Vous êtes sur la page 1sur 4

ECRIRE POUR LE WEB

Au cours de cette formation, nous aborderons les points suivants :


 Comment choisir ses sujets
 Comment bien rédiger
 Comment structurer et aérer ses écrits
 Types de lien, visuels, contenus
 Référencement naturel
Parce qu’écrire pour le web c’est d’abord écrire pour l’internaute nous
nous attarderons plus sur les différentes manières d’écrire ce qui fera
de vous un très bon rédacteur web.

1- Comprendre avant d’écrire pour le web

Comprendre les habitudes de lecture


Ce qu’il faut savoir, c’est que les gens ne lisent pas réellement : ils
scannent. Des études ont prouvé que :
 79% des internautes lisent en diagonale
 16% des internautes lisent mot à mot
 La lecture sur écran est 25 fois plus lente que la lecture sur
papier
En d’autres termes, très peu de gens lisent un article entièrement et
l’attention se concentre sur le haut de la page et sur certaines zones. Il
est donc très important de savoir comment rédiger pour séduire
l’internaute dès les premières lignes de l’article.

Bien choisir ses sujets


Bien choisir ses sujets, c’est agir avec méthode. L’objectif est de
produire des contenus avec on très bon potentiel viral. C’est ce que
propose la méthode PEAC qui résume assez bien les thématiques qui
vont capter l’attention de l’internaute :
 Pratical : l’article doit avoir quelque chose de pratique
 Entertaining : l’article doit être divertissant ; peut-être l’égayer
avec un petit visuel ou avec le ton que vous employez.
 Awe-inspiring : l’article doit inspirer doit déclencher une
émotion
 Credible : l’article doit être crédible. Apportez automatiquement
des preuves à tout ce que vous avancez : il serait bien par
exemple de citer ses sources.

2- Apprendre à rédiger pour le web

Maitriser la notion d’angle


Bien rédiger pour le web, c’est rédiger en ayant défini un angle dès le
départ. C’est-à-dire que sur un sujet, un thème ou une actualité très
générale, on va s’intéresser à l’un de ses aspects en particulier. Cette
notion est prépondérante dans le traitement de l’information.
Il est important de chercher et de trouver des angles à tous les
domaines car cela permet de parler plus en détail d’un point précis et
de montrer son expertise. Choisir un angle, c’est en même temps faire
une promesse à vos lecteurs. Il faut donc rester focaliser sur l’angle
choisi tout au long de la rédaction de la publication.

Maitriser la méthode qqoqcp


C’est une façon d’aborder les thèmes de publication. Cela permet de
rendre claire en répondant d’emblé à certaines questions que sont :
Q : quoi
Q : qui
O : quand
Q : où
C : comment
P : pourquoi
Hiérarchiser l’écriture
Pour une bonne rédaction, l’article doit être très bien organisé. Pour
cela, on peut utiliser la technique de la pyramide inversée qui consiste
à aller de l’essentiel à tout ce qui est spécifique.

Comment rédiger un bon chapeau


Le chapeau peut être assimilable à l’introduction. Il faut qu’après
lecture de votre chapeau, l’internaute aie envie de continuer à lire
votre article.
Un bon chapeau doit suivre les règles suivantes :
 Faire moins de 50 mots
 Être écrit en gras ou dans une couleur différente de celle du
corps du texte
 Rédigé après l’écriture de l’article
 Doit susciter la curiosité
En règle générale soyez toujours simple dans votre façon de rédiger.
Eviter les tournures fantaisistes qui portent à confusion et soyez claire.
Le simple séduit toujours.

3- Soigner la forme

Aborder les règles et les astuces


Nous pouvons citer :
 Utiliser des listes à puce ou numérotées
 Aérer le texte avec des paragraphes
 Placer des intertitres
 Eviter les textes en italique ou soulignés

Vous aimerez peut-être aussi