » existant de L’ORÉAL
chaîne d’approvisionnement, de leurs familles et qui vise à offrir aux salariés du monde entier un UNILEVER
des communautés où ils vivent afin de promouvoir socle commun de protection sociale, notamment
le travail décent et les environnements productifs s’est fixé comme objectif en 2014 de créer une
les congés maternité et paternité, l’accès à des
durables. méthode structurée permettant de définir et
traitements médicaux remboursés, ainsi qu’une
d’évaluer la manière dont les éléments de leurs
assurance invalidité.
Le salaire décent est l’un des domaines d’impact systèmes de rémunération offrent à tous les
prioritaires identifiés dans le cadre de cette L’ORÉAL prévoit d’engager ses fournisseurs employés une rémunération ouverte, équitable,
stratégie. Sa mise en œuvre repose sur quatre stratégiques, dans le cadre de son « entreprise cohérente et explicable. Fin 2019, Unilever versait
piliers : étendue », à mettre en place un salaire décent à ses employés un salaire égal ou supérieur
pour leurs employés, ainsi qu’au niveau des autres au salaire décent dans la plupart des pays et
▪ Promouvoir et faciliter la négociation collective
piliers de sa stratégie d’approvisionnement s’employait activement à résoudre un petit nombre
▪ Mettre en œuvre efficacement des pratiques
durable (audits sociaux, environnement, sourcing de problèmes dans des domaines où les modalités
d’achat responsables
inclusif). de rémunération sont complexes.
▪ Améliorer la production des systèmes et
méthodes d’organisation La mise en œuvre d’une stratégie de salaire décent L’entreprise a ainsi élaboré un cadre pour une ré-
à l’échelle mondiale constitue un défi de taille. munération équitable et s’est engagée à verser un
▪ Améliorer les systèmes de gestion et la
L’ORÉAL utilise son influence pour faire participer salaire décent à ses employés pour leur permettre
numérisation des salaires
d’autres entreprises et parties prenantes à cette de « subvenir aux besoins fondamentaux des
Inditex est un membre actif de l’ACT
démarche, notamment par le biais de plateformes personnes à leur charge, pour leur alimentation,
(Action, Collaboration, Transformation)
collaboratives telles que le Business For Inclusive le logement, l’éducation et les soins de santé, ainsi
sur la question du salaire décent.
Growth (B4IG). que certains revenus supplémentaires ».

Depuis 2015, Unilever travaille en étroite


L’ORÉAL SCHNEIDER ELECTRIC collaboration avec Fair Wage Network, une source
En 2020, le Groupe L’ORÉAL a pris deux engage- externe objective de la valeur du salaire décent
Conformément à sa politique en matière de droits
ments concernant le salaire décent : dans chacun des pays où l’entreprise emploie des
humains et à ses principes de responsabilité,
salariés. Unilever utilise ces seuils pour évaluer
1) À travers sa Politique Droits Humains Col- Schneider Electric considère que recevoir un
si la rémunération fixe versée à tous les employés
laborateurs, L’ORÉAL s’engage à verser à tous ses salaire décent est un droit humain fondamental.
directs à temps plein (y compris les employés en
salariés au moins un salaire décent couvrant leurs Schneider s’engage à verser à ses employés des
usine et hors usine) dans chaque pays atteint le
besoins essentiels et calculé selon les meilleures échelons inférieurs un salaire égal ou supérieur
niveau du salaire décent.
pratiques, dans les meilleurs délais. au salaire décent qui leur permet de répondre aux
besoins fondamentaux de leur famille. Le Groupe Unilever promeut également des salaires
2) À travers le programme L’ORÉAL pour le Futur,
entend par besoins fondamentaux l’alimentation, équitables tout au long de la chaîne de
L’ORÉAL s’engage à ce que 100 % des salariés
le logement, l’assainissement, l’éducation, les valeur en intégrant des évaluations de salaires
de ses fournisseurs stratégiques reçoivent au
soins de santé ainsi que les revenus supplémen- équitables dans sa politique d’approvisionnement
moins un salaire décent couvrant leurs besoins
taires liés à un niveau de vie local donné. responsable et en identifiant les incidents de
essentiels et ceux de leurs proches, calculé selon
non-versement d’un salaire décent.
les meilleures pratiques, à l’horizon 2030. En 2018, Schneider s’associe à un conseiller
indépendant, Business for Social Responsibility Verser un salaire décent est aujourd’hui une bonne
L’ORÉAL a développé des partenariats avec des
(BSR), pour mettre en œuvre son engagement en pratique du critère d'évaluation (benchmark) de la
experts, dont Fair Wage Network, une organisation
faveur d’un salaire décent. Schneider Electric a politique d’approvisionnement responsable que les
indépendante qui fournit au Groupe une base de
lancé un processus mondial d’analyse des niveaux fournisseurs se doivent d’atteindre.
données exhaustive et à jour, utilisée pour définir,
de salaires et des pratiques en matière d’emploi
construire et déployer une stratégie de salaire

NÉGOCIATIONS COLLECTIVES
Les barèmes salariaux sont souvent fixés par des conventions collectives. Ils En principe, les niveaux de salaire fixés par les conventions collectives sont au
sont déterminés en consultation avec les travailleurs ou les représentants des moins égaux au salaire décent, ce qui permet aux employés couverts de subvenir
travailleurs par le biais de négociations collectives. De bonnes pratiques de au moins à leurs besoins fondamentaux. Il est toutefois possible que les négocia-
négociation collective garantissent que les employeurs et les travailleurs sont tions collectives soient insuffisantes, par exemple parce que les travailleurs
sur un pied d’égalité dans les négociations et que le résultat est juste et équitable. ne sont pas suffisamment organisés pour faire entendre leur voix à la table des
Elles permettent aux deux parties de négocier une relation de travail équitable, négociations. Il peut en résulter des niveaux de salaire fixés par les conventions
y compris un salaire équitable. Les négociations collectives peuvent avoir lieu au collectives trop bas pour être considérés comme un salaire décent.
niveau de l’entreprise ou au niveau sectoriel.

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

Évaluation par rapport au critère EXEMPLE


D’IMPACT SUR L’INDUSTRIE
d'évaluation (benchmark) Distribution : Selon IndustriALL, plus de 90 % des travailleurs
de l’industrie textile n’ont aucune possibilité de négocier
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark),
leurs salaires ou leurs conditions de travail. 10 L’industrie
à savoir la mise en place d’un salaire décent pour tous les employés de de l’habillement est traditionnellement une industrie à bas
l’entreprise à l’horizon 2030, doivent être évalués en calculant l’écart salaires et aux conditions de travail médiocres. Un changement
entre les salaires actuels et le salaire décent pour chaque région dans fondamental basé sur un effort de collaboration de toutes les
parties prenantes à l’échelle de l’industrie sera nécessaire pour
laquelle vous exercez des activités commerciales. Les estimations
soulager les travailleurs des salaires de misère et des horaires
du salaire décent, ou les seuils de salaire décent, sont publiées selon de travail paralysants.
les régions par différentes organisations employant leurs propres
Hôtellerie : L’hôtellerie et le tourisme représentent 330 mil-
méthodologies.5 Dans de nombreuses régions, ces seuils de salaire lions d’emplois, soit un travailleur sur 10 dans le monde. 11
décent sont supérieurs au salaire minimum légal ou au salaire du seuil L’industrie compte la plus forte proportion d’emplois rémunérés
de pauvreté. La réalisation de ce critère d'évaluation (benchmark) au salaire minimum de tous les secteurs, soit environ 30 %
du total. 12 Étant donné que le salaire minimum ne permet pas
fera partie de la responsabilité des entreprises de respecter les toujours d’avoir un niveau de vie décent, la mise en place d’un
droits des travailleurs et de contribuer aux priorités du travail décent salaire décent, d’avantages sociaux et d’autres protections des
conformément aux normes internationales du travail de l’OIT.6 travailleurs dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration
aurait un impact significatif.
Avoir un emploi n’exclut pas de vivre dans la pauvreté. En 2019, plus de
ACTIONS PRÉLIMINAIRES
630 millions de travailleurs dans le monde, soit près d’un salarié sur cinq,
Développer une stratégie globale de rémunération
ne gagnaient pas assez pour se sortir, eux et leur famille, d’une pauvreté
équitable : Le critère d'évaluation (benchmark) Salaire décent
extrême ou modérée.7 Les entreprises n’ayant pas établi de buts et fait partie de la politique de rémunération d’une entreprise.
d’objectifs mesurables et limités dans le temps visant à verser un salaire Une politique de rémunération équitable englobe des éléments
décent à tous leurs employés à l’horizon 2030 ne seraient pas conformes classiques de durabilité comme le salaire décent et l’égalité des
salaires, mais elle va également beaucoup plus loin et inclut
au critère d'évaluation (benchmark) SDG Ambition.
d’autres pratiques salariales et indicateurs de systèmes de
rémunération. Par exemple, les salaires doivent être ajustés
Pour plus d’informations sur la manière de définir un salaire décent, en fonction d’indicateurs économiques et sociaux et versés
consultez le supplément sur le salaire décent. régulièrement et officiellement dans leur intégralité ; les
travailleurs doivent être pleinement informés de leur salaire,

Valeur pour l’entreprise


celui-ci progressant proportionnellement aux ventes et aux
bénéfices de l’entreprise et en même temps que la charge de
travail, le contenu technologique et l’évolution des compé-
S’engager à être un employeur versant un salaire décent permet tences et des tâches des employés. 13

de contribuer à une main-d’œuvre plus heureuse, plus saine et plus Faire preuve de diligence raisonnable dans toutes vos
productive, de réduire les coûts de remplacement du personnel et de opérations directes et indirectes : Dans le cadre de la
responsabilité des entreprises de protéger et de respecter
répondre aux préoccupations des consommateurs, des clients, des
les droits humains, telle qu’elle est définie dans les Principes
investisseurs et des actionnaires concernant le respect des droits des directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et
travailleurs par l’entreprise. aux droits de l’Homme, la pauvreté des travailleurs causée
par les bas salaires sur le lieu de travail et dans les chaînes
Une entreprise a constaté qu’au cours de la première année où elle a d’approvisionnement devrait être prise en compte dans les
approches de diligence raisonnable des entreprises en matière
versé un salaire décent à son sous-traitant, le taux de remplacement
de droits humains. 14
de son personnel de nettoyage a diminué de 44 à 27 %. L’absentéisme a
Participer au dialogue social : La réalisation de cet objectif
également diminué de 10 %.8 Selon une étude menée par la Living Wage
nécessite une évaluation systématique et un dialogue social
Foundation et la Cardiff Business School auprès de 800 entreprises fort sur le niveau des salaires versés dans tous les lieux où une
britanniques agréées versant un salaire décent, ce dernier permet entreprise opère, les salaires obligatoires étant fixés à un niveau
d’améliorer la productivité de la main-d’œuvre : 57 % des entreprises égal ou supérieur au critère d'évaluation (benchmark) du salaire
décent.
ont déclaré que cela avait renforcé l’engagement et la motivation de
Comprendre l’impact de la gestion de la chaîne
leurs employés ; 86 % ont observé une amélioration de la réputation de
d’approvisionnement sur les salaires : Il peut être difficile
l’entreprise ; 64 % ont déclaré que cela avait permis à leur organisation de pour une entreprise d’assurer le paiement de salaires décents
se distinguer des autres entreprises du secteur.9 dans ses chaînes d’approvisionnement mondiales, et ce pour
plusieurs raisons. Dans de nombreux cas, l’entreprise n’est
pas l’employeur légal, mais le fournisseur de premier ou de
RESSOURCES CLÉS second rang. Les pratiques d’achat entre les acheteurs et les
fournisseurs influencent toutefois les salaires et les conditions
de travail. 15 Les acheteurs peuvent faire pression sur les
Organisation internationale du travail BSR
fournisseurs au sujet des délais, des prix, des spécifications
La méthodologie Anker Ethical Trading Initiative techniques et de la livraison, ce qui a des effets directs sur
la capacité des fournisseurs à offrir des salaires décents et
IDH AGIR
des conditions de travail décentes. Il est important de mieux
The Global Living Wage Coalition Ergon Associates comprendre le rapport entre le prix d’achat et les salaires. Une
action concertée au niveau du secteur et l’engagement et la
Oxfam Wage indicator Foundation collaboration des principales parties prenantes sont essentiels
Fair Wage Network pour créer un effet de levier au niveau national afin de garantir
un salaire décent à tous les travailleurs.

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur général des RH
Comprendre l’intégration Exemples d’intégration
Cette section fournit des orientations sur la manière dont RATIONALISATION DE L’ÉVALUATION
vous pouvez concevoir vos systèmes technologiques pour
Une fois la méthode de calcul choisie permettant de définir le
soutenir l’intégration d’une méthodologie et d’un calcul du
critère d'évaluation (benchmark) du salaire décent dans les
salaire décent dans votre stratégie salariale d’entreprise. Pour
différents secteurs d’activité de l’entreprise, une évaluation
y parvenir, une entreprise doit prendre un certain nombre de
mondiale de tous les niveaux de salaire des employés directs
mesures cruciales, de l’identification d’une définition et d’une
est nécessaire pour savoir combien de vos employés reçoivent
méthode de calcul à l’obtention d’un soutien de la direction et à
un salaire décent ou plus. Cela signifie que vous devez identifier
l’approbation du budget. Parallèlement à cela, les entreprises
tous vos employés et leurs niveaux de rémunération actuels pour
doivent chercher à intégrer le nouveau seuil, basé sur une
tous les types de contrats (niveaux de rémunération actuels des
méthodologie de calcul définie, dans un logiciel de gestion des
employés à temps plein, à temps partiel et intérimaires, salariés
ressources humaines et de planification des ressources, afin de
des sous-traitants travaillant dans les locaux de l’entreprise, etc.)
garantir que les décisions concernant le salaire des employés
dans toutes les fonctions et sur tous les marchés soient Cette démarche comprend la consultation de différentes unités
éclairées par la prise en compte du salaire décent. au niveau national et peut être initiée par le biais d’une enquête.
Une décision devra être prise sur la manière dont les niveaux
Grâce à des technologies telles que l’analyse et l’apprentissage de salaire sont définis et calculés, par exemple si le calcul tient
automatique, les entreprises peuvent non seulement intégrer compte des prestations non obligatoires, telles que les presta-
le critère du salaire décent dans leurs stratégies salariales, tions d’assurance maladie complémentaire que l’employeur peut
mais également automatiser les calculs en fonction de
fournir, ou bien les primes ou paiements en nature.
l’évolution des données macroéconomiques (par exemple,
le coût de la vie) et des évaluations de la conformité dans Les entreprises peuvent tirer parti des fonctionnalités intelligen-
l’ensemble de l’entreprise. La rationalisation de ces processus tes des systèmes de ressources humaines.
soutient la mise en œuvre de l’évaluation comparative et L’intégration du calcul et du seuil de salaire décent dans ces
favorise la responsabilisation en matière d’adhésion et de outils permet des évaluations efficaces qui éclairent une prise de
progrès. décision plus efficace lorsqu’une entreprise cherche à augmenter
les employés qui ne reçoivent pas actuellement un salaire décent.

Parcours d’intégration AUTOMATISER LES RÉVISIONS ET LES MISES À


En s’engageant avec des partenaires technologiques, les JOUR
entreprises peuvent concevoir des systèmes qui intègrent
le salaire décent dans les processus qui sous-tendent les Étant donné que le calcul du salaire décent est basé sur des
structures salariales des entreprises. Vos efforts reposent sur indicateurs variables selon les marchés, tels que le coût de la
les piliers suivants : vie, les impôts, et le coût et la disponibilité des services publics,
il est crucial pour les entreprises d’établir des processus de suivi
et de mise à jour des niveaux du salaire décent afin de prendre en
Systèmes de compensation dynamique compte ces changements. Les entreprises doivent concevoir des
révision des systèmes de rémunération des ressources
systèmes permettant d’exploiter des outils numériques tels que
humaines en vue de passer d’une révision statique des salaires
l’apprentissage automatique, qui permettent d’automatiser les
à une fixation périodique et dynamique des salaires pour
flux de données pour ces indicateurs, afin de procéder à ces mises
l’ensemble de la main-d’œuvre.
à jour de manière régulière et fiable.

Actions à mener
utilisation d’outils d’analyse pour fournir des vues rapides
sur les progrès réalisés en matière de salaire décent dans les

8%
des 200 marques examinées par l’indice de transpar-
différentes fonctions et régions géographiques afin d’éclairer la ence du secteur de la mode de Fashion Revolution
rapportent une progression annuelle vers un salaire
prise de décision. décent 16

Engagement et sensibilisation des employés


* Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
développement de communications sur l’engagement en faveur préparation à l’intégration
du salaire décent avec le personnel et les parties prenantes
externes afin d’atteindre une portée mondiale et de ne pas
recruter de nouveaux employés en dessous du salaire décent.

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

GESTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE EXTENSION ET DÉFENSE DES POLITIQUES


TRAJEC-
TOIRES

Calculer le salaire décent dans tous les secteurs d’activité et L’élargissement et la portée mondiale de la politique,
augmenter le salaire de tous les employés en dessous du seuil qui ne se limite pas aux employés directs, permet
minimum d’influencer les partenaires commerciaux, les
sous-traitants et d’autres entreprises

Décider de la définition Élaborer des procédures Suivi permanent des Sensibilisation et S’engager avec les S’engager avec les S’engager avec les parties
et de la méthodologie de de gestion en interne niveaux de salaire décent communication sur sous-traitants services des achats prenantes concernées,
calcul, et et un groupe de travail pour prendre en compte les l’engagement en sur leurs politiques et de la chaîne notamment les pairs de
EXEMPLES
D'ACTIONS

faire appel à un partenaire transversal au niveau des variations du coût de la vie, faveur du salaire salariales d’approvisionnement pour l’industrie, les fournis-
externe fiable pour la mise ressources humaines, du des impôts, des crédits et du décent avec le discuter de l’impact seurs, les gouvernements,
en place des processus service juridique, des achats coût et de la disponibilité des personnel et les des pratiques d’achat sur les organisations de
opérationnels et de l’approvisionnement services publics parties prenantes les salaires travailleurs, les organisa-
externes pour une dans la chaîne tions internationales,
portée mondiale d’approvisionnement les investisseurs et les
organisations de la société
civile
SECOND..

Formation du personnel chargé des achats à l’approvisionnement


OBJ.

Versement d’un salaire décent aux employés


durable et au lien entre les pratiques d’achat et les salaires

Fondamentales : Employés en dessous du salaire décent ; Fondamentales : Adoption de pratiques d’achats durables par les services ;
Employés recevant un salaire décent Sous-traitants appliquant des politiques de salaire décent ; Fournisseurs
MESURES*

appliquant des politiques de salaire décent


Ambitieuses : Violations annuelles de la politique sur le salaire décent
Ambitieuses : Fournisseurs versant un salaire décent ; Sous-traitants
recevant un salaire décent ou plus
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

GESTION DE LA GESTION DES RH ACHATS ET LÉGISLATION ET


RÉMUNÉRATION CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT CONFORMITÉ

AUTOMATISER LE CALCUL DU CRITÈRE D'ÉVALUATION


OPPORTUNITÉS

(BENCHMARK) GRÂCE À UN EXAMEN ET À DES MISES À JOUR APPRENTISSAGE AUTOMATIQUE POUR L’ÉVALUATION
DES FOURNISSEURS ET LA CATÉGORISATION DES RISQUES
SYSTÈME

EN TEMPS RÉEL
Des outils et des systèmes peuvent être conçus afin d’effectuer des Les données et les caractéristiques des fournisseurs peuvent aider à
calculs pour l’ensemble des employés, automatiser les révisions et identifier les partenaires ou les fournisseurs à risque de ne pas verser un
fournir des indicateurs en temps réel des violations de la politique sur le salaire décent.
salaire décent.

KDD1 KDD2
DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE
DE CONCEPTION (KDD)

Comment intégrer le calcul du salaire décent dans les principaux Comment évaluer les politiques de rémunération de votre réseau de
systèmes de ressources humaines et automatiser les mises à jour fournisseurs et les inciter à s’améliorer ?
sur la base de données macroéconomiques en temps réel ? Les entreprises peuvent déjouer les chaînes d’approvisionnement opaques
Une fois la méthodologie du salaire décent adoptée et les paramètres en utilisant des outils numériques pour établir des profils de risque des
de calcul définis, les entreprises peuvent tirer parti des outils d’analyse fournisseurs en fonction de leurs domaines d’activité et des produits vendus.
et d’apprentissage automatique pour automatiser le calcul du critère Le programme d’amélioration des fournisseurs peut être formulé sur les outils
d'évaluation (benchmark), fournir des alertes en cas de non-conformité, et de gestion de la chaîne d’approvisionnement afin d’engager les partenaires les
obtenir des données en temps réel sur des indicateurs tels que le coût de la vie plus critiques d’une entreprise sur les possibilités d’améliorer leurs politiques
local pour s’assurer que le calcul du salaire décent reste à jour dans tous les de rémunération et, au final, verser à leurs employés un salaire décent.
domaines d’activité.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS


* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au
contexte dans lequel elle évolue.

