Vous êtes sur la page 1sur 1

LA FEUILLE DE TEMPERATURE

I. GENERALITES
La feuille de température est un graphique clinique portant les indications imprimées, variables selon les
services. Elle permet de suivre l’évolution de la maladie.
C’est une feuille quadrillée portant:
 Des traits gras - horizontaux (abscisses) qui séparent les degrés
- verticaux (ordonnées) qui séparent les jours
 Des traits fins  qui assurent les subdivisions.
 Elle porte en marge à gauche trois lettres : R.P.T qui correspondent à la graduation matérialisant la
respiration, le pouls et la température. Dans certains services, nous avons aussi la graduation de la
diurèse avec la lettre U. et celle de la tension artérielle avec l’abréviation TA.
En plus des données imprimées, on y ajoute en caractères d’imprimerie les indications suivantes :
- Nom, âge, numéro du lit
- Date, mois
- Nom de service
- Régime
- Les constantes biologiques
- Les médicaments et leurs doses
- Le poids et la taille
- Le diagnostic

II. CONFECTION D’UNE FEUILLE DE TEMPERATURE


Toujours tracer une marge à gauche pour inscrire les médicaments pris par le malade.
- Souligner en bleu la ligne des 37°
- Souligner en rouge la ligne des 40°
- Les couleurs conventionnelles suivantes sont utilisées
 Rouge pour matérialiser le pouls
 Bleu pour matérialiser la température
 Noire pour matérialiser la respiration
 Verte hachurée pour matérialiser les urines
 Bleue hachurée pour matérialiser la tension artérielle
- Des signes conventionnels sont aussi utilisés :
 Une flèche verticale (au jour correspondant) pour matérialiser la date d’une opération
chirurgicale ou l’ablation d’un drain ou de fils de suture, une ponction, etc.
 Un crochet ouvert marque le début du traitement tandis qu’un crochet fermé matérialise
l’arrêt du traitement
 Une croix(au jour correspondant) notifie l’administration effective du médicament
 Un triangle plein en bleu matérialise une perfusion tandis qu’un triangle plein de rouge
matérialise une transfusion sanguine. Mentionner en clair la nature et la quantité de liquide
de remplissage reçues par le malade à la date correspondante

L’infirmier (e) ou la sagefemme doit savoir inscrire clairement ces renseignements de façon à ce que le
médecin trouve sur la même feuille des indications sur l’évolution de la maladie.

Vous aimerez peut-être aussi