Vous êtes sur la page 1sur 14

La Quête de Cybèle

« Le cycle d’Alix Senator »

I
La Quête de Cybèle
Inspiré de la BD : Alix Senator – T5 & T6 & T7
Illustration : Thierry Demarez
Scénario : Valérie Mangin
Adapté pour Impérator par Bruno Guérin

PROLOGUE
ous sommes à la fin de l’été de l’an 12 av. J.-C.. Suite à leur précédente mission à

N Delphes, ou par quelque moyen dont a bénéficié Auguste pour obtenir les Livres
sibyllins, l’empereur a demandé aux personnages de se rendre à Pessinonte en Asie
Mineure afin d’enquêter et de retrouver le véritable artéfact lui permettant d’acquérir
« Puissance et Éternité », telles que les augures de Delphes l’ont annoncé dans la prophétie :
« La Grande Mère d’orichalque offrira la Puissance et l’Éternité à celui qui viendra lui
rendre l’hommage approprié dans son temple de Pessinonte. »
Or la pierre noire de Pessinonte a déjà été ramenée à Rome lors des guerres puniques, afin que
Rome adore la déesse Cybèle et malgré les offrandes faites au temple de Rome, Auguste ne
ressent pas les promesses de la prophétie et doute de l’authenticité de la pierre.

I - Le Hurlement de Cybèle

A
rrivé à Pessinonte, les personnages vont pouvoir enquêter en plusieurs lieux selon leur
curiosité, les rumeurs qu’ils entendent ou leurs connaissances du mythe de Cybèle.

La légende de Cybèle
Au commencement, Cybèle se nommait Agdistis. Cet être divin était à la fois homme et
femme, et cette particularité faisait peur aux autres divinités. Alors Dionysos enivra Agdistis
et l’émascula. Devenu femme, on l’appela désormais Cybèle, et elle tomba amoureuse
d’Attis, le jeune homme né de la terre fécondée par le sang de sa mutilation. Cependant, Attis
tomba amoureux de la fille du roi de Pessinonte et Cybèle frappa de folie les amants et tous
ceux qui assistèrent au mariage. Les femmes se coupèrent les seins et les hommes
s’émasculèrent. Depuis, seuls les femmes ou les eunuques peuvent entrer dans le temple de
Cybèle à Pessinonte.
Cybèle a ensuite été initiée à la divination par deux lions, puis a transmis son pouvoir à ses
douze servantes, les sibylles, lesquelles ont écrits les Livres sibyllins et se sont dispersées à
travers le monde (Pessinonte, Cumes, Delphes...). Cette transmission se faisait autour d’un
bétyle noir, une pierre tombée du ciel. La pierre de Pessinonte a donc ensuite été adorée
comme étant la Grande Mère Cybèle dans le temple de la ville, mais a été enfermée dans un
énorme coffre d’orichalque. Depuis, Alexandre le Grand est venu se prosterner devant la
pierre afin d’acquérir « Pouvoir et Éternité », puis Rome emporta la pierre à Rome afin de
vaincre Carthage comme l’annonçaient les écrits des sibylles. C’est ainsi que de nombreux
Grecs et Romains ont été initiés aux Mystères de Cybèle.

Le secret de Pessinonte :
C’est qu’Alexandre emporta le véritable bétyle dans la boîte d’orichalque afin que personne
d’autre ne reçoive les bienfaits de la déesse. L’Attis (le grand prêtre) de l’époque fit reforger
une boîte pour y enfermer des filles sans famille à qui l’on coupe la langue pour qu’un Galle
(prêtre-eunuque de Cybèle) interprète les borborygmes et que le temple continu de recevoir
des offrandes.

II
Le secret de Siwa :
Alexandre emporta avec lui la pierre de Cybèle afin que personne d’autre ne puisse profiter de
ses bienfaits. Un galle l’a accompagné pour prier la déesse et la protéger. Après Pessinonte,
Alexandre a conquis l’Égypte puis Babylone et l’Asie. Lorsqu’il est mort, son corps a été
ramené en Égypte ainsi que la statue de Cybèle. Le pharaon Ptolémée Sôter n’a jamais ouvert
la boîte d’orichalque ayant peur de mourir aussi jeune qu’Alexandre et de fâcher la grande
Mère. Il envoya la pierre aux prêtres d’Amon à l’oasis sacrée de Siwa, car ce lieu oraculaire
avait été fondé par une sibylle, élève de Cybèle.

Le secret de César :
Lors de sa conquête de l’Égypte, César se rendit à l’oasis de Siwa et trouva la pierre de
Cybèle qu’il ramena à Rome dans le plus grand secret. Peu d’hommes ont été mis au courant
et encore moins ont survécu pour le révéler. L’endroit de sa détention s’est perdu avec la mort
de César.