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DES SYSTÈMES


OPÉRATIONNELS
Comment intégrer KDD1 Comment évaluer KDD2
le calcul du salaire les politiques de
décent dans INTEGRATION COMPLEXITY rémunération INTEGRATION COMPLEXITY

les principaux de votre réseau


PEOPLE PEOPLE

systèmes de res- PROCESS


de fournisseurs PROCESS

sources humaines TECHNOLOGY


et les inciter à TECHNOLOGY

et automatiser s’améliorer ?
les mises à jour sur la base de Ce critère d'évaluation (benchmark) concerne les employés
données macroéconomiques directs et ne couvre pas l’étendue du salaire décent aux
en temps réel ? partenaires commerciaux ou aux fournisseurs. Toutefois,
les entreprises ont la possibilité de concevoir des systèmes
Une fois la méthodologie du salaire décent adoptée et les permettant d’encourager de meilleures politiques de
paramètres de calcul définis, les entreprises peuvent tirer rémunération parmi leurs partenaires et leurs pairs et doivent
parti des outils d’analyse et d’apprentissage automatique le faire dans la mesure du possible. Par exemple, en utilisant
pour automatiser le calcul du critère d'évaluation des outils numériques d’évaluation des risques pour créer des
(benchmark), fournir des alertes en cas de non-conformité, profils de risque des fournisseurs, les entreprises peuvent
et obtenir des données en temps réel sur des indicateurs identifier les partenaires présentant des risques plus élevés
tels que le coût de la vie local pour s’assurer que le calcul du en matière de droits humains afin d’éclairer leurs décisions
salaire décent reste à jour dans tous les domaines d’activité. d’approvisionnement ainsi que les mesures de prévention et
d’atténuation des risques.17
Il est essentiel d’intégrer ce seuil dans les systèmes de
ressources humaines afin de sensibiliser les équipes de En outre, les entreprises peuvent utiliser des systèmes de
recrutement et les employés aux exigences en matière de gestion de l’apprentissage pour inciter le personnel chargé des
salaire décent et de rémunération. La mise à disposition achats à adopter des pratiques d’achat visant à encourager
d’informations sur le salaire décent en plus des fourchettes des structures de rémunération plus progressistes chez
de salaires à l’embauche et d’autres détails de recrutement les fournisseurs. Le cadre de responsabilisation et de suivi
pertinents est une première étape qui permet aux décideurs d’ACT fournit aux marques membres d’ACT un ensemble
de comparer leurs besoins en matière d’embauche à un d’indicateurs et d’instruments de suivi visant à mettre en
objectif de salaire décent et à s’aligner en conséquence, ce œuvre leurs engagements en matière de pratiques d’achat et
afin que toutes les nouvelles recrues soient employées avec qui peuvent être intégrés aux systèmes d’achat et aux proces-
un salaire décent au minimum. sus de formation.18

1 Il n’existe pas de définition universelle 4 Rapport anniversaire de DNV GL pour mondiales » du Global Compact des autres moyens de protection sociale. »
du salaire décent en tant que concept le Global Compact des Nations Unies, Nations Unies (Article 23, 1,3).
ni de montant universellement accepté DNV GL (2020) - Calcul : 22 % des 7 Organisation internationale du travail 15 Purchasing practices and working
qui définisse cette rémunération. La entreprises se conforment aux priorités (OIT) conditions in global supply chains:
définition utilisée dans ce document de l’objectif 1, parmi lesquelles 85 % 8 Livingwage.org Global Survey results, OIT, 2017 — http://
est basée sur la définition de la Global mettent en œuvre et promeuvent un 9 Living Wage Foundation ilo.org/travail/info/fs/WCMS_556336/
Living Wage Coalition et intègre les salaire décent.. 10 IndustriALL lang--en/index.htm
notions de plus de 60 descriptions et 11 World Travel and Tourism Council 16 Fashion Revolution
5 Sustainable Trade Initiative (IDH) a
définitions du salaire décent tirées des 12 Étude de marché de la Deutsche Bank 17 OCDE
élaboré un ensemble de critères objectifs
déclarations des droits de l’homme, des 13 Fair Wage Network — 12 Fair Wage 18 ACT
définissant les éléments minimaux
constitutions nationales, des codes de Dimensions
qu'une méthodologie basée sur un critère
conduite des ONG, des multinationales 14 Gagner un salaire décent est un droit
d'évaluation (benchmark) de salaire
et des entreprises, des documents de humain fondamental tel qu'il figure dans
décent se doit d'inclure pour être considéré
l’Organisation internationale du travail la Déclaration universelle des droits
comme fiable.
(OIT) et des déclarations de grandes de l'homme : « Quiconque travaille a
6 Voir également la « Boîte à
figures historiques (Anker 2011). droit à une rémunération équitable et
outils du travail décent dans le cadre de
satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa
2 ILO l'approvisionnement durable », élaborée
famille une existence conforme à la dignité
par la Plateforme d'action « Travail décent
3 Pew Research Center humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous
dans les chaînes d'approvisionnement

1 0 0  % D ES E M P LOY ÉS D E L’ O R GA N I SAT I O N R EÇ O I V E N T U N SA L A I R E D ÉC E N T
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

DES APPORTS MATÉRIELS 100 % DURABLES,


RENOUVELABLES, RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
6, 9, 11, 13, 14,
15, 17

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES


SUR LES APPORTS DURABLES
d'évaluation (benchmark)
Au rythme actuel, les ressources annuelles
Ce critère d'évaluation (benchmark) permet d’intégrer les pratiques de l’économie circulaire utilisées équivaudront à plus de trois fois les
dans la sélection des matériaux et la conception des produits. ressources disponibles de la planète d’ici
Il s’applique spécifiquement à la conception des produits et des emballages et veille à ce 2050.4 La conception des produits est souvent
que les matériaux et matières premières utilisés soient 100 % durables selon les normes orientée vers les matériaux à usage unique :
environnementales et sociales les plus élevées possibles, dans les opérations commerciales 40 % de tous les plastiques dans le monde
et les produits et services. L’objectif est la conception en vue d’une utilisation continue des sont utilisés dans des emballages à usage
matériaux, de sorte que l’activité économique soit découplée de l’extraction des ressources. unique.5 Cependant, la conformité à ce critère
d'évaluation (benchmark) offre une opportunité
Ce critère d'évaluation (benchmark) s’inscrit dans le Programme à l’horizon 2030 fixé par
de transformation vers une économie circulaire
l’objectif 12 : Consommation et production durables.
(EC) qui profite aux consommateurs, aux in-
vestisseurs et à la planète. Accenture a évalué
Évaluation par rapport au critère que les modèles commerciaux circulaires

d'évaluation (benchmark) pourraient lui permettre de dégager 4 500 mil-


liards de dollars d’ici 2030.6 La Fondation Ellen
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark), à savoir le pourcentage Macarthur (EMF) rassemble des entreprises,
d’apports matériels durables à l’horizon 2030, peuvent être évalués conformément aux des innovateurs, des villes et des gouverne-
objectifs définis dans l’objectif 12 et aux orientations du groupe consultatif du Global Compact
ments, des universités et des leaders d’opinion
sur des sujets liés à l’économie circulaire. Elle
des Nations Unies sur la durabilité de la chaîne d’approvisionnement. Les entreprises doivent
compte plus de 130 entreprises membres.
s’efforcer d’améliorer la conception de leurs produits par des moyens tels que l’efficacité des
ressources, le recyclage des matériaux, l’identification et la sélection des apports matériels
les plus renouvelables possible et, si possible, la certification de ces résultats par des
seuls 9 % des 92,8 milliards de tonnes
programmes de certification tiers de premier plan. Les entreprises qui n’ont pas fixé d’objectifs
en vue d’atteindre 100 % d’apports durables d’ici 2030 conformément au Programme
9% de minéraux, de combustibles fossiles,
de métaux et de biomasse qui entrent
chaque année dans l’économie sont
ambitieux de développement durable à l’horizon 2030 ne seraient pas conformes au critère
réutilisés d’une manière ou d’une autre7
d'évaluation (benchmark) SDG Ambition.

Valeur pour l’entreprise 90 % de l’impact environnemental d’un


produit réside dans l’extraction et le
raffinage des matières premières8

Les modèles circulaires sont particulièrement intéressants du fait de leur avantage pour les
entreprises : par exemple, le passage aux apports matériels circulaires dans l’industrie de la
mode représente une économie de 30 à 90 milliards de dollars (3 à 8 % de l’EBITDA) d’ici 2030.1 600 pourraient être économisées sur
les ressources primaires par les
MILLIARDS €
Dans certains cas, les entreprises peuvent réduire les coûts d’acquisition en remplaçant les entreprises de l’UE d’ici 2030 grâce à la
matériaux traditionnels par des alternatives renouvelables. transition vers une économie circulaire9

Un fabricant de meubles mondial utilise la paille de riz, un sous-produit de la production,


comme apport matériel, ce qui réduit la combustion de cette fibre qui serait considérée comme
un déchet et réduit la pollution de l’air et les coûts de production.2 La conception d’apports
matériels durables peut également stimuler l’innovation en matière de produits et favoriser la
croissance : un producteur de viande d’origine végétale a récemment été évalué à 4 milliards
de dollars, ce qui reflète l’intérêt croissant du marché pour les protéines de substitution.3

D ES A P P O RTS M AT É R I E LS 1 0 0  % D U R A B L ES , R E N O U V E L A B L ES ,
RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

IKEA SCHNEIDER ELECTRIC MATTEL


s’est donné pour objectif de devenir s’est fixé comme objectif de a annoncé s’être fixé un nou-
une entreprise circulaire à 100 % fabriquer des produits « éco- vel objectif : 100 % de plastiques
d’ici 2030 et s’engage à n’employer conçus », autrement dit pouvant être recyclés, recyclables ou biosourcés
que des matériaux renouvelables ou facilement réparés, mis à niveau et dans ses produits et emballages d’ici
recyclés dans tous ses produits. démantelés en fin de vie. 2030. L’entreprise collabore avec
L’entreprise souhaite également L’entreprise fournit un descriptif le Forest Stewardship Council pour
éliminer les plastiques à usage permettant aux clients de s’approvisionner en papier et en bois.
unique d’ici à la fin de 2020.10 comprendre l’empreinte carbone des Actuellement, 93 % de ses produits
produits ainsi que des instructions et emballages sont certifiés FSC.
concernant la fin de vie.11 Elle doit lancer son premier produit
issu à 100 % d’une source durable
et fabriqué en plastique de canne à
sucre en 2020.12

Exemple d’impact sur l’industrie


Électronique : 53,6 millions de tonnes Commerce de détail et industrie de la Biens de consommation : Les
métriques de déchets électroniques mode : 87 % des matériaux utilisés dans la emballages plastiques à usage unique
sont produites dans le monde, soit une production de vêtements sont envoyés à la représentent environ la moitié des déchets
augmentation de 21 % au cours des cinq décharge ou incinérés après leur utilisation plastiques dans le monde.15 L’emballage
dernières années.5 Cette situation porte finale ; moins de 1 % sont recyclés pour constitue un domaine majeur pour les
préjudice à l’environnement et à la santé la fabrication de nouveaux vêtements.14 entreprises de biens de consommation
humaine : au total, 13 tonnes de mercure Les pratiques actuelles de l’industrie d’introduire la circularité ; l’emballage doit
et 50 tonnes de plastique ignifuge bromé favorisent les mélanges de matériaux être conçu pour être récupérable et recy-
(BFR) se retrouvent chaque année dans et de produits chimiques et empêchent clable. 63 % des personnes interrogées
des flux mondiaux de déchets électron- de préserver la valeur des matériaux. dans le cadre du CDP ont déclaré avoir
iques non documentés, qui sont rejetés Les produits conçus avec des matériaux investi dans des technologies circulaires
dans l’environnement et contaminent durables, le choix de fibres ayant un impact telles que la dépolymérisation, qui permet
les travailleurs. Une conception visant environnemental moindre et la reprise des de décomposer les fibres finies en matières
à limiter les déchets dans l’industrie vêtements usagés sont quelques-uns des premières en vue de les réutiliser.16
électronique, combinée à des chaînes moyens par lesquels l’industrie de la mode
d’approvisionnement en boucle fermée peut intégrer les pratiques de l’EC dans ses
et à la réduction des matériaux vierges, activités.
font partie des solutions permettant
d’atteindre la conformité à ce critère
d'évaluation (benchmark) pour l’industrie.

ACTIONS PRÉLIMINAIRES cycle de vie, y compris l’impact climatique, RESSOURCES CLÉS


la facilité de recyclage et le potentiel de
Évaluer la conception : Les méthodolo- renouvellement des matériaux. Identifier
The Circular Economy Handbook
gies de conception des produits doivent des alternatives potentielles pour les
être réexaminées afin d’intégrer l’apport de matières premières n’offrant pas de Fondation Ellen MacArthur
matériaux circulaires. Les spécifications possibilité de réutilisation ou de recyclage. Plateforme PACE (Accelerating
des matériaux peuvent être adaptées à des the Circular Economy)
apports plus durables pour les catégories Déterminer l’étendue : Évaluez votre
World Resources Institute
de produits existantes et nouvelles. chaîne d’approvisionnement pour savoir
s’il est possible de créer des boucles Circular Design Guide
Analyse du cycle de vie pour déter- de matériaux permettant de recycler
miner l’impact environnemental : et de réutiliser les matériaux vierges.
Effectuer une analyse du cycle de vie pour Les matériaux ainsi obtenus pourraient
évaluer l’impact environnemental des être vendus à l’extérieur ou réintégrés à
matières premières tout au long de leur l’activité de l’entreprise.

D ES A P P O RTS M AT É R I E LS 1 0 0  % D U R A B L ES , R E N O U V E L A B L ES ,
RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur de la conception

Comprendre l’intégration Exemples d’intégration


Pour dissocier la croissance économique de l’utilisation des ÉVALUATION DES PRODUITS
ressources et assurer la transition vers une économie circulaire, Il existe sur le marché une diversité de solutions conçues pour
les entreprises doivent intégrer la durabilité au cœur de la soutenir la conception circulaire de produits, y compris des
conception des produits. Pour la plupart des entreprises, logiciels d’ACV gratuits.17 L'évaluation de la recyclabilité des
les considérations qui prévalent dans le développement produits peut s’avérer particulièrement difficile dans certains
des produits et des emballages restent la productivité et la secteurs en raison de la complexité liée par exemple aux
rentabilité. Cependant, face aux pressions croissantes des mélanges de matériaux. La conception de systèmes permettant
consommateurs et des politiques sur des sujets tels que les d’intégrer des outils perfectionnés dans l’évaluation des produits
plastiques à usage unique, et à mesure que les entreprises favorisera la prise de décisions plus efficaces en matière de
reconnaissent les avantages liés aux modèles commerciaux durabilité des portefeuilles de produits. Les experts en économie
circulaires, il existe une volonté de comprendre les impacts circulaire de la Fondation Ellen MacArthur ont mis au point, en
tout au long du cycle de vie d’un produit, de l’extraction des collaboration avec Granta Design, un indicateur de circularité
matières premières à sa fin de vie. Lorsque ces considérations des matériaux (Material Circularity Indicator, MCI) qui mesure le
sont intégrées dans les principaux systèmes de conception de degré de restauration des flux de matériaux d’un produit jusqu’au
produits et de gestion des matériaux, grâce à des outils basés portefeuille de produits, voire au niveau de l’entreprise.18
sur l’analyse du cycle de vie (ACV), les entreprises peuvent
élaborer des directives en matière de produits et d’emballages,
CHOIX DES MATÉRIAUX
encourager l’innovation et influencer leurs fournisseurs.
Abandonner les matières premières vierges et non durables
nécessite l’intégration de principes circulaires dans les processus

Parcours d’intégration d’approvisionnement et de gestion des fournisseurs.


Google élabore actuellement, en partenariat avec la marque
Pour pouvoir utiliser des apports matériels 100 % durables, Stella McCartney et le World Wildlife Fund (WWF), un outil qui
les entreprises doivent s’efforcer de concevoir des systèmes utilise l’analyse de données et l’apprentissage automatique sur
axés sur : Google Cloud afin de donner aux marques une vue plus complète
de leur chaîne d’approvisionnement, notamment au niveau de la
production de matières premières.
L’intégration de principes circulaires dans En combinant les outils numériques de Google avec l’expertise de
le processus d’évaluation des produits leurs partenaires respectifs en matière d’industrie et de durabilité,
l’ambition est de créer une plateforme décisionnelle enrichie
L’intégration d’outils permettant de comprendre la circularité
grâce à des données, qui apportera de la visibilité aux chaînes
et la durabilité des produits.
d’approvisionnement.19

La définition de lignes directrices et


d’objectifs pour les différents produits et 2–3
l’ensemble du portefeuille 39 %
La mise à jour de la stratégie d’approvisionnement et des des entreprises estiment
prendre toutes les mesures
MILLIARDS $
directives pour les matériaux utilisés dans les produits et les nécessaires pour développer d’opportunités de meilleures
emballages. des produits et des services pratiques en matière de conception
qui contribuent aux ODD20 d’emballages avec des objectifs
d’utilisation finale durable dans les
entreprises de l’OCDE
Une meilleure visibilité des fournisseurs
et des matières premières * Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration
Le développement de méthodes d’évaluation et de
contrôle de la conformité des fournisseurs aux politiques
d’approvisionnement en matériaux durables.

D ES A P P O RTS M AT É R I E LS 1 0 0  % D U R A B L ES , R E N O U V E L A B L ES ,
RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)


TRAJEC-
TOIRES

ÉVALUATION DES PRODUITS APPROVISIONNEMENT


Intégrer la réutilisation et la recyclabilité dans les processus Intégrer des matériaux et des matières premières
de conception et de sélection des matériaux recyclés et renouvelables à grande échelle

Mandater des évaluations de Mandater des évaluations de Mettre en œuvre les exigences en Augmenter la collecte des déchets
EXEMPLES
D'ACTIONS

la recyclabilité des produits/ la recyclabilité des produits/ matière de marchés publics pour tout au long de la chaîne de valeur
services pour tester la capacité services pour tester la capacité élargir la base de fournisseurs grâce à la collaboration avec
de tri, de traitement et de valorisa- de tri, de traitement et de valorisa- répondant aux nouveaux critères des partenaires (par exemple,
tion en fin de vie tion en fin de vie d’approvisionnement les fabricants, les détaillants)
afin d’identifier et de soutenir
la collecte et le traitement des
matériaux recyclés en produits
SECOND.

IDéveloppement de produits ayant atteint Augmentation des apports de matières durables


OBJ.

100 % d’apports durables ou circulaires en fonction des dépenses et du volume

Fondamentales : Matériaux utilisés pour produire et emballer des produits Fondamentales : Pourcentage de produits recyclés et de leurs matériaux
et services à partir de matériaux renouvelables et non renouvelables d’emballage pour chaque catégorie de produits ; Pourcentage d’apports
MEURES*

(tonnes) ; Total des matériaux renouvelables par produit matériels recyclés utilisés pour fabriquer les produits et services primaires
de l’organisation
Ambitieuses : Évaluation de la recyclabilité des produits ; Produits avec
solution de fin de vie (et taux de réussite) ; Produits dont les matériaux sont Ambitieuses : Base de fournisseurs d’apports matériels recyclables et
irrécupérables ; Durée de vie moyenne du produit renouvelables
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

CHAÎNE CONCEPTION DES PRODUITS RECHERCHE ET FABRICATION ET


D’APPROVISIONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT OPÉRATIONS
ACHATS

IDENTIFIER LES POSSIBILITÉS


DÉFINIR LES DIRECTIVES RELATIVES
D’INTRODUIRE DES MATÉRIAUX INTÉGRER DES MATÉRIAUX ET DES
AUX MATÉRIAUX ET ENCOURAGER
OPPORTUNITÉS

DURABLES DANS LES PRODUITS ET LES MATIÈRES PREMIÈRES RECYCLÉS ET


L’ADHÉSION
SYSTÈME

PROCESSUS DE PRODUCTION RENOUVELABLES À GRANDE ÉCHELLE


Les systèmes peuvent être utilisés pour gérer
Les outils d’évaluation des produits (par Développement d’un solide réseau de
les directives de durabilité qui s’appliquent à la
exemple, ACV) peuvent analyser les apports fournisseurs avec une intégration qui permet
conception et au développement des produits.
matériels dans le processus de production d’identifier les matériaux renouvelables ou
Les systèmes doivent permettre le suivi du
et identifier les possibilités d’introduire des recyclables.
respect de ces directives.
matériaux durables.

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE DE

Comment encourager l’utilisation Comment utiliser les outils de PLM pour Comment améliorer la visibilité sur
CONCEPTION (KDD)

d’apports matériels durables dans établir et maintenir des directives sur les les matériaux et les fournisseurs pour
la cartographie des matériaux et la apports matériels durables ? identifier et promouvoir l’utilisation de
conception des produits ? Les outils de gestion du cycle de vie des matériaux renouvelables ou recyclés ?
Divers outils peuvent être utilisés pour produits, ou PLM, sont largement utilisés L’intégration d’une stratégie d’achat durable
classer les produits sur la base de leurs pour la prise de décision tout au long de la dans les systèmes et processus de gestion
apports en matière de durabilité, ainsi que conception et de la fabrication. Ces outils des fournisseurs permet de garantir que les
pour identifier et introduire des alternatives peuvent être utilisés pour encourager les matériaux utilisés puissent être réutilisés
circulaires aux matériaux existants. solutions qui privilégient les apports durables ou recyclés, et d’identifier les produits des
aux côtés d’autres facteurs tels que le coût et fournisseurs qui ont eux-mêmes été créés à
le temps de production. partir de matériaux recyclés.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS

* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte
dans lequel elle évolue.

