Vous êtes sur la page 1sur 16

GEC 450 BETON ARMÉ

Ecole Nationale supérieure d’Ingénieurs

Université de Lomé

RAPPORT DE PROJET CTT-GC-S5


Intitulé du projet :

CALCUL DES SOLLICITATIONS DANS LES OUVRAGES


SIMPLES EN BÉTON ARMÉ GEC 450

Réalisé par : GBOTCHO Kodjo Cerv


Chargé du cours : M. DANY AYITE

Année universitaire 2021-2022


GEC 450 BETON ARMÉ

Année universitaire :2021-2022 1


GEC 450 BETON ARMÉ

RESUMÉ
Le domaine de génie civil présente une très grande importance dans l’économie
nationale.
L’étude des bâtiments en béton armé qui est l’un des matériaux les plus utilisés dans
ce domaine vise à assurer une protection acceptable des vies humaines et des
constructions vis-à-vis des catastrophes par une conception et un dimensionnement
appropriés sans négliger le côté économique.
Le domaine de génie civil comprend tous les stades de conception et de réalisation
d’ouvrages tel que les bâtiments d’habitation, d’administration, les usines, les
centrales, etc. mais dans le cas étudié ci-dessus le bâtiment

Le présent rapport porte sur l’étude (le prédimensionnement) le calcul des


sollicitations dans les ouvrages simples en béton armé ici d’un bâtiment à étage R+1.
Ce travail est scindé en deux grandes parties :
✓ La conception de la structure du bâtiment
Elle consiste à indiquer le sens des nervures, l’emplacement des poteaux et des
poutres.
✓ Le prédimensionnement des éléments de structure (dalle, poutre, poteau).
Le calcul de l’ouvrage en béton armé peut se fera par les méthodes manuelles
(méthodes classiques).

Année universitaire :2021-2022 2


GEC 450 BETON ARMÉ

REMERCIEMENTS
Au terme de ce travail les vifs remerciements et reconnaissances les plus distingués à
l’encadrant Monsieur Dany AYITE pour avoir guidé ce travail avec beaucoup de
patience et de disponibilité.
Son dévouement au travail, ces qualités professionnelles et ses précieuses directives
nous ont aidé à achever ce projet dans les meilleures conditions.
Finalement les remerciements vont aussi à toute personne qui n’a pas hésité de donner
de son mieux à chaque fois que l’occasion s’est présentée.

Année universitaire :2021-2022 3


GEC 450 BETON ARMÉ

DÉDICACE
Ce modeste travail qui représente le résultat d’un semestre entier de formation est
dédié à :
la famille qui a admirablement aidé tout au long des études,ces quelques lignes sont
insuffisantes pour exprimer l’amour profond pour eux, les dévouements pour tous les
sacrifices consentis et soutenus durant tout le parcours universitaire.
A Tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de ce document, et à
qui respect et gratitude leur sont vouées.

GBOTCHO Kodjo Cerv.

Année universitaire :2021-2022 4


GEC 450 BETON ARMÉ

TABLE DES MATIÈRES

Année universitaire :2021-2022 5


GEC 450 BETON ARMÉ

1-INTRODUCTION
La construction des bâtiments a connu un développement rapide, surtout après la
seconde guerre mondiale. L’homme doit toujours suivre le progrès et apprendre les
nouvelles techniques de construction, pour améliorer le comportement des structures
des bâtiments.
Ce rapport de fin de semestre est consacré à l’étude d’un bâtiment d’habitation
composé d’un RDC et d’un étage et il présente d’une manière générale le contexte de
travail et les objectifs du projet.
Pour que le travail puisse être réalisé, des données architecturales ont servi pour faire
cette étude. Après lecture des plans d’architecture différentes solutions de conception
ont été dégagées : emplacement des poteaux et des poutres et sens des nervures.
Un calcul en béton armé a été effectué sur les différents éléments porteurs. Dans un
premier temps le projet sera présenté ensuite la méthodologie de travail sera énoncée,
aussi les hypothèses de calcul seront formulées, présenter les résultats obtenus et enfin
passer à la conclusion.

Année universitaire :2021-2022 6


GEC 450 BETON ARMÉ

2-PRÉSENTATION DU PROJET
Le projet est un bâtiment à usage d’habitation composé d’un RDC et d’un R+1 de
différentes dimensions. Les différents niveaux seront décrits en donnant une idée
générale sur la répartition d’espace adoptée dans ce projet :
➢ Le RDC composé de quatre chambres d’une salle de bains, d’un WC, d’un salon,
d’une cuisine, d’une salle à manger, d’un salon d’une cage d’escalier et d’un
cellier (lieu dans lequel le vin et d’autres provisions sont rangés.
➢ Le premier étage non accessible sauf pour entretien, constitué d’un vide sur
séjour, d’un dégagement, d’une salle de bains, d’un WC, d’une salle de jeux, d’un
bureau.
Circulation verticale
Un escalier : qui part du RDC jusqu’au R+1

Année universitaire :2021-2022 7


GEC 450 BETON ARMÉ

fig 1 : Vue en plan du R+1

Année universitaire :2021-2022 8


GEC 450 BETON ARMÉ

fig 2 : Vue en plan du RDC

Année universitaire :2021-2022 9


GEC 450 BETON ARMÉ

3-METHODOLOGIE DE TRAVAIL
En premier lieu la conception de la structure sera abordée, le sens des nervures qui sera
pris par rapport à la petite dimension les nervures sont numérotes de N1 jusqu’à N115
du RDC au R+1.Le calcul des poutres
3-1/CONCEPTION DE LA STRUCTURE DU BATIMENT