 Les rumeurs de la cité


De nombreuses rumeurs circulent en ville et dans les environs, certaines sont vraies
d’autres non, mais elles doivent donner des pistes à nos héros. Mendiants, marchands
ambulants, habitants, voleurs et autres pickpockets peuvent les distiller.

 Seuls les Galles et les initiés aux Mystères ont le droit d’entrer dans la demeure
sacrée de la déesse. (Vrai)
 Des femmes sans famille disparaissent de temps en temps. (Vrai)
 Des cadavres sont parfois retrouvés dans la forêt. (Vrai)
 Une jeune prostituée nommée Camma a disparu, il y a une quinzaine de jours.
(Vrai)
 Des lions, animaux sacrés de Cybèle, vivent toujours dans les montagnes. (Vrai)
 Les montagnes recèlent un ancien temple de Cybèle à ciel ouvert. (Vrai)
 La pierre noire est à Rome, la caisse d’orichalque est donc vide. (Vrai)
 La pierre envoyée à Rome n’est pas le vrai bétyle de Cybèle. (Faux)
 Tous les Galles ne sont pas castrés. (Faux)
 Certains Galles sont parfois aperçus au lupanar. (Vrai)
 Une femme a été conduite par des Galles dans le temple sacré, il y a une
quinzaine. (Vrai)
 Les Galles pratiquent des sacrifices humains à la déesse lors des Mystères. (Faux)
 Quiconque transgresse l’interdit et entre dans le Saint des Saints sans être initié
doit être castré. (Vrai)
 Une esclave vient chaque jour remettre des offrandes de nourriture dans le temple
avant l’aube. (Vrai)

 La statue de la montagne
Dans la montagne, les personnages retrouvent dans la forêt, une ancienne clairière où
la déesse était anciennement vénérée. À flanc de roche, une sculpture représentant
Cybèle est à demi envahie par les buissons et les plantes grimpantes. Sur un jet de
Fouille (Difficile), les personnages trouvent une entrée permettant de passer derrière la
statue, et le trou formant la bouche de Cybèle amplifie les paroles prononcées ainsi
derrière.
Un rugissement surprend alors nos héros. À quelques dizaines de mètres de là, quatre
lions se battent les restes d’un cadavre.

III
Lion
Corpus 5 Charisma na Sensus 2 Spiritus na
PV 15 (I,I,I,S,S,S,L,L,L,M,M,M,G,G,G) Gloire na
Armes : Morsure (+4), Griffes (+3).
Armure : Cuir (2 PA).
Particularités : Vision dans l’obscurité.
Compétences :
Armes naturelles 4, Athlétisme 3, Discrétion 3, Escalade 3, Esquive 3, Pistage 4, Souplesse 4,
Vigilance 2.

L’étude du cadavre en décomposition (Médecine – Très difficile) permet de constater


qu’il s’agit d’une femme morte depuis plus de quinze jours et dont la langue a été
coupée.

 Le lupanar de Pessinonte
Les maisons de passe se ressemblent toutes à Rome comme à Pessinonte : hommes,
femmes, vins, odeurs musquées, parfum, jeu et argent… Kiara, la tenancière, parlera
contre quelques as de Camma et de sa disparition, il y a une quinzaine de jours.
De nombreux riches citoyens fréquentent l’endroit, mais quatre filles (Ancyra, Kira,
Lucia et Anthéra) ont quelques clients réguliers inhabituels. Lorsque les galles
viennent prendre du bon temps, c’est elles que Kiara leur envoie qu’elles soient déjà
ou non en clientèle, ce qui peut surprendre un personnage déjà en ébat avec l’une
d’elles. Anthéra remplace désormais Camma, laquelle appartenait au quatuor réservé.

Opportunité : Il est possible de voler les vêtements d’apparat des deux Galles et ainsi
se déguiser pour entrer dans le sanctuaire au nez et à la barbe des gardes, pour peu que
le personnage joue correctement la comédie.

 Le Temple de Cybèle
L’entrée du temple est accessible à tous en journée et est interdite à la nuit tombée. Le
temple est alors protégé par les gardes du sanctuaire, lesquels gardent le naos, le
sanctuaire où se trouve le coffre d’orichalque contenant le bétyle de Cybèle.

Garde du sanctuaire
Corpus 2 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 0
Équipement : Harpè (+3), Armure d’écailles (3 PA), Casque de cuir (1 PA), Bracelet de
bronze (3 PA).
Compétences :
Armes perforantes 3, Armes tranchantes 3, Athlétisme 3, Bouclier 2, Commandement 3,
Discrétion 2, Endurance 2, Esquive 2, Fouille 2, Persuasion 3, Pugilat 2, Résistance 2,
Stratégie 1, Vigilance 3.