D ES A P P O RTS M AT É R I E LS 1 0 0  % D U R A B L ES , R E N O U V E L A B L ES ,
RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DE SYSTÈMES
OPÉRATIONNELS
Comment encourager Comment améliorer
l’utilisation d’apports
KDD1 KDD3
la visibilité sur
matériels durables COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION les fournisseurs COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION

dans la cartographie PERSONNES


pour identifier et
PERSONNES

des matériaux et PROCESSUS


promouvoir l’utilisation PROCESSUS

la conception des TECHNOLOGIES


de matériaux TECHNOLOGIES

produits ? renouvelables ou
Il existe plusieurs méthodes bien connues permettant
recyclés ?
de garantir une chaîne d’approvisionnement comprenant Pour mettre en œuvre une stratégie d’approvisionnement
des apports durables. Les ACV, l’analyse des risques durable, les entreprises doivent améliorer leur visibilité
d’approvisionnement et l’évaluation de l’impact sur les fournisseurs et les matériaux qu’elles achètent. Ce
environnemental par produit sont des processus qui processus est essentiel pour valider l’origine des matériaux, les
utilisent des données de base pour comprendre et certifications de durabilité, ainsi que les références circulaires
sélectionner les matériaux des produits et pour aider à la concernant le contenu recyclable et renouvelable.
planification de la conception des produits.
Les technologies numériques offrent de nouvelles possibilités
Les entreprises peuvent commencer par évaluer dans de suivi des matériaux dans les chaînes d’approvisionnement
quelle mesure leurs processus actuels de cartographie complexes. Un registre activé par blockchain, par exemple,
des matériaux et de conception des produits permettent permet de maintenir une chaîne de traçabilité des matériaux
l’inclusion d’apports durables, puis rendre ces apports permettant une validation fiable des caractéristiques
visibles aux côtés des alternatives conventionnelles. de ces derniers. GreenToken by SAP est une solution de
chaîne d’approvisionnement qui offre aux entreprises un
Comment utiliser les
outils de PLM pour
KDD2 nouveau niveau de transparence dans leur chaîne complexe
d’approvisionnement en matières premières. Cette plateforme
établir et maintenir COMPLEXITÉ DE cloud utilisant la technologie blockchain permet de suivre
L’INTÉGRATION
l’origine des déchets plastiques et le pourcentage de plastique
des directives sur les PERSONNES
recyclé dans les nouveaux polymères circulaires, et fournit des
apports matériels PROCESSUS
informations sur la chaîne de traçabilité dans le secteur agricole,
durables ? TECHNOLOGIES de l’origine au client.

1 The Circular Economy Handbook, 12 Mattel announces goal to achieve


Les directives relatives aux Accenture, 2020 100 per cent recycled, recyclable
produits sont le fondement de nombreuses décisions 2 Clean air is good for business, World
or bio-based plastic materials in all
products and packaging by 2030,
concernant les apports durables. En intégrant des Economic Foundation, 2019
Businesswire, 2019
Bloomberg
apports durables dans la conception et le développement 3
13 Observatoire mondial des déchets
4 With resource use expected to double électroniques des Nations Unies
de leurs produits, les entreprises peuvent identifier by 2050, better natural resource use
14 Make fashion circular, Ellen
les possibilités de transition vers des matériaux de essential for pollution-free planet,
MacArthur Foundation
Programme des Nations unies pour
substitution. Les systèmes utilisés pour gérer ces critères l'environnement, 2017 15 Single-use plastics: A roadmap to
sustainability, ONU Environnement,
sont essentiels à cette approche et peuvent permettre de 5 “The world’s plastic crisis explained,”
2018
National Geographic, 2019
suivre le respect des nouvelles directives en matière de 16 Fast moving consumers, CDP, 2019
6 The Circular Economy Handbook,
durabilité. Accenture, 2020 17 Open source Life cycle and assess-
ment software, OpenLCA
7 The Circularity Gap Report 2019,
As a first step, assess your Product Lifecycle Union Européenne 18 Material circularity indicator, Ellen
Macarthur Foundation
Environmental benefit, Terracycle
Management, or PLM, tools for capability to incorporate 8
19 WWF and Google Partner on Fashion
9 Circular Economy: Closing the loop,
sustainable input criteria with an interim goal of including Commission Européenne
Sustainability Platform, Google, 2020

sustainable inputs alongside other factors such as cost 10 IKEA, 2020


20 Rapport d’activité de l’Assemblée
générale des Nations Unies 2019
and production time. 11 Schneider Electric wins global
award for contribution to the circular
economy, PRNewswire, 2019

D ES A P P O RTS M AT É R I E LS 1 0 0  % D U R A B L ES , R E N O U V E L A B L ES ,
RECYCLABLES OU RÉUTILISABLES
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET


PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
3, 6, 9, 11, 13,
14, 15, 17

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR


LES POLLUANTS DANGEREUX
d'évaluation (benchmark) L’engagement envers ce critère d'évaluation (bench-
mark) a un impact sur l’ensemble du Programme
Ce critère d'évaluation (benchmark) vise à éliminer la pollution
ambitieux de développement durable à l’horizon 2030,
industrielle dangereuse, notamment les produits chimiques, en particulier sur l’objectif 12, « Consommation
les matériaux et les eaux usées. Il comprend également les et production durables ». « RoadMap to Zero » est
un forum qui collabore avec les industries pour les
polluants rejetés dans l’air (comme la suie ou les particules), aider à réduire leur empreinte chimique. Il est formé
dans l’eau (comme les eaux souterraines contaminées par des de 70 contributeurs, dont 23 marques signataires,
déchets ou des engrais) et dans le sol (comme les sous-produits 33 filiales de chaînes de valeur et 14 associés.

miniers dangereux). À l’échelle mondiale, la pollution a de graves


225 coût annuel de la perte de revenus du travail
conséquences : par exemple, la pollution de l’air ambiant et MILLIARDS au niveau mondial pouvant être attribué à la
pollution atmosphérique6
domestique cause sept millions de décès par an,1 le ruissellement $

des engrais et des pesticides dans l’agriculture contamine les


cours d’eau,2 et l’activité industrielle dégrade la santé des sols en 59 % de l’eau dans les pays à revenu élevé est
utilisée à des fins industrielles, contre 8 %
dans les pays à faible revenu7
réduisant le métabolisme des plantes et la production agricole.3
L’étendue de ce critère d'évaluation (benchmark) couvre la pollution
industrielle générée dans les opérations directes et tout au long 80 % des eaux usées mondiales ne sont pas
traitées8

de la chaîne d’approvisionnement. Le Programme ambitieux de


développement durable fixe l’échéance de ce critère d'évaluation
EXEMPLE D’IMPACT SUR L’INDUSTRIE
(benchmark) à 2030.
Produits chimiques : La capacité de production
de produits chimiques devrait passer à 4,6 milliards
Évaluation par rapport au critère de tonnes d’ici 2030.9 Les entreprises de fabrication

d'évaluation (benchmark)
de produits chimiques produisent des déchets qui
peuvent avoir un impact néfaste sur l’environnement,
tels que des résidus de procédés, des catalyseurs
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation ou des solvants usés, des boues de traitement des
(benchmark), à savoir atteindre zéro rejet de polluants et effluents et des conteneurs de produits chimiques
de produits chimiques dangereux, peuvent être évalués contaminés. Les entreprises peuvent investir dans
la R&D anti-pollution, gérer les déchets en utilisant
conformément aux orientations fournies par les organes des procédés à rejet zéro et innover pour réduire ou
compétents des Nations unies, tels que l’Avenir de l’environnement réutiliser les sous-produits des procédés de fabrica-
tion chimique.
mondial du Programme des Nations unies pour l’environnement
(PNUE)4 et les initiatives telles que le Programme d’action mondial Textiles/Vêtements : Les usines textiles sont
responsables de 20 % de la pollution mondiale de
pour la protection du milieu marin contre la pollution d’origine l’eau et utilisent 20 000 produits chimiques dans leurs
tellurique.5 Les entreprises qui n’ont pas fixé d’objectifs établissant processus de fabrication.10 La réduction des quantités
de teinture, la réutilisation des eaux de traitement et
une trajectoire pour l’élimination des polluants rejetés dans l’air,
la sélection d’intrants chimiques non toxiques font
l’eau et le sol d’ici 2030 ne seraient pas conformes au critère partie des solutions que l’industrie peut employer pour
d'évaluation (benchmark) SDG Ambition. réduire sa contribution à la pollution mondiale.

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX


D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

FAST RETAILING LEVI STRAUSS & CO ADIDAS


s’est engagée à atteindre zéro s’est engagée à zéro rejet de vise à atteindre zéro rejet de produits
rejet de produits chimiques produits chimiques dangereux chimiques dangereux (ZDHC) dans
dangereux associés aux chaînes pour tous ses produits et sa chaîne toute sa chaîne d’approvisionnement
d’approvisionnement et au cycle d’approvisionnement d’ici 2020 dans d’ici 2020, par le biais d’une approche
de vie de ses produits. L’entreprise le cadre de son initiative « Screened de bout en bout de gestion des
collabore avec d’autres marques Chemistry ». En 2019, l’entreprise a intrants chimiques, de suivi des
et entreprises de l’industrie du annoncé obtenir la certification Eco progrès des fournisseurs et de
vêtement, des fournisseurs de Passport par l’intermédiaire d’une contrôle du produit fini.13
matériaux, l’industrie chimique tierce partie, OKO-TEX.12
au sens large, des organisations
non gouvernementales et d’autres
parties prenantes pour atteindre cet
objectif.11

Valeur pour l’entreprise


Les entreprises peuvent réduire les coûts en installant de manière ACTIONS PRÉLIMINAIRES
proactive des contrôles de pollution dans leurs usines et leurs
équipements ; une étude a révélé que les fabricants de céréales Identifier les sources de
polluants : Identifier les sources de
pourraient réaliser des économies de 12 millions de dollars en
rejets dangereux tout au long de la
réduisant le ruissellement d’engrais.14 Les entreprises ayant
chaîne d’approvisionnement et évaluer
bilan positif de lutte contre la pollution sont moins susceptibles les impacts sur l’eau, les terres et les
d’entrer en conflit avec les groupes d’activistes et les agences habitats.
environnementales gouvernementales, ce qui réduit le risque
d’amendes et de pénalités. Par exemple, les constructeurs Identifier et classer les produits
automobiles opérant dans l’Union européenne risquent de devoir chimiques et vérifier les proces-
sus : Identifier tous les produits
verser des milliards d’amendes s’ils ne respectent pas les nouvelles
chimiques utilisés, les quantités
normes d’émission promulguées en 2020.15
utilisées et les rejets, et classer les
produits chimiques conformément
aux directives du gouvernement local
RESSOURCES CLÉS
ou à d’autres critères, tels que les
11 catégories de produits chimiques
Programme des Nations unies pour l'environnement
dangereux identifiées par Greenpeace.
Environmental Defense Fund
Les entreprises peuvent aligner les
Natural Resources Defense Council
protocoles d’audit sur les processus
Colloque International sur la Pollution du Sol de la FAO normalisés et comparer les normes
Agence européenne pour l’environnement existantes et les données disponibles
Roadmap to Zero dans les installations.

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur des opérations

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Afin d’atteindre l’objectif zéro rejet, les entreprises doivent Les entreprises doivent évaluer leur maturité en ce
comprendre les effets des produits chimiques qu’elles qui concerne la compréhension de l’organisation des
utilisent dans leurs produits, leur fabrication et leurs produits chimiques et des polluants existants. À
rejets. Les nouveaux systèmes et technologies peuvent partir de là, ils peuvent mobiliser leurs partenaires
permettre une meilleure reconnaissance et gestion des technologiques sur la façon de concevoir des systèmes
déchets dangereux dans l’ensemble de l’organisation, pour atteindre les objectifs suivants :
comme les outils de conception de produits qui intègrent
les principes ZDHC pour éliminer les déchets dangereux.
En outre, les plateformes de service qui cartographient les
Liste complète des intrants chimiques
fournisseurs et identifient les techniques de traitement et
d’élimination en toute sécurité permettent aux entreprises dans les produits et impacts sur
de rationaliser la surveillance et la gestion des flux de l’environnement
déchets dangereux. Cartographie des produits chimiques utilisés comme
intrants dans l'ensemble du portefeuille de produits et
de certains flux de déchets afin de suivre les domaines
Exemples d’intégration d’intervention.
CONCEPTION DES PRODUITS
L’évaluation du portefeuille de produits pour comprendre la
source et l’impact des produits chimiques dangereux peut Visibilité accrue des rejets
révéler des stratégies d’intervention ciblées. Greenscreen et des coûts associés
est une plateforme utilisée par les entreprises pour suivre
Collecte de données à l’échelle de l’organisation, y
leurs inventaires de produits chimiques et comparer les
compris les transactions entre TSDF telles que les
caractéristiques dangereuses des produits chimiques, des
factures, le rejet de produits chimiques dangereux par
matériaux et des produits.16 Apple a intégré l’objectif zéro
produit, la région et les lieux d’élimination finale dans un
rejet de produits chimiques à son activité principale, en
seul ensemble de données.
tirant parti de l’outil Greenscreen pour cartographier ses
produits chimiques, en limiter l’utilisation par le biais d’une Gestion optimisée des flux de déchets
liste de spécifications de substances réglementées et en
dangereux
innovant en matière de produits de remplacement dans son
laboratoire d’essais environnementaux.17 Les solutions numériques peuvent aider à définir les
emplacements, les processus et l’équipement requis
TRANSPARENCE ET TRAITEMENT DES REJETS pour le contrôle et le traitement des produits chimiques
dangereux.
Les systèmes inter-organisationnels numériques de suivi
des déchets dangereux, tels que les systèmes de gestion
des informations de laboratoires (LIMS) et la cartographie
des fournisseurs d’installations de traitement, de stockage
et d’élimination (TSDF), permettent aux entreprises
de déterminer l’origine des déchets chimiques ou les 47
techniques de traitement appropriées afin de prévenir les normes de certification et laboratoires d’essai du
rejets de produits chimiques dangereux. La mise en place monde entier ont été approuvés par ZDHC en tant
de systèmes permettant d’identifier les transactions entre qu’indicateurs de conformité MRSL18
TSDF, telles que les factures, peut fournir des informations
détaillées sur les substances rejetées. En outre, la classi-
fication des rejets totaux de produits chimiques dangereux * Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration
par produit, région et site d’élimination finale peut aider
à élaborer des interventions et des mesures de contrôle
efficaces.

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX


D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)


TRAJEC-
TOIRES

RÉDUCTION PRÉVENTION
Réduire le volume de déchets et de polluants produits par les activités de Traiter et recycler les polluants pour éviter les fuites
l’entreprise qui pourraient s’écouler dans les sources d’eau environnantes et les dommages environnementaux

Mettre en œuvre une


Évaluer les intrants Identifier les fuites au stratégie d’élimination Mettre en œuvre des interventions et des mesures de contrôle pour prévenir les fuites nocives de
EXEMPLES
D'ACTIONS

chimiques dans l’ensemble niveau des opérations et les progressive prioritaire polluants dans l’environnement (par exemple, le captage des eaux de ruissellement agricoles ou
des opérations catégories de produits en commençant par les le recyclage des eaux usées)
polluants à haut risque
et à volume élevé par le
biais d’une réduction ou de
solutions de remplacement
plus sûres
SECOND.

Réduction des substances chimiques dangereuses utilisées


OBJ.

dans les produits et les opérations (y compris d’autres polluants) Augmentation du taux de traitement des déchets

Fondamentales : Rejet total de substances chimiques dangereuses par


Fondamentales : Intrants chimiques : volume et facteur de risque par
type de site ; Traitement des eaux usées et des substances dangereuses
catégorie ; Produits/services avec plans d’élimination
MESURES*

prioritaires
Ambitieuses : Total des risques identifiés avant l’achèvement de la transaction
Ambitieuses : Matières dérivées des rejets ; Rejets et fuites dans
l’environnement par polluant ; Eaux usées et matières produites par le flux
de déchets
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

GESTION DES PRODUITS CONFORMITÉ DES PRODUITS GESTION DE GESTION DES DÉCHETS
CHIMIQUES DANGEREUX L’ENVIRONNEMENT

IDENTIFICATION DES PRINCIPALES


INTÉGRATION DES PRESTATAIRES DE
SOURCES DE POLLUANTS DANS LES IOT POUR L’ALERTE PRÉCOCE
OPPORTUNITÉS

SERVICES POUR PLUS DE TRANSPAR-


PRODUITS ET LES PROCESSUS DE ET LA DÉTECTION DES FUITES
SYSTÈME

ENCE EN MATIÈRE DE REJETS


PRODUCTION L’utilisation d’appareils de mesure et de
La mise en place de systèmes permettant
Le profilage des catégories de produits en capteurs peut fournir des alertes précoces
d’identifier les transactions entre les
fonction des produits chimiques utilisés ou en cas de fuites ou de rejets potentiels de
fournisseurs des installations de traitement,
des sous-produits polluants peut être intégré polluants et de matières dangereuses dans
de stockage et d’élimination, telles que les
dans le processus d’innovation afin d’éclairer l’environnement.
factures, peut fournir des informations
la prise de décision concernant les matériaux
détaillées sur les substances rejetées.
de substitution.

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE
DE CONCEPTION (KDD)

Comment tirer parti des technologies


Comment intégrer l’évaluation des Comment rationaliser et automatiser les
intelligentes pour automatiser la prévention
produits chimiques ou des polluants flux de données des fournisseurs de traite-
des rejets ?
dans la conception et les procédés de ment pour comprendre l’état actuel ?
Les appareils de mesure et les capteurs peuvent
fabrication des produits afin de réduire Exploiter l’apprentissage machine pour
être utilisés pour surveiller l’état de l’installation
l'impact négatif ? automatiser la collecte de données auprès
et détecter les anomalies, y compris dans les zones
Les données sur les matériaux doivent être des fournisseurs tiers qui gèrent les déchets
d’activité éloignées. Ces outils peuvent permettre
disponibles et intégrées dans la planification et dangereux afin de garantir la disponibilité de
une identification rapide des fuites qui, si elles sont
la prise de décision concernant les produits ou données actualisées sur les produits chimiques
associées à d’autres technologies (par exemple,
la fabrication afin de promouvoir l’innovation et les polluants présents dans les flux de
des vannes de commande à distance), peuvent être
axée sur l’élimination des substances déchets.
isolées et arrêtées sans qu’une personne ne soit
chimiques et des polluants dangereux.
physiquement présente.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS

* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte
dans lequel elle évolue.

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DE SYSTÈMES
OPÉRATIONNELS
Comment intégrer Comment automa-
l’évaluation des
KDD1 tiser les flux de don-
KDD2
produits chimiques COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION
nées de fournisseurs COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION

ou des polluants dans PERSONNES


de traitement pour PERSONNES

la conception et les PROCESSUS comprendre l’état PROCESSUS

procédés de fabrica- TECHNOLOGIES actuel ? TECHNOLOGIES

tion des produits Les entreprises qui font appel à


des prestataires de services de
afin d’éliminer les gestion des déchets pour le traitement de leurs déchets
impacts négatifs ? dangereux peuvent obtenir une vue d’ensemble des
produits chimiques et des polluants qu’elles rejettent en
Les technologies de lutte contre la pollution de intégrant ces prestataires de services dans des systèmes
l’environnement étant devenues plus sophistiquées et centraux.
plus coûteuses, la conception de produits et de procédés
de fabrication qui éliminent d’emblée les déchets En automatisant les flux de données avec ces fournis-
dangereux prend de l’ampleur. L’évaluation des polluants seurs, les organisations peuvent obtenir des informations
connus permet aux entreprises d’évaluer les dangers sur les produits chimiques et les polluants présents,
potentiels, de fournir les informations nécessaires mais aussi sur le coût total du traitement, y compris le
pour effectuer une identification précise des déchets et stockage et/ou l’élimination. Comprendre le coût total
d’envisager des stratégies appropriées de gestion, de du traitement peut alors aider à justifier l’utilisation de
minimisation et d’élimination. matériaux de substitution ou le passage à des solutions
telles que le traitement sur place. En outre, l’activation
L’étude complète des intrants chimiques et potentiel- des flux de données avec les prestataires de traitement
lement toxiques dans tous les secteurs de l’entreprise peut réduire considérablement la saisie manuelle des
constitue une étape fondamentale qui permettra à rapports d’analyse.
votre entreprise de comprendre l’étendue du risque de
pollution.

Comment tirer parti


KDD3
1 Pollution de l’air, Organisation mondiale 11 Fast Retailing Greenpeace Detox
de la santé Solution Commitment, Fast Retailing

des technologies 2 Pollution de l’eau : tout ce que vous


devez savoir, NRDC, 2018
12 Levi-Strauss & Co. and Hohenstein
collaborate to bring safer chemicals

intelligentes pour COMPLEXITÉ DE


L’INTÉGRATION
3 Pollution des sols :Une réalité cachée,
Organisation des Nations unies pour
to the apparel industry using ECO
PASSPORT by OEKO-TEX, Levi Strauss

automatiser la PERSONNES l’alimentation et l’agriculture (FAO),


2018
& Co., 2019
13 Rapport annuel Adidas 2019

prévention des PROCESSUS 4 Global Environment Outlook 6,


Programme des Nations unies pour
14 Champions of Breakfast, Union of
Concerned Scientists, 2019
rejets ? TECHNOLOGIES
l’environnement
15 “Europe’s Tough Emissions Rules Come
5 Gestion du programme d’action with $39 billion Threat,” Bloomberg,
mondial, Programme des Nations Unies 2019
En couplant les données internes pour l’environnement
16 Use of GreenScreen in Corporate
sur l’utilisation des polluants avec des produits tech- 6 Air pollution deaths cost Chemicals Management, GreenScreen
global economy US$225 billion, Banque
nologiques tels que les systèmes de protection contre les mondiale, 2016
17 A planet-sized plan, Apple

18 Rapport d’impact du ZDHC 2019


fuites, les entreprises peuvent identifier les événements 7 Eau industrielle, Centres de contrôle et
de prévention des maladies
de rejet avec un degré élevé de précision et prendre des
8 Qualité de l’eau et eaux usées, ONU Eau
mesures immédiates pour atténuer les dommages. 9 Global Chemicals Outlook II,
Programme des Nations unies pour
Si ces technologies sont inaccessibles ou d’un coût l’environnement, 2019
10 Encourage textile manufacturers to
prohibitif, les données couramment collectées, telles que reduce pollution, NRDC
les échantillons ponctuels de la qualité de l’eau ou les
relevés de pression effectués manuellement, peuvent être
utilisées pour identifier les anomalies. Les évaluations des
risques peuvent être utilisées pour évaluer les points de
rejet ou de décharge potentiels et éclairer votre stratégie
de mise en place d’appareils de mesure et de capteurs aux
endroits présentant le risque le plus élevé.

