Vous êtes sur la page 1sur 17

Révision

Notion de texte ?
Caractéristiques du texte ?
Anaphore et cataphore
Règles de cohérence
La reprise, la progression, la non - contradiction
La reprise
Thème et Rhème
Progression thématique
Connecteurs
Types de texte
C’est quel type de texte ? Expliquez

Exercices sur les connecteurs : quelle relation ces connecteurs expriment-ils ?


En général, je ne le crois pas car il ne dit que rarement la
vérité.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

1
2. Je pense venir demain sur le temps de midi, mais plutôt vers
13 heures.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

3. Je redoute la chaleur, si bien que je pars en vacances plutôt


en hiver.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

4. J'aime le cinéma, quoique je préfère le théâtre.

addition
cause

2
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

5. Il mange une pomme et une orange.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

6. Vraiment, tu exagères ! En un mot, tu es un enfant difficile.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

3
7. Non seulement il étudie sa leçon, mais en plus, il écoute de
la musique !

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

8. L'enfant pleure parce qu'il a perdu son jouet.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

9. L'enfant a perdu son jouet, c'est pourquoi il pleure.

addition
cause
conséquence

4
opposition
reformulation

Je ne sais pas

10. Bien qu''il soit jeune, cet adolescent est sérieux.

addition
cause
conséquence
opposition
reformulation

Je ne sais pas

Texte 1

Le Tour de France : 11 étapes

Le Tour /de France arrivera demain soir, pour la première fois, en montagne à Luchon.
Demain il/ présentera beaucoup de difficultés aux coureurs. D’abord, ce Tour/ montera à
Mentès, ensuite ce sera le col du Portet d’Aspet. Plus tard dans la journée, celui-ci
atteindra deux autres cols (la Core et le Port) avant d’arriver à Beille. ...

Ce texte suit la progression à thème constant parce qu’il y a le même thème: le Tour
Schéma
Phrase 1 : le Tour → montagne à Luchon

5
Phrase 2 : IL → difficultés aux coureurs
Phrase 3 : ce Tour → à Mentès... ,le col du Portet d’Aspet
Phrase 4 : cet événement → deux autres cols (la Core et le Port) avant d’arriver à Beille
Schéma
Phrase 1: TH 1 → RH1
Phrase 2: TH 1 → RH2
Phrase 3: TH 1 → RH3
Phrase 4: TH 1 → RH4
Texte 2

Les champignons comestibles/ font d’excellentes omelettes. Celles que/ préparait ma


mère contenaient du jambon. Cette charcuterie ajoutée aux œufs/, était un régal. Le plaisir
venait autant du plat que de la cueillette.

Ce texte suit la progression à thème linéaire. Parce que le Rhème de la première phrase
devient le Thème de la phrase suivante

Schéma:

Phrase 1 Th 1→ Rh 1
Phrase 2 Th 2→ Rh 2
Phrase 3 Th 3→ Rh 3
Phrase 4 Th 4→ Rh 4

´
´- Le vieux monsieur promène son chien. L'animal poursuit un chat. La
pauvre bête se réfugie dans un arbre...
Ce texte suit la progression à thème linéaire

6
Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil de
sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le
mange. Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop
profonde et bien trop sombre.

1. Monsieur B monte dans la voiture. Il s’installe confortablement et démarre.

MR : Il

Nature : Le pronom personnel sujet

Valeur : MR remplace tout le constituant : Monsieur B. C’est la reprise totale

a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement.
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
…………………………
b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les faits.
Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité. D’autres
estiment que le champ de recrutement sera restreint.
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
………………
c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant, tu
vas présenter le tien.
………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………

7
………………………………………………………………………………………………………
………………

d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil
de sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le
mange. Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop
profonde et bien trop sombre.
Groupe 5

a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement. Ce vélo coûte 200 euros.
- MR1: il
- Nature: Le pronom personnel sujet
- Valeur: MR remplace tout le constituant “Le vélo de Sophie” => C’est la reprise totale

- MR2: ce moyen de transport


- Valeur: MR remplace “Le vélo de Sophie” => C’est SI par un mot plus général

MR3: ce vélo
Valeur: MR remplace “Le vélo de Sophie” => le même nom, c’est SF

b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les
faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité.
D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
- MR: certains, d’autres
- Nature: pronoms indéfinis
- Valeur: MR remplace une partie de Les chefs d’entreprises
=> C’est le reprise partielle

c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant, tu
vas présenter le tien.
- MR: le tien
- Nature: Le pronom possessif
- Valeur: MR reprend le concept de “le plan” => C’est la représentation conceptuelle.
d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil de sa
caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le mange. Mais
jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop profonde et bien trop sombre.
MR1: il
Nature: le pronom personnel sujet
Valeur: MR remplace tout le constituant “ce monstre-là”-> C’est la reprise totale
MR : qui
Nature : Pronom relatif
MR remplace le premier = C’est la Reprise totale
MR2: le
Nature: Pronom complément direct