Galle
Prêtre émasculé de Cybèle et dont le grand prêtre se nomme Attis en mémoire au premier
amour de la déesse.
Corpus 2 Charisma 3 Sensus 3 Spiritus 4
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 1
Équipement : Toge d’apparat.
Compétences :

IV
Bibliothèque 3, Divination 5, Écriture 3, Estimation 3, Gestion de patrimoine 3, Histoire 4,
Langage (syrien, latin, grec, mèdes) 4, Marchandage 3, Mythologie 3, Persuasion 3, Politique
3, Psychologie 3, Réseau 3, Séduction 1, Théologie 5, Us & coutumes 3.

Si les personnages réussissent à se rendre jusqu’au coffre d’orichalque, ils entendront


des hurlements et des gargouillis en provenance de l’intérieur. Une Évaluation (Très
difficile) est nécessaire pour deviner qu’une personne muette est enfermée à
l’intérieur. Il s’agit en l’occurrence de Camma, la prostituée qui a disparu
dernièrement, mais l’ouverture du coffre n’est possible qu’avec la clé de bronze du
Grand prêtre Attis ou alors sur un jet de Pièges (Héroïque) avec le matériel approprié.

Si nos héros se font repérer, les gardes du sanctuaire les tueront ou les captureront
pour ce sacrilège. S’ils se font capturer, les Galles les condamnent à l’émasculation.
Attention, devenir eunuque signifie perdre la citoyenneté romaine ou la possibilité de
le devenir, c’est la raison pour laquelle cette mutilation a été interdite par le Sénat
romain.

À l’issue de leur enquête, et une fois que les personnages ont assez de preuves, ils peuvent se
confronter au Grand prêtre de Cybèle. Le tuer risque fort de provoquer des émeutes et il
faudra transiger avec lui pour connaître la vérité (cf. « le secret de Pessinonte ») : la véritable
boîte a été prise par Alexandre et nul ne sait où elle se trouve, par conséquent le bétyle de
Rome n’est pas l’authentique pierre de Pessinonte.
Sur un jet d’Histoire (Très difficile), ou avec les dires du Galle, il est possible d’apprendre (cf.
« le secret de Siwa ») qu’Alexandre a emporté la pierre de Pessinonte avec lui en Égypte et
l’aurait laissé à la garde l’oracle d’Amon-Zeus à l’oasis de Siwa.

II – La Montagne des morts


es personnages partent donc pour l’Égypte et se retrouve à Alexandrie. Là, le

L gouverneur Barbarus les accueille et leur propose ses services, mais l’accueil peut être
froid selon comment s’est déroulé leur dernière rencontre lors du « Dernier pharaon ».
Quoi que fassent les personnages, Barbarus est au courant de tout dans sa cité et il se rendra à
eux en litière, s’ils ne semblent pas vouloir se rendre au palais du gouverneur.

Apprenant leur départ pour Siwa (eh oui il est au courant de tout), Barbarus leur propose des
hommes à lui (qu’ils peuvent accepter ou non) et il leur demande de convoyer un présent
d’une grande valeur pour le dieu bélier (Amon-Zeus) de la part de Rome et de l’empereur. Il
s’agit d’une énorme émeraude.

Barbarus
Le préfet d’Alexandrie a rang de roi à Alexandrie et même s’il est gros et gras et que la vie
douce en Égypte l’a ramolli, il a participé dans sa jeunesse à la bataille d’Actium aux côtés de
Rufus, Agrippa et Auguste contre Marc Antoine. Barbarus est également un politicien aigri,
qui sait que le pouvoir est à Rome et non à Alexandrie et son souhait le plus cher est de
rentrer à Rome. Il sait qu’Auguste devra passer la main, et il sert davantage Livia la femme de
l’empereur et la mère du prochain empereur : Tibère.
Corpus 2 Charisma 3 Sensus 2 Spiritus 2
PV 12 (I,I,I,S,S,S,L,L,M,M,G,G) Gloire 2 54 ans
Équipement : Toge.
Particularités : Obèse.

V
Compétences :
Armes tranchantes 2, Comédie 2, Commandement 2, Écriture 3, Équitation 2, Estimation 2,
Gestion patrimoine 3, Langage (latin, grec) 2, Marchandage 3, Persuasion 4, Politique 4,
Psychologie 2, Réseau 4, Stratégie 1, Théologie 3, Us & coutumes 2.

 Périple dans le désert


Les personnages préparent donc leur périple : montures, équipements, nourritures, eau et
surtout trouver un guide permettant de les conduire à travers le désert jusqu’à Siwa. Si les
personnages ont conservé de bonnes relations avec Enak lors de l’épisode égyptien précédent,
celui-ci les accompagnera volontiers.