ZÉRO REJET DE POLLUANTS ET PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX


SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

ZÉRO DÉCHET EN DÉCHARGE


ET À L’INCINÉRATION
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
6, 9, 11, 13, 14, 15

ZÉRO DÉCHET EN DÉCHARGE IMPACT DES ENTREPRISES SUR


LES DÉCHETS
ET À L’INCINÉRATION Le secteur privé est un contributeur majeur aux
flux mondiaux de déchets solides. On estime
Le critère d'évaluation (benchmark) « zéro déchet en décharge
que 7,6 milliards de tonnes de déchets solides
et à l’incinération » aide les organisations à évaluer et à optimiser industriels sont produites chaque année rien
les flux de matières et à éliminer tous les déchets solides de leurs qu’aux États-Unis.2 Les entreprises peuvent
opérations. Bien qu’il soit souvent plus pertinent dans le contexte s’informer sur les meilleures pratiques auprès
de l’Alliance internationale Zéro Déchet, qui est
de la fabrication où l’utilisation de matériaux est élevée, ce critère
une source reconnue au niveau international
d'évaluation (benchmark) est également applicable à toute pour les normes en matière de déchets.
entreprise disposant d’installations et d’opérations matérielles.
Selon l’Agence américaine pour la protection de l’environnement
35 %
des flux de déchets sont constitués de
(EPA), 2,2 milliards de tonnes de déchets en décharge devraient matières recyclables3
être produits chaque année d’ici 2025.1 L’ampleur des déchets
solides montre clairement que les entreprises doivent 1,3 de tonnes, soit environ 750 milliards
de dollars de nourriture est perdue ou
systématiquement éviter de produire ou de rejeter des déchets MILLIARDS
gaspillée chaque année4

dans l’environnement. En plus des déchets industriels, les matières


organiques telles que les restes de nourriture ont également un 5,7 kg de déchets sont produits chaque jour dans
e monde5
impact significatif sur l’environnement qui est pris en compte par MILLIARDS
le critère d'évaluation (benchmark) : la décomposition des déchets
provenant des décharges représente 12 % des émissions mondiales 22 % des déchets dans les pays à revenu élevé sont
incinérés6
de méthane, qui est un gaz à effet de serre 21 fois plus puissant que
le dioxyde de carbone. Le Programme ambitieux de développement
durable fixe l’échéance de ce critère d'évaluation (benchmark) à
2030.

Exemple d’impact sur l’industrie


Construction : 30 % des matériaux des Nourriture et boissons : Les denrées Distribution : Chaque année, 2,2 milliards
projets de construction et de démolition alimentaires représentent un tiers des de kilos de produits retournés finissent en
finissent en décharge.7 La construction de déchets en décharge dans le monde.8 décharge aux États-Unis, soit la moitié de
structures flexibles pouvant être adaptées Ce chiffre est d’autant plus choquant tous les articles retournés.9 Limiter les
sans démolition majeure, ainsi que le que cette perte permettrait d’alimenter retours et leur impact en fournissant le
passage à des matériaux de construction à 2 milliards de personnes. Les associations maximum d’informations sur les produits
faible teneur en déchets ou biodégradables de lutte contre la faim peuvent capter la et développer des technologies telles que
réduiraient considérablement la contribu- valeur de ces ressources en aidant les l’essayage virtuel pourraient contribuer à
tion de l’industrie aux déchets mondiaux. organisations à détourner les aliments des réduire l’impact environnemental.
flux de déchets au moment de la récolte et
au point de vente.

Z É R O D ÉC H E T E N D ÉC H A R G E E T À L’ I N C I N É R AT I O N
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION


MARKS & SPENCER OLAM NATURA
vise à devenir une entreprise « zéro s’est engagé à atteindre l’objectif s’efforce d’atteindre l’objectif « zéro
déchet » d’ici 2025, en déclarant zéro « zéro déchet » en décharge et à déchets » dans ses usines et son sys-
déchet dans ses opérations et en utiliser 100 % des sous-produits tème de distribution, où les déchets
s’associant avec Oxfam et Woodland dans ses opérations d’ici 2024. produits sont réutilisés dans la
Trust afin d’aider les clients à L’entreprise utilise les sous-produits production ou deviennent un intrant
empêcher les produits achetés de de ses déchets tels que les coques de pour d’autres cycles industriels ou
finir en décharge.10 cacao pour alimenter les chaudières, naturels. Leur stratégie comprend
valorise ces sous-produits par également un système de logistique
la réduction des pertes après la inverse qui, d’ici 2050, collectera
récolte, et repense l’emballage de et recyclera davantage de déchets
ses produits. En 2019, 19 % de leur de post-consommation que ceux
électricité était produite à partir générés par l’emballage de leurs
d’énergies renouvelables ou de produits.12
biomasse.11

Évaluation par rapport au critère ACTIONS PRÉLIMINAIRES

d'évaluation (benchmark) Évaluer les flux de déchets actuels :


Déterminer la source, le type et les quan-
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark), à tités de déchets produits afin d’établir un
niveau de référence et d’identifier les axes
savoir l’absence de mise en décharge et d’incinération des déchets, peuvent
d’amélioration. Trier les flux de déchets
être évalués conformément aux orientations fournies par le Programme des par type de matériaux tels que les déchets
Nations unies pour l’environnement (PNUE), la Banque mondiale et l’EPA. Les liquides, solides, organiques, recyclables
industries ont une série d’objectifs de réduction des déchets en fonction de divers ou dangereux afin de déterminer la nature
niveaux de référence spécifiques à leur production de déchets. Les entreprises de leur traitement et de leur élimination.

qui ne sont pas en mesure d’atteindre l’objectif « zéro déchet » en décharge ou Identification des écosystèmes de
à l’incinération dans leur secteur conformément au Programme ambitieux de partenaires : Identifier les partenaires
développement durable à l’horizon 2030 ne seraient pas en conformité avec le clés, tels que les entreprises de gestion
critère d'évaluation (benchmark). et d’élimination des déchets, pouvant agir
en tant que partenaires pour atteindre les
objectifs « zéro déchet ».

Valeur pour l’entreprise


L’objectif « zéro déchet » peut avoir un impact significatif sur les émissions de gaz
à effet de serre (GES) et aider les entreprises à réduire les coûts d’élimination RESSOURCES CLÉS
et de traitement. Certaines industries, comme la construction, ont réalisé
jusqu’à 40 % d’économies en réduisant leurs déchets.13 De même, l’initiative Banque mondiale : Quel gâchis
d’un constructeur automobile concernant les déchets produits dans une seule État de l’alimentation et de l’agriculture de la FAO
de ses usines a permis de réaliser des économies de 1 à 2 millions de dollars par Zero Waste International Alliance
an.14 La réorientation des déchets vers les filières de recyclage peut également
WHO
constituer une opportunité de revenus potentiels. Par exemple, un fabricant
WRAP
mondial de vêtements a réutilisé des déchets pour fabriquer des revêtements
de sol qui sont aujourd’hui utilisés dans plus de 10 000 projets immobiliers dans
le monde.15 L'objectif zéro déchet en décharge et à l’incinération est un moyen
éprouvé pour les entreprises d’améliorer leurs compétences en matière de
durabilité tout en bénéficiant d’avantages directs.

Z É R O D ÉC H E T E N D ÉC H A R G E E T À L’ I N C I N É R AT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS

Directeur des opérations

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Une meilleure compréhension des déchets produits par Les entreprises devraient évaluer leurs processus
les entreprises (nature, origine, destination) conduit à de existants de collecte de données sur les déchets,
meilleures stratégies d’élimination. ainsi que leur capacité à tirer parti des technologies
Toutefois, ce niveau de visibilité reste un défi important numériques pour une gestion avancée des déchets. En
pour de nombreuses entreprises en raison du manque de s’engageant avec des partenaires technologiques au
données fiables et normalisées sur les flux de déchets. sujet de l’élimination de leurs déchets, les entreprises
Les nouvelles technologies numériques, telles que les peuvent obtenir :
poubelles intelligentes ou la cartographie des déchets
en temps réel, permettent de saisir des informations Des données de base sur les matériaux
précises en temps réel, ce qui peut ouvrir aux entreprises avancés
des possibilités de réduire, de réutiliser et de recycler des
Une visibilité complète des points de production de
matériaux précédemment mis au rebut.
déchets, des attributs des matériaux et des processus
d’élimination des déchets existants afin de développer
une stratégie et des mesures « zéro déchet ».
Exemples d’intégration Des produits innovants zéro déchet
La possibilité d’identifier les moyens d’éliminer les
ANALYSE DES DÉCHETS
déchets dans les produits et de dégager de nouvelles
L’intégration d’outils numériques reposant sur des sources de revenus grâce à l’innovation dans le domaine
technologies telles que l’intelligence artificielle (IA) des sous-produits.
et l'Internet des objets (IoT) dans les systèmes peut
accélérer la réduction des déchets et les économies. Un engagement simplifié en faveur des
IKEA UK, par exemple, a utilisé un outil d’analyse des écosystèmes
déchets basé sur l’IA de Winnow Solutions pour contrôler
L’intégration de systèmes intelligents et de plateformes
les déchets alimentaires dans les cuisines de ses
partagées pour interagir de manière transparente avec
magasins. Cela a permis à IKEA de réduire de 50 % les
les fournisseurs de gestion des déchets et la filière des
déchets alimentaires et d’économiser 1,4 million de livres
matières secondaires.
sterling dans les 23 magasins IKEA du Royaume-Uni.16

INTÉGRATION DE PARTENAIRES
Une fois qu’une entreprise comprend ses flux de déchets,
l’étape suivante consiste à identifier des solutions

18X
de réacheminement. Les logiciels basés sur le cloud
et l’intelligence artificielle peuvent y contribuer, en
automatisant le choix de fournisseurs de recyclage
pour des matériaux et des régions spécifiques. Rubicon Au niveau mondial, la production
est un éditeur de logiciels dont l’objectif est, à travers de déchets industriels est presque
sa plateforme Big Data basée sur le cloud, de mettre 18 fois supérieure à celle des
fin aux déchets en aidant les entreprises à réaliser la ordures ménagères18
valeur économique des flux de déchets. La plate-forme
met en relation des entreprises de toutes tailles avec
des sociétés de gestion des déchets et de recyclage, ce
qui permet d’augmenter les taux de récupération, de * Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
réutiliser les déchets de manière créative et de mieux préparation à l’intégration

comprendre les données sur les déchets.17

Z É R O D ÉC H E T E N D ÉC H A R G E E T À L’ I N C I N É R AT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).
DES OBJECTIFS AMBITIEUX
IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

RÉDUCTION DES DÉCHETS RÉUTILISER ET RECYCLER


TRAJEC-
TOIRES

Déployer des solutions de prévention des déchets Réaffecter les déchets à d’autres usages et besoins, soit en tant que nouveaux
pour éliminer la production de déchets à la source intrants internes, soit en tant que nouveaux produits destinés à d’autres
utilisations

Dresser une cartographie complète Mettre en œuvre des solutions de Détourner les déchets et sous-produits Valoriser les déchets et sous-produits
des flux de déchets, en analysant les prévention des déchets pour réduire opérationnels vers d’autres utilisations recyclés par la vente à d’autres marchés
flux de matières et les destinations la consommation de matières et au niveau des opérations (par exemple et secteurs (par exemple, les déchets de
EXEMPLES
D'ACTIONS

afin d’identifier les points chauds de supprimer les points de friction, vers une source d’énergie comme scories minières pour la fabrication de
fuite des déchets et d’orienter les comme l’élimination des emballages le biogaz) et suivre le processus de ciment, les déchets agricoles pour les
stratégies inutiles, l’optimisation des stocks récupération textiles innovants) ou par l’innovation de
et l’innovation de la production pour nouveaux produits au sein de son propre
réduire les déchets portefeuille d’activités (par exemple,
en créant une unité commerciale de
sous-produits)
SECOND.

Augmenter le taux de Revenus provenant de la


OBJ.

Réduction de la production de déchets


recyclage des déchets valorisation des déchets

Fondamentales : Total des


Fondamentales : Volume agrégé de chaque flux de déchets ; Quantité de Fondamentales : Nouveaux
déchets pour réutilisation ou
déchets dangereux produits ; Sites désignés comme n’ayant pas de déchets à produits nés de sous-produits
MESURES*

recyclage
mettre en décharge ou à incinérer innovants ; Génération de revenus

Ambitieuses : Total des déchets


Ambitieuses : Volume de déchets par flux de matières (par exemple, Ambitieuses : Coût d’achat
valorisés par type de matériau ;
polymère) ; Déchets de production par type de produit ; Déchets par destination des matériaux gaspillés ; Valeur
Valorisation des déchets par
(par exemple, mise en décharge, incinération) récupérée par le recyclage
utilisation finale
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

FABRICATION ET GESTION DES GESTION DE GESTION DES RECHERCHE ET CHAÎNE


OPÉRATIONS DÉCHETS L’ENVIRONNEMENT VENTES ET DE LA DÉVELOPPEMENT D’APPROVISIONNEMENT
DISTRIBUTION ET ACHATS

INTÉGRATION DE PRESTATAIRES DE
AMÉLIORATION DE LA VISIBILITÉ SUR SERVICES EXTERNES POUR CONTRÔLER INTÉGRATION DU SOUS-PRODUIT DES
ET PROMOUVOIR LE RECYCLAGE
OPPORTUNITÉS

LES FLUX DE DÉCHETS DÉCHETS DANS LA PLANIFICATION


Développer des processus et des outils Intégration des entreprises externes de DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET
SYSTÈME

pour une analyse sophistiquée des flux gestion des déchets et de recyclage pour L’INNOVATION DES PRODUITS
de déchets, en identifiant les différents comprendre les flux de matières, les coûts et Utilisation de solutions de gestion des
matériaux produits et en intégrant leur suivi les possibilités de récupération/détournement matériaux pour la réintroduction des
dans les systèmes de gestion des déchets des ressources, afin d’éclairer la prise de déchets en tant qu’intrants de produits
de base. décision en matière de production et de utilisables et consommables.
conception des produits.

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE DE
CONCEPTION (KDD)

Comment définir des attributs spécifiques Comment automatiser la collecte de


Comment faciliter l’introduction des
aux déchets pour permettre une mesure données et gérer la chaîne de contrôle
déchets générés en tant que matière
plus précise des flux de déchets ? numérique pour le recyclage des
consommable ou commercialisable dans
La définition des points de production des déchets, déchets ?
votre (vos) système(s) technologique(s) ?
des sites et des attributs matériels permet L’utilisation d’une combinaison de technologies
Les déchets ou sous-produits générés doivent
d’avoir une meilleure visibilité sur la production avancées, telles que les codes-barres, les
être visibles dans les systèmes centraux de
de déchets. Des attributs spécifiques peuvent capteurs de poubelles intelligentes et les
gestion des ressources et des matériaux afin
orienter les processus d’élimination des déchets outils d’analyse, peut permettre le suivi
d’être utilisés comme matériau en interne ou
au sein des installations et permettre une numérique des déchets et automatiser la
commercialisés et vendus à l’extérieur.
meilleure récupération. collecte de données.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS


* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte
dans lequel elle évolue.

Z É R O D ÉC H E T E N D ÉC H A R G E E T À L’ I N C I N É R AT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DES SYSTÈMES


OPÉRATIONNELS
Comment définir des Comment faciliter
attributs spécifiques aux KDD1 l’introduction des KDD3
déchets pour permettre COMPLEXITÉ DE déchets générés COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION
une mesure plus précise PERSONNES en tant que matière PERSONNES

des flux de déchets ? PROCESSUS


consommable ou produit PROCESSUS
commercialisable dans
Le suivi du volume des matières TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES
recyclables et des déchets votre (vos) système(s)
transportés permet de comprendre technologique(s) ?
les performances d’un programme de gestion des déchets, en
fournissant des mesures sur la quantité de déchets produits et le Les opérations quotidiennes entraînent la production de
taux de recyclage. Cependant, pour obtenir des informations sur la déchets, mais il existe des possibilités d’utiliser ces sous-
manière de s’améliorer, une évaluation de vos déchets est essentielle produits en interne (par exemple, les fibres recyclées comme
pour développer une compréhension plus solide de votre profil de intrant d’une ligne de produits) ou de les commercialiser et de les
déchets. Une évaluation des déchets fournira des points de données vendre à l’extérieur (par exemple, les déchets organiques vendus
clés, par exemple le type de polymère dans les déchets plastiques, comme compost à valeur ajoutée). Pour ce faire, les systèmes
afin de découvrir les possibilités de réduction des déchets. doivent être flexibles afin de permettre cette réintroduction de
produits et de sous-produits. De cette manière, après la consom-
Le suivi du volume des matières recyclables et des déchets trans- mation ou l’utilisation initiale du matériau, le produit de rebut
portés permet de comprendre les performances d’un programme peut être mis à disposition dans le système pour être réutilisé
de gestion des déchets, en fournissant des mesures sur la quantité ailleurs ou vendu.
de déchets produits et le taux de recyclage. Cependant, pour obtenir
des informations sur la manière de s’améliorer, une évaluation de vos Des technologies telles que les capteurs de surveillance à
déchets est essentielle pour développer une compréhension plus distance permettent d’automatiser cette collecte de données et
solide de votre profil de déchets. de guider la prise de décision sur le cheminement d’un matériau
donné dans un flux de déchets. L’examen de la faisabilité d’une
Une évaluation des déchets fournira des points de données clés, par surveillance à distance par produit et par flux de déchets aidera
exemple le type de polymère dans les déchets plastiques, afin de à établir les priorités pour le pilotage d’une solution de chaîne de
découvrir les possibilités de réduction des déchets. contrôle numérique.

1 National Overview: Materials, 10 Waste & Circular Economy, Marks


Wastes and Recycling, & Spencer’s
Comment automatiser US Environmental Protection

KDD2
11 Rapport annuel Olam 2019, Olam
Agency
la collecte de données et 2 Guide for Industrial Waste
12 Natura

gérer la chaîne de contrôle COMPLEXITÉ DE


Management, US EPA 13 Assessing the costs and benefits
of reducing waste in construction,
3 What a Waste 2.0, Banque mondiale,
numérique pour le recy- L’INTÉGRATION
PERSONNES
2018
WRAP

clage des déchets ? 4 The Guardian


14 “The Zero Waste Factory,” Scientific
American, 2017
Le contrôle de la collecte et de l’élimination PROCESSUS
5 What a Waste 2.0, Banque mondiale,
15 25 Years of Nike Grind, Nike
des déchets est une tâche complexe. 2018
TECHNOLOGIES 16 IKEA and Winnow are building the
Pour la simplifier, l’utilisation de certaines 6 Ibid.
kitchen of the future, Winnow
technologies comme les distributeurs 7 Waste: A Handbook for Manage-
17 The smartest way to manage waste,
automatiques inversés (RVM), les poubelles intelligentes ou les ment, 2011
Rubicon
codes-barres peuvent être utilisés à des fins d’automatisation. Il est 8 Plateforme technique sur
18 What a Waste 2.0, Banque mondiale,
l’évaluation et la réduction des
essentiel d’intégrer les données collectées par les prestataires de 2018
pertes et du gaspillage alimentaires,
services de gestion et de recyclage des déchets partenaires dans Organisation des Nations unies pour
les systèmes d’entreprise. Ceci permet de comprendre les flux de l’alimentation et l’agriculture

matières, les coûts et les possibilités de récupération/réachemine- 9 “Free returns come with an
environmental cost,” The Verge,
ment des ressources, ce qui peut éclairer la prise de décision en
2019
matière de production et de conception des produits.

La compréhension de certains paramètres initiaux tels que le


nombre de centres de collecte ou d’élimination et les volumes et
types de déchets collectés et éliminés quotidiennement peut fournir
une vue d’ensemble améliorée permettant d’évaluer les options
d’élimination et d’améliorer le processus de gestion des déchets.