8
Valeur: MR remplace “Le premier qui passe” => C’est la R totale

Groupe 7
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement.
- MR1: il
- Nature: le pronom personnel sujet
- Valeur: MR remplace “Le vélo de Sophie" -> C’est la reprise totale

- MR2: Ce moyen de transport


- Valeur: MR remplace “Le vélo de Sophie" -> SI par un mot plus général
b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les
faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité.
D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
MR: certains, d’autres
Nature: pronoms indéfinis
Valeur: MR remplace une partie “les chefs d’entreprises” -> C’est la reprise partielle.
c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant,
tu vas présenter le tien.
MR: le tien
Nature: le pronom possessif
Valeur: MR remplace un concept le plan
-> C’est la reprise conceptuelle.
d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil de
sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le mange.
Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop profonde et bien
trop sombre.
MR: il
Nature: le pronom personnel sujet
Valeur: MR remplace tout le constituant “ce monstre-là” -> C’est la reprise totale.

Groupe 3:
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce
moyen de transport ne pollue pas l’environnement
MR1: il
Nature: pronom personnel sujet
Valeur: MR remplace “ le vélo de Sophie” ==> la reprise totale

MR2: Ce moyen de transport


Valeur: MR remplace “ Le vélo de Sophie"
=> C’est la SI par un mot plus général.

9
b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi
dans les faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en
conformité. D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint
MR: Certains, d’autres
Nature: pronom indéfinis
Valeur: MR remplace une partie de “ les chefs d'entreprises”
=> C’est le reprise partielle

c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant,
tu vas présenter le tien.
MR: le tien
Nature: pronom possessif
Valeur: MR remplace un concept “ le plan” => la reprise conceptuelle.
d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le
seuil de sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui
passe, je le mange. Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien
trop profonde et bien trop sombre.
MR: il
Nature: pronom personnel sujet
Valeur: MR remplace “ce monstre-là" ==> la reprise totale
Groupe 1
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce
moyen de transport ne pollue pas l’environnement.
MR1: Il
Nature: Pronoms personnels sujet
Valeur: MR remplace tout le constituant “le vélo” --> C’est la reprise totale.

MR2: ce moyen de transport


Valeur: MR remplace "le vélo”. C’est SI (la substitution infidèle) par un mot plus
général

b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi


dans les faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en
conformité. D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
MR : Certains, D’autres
Nature : Pronoms indéfinis
Valeur : MR remplace une partie du constituant “Les chefs d’entreprises”
=> C’est la reprise partielle.

c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et
maintenant, tu vas présenter le tien.
MR: le tien
Nature: pronom possessif

10
Valeur: MR reprend le concept “le plan”. C’est la reprise conceptuelle.

d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le
seuil de sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui
passe, je le mange. Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien
trop profonde et bien trop sombre.
MR: il
Nature: Pronoms personnels sujet
Valeur: MR remplace tout le constituant “Ce monstre-là” C’est la reprise totale.
MR : qui
Nature : Pronom relatif
MR remplace le premier = C’est la Reprise totale
MR2: le
Nature: Pronom complément direct
Valeur: MR remplace “Le premier qui passe” => C’est la R totale
MR2: Le premier
Valeur: MR remplace une partie de “ des gens”
=> C’est la reprise partielle
MR3: les gens
Valeur: MR remplace “des gens” le même nom
=> C’est SF
MR: là
Valeur: MR remplace “la forêt” => C’est SI par un adverbe de lieu

Group 2:
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement.
-MR1: Il
-Nature: Pronoms personnel sujet
-Valeur: MR remplace tout le constituant “Le vélo de Sophie” => C’est la reprise totale
-MR2: Ce moyen de transport
-Valeur: MR remplace “ Le vélo de Sophie” => C’est SI par un mot plus général

b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les
faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité.
D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
MR: Certains, d’autres
Nature: Pronom indéfinis
Valeur: MR reprend une partie de “ Les chefs d’entreprises”
=> C’est la reprise partielle

c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant, tu
vas présenter le tien.