Enak
Fils de Djoser et ancien esclave du préfet Barbarus sous le nom de Heb, Enak est fidèle avant
tout à l’Égypte. C’est un ancien commandant de la garde de Cléopâtre qui avait reçu l’ordre
de protéger coûte que coûte Césarion, ce qui lui coûta un œil.
Corpus 4 Charisma 3 Sensus 3 Spiritus 3
PV 11 (I,I,I,S,S,L,L,M,M,G,G) Gloire 4 42 ans
Équipement : Ceinture de force (1 PA), Bracelet de force (2 PA).
Particularités : - Borgne
- Amulette d’Horus : le protège des attaques d’éperviers.
Compétences :
Arc 3, Armes perforantes 3, Armes tranchantes 4, Athlétisme 3, Bouclier 3,
Commandement 4, Discrétion 3, Écriture 2, Endurance 3, Esquive 3, Langage (égyptien, latin,
grec) 3, Marchandage 2, Orientation 2, Persuasion 3, Politique 2, Psychologie 3, Réseau 3,
Survie 3, Us & coutumes 3, Vigilance 3.

L’oasis de Siwa se trouve à la frontière libyenne actuelle au


nord-ouest de l’oasis de Bahariya.

Durant le voyage, il faut réussir un jet de Vigilance (Très


difficile) en opposition avec les brigands Siwis, pour repérer
que la troupe est suivie.

Brigand Siwi
Ils sont une centaine en tout, mais leur nombre dépend de la
taille du groupe de personnages et s’ils sont ou non accompagné
de soldats. Comptez qu’ils soient deux fois plus nombreux que les PJ. Les brigands sont
habillés d’une peau et d’un crâne de bélier.
Corpus 2 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 0
Équipement : Kopesh (+4), Casque crâne de bélier (1 PA), Peau de bélier (1 PA).
Compétences :
Armes tranchantes 3, Athlétisme 2, Commandement 2, Discrétion 3, Endurance 2,
Équitation 3, Esquive 2, Fouille 2, Persuasion 3, Pugilat 2, Résistance 2, Stratégie 1,
Vigilance 3.

Une nuit, les brigands attaquent le campement et mettent le feu aux tentes. Si les personnages
font des prisonniers et qu’ils les interrogent, ils apprennent que les Siwis savent qu’ils
possèdent une émeraude de grande valeur (or seul Barbarus était au courant de cela). Leur but
VI
est de sauver l’Égypte des dieux étrangers et de redonner sa gloire à Amon, le vrai dieu (ils
rejettent évidemment la version Gréco-Égyptienne d’Amon-Zeus) et libérer l’oasis sacrée.

Si les personnages ont perdu leur guide dans les combats, il leur faudra réussir un jet
d’Orientation et de Survie (Héroïque) pour retrouver seuls l’oasis sacrée, mais forcer les
prisonniers à les y conduire est envisageable.

 L’oasis de Siwa
Lorsque les personnages arrivent, ils sont accueillis comme des sauveurs par le grand prêtre
d’Amon et ses hommes.

Ounas
Ounas est le premier prophète d’Amon-Zeus à l’oasis de Siwa. Cela fait plusieurs mois qu’il
demande des renforts au gouverneur Barbarus pour protéger le sanctuaire des attaques des
pillards Siwi.
Corpus 2 Charisma 3 Sensus 3 Spiritus 4
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 1 48 ans
Équipement : Toge et peau de léopard.
Compétences :
Alchimie 4, Bibliothèque 3, Divination 5, Écriture 3, Estimation 3, Fouille 3, Gestion
patrimoine 3, Histoire 4, Langage (égyptien, latin, grec, arabe) 4, Marchandage 3,
Mythologie 3, Occultisme 1, Persuasion 2, Politique 2, Psychologie 2, Réseau 1, Théologie 5,
Us & coutumes 4.

Gardes égyptiens de l’oasis


Corpus 2 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 0
Équipement : Lance (+4), Harpè (+3), Armure d’écailles (3 PA), Casque de cuir (1 PA),
Bracelet de bronze (3 PA).
Compétences :
Armes perforantes 3, Armes tranchantes 3, Athlétisme 3, Bouclier 2, Commandement 3,
Discrétion 2, Endurance 2, Esquive 2, Fouille 2, Persuasion 3, Pugilat 2, Résistance 2,
Stratégie 1, Vigilance 3.
 Une fois au temple, les personnages donnent leur offrande (s’ils l’ont toujours) à
Ounas, qui les conduit alors dans la salle des trésors, laquelle peut être entièrement
scellée par un mécanisme complexe à ase de sable. C’est là, dans une caisse de
bois marqueté que se trouve la statue en or d’Amon-Zeus. Non loin, une grande
porte massive renforcée d’or est fermée par des madriers dorés. Ounas leur en
interdit l’entrée et leur dit qu’il s’agit de l’entrée de la nécropole : la montagne des
morts. Ici, seuls les prêtres d’Amon-Zeus sont autorisés d’y entrer et uniquement
lors de funérailles. Sur un jet de Psychologie (Difficile), il est possible de déceler
le fait qu’il ne dit pas tout.