Z É R O D ÉC H E T E N D ÉC H A R G E E T À L’ I N C I N É R AT I O N
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE


SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES ET
ALIGNÉE SUR UN OBJECTIF DE 1,5 °C
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 5–15 Years
3, 9, 12, 14, 15
IMPACT DES ENTREPRISES SUR
Informations sur le critère LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
Le secteur privé joue un rôle clé dans la réduction des
d'évaluation (benchmark) émissions, conformément aux données scientifiques
sur le climat, car 73 % des GES sont produits par
L’adoption de ce critère d'évaluation (benchmark) permet aux entreprises le seul secteur de l’énergie, y compris l’industrie
d’évaluer leurs activités par rapport aux dernières connaissances manufacturière, le transport, la production et les
scientifiques sur le climat, à savoir l’étude des structures et de la émissions fugitives.4 Selon le rapport anniversaire
du GC des Nations unies de 2020, moins de la moitié
dynamique des systèmes climatiques de la Terre, comme le soulignent les
(44 %) des entreprises déclarent actuellement leurs
objectifs de l’accord de Paris de la CCNUCC1 et comme le valide l’initiative émissions de GES et d’autres données stratégiques
« Objectifs scientifiques » (SBTi).2 Le critère d'évaluation (benchmark) sur le changement climatique.5
SDG Ambition sur la réduction des émissions basée sur des données
scientifiques et alignée sur un objectif de 1,5 °C fournit aux entreprises les
connaissances stratégiques essentielles pour fixer un objectif scientifique 35 % des émissions mondiales cumulées émanent
de 20 entreprises seulement6

spécifique au climat et le savoir-faire technique pour comprendre le rôle


que jouent les systèmes dans la mesure des progrès et des performances.
Le SBTi a établi une série de critères pour garantir l’alignement avec
90 % de ces émissions sont attribuables à
l’utilisation de combustibles fossiles7

le consensus scientifique sur les mesures à prendre pour stopper le


réchauffement climatique à 1,5 °C. Un objectif basé sur les données
scientifiques comprend les émissions de GES dites de scope 1 et 2, le
20 % d’augmentation des énergies renouvelables
par les grandes multinationales permettrait
d’économiser 1 milliard de tonnes d’émissions
de GES8
scope 3 dépendant de l’industrie et du modèle commercial.
Des échéances à moyen terme (5 à 15 ans) sont nécessaires et des
objectifs à l’horizon 2050 permettent de gérer les risques et les 5,5x plus d'émissions proviennent des opérations
de la chaîne d’approvisionnement par rapport
aux émissions directes9
opportunités à long terme.3
EXEMPLE D’IMPACT SUR
Évaluation par rapport au critère L’INDUSTRIE
d'évaluation (benchmark) Énergie : La décarbonisation du secteur de l’énergie
est essentielle pour réduire les émissions de carbone
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark), liées à l’énergie.10 Une étude a révélé que 71 % des
à savoir une réduction des émissions alignée sur un objectif de 1,5 °C, émissions mondiales émanent de 100 entreprises du
secteur de l’énergie.11 Une efficacité accrue, l’adoption
peuvent être évalués conformément à l’évaluation du Programme
des énergies renouvelables, la tarification du carbone
des Nations Unies pour l’environnement, qui prévoit une réduction des et le captage du carbone font partie des solutions
émissions mondiales de 7,6 % par an jusqu’en 2030. permettant d’assurer la transition des entreprises
Cependant, la plupart des entreprises fixent aujourd’hui leurs propres vers une énergie à faible teneur en carbone.12

objectifs de réduction en fonction de leur stratégie et de leurs activités. Biens industriels : Les émissions de GES liées aux
Les objectifs varient selon les entreprises et devront être validés par le processus industriels représentent environ 5,5 %
des émissions mondiales, et ont augmenté de 174 %
SBTi pour vérifier leur alignement sur l’objectif de 1,5 °C.
entre 1990 et 2020, principalement en raison de
Les entreprises qui n’ont pas établi d’objectifs de réduction des émissions l’augmentation de la réfrigération et de la production
alignée sur un objectif de 1,5 °C ne seraient pas conformes au critère d’hydrofluorocarbures (HFC).13 L’adoption de
d'évaluation (benchmark) SDG Ambition. solutions de remplacement à faible teneur en carbone
dans les applications industrielles pourrait ralentir
cette tendance.

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES


E T A L I G N É E S U R U N O B J ECT I F D E 1 , 5  ° C
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION


L’initiative « Science Based Targets » (CDP, Global Compact des Nations Unies, WRI et
WWF) est à l’origine d’une action ambitieuse des entreprises en faveur du climat depuis
2015. En septembre 2020, près de 1 000 entreprises ont pris des mesures pour le
climat conformes à l’Accord de Paris, dont plus de 400 ont défini des objectifs approu-
vés, basés sur les données scientifiques. La campagne « Ambition 1,5 °C entreprises »
invite les dirigeants les plus visionnaires à engager leurs entreprises à se fixer des
objectifs basés sur les données scientifiques et alignés sur un objectif de 1,5 °C dans la
perspective de la COP 26. À ce jour, près de 300 entreprises se sont engagées et plus de
100 entreprises ont des objectifs approuvés alignés sur l’objectif de 1,5 °C.

ØRSTED SALESFORCE
a fixé un objectif de réduction basé sur les données a fixé un objectif de réduction basé sur les données
scientifiques de 96 % de ses émissions de GES liées à la scientifiques de 50 % de ses émissions de scope 1, 2 et 3
production d’énergie d’ici 2023.Pour ce faire, l’entreprise a d’ici 2030 par rapport à l’année de référence 2018.
choisi de se concentrer sur la construction de parcs éoliens Sa politique environnementale est axée sur
offshore et la conversion de ses centrales électriques à l’approvisionnement en énergie 100 % renouvelable pour
la biomasse.Elle a réduit sa consommation de charbon de ses activités et sur la collaboration avec les fournisseurs
82 % depuis 2006 et ses centrales électriques n’utiliseront pour fixer ses propres objectifs basés sur des données
plus de charbon d’ici 2023.14 scientifiques, afin de devenir une entreprise à zéro émission
nette de GES.15

Valeur pour l’entreprise


ACTIONS PRÉLIMINAIRES
En réduisant leurs émissions, en adoptant l’énergie renouvelable et en
améliorant la gestion de l’énergie, les entreprises peuvent réduire leurs Comprendre votre inventaire de GES :
La réalisation d’un inventaire des GES
coûts opérationnels, car les prix des alternatives aux combustibles
permet d’identifier les émissions causées par
fossiles continuent de baisser.16 29 % des PDG qui déclarent avoir fixé des un processus donné. L’outil international le
objectifs basés sur les données scientifiques affirment avoir amélioré plus couramment utilisé pour quantifier les
leurs résultats.17 En outre, en investissant dans des produits et services à émissions est le protocole sur les GES.

faible émission de carbone, les entreprises peuvent stimuler la croissance Divulguer vos émissions : La divulgation
de leurs opérations et identifier de nouvelles catégories de produits : dans les rapports annuels ou à des organ-
63 % des PDG qui déclarent avoir fixé des objectifs basés sur les données ismes de divulgation intersectoriels comme
le CDP rend les entreprises et les industries
scientifiques affirment que l’innovation s’en trouve stimulée.18
responsables en matière de climat.

Soutenir la politique de réduction des


émissions de carbone : Les politiques
RESSOURCES CLÉS visant à promouvoir les technologies à
faible émission de carbone et à cesser les
IPCC Protocole sur les GES subventions aux combustibles fossiles sont
Ambition 1,5 °C entreprises Climate Group essentielles pour parvenir à zéro émission
de carbone. En intégrant ces efforts à votre
Initiative Science Based Targets travail de sensibilisation, vous soulignez
votre engagement envers des objectifs basés
sur les données scientifiques et pouvez en
soutenir la mise en œuvre.

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES


E T A L I G N É E S U R U N O B J ECT I F D E 1 , 5  ° C
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Président-Directeur général

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Obtenir une visibilité sur les émissions de gaz à effet Les progrès des technologies numériques ont contribué
de serre (GES) tout au long de la chaîne de valeur est à l’expansion continue du marché des solutions
essentiel pour promouvoir les modèles commerciaux à permettant de mieux comprendre les émissions de GES
faible émission de carbone et les innovations de produits. des entreprises. Les entreprises peuvent collaborer
Grâce aux technologies numériques telles que l’Internet avec leurs partenaires technologiques pour obtenir les
des objets (IoT) et l’intelligence artificielle (IA), les résultats suivants :
entreprises peuvent passer de la saisie manuelle de
Comptabilité carbone automatisée et
données à la surveillance et à la gestion en temps réel
des sources d’émissions. Le Forum économique mondial action en temps réel
estime que l’IoT, combiné à d’autres technologies Mesure de la consommation d’énergie tout au long du
telles que la 5G et l’IA, pourrait contribuer à réduire les processus de production en temps réel à l’aide d’outils
émissions de GES de 15 % dans le monde. numériques et intégration dans les calculs de compt-
abilité carbone à l’aide d’outils et d’algorithmes avancés.
Le SBTi fournit des directives et des critères pour
SAP Product Carbon Footprint Analytics, la première
l’établissement d’objectifs alignés sur l’objectif de 1,5 °C
solution de son programme Climate 21, aide ses clients
et permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs et
à comprendre leur empreinte carbone et fournit une
d’établir des rapports sur ces derniers.
base pour l’analyse et l’optimisation des émissions de
SDG Ambition cherche à compléter cette directive en se
gaz à effet de serre. **
concentrant sur la conception de systèmes opérationnels
permettant la mesure et la gestion des progrès alignés Engagement et influence sur les
sur l’objectif de 1,5 °C. fournisseurs et les clients
Intégration de la réduction des émissions de GES dans la
Exemples d’intégration gestion des matériaux et l’innovation des produits.

Analyse en temps réel des émissions de


FABRICATION
carbone
Le suivi de la consommation d’énergie des équipements
Création d’outils analytiques permettant de mesurer
utilisant l’IoT et des capteurs permet de repérer les
intelligemment et efficacement les émissions de
inefficacités afin de réduire l’intensité énergétique du
carbone des entreprises afin de déterminer l’évolution
processus de production. La fabrication intelligente, par
des besoins d’investissement et les possibilités de
exemple, devrait permettre de réaliser des économies de
réduction des émissions de carbone.
11,9 milliards de dollars en 2030.19

UTILISATION DU PRODUIT

<25 % 67 %
Une meilleure compréhension des émissions de GES
pendant la phase d’utilisation permet de concevoir des
produits innovants permettant de réduire les émissions des entreprises déclarent des entreprises ayant déclaré
tout au long du cycle de vie. Après avoir constaté que avoir intégré les politiques au CDP avoir un objectif de
climatiques dans leur straté- réduction des émissions ont
60 % des émissions liées aux produits lessiviels se gie globale d’entreprise21 divulgué suffisamment de
produisaient pendant la phase d’utilisation, Unilever a données22
lancé de nouveaux produits qui permettent de laver les
vêtements à des températures plus basses, ce qui réduit * Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration
les émissions de GES de 50 % par lavage.20 ** Cette technologie est présentée à titre d’exemple et n’est pas approuvée par le SBTi.

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES


E T A L I G N É E S U R U N O B J ECT I F D E 1 , 5  ° C
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition et VOIR LE
soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark). Il ne présente pas de critères pour la GUIDE INTÉGRATION
mise en place d’un objectif SBTi.
DES OBJECTIFS AMBITIEUX
IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

COMPENSATION DES GES


TRAJEC-

RÉDUCTION DES GES


TOIRES

Extraction du carbone de l’atmosphère par absorption naturelle


Réduire les émissions de GES produites par l’entreprise
des GES et technologies de compensation des émissions des
tout au long de la chaîne de valeur
entreprises (à l’exclusion des programmes de compensation)

Attribuer une Identifier et cibler Mettre en Augmenter Identifier les


valeur financière les possibilités œuvre et suivre la part des possibilités de Autoriser les investisse- Autoriser les investisse-
aux émissions d’économies les stratégies énergies réduire les GES ments et les stratégies ments et les stratégies visant
EXEMPLES
D'ACTIONS

de l’entreprise, d’énergie et de réduction renouvelables et par des produits contribuant à l’absorption à développer l’utilisation
afin de favoriser d’efficacité des GES des à faible intensité et services et naturelle du dioxyde de des technologies de captage
les réductions, énergétique tout fournisseurs de carbone d’innover en carbone (par exemple, boise- et de stockage du carbone
par exemple un au long de la matière d’offres à ment, reboisement, piégeage et le suivi de la quantité de
prix interne du chaîne de valeur faible intensité de du carbone dans le sol) carbone absorbée, stockée
carbone (PIC) carbone et/ou recyclée
SECOND.

Augmentation de
Réduction des émissions Réduction des émissions Réduction des émissions Impact
OBJ.

l’absorption des
de scope 1 de scope 2 de scope 3 carbone net
GES

Fondamentales : Fondamentales : Fondamentales : Fondamentales : Fondamentales :


Consommation d’énergie Émissions basées sur le Estimation des émissions en Absorption des GES par les Émissions annuelles de
MESURES*

(par type de carburant, type marché et sur la localisation amont et en aval technologies d’absorption ; carbone par rapport à
d’émissions) Coût par tonne de GES l’absorption annuelle
Ambitieuses : Ambitieuses : Ambitieuses : absorbée Ambitieuses :
Consommation d’énergie par Électricité par unité com- Ventilation par activité de Ambitieuses : Historique des émissions de
unité commerciale ; Produit ; merciale ; Produit ; Activité, scope 3 (p. ex., déplacements Certificat d’absorption carbone et de l’impact net
Activité Instrument de marché des employés)
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

ACTIVITÉS DE ACHATS ET LOGISTIQUE, GESTION DES GESTION DES GESTION DE


FABRICATION ET CHAÎNE TRANSPORT ET DÉCHETS VENTES ET DE LA L’ENVIRONNEMENT
SÉCURITÉ D’APPROVISIONNEMENT DISTRIBUTION DISTRIBUTION

ACTIVITÉS DE FABRICATION TIRER PARTI DES DONNÉES ET HISTORIQUE DES ÉMISSIONS


GESTION DES PERFOR-
OPPORTUNITÉS

ET SÉCURITÉ PROCESSUS EXISTANTS POUR DE CARBONE ET DE L’IMPACT


MANCES DES FOURNISSEURS
SYSTÈME

Les systèmes opérationnels LES ÉMISSIONS DU SCOPE 3 NET


Amélioration de l’engagement
pourraient éventuellement être Tirer parti des données et proces- Exploitation de technologies
et de la transparence des
automatisés afin de calculer les sus existants pour les émissions telles que l’analyse prédictive
fournisseurs grâce aux outils et
émissions directes en temps réel du scope 3 et intégrer l’intensité pour cartographier les objectifs
technologies de gestion de la
au lieu de dépendre de la saisie carbone dans la conception des existants, informer les stratégies
chaîne d’approvisionnement.
manuelle des données. données. d’absorption et le calendrier.

KDD1 KDD2 KDD3 KDD4


Comment automatiser la Comment collaborer avec les Comment mesurer avec Comment prévoir efficacement
DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE

collecte de données pour le fournisseurs pour améliorer la précision les émissions les émissions afin d’optimiser
DE CONCEPTION (KDD)

calcul des émissions ? visibilité et les performances du scope 3 ? Pour une vue les investissements en matière
Les appareils de mesure existants en matière d’émissions ? complète des émissions du scope d’absorption ? La mise en place
et les données disponibles dans Définition de processus de 3 il est important de comprendre d’un modèle permanent et en temps
les historiques de données visibilité des données d’émissions l’intensité énergétique des réel de prévision des émissions
peuvent être exploités pour des fournisseurs, orientés vers matériaux utilisés dans la concep- permet d’identifier les lacunes dans
automatiser les entrées dans vos l’automatisation. Cela peut se faire tion des produits, l’utilisation par la réalisation de l’objectif de 1,5 °C.
calculs d’émissions. Ces données par l’intégration avec des tiers les consommateurs et vos propres Ces informations peuvent aider à
vous informeront également sur la (p. ex., agences de notation de la opérations internes (par exemple, la prise de décision en matière de
manière dont vous configurez vos durabilité) ou par le partage direct déplacements des employés). stratégie d’absorption en fonction de
calculs d’émissions. des données des fournisseurs. la compensation des GES requise.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS


* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte dans lequel elle évolue.
Note :Approche en consultation avec l’initiative « Science Based Targets » pour assurer l’alignement

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES


E T A L I G N É E S U R U N O B J ECT I F D E 1 , 5  ° C
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DES SYSTÈMES


OPÉRATIONNELS
Comment automatiser Comment mesurer
la collecte de données KDD1 avec précision les KDD3
pour le calcul des COMPLEXITÉ DE émissions du scope 3 ? COMPLEXITÉ DE

émissions ? L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION


PERSONNES Le calcul des émissions indirectes PERSONNES
de carbone, telles que l’utilisation
Des technologies telles que l’IoT et les
PROCESSUS de produits et l’élimination en fin de PROCESSUS
capteurs peuvent être utilisées pour
vie, reste une tâche complexe pour
surveiller les émissions de GES de TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES
les entreprises. La première étape
manière plus efficace, de la consom-
consiste à déterminer les méthodes de
mation d’énergie dans les bureaux à
calcul des émissions, par exemple en
la fabrication intelligente. Ericsson
utilisant les registres des ventes et les données d’enquête sur le
utilise l’IoT, la 5G et la réalité augmentée pour surveiller son
comportement des consommateurs.
environnement de travail et ses équipements et améliorer la
productivité de son usine de Tallinn. Cela lui a non seulement Les entreprises doivent s’efforcer de réaliser une collecte et
permis de réaliser une analyse détaillée de l’impact du site sur un calcul de données plus intelligents en augmentant le flux
l’environnement, mais lui a également ouvert des possibilités de données entre les entreprises, les produits et les clients.
d’améliorer l’efficacité de 25 %.23 Par exemple, une entreprise du secteur des technologies peut
utiliser une imprimante connectée à l’IoT pour surveiller la
Des mesures intermédiaires peuvent être prises pour rational-
consommation d’encre de ses clients et les réapprovisionner
iser le suivi des émissions, comme la conception d’un système
automatiquement, ce qui illustre les possibilités d’interaction
financier permettant de suivre les factures de consommation
plus approfondie avec les clients.
d’énergie et le passage à des compteurs d’énergie intelligents.

Comment collaborer Comment prévoir


avec les fournisseurs KDD2 efficacement les KDD4
pour améliorer la COMPLEXITÉ DE émissions afin COMPLEXITÉ DE

visibilité et les perfor- d’optimiser les


L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION
PERSONNES PERSONNES
mances en matière investissements en
d’émissions ? matière d’absorption ?
PROCESSUS PROCESSUS

TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES
Les principaux outils logiciels de gestion Les entreprises peuvent utiliser les
des fournisseurs prennent en charge la outils de modélisation Excel fournis par
conformité de ces derniers en matière le SBTi (par exemple, l’outil de fixation
d’émissions et peuvent s’intégrer à des outils tiers pour collecter, d’objectifs) pour calculer leurs objectifs d’émission de GES
analyser et gérer les données de développement durable des jusqu’en 2030. Connaître le niveau de réduction des émissions
fournisseurs. Walmart, qui s’engage à réduire les émissions requis à l’horizon 2030 en vue de s’aligner sur l’objectif de 1,5 °C
de gaz à effet de serre de sa chaîne d’approvisionnement d’un est une composante essentielle de la planification stratégique
milliard de tonnes d’ici 2030, encourage ses fournisseurs à pour assurer la conformité au critère d'évaluation (benchmark).
participer à THESIS, un programme tiers qui les évalue, suit leurs L’analyse de scénarios, par exemple, permet aux entreprises de
performances et identifie les possibilités d’amélioration.24 comprendre les risques associés à divers scénarios de réduction
des GES et de tester leurs possibilités d’investissement par
Les entreprises de toutes tailles peuvent intégrer des exigences
rapport à ces scénarios afin de soutenir la hiérarchisation de
à leurs processus d’approvisionnement et s’efforcer d’établir une
l’allocation des capitaux.25
chaîne de traçabilité des émissions de carbone dans laquelle les
fournitures achetées sont accompagnées de données pertinentes Ces outils reposent souvent sur la saisie manuelle des
sur le carbone qui peuvent ensuite être fournies aux clients. données. Les entreprises doivent engager leurs partenaires
technologiques dans l’optimisation et l’automatisation de
À long terme, les grandes organisations peuvent chercher à
l’analyse de scénarios, en s’appuyant sur des outils analytiques
automatiser ce processus à l’aide de la blockchain ou du cloud.
avancés pour fournir des prévisions en temps réel et identifier les
opportunités.
1 Convention-cadre des Nations 7 Global Carbon Budget 2019, Global 15 Global Environmental Policy, 21 Rapport d’activité du Global
Unies sur les changements Carbon Project Salesforce Compact des Nations Unies, 2019
climatiques, Accord de Paris (2016) 8 Supply chains hold the key to one 16 Renewable Power Generation 22 Global Climate Analysis 2018, CDP
2 Science Based Targets, SBTi gigaton of emissions savings, finds Costs in 2018, International 23 Future Smart Mining,
3 Science-Based Target Setting new report, CDP, 2019 Renewable Power Agency (IRENA) AngloAmerican
Manual, SBTi 9 Ibid. 17 SBTi 24 Walmart Sustainability Index ,
4 Global Emissions, Center for 10 WRI 18 Six benefits of setting science- The Sustainability Consortium
Climate and Energy Solutions 11 CDP Carbon Majors Report 2017 based targets, SBTi 25 The Use of Scenario Analysis in
5 Rapport anniversaire pour le Global 12 Energy transition, IRENA 19 ICT solutions for 21st Century Chal- Disclosure of Climate-Related
Compact des Nations Unies, 2020 lenges, Global e-Sustainability Risks and Opportunities, The Task
13 Ibid. Initiative Force on Climate-Related Financial
6 Carbon majors, Climate Account-
ability Institute, 2019 14 Étude de cas :Orsted, SBTi 20 Our greenhouse gas footprint, Disclosures (TCFD)
Unilever

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS BASÉE SUR DES DONNÉES SCIENTIFIQUES


E T A L I G N É E S U R U N O B J ECT I F D E 1 , 5  ° C
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

RÉCUPÉRATION À 100 % DES RESSOURCES,


TOUS LES MATÉRIAUX ET PRODUITS ÉTANT
RÉCUPÉRÉS ET RECYCLÉS OU RÉUTILISÉS
EN FIN D’UTILISATION
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
6, 9, 11, 12, 13,
15, 17
Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR
LA RÉCUPÉRATION DES RES-
d'évaluation (benchmark) SOURCES
Ce critère d'évaluation (benchmark) exige d’étendre la responsabilité de
Aujourd’hui, la majorité des matériaux et des
l’entreprise aux matériaux et aux produits en aval de la chaîne de valeur
produits ne sont pas récupérés, réutilisés
afin de garantir leur récupération, leur recyclage et leur réutilisation dans
ou recyclés, mais mis au rebut. À l’échelle
les activités. Les entreprises peuvent favoriser le recyclage des produits
mondiale, par exemple, 14 % des plastiques
et des matériaux en introduisant de nouveaux modèles commerciaux
sont collectés pour être recyclés et seulement
circulaires et des incitations pour les clients (produit en tant que service
2 % entrent dans des circuits de recyclage en
et reprise), en créant des écosystèmes industriels pour la logistique
boucle fermée. De grandes quantités de ces
inverse et les marchés secondaires, et en investissant dans de nouvelles
emballages finissent dans l’océan ; si aucune
fonctions, telles que le suivi des actifs ou le recyclage des matériaux.
mesure urgente n’est prise, plus de 250 mil-
Ce critère d'évaluation (benchmark) s’applique aux produits et services
lions de tonnes de plastique finiront dans les
des entreprises ainsi qu’à la chaîne de valeur. Le Programme ambitieux
écosystèmes marins d’ici 2025.
de développement durable fixe l’échéance du recyclage complet des
ressources à 2030. Les modèles d’utilisation et de récupération
étendues des matériaux offrent également des

Évaluation par rapport au critère possibilités d’amélioration des entreprises.


