Vous êtes sur la page 1sur 6

Informations de Service

Titre de document : Groupe de fonctions : Type d'information : Date :


Travel motor, description 441 Informations de Service 24/12/2021
Profil :
EW160C Volvo

Retourner à la page d'index

Moteur de translation, description


Affichage du profil sélectionné

Valable pour les numéros de série


Modèle : Site de production Début de numéro de série Fin de numéro de série
EW160C Volvo Konz 120010 121894

Commande automatique haute pression


Le moteur de translation est un moteur à débit variable avec groupe à axe brisé. Le couple est ainsi généré directement sur
l'arbre d'entraînement et le cylindre est entraîné directement par les pistons coniques. L'angle de pivotement du groupe
rotatoire est fonction du piston de réglage. Sous condition que le débit principal de pompe et la haute pression restent
constants,
- une réduction de l'angle donne un régime plus élevé et un couple moins élevé
- une augmentation de l'angle donne un couple plus élevé et un régime moins élevé.
Conduite en marche avant
Conditions :

¡ électrovanne MA4218 (marche avant) activée. (Activée par interrupteur SW4205)


¡ interrupteur SW4205 (sélecteur de sens de déplacement) en position marche avant.
¡ interrupteur SW3611 (sélecteur de mode) en position T, W ou C.
¡ interrupteur SW4202 (sélecteur de vitesse de déplacement) en position rampement, vitesse lente ou vitesse élevée.

Lorsque l'opérateur appuie sur la pédale de translation 29:1, la pression d'assistance Ps est convertie en pression de
commande qui passe par le conduit A vers la soupape de translation. La pression de commande continue via le bloc
d'électrovannes 72 puis vers le bloc principal de soupapes 6 via l'étrangleur 6:7 et commande le tiroir.
La pression de pompe (stand-by) passe dans le bloc et sort via l'étrangleur 6:1 vers le conduit LS 6:2 puis vers la pompe qui
accroît son débit.. La pression augmente et lorsque la pression est supérieure à celle dans le moteur de translation (pression
de charge), le clapet antiretour 6:3 s'ouvre et le débit passe via le passage central 70 vers le moteur de translation 10. Le
débit de retour passe par le passage central dans le bloc principal 6 puis via l' étrangleur 6:4 et les soupapes d'accumulation
de pression 6:5, 6:6 vers le réservoir et la machine commence à se déplacer.
Figure 1
Schéma partiel système de conduite

2 Pompe de travail (principale) 6:1 Etrangleur 29:1 Pédale de conduite


6 Bloc de valve principale 6:2 Conduit LS A Pression de commande/
d'assistance
10 Moteur de translation 6:3 Valve antiretour B Pression de retour
29 Valve de commande, conduite 6:4 Etrangleur C Pression LS
70 Passage central 6:5 Soupape d'accumulation de D Pression de pompe
pression
72 Électrovanne, sens de 6:6 Soupape d'accumulation de E Pression de retour amplifiée
déplacement pression
76 Servopompe 6:7 Etrangleur

Moteur de translation 20-35 km/h


Durant une translation, un débit arrive au raccord A et continue vers le sélecteur de circuit 10:1 qui change de position et
envoie le débit à la soupape de régulation 10:7. La pression du débit est toujours si basse que la soupape de régulation ne
change pas de position. La pression continue et déplace le piston de commande 10:6 de sorte que le moteur est en
cylindrée minimale. Le débit poursuit également en provenance du canal A 10:3 et agit sur la soupape de compensation
10:2 vers le symbole inférieur. Le mouvement est amorti pour retarder l'arrivée du débit de retour au réservoir. L'huile
continue via le clapet antiretour 10:4 vers la valve antichocs 10:5 et vers le moteur.
Figure 2
Moteur de translation 20 km/h (12,4 mph) cylindrée maxi.

10 Moteur de translation 10:2 Valve de compensation 10:7 Soupape de régulation


40 Bloc servo 10:3 Valve d'amortissement A Pression de retour
70 Passage central 10:4 Valve antiretour B Pression de pompe
76 Servopompe 10:5 Soupape d'amortissement C Pression de retour amplifiée
10:1 Tiroir navette 10:6 Piston de commande D Pression d'assistance

Si la machine n'est pas placée en pente descendante, la pression augmente jusqu'à ce que la soupape de régulation 10:7
change de position de sorte que le symbole supérieur soit activé. Ceci implique que la pression de pompe arrive du gros
côté du piston 10:6, donnant au moteur sa cylindrée maximale : le couple est donc accru et la machine peut commencer à
accélérer. Tandis que l'accélération se poursuit, la pression du système chute de sorte que la cylindrée du moteur est réduite
pendant que la vitesse augmente. L'huile de retour du moteur passe via la soupape de compensation 10:2.
Figure 3
Moteur de translation 20 km/h (12,4 mph) régulation de cylindrée

10 Moteur de translation 10:2 Valve de compensation B Pression de pompe


40 Bloc servo 10:6 Piston de commande C Pression de retour amplifiée
70 Passage central 10:7 Soupape de régulation D Pression d'assistance
76 Servopompe A Pression de retour

La vitesse de rampement, l'électrovanne MA4214 reçoit une tension et le symbole droit est actif. La pression d'assistance
passe du bloc d'assistance 40, via le passage central 70, à la soupape de régulation 10:7 sur le moteur de translation. La
pression d'assistance agit sur le tiroir et le symbole supérieur est engagé. Le moteur est verrouillé en cylindrée maximale
quelle que soit la pression système.
Figure 4
Moteur de translation 20 km/h (12,4 mph) cylindrée maxi.

10 Moteur de translation 10:7 Soupape de régulation A Pression de retour


40 Bloc servo MA4214 Électrovanne, Q-max moteur B Pression de pompe
de translation
70 Passage central C Pression de retour amplifiée
76 Servopompe D Pression d'assistance

Valve de décélération
Durant le déplacement, lorsque le moteur de translation 10 reçoit un débit de pompe, la pression système peut atteindre 36
MPa (360 bars, 5221 psi), pression limitée par la soupape DA dans le bloc de soupapes MCV.
Si l'opérateur relâche la pédale de translation à vitesse maximale, ou si la machine descend une pente sans relâchement de
la pédale, le moteur de translation commence à faire office de pompe. Lorsque le débit du moteur est supérieur à celui de la
pompe principale, la soupape de compensation 10:2 se ferme et la pression de freinage dans le canal MB augmente. Le
moteur est en cylindrée minimale (couple de freinage bas). Le réglage de la soupape de décélération 10:8 est de 36 MPa, (3–
6 MPa (43,5–87 psi) de moins que les soupapes antichocs 10:5. Lorsque la pression atteint 36 MPa, la soupape de
décélération 10:8 change de position et le symbole gauche est engagé. La cylindrée du moteur augmente de 70 cm³ (4,27
in³) minimum pour 30 km/h et 60 cm³ (3,66 in³) minimum pour 35 km/h jusqu'à la cylindrée de décélération de 85 cm³ (5,19
in³) à l'aide du piston de commande de décélération 10:9. Le couple de freinage augmente et la machine peut être arrêtée
par le système hydraulique.
Figure 5
Moteur de translation 30 km/h et 35 km/h (18,6 mph, 21,7 mph) fonction de décélération

10 Moteur de translation 10:2 Valve de compensation A Pression de retour


40 Bloc servo 10:5 Soupape d'amortissement B Pression de pompe
70 Passage central 10:8 Valve de décélération C Pression de retour amplifiée
76 Servopompe 10:9 Pistons de commande de D Pression d'assistance
décélération

Vous aimerez peut-être aussi