 Si les personnages interrogent Ounas sur la pierre de Cybèle, la boîte


d’Orichalque… il connaît la légende d’Alexandre comme tout le monde, mais
reconnait ne l’avoir jamais vu dans l’oasis et personne ne sait ce qu’elle est
devenue.

 Si les personnages donnent à Ounas les prisonniers, celui-ci les fera torturer pour
qu’ils indiquent où se trouve leur campement et exécuter avant d’exposer leurs

VII
corps sur des croix en X dans le désert, à l’entrée de l’oasis. Cela aura comme
conséquence de mettre les autres Siwi en rogne. Les personnages peuvent
empêcher cela en s’y opposant simplement, car Ounas n’ira pas contre leur
volonté.

 Un grand banquet sera offert en l’honneur des renforts romains et Ounas a invité
tous les villageois de la palmeraie et les prêtres du temple. La soirée est fraîche et
agréable.

 Le lendemain, les personnages et leurs hommes (s’ils en ont) doivent préparer la


défense du temple et des villageois vivants dans la palmeraie. Si la butte où se
trouve le temple est relativement facile à défendre, l’oasis est proprement
indéfendable. Ounas, cependant, refuse que les villageois trouvent refuge derrière
les murs du temple. Il faudra être très persuasif pour l’obliger à agir ainsi.

 Si les personnages envoient des messagers pour avertir Barbarus ou obtenir des
renforts, les messagers seront systématiquement attaqués par les Siwis, et leurs
corps seront déposés à l’entrée de l’oasis ou sur les croix si les Siwis prisonniers
ont été torturés et exécutés.

 Si les personnages tentent discrètement de trouver l’endroit où campent les Siwis,


ils doivent s’enfoncer dans le désert et à une heure de l’oasis ils trouveront
finalement un campement de plus d’une centaine d’hommes.

 La montagne des morts


Si les personnages décident de visiter la nécropole de la montagne des morts discrètement et
sans l’accord d’Ounas, il leur faut détourner l’attention du grand prêtre ou profiter de la nuit
ou du banquet. Une fois arrivée devant la porte de la salle du trésor, il faut mettre hors de
nuire les deux gardes présents ici jour et nuit.

Ensuite, entrer dans la salle du trésor, puis ouvrir les deux battants de la porte de la nécropole
n’est que des formalités. Il faut ensuite se diriger parmi les couloirs et descendre plusieurs
escaliers jusqu’à arriver à un quai. De là, il faut monter dans une barque et suivre le courant
de la rivière souterraine jusqu’à arriver devant une statue gigantesque d’Amon éclairée par
une lumière verte et à ses pieds une marque au sol de 5 x 5 mètres, pouvant correspondre à
l’emplacement où se trouvait jadis la boîte d’orichalque contenant la pierre de Cybèle.

VIII
Les personnages peuvent remonter la rivière et rejoindre la salle du trésor, ou poursuivre la
descente de celle-ci afin d’accéder à un débarcadère menant à un escalier conduisant à la
nécropole. Les personnages arrivent au fond d’une fosse remplie de pieux (+7) et de cadavres
de pilleurs de tombes. Il leur faut escalader la paroi (6 m) pour arriver vraiment dans la
nécropole où sont enterrés les corps des prêtres, mais également des ouvriers et des habitants
de l’oasis.

La sortie de la nécropole débouche au cœur de la montagne pyramidale située à l’extérieur de


l’oasis en bordure du désert et non loin du campement des Siwis.

 L’attaque de l’oasis
Les Siwis attaqueront quoiqu’il arrive l’oasis cinq jours après que nos héros soient arrivés.
Mais l’attaque sera avancée de deux jours si des messagers ont été envoyés pour obtenir des
renforts (car ils auront été interrogés pour connaître les points faibles des défenses) ; plus une
journée d’avance si les prisonniers ont été exécutés, les deux étant cumulables.

Lors de l’attaque nocturne, les Siwis mettent le feu à la palmeraie ainsi qu’aux habitations des
paysans vivants là. Ils exécutent les paysans si les personnages n’ont pas obtenu d’Ounas
qu’ils soient protégés dans l’enceinte du temple fortifié.

 Les personnages peuvent choisir de défendre coûte que coûte le temple fortifié
avec les soldats égyptiens et les leurs.
Les actions héroïques possibles sont :
o Tuer ou capturer le chef des Siwis, qui n’est autre qu’une femme : Amonet.
o Impressionner ces soldats, adeptes d’Amon, par un subterfuge magique en
utilisant les différentes statues du dieu présentes dans ce lieu.
o Protéger le point faible des fortifications

Amonet
C’est la femme du chef des Siwis lequel a été capturé lors de l’attaque précédente et peut-être
exécuté.
Corpus 2 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 2
Équipement : Kopesh (+4), Bracelet de bronze (3 PA), Casque crâne de bélier (1 PA), Peau de
bélier (1 PA).
Compétences :
Armes tranchantes 3, Athlétisme 3, Commandement 4, Discrétion 3, Endurance 2,
Équitation 4, Esquive 3, Fouille 2, Persuasion 3, Pugilat 2, Résistance 2, Stratégie 2,
Vigilance 3.