Selon certaines estimations, la réutilisation

d'évaluation (benchmark) comme méthode de récupération des matières


premières pourrait permettre de réaliser des
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (benchmark), à économies de 25 à 50 %. La Fondation Ellen
savoir le pourcentage d’intrants durables d’ici 2030, peuvent être évalués Macarthur (EMF) rassemble des entreprises,
en fonction des objectifs définis dans les objectifs ODD 12 et 14, dans le des innovateurs, des villes et des gouverne-
« Ocean Conservancy’s Plastics Policy Playbook »1 et dans le « Global ments, des universités et des leaders d’opinion
Plastics Pact Initiative ».2 L’engagement envers ce critère d'évaluation sur des sujets liés à l’économie circulaire. Elle
(benchmark) soutient de nombreux ODD, y compris l’objectif 14 : Vie compte plus de 130 entreprises membres.
aquatique. Les entreprises qui n’ont pas fixé d’objectifs en vue d’atteindre
100 % d’apports durables d’ici 2030 conformément au Programme
ambitieux de développement durable à l’horizon 2030 ne seraient pas
conformes au critère d'évaluation (benchmark) SDG Ambition. 20 % des déchets électroniques sont
réutilisés ou recyclés de manière
appropriée5

Illustrative Industry Impact


Technologie et télécommunica-
tions : 50 millions de tonnes de
Secteur minier : Plus de 50 % de
l’acier produit aux États-Unis est
1% des vêtements sont recyclés, 73 %
sont mis en décharge6

déchets électroniques sont produits recyclé.4 La récupération, le retraite-


chaque année, pour une valeur de plus ment et la réutilisation des métaux
de 60 milliards de dollars.3 Les initia- ont un impact en dehors de la chaîne
600 taille projetée du marché de la
logistique inverse7
tives de l’industrie peuvent apporter de valeur des métaux, les matériaux MILLIARDS $
une valeur ajoutée importante grâce à récupérés devenant la nouvelle norme.
la mise en place d’une infrastructure Les sociétés minières peuvent utiliser
logistique inverse efficace permettant leur capacité de fusion pour traiter les
la reprise, la réutilisation, la remise à matières secondaires et établir une
neuf et le recyclage. meilleure collaboration sur le marché
et en aval.

R É C U P É R AT I O N À 1 0 0  % D E S R E S S O U R C E S , T O U S L E S M AT É R I A U X E T P R O D U I T S É TA N T
R ÉC U P É R ÉS E T R ECYC L ÉS O U R ÉU T I L I S ÉS E N F I N D ’ U T I L I SAT I O N
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

VEOLIA PHILIPS ARCELORMITTAL


aide ses clients à gérer les déchets s’engage à fermer complètement la propose un service de location de
et à en récupérer la valeur. 60 % boucle concernant ses équipements palplanches acier à ses clients.
des revenus de l’économie circu- médicaux majeurs et à reprendre Le produit conserve ses propriétés
laire de l’entreprise sont attribués et à réutiliser tous les systèmes intrinsèques pour des utilisations
au recyclage et à la récupération médicaux que ses clients sont prêts à multiples et une seule palplanche
des matériaux. En partenariat lui retourner. En 2019, 13 % du chiffre peut être réutilisée jusqu’à 10 fois
avec Selfridges, un grand magasin d’affaires de l’entreprise provenait des avant d’être recyclée.10
britannique, Veolia a recyclé les fibres produits et services recyclés.9
des tasses de café usagées pour en
faire des sacs à provisions, triplant
ainsi son taux de recyclage de 15 à
55 % et atteignant 100 % de mise en
décharge évitée.8

Valeur pour l’entreprise


Les modèles commerciaux de produit en tant que service offrent ACTIONS PRÉLIMINAIRES
la possibilité d’accroître les revenus grâce à de nouveaux modèles
Identifier les méthodes de récupéra-
commerciaux, d’accéder à de nouveaux clients et à de nouveaux marchés. tion adaptées : Effectuer une analyse
La récupération des ressources permet aux entreprises de réduire les du cycle de vie pour déterminer comment
coûts d’approvisionnement au fil du temps. Une entreprise industrielle les matériaux et les produits peuvent être
mondiale a économisé 170 millions de livres de matériaux grâce à une récupérés et si la réutilisation ou le recyclage
initiative de retour et de refabrication de composants.11 De nombreux est le plus approprié.
gouvernements à travers le monde, y compris la Chine et l’Union
européenne, commencent à mettre en œuvre une réglementation sur la Gestion des données et marchés
responsabilité élargie des producteurs. Les entreprises qui adoptent ces secondaires : Développer la capacité à ras-
sembler des données correctes tout au long
pratiques bénéficieront d’un risque réduit d’escalade des coûts dans un
du cycle de vie du produit afin d’introduire
environnement réglementaire en constante évolution.
des interventions ciblées, de comprendre les
matériaux supplémentaires et d’identifier les
marchés secondaires.
RESSOURCES CLÉS
Engagement des employés et des
Ocean Conservancy Plastics Policy Playbook consommateurs : Sensibiliser et in-
former les consommateurs sur la valeur des
The Circular Economy Handbook programmes de « reprise » afin d’en accroître
Fondation Ellen MacArthur l’efficacité, ainsi que les employés afin de
structurer les indicateurs de performance.
Plateforme PACE
World Resources Institute

R É C U P É R AT I O N À 1 0 0  % D E S R E S S O U R C E S , T O U S L E S M AT É R I A U X E T P R O D U I T S É TA N T
R ÉC U P É R ÉS E T R ECYC L ÉS O U R ÉU T I L I S ÉS E N F I N D ’ U T I L I SAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur de l’innovation

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Les entreprises peuvent s’engager avec des partenaires
Dans un modèle économique linéaire, la pression exercée
technologiques pour concevoir des systèmes commerciaux
sur les entreprises de la plupart des secteurs pour qu’elles
qui prennent en charge les flux de données des matériaux
mesurent et suivent le produit et les emballages après le
après la vente. Ce faisant, les entreprises peuvent atteindre
point de vente est limitée. À mesure que les entreprises
intègrent l’économie circulaire dans leur stratégie et leur les objectifs suivants :
culture d’entreprise, elles doivent évaluer leurs flux de Conceptions intégrant la recyclabilité
matériaux et la façon dont elles peuvent récupérer les
produits pour en récupérer la valeur. Afin de recycler 100 % Comprendre les exigences spécifiques en matière de
des matériaux produits, les dirigeants doivent innover recyclage des matériaux des produits afin d’éclairer
en matière de pratiques commerciales et recourir à la les décisions relatives à la conception des produits et
technologie pour établir de nouvelles relations avec leurs d’améliorer la récupération des ressources.
clients, leurs partenaires et leurs produits. Les applications Nouvelles propositions clients
nouvelles et prometteuses des technologies numériques,
telles que la RFID, la blockchain et le jumelage numérique, Les modèles « produit en tant que service » et
permettent aux entreprises de suivre les produits après « prolongation de la durée de vie du produit » reposent sur
la vente, ce qui n’était pas possible auparavant dans les de nouvelles interactions avec les clients et sont soutenus
modèles « business to consumer ». Pour fournir les flux par des systèmes innovants de mesure et de gestion de
de données qui permettent ces nouveaux modèles et l’utilisation du produit.
propositions aux clients, il est essentiel que les ambitions Logistique inverse
élevées en matière de récupération des ressources
s’alignent sur l’innovation des processus basés sur les Mise en place de systèmes en soutien des réseaux
systèmes de base des entreprises. sophistiqués de partenaires afin de collecter les produits
en fin de vie et de les renvoyer aux installations pour la
récupération des ressources.
Exemples d’intégration
CHAÎNES D’APPROVISIONNEMENT EN
BOUCLE FERMÉE
En concevant des systèmes favorisant les programmes
de collecte et les processus de logistique inverse, les
80 - 90 %
entreprises peuvent réintroduire les matériaux de leurs de réduction des matières premières peut
produits dans leur propre chaîne d’approvisionnement, ce être obtenue en prolongeant la durée de vie
qui leur permet d’économiser à la fois sur les matériaux et des produits dans trois secteurs industriels
les coûts. Apple, par le biais de son programme international aux États-Unis, en Chine, au Brésil et en
Trade-In, donne ainsi une nouvelle vie aux iPhones. Allemagne14
Pour atteindre des taux plus élevés de récupération des
ressources, Apple a mis au point les robots de recyclage
Liam, Daisy et aujourd’hui Dave, pour démonter les appareils
et récupérer les métaux précieux qui peuvent ensuite être
utilisés pour fabriquer de nouveaux appareils.12 2%
part actuelle du reconditionnement
des produits aux États-Unis ; à peine
SUIVI NUMÉRIQUE
1,9 % en Europe15
Certaines industries recherchent des applications
innovantes de suivi afin de tracer les matériaux après leur
utilisation. La start-up EON, par exemple, travaille avec
les principales marques de l’industrie de la mode sur le
protocole CircularID qui attribue à chaque produit un profil * Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
numérique unique permettant aux entreprises d’échelonner préparation à l’intégration

la réutilisation et la récupération des produits et des


matériaux.13

R É C U P É R AT I O N À 1 0 0  % D E S R E S S O U R C E S , T O U S L E S M AT É R I A U X E T P R O D U I T S É TA N T
R ÉC U P É R ÉS E T R ECYC L ÉS O U R ÉU T I L I S ÉS E N F I N D ’ U T I L I SAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

ÉVALUATION DES PRODUITS


TRAJEC-

NOUVEAUX MODÈLES COMMERCIAUX COLLECTE ET RECYCLAGE


TOIRES

Exigences d’intégration pour la conception des


Développer de nouvelles offres qui Récupération des matériaux réutilisables en
produits et des services afin de permettre la
augmentent le contrôle de la valorisation des vue de leur recyclage et de leur réintroduction
récupération, le recyclage et la réutilisation en
produits et des emballages dans la chaîne d’approvisionnement
fin d’utilisation du produit

Développer une
Mettre en œuvre des Mandater des évalua- Développer les offres Développer l’offre de chaîne
critères de conception tions de la recyclabilité commerciales de produits et de services d’approvi- Mettre en place Développer une
EXEMPLES
D'ACTIONS

des produits qui des produits/services produits en tant que pour la refabrication sionnement des mesures infrastructure
exigent l’utilisation de pour tester la capacité services (PaaS), et la réparation, en inverse, en d’incitation à de recyclage
matériaux recyclables de tri, de traitement telles que le leasing suivant la propriété, tirant parti du la vente et à la pour la collecte
et renouvelables et de valorisation en et la location en l’utilisation et le cycle Big Data et des consommation et le tri des
fin de vie remplacement des de vie des produits technologies de pour accroître matériaux
achats ponctuels pour cartographie la récupération retournés
faciliter la reprise et le pour permettre des produits en
recyclage le retour des fin de vie
matériaux
SECOND.

Augmentation des intrants renouvelables Augmentation des revenus générés Augmentation de la collecte et du
OBJ.

et recyclables par produit par les modèles circulaires recyclage des produits

Fondamentales : Matériaux utilisés pour Fondamentales : Revenus générés par Fondamentales : Total des matériaux
produire et emballer les produits ; modèle commercial ; Récupération des produits collectés et recyclés ; Sites et programmes de
MESURES*

Total des matières renouvelables par produit par modèle commercial ; Cycle de vie du produit collecte par type ; Recyclage en circuit fermé
par type de produit
Ambitieuses : Évaluation de la recyclabilité Ambitieuses : Récupération des matériaux
des produits ; Produits dont les matières Ambitieuses : Conversion des clients à une par utilisation suivante ; Énergie nette
premières ne sont pas récupérables nouvelle offre ; Attrition par type d’offre provenant du recyclage ; Coût net du recyclage
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

CONCEPTION DES ACHATS ET CHAÎNE GESTION DES GESTION DES VENTES ET GESTION DE
PRODUITS D’APPROVISIONNEMENT DÉCHETS RETOURS MARKETING L’ENVIRONNEMENT

EMBALLAGE ET CONCEPTION DES RÉSEAU POUR LA REPRISE, LE TRAITE-


PRODUITS NOUVELLES INTERACTIONS CLIENTS MENT ET LE RECYCLAGE
OPPORTUNITÉ

Approfondir les relations avec les clients pour


SYSTÈME

Identifier de nouvelles possibilités pour L’intégration des détaillants et des prestataires


comprendre la recyclabilité des produits et des comprendre leur consommation des produits et de services dans la logistique inverse ou le
emballages, en se basant sur des facteurs tels les flux de matières, en dégageant de nouvelles recyclage permet de disposer d’une solution
que la facilité de démontage, l’infrastructure de sources de revenus. de récupération des matériaux de bout en bout
recyclage existante et les mélanges de matériaux. pour les produits en fin de vie

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE DE
CONCEPTION (KDD)

Comment donner la priorité à la Comment la récupération des ressources Comment valoriser au maximum la récu-
recyclabilité dans la conception des peut-elle être intégrée aux propositions pération et le recyclage des matériaux ?
produits et des emballages et dans le clients ? Une visibilité accrue sur l’utilisation La recherche de la valorisation du recyclage
choix des matériaux ? L’évaluation de la des produits peut ouvrir de nouvelles sources de en boucle fermée après l’utilisation des
recyclabilité des produits et des emballages revenus pour les entreprises qui se concentrent produits repose sur des systèmes de bout
dans la pratique, à l’aide d’outils analytiques, sur le maintien des matériaux en service, en bout de retour des produits, de tri et de
offre de meilleures possibilités d’étiquetage comme les modèles de réparation et de recon- traitement des matériaux et de recyclage
des attributs dans les systèmes de gestion ditionnement des produits en vue de prolonger avancé. Les systèmes opérationnels sont
des matériaux et de définition des critères de leur durée de vie et les modèles de produits capables de supporter l’intégration de
recyclabilité dans la R&D et la conception en tant que services basés sur la location et le partenaires multiples et de données basées
des produits. maintien de la propriété des matériaux. sur les flux de matériaux.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS

* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au contexte
dans lequel elle évolue.

R É C U P É R AT I O N À 1 0 0  % D E S R E S S O U R C E S , T O U S L E S M AT É R I A U X E T P R O D U I T S É TA N T
R ÉC U P É R ÉS E T R ECYC L ÉS O U R ÉU T I L I S ÉS E N F I N D ’ U T I L I SAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DE SYSTÈMES
OPÉRATIONNELS
Comment donner la Comment valoriser au
priorité à la recyclabilité KDD1 maximum la récupération KDD3
dans la conception COMPLEXITÉ DE
et le recyclage des COMPLEXITÉ DE
des produits et des L’INTÉGRATION
PERSONNES
matériaux ? L’INTÉGRATION
PERSONNES
emballages et dans le Pour rendre la récupération
choix des matériaux ? PROCESSUS des ressources possible pour PROCESSUS

TECHNOLOGIES
de nombreux matériaux, les TECHNOLOGIES
Un certain nombre de facteurs influent
entreprises doivent construire un
sur la possibilité de récupération
réseau tout au long de la chaîne
d’un produit, tels que les matériaux
de valeur qui puisse soutenir les flux inverses de matériaux
utilisés, la facilité de démontage et l’infrastructure de recyclage
ainsi que leur tri et traitement en vue du recyclage. Certaines
existante. Pour évaluer l’impact des produits et des emballages
entreprises peuvent recourir à leurs solutions logicielles
en vue de la récupération des ressources, il est nécessaire
actuelles pour y arriver. Par exemple, la société de gestion
d’intégrer des combinaisons de données de matériaux
des retours ZigZag a ajouté la fonctionnalité « TakeBack » à
propriétaires et de sources de données externes à la base de
sa plateforme, laquelle permet aux magasins de vêtements
données interne des matériaux de votre entreprise. De nouveaux
de proposer des options de recyclage et de revente pour les
outils évolutifs sont conçus à cet effet, comme l’indicateur de
retours.17
circularité des matériaux (MCI) développé par la fondation Ellen
MacArthur et Granta Design. Au-delà des retours des clients, des barrières cruciales à
la récupération des ressources existent dans les systèmes
Les entreprises doivent concevoir des systèmes opérationnels
de tri et de traitement des matériaux pour le recyclage.
tels que des logiciels de gestion des matériaux et de gestion du
Jaguar Land Rover investit dans l’économie circulaire à
cycle de vie des produits permettant d’intégrer ces données, et
travers son projet « REALITY », en partenariat avec Axiom,
étiqueter les attributs des matériaux et des produits selon leur
dont l’objectif est d’intégrer une technologie de capteurs
recyclabilité.Ainsi, certains matériaux et conceptions pourront
de pointe dans un processus en boucle fermée qui permet
être privilégiés et des objectifs et des critères de récupération
de réintroduire dans la chaîne de production l’aluminium
des ressources pourront être établis.
provenant de véhicules accidentés.18 Les entreprises doivent
chercher à concevoir des systèmes capables de gérer ces
Comment la
récupération des KDD2 partenariats et les nouveaux processus de récupération des
matériaux, tout en acquérant une meilleure compréhension
ressources peut-elle des ressources qu’elles récupèrent à partir des produits et
COMPLEXITÉ DE
être intégrée aux L’INTÉGRATION en optimisant leur réintroduction dans la chaîne de valeur.
propositions clients ? PERSONNES

La récupération des ressources PROCESSUS


dépend de modèles commerciaux qui 1 Plastics Policy Playbook, Ocean 10 Économie circulaire, ArcelorMittal
TECHNOLOGIES Conservancy, 2019
permettent aux produits de revenir 11 “Moving mountains for Earth’s sake
2 Plastics Pact, Foncation Ellen at Caterpillar,” Greenbiz, 2013
dans l’entreprise pour être réutilisés. MacArthur
12 A planet-size plan, Apple
Les entreprises peuvent rechercher 3 No Time to E-Waste, Accenture,
13 CircularID Protocol, Eon
l’innovation dans leur offre de produits et de services en 2020
14 Re-defining Value -The Manufactur-
incorporant des technologies axées sur la visibilité de l’utilisation 4 Why Scrap Metal Recyclers Need to
ing Revolution, UNEP International
des matériaux après la vente. Les nouvelles possibilités de Know Their Steels, ThermoFisher
Resource Panel
Scientific, 2016
circulation des données entre le fournisseur et le client, par le 15 Ibid
5 New Plastics Economy, Fondation
biais d’innovations telles que les dispositifs connectés, peuvent Ellen Macarthur, 2016 16 https://www.macallister.com/
aider les entreprises à récupérer des matériaux ou à prolonger le technology-and-equipment-
6 The Future of Circular Fashion,
maintenance/
cycle de vie des produits. Accenture and Fashion for Good,
2019 17 https://www.zigzag.global/about-
Caterpillar, par exemple, a développé une technologie de us/sustainability/
7 Logistique inverse : Reverse Logistics
maintenance qui permet à ses clients de surveiller l’état et les Market, Allied Market Research, 18 https://media.jaguarlandrover.com/
performances des équipements. 2017 news/2020/08/jaguar-land-rover-
upcycles-aluminium-cut-carbon-
8 Helping Selfridges realise their
Cette technologie identifie automatiquement les problèmes ambition to treat waste as a
emissions-quarter

potentiels et peut mettre les clients en contact avec les resource,Veolia


concessionnaires locaux en vue d’une réparation. 9 https://www.philips.com/a-w/about/
sustainability/sustainable-planet/
Ceci, en association avec d’autres offres de réparation et de circular-economy.html
reconditionnement, permet de prolonger le cycle de vie des
produits, tout en réduisant les coûts pour le client et en ouvrant
des sources de revenus.16

R É C U P É R AT I O N À 1 0 0  % D E S R E S S O U R C E S , T O U S L E S M AT É R I A U X E T P R O D U I T S É TA N T
R ÉC U P É R ÉS E T R ECYC L ÉS O U R ÉU T I L I S ÉS E N F I N D ’ U T I L I SAT I O N
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

NEUTRALITÉ EN MATIÈRE DE DÉ-


GRADATION DES TERRES ET ZÉRO
DÉFORESTATION
IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
3, 6, 9, 12, 13

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR


LA DÉFORESTATION
d'évaluation (benchmark)
Si les causes naturelles telles que les incendies
Ce critère d'évaluation (benchmark), neutralité en matière de dégradation de forêt et la collecte de bois de chauffage à
petite échelle jouent un rôle dans la disparition
des terres et zéro déforestation, encourage les pratiques de préservation
globale des forêts, l’activité commerciale est
des terres pour contrer l’impact des activités commerciales. La neutralité
le principal contributeur à la déforestation
en matière de dégradation des terres (NdT) est définie comme « un état et à la perte de terres et d’habitats qui y est
dans lequel la quantité et la qualité des ressources terrestres, nécessaires associée. De fait, la déforestation s’accélère
pour soutenir les fonctions et les services des écosystèmes et renforcer dans de nombreuses régions. De nombreuses
la sécurité alimentaire, restent stables ou augmentent à des échelles initiatives sont menées en partenariat avec le
secteur privé pour lutter contre la dégradation
temporelles et spatiales spécifiées et dans les écosystèmes ».1 Les
des terres. La Table ronde sur l’huile de palme
principes de l’objectif zéro déforestation permettent la conversion des durable compte plus de 4 000 membres qui
forêts à une superficie égale de reboisement. Ce critère d'évaluation travaillent à l’élaboration de normes mondiales
(benchmark) aide les entreprises à maintenir ou à améliorer leur capital pour la culture de l’huile de palme, laquelle a
naturel terrestre et les services écosystémiques associés. entraîné la disparition de 31 millions d’hectares
de forêts en 2016, rien qu’en Indonésie.3 De
même, 12 entreprises axées sur la foresterie,
La déforestation menace la survie de plus de 80 % des espèces de la flore
en collaboration avec le Conseil mondial des
et de la faune terrestres dans les forêts et est responsable de près de 15 % entreprises pour le développement durable
des émissions mondiales de CO2.2 Ce critère d'évaluation (benchmark) (WBCSD), ont lancé Forest Solutions Group,
encourage les entreprises à évaluer leur impact sur les terres et à tirer une plateforme mondiale pour la chaîne de
parti de pratiques innovantes pour limiter la perte de terres et d’habitats valeur du secteur forestier.

résultant directement de l’activité des entreprises dans leurs opérations,


produits et services, et tout au long de la chaîne de valeur. Le Programme 7 000 de forêt disparaissent chaque seconde, soit
près de 25 millions d’hectares chaque année4
ambitieux de développement durable fixe l’échéance de la neutralité en
M2
matière de dégradation des terres et de l’objectif zéro déforestation à
des émissions mondiales actuelles
2030.
8% proviennent de la perte de couvert végétal
dans les forêts tropicales ; ces mêmes
forêts peuvent contribuer à hauteur de

Exemple d’impact sur l’industrie 23 % à l’atténuation des effets sur le


climat nécessaire avant 20305

Agriculture : La production agricole Exploitation minière : La disparition

75
représente 80 % de la déforestation des forêts liée à l’exploitation minière de tonnes de sol sont perdues chaque
tropicale et subtropicale.7 Pour est à l’origine d’environ 10 % de la année dans les terres arables et on estime à
MILLIARDS 400 milliards de dollars la perte de production
sauvegarder les forêts existantes, déforestation totale de l’Amazonie agricole6
les entreprises doivent développer entre 2005 et 2015, la déforestation
des moyens alternatifs de production se produisant souvent hors site
agricole, augmenter leur efficacité pour permettre la construction
et mettre en place des programmes d’infrastructures connexes.8 Les
de conformité tout au long de leurs sociétés minières opérant dans les
chaînes d’approvisionnement qui régions forestières doivent s’engager à
impliquent les petits producteurs, les éliminer la déforestation et à adapter
communautés locales et les autres des techniques telles que la restaura-
parties prenantes. tion des paysages forestiers pour
réduire l’impact de leurs activités.