11
MR: le tien
Nature: Pronom possessif
Valeur: MR remplace le concept “la plan”
=> C’est la reprise conceptuelle

d.Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil de sa
caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le mange. Mais
jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop profonde et bien trop sombre.
MR1: il
Nature: Pronom personnel
Valeur: MR remplace tout le constituant “ Ce monstre-là”
=> C’est la reprise totale
MR2: Le premier
Valeur: MR remplace une partie de “ des gens”
=> C’est la reprise partielle
MR3: les gens
Valeur: MR remplace “des gens” le même nom
=> C’est SF

Groupe 4:
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement.
MR : il
Nature : pronom personnel sujet
Valeur : MR remplace Le vélo de Sophie => C’est la reprise totale.
MR : Ce moyen de transport
Valeur : MR remplace Le vélo de Sophie => C’est la SI par un mot plus général.
b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les
faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité.
D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
MR : Certains, D’autres
Nature : pronom indéfini
Valeur : MR remplace une partie de Les chefs d’entreprises => C’est la reprise partielle.
c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant, tu
vas présenter le tien.
MR : le tien
Nature : pronom possessif
Valeur : MR reprend le concept du plan => C’est la reprise conceptuelle.
d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le
seuil de sa caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui
passe, je le mange. Mais jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien
trop profonde et bien trop sombre.
MR: il
MR: là
Valeur: MR remplace “la forêt” => C’est SI par un adverbe de lieu
Group 6:

12
a. Le vélo de Sophie, c’est pratique pour se déplacer. Et il est très écologique. Ce moyen de
transport ne pollue pas l’environnement.
MR1 : Il
Nature : Le pronom personnel sujet
Valeur : MR remplace le constituant « Le vélo de Sophie »
à C’est reprise totalea
MR2 : Ce moyen de transport
Valeur : MR remplace « le vélo »
-> C’est SI par un mot général
b. Les chefs d’entreprises émettent quelques réserves quant à l’application de la loi dans les
faits. Certains trouvent trop court le laps de temps alloué pour se mettre en conformité.
D’autres estiment que le champ de recrutement sera restreint.
MR: Certains, d’autres
Nature: pronom indéfinis
Valeur: MR remplace une partie du constituant de “ Les chefs d’entreprises”
-> C’est la reprise partielle.
c. Voilà mon plan sur les mesures pour assurer la qualité de vie des habitants. Et maintenant, tu
vas présenter le tien.
MR: le tien
Nature: pronom possessif.
Valeur: MR le concept de “ le plan”
=> c’est la reprise conceptuelle.
d. Ce monstre-là rêvait de manger des gens. Tous les jours, il se postait sur le seuil de sa
caverne et disait, avec des ricanements sinistres : - Le premier qui passe, je le mange. Mais
jamais les gens ne passaient par là, car la forêt était bien trop profonde et bien trop sombre.
MR1: il
Nature: le pronom personnel sujet
Valeur: MR remplace tout le constituant “ ce monstre-là”
=> c’est la reprise totale
MR2: le
Nature: pronom complément direct
Valeur: MR remplace “ le premier qui passe”
=> c’est la reprise totale
1. Il est plus important encore de se demander ceci : réussir sa vie, c’est quoi ?

MR ceci

MR remplace réussir sa vie

Je l’aime bien, mon chat.

C’est cataphore = la reprise d’un élément postérieur

13
2. La guerre sévit dans certains pays. Elles provoquent des conséquences graves sur
leur économie.

Mon chat, je l’aime bien.

C’est anaphore la reprise d’un élément antérieur

En réalité, tout discours est lié à un contexte dans lequel il s’inscrit. L’émetteur
transmet un message dans une intention de communication précise : raconter, convaincre,
informer, expliquer, décrire, etc. Il veut produire chez son récepteur un certain « effet ».
Cette intention se concrétise par le choix de la forme de discours appropriée et par
l’utilisation des moyens linguistiques qui facilitera l’interprétation. Dans la conception
linguistique classique, l’attention porte sur les structures de langue : phonologie, syntaxe,
morphologie, sémantique. Par contre, avec l’analyse du discours, l’accent porte sur
l’articulation du langage et du contexte, sur les activités du locuteur. Et l’analyse de