La conception est une tâche extrêmement complexe qui résulte d’un compromis entre
plusieurs facteurs :
➢ Facteur architectural
➢ Facteur économique
➢ Facteur esthétique
La phase de conception est la phase la plus délicate dans le projet pour laquelle le temps
a été plus consacré vu la complexité des différents plans architecturaux. Un choix
judicieux du système porteur a permis la conception de la structure porteuse et est choisi
en respectant au mieux les règles de la conception
C’est le fait d’indiquer le sens des nervures, l’emplacement des poutres et poteaux sur
un plan.

3-2/PREDIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DE STRUCTURE


3-2-1/ Prédimensionnement des éléments de structure
Les nervures ont une hauteur égale à l’épaisseur de la dalle, sachant qu’on a une
dalle d’épaisseur 20 cm (la largeur des nervures doit être inférieure à 4.50m). On choisit
15 cm comme largeur donc les nervures ont 15cm*20cm comme dimensions.
Tableau 1 : Prédimensionnement des poutres isostatiques
Tableau 2 : Prédimensionnement des poutres hyperstatiques
3-2-2/ Estimation ou évaluation des charges
Il s’agit d’évaluer les différents types de charges (permanentes et variables) qui
s’appliquent sur chaque élément de structure.
a-Charges sur dalle

Année universitaire :2021-2022 10


GEC 450 BETON ARMÉ

Ce sont des charges surfaciques agissant sur la surface de la dalle.


a-1/ Charge sur la dalle du R+1
Tableau 3 : résumé des charges permanentes e d’exploitation sur la dalle du R+1
a-2// Charge sur la dalle du RDC
Tableau 3 : résumé des charges permanentes e d’exploitation sur la dalle du RDC
b/ Charges des murs
. la charge surfacique du mur = poids surfacique du mur+ Poids surfacique des enduits
sur les faces du mur
.charge linéaire du mur = La charge surfacique * hauteur du mur
Le mur est en briques creuses de 15 cm d’épaisseur enduit sur ses 2 faces avec une
épaisseur de 2 ,5cm d’enduit par face.
Charge surfacique = 1.3+ (0.2kN/m2/cm*2.5cm/face) * 2 faces = 2.3kN/m2
Si le mur a une hauteur de 280cm,
la charge linéaire = 2.8m*2.3KN/m2= 6.44kN/m

c/ Les charges linéaires sur nervures


La charge linéaire sur nervure = charge surfacique de la dalle * largeur tributaire
de la nervure .
Les nervures sont placées à égale distance et cette distance correspond à la longueur de
l’entrevous qui est généralement égale à 0.60m.
Tableau 5 : Charges linéaires sur nervures

d/ Charges linéaires sur poutres


Charges permanentes linéaires sur poutres = poids propre linéaire de la poutre = (charges
permanentes surfaciques de la dalle * largeur tributaire) + poids du mur sur la poutre ;
Poids propre linéaire de la poutre = poids volumique du béton armé *largeur*hauteur de
la poutre
Charge d’exploitation linéaire sur poutre = charges surfaciques d’exploitation de la
dalle* largeur tributaire
Tableau 6 : charge linéaire sur poutres

Année universitaire :2021-2022 11


GEC 450 BETON ARMÉ

e/CALCUL DES EFFORTS INTERNES DANS LES NERVURES


Les nervures sont des éléments en flexion simple. Elles sont calculées en général
comme des poutres simplement appuyées à leur extrémité.
Les efforts à évaluer sont les moments fléchissant et les efforts tranchants ; les moments
sont évalués à l’ELU et à l’ELS et les efforts tranchants à l’ELU.
EFFORTS INTERNES DANS LES POUTRES
Efforts internes dans les poutres isostatiques
Il s’agit des poutres A3, A5, B3, A9, B5.

Efforts internes dans les poutres hyperstatiques


Pour le calcul des efforts dans cette poutre les méthodes propres au béton armé seront
utilisées à savoir :
➢ La méthode forfaitaire
➢ La méthode de Caquot
➢ La méthode de Caquot minorée
Prenons comme exemple la poutre A1 :
Poutre A1
Il s’agit d’une poutre continue à deux travées.

HYPOTHESES DE TRAVAIL
Au niveau de la conception architecturale dans le salon au RDC il y a une poutre avec
retombée de 0.642m.
L’étude et le dimensionnement des éléments de la structure sont menés suivant les règles
de conception et de calcul des constructions en béton armé selon la méthode des états
limites (B.A.E.L91).
La fissuration sera considérée très préjudiciable.
Pour le calcul des efforts internes dans les poutres hyperstatiques lorsque les quatre
conditions seront vérifiées on optera pour la méthode de Caquot plutôt que la méthode
forfaitaire.

Année universitaire :2021-2022 12


GEC 450 BETON ARMÉ

Année universitaire :2021-2022 13


GEC 450 BETON ARMÉ

CONCLUSION

Année universitaire :2021-2022 14


GEC 450 BETON ARMÉ

ANNEXES

Année universitaire :2021-2022 15

Vous aimerez peut-être aussi