N E U T R A L I T É E N M AT I È R E D E D É G R A D AT I O N D E S T E R R E S E T Z É R O D É F O R E S TAT I O N
D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION

NATURA
prévoit de s’approvisionner à 30 %
L’ORÉAL TESCO
en matières premières durables a fixé un objectif zéro déforesta- s’est engagé à s’approvisionner en
provenant de la forêt amazonienne tion en 2014 avec 100 % de matières premières agricoles et à
d’ici 2020. L’entreprise prévoit égale- l’approvisionnement en soja et atteindre un objectif zéro déforesta-
ment de générer un milliard de R$ de en huile de palme non issu de la tion d’ici 2025.
recettes dans la région d’ici à la fin de déforestation d’ici à la fin de 2020. L’entreprise a mis en œuvre un
2020. Natura a développé un modèle L’Oréal publie régulièrement des rap- plan de transition vers un ap-
commercial inclusif pour l’une de ses ports d’activité incluant des jalons provisionnement zéro déforestation
gammes de produits qui tire parti pertinents et a développé un outil en soja, afin de garantir que le soja
des connaissances traditionnelles exclusif pour évaluer les raffineries utilisé comme aliment pour animaux
des communautés pour mettre en et les concasseurs.10 dans la chaîne d’approvisionnement
pratique la valorisation des actifs de britannique réponde aux critères
la biodiversité tout en préservant le vérifiés de l’objectif zéro déforesta-
capital naturel.9 tion.11

Évaluation par rapport au critère ACTIONS PRÉLIMINAIRES

d'évaluation (benchmark) Recensement des activités com-


merciales et suivi de la déforestation et
Les résultats obtenus par rapport à ce critère d'évaluation (benchmark), de la dégradation des terres : Identifier
à savoir la neutralité en matière de dégradation des terres et l’objectif les matières premières utilisées dans les
opérations et l’étendue de leur impact sur la
zéro déforestation d’ici 2030, peuvent être évalués conformément aux
déforestation pour l’ensemble de la chaîne
orientations fournies par la Convention des Nations unies sur la lutte d’approvisionnement. Identifier et classer les
contre la désertification (UNCCD), le seul accord international juridique- zones concernées par la déforestation, par
ment contraignant qui lie l’environnement et le développement à la gestion exemple en tant que régions à risque élevé
durable des terres.12 À ce jour, à peine 21 % des entreprises ont inscrit ou faible.
l’ODD15, « Vie terrestre » dans leur stratégie de durabilité13, bien que la
Utiliser les certifications comme
gestion durable des forêts et la santé des sols ou les pratiques de gestion structures d’encadrement : Déterminer
régénératrice soient essentielles pour les entreprises. Les entreprises les différentes certifications légales et
qui ne sont pas actuellement en voie d’atteindre la neutralité en matière autres, telles que FSC et PEFC, dont
de dégradation des terres et l’objectif zéro déforestation d’ici 2030 ne l’entreprise pourrait bénéficier et utiliser les
seraient pas en conformité avec le critère d'évaluation (benchmark) SDG mesures de ces certifications comme cadre
pour développer votre objectif.
Ambition.
Les entreprises peuvent relier les objectifs
zéro déforestation aux objectifs climatiques
globaux de l’entreprise.
Valeur pour l’entreprise
La participation à des initiatives telles que les zones zéro déforestation
RESSOURCES CLÉS
pourrait réduire les coûts de surveillance et permettre aux
entreprises de pratiquer des prix plus élevés tout au long de la chaîne WWF
d’approvisionnement.14 Œuvrer pour l’objectif zéro déforestation peut WRI Global Forest Watch
également réduire le risque de pénalités et d’amendes. En 2018, un
Forest Stewardship Council
pays d’Amérique du Sud a infligé 29 millions de dollars d’amendes aux
Organisation des Nations unies pour
entreprises pour diverses infractions liées à la déforestation.15 En outre,
selon le CDP, jusqu’à 906 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel l'alimentation et l'agriculture
sont menacés par la déforestation.16

N E U T R A L I T É E N M AT I È R E D E D É G R A D AT I O N D E S T E R R E S E T Z É R O D É F O R E S TAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur des opérations / Directeur des achats

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Malgré la prise de conscience croissante des grandes
entreprises quant à leur impact sur les terres et les forêts, En collaborant avec des partenaires technologiques, les
l’intégration de ces engagements dans leurs systèmes et la entreprises peuvent intégrer ces technologies pour mesurer
prise de décision ont été limitées en raison de deux facteurs avec précision leur impact sur les terres et atteindre les
clés.17 Premièrement, du fait de la complexité et de l’opacité objectifs suivants :
des chaînes d’approvisionnement mondiales, les entreprises
n’ont pas été en mesure d’étendre leur impact aux fournisseurs.
Amélioration des fournisseurs
L’OCDE a constaté que 63 % des fournisseurs n’ont pas de
politique de déforestation, ce chiffre atteignant 83 % parmi les L’identification des risques liés aux fournisseurs à l’aide d’outils
entreprises qui contrôlent les terres. Il en résulte un manque de géospatiaux met en évidence les domaines à risque et permet
visibilité des impacts sur les terres dans la chaîne de valeur car de cibler les décisions d’amélioration.
les organisations ne connaissent pas les agriculteurs auprès
desquels elles s’approvisionnent, et encore moins l’impact
Analyse des coûts à long terme
qu’elles ont sur les terres. Cette situation crée un deuxième
défi : les entreprises n’intègrent pas les risques financiers liés Les données relatives à l’impact sur les sols permettent
à la dégradation des sols dans leurs processus décisionnels d’intégrer l’analyse des risques et des coûts dans les décisions
de base. La dégradation des terres n’est généralement pas relatives aux produits.
considérée comme une priorité pour les entreprises. Pourtant,
parmi les personnes ayant répondu à l’enquête du CDP sur les
forêts en 2018, 15 % des revenus des entreprises dépendent de
Mesure de l’impact positif
produits à risque forestier tels que le bétail, l’huile de palme et Amélioration de la capacité à évaluer l’état actuel de l’impact
le soja.18 des entreprises sur le territoire et à le modifier par des
initiatives d’évitement, de prévention ou de restauration.
Les entreprises doivent donc chercher à mieux comprendre leur
impact sur les terres afin de prendre en compte les risques et les
opportunités qui en découlent. Les technologies, notamment
les outils de télédétection, ouvrent de nouvelles perspectives en
matière de surveillance et de gestion de l’impact des entreprises

77 %
des 1 500 entreprises actives dans les matières
sur les terres. Les entreprises peuvent intégrer ces outils à la premières telles que le bois, l’huile de palme, le
conception de leurs systèmes afin de prendre en compte les bétail et le soja ne divulguent pas leur impact sur la
disparition des forêts au niveau mondial.21
impacts sur les terres dans le processus décisionnel.

Exemples d’intégration
TRAÇABILITÉ DE LA CHAÎNE MESURER LA RESTAURATION
D’APPROVISIONNEMENT Les stratégies de restauration efficaces nécessitent des
La cartographie par satellite et géospatiale, associée à informations précises et actualisées concernant la santé des
l’apprentissage automatique et à l’analyse, est de plus en plus terres et leur évolution sur de longues périodes. La société minière
utilisée pour tracer les fournisseurs et les zones d’activité, ce qui Anglo American s’est associée à Emapper, une entreprise du
permet de recueillir des données sur les terres dans les régions secteur des nouvelles technologies qui utilise des drones pour
éloignées. Des plateformes accessibles au public telles que photographier les terres et l’intelligence artificielle pour analyser
Trends.Earth, Farm-trace et Global Forest Watch exploitent les conditions environnementales. Ils ont ainsi pu entreprendre des
ces technologies pour fournir aux entreprises, aux ONG et aux évaluations de l’érosion, de l’invasion de mauvaises herbes et du
gouvernements des données sur l’impact sur les terres afin couvert végétal à l’échelle du paysage de manière plus sûre, moins
d’éclairer les stratégies d’engagement des fournisseurs. Des coûteuse et plus rapide, ce qui a permis d’élaborer des plans de
partenariats tels que le consortium SUSTAIN utilisent des réhabilitation détaillés pour leurs sites miniers.20
technologies de registres distribués pour relever les défis de la
chaîne d’approvisionnement au niveau des matières premières.19
* Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration

N E U T R A L I T É E N M AT I È R E D E D É G R A D AT I O N D E S T E R R E S E T Z É R O D É F O R E S TAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

RESTAURER
TRAJEC-

ÉVITER RÉDUIRE
TOIRES

Éliminer la déforestation et empêcher Réduire ou atténuer la conversion des terres ou les Récupérer les terres affectées par les activités
la conversion et la dégradation des terres impacts négatifs sur l’habitat opérationnelles et restaurer l’environnement

Mettre en Restreindre les Déployer des


Évaluer l’impact Établir des Encour- Élaborer des plans Tirer parti des
œuvre une activités qui solutions pour
physique, pratiques de ager et inciter pour l’utilisation Suivre la technologies les
politique zéro entraînent une la planification
biologique et gestion pour les fournisseurs future des terres restauration plus récentes (par
déforestation dégradation prévisionnelle
EXEMPLES
D'ACTIONS

économique du atténuer les à traiter et à (par exemple, des terres (par exemple, Big Data,
des terres dans de l’utilisation
produit par acre effets de la atténuer les utilisation après exemple, santé surveillance à
les opérations des terres,
de terre dégradation des impacts sur la la fermeture des sols, fertilité, distance, imagerie
directes et suivre l’impact
terres dégradation des des terres dans biodiversité) par drone pour
la chaîne sur les terres
terres l’industrie minière) évaluer la qualité
d’approvisio- (par exemple,
des terres et du
nnement (par modèles de
capital naturel)
exemple, critères scénarios)
d’approvisio-
nnement)
SECOND.

Diminution des terres Privilégier les pratiques Augmentation des terres restaurées
OBJ.

utilisées ou affectées respectueuses des terres par rapport aux terres dégradées

Fondamentales : Taille/emplacement des


Fondamentales : Hectares de terre gérés ; Fondamentales : Pratiques et utilisation
habitats restaurés ; Proportion terres restaurées/
Taux de déforestation dans les zones protégées ; respectueuses des terres ; pourcentage de fournis-
MESURES*

perturbées ; Restauration par approbation d’un tiers


seurs ayant recours à la gestion des terres
Ambitieuses : Profils de productivité des terres,
Ambitieuses : Impacts sur la biodiversité ; Impact
de nutrition et de pesticides ; Capital de biodiversité Ambitieuses : Santé des sols tout au long de la
net sur le couvert végétal ; Impact sociétal estimé
(flore et faune) chaîne de valeur
des terres utilisées
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

ACTIVITÉS DE ACHATS ET CHAÎNE LOGISTIQUE, GESTION DES GESTION DES GESTION DE


FABRICATION ET D’APPROVISIONNEMENT TRANSPORT ET DÉCHETS VENTES ET DE LA L’ENVIRONNEMENT
SÉCURITÉ DISTRIBUTION DISTRIBUTION

IDENTIFICATION DES PRIN- INTÉGRATION ET TRAÇABILI- PRÉVISION DE L’IMPACT


ANALYSE DÉTAILLÉE DE CIPALES SOURCES D’IMPACT TÉ DES FOURNISSEURS SUR LES TERRES ET SUIVI
L’IMPACT SUR LES TERRES Encourager les flux de données
OPPORTUNITÉS

SUR LES TERRES DANS LES DE L’IMPACT DES ACTIVITÉS


Les outils logiciels et les tech- PRODUITS ET LES PROCESSUS efficaces avec les fournisseurs DE RESTAURATION
SYSTÈME

nologies (par exemple, systèmes DE PRODUCTION concernant les impacts sur les Intégrer la restauration dans le
d’information foncière, systèmes Les outils d’évaluation des produits terres associés à leurs produits. processus de planification des
d’information géographique) (par exemple, l’ACV) peuvent analy- Outils tiers et technologies de nouveaux sites et installations
peuvent faciliter l’analyse ser les impacts environnementaux en cartographie des terres facilitant en prévoyant l’impact des
environnementale. fonction du processus de production la traçabilité et l’audit. activités.
et des matières premières utilisées.

KDD1 KDD2 KDD3 KDD4


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE

Comment collaborer avec les Comment évaluer les


Comment intégrer les technolo- Comment intégrer les considéra-
DE CONCEPTION (KDD)

fournisseurs et les tiers pour possibilités de restauration


gies de pointe et les ensembles de tions relatives à l’impact sur les
assurer la traçabilité des impacts et utiliser les technologies
données de tiers pour comprendre terres à l’échelle de l’entreprise ?
sur les terres dans votre chaîne de pointe pour suivre les
et surveiller les impacts sur les Les évaluations de l’impact sur les
d’approvisionnement ? Définir avec progrès ? Des outils, tels que
terres ? Les données peuvent être terres et les attributs doivent être
les fournisseurs le processus de part- l’imagerie par satellite ou par
incorporées à partir de sources tierces disponibles pour toutes les matières
age de données relatives à l’impact drone, peuvent être utilisés pour
(par exemple, couches et données SIG) premières afin de faciliter la prise
sur les terres et engager avec chacun surveiller et suivre les progrès
afin de dresser un tableau plus complet de décision visant à réduire les
des mesures visant à améliorer la de la restauration/réhabilitation,
concernant certains aspects tels impacts sur les terres en fonction de
visibilité des pratiques (par exemple, en particulier dans les régions
que la santé des sols dans les zones la composition des produits et des
programmes d’amélioration des éloignées.
d’activité des entreprises. matières premières.
fournisseurs).

INTÉGRATION DES OBJECTIFS


* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au
contexte dans lequel elle évolue.

N E U T R A L I T É E N M AT I È R E D E D É G R A D AT I O N D E S T E R R E S E T Z É R O D É F O R E S TAT I O N
D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DE SYSTÈMES
OPÉRATIONNELS
Comment intégrer les Comment collaborer
technologies de pointe KDD1 avec les fournisseurs KDD3
et les ensembles de COMPLEXITÉ DE et les tiers pour as- COMPLEXITÉ DE
données de tiers pour surer la traçabilité des
L’INTÉGRATION L’INTÉGRATION
PERSONNES PERSONNES
comprendre et surveiller impacts sur les terres
les impacts sur les PROCESSUS
dans votre chaîne PROCESSUS

terres ? TECHNOLOGIES
d’approvisionnement ? TECHNOLOGIES

Les systèmes basés sur des données Pour être en conformité avec ce critère
et des images historiques, tels que les d'évaluation (benchmark), il est es-
systèmes d’information géographique (SIG) et la télédétection sentiel de comprendre et d’améliorer les impacts sur les terres
(RS), peuvent aider à mesurer la dégradation des terres dans le de vos fournisseurs. Des processus internes peuvent être définis
temps à l’aide d’indicateurs tels que la santé des sols. Ces derni- en ce qui concerne le partage de données relatives à l’impact sur
ers permettent de mieux connaître les propriétés des terres et les sols par les fournisseurs. Bien que cette transition puisse
l’évolution dans le temps des zones d’activité des entreprises. prendre du temps, les données accessibles au public peuvent
En sachant quelles sont les données foncières disponibles être utilisées comme point de départ ou comme substitut.
dans la sphère publique ainsi que les solutions du secteur privé, Les outils numériques de tiers, tels que le World Resources
les entreprises peuvent prendre des décisions éclairées sur la Institute (WRI) et le World Wildlife Fund (WWF), peuvent aider
manière de trouver et de compiler les données dont elles ont les entreprises à évaluer les risques d’impact sur les sols dans
besoin. La compréhension de ces technologies est également les chaînes d’approvisionnement et les alerter. Les entreprises
utile pour déterminer la mise en place d’une collecte de données elles-mêmes peuvent alors utiliser et intégrer les SIG et les RS
centrée sur l’utilisation des sols par l’entreprise elle-même ; pour réaliser des audits numériques, en exigeant des engage-
la capacité de relier un ensemble de données publiques à des ments de la part des fournisseurs et en créant un tableau aussi
informations internes sur les opérations appuiera les initiatives complet que possible de leur impact sur les terres.
ultérieures visant à comprendre l’impact de l’entreprise.

Comment intégrer les Comment évaluer les


considérations relatives KDD2 possibilités de restaura- KDD4
à l’impact sur les terres à COMPLEXITÉ DE
tion et utiliser les tech- COMPLEXITÉ DE

l’échelle de l’entreprise ? L’INTÉGRATION


PERSONNES
nologies de pointe pour L’INTÉGRATION
PERSONNES

Les évaluations de l’impact sur suivre les progrès ?