Une fois la victoire acquise, Ounas fera suffisamment confiance aux personnages
pour leur avouer une chose : « Quand César est venu à Siwa, il a pris le coffre
d’orichalque et la statue de Cybèle pour l’emmener à Rome et acquérir Puissance
et Éternité ».
Cependant, au petit matin, Barbarus et son armée de renfort arrivent. Il n’avouera
pas sa traîtrise, mais essayera d’obtenir des personnages la vérité pour sa
maîtresse.

IX
Légionnaires de Barbarus
Corpus 3 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 11 (I,I,I,S,S,L,L,M,M,G,G) Gloire 2
Équipement : Glaive (+3), Cuirasse de cuir (3 PA), Bracelet de bronze (3 PA), Scutum
(6 PA).
Compétences :
Armes perforantes 3, Armes tranchantes 4, Athlétisme 3, Bouclier 3, Commandement 2,
Discrétion 3, Endurance 3, Esquive 3, Fouille 2, Persuasion 3, Pugilat 2, Réseau 1,
Résistance 2, Stratégie 2, Vigilance 4.

 Si le combat est perdu d’avance, les personnages peuvent convaincre Ounas de la


nécessité de prendre la fuite par la nécropole et la montagne des morts (Persuasion
– Héroïque), et de sceller la salle aux trésors derrière eux. Il imposera cependant
que chacun ait les yeux bandés, car l’endroit est interdit aux non-initiés. (cf. « La
montagne des morts » pour la description du périple.)
Il leur faut alors fuir et rejoindre Alexandrie discrètement, mais au petit matin ils
verront l’armée de renfort de Barbarus arriver sur place et peuvent décider de lui
faire confiance (à tort – cf. ci-dessous).
Le mieux pour eux est donc de s’enfoncer dans le désert en toute discrétion et de
rejoindre un port de la Cyrénaïque.
Ounas leur dira alors la vérité avant de rejoindre Barbarus et de mourir en lui
livrant également le secret de César : « Quand César est venu à Siwa, il a pris le
coffre d’orichalque et la statue de Cybèle pour l’emmener à Rome et acquérir
Puissance et Éternité ».

 Si le combat est perdu alors les personnages sont faits prisonniers pour être
enterrés vivants dans le sable du désert. L’armée de renfort de Barbarus arrive au
petit matin. Celle-ci est constituée d’une légion et des tribus alliées de Rome. Les
Siwis se rendent et les personnages apprennent alors les choses suivantes (s’ils
n’ont pas encore été enterrés) en entendant le discours de Barbarus :

« Siwis, je vous ai payés, alors vous allez m’obéir ou mourir. Vous deviez me
remettre les émissaires d’Auguste et le premier prophète d’Amon, pas les tuer ni
brûler cette fichue oasis. Ce lieu n’est pas pour vous ni aujourd’hui ni jamais tant
que je serai préfet. »

Puis s’adressant aux personnages : « Alors, savez-vous où se trouve la statue de


Cybèle ? » S’il n’obtient rien d’eux, Barbarus fait torturer Ounas par ses hommes
et obtient ainsi le secret de César, que les personnages entendent également.
Les personnages n’ont aucune chance devant l’armée du préfet, mais rien ne les
empêche de tenter une action héroïque en capturant et en menaçant Barbarus pour
prendre la fuite.

Si les héros ne tentent rien, le préfet les emmène à Alexandrie et les enferme dans
ses geôles jusqu’à recevoir l’ordre de Livie de les exécuter. Si les personnages ne
tentent pas de s’évader, ils seront alors emmurés vivant dans un mastaba du
plateau Gizeh. Charge à eux de réussir à s’enfuir ou d’utiliser leur Réseau pour
que des pilleurs de tombes viennent les sortir de là.

X
III – La puissance et l’éternité
e retour à Rome, une course contre la montre s’engage entre les personnages au

D service d’Auguste et leurs adversaires au service de Livie, la femme de l’empereur.

Livie (Livia Drusilla ou Diva Iulia Augusta)