14
discours ne se limite plus aux questions Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Mais les questions
plus importantes c’est Pourquoi et Comment est-il produit ?
Nous présenterons ci-dessous un exemple de discours extrait de Le français du
tourisme p.123 pour voir comment l’analyse du discours contribue à l’exploitation de ce
discours.
C’est un texte descriptif avec des adjectifs
(1) Voguez sur un océan de douceur…
D’île en île, de paradis en paradis pour une croisière inoubliable. Découvrez ces
îles qui ont su garder l’espace et les loisirs propres à la vie insulaire traditionnelle. Des
kilomètres de sable blanc, de corail, baignés par les eaux tièdes et transparentes vous
laisseront rêveur. La nature exubérante est une fête pour les yeux avec ses oiseaux
multicolores, ses tortues centenaires et ses fonds marins qui sont les plus riches du
monde. Le parfum de l’arbre à cannelle, des cocotiers et de la profusion de fleurs vous
ravira à tout jamais…
Les analyses nous permettent d’identifier également les moyens stylistiques utilisés
suivants.
-Hyperbole : de paradis en paradis pour une croisière inoubliable
-Personnification : …ces îles qui ont su garder l’espace et les loisirs propres à la
vie insulaire traditionnelle
- Métonymie : La nature exubérante est une fête pour les yeux avec ses oiseaux
multicolores
Dans (1), l’auteur a recours à ces procédés stylistiques dans les buts
pragmatiques dont nous avons parlé pour créer un certain effet chez le récepteur : décrire
le paysage pour convaincre puis inciter le récepteur à visiter cette destination. L’emploi
des adjectifs et des expressions est renforcé par les procédés de styles, ce qui rend ce que
l’on veut dire plus expressif, plus impressionnant, plus séduisant et plus convaincant et
permet de valoriser les intérêts qu’offre cette destination.
En fait, l’hyperbole consiste à exagérer. Elle donne du relief pour mettre en valeur
une idée, un sentiment. Ici, l’hyperbole crée de fortes impressions. La personnification
représente une chose ou une idée sous les traits d’une personne. La métonymie remplace
un mot par un autre mot selon un lien logique, par une relation analogique (ici les yeux-
partie du corps pour désigner le touriste). L’auteur a réussi à valoriser l’intérêt pour
l’inconnu et l’exotique pour surprendre le récepteur et pour le but final : promouvoir la
destination. C’est un texte prescriptif/injonctif.

15
En bref, l’émetteur pourrait utiliser les procédés stylistiques et pragmatiques visant
à agir sur le récepteur. Pour que la communication passe, il faut que le récepteur puisse
identifier ces procédés. Donc, une bonne analyse du discours permet de le faire. Et elle va
bien au-delà de la considération des règles de la formation du texte. Avec elle, nos
connaissances en stylistique, en pragmatique linguistique sont activées pour mettre en
relief des moyens langagiers qui conditionnent le résultat des productions verbales sous
forme de différents types de discours. L’analyse du discours permet aux destinataires de
mieux comprendre ce que l’émetteur veut transmettre.
La grammaire textuelle consiste à l’étude de la construction textuelle. Elle étudie
les structures internes du texte, aux connecteurs, aux méta-règles de cohérence à savoir la
reprise, la non-contradiction, la progression thématique. L’analyse du discours s’occupe
aussi de ces phénomènes. Mais elle les place dans les situations de communication. Elle
étudie le texte dans son état dynamique en tenant compte des effets ou de l’efficacité des
discours dans la communication. D. Maingueneau (2005) considère l'analyse du discours
comme l’analyse de l'articulation du texte et du lieu social dans lequel il est produit. 
Nous pouvons observer les procédés stylistiques et pragmatiques dans plusieurs
d’autres exemples tirés des méthodes utilisés en classe.
(2) Les Français dévorent la presse magazine.
Les Français lisent en moyenne 6,5 magazines différents par mois.
Ce chiffre illustre le dynamisme de cette presse et la capacité des lecteurs à
s’approprier plusieurs thèmes.
Agenda 3 p. 73
- Métaphore : Les Français dévorent la presse magazine.
- Métonymie et personnalisation : Ce chiffre illustre le dynamisme de cette presse
(3) La Joconde attaquée par une touriste
Une quarantaine de visiteurs étaient réunis au Louvre autour de la plus célèbre
peinture du monde quand une tasse a été jetée sur le portrait. Heureusement, Mona Lisa
n’a pas été affectée : la tasse a simplement rebondi sur la vitre pare-balle qui protège le
tableau. La femme a été arrêtée par deux membres de la sécurité du musée puis livrée à
la police de Paris.
Alter ego 2+
-Métonymie : La Joconde attaquée/ Mona Lisa n’a pas été affectée 

16
(4) « Il faut se bouger pour trouver du travail, ce n’est pas comme rester sur
les bancs de la fac et d’être aidé par ses parents », confie Melissa Boudilmi. À 19 ans,
elle a arrêté ses études de langues étrangères appliquées (LEA) n’ayant pas d’idée
précise pour son avenir.
-Métonymie : sur les bancs de la fac
(5) On est trop nombreux. Les bars, les restos reçoivent pleins de CV chaque
jour.
Agenda 3 p. 167
-Métonymie : Les bars, les restos reçoivent pleins de CV chaque jour.
-Personnification : Les bars, les restos reçoivent pleins de CV chaque jour.
(6) Depuis quelques années, nous voyons fleurir de nouveaux sports ou plutôt
des sports existants transformés. Résultat de l’ennui de certains, volonté de se diversifier
pour d’autres, peu importe la raison, toujours est-il que le sport se réinvente pour
trouver un nouvel élan pour la joie et le plaisir des amateurs.
Agenda 3 Cahier d’activité p.69
- Métaphore : nous voyons fleurir de nouveaux sports

17

Vous aimerez peut-être aussi