PROCESSUS PROCESSUS
les terres sont un moyen pour les Pour parvenir à la neutralité en
entreprises de prendre des décisions TECHNOLOGIES matière de dégradation des terres, il TECHNOLOGIES
plus durables. Les analyses du cycle
faut maintenir ou améliorer les terres
de vie (ACV) et l’analyse des flux de
utilisées. Cependant, les possibilités de
matières sont deux exemples de
méthodologie permettant de réaliser une évaluation de l’impact restauration des terres déjà impactées par l’activité commer-
sur les terres, dans le but d’éliminer les impacts négatifs en ciale sont cruciales pour de nombreuses industries, notamment
intégrant les considérations foncières dans les processus de l’énergie, l’agriculture et l’exploitation minière.
planification. La création d’un tableau complet de votre état actuel permet
Des outils logiciels d’analyse rationalisent ces évaluations et aux entreprises de planifier stratégiquement la restauration, en
les rendent possibles pour de grands ensembles de données. fournissant une plateforme permettant de suivre les progrès
Leur intégration dans les systèmes opérationnels permet de des principaux programmes de restauration. Les systèmes SIG
prendre en compte ces attributs en même temps que d’autres ou l’imagerie par drone à des fins d’évaluation et de traçabilité
mesures de réussite de l’entreprise. Cela permet aux dirigeants
peuvent être utilisés pour suivre les progrès en continu.
de comprendre les coûts et les avantages du passage à un
9 Natura Mongabay, 2018
processus moins intensif en termes de terres, ou d’identifier un
10 Atteindre « zéro déforestation », L’Oréal 16 Deforestation: A business-critical
impact positif non pris en compte auparavant d’une décision liée issue for the world’s biggest buyers,
11 Tesco announces its plan for zero
aux sols. deforestation soy, Consumer Goods
CDP, 2017
Forum, 2018 17 Nearly 450 companies pledged to end
deforestation by 2020.
1 Convention des Nations unies sur la lutte Forests in the Climate Change Equation, 12 Convention des Nations unies sur la
contre la désertification World Resources Institute, 2018 lutte contre la désertification 18 The Money Trees: The role of corporate
action in the fight against deforestation,
2 Deforestation and Forest Degradation, 6 Global Soil Partnership, Organisation 13 Deforestation: A business-critical
CDP, 2019
World Wildlife Fund des Nations unies pour l'alimentation et issue for the world’s biggest buyers,
l'agriculture CDP, 2017 19 Sustainability Assurance & Innovation
3 Cutting Deforestation Out of Palm Oil:
Alliance
Company Scorecard, Greenpeace, 2016 7 Yale University Global Forest Atlas 14 Zero Deforestation Zones, Journal of
Sustainable Forestry, 2015 20 Anglo American Sustainability Report
4 Tree Loss, Bloomberg, 2019 8 New Amazon threat? Deforestation
2019
from mining, Gund Institute for 15 “$29 million deforestation fines: game
5 By the Numbers: The Value of Tropical
Environment, changer for Brazilian soy trade?” 21 The Money Trees, CDP, 2019

N E U T R A L I T É E N M AT I È R E D E D É G R A D AT I O N D E S T E R R E S E T Z É R O D É F O R E S TAT I O N
SDG AMBITION P R O J E T D E C O N S U LTAT I O N D E R É F É R E N C E D E S B E N C H M A R K S

En partenariat avec :

CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION


IMPACT SUR CALENDRIER ÉTENDUE Opérations Produits et Services Chaîne de valeur
LES ODD 2030
Objectifs
transversaux

Informations sur le critère IMPACT DES ENTREPRISES SUR


LA CORRUPTION
d'évaluation (benchmark) Le Global Compact des Nations Unies a près
de dix ans d’expérience dans la lutte collective
Le critère d'évaluation (benchmark) « Zéro incident de corruption »
contre la corruption. Le dixième principe
aide les organisations à éradiquer et à prévenir les cas de corruption du Global Compact des Nations appelle les
et les pots-de-vin, y compris tout comportement qui abuse d’un entreprises à agir contre la corruption sous
pouvoir à des fins privées. Ce critère d'évaluation (benchmark) vise toutes ses formes, y compris l’extorsion de
fonds et les pots-de-vin. Les entreprises sont
à lutter contre les pratiques qui augmentent les risques de non-
incitées à se joindre aux gouvernements, aux
conformité et de réputation, qui sapent la confiance générale des Nations Unies, à la société civile et aux autres
consommateurs et qui ont un impact sur les résultats financiers.1 parties prenantes dans le but de parvenir à
Au-delà des politiques et procédures strictes, des systèmes de une économie mondiale sans corruption et
plus transparente, par le biais d’une action
gestion calibrés pour identifier et prévenir la corruption peuvent collective. En 2019, grâce à un financement de
réduire considérablement les actes de corruption en général. Les Siemens Integrity Initiative, le Global Compact
entreprises doivent, à tout le moins, se fixer des objectifs visant à des Nations Unies a lancé un projet sur quatre
ans intitulé "Développer l’action collective
éradiquer le plus rapidement possible les actes de corruption dans
contre la corruption au sein des réseaux locaux
le cadre de leurs activités directes et, à plus long terme, à cibler les du Global Compact" afin de soutenir les actions
actes de corruption tout au long de la chaîne de valeur d’ici 2030. collectives des réseaux locaux du Global
Compact et de promouvoir la coopération
public-privé dans la lutte contre la corruption.
La corruption englobe un large éventail d’activités dont les pots-de-
vin constituent un sous-ensemble important.
En plus d’entraver la croissance économique et de fausser
la concurrence sur le marché, la corruption a un impact
disproportionné sur les individus des communautés pauvres qui, 3MILLIARDS
600$ perdus en pots-de-vin
et argent volé chaque
selon la Banque mondiale, versent jusqu’à 13 % de leurs revenus en année4
pots-de-vin.2
en matière de politiques
Exemple d’impact sur l’industrie
Infrastructures et construction : Services financiers :
-12 % de tolérance zéro à l’égard
de la corruption à 51 %
parmi les participants du
Le secteur des infrastructures et de la Au cours de la décennie qui a suivi GC des Nations Unies de
construction pourrait perdre plus de la crise financière, les banques ont 2018-20195
6 000 milliards de dollars entre 2020 déboursé plus de 300 milliards de
et 2030 en raison d’incidents de cor- dollars en amendes, indemnités
ruption, y compris les pots-de-vin.3 La
production mondiale du secteur devrait
réglementaires et frais juridiques
associés, soit plus de 40 % de leurs 43/100 score moyen de 180 pays
selon l’indice de percep-
atteindre environ 17 500 milliards de bénéfices "avant pertes". Bien que de tion de la corruption6
dollars par an d’ici 2030, ce qui indique nombreuses institutions se soient
que les pertes dues à la corruption efforcées depuis de mettre en place
pourraient représenter environ 34 % de une culture de conformité étroitement
la croissance au cours de cette période. contrôlée, les entreprises doivent
s’investir davantage dans la prise de
décision éthique et responsable afin
d’éviter de futures dérives.

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION


D ES O B JECTIFS AMBITIEU X I N T ÉG R AT I ON DES OBJECT I FS

LES ENTREPRISES PASSENT À L’ACTION


Les entreprises qui souhaitent s’attaquer à la corruption peuvent le faire en établissant, en mettant
en œuvre et en appliquant des politiques solides. La mise en place de politiques aide les entreprises à
lutter de manière proactive contre la corruption..

MICROSOFT 3M
Investissement dans des solutions d’analyse de données Interdit les pots-de-vin et la corruption dans l’ensemble
sur site et basées sur le cloud qui utilisent des statistiques de ses activités. Leur principe de lutte contre la
avancées et l’intelligence artificielle pour créer un corruption est conforme à toutes les lois mondiales de
système d’alerte précoce et de surveillance des risques lutte contre la corruption et s’applique aux employés de
de corruption. Son objectif est d’identifier et d’examiner l’entreprise ainsi qu’aux employés de tiers agissant en
les transactions de vente et les tiers qui créent le plus leur nom. En tant que membre du groupe de travail du GC
grand risque de corruption et d’assurer une surveillance des Nations unies sur le 10e principe8, 3M a volontaire-
supplémentaire de ces transactions et de ces représent- ment divulgué des enquêtes internes sur d’éventuelles
ants.7 violations afin de renforcer son programme de conformité
à la lutte contre la corruption.9

Évaluation par rapport au critère ACTIONS PRÉLIMINAIRES

d'évaluation (benchmark) Faire preuve d’engagement en mettant


en place des politiques fortes : Définir
Les résultats obtenus par rapport au critère d'évaluation (bench- une politique de tolérance zéro contre les
mark), à savoir zéro incident de corruption, peuvent être évalués manipulations et les comportements illé-
conformément aux objectifs de la Convention des Nations unies gaux (par exemple, la corruption, les fausses
contre la corruption (2005), au 10e principe du Global Compact déclarations) et établir des procédures
correctives pour ce type de comportement
des Nations Unies et à la Convention de l’OCDE sur la lutte contre
afin de montrer aux employeurs, aux fournis-
la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions seurs et aux clients que vous appliquez une
commerciales internationales. Des études menées par le Global politique de tolérance zéro. La formation des
Compact des Nations unies indiquent que seulement 25 % des employés et des partenaires commerciaux
entreprises procèdent aujourd’hui à des évaluations de la lutte aux politiques est impérative.
contre la corruption.10 L’analyse des données scientifiques peut
Mettre en place des systèmes de
contribuer à améliorer la détection et les enquêtes sur les incidents gestion anti-corruption : Développer des
de corruption, ainsi qu’à identifier les lacunes dans les contrôles systèmes solides basés sur une évaluation
internes. Les entreprises qui n’ont pas mis en place de protections des risques de corruption correctement
claires pour les lanceurs d’alerte, de mécanismes indépendants de documentée, revue régulièrement et conçue
diligence raisonnable, de procédure transparente de passation des pour prévenir et détecter les risques de
corruption dans l’entreprise.
marchés ou de systèmes identifiés pour lutter contre la corruption
d’ici 2030 ne seraient pas conformes au critère d'évaluation Mettre en place des procédures
(benchmark) SDG Ambition. normalisées et automatiques : Établir un
système automatisé de vérification des an-
Valeur pour l’entreprise técédents des employés, y compris le statut
d’immigration ou de visa et les antécédents
En plus d’exacerber les inégalités sociales, les actes de judiciaires. Élaborer des modèles ou des
corruption ternissent l’image de marque. Une étude portant sur lignes directrices normalisés (par exemple,
25 000 consommateurs du monde entier a révélé que, parmi les licences et conditions contractuelles).
clients ayant changé d’entreprise au cours de l’année écoulée, 46 %
ont agi en raison d’une perte de confiance dans l’entreprise.11 Un
RESSOURCES CLÉS
comportement éthique peut également permettre d’économiser
les dépenses liées aux indemnités et aux pénalités : En 2019, Lutte contre la corruption du UN Global Compact
un détaillant mondial a payé près de 300 millions de dollars Évaluation des risques de corruption par
d’amendes aux États-Unis pour avoir supposément permis à des
le UN Global Compact
filiales d’employer des intermédiaires tiers ayant versé des pots-
Centre anticorruption et intégrité de l’OCDE
de-vin.12

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

COMPLEXITÉ DE L’INTÉGRATION* RESPONSABILITÉ DES CADRES DIRIGEANTS


Directeur de la conformité

Comprendre l’intégration Parcours d’intégration


Pour atteindre l’objectif ambitieux de zéro corruption, les Le développement de solutions technologiques pour
entreprises doivent gérer rigoureusement les risques lutter contre la corruption et les pots-de-vin a permis
et les cas de corruption dans l’ensemble des activités aux entreprises de suivre les cas de manière prédictive
des employés et des partenaires commerciaux. En et en temps réel plutôt que de se limiter à identifier les
passant à une surveillance et à des alertes en temps infractions rétrospectivement. Grâce à la collaboration
réel des risques de corruption, les entreprises peuvent avec des partenaires technologiques, les entreprises
améliorer leurs efforts de gestion et de prévention peuvent améliorer les points suivants :
alignés sur l’objectif "zéro incident". Les technologies
telles que l’intelligence artificielle, la blockchain et Automatisation de la surveillance des
l’analyse peuvent aider à identifier, prévoir et prévenir risques et des mesures prédictives
ces violations en augmentant la disponibilité et l’analyse
L’analyse des risques peut être automatisée pour sig-
de grands volumes de données liées aux transactions,
naler les types de transactions tels que les paiements
à la région, aux modèles de prix et aux références des
aux fonctionnaires, aux fournisseurs et leur fréquence
fournisseurs d’une organisation.13 De plus en plus
dans les régions à haut risque, avec des capacités
d’entreprises tirent profit de ces technologies, 84 %
de reconnaissance des modèles et d’apprentissage
des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête
automatique permettant de renforcer la compréhension
anticorruption AlixPartners 2019 déclarant qu’elles
des risques.
surveillent les comportements suspects en temps
réel, soit une augmentation d’environ 15 % par rapport à Engagement des employés
l’année précédente.14
Les systèmes centraux de formation peuvent suivre
et encourager l’engagement des employés dans les
Exemples d’intégration programmes de formation anti-corruption, tout en tirant
des enseignements essentiels de l’interaction avec les
SUIVI EN TEMPS RÉEL employés en vue de l’élaboration de futurs modules.
Les outils d’analyse de suivi et de contrôle peuvent
permettre de gérer la corruption en temps réel. Formation continue
Ces outils scientifiques vont au-delà de la détection des Capacité à reformuler les politiques de lutte contre la
infractions (comme les rapports sur les risques liés aux corruption, les procédures disciplinaires et la protection
bâtiments et le rassemblement des pistes d’audit) pour des lanceurs d’alerte en se basant sur les données
identifier activement les anomalies dans les transactions issues de la surveillance numérique et des évaluations
historiques et en cours. Les outils tiers tels que l’indice de de l’éthique du personnel.
perception de la corruption peuvent faciliter le recense-
ment en fournissant des scores pour les régions présent-
ant des risques de corruption plus élevés.15 Les solutions
de type plateforme telles que SAP ARIBA peuvent
permettre aux entreprises de privilégier les fournisseurs
qui appliquent des normes commerciales éthiques, y
compris des réglementations anti-corruption.16

APPRENTISSAGE ADAPTATIF ET MEILLEURE SENSI- 90 %


BILISATION
des affaires de corruption aux
En matière de corruption, les coûts d’une formation inadap- États-Unis sont liées à l’utilisation
tée sont élevés. Forbes estime que 10 % des formations d’intermédiaires tiers.18
en entreprise sont efficaces.17 Les entreprises peuvent
améliorer la formation de leurs employés par le biais de
systèmes d’apprentissage intelligents qui encouragent
l’engagement dans la formation et qui donnent un aperçu *Pour en savoir plus, consultez le chapitre du Guide d’intégration SDG Ambition sur la
préparation à l’intégration
des niveaux de compréhension existants des employés..

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEUX I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

APPROCHE SDG AMBITION


VOIR LE
L’exemple détaillé ci-dessous suit l’approche décrite dans le Guide d’intégration SDG Ambition GUIDE INTÉGRATION
et soutient l’intégration du critère d'évaluation (benchmark).

DES OBJECTIFS AMBITIEUX


NOUVEL OBJECTIF CONFORME AU NIVEAU D’AMBITION DU CRITÈRE D'ÉVALUATION (BENCHMARK)

IDENTIFIER LES CRITÈRES D'ÉVALUATION (BENCHMARKS) PERTINENTS EN FONCTION DES PRIORITÉS

ÉVALUATION DES RISQUES SENSIBILISATION MISE EN ŒUVRE ET CONFORMITÉ


TRAJEC-
TOIRES

Définir les risques spécifiques à l’entreprise et Organiser des cours de formation et un programme Signalement des incidents et vérification des
examiner les pratiques actuelles de mise en œuvre pour sensibiliser tous les rapports, assortis de procédures correctives et
employés à la politique de l’entreprise disciplinaires documentées

Examiner Élaborer un Examiner la Communiquer Communiquer Obtenir Développer Établir des Saisir les
régulièrement programme de capacité des sur la sur la l’engagement des canaux procédures connaissances
EXEMPLES
D'ACTIONS

les risques et lutte contre la services à politique et le politique et le de tous les d’alerte pour disciplinaires issues des
les processus corruption et soutenir une programme de programme de employés et signaler les et suivre les incidents et
existants l’intégrer dans politique / un lutte contre la lutte contre la dirigeants à ne problèmes (en incidents et les les rapporter, y
la structure programme de corruption en corruption en pas verser de interne et en réponses compris par un
organisation- lutte contre la interne et en interne et en pots-de-vin externe) audit de tiers)
nelle, en corruption externe externe
répartissant
les respon-
sabilités
SECOND.

Atténuation des risques de Réduction des incidents


OBJ.

Employés et
corruption partenaires commerciaux formés confirmés

Fondamentales : Parties prenantes formées à la


Fondamentales : Évaluation des risques selon les lutte contre la corruption et subdivisées par groupe Fondamentales : Incidents par résultat (par
MESURES*

opérations ; Total des risques identifiés et atténués (par exemple, conseil d’administration, employés, exemple, licenciement) et par partie responsable
partenaires commerciaux) (fournisseur, employé) ; Coût total des infractions
Ambitieuses : Total des risques identifiés avant Ambitieuses : Parties prenantes formées à la
l’achèvement de la transaction lutte contre la corruption et subdivisées par groupe Ambitieuses : Nombre total d’alertes suivies
(par exemple, conseil d’administration, employés, d’action
partenaires commerciaux)
OPÉRATIONNELS
PROCESSUS

CHAÎNE GESTION DES RISQUES GESTION DE RESSOURCES HUMAINES


D’APPROVISIONNEMENT ET L’APPRENTISSAGE (ADMINISTRATION)
ACHATS

TIREZ PARTI DE VOTRE CATALOGUE APPLIQUER L’APPRENTISSAGE AUTOMA-


ATTRIBUTION ET SUIVI DE LA
TIQUE POUR UNE AMÉLIORATION CONTINUE
OPPORTUNITÉS

DE RISQUES POUR AUTOMATISER LA FORMATION À LA LUTTE CONTRE LA


DÉTECTION PRÉCOCE Les outils tels que l’apprentissage automatique
SYSTÈME

CORRUPTION
Élaborez un catalogue et un profil de risques peuvent être appliqués à l’évaluation des
Automatiser l’attribution de la formation à la
solides en matière de corruption, qui peuvent ensembles de données, comme les données sur
lutte contre la corruption avec la possibilité
être utilisés pour automatiser la surveillance les incidents de corruption, pour découvrir des
de différencier le sous-groupe de formation
dans toute l’organisation. tendances ou des points communs jusqu’alors
"Éthique et conformité" des autres domaines.
inconnus.

KDD1 KDD2 KDD3


DÉCISIONS CLÉS EN MATIÈRE DE
CONCEPTION (KDD)

Comment exploiter vos données sur Comment automatiser votre système Comment exploiter les données relatives
les risques de non-conformité pour au- de gestion de l’apprentissage pour aux cas de corruption enregistrés afin de
tomatiser le signalement et l’escalade l’attribution des formations anti- mieux prévenir l’apparition de nouveaux
des cas potentiels de corruption ? Les corruption et le suivi des résultats ? cas ? Les informations et les données saisies
données sur les risques de non-conformité Disposer d’un mécanisme permettant lors d’incidents de corruption peuvent être
peuvent être utilisées pour classer et d’attribuer automatiquement des formations utilisées pour aider votre organisation à
signaler les problèmes de conformité anti-corruption à des personnes de tous les découvrir d’autres facteurs susceptibles
potentiels. L’IA peut permettre de contrôler niveaux de l’organisation et d’automatiser d’entraîner des cas de corruption.
et d’analyser les transactions ou les l’attribution de cours de remise à niveau à des
dépenses pour détecter les cas potentiels de intervalles définis.
corruption ou de non-conformité.

INTÉGRATION DES OBJECTIFS

* Tous les indicateurs de performance clés et indicateurs répertoriés sont directionnels et s’appuient sur les normes de reporting existantes.
Chaque organisation doit adopter des mesures d’établissement des objectifs alignées sur ses méthodes de reporting et adaptées au
contexte dans lequel elle évolue.

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION


D ES O B JECTIFS AM BITIEU X I NTÉGR ATI ON DES OB JECT I FS

CONCEPTION DE SYSTÈMES
OPÉRATIONNELS
Comment exploiter Comment
vos données sur les
KDD1 automatiser votre
KDD2
risques de non-con- COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION
système de gestion COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION
formité pour automa- PERSONNES de l’apprentissage PERSONNES

tiser le signalement PROCESSUS pour l’attribution PROCESSUS

et l’escalade des cas TECHNOLOGIES


des formations anti- TECHNOLOGIES
potentiels de corrup- corruption et le suivi
tion ? des résultats ?
Dans un environnement mondial et avec un volume La communication et la formation adéquates de tous les
élevé de transactions quotidiennes, l’automatisation du membres d’une organisation, y compris les membres
contrôle de la conformité peut contribuer à alléger le du conseil d’administration, constituent un élément es-
fardeau des enquêtes manuelles et permettre à votre sentiel de tout programme de lutte contre la corruption.
entreprise d’effectuer de manière proactive des contrôles Les formations anti-corruption doivent être assorties de
préalables sur les transactions, partenariats ou accords délais de fin de formation et des solutions de reporting
qui sont signalés comme présentant un risque élevé. doivent être mises en place pour fournir une visibilité en
Cette surveillance automatisée peut fournir à votre temps réel sur la conformité en fin de formation.
équipe de lutte contre la corruption des éléments de don-
nées pertinents pour l’aider dans ses enquêtes sur des cas Lorsqu’il n’est pas possible de mettre en place et de
potentiels de corruption. Les solutions de surveillance maintenir une formation anti-corruption en interne, il
continue peuvent traiter de grands volumes de dépenses existe de nombreux fournisseurs tiers qui proposent
et de comptes fournisseurs, en signalant les transactions un contenu de formation interactif actualisé, ainsi que
où un fournisseur peut figurer sur une liste sanctionnée ou des outils d’auto-évaluation et d’autodéclaration. Le
les transactions dans des pays à haut risque. contenu de ces fournisseurs peut être accessible via des
solutions logicielles ou intégré au système de gestion de
Dans les cas où une organisation n’est pas équipée pour l’apprentissage existant d’une organisation.
créer, gérer et appliquer son propre catalogue de risques
anti-corruption, des solutions tierces sont disponibles
et peuvent fournir des degrés variables d’analyse et de
1 The Bottom Line on Trust, 12 “Walmart to pay $283 mn fine in US
surveillance en fonction de besoins spécifiques. Accenture, 2018 over bribery charges in India, other
countries,”
2 Stratégie anticorruption, Banque
Mint, 2019
Comment exploiter
KDD3
mondiale, 2018
13 Four ways to use data analytics
les données relatives 3 Corruption in construction, IGC,
2016
to identify corruption red flags,
Tableau, 2019
aux cas de corruption COMPLEXITÉ DE
L’INTÉGRATION
4 Corruption is costing the global
14 2019 Global Anticorruption Survey,

enregistrés afin
economy $3.6 trillion dollars every
Alix Partners
PERSONNES year, Forum économique mondial,

de mieux prévenir
2018 15 2019 Corruption Perceptions Index,
PROCESSUS Transparency International
5 Rapport d'activité du Global
l’apparition de TECHNOLOGIES
Compact des Nations Unies, 2019 16 Supplier management: Made
Simple with Software and
nouveaux cas ? 6 Corruption Perceptions Index 2019,
Transparency International
Solutions, SAP

17 “Companies waste billions of


7 Our commitment to anti-corruption,
Lorsqu’une organisation surveille et enquête sur des Microsoft
dollars on ineffective corporate
training,”
cas potentiels de corruption, une boucle de retour Forbes, 2016
8 Working together to prevent
d’information doit être intégrée dans les systèmes clés. corruption, 3M, 2020
18 Foreign Corrupt Practices Act
Lorsque des cas de corruption ou de non-conformité sont 9 “3M Probes Potential FCPA Clearinghouse, Stanford Law
identifiés, l’apprentissage automatique peut être utilisé Violations in China,” The Wall Street School
pour identifier les tendances et les facteurs contributifs, Journal, 2019

qui peuvent ensuite être utilisés pour enrichir le catalogue 10 Rapport anniversaire pour le Global
Compact des Nations Unies, 2020
des risques ou identifier des besoins supplémentaires
en matière de formation et de sensibilisation. De cette 11 The Bottom Line on Trust,
Accenture, 2018
manière, une organisation peut concevoir des améliora-
tions continues et mieux renforcer ses capacités de
surveillance pour identifier et arrêter de manière proactive
les cas potentiels de corruption.

ZÉRO INCIDENT DE CORRUPTION

Vous aimerez peut-être aussi