(58 av. J.-C. – 29 apr. J.-C.)
Fille de Marcus Livius Drusus Claudianus, elle est la seconde femme d’Auguste, mère de
Tibère (le futur empereur) et de Drusus, tous deux nés d’un premier mariage avec Tiberius
Claudius Nero. Le mariage d’Auguste avec Livie est principalement politique, car la gens
Claudia appartient à la plus haute aristocratie de Rome.
Livie est pour Auguste, un véritable appui politique et une confidente, systématiquement
consultée par son mari lors des décisions importantes. C’est une femme indépendante à qui
son époux la libère de sa tutelle et qui sera divinisée après sa mort par l’empereur Claude.
Livie est une intrigante qui a tout fait pour que Tibère soit adopté par Auguste et qui exécuta
les petits-fils d’Auguste et tous les autres prétendants au trône afin que Tibère soit le prochain
empereur.
À la mort d’Auguste (4 septembre 14), celui-ci lui accorde le titre d’Augusta et l’adopte.
L’apothéose d’Auguste proclamée par le Sénat, Livie se voit chargée du culte de son mari, ce
qui lui octroie des licteurs et une charge religieuse. D’autres honneurs lui seront proposés,
mais refusés par son fils. Là, où Livie agissait dans l’ombre sous le règne de son époux, elle
agit à la lumière du jour sous le règne de son fils et quand Tibère s’exile à Capri en l’an 26,
elle a les coudées franches.
Remarque :
Dans le cadre du scénario de la BD d’Alix, elle est adepte et grande prêtresse du culte de
Cybèle à Rome, et se bat pour que le culte d’Isis soit interdit dans la cité et que celui de la
Grande Mère surpasse celui de Jupiter. Ce combat n’a en réalité qu’un but, celui de profiter de
la prophétie « Puissance et éternité » pour elle et son fils.
Corpus 2 Charisma 4 Sensus 2 Spiritus 4
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 4
Équipement : Dague (+1), Bracelet de force en or (3 PA).
Compétences :
Armes tranchantes 2, Commandement 3, Discrétion 2, Écriture 3, Esquive 1, Estimation 4,
Gestion de patrimoine 4, Persuasion 5, Politique 5, Psychologie 2, Réseau 5, Résistance 2,
Stratégie 2, Théologie 4, Vigilance 2, Us & Coutumes 3.

 ROME
Quel que soit le camp, la recherche dans Rome ne donne rien. Les réseaux de chacun
n’obtiennent aucune piste ou information fiable.
Seul un jet de Réseau (Héroïque) de 3+ réussites permet d’obtenir l’information comme quoi,
Titus, un ancien légionnaire de la campagne d’Égypte de César, désormais un vieillard, vit
dans une petite ferme de Campanie.

Selon que les personnages ont une longueur d’avance sur Barbarus et Livie ou non, nos héros
arrivent avant ou après leurs hommes, des légionnaires-adeptes du culte de Cybèle. Titus livre
aux premiers ce qu’il sait :
« César a effectivement ramené la statue de Cybèle à Rome, mais le temple possédait déjà
soi-disant le bétyle sacré et en ramener un second aurait déstabilisé la croyance en l’oracle
de Cybèle. Et César souhaitait conserver la puissance mystique de cette pierre pour lui seul.
Il l’envoya donc au seul endroit où elle avait sa place, à Cumes, auprès de la sibylle. »

XI
Mais les légionnaires de Livie tueront tous les témoins, alors si les personnages arrivent dans
un second temps, il leur faudra interroger l’un d’eux ou les suivre discrètement.

Légionnaires de Cybèle
Corpus 2 Charisma 2 Sensus 3 Spiritus 2
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 1
Équipement : Glaive (+3), Cuirasse de cuir (3 PA), Bracelet de bronze (3 PA), Scutum
(6 PA).
Compétences :
Armes perforantes 3, Armes tranchantes 4, Athlétisme 3, Bouclier 3, Commandement 2,
Discrétion 3, Endurance 3, Esquive 3, Fouille 2, Langage (latin) 2, Persuasion 3, Pugilat 2,
Réseau 1, Résistance 2, Stratégie 2, Vigilance 4.

 CUMES
Cumes est une petite cité de Campanie, proche de Neapolis (Naples) et de Pompéi. L’endroit
est très volcanique, mais déjà depuis l’époque d’Énée les gens viennent consulter la sibylle
dont l’antre se situe proche du lac Averne, menant dans les profondeurs des Enfers.

Se rendre à Cumes peut être obtenue soit en ayant obtenu la piste de Titus, soit par la simple
réflexion des lieux oraculaires possible en Italie où se sont rendues les Sibylles (Divination ou
Théologie – Difficile).

- À Cumes, les personnages peuvent bénéficier de l’aide et de l’hospitalité de Lidia,


la sœur d’Auguste. Elle vit ici en villégiature quelques mois dans l’année pour
quitter l’effervescence de Rome. Cependant, si on l’interroge sur Cybèle et la
Sibylle, même si elle accepte de les conduire jusqu’à l’entrée de la grotte de la
Sibylle, un jet de Psychologie (Très difficile) permet de voir qu’elle ne dit pas tout
et tente de savoir pourquoi, les personnages s’intéressent à la statue. Il leur faudra
gagner sa confiance pour qu’elle les conduise à la statue, mais elle est prête à la
détruire si elle sait que Livie souhaite la ramener à Rome pour son usage
personnel.

Lidia Octavia (Octavia Thurina Minor)


(69 av. J.-C. – 11 av. J.-C.)
Sœur aînée d’Auguste, elle est mariée à 15 ans à Gaius Claudius Marcellus Minor, futur
consul avec qui elle a trois enfants. Plus tard, César lui demande de divorcer pour épouser
Pompée, lequel refuse. Une fois veuve, Octavie épouse Marc Antoine pour consolider la paix
et l’alliance conclue avec son frère, dont elle aura deux filles. Mais Marc Antoine
l’abandonne pour Cléopâtre, mais Octavie sert d’intermédiaire entre les deux hommes durant
la guerre qui les oppose. Elle recueillera les enfants que Marc Antoine a eus de Cléopâtre.
Auguste a adopté son fils Marcus Claudius Marcellus, mais le jeune homme meurt à 19 ans et
Octavie se retire alors de la vie publique.
Remarque :
Dans le cadre du scénario, Lidia devient grande prêtresse de Cybèle à Cumes. Elle prie la
déesse pour accorder ses bienfaits à son frère sans pour autant lui en faire part, car elle sait
qu’il dit tout à sa femme et Lidia a des velléités envers Livie.
Corpus 2 Charisma 3 Sensus 2 Spiritus 3
PV 9 (I,I,S,S,L,L,M,M,G) Gloire 2
Équipement : Bracelet de force en or (3 PA).
Compétences :

XII
Armes tranchantes 1, Commandement 2, Discrétion 2, Écriture 2, Estimation 3, Gestion de
patrimoine 3, Persuasion 4, Politique 3, Psychologie 3, Réseau 3, Résistance 1, Théologie 3,
Vigilance 2, Us & Coutumes 3.

- Si les personnages font la demande à Auguste d’obtenir des renforts, celui-ci leur
accorde un sauf-conduit pour obtenir l’aide des adeptes d’Isis à Pompéi, car il ne
peut pas fournir de légionnaires au risque de provoquer une nouvelle guerre civile
avec les soutiens politiques de sa femme.
(La volonté réelle d’Auguste est de provoquer l’anéantissement des adeptes d’Isis
et de Cybèle, dont les cultes prennent de plus en plus d’ampleur à Rome et dans
l’Empire. Mais il ne veut pas mêler l’empire à cet anéantissement, et préfère
provoquer un conflit entre les adeptes des deux religions afin d’en limiter le
nombre.)

- La caverne de Cumes conduit dans une grotte où trois femmes attendent. Seule
l’une d’elles est la sibylle, les deux autres la protègent si besoin. Obtenir l’aide de
Lydia simplifie la démarche pour accéder au sanctuaire où se trouve la pierre de
Cybèle et d’éviter les pièges en chemin. Les légionnaires de Livie n’hésiteront pas
à tuer les sibylles (grand sacrilège) pour aller au bout de leur mission.

Lors de leur descente dans les entrailles de la Terre, il faut éviter les pièges
suivants :
o Des fils déclenchant des tirs de flèche (Vigilance – Difficile ou Tir à 5 D
courte portée contre Esquive).
o Descendre un escalier de bois où il y a des marches basculantes, une sur
sept. (Vigilance – Très difficile ou chute)

Puis ils arrivent aux abords de précipices remplis de laves incandescentes et des
vapeurs toxiques soufrées émanent d’eux. Après un moment de marche, ils
arrivent enfin devant la boîte d’orichalque scellée, dans laquelle se trouve la statue
de Cybèle, au pied d’une ancienne statue détruite d’une divinité, éclairée par la
lave rougeoyante.
La Sibylle ou Lydia possèdent la clé permettant d’ouvrir la boîte dans lequel se
trouve une statue de Cybèle fluorescente.

Conclusion
La conclusion est libre :
- Les personnages peuvent avec l’aide de Lydia, conserver le secret de Cybèle, mais
il faut pour cela tuer les légionnaires au courant et s’assurer que Livie n’est pas au
courant. Charge à eux ensuite de révéler ou non son existence à Auguste.
- Si Livie est au courant, Lydia demande alors aux personnages de l’aider à détruire
la statue en la poussant dans la lave. (Il s’ensuit une Malédiction de Cybèle.)
- Si Livie est au courant, mais que les personnages ne font rien, Livie ramène la
statue à Rome, au temple de Cybèle. La religion de Cybèle prend alors davantage
d’ampleur et Livie est considérée comme une déesse. Cela amène la chute
prématurée d’Auguste.
- Les personnages peuvent prendre de court Livie, et ramener (en secret) la statue à
Rome ou ailleurs. Charge à eux ensuite de révéler ou non son existence à Auguste.

XIII
- Si Auguste est mis au courant de l’emplacement de la statue. Il se charge alors
d’indiquer l’endroit à sa femme et aux adeptes d’Isis, afin que les adeptes des deux
cultes s’entretuent sans que Rome soit mis en cause.

FIN

XIV

Vous aimerez peut-